Happy Scribe Logo

Transcript

Proofread by 0 readers
Proofread
[00:00:00]

Vous écoutez RMC? On pense tout de suite à Lisbonne. Retrouvez donc voici l'ensemble qui m'attend l'Aston. Cette 30e édition pose des questions dans toutes les langues. Il essaye en tout cas de retour ce soir.

[00:00:22]

Gilbert. Salut! Je suis au téléphone et je reçois la décennie des années où j'étais auditeur au Japon au 32. Montrer un peu d'émotion. Oui, ça coûte moins cher parce que ça 10 mois.

[00:00:44]

Donner les dernières infos, on va en parler, on va entendre. On verra dans quelques instants. Mais que faut il savoir dans un jeu du PSG à Lisbonne, alors?

[00:00:52]

Il faut savoir. Tout d'abord, on va être extrêmement sincère avec tout nos éditeurs, les vainqueur à Lisbonne, l'entrainement en train d'avoir lieu d'entrainement du PSG qui m'arrêtent de leur portier grimpeur en France. Et la bonne nouvelle. La bonne nouvelle pour les supporteurs parisiens, c'est que dans la masse. Le gardien du PSG est monté dans le bus pour se rendre à l'entraînement. Bien évidemment, dans quelques minutes, on va avoir toutes les informations de l'entraînement quand l'acteur fut d'ailleurs avec vous et sur RMC Sport pour y faire peut être parfois, Val-Thorens nous a fait quelques petites cachotteries.

[00:01:32]

Des joueurs qui ont bon coeur puisqu'ils ne se sont pas entraînés, mais là, non, avec qui était attendu à l'entrainement. Et le staff du PSG était très confiant, notamment sur sa présence à l'entraînement collectif. Il y a quelques heures encore, je discutais avec un membre de l'entourage du gardien Kojiki et Fyé. Il est prêt. Il a envie de jouer ce match, même s'il ne sera pas à %100. Il a envie de participer à cet événement avec ses coéquipiers, lui qui a gagné la Liga avec le Real Madrid.

[00:02:01]

Il a envie de jouer de la très, très bonne nouvelle côté parisien.

[00:02:05]

Il a envie de jouer et c'est bien joli. Mais. Voilà, je suis allé. Je savais que tu allais me croiser cet hiver. Sa blessure concernant sa blessure, c'est une lésion €17 fémoral. Franchement, ce genre de blessure. Normalement, on ne peut pas revenir aussi vite. Donc, la période de réathlétisation, elle a été très rapide pour lui et elle a d'ailleurs été très rapide. Donc il faut donc prendre un risque en gilbertin le plus important.

[00:02:31]

D'ailleurs, c'est un très bon joueur de titulaire. C'est d'ailleurs le joueur qui a marqué contre la Principauté de Monaco. Mais je veux dire que le joueur doit se sentir capable de jouer ce match et lui sont capables de disputer ce match. C'est la même chose.

[00:02:50]

Bien, on va le mettre face à ses responsabilités et pour l'instant en tout cas, le sentiment qui règne a pris de l'ampleur. Contrefacteur passe encore. À défaut, il peut se passer encore des choses. Ricco tient prêt pour disputer ce match. Ricco qui est plutôt serein, apaisé. Il est là, il est capable de et ça, c'est la première bonne nouvelle. D'ailleurs, on va l'entendre en quelques heures. Marco Verratti? Oui, il a, dit il, fort bien.

[00:03:19]

Il est à cent pour cent. Il a participé ce soir à l'entraînement avec le PSG, lui aussi à une période de ratification très, très rapide. On peut d'ailleurs dire un petit mot en deux secondes du docteur Baudot et de tout le staff médical du PSG, l'ancien docteur de l'OM et de l'Olympique Lyonnais. On a beaucoup, beaucoup de travail avec les joueurs. Marco Verratti, lui, se sent prêt. Dans l'entourage de Verratti, on dit qu'il est à %100 dans ce rôle.

[00:03:44]

On dit qu'il y a de très fortes chances de voir Marco Verratti titulaire avec le PSG, dimanche. Pour débuter Pato au Bayern Munich. Marco Verratti en conférence de presse cet après midi. Ils sont capables. Il a dit qu'il voulait participer à trois matchs, le doit à toutes les bonnes nouvelles pour Idrissa Gueye, qui a participé à l'entraînement collectif. La seule question désormais est de savoir quelle est en élevage peut débuter cette rencontre. Allez, j'ai envie de dire 80 à %90 des numéros, dit souvent Coward, qui ne démarre pas un match.

[00:04:12]

Pourtant, quel qu'il soit, il sera vraiment capable de démarrer sans aucune gêne.

[00:04:20]

Merci à vous de le dire jusqu'à minuit.

[00:04:23]

Évidemment, ça se terminera beaucoup plus. Bonne soirée. Dossier par dossier, vous en dites quoi? Les gars, on prend le risque de prendre le risque quand on sait qu'on connait pas l'état du risque. On ne connait pas l'État, l'état de santé véritable. On ne sait pas des vraies questions. Pour moi, c'est une perte de temps parce qu'on ne peut pas savoir s'il est capable ou pas. Le plus étonnant, c'est plutôt que quand je disais, on le met face à ses responsabilités.

[00:04:50]

Ce faisant, en gros, c'est lui qui décide Bedimo sans état dont je joue. Ce qui n'empêche pas. C'est pour cela qu'il veut jouer. C'est ce qu'il dit des enseignants médecins. On peut quand même, en revanche. Londres a l'idée que c'est lui qui va dire Je me sens bien pour jouer, ce qui conforte mon idée, l'idée que j'ai depuis pas mal de temps que ce groupe est en autogestion et que tout Reul organise l'entraînement, mais qu'au fond, il y a des joueurs qui ont des statuts de titulaires dans cette équipe et que, grosso modo, c'est eux qui vont décider s'ils jouent ou pas.

[00:05:23]

Preuve en est avec le racisme à ce moment, nous dit ratissait. Deuxième chapitre, déjà premier chapitre. On avait eu lieu toujours sur la en fonction de sage fille. En gros, les fameux les gros titulaires, c'est un peu. Qui vont décider. On peut vraiment comparer à un gardien et je pense que le fait d'avoir du rythme ou pas, c'est peut être un petit peu moins importe. Mais anglaise, c'est ouvert. Minimisons, amené à faire des courses et répéter des efforts.

[00:05:47]

Et les Ryle? Le rythme? C'est une chose. T'as raison, Jonatan. Par contre, sur la blessure aux ischio jambiers et donc ce fameux biceps fémoral qui est une des blessures les plus récurrentes, le football leur faut savoir que la stad que je dis, mais je crois que c'est à dire de bêtise en disant que c'est 80% des blessures d'un footballeur. Les idiots. Et il y a quand même eu ce petit épisode où Nareva ne veut pas sortir contre contre l'abscisse, mais finalement, il est obligé de sortir et que ça a été long et ça a été très long.

[00:06:18]

Déjà, comme dit Daniel, on a senti que le joueur voulait rester sur la touche. Il était un peu agacé parce qu'il voulait faire le changement. Moi, je ne vois pas comment il n'y a pas eu à ce moment là l'épisode. J'attends un peu parce que ça lui permettait de faire un changement. On l'a fait rentrer, Dominque. C'est là qu'on est même pas réellement sur, mais que je. Mazhar devrait pas avoir un avis dessus normalement.

[00:06:38]

Physiologiquement, je ne vois pas comment tu peux être blessé sur une demi finale et jouer à Abu Dhabi. C'est les discussions de médecin parce qu'on a pas les vraies infos, Kevin. On sait quand même qu'il est sorti et qu'il boitait. D'accord, mais Bapès Bapès, ça devait être 3 mois ou deux mois, voire trois semaines. Résultat il est venu. Il est revenu plus vite que prévu. Verratti, ça devait rien du tout de la Ligue des champions.

[00:07:01]

Elle a paraît il est peut être titulaire dimanche, donc il communique pas réellement sur la blessure. Donc moi, je veux bien qu'on passe une heure à faire les médecins. Par contre, je veux rajouter les choses.

[00:07:12]

Ça fait 40 ans que je passe mon temps au téléphone avec la presse allemande et c'est très important. La notion de le groupe était en autogestion et c'est le sentiment qu'ils vont en Allemagne aussi, où ils ont beaucoup moins d'informations. Évidemment que le joueur français spécialiste du PSG. Tout ça, ils me disent Mais qu'est ce que c'est que cette histoire? Un groupe en opposition avec tout rôle? Tu vois pas en arrivant à Dortmund, va au clash, etc.

[00:07:34]

Et entendre en allemand en Allemagne, qui font que le groupe parisien Mailto est en autogestion. Ça les perturbe un peu quand même. Même s'ils le sentent, il ya quelque chose. Mais en Allemagne, même au courant, qui avait 99 de chance qu'à la 89e minute, si le score en rester là contre l'Atalanta Thorel aujourd'hui, ça pue. L'entraîneur du Paris Saint-Germain fait la même chose, mais ça joue quand même dans les facteurs de risque. Mais en Allemagne, on s'est rendu compte que c'était une copie totalement différente de Thomas Morel par rapport à ce qu'on avait connu dans le grand virage en Allemagne.

[00:08:08]

Ils le savent. Ils auront alors juste donné d'autres informations qui sont importantes. Parce que, en fait, avec le livre qu'on a créé, comme on dit qu'il avait pas aimé Hartwell. Surtout Bastos, évidemment, et il y a quelques semaines, un livre pour la première fois, une biographie de Thomas Stovall qui est sorti avec Meurens, qui d'ailleurs apparait dans le bouquin et c'est un bide. Le bouquin téléphone de 48 heures et le jeudi. Pourtant, le bouclage de Lulu est très, très bien fait pour le public allemand.

[00:08:34]

Et en fait, tu dis mais j'y suis, j'y reste pas. Mais comment ça se fait? Il l'autotest. Ma maison d'édition m'a demandé à faire un numéro 3. Il faut faire un truc. Pourtant, il est quand même assez agréable. Ah ben oui, mais je pense qu'en France, on a une image de lui qui est totalement différente que celle qu'il a pu laisser en allant. Moi, je pense non. Moi, je l'aime bien quand il me dépasse beaucoup, non?

[00:08:58]

Non, c'est déjà vu. Je vais voir des supporters. Il est neutre, nul, quasi indifférent. Il est très important dans un journal. Pourquoi les Allemands détestent inintéressantes? Déjà, il y a le rapport avec le public. Thomas est un élitiste. C'est quelqu'un qui s'intéresse aux gens qui ont du pouvoir, c'est à dire qu'il fait des affaires proche des gens. Il n'est pas proche des gens et il n'est pas proche du public. C'est son problème à Mayence.

[00:09:20]

C'est son problème. Il faut rappeler le truc. Klopp a amené la ville des puissants, mais effectivement, il recherche. J'aime pas. Il veut être sérieux. Voilà, c'est ça. D'ailleurs, je pense que dans la même lignée. Mais Jürgen Klopp, il va amener Mayence en Bundesliga à installer un peu le petit groupe de Mayence en Bundesliga, dont tu devrais avoir deux statues de coach à Mayence. Ignorer complètement d'Orgon ne voit pas comment ça fait mal fini à la fin.

[00:09:49]

Et tout ça, s'il y a une cabale. Même s'il y a des choses qui se sont passées, je vais pas aimé et donc il y a toujours la même chose. Il y a le sentiment qu'il n'y a pas d'appartenance. C'est un mercenaire au sens noble du terme. Je vends mes compétences demain. C'est Barcelonne demain jeudi. Mais le rapport qui va avec les supporteurs, il n'est pas là, le rapport qui va avec La Presse, ça ne l'intéresse pas.

[00:10:10]

En Allemagne, on nous disait que il devait aller en conférence de presse. Il ne voulait pas y aller. Ce sont tous des couillons et moi, je vais m'occuper des 19. Voilà, c'est un mec qui focus sur son métier. On en a quelques en France et ramené à ramener à sa gestion du PSG, les propos de Paulo sadonnent. Il a réussi déjà à se brouiller avec personne, ce qui est bon, un point positif dans son management.

[00:10:34]

C'est pas le meilleur pote de Leonardo. Je pense que Leonardo aussi pouvait changer d'entraîneur. J'aurais Nordhorn dès le début, dès qu'il arrive à. Oui, mais c'est ce que je t'ai dit de Leonardo quand on arrive. Et on aurait aimé un autre entraîneur, ton club Avaz visiblement à voir avec les médecins. Je me sens de jouer. Bon bah, si tu te sens de jouer, tu vas jouer parce que c'est toi le titulaire. Pour Verratti, en revanche, ça peut poser un autre problème.

[00:10:59]

L'autre problème, c'est si tu reviens. Est ce que t'es réellement à %120? Est ce que tu déséquilibrent pas le milieu de terrain qui a été bon dans le dernier match? Dans un match où il va falloir beaucoup courir à ce que t'es en état de beaucoup courir, c'est surtout la clé. Est ce que de quel côté tu vas jouer du milieu? Parce que si c'était du côté de la fusée, il va falloir lui courir après et tenter de l'arrêter.

[00:11:21]

Ça, c'est un autre problème et je ne sais pas quel statut il a réellement. Le problème, c'est que tu mapper Neymar, les mecs comme Marquinhos, Navas. On sait que c'est total titulaire. Verratti, il a un désavantage, c'est qu'il a raté tous les derniers les derniers matchs de la qualif. Lui, il n'était pas là. Dortmund, c'est pas là. Atalanta, il est pas là. Lipszyc, il est pas là dans les titulaires.

[00:11:44]

On peut rajouter pareil desclients, plus proche d'Anima. Je ne sais pas si on verra, mais là, je ne vois pas par en son OPA sur le banc si Verratti joue, c'est pour RRR. Tu dis oui, ils peuvent écouter juste Verratti quand même. Le milieu droit ait une conférence de presse de Verratti. C'est quand même pas anodin que Verratti s'exprime, faisant mine de rien. Sinon, ça fait la même chose avec Harira sur le match.

[00:12:07]

On avait également un petit doute sur sa présence. Il est venu parler, il a joué, aura du un, mais deux mecs qui vont parler et qui n'ont pas joué en général. Bon, tu fais pas parler moralise aujourd'hui. Ils sont sûrs qu'il est en état de récupération, est totalement effectué et il peut démarrer le match. On écoute, justement, il en parle, ça va bien.

[00:12:27]

J'avais commencé doucement avec l'équipe. C'était un blessure. C'était pas dur à digérer parce qu il est venu en face. Un impôt un peu étrange. Kotoko, cette fois, ça me fait, ça me fait vraiment mal, mais j'ai recommencé maintenant avec des groupes, ça fait d'autres choses et j'essaie d'être taux pour être à la messe. J'étais disponible pour les matchs des finales. C'est pour ça que je compte bien travailler de fadette. LP devait être la meilleure forme possible.

[00:12:59]

C'est l'un des points, les Français, les sessions. Mais j'essaie d'être honnête, d'être dans les 23 pour le problème que j'ai avec le fait que Verratti joue ou pas, c'est que dans les deux cas, admettons. S'il joue, c'est soit la place tarira sur la place de Paris, donc ça sera Marquinhos avec par Édesse, Verratti ou pas ou Verratti arrivera. Le problème, c'est que Daniel l'a dit dans ce match, l'agent est de retour. Comment?

[00:13:25]

OK, mais le problème, c'est que dans ce machin, il va falloir beaucoup courir. Il y a une chose que les Lyonnais ont très bien fait, et notamment qu'à créer, c'était de faire beaucoup d'allers retours et d'aller mettre beaucoup de pression sur la grande Alcantara. Il va avoir d'un nombre de kilomètres de courses à haute intensité à faire déjà. Intrinsèquement, je pense pas que ce soit le genre de joueur qu'il soit capable de le faire. Il peut aussi remplir leur devoir, mais aussi parce qu'il ne joue que la moitié du match.

[00:13:47]

Mais est ce que c'est le genre de joueur à aller faire le pressing? Tu dois être à faire beaucoup de courses. On a jamais vu faire ça et il a d'autres qualités. Il sait très bien ressortir la balle sous la pression. Conserver le ballon face au Bayern, c'est bien, mais la même situation. Mais il peut également un joueur qui a l'air pas mal de balle dans un ballon. Le coté pressing est un petit peu moins cessais. Il est bien utilisé.

[00:14:06]

Il peut aussi se vendre pour casser des passes. Les lignes de passes? Assurément, sur une moitié de match. Être très utile s'il se décide à jouer vite pour trouver verticalisation les mecs de devant. Ça peut. Tu me diras qui rira peut le faire aussi Iasi, Édesse encore mieux, mais clairement soit moi. Le principal problème que j'ai avec lui, c'est sur une durée, sur une durée. Il a toujours une limite à passer la 50ème.

[00:14:35]

Si plus revient de blessure, plus compliqué. Alors si le match se joue à un rythme de sénateur comme le PSG-Lyon finale de Coupe de la Ligue, il peut jouer 120 minutes. Il peut même en jouer 160 joueurs en marchant. Alors pas de problème. Je ne suis pas sûr que contre le Bayern, ça joue en marchant, mais sur une moitié de match. Peut être même la fin. Il est évident qu'il peut regarder Élisabeth à sa façon de garder le ballon.

[00:14:58]

Ça peut vraiment face à une équipe comme le Bayern. Je ne suis pas autant toute l'année. Moi, j'aurais bien aimé voir Verratti et pareil, les jouer avec Paris, notamment dans la défense. Mais face à une équipe comme le Bayern qui mettre beaucoup de pression, je ne sais pas si les deux en même temps, c'est très judicieux parce que Paris, c'est très bon. Mais ce n'est pas non plus un joueur qui fait beaucoup de courses. C'est vrai, il n'a pas les mêmes nominale.

[00:15:16]

Mais voilà, c'est l'image de toute façon. Moi, je redis toujours la même chose, mais Marquinhos derrière, paraît devant la défense avec Verratti. Trop, c'est trop tard. Et Riera a oublié que lui sont désormais en vue. Pour conclure, il la formule en parlant de formule chère à Coach Courbis en termes de profils de milieu de terrain. Ce qu'a dit Jonatan, c'est assez clair, c'est à dire que Verratti et Parèdre ont le même profil.

[00:15:41]

Des joueurs qui doivent jouer devant la défense, sont à l'aise avec le ballon, qui peuvent aussi défendre, qui peuvent avoir l'intelligence. On l'a découvert, à savoir jouer devant la défense. Paris laisse. C'est son pote de formation. La défense a demandé d'escalades. Temptations, c'est Marquinhos. Il est 10 de fond. Maintenant, il est numéro Simco. Alors là, c'est non. Lors des premiers matchs, Iffa a Boca, il est avant tout aussi McCourt dans le jeu.

[00:16:03]

C'est pas simplement la défense pour nous. Sommes à 32 secondes sur les verts à la Russie, a commencé 10.

[00:16:11]

Waymel lui dit qu'il a commencé 5. J'en ai parlé avec Balzaretti. Il l'a fait venir à la Roma, qu'il l'a connu, avec qui il a commencé. Oui, j'étais très étonné. Il me soutient que c'est que c'est un indice à la base. Il confirme. Il me confirme qu'effectivement, il y a. Il a énormément de qualités à la base de sa formation. Il a été formé en 10, mais ses premiers matchs en professionnel à Boca ne font pas la différence de son volume de course.

[00:16:33]

On ne peut pas être extensible. Il n'a pas une baisse monumentale pour être un box to box et avoir beaucoup de kilomètres au compteur. C'est ça un problème. Donc si tu mets 2 comme ça par Édesse et Verratti, qui ne sont pas capables d'avaler les kilomètres contre le Bayern, ça peut être un risque. C'est ce que je disais pour finir. Flan là, il y a Marquinhos qui joue vraiment. Il est même pas 6. Marquinhos, s'il est vraiment défenseur central et il est le troisième défenseur.

[00:16:59]

Corporacion que c'est un 10. A la base, il a été formé en 10, mais ses premiers matchs en procès devant la défense gars, c'est vrai que maintenant, c'est donner son avis. Mathijs bonsoir. Salut Mathey, ça, c'est une partie de Paris. Toi, tu ne veux pas que Verratti joue toi, non? Dans le contexte actuel, je préfère. Bonsoir a tous, j'ai pas. Non, je pense que c'est trop tard. J'aurais bien aimé.

[00:17:22]

Par exemple, contre l'Atalanta, il aurait été utile, mais là, tout de suite, je peux pas changer.

[00:17:27]

Tu battais en équipe même.

[00:17:31]

Ouais, ouais, c'est trop dangereux. Je malpensa bien. Aucune revanche, mais exactement.

[00:17:36]

Surtout que Matthys, moi, c'est ce que je disais hier. Je ne vois pas pourquoi Thomas Storey ne changerait son onze de départ. Après, il fera ce qu'il veut. C'est lui l'entraîneur, mais c'est une équipe qui a bien fonctionné, qui a gagné 3 0 sa demi finale. Tous les joueurs qui ont été alignés n'ont pas de pépins physiques. Pourquoi tu vas remettre un Avaz qui, certes, est au dessus de Ricco, mais qui a un risque de récidive sur sa blessure?

[00:17:54]

Mais il n'a rien dit. Le problème? Le problème des Arazi est différent. C'est pourquoi il pourrait, à mon sens, c'est peut être ils devrait pas le faire, mais pourquoi ils risquent de le faire? Parce que Érigera n'est pas un joueur. En plus, il n'a pas joué énormément. Il sort que de beaux matchs. Là, c'est pas un mec qui fera des vagues et c'est pas un mec qui revendique une place de titulaire. Mais en termes de profil, c'est le bon complément.

[00:18:19]

L'idée, c'est Marquinhos. C'est là qu'on va voir si elle dirige vraiment le groupe ou si un mec avec un statut de titulaire comme Verratti en 10 ans, Cipressa doit jouer la ligne. En fait, c'est un peu comme s'il prend la place de personne. Parce que Herrera, c'est pas un mec qui revendique, c'est un mec qui n'a pas joué pratiquement tout le temps. Été blessé, qui ne fera pas de vagues est un type génial. Si on lui dit bon bah, Verratti reprend sa place de titulaire.

[00:18:44]

Lui, il va aller sur le banc. Et puis il va attendre. Et puis ça se trouve. Il rentrera à la 50ème parce que Verratti sera cramé ou parce qu'il verra que c'est une idole. Ça veut dire qu'il a quand même 3 joueurs au profil ordinaire sur le terrain. Trois joueurs au profil défensif. Matthys. Tu voulais dire un truc? Je suis ravi de la victoire éventuelle du PSG. C'est de jouer comme ça. C'est que Matisse.

[00:19:04]

Petite précision sur la question d'avant. Si on part sur une nouvelle saison, c'est hors de question de voir Marquinhos au milieu pour moi. Pour moi, Marquinhos, ce qui me camber la défense. Mais là, pour cette finale, je ne vois pas pourquoi changer. Ensuite, en fin de journée, je voulais montrer pourquoi c'était important pour nous de gagner la C1. Au delà du fait que c'est une séance de Ligue des champions, c'est toujours beau et que ça va pouvoir donner énormément de temps au PSG pour les saisons à venir, le temps que vous n'avez pas avant.

[00:19:35]

Je suis intéressé alors que tout le monde danse supporters, joueurs, dirigeants, médias, etc.

[00:19:41]

C'est une façon différente de construire le club de façon plus sereine. Quoi exactement? Ça pourra permettre de recruter plus intelligemment, de former plus intelligemment, de pouvoir mettre des jeunes sur le terrain sans avoir une pression constante de devoir aller toujours plus haut en Ligue des champions. La Ligue des champions n'a qu'un club qui la gagne et tous les autres sont déçus. Et je pense même à installer un entraîneur sur la durée. Est jamais un entraineur. L'exemple de Carlo Ancelotti?

[00:20:09]

Les cris en première année de Ligue des champions, il fait un quart de finale. On a rien de passer en demi finale. Il y a eu un couac entre Macérés et Carlo Ancelotti a préféré partir. Alors peut être qu'avec du temps, on aurait pu construire différemment.

[00:20:24]

Il ne sera pas négatif pour le PSG. C'est bon pour eux. Même si Paris gagne la Ligue des champions, je pense qu'on pourra dire que, baisés, on a fait le tour.

[00:20:34]

Ce une belle sortie, tu dis j'ai vais le plus beau des trophées. On voit bien inoculation. L'entrain n'est pas seul sur le jeu, sur son implication, même s'il est dans ce club. Demain, Paris gagne la Ligue des champions. J'ai l'impression qu'on n'en sortira même pas comme un acteur majeur dans quelques instants.

[00:20:57]

De retour en attendant qu'ils viennent. Interview très intéressante qu'on n'a pas pu entendre dans l'instant parce que c'était dans la nuit, après le match, qu'il s'est exprimé. Et puis, Paulo a quand même des nouvelles de Boittin. Blessure musculaire va t il jouer? Va t il pas jouer? Certains souhaitent qu'il soit là, absolument. Parce que l'on considère qu'il est lent. Mais est ce que c'est vrai? Paulo Polomat Tout vous dire dans quelques instants, évidemment.

[00:21:17]

Zlatan vous dira également sa vision des supporteurs de l'OM avant cet idéal. C'est important parce qu'à Marseille, on en parle beaucoup de cette finale. Oui, c'est.