Transcribe your podcast
[00:00:00]

Pour vous écouter RMC justement, messieurs GICL, trois points importants.

[00:00:07]

Le plus important, c'est les trois points, soit l'essentiel pour Nabil Fékir, mais comme 7 buts, 7 passes. Mais ses stats gonflent une saison moyenne quand même. Très clairement, les trois points Jonatan MacCarthy premiers points, c'est Lyon qui se remet en selle remet en selle après sa belle épopée européenne. C'est une victoire qui là, il y a encore quelques petits réglages à effectuer dans cette équipe. Mais quand tu regardes l'effectif de Lyon et quand tu regardes le potentiel offensif de l'Olympique Lyonnais, tu peux dire qu'il faut absolument être ambitieux cette saison.

[00:00:33]

Le deuxième point, c'est évidemment Basser, Dijon, Dijon, d'une faiblesse vraiment étonnante. Étonnante? Non, je ne sais pas parce que ça ne nous surprend pas tellement. Mais il est vrai que les Bleus, le divan des deux premiers matchs, c'est vraiment catastrophique et je suis très inquiet pour. Et mon troisième point écoute. J'ai pas eu l'occasion de réagir sur ce sujet là, mais apparemment, le pardon est à géométrie variable. Je suis très content de revoir Adrien Rabiot que j'aime beaucoup, que ce soit en tant que joueur de foot ou en soirée, sa personnalité en équipe de France.

[00:00:59]

Mais si tu pardonna Adrien Rabiot Leducq. Pourquoi? Pourquoi? Le pardon est à géométrie variable. Il me semble que le meilleur joueur, un des trois meilleurs joueurs au monde de cette saison là, est français. Il s'appelle Karim Benzema et je pense que si je suis capable de pardonner à Adrien Rabiot parce que quand même, ce qu'il a fait, ce n'est pas non plus piqué des hannetons. Je pense que voilà pourquoi. Pourquoi ne pas essayer de pardonner à Karim Benzema, qui sort d'une saison étincelante, qui a pris beaucoup de maturité?

[00:01:22]

Et je suis assez déçu et un petit peu choqué de voir que le patron, le droit et une géométrie variable Kevin 3 points. Mais écoute, c'est vrai que le premier point, ça reste le beau, le bon match de l'Olympique Lyonnais qui, dans ces trois cas 3, on était beaucoup à se poser la question est ce que le système à trois défenseurs peut marcher face à un bloc bas? En tout cas, avec cette animation, notamment des couloirs avec un très bon même fils, un bon Marsal.

[00:01:46]

Je trouve que cette équipe de l'Olympique Lyonnais a fait un bon match et deux, c'est quand même Dijon Dijon. Il va falloir vraiment que Jobard m'explique la tactique. Pourquoi ils ont laissé autant de liberté à Cornet sur le couloir gauche? Pourquoi ils n'ont pas su réagir alors qu'ils menaient au score? Ce manque d'ambition? Franchement, y'avait. Il a Iffou quand même. Mmmmm Chauvière. Il a pas grand chose parce que mon équipe n'a quasiment rien tenté alors qu'ils menaient au score.

[00:02:11]

Et ça, c'est un manque d'ambition qui, pour moi, est un peu inquiétant. Et puis, en 3, j'avais mis quand même. Bon bah Fékir, c'était la petite surprise pour remplacer Houdart. On aura peut être le temps de parler de la non convocation de Benzema et quand même 3 points. Le 3 bis faisait le plaisir de vous retrouver pour l'affaire. Déléguera de l'élégance. Voilà ce que tu es en début de saison dernière avec Ludo qui est à ta place, Obraniak et j'en attends MacCarthy.

[00:02:36]

Il faut savoir. Elégance, conserver. Voilà, on se laisse parler. Si on a un truc super important à dire, on peut passer au dessus de l'adversaire du collègue. Mais vraiment, pour apporter quelque chose, tu vois les batteurs et surtout, moi, je ne bouge pas autant.

[00:02:50]

On a vu qu'il y en avait dans le froc. Ils ont posé sur la table. Je l'ai dit, moi, ça. Moi, tu le dis mille fois, d'accord, mais c'est une gonzesse élégance. Aux USA, c'est pas que c'est pas que les mots, c'est un comportement. Ce c'est pas que les fringues. L'élégance vestimentaire est aussi à géométrie variable. On est d'accord, bien sûr. Ajouter une chemise et des gants ou un perfecto et des gants, on est d'accord.

[00:03:13]

Quoi, cette petite petite remontrance de la d'Ecole? Je reviens qu'il n'y a aucune raison, s'écoute parler. Et ça, c'est le mec à la maison. Cet homme homme a réaffirmé sa autorité, la droite ou la gauche se défouler sur nous. A mon avis, ça doit avoir une vie, une assez petite reine. Bah, c'est clair, mais on s'écoute parler, sauf si on parle de Patrick, bien que pour l'instant, il a gagné un match.

[00:03:39]

C'est terrible ce début de saison pour toi, Rudi Garcia. Il fait un mois d'août exceptionnel avec Lyon. Tu ne supporte pas, va supporté ou pas supporté. Je constate, je constate qu'il a enfin gagné un grand match. C'est bien les gars commensaux sur Lyon, justement. C'est parti, messieurs. Je rappelle la victoire. 4 Buzin Olympique Lyonnais face à Dijon. Question Je vous pose les gars, vu l'indigence, l'indigence de Delannée un certain soir.

[00:04:03]

Il faut tirer des enseignements de la prestation du Lyonnais ce soir. Simplement collectivement. Oui, oui, on peut. Moi, je pense qu'on peut tirer des enseignements, alors sans s'enflammer. Bien sûr, c'est le premier match face à une équipe de Dijon qui qui a eu. On vient de le dire quand même. Un plan de jeu un peu surréaliste dans le sens où les Dijonnais ont marqué un premier but sur leur première contre attaque. Et derrière, ils ont complètement abdiqué, complètement abandonné le ballon aux Lyonnais.

[00:04:27]

Mais quand même, les Lyonnais, qui sont revenus dans le match après avoir concédé l'ouverture du score des Lyonnais qui ont qui pour moi? On aura le temps, peut être, de faire une petite évaluation, mais on demandera peut être à nos auditeurs. Y a un joueur dont on parle pas beaucoup, mais quand même. Marsal, je le trouve très intéressant dans ce poste de défenseur central gauche un peu hybride. Il peut utiliser sa vitesse. Il s'entend bien, forcément, avec Marcelo.

[00:04:50]

Ils parlent la même langue, Deneyer aussi, qui complètent ce trio. C'est correct pour la Ligue1. Un corner qui comme une révélation. Moi, j'y croyais. Pas forcément un corner à gauche et devant un même fil. On retrouve petit à petit ses sensations, ça va encore prendre du temps, mais quand même commencer la saison par un triplé, c'est très bien. Et Bruno Timoraise qui font un bon match au milieu Hamouri avec 12 TARGET2 32, c'est Hamouri.

[00:05:11]

Bienvenue à l'acteur réalisateur Aurélien Bory. Un retour trouve aussi sa pensée de la rentrée en matière de réalisation de l'œuvre.

[00:05:19]

Quand tu parlais d'enseignement pour en donner 3, le projet fait collectivement. Le seul truc que je retiens, c'est le Préfon qu'on avait vu hyper désordonné sous la première seconde Garcia en vigueur, où c'était. Chaque joueur alerte, chacun son tour et je n'étais pas. On est très près de l'adversaire, même si l'adversaire était faible ce soir, c'est plutôt bien vu. Le deuxième enseignement, plus individuel, c'est que les bons coups, les bonnes surprises de la saison dernière sont toujours là.

[00:05:45]

Cailliau, Finkelkraut. Je comprends pas pourquoi on l'a pas jugé plutôt exceptionnel à chaque match avec le duo avec Guimaraes, ça va nous faire du bien si en plus. Et par contre, si elle est même dans des bémols, je dirais les positionnements de certains corners.

[00:06:06]

Quand j'entends qu'il y a quand même un bon match, quand tu parles qu'inversement de production et de sa qualité de centre. Je parle de c'est un centre de réussite. Je parlais plutôt d'une façon globale. Tu sais, c'est amorrite sur son repositionnement en tant que piston gauche, où il apporte quand même énormément d'activités dans le couloir et des avoue que j'y croyais pas à Corné comme comme piston latéral gauche. Et franchement, même si il manque encore un peu de vitesse sur la dernière passe.

[00:06:32]

D'accord avec toi. Ce qu'il apporte en terme de danger, c'est quand même. C'est quand même positif, je trouve.

[00:06:36]

Ouais, mais moi, le problème, c'est qu'on a la meilleure sur le banc. C'est ça qui me gêne. Ouais, mais encore. C'était quand même un joli décembre. On doit subir. Je peux comprendre l'attirance de Garcia pour Cornet dans ce match là. Il faut beaucoup courir les Lumber. On l'a bien vu quand je suis rentré. Techniquement, si tu dois dominer l'adversaire dans leur propre survie, dans leur propre jeu de terrain. Mais le vainqueur de la même chose, techniquement et c'est certain.

[00:07:02]

Statut auquel Garcia s'accroche. C'est seule le seul bémol que je mettrais dehors.

[00:07:06]

Parce que si tu veux vraiment avoir un bon repas aussi, si tu attends Emailing Barratt devienne titulaire après corner, il va falloir quelques mois.

[00:07:13]

Je pense que c'est bien ça. Le problème, c'est quand on parle de notre potentiel d'ambition pour cette saison. On a vu au moins dans les intentions des choses, pas mal ce soir. Je pense qu'il manque à certains postes, toko. J'ai vraiment du mal et je comprends pas comment quand on voit surtout qui est le meilleur buteur de Liga en ce moment, même si les six années à Nicosie? Ah oui, Tajima durera jusqu'au bout de l'avoir laissé faire.

[00:07:43]

Parce que ça, c'est surtout parce qu'il avait plutôt réussi ses débuts avec Lyon. Mais le problème, c'est qu'il est arrivé. Il est arrivé l'année dernière. J'en attends apparemment et il est arrivé l'année dernière dans un rôle de joker avec les plus grosses blessures. Ottawa Même si c'est très d'Adelaïde, il a ses stats. Après, je ne sais pas non plus certain que le schéma dans lequel Lyon évolue ce soir sera fait pour lui. Il faudra jouer devant.

[00:08:06]

Comme ça, je ne sais pas si c'est vraiment son profil.

[00:08:09]

Au delà du schéma gelato moi, ce qui me gène surtout, c'est la technique de base du joueur par rapport à ce qu'on entend, point par rapport aux autres. Ce n'était pas pour moi, c'est sa technique de base qui est vraiment un des problèmes que j'ai avec ce joueur.

[00:08:22]

Mais je ce que veux dire. Je ne pense pas que Amauri, je pense qu'il faut que tu fasses le deuil de Goury. Est ce que si je me demandais ce que c'est une grosse bêtise de l'avoir laissé partir? Oui, c'est une très, très grosse bêtise, une très, très grosse bêtise et je pense que vous le regretterez. Alors autant il y a des joueurs que vous avez laissé filer. Jean Misiones Maoulida Genre de joueurs. Là, tu pouvait comprendre parce que tu DXF Lyon et que l'étape est quand même au dessus.

[00:08:44]

Par contre, oui, c'est vrai que quand tu le vois balle au pied, sa crème, sa crème de la gueule, quoi.

[00:08:51]

Ouais, justement, c'est juste pour ajouter une mention spéciale pour le capitaine quepour même si c'est parce que même on a vu qu'il avait du mal à revenir décroisé champion, il n'a pas été suspendu, mais ce qu'il fait ce soir. Encore une fois, on est encore en reprise. Il est pas encore à son meilleur niveau, mais ce qu'il fait encore ce soir? Si on pouvait le perdre au maximum, quoi? Qui?

[00:09:12]

Je pense inévitable alors que même si n'assistait montastruc quand même nous imposer, priorisent 1 2 deux cadres qui partiront dans les prochaines semaines sans avoir été délai en 15 ans. Chapeau à Dembélé! À voir de paille et du bois, peut être du bois, car l'encenser du bois. On prend aussi. C'est compliqué quand même se comprendre.

[00:09:34]

Y'a quelque chose qui était intéressant. Il était extrêmement, extrêmement sévère et pas fan de Grancey Amauri.

[00:09:40]

On peut dire que des fans de d'exhaure qui sont formés à Lyon n'est pas Saint-Magne. Tu regardes qui regarde du match, mais il est pas formé à Lyon. Moi, j'ai l'impression qu'il y a un écart technique entre certains joueurs dans l'équipe, ce qui fait que le collectif ne veut pas se mettre en grève aussi facilement qu'il est désormais. As tu un? Je trouve ton analyse, elle est intéressante quand tu parles de technique en comparant Toko et Camby avec peut être Goury ou bien sûr avec jerky.

[00:10:08]

C'est vrai qu'à Lyon et ça, on peut pas leur enlever. Ils forment quand même des joueurs qui, techniquement, sont au dessus de la moyenne. Et c'est bien sûr pour ça qu'on parle du centre de formation de l'OL comme l'un des meilleurs en France. Mais ce qui est mis en place, cette notion technique parce que on parlait à la fin du match aller, se dit sur la technique. Quand tu vois la mise en place de ce soir, quand tu regardes.

[00:10:27]

Parce que c'est bien comment il s'est adapté, parce qu'il n'avait pas à du coup, il a passé un an. Il est passé en 34 ans de jouer avec un milieu à 5, mais tu dis quand même quand tu joues dans ce schéma là, t'as besoin de mecs quand même qui soit, c'est sûr. Techniquement, là, quand tu vois, c'est vrai, Toko et Camby, quand tu vois la qualité de centres de corners de Dubois. Tu parlais de niveau technique, tu ne peux pas m'empêcher de dire s'il y avait juste le cran au dessus.

[00:10:47]

Ça serait Adélaïde aussi très présent. Reine Adélaïde, techniquement. Mais oui, il y a eu des buts. En plus, on a beaucoup d'appels de Lyonnais. Il faut qu'on lui prenne tous un Tony Antonie qui arrive également.

[00:10:59]

Et Aurélien va finir pareil. C'est le genre de joueur qu'on a. Plus on a besoin d'un pour mettre en place le système qui lui ressemble, le mettre en place. Je pense que c'est une bonne idée, mais ça manque de technique et on le voit que c'est qu'il faudra si on veut dominer et si on veut être compétitif.

[00:11:21]

Merci, bien sûr. Excellente soirée à toi. Tiens, je vais accueillir. Je vais accueillir Tony, qui est avec nous au 32. Salut Tony!

[00:11:31]

Lofteur, salut très bien à toi. Impeccable.

[00:11:38]

Qu'est ce que tu fais ce soir dans punaisé Germain. J'ai décidé de plus jeune ça.

[00:11:48]

J'ai commencé par trois points le premier pas de décompression après la Ligue des champions décollation. Le deuxième, je mettrais comme une explication à cette opposition qu'on a eu ce soir. Je pense qu'il y a une question de préparation physique et tu ne sais pas, les Dijonnais todi des deux côtés. D'habitude, les grosses écuries comme Monaco, Lyon, Paris se préparent pour avoir un pic de forme en janvier, autour de 8 septembre. Là, ils l'ont eu par obligation à cause de la Ligue des champions qui est en pleine préparation physique, qui d'habitude entre un gros et un petit, alors que d'habitude, les petits poucets, on réalise plus de deux championnats différents.

[00:12:35]

C'est une très, très, très, très, très, très bonne analyse. Syntonie.

[00:12:38]

C'est une équipe de Lyon qui a détruit tout simplement les Lyonnais en reculant alors que les Lyonnais défendaient aussi ta technique de Dijon.

[00:12:49]

Quoi, Tony? Tony, tu sais, tu as. Tu as sans doute un bon point avec l'aspect tactique de match, l'aspect physique de ce match, mais sur l'aspect tactique. Tony, on peut pas dire, peu importe le niveau, ça peut être en Ligue 1, ça peut en district. A partir du moment où tu joues contre un 3 4 3 ou 1 3 5 2 et tu laisses 75 centres sur 90 minutes, c'est qu'il y a quand même quelque chose.

[00:13:12]

Tactiquement, les Dijonnais ont raté. Ça sera intéressant parce que Tony Vairelles sait. C'est vrai, je n'y avais pas pensé, mais ça sera intéressant de voir. Le début de saison du PSG est Olympique lyonnais. Rappelons nous que habituellement, c'était quoi black? C'était que Paris se fait toujours surprendre en début de saison par Lorient. Ça, ça va s'adapter. Tu aider des petites équipes qui étaient au plus pied au plancher? Les grosses équipes qui, comme Tony, le soulignait justement se préparer pour les essais, les échéances en Ligue des champions mi septembre?

[00:13:40]

Là, c'est vrai que cette préparation décalée, il faut raisonnablement s'attendre à un début de saison canon. Ces deux équipes là, ils en ont deux en.

[00:13:52]

Quand tu connais la Ligue des champions, deux 3e degré de niveau au dessus de la. Les députés ont essayé d'en lâcher physiquement, mais le mec ne peux pas me permettre.

[00:14:09]

Ils ont ouvert le score à la 14e minute contre le cours du jeu, mais ils ont lâché à la 20ème. L'explication n'est pas forcément physique.

[00:14:14]

Je ne sais pas combien ça coûte, mais la Ligue des champions te pousse? Oui, c'est possible. On n'a pas eu de décompression. J'avais tellement de situations auxquelles on devait prendre alors que de les récupérer en fin de compte devait marquer. C'est vrai, tu sors du CFS Houga.

[00:14:40]

Le CFF, c'est le nom qui veut dire qui abrège en fait les formations de football à haut niveau, niveau amateur de trois certificats de formation football. C'est ça que vous connaissez bien. Résilles a tonné dans les zones de vérité pour mettre un bémol sur les choix de trois quarts pigeonner et parcage. Je ne comprends pas et on n'arrive pas à faire une auto. Et le dernier virage était celui là. Il n'y aura pas de propositions pour que ce n'est pas le même niveau, mais quand même.

[00:15:39]

Derrière, Tiago m'aidait. C'est dans un local que seul le niveau existe déjà de démarrage. Pendant ce temps, il y a des gens qui, depuis un bail dégroupage, ne veulent pas impérial. Moi, je n'ai pas trouvé très bon. Constitue City win win après le live parlé de niveau. Oui, mais je pense que tu vas au milieu de terrain. Certes, c'est un joueur qui est fabuleux. Je pense à un joueur qui est amené à avoir le très haut niveau européen.

[00:16:03]

Il vient d'arriver en Europe. Je pense que ça serait normal qu'il ait quelques petits creux dans la saison. C'est un joueur qui est jeune encore, à mon sens, en phase d'apprentissage aussi grand, sans son potentiel. Mais ce qui est intéressant, quand tu me parle du milieu Toni, c'est pas de sortir une individualité, c'est de voir l'homogénéité et la complémentarité que tu peux avoir quand je suis, aligne Maxence 4/20 avec Bruno qui marche avec si et si.

[00:16:23]

En plus, tu vas voir, Guimaraes sais qu'il sera complémentaire complémentaire.

[00:16:30]

Ha ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha!

[00:16:40]

Ha! Ha! Ha! C'est bien d'avoir Guimaraes, mais il été italien, Govinda. Il faut espérer que ça komanda se sorte la tête entre les jambes et qu'il retrouve le niveau qu'il avait à Lille parce que cantilever. Rappelons nous d'une chose, c'est qu'à Lille, et c'est ça en face, il avait surpris beaucoup de monde avec Signora. Pour nous, Kalil, il jouait vraiment numéro 6 et que s'il Vignaux essayé plusieurs fois plus haut sur le terrain, je pense pas que ça soit son meilleur poste, mais c'est un joueur qui, à mon sens, a à peu près le même profil que Bruno.

[00:17:05]

Et il n'a pas la taille de son niveau comme ça.

[00:17:07]

Bon Dieu, Futuremark, Martello, mais yo!

[00:17:14]

Un peu calmé après trois cartons rouges qui peuvent faire à tout moment où il a de la gravité pour le remplacer, tu vois le PKK, il est quand même pas mal ce son.

[00:17:35]

Je parle de Barsalou Marcelo Bielsa, je vous trouve très intéressant, mais ça vous fait penser à des joueurs. Il y en a quelques uns. Je parle de ce que je que je connais bien, mais à Marseille, il y a Strootman et Alvaro. Dès qu'il y a une bagarre, on a l'impression que leur premier réflexe est d'aller se jeter dedans. Prédestinée aussi, comme ça. Il y a des tempéraments comme ça, mais c'est quand même bien, je pense dans ton équipe, qui est quand même une équipe assez jeune et une équipe assez inexpérimentée, à l'image de Taxerait Guimaraes, d'avoir ce genre de chien de la casse derrière.

[00:18:02]

Je pense à peu, ça peut te faire du bien. C'est peut être parce qu'il y a de plus beau. C'est pas parce qu'il y a de plus esthétique. Techniquement parlant, c'est cyprinidae d'endiguement. Et puis, c'est un beau mec, un Marsal. Je pense que dans le vestiaire, il a apprécié quelqu'un qui a une très bonne mentalité. Comme dit Jonatan, c'est un cadre, peut être pas le plus beau des Brésiliens en terme footballistique, mais en tout cas, pour l'instant, il casse tête à tête, n'apparaissait pas comme dans ton équipe, d'avoir un mec qui avait une embrouille dans lequel il allait venir et mettre un tête à tête.

[00:18:27]

Mais après, il faut garder juste la limite. Mais c'est bien quand.

[00:18:34]

On devrait se débarrasser d'un joueur.

[00:18:36]

J'ai rien contre lui, mais moi, je trouve ça égal à 15 jours. C'est un génie d'un dans l'herbe. Le problème de Dembélé, je l'ai déjà dit, je le trouve en tant que le génie à l'issue d'un grand Idéfix.

[00:18:50]

Je suis d'accord. Je suis d'accord parce que de tout temps d'intervention, je crois comprendre un petit peu les choses que tu apprécie, les choses que tu n'apprécie pas. Mais il faut quand même se dire une chose, c'est que Dembélé, c'est un as qui va te mettre sa quinzaine de buts en liant. Oui, et ça, ça coûte du pognon et ça ne sont pas n'importe quels cailloux. C'est ça le problème. Sauf que si Dembélé peut rapporter 500 millions d'euros à l'OL, vendirent, il réfléchit pas après.

[00:19:13]

Ils ont aidé, oui, mais aussi. Attention, il a payé, il a joué en amical. Et qui dit quoi, là? Tu le connais en amical ou pas? Pas Benzema blessé, comme le DVD sur lequel tu peux appuyer. J'ai l'impression qu'il est contrôlé par des pois et du coca en saison.

[00:19:43]

On doutera toujours sur Moussa. Dembélé a l'impression, c'est ceinture. Mais ce n'est pas que ça, dbd, les gars. Vous vous rappelez ce qu'on disait sur Gomis? Vous rappelez ce qu'on disait sur un Cavani il y a pas si longtemps. Et pourtant, Cavani, c'est le meilleur buteur de l'histoire du PSG. Tu vois donc qu'est ce qu'on dit en Belgique sont Lukaku? Loukas, qui aujourd'hui peut être le meilleur du monde, mais qui le contrôle, comme tu dis.

[00:20:03]

Des fois, ça va, c'est difficile. Quand tu joues au jeu, t'as des défenseurs qui viennent au tu. Il n'y a pas de Arnolphe à tous les coins de rue. Il y a des choses qui pèsent énormément sur un déformants, ce qui est bien ce que tu dis, j'aurais te dire, n'est pas André-Pierre Gignac qui veut les clubs et surtout, dans la période que lui dit un silence d'or. Il y a eu un petit débat dans la corbeille par André-Pierre Gignac qui veut, non?

[00:20:25]

Et surtout, en fait. Moi, j'aimerais vraiment parce qu'il n'a pas joué, il a, il est endeuiller, etc. Mais moi, je me demande, je suis très curieux de voir qu'adhérer dans cette équipe là. Alors certes, c'est un joueur qui a éclos sur le tard, mais il a quand même 24 ans et il a pas beaucoup de temps à perdre. Et ce qu'il a montré l'année dernière, j'aurais envie de le voir à la fin de l'année.

[00:20:45]

C'est beau, Tony Tatous dit. Oui, bon, je pour faire des comparaisons colleur le turc, le turc, le modèle américain et le typique tour de toi, tu n'aimes pas que des joueurs fins techniquement?

[00:20:59]

Abiad barreuse n'était pas ma couleur.

[00:21:03]

Techniquement, mais c'est un peu le même profil.

[00:21:06]

Mais d'Antoni prend la profondeur. Il va vite quand même. Il plante, il plante. Dernière 37 d'un Péricard, c'est pas mal. André-Pierre Gignac, vous savez quel est le problème des attaquants aujourd'hui? C'est qu'ils essayent de savoir tout faire. Mais c'est très difficile de savoir tout faire alors qu'avant, comme tu dis, les rôles étaient plus définis. T'avais un mec, c'était comme les défenseurs centraux, tu avais un stoppeur, t'avais un libéro et devente, avait un mec qui gardait les ballons, il avait un mec qui tournait autour.

[00:21:32]

C'est encore pire. J'ai l'impression qu'il y a de moins en moins d'attaquants qui sont capables de jouer seul en pointe. Ah ben ça, c'est complètement. Et c'est pour ça que Olivier Giroud est toujours convoqué en équipe de France quand André-Pierre Gignac devrait l'être. Merci de se dire ça. C'est une blague, les gars. Toni excellent. Son excellente saison. Il doit continuer dans la course. Je n'ai pas encore le temps.

[00:21:54]

J'ai commencé à lire, j'étais un peu Marković. J'ai fait le module à 2 3. Moi, je suis éducateur sportif.

[00:22:10]

C'est quoi ton ambition au final? À l'arrivée, c'est quoi mon ambition, au final, d'en apprendre plus que moi même pour être de plus en plus pédagogue auprès des jeunes pour occuper le club? Et pourquoi pas après prendre garde? Encore que les jeunes. Gardez votre passion et d'apprendre à bien raison. Super, merci.

[00:22:35]

Tu reviens quand tu veux dans la lutte. Excellent orateur un instant, Antonie. Si c'est pas terminé, sera sera avec nous. On va évoquer notamment tout à l'heure la conférence de presse d'André Villas Boas 5 à 10. Mitroglou, j'en veux plus. Un attaquant, oui, mais ce ne sera pas Mitroglou. Ça vous surprend? Un attachement au loup quand même chez ceux qui n'ont pas le rendement de ses bras tranquillement. Non, par contre, oui, mais toi, t'es plus Vallin de ta chance, c'est plus de valeur à prendre dans tes bras.

[00:23:10]

Tel ou va Okaz dans ce match là, c'est pas grave. T'inquiète pas, Henaff excommunie Tabaka. O'Keefe, c'est Sannikov, mais ça, c'est élégant. Jamésie qui fait dans ta vie? Enfin, non, je me retiens. Survivra sera bien pire que ça, mon cher. Oui, mais je respect. Il n'est pas exécuté. Vink élégant. Ce soir, tu dois travailler ensemble, mais tu voilages dans le train lancé. On y va toute la saison.

[00:23:33]

L'astronef jusqu'à minuit. Vidya, j'en attends MacCarthy. On prolonge Brice de Lyon Dijon, victoire 4 1. Des Lyonnais encore. Antonie sera avec nous. Un Dijonnais nous a appelés aux 32es aussi. On parle à Dijon. Que peut espérer Dijon cette saison? 32 a tout de suite.