Happy Scribe Logo

Transcript

Proofread by 0 readers
Proofread
[00:00:02]

Speicher Koyo Houmt a servi Chauvé Endings. Pour vous écouter, RMC. Ces deux Français sur le dos chaque fois qu'une petite phrase assassine toujours un ça face à face. Si j'ai un petit oiseau qui marque des buts qui ferment un peu sur le banc, je pensais que les saules pleureurs, c'était au bord de la rivière. Il y en a aussi dans l'histoire de Calimero. Ça suffit. Aucun changement le soir jusqu'à minuit. La star foot, c'est fermé, voire.

[00:01:03]

Finir avec Daniel Riolo, l'auteur MacCarthy gérant Brentano Samoussas, Florent Germain est avec tout frais Arbel, reviens nous voir avec de nouvelles infos. Fred Bonsoir, co-auteur. Relax.

[00:01:16]

Ben ouais, ben je suis réveillé. Le résultat sera examiné. Les informations et les informations viennent de m'arriver. Ma source très sûre, me dit que il ne peut pas partir tout de suite à Miami puisque le Trust cab monté M'essayer avec les entreprises a besoin de 18 mois d'existence pour avoir des baisses fiscales qu'il attend à l'instant où je vous parle. Mais si ne comptant plus que deux clubs l'Inter Milan et Manchester City. Que nous disait John sur Conté? Ça, ça me semble un petit peu utopique, mais si du moins, ça serait plus simple.

[00:01:53]

Moi, je vous parle le message que je reçois tant sur les rumeurs de démission de Laporta. Est ce que tu as des infos de Portobello?

[00:02:01]

Il semblerait en tout cas que la pression soit énorme. On ne voit pas comment ce président qui est celui qui a rien officialisé. Incroyable, si rien d'officiel depuis une réunion du conseil d'administration. Après, vous savez, il y a toujours la possibilité pour les socios, qui sont les vrais propriétaires du club, de monter une motion de censure. Donc, dans ce cas là, il y a peut faire un vieux rêve de passer de deux tiers des sociaux.

[00:02:25]

Alors là, il faut réunir les gens. Vous allez jouer avec le clavier. Tout ça, c'est compliqué, mais on a vraiment l'impression que la pression est énorme sur Laporta et qu'il pourrait y avoir une entrevue. You will be laporta, a réagi Fred. Il a lui quoi? Il va monter la garde, histoire de voir Merbah tubéreuse sur blessure. En fait, il pourrait y avoir. Il pourrait y avoir une sorte de d'ingérences un peu technique jusqu'à jusqu'aux prochaines élections, mais on ne voit pas comment.

[00:02:53]

Comment Bartholomew, déjà. Le problème, c'est que les gens n'ont plus confiance. C'est ou pour négocier avec Messi, pour négocier cette crise là, en ce moment, c'est ça la question. Mais je vous répète parce que c'est quand même une information très important. L'accord tient toujours avec Miami, mais pour des raisons fiscales, il ne peut pas partir maintenant. C'est pourquoi on avait toujours dit que c'était à partir de la saison prochaine. Il faut 18 mois de création de ce fameux Trost pour voir la baisse d'impôt attendue.

[00:03:20]

Donc, j'insiste pour l'instant 2 destinations étudiées par Messi, l'Inter Milan et le Manchester City de Guardiola. Merci Fallot. Plus. Bien sûr, mais là, je vais vraiment coucher. Ben là, je pense que l'on a pas plus ce soir qu'à la marge. Bonnet. Je précise tiens, on devrait faire ce soir un dossier spécial Bapès. On le fera demain. Dommage que l'actualité Messi nous a rattrapé et on avait également prévu de faire un dossier spécial chambrage puisqu'il y a eu beaucoup de polémiques entre ce weekend, dimanche soir et lundi avec les réactions à Marseille, ce qui s'est fait à Marseille, pas fait à Marseille, les réactions à Paris, etc.

[00:03:59]

Et enfin, tu m'as un que qu'il connaît bien pouvoir donner notre avis là dessus. Bien sûr, on le fera demain avec toi pour finir ce soir. Boudjellal, je reviens dans le game, en quelque sorte avec une longue interview à La Provence ce matin. Oui, mais une pièce dans le box? Écoute, oui. Longue interview de chez nos confrères de La Provence. Il a voulu un peu clarifier ses intentions. Parce que, rappelez vous, il y a une dizaine de jours, il avait accordé une interview à RMC en expliquant qu'il se désolidariser du clan Roddy.

[00:04:31]

Enfin, surtout de deux conseillers. Alors, il affirme Du coup, je donne les grandes lignes de l'interview que je Roddy l'a choisi, lui, définitivement. Et donc, exit les deux conseillers, cette banque Wingate qui faisait ses communiqués. C'est vrai, je suis content de lui faire des fautes d'orthographe avec le stade du Vélodrome, avec Bernard Tapie, etc. Bernard Tapie, il en parle un peu malgré tout dans l'interview. Mourad Boudjellal, en disant que effectivement, c'est son modèle de gouvernance pour éventuellement reprendre l'OM.

[00:05:00]

Il explique en tout cas avec assurance et détermination. Il dit Ça va se faire, j'en suis persuadé. On se donne jusqu'à fin décembre. Donc on a un mois. Boudjellal qui est déterminé encore à vouloir reprendre l'OM. Lui, il est persuadé que je Roddy peut lever des milliards. C'est un peu son expression, que c'est quelqu'un de sérieux. Il l'a rencontré mi mai et ce n'est pas vieux. Mais malgré tout, il croit en lui. Et l'objectif maintenant, c'est, et ça peut paraître assez dingue aux yeux des supporters, même pour nous, parfois médias.

[00:05:33]

On est un peu décontenancés par rapport à ça. Il explique assez clairement qu'ils n'ont pas encore attrapé Mike Kurt. Ils n'ont pas réussi à avoir ma courte au téléphone ou les yeux dans les yeux. Et son défi du moment, leur défi du moment, c'est d'attraper le cœur de ma. Il sous entend aussi. Moi, j'ai lu toute l'interview. Il laisse sous entendre qu'il ne serait pas contre une association avec Kurt aussi. Tu n'as pas compris comme ça.

[00:05:57]

En fait, c'est une rumeur qui a troïkas Mac, courtages Roddy Boudjellal. Mais pas sur la durée. Pas sur la durée. Ça me paraît assez improbable. C'est vrai qui y glisse cette idée là en disant on peut travailler ensemble, etc. Mais il dit aussi Mike Kurt est un Américain. Quand il dit sa phrase exacte, c'est quand il dit Je ne veux pas vendre, il faut traduire, je veux faire une énorme plus value. Bon, voilà, c'est du c'est du moi dans le texte.

[00:06:24]

Cette interview est, comme il faut bien la dissocier de tous les communiqués qu'on a vu qui n'avaient ni queue ni tête. Là, pour le coup, on a vu les résuma dire que Mourad Boudjellal, c'est le dernier objectif de sa vie professionnelle d'aller mal. Il s'y prend très mal, très mal, mais là. A la limite, cette interview Satanas Viol est aussi un petit peu lunaire quand il parle de la Ligue Europa. C'est ça tout le temps.

[00:06:50]

Il ne faut pas non plus. J'ai eu la même réaction quand j'ai vu les extraits, mais on maintient à flot. Après, je me suis plongé dedans une fois, deux fois en plus.

[00:07:01]

Voilà ce qui est dit du foot fout les jetons, a vu sur l'Europa League et l'Europa League. C'est un peu maladroit de dire c'est la coupe des cocu et que le FC, c'est quoi ce truc? Ce qui me dérange, c'est ce qui me dérange. Il y a deux choses qui me dérangent. La première, c'est que beaucoup de gens pensaient qu'on s'en était enfin débarrassé de cette histoire. Ça faisait quelques 100 d'euros de plus. Ça faisait quand même plaisir de se dire que la farce était terminée.

[00:07:28]

Que quelqu'un qui soit ridiculisé a contribué à ridiculiser le club pendant l'été, s'était mis un petit peu, aurait été retourné dans le trou dans lequel il devrait se terrer. Quand tu parles de football, malheureusement, là, il ressort et ressort avec quoi? Avec exactement le procédé qui fait que on prend pour un clown. Maintenant, parce que dans tous les rachats de clubs sérieux, on a émis des dizaines de fois déjà, mais dans tous les rachats de clubs sérieux, que ce soit le rachat du Paris-Saint-Germain par QSI, que soit le rachat de Manchester City qui ne s'est jamais médiatisé, y'a jamais des négociations à ciel ouvert.

[00:07:56]

Là, il a pas compris. Il n'a pas compris que les communications qu'il entreprit lui a Roddy. A Marseille maintenant, la majorité des Marseillais les prennent pour un joueur de jouer Pieds nickelés. Et comme maintenant, il en rajoute une voix, une pièce dans le juke box et qui raconte des âneries. Pas possible, mais êtes désolé, on va essayer, c'est ça. C'est dramatique, c'est dramatique. A mon humble avis, c'est que les deux pages qui devrait aller faire ses francs, personne ne va corrigerait.

[00:08:21]

Parler, ça ne prend pas de cours. D'ailleurs, s'ils veulent faire du mal au groupe depuis le début de cette affaire, son silence s'est dit non. Mais quand il a parlé, ils ont démenti. Moi, si vous voulez les communiquer, les proches de les, on l'a joint, on apprend à son entourage. Tout ça, c'est au bout d'un moment. C'est pas sérieux. Franck Courte, c'est le patron, c'est le boss. Je l'ai déjà dit lors d'une émission il y a une dizaine de jours.

[00:08:44]

Ou alors oui, mais en disant clairement qu'il est pas par ça. C'est vrai qu'il faut surtout pas rêver. Il doit parler, c'est pas la terre. Il doit expliquer les choses, mais il veux rester à l'OM. Aucun problème à Marseille. Personne n'en veut ou presque à Franck Kurt. On est conscient à Marseille qu'il a mis des ronds. Il a tenu les promesses en termes d'investissement que, par contre, ça a été mal utilisé. Bon, bref.

[00:09:09]

Mais par contre, il faut l'entendre. Combien de temps il veut rester? Quelle est son ambition? Il veut remettre de l'argent. On a besoin de le voir, le patron et, au bout d'un moment, parler à base de communiqués et de proches de d'entourage, d'agences de com. Ça a montré ses limites. Il faut que le principal pour reprendre la Provence, soit l'Europa League. C'est vrai que c'est un peu, mais c'est très maladroit, mais il n'y a pas que ça.

[00:09:31]

Ça n'a d'ailleurs rien sur groupe des concurrents. Enfin, quand tu connais le football, c'est que l'Europa League, ça a une valeur. On souhaiterait à l'OM d'être à la hauteur du FC Séville avec un peu du rêve avec Zidane et Messi. C'est de bonne guerre, mais c'est bien marseillais pour des cons. Au fait, prendre les supporters pour des cons à Marseille, tu peux reprocher tout ce que tu veux aux supporteurs marseillais, qu'ils soient excessifs, etc.

[00:09:58]

Mais c'est des connaisseurs de ballon et ça, c'est vraiment les prendre pour des cons. Il y a des personnes âgées qui tombent dans le panneau, comme les gens comme moi, a martelé Carrière il y a quelques années. Mais sûrement qui va? Qui va le faire signer sur Zidane? C'est en gros. Il explique que c'est son rêve et que si demain il est président, il dort sur le pas de sa porte. Jusqu'à ce que Zidane, c'est sympa pour l'entraîneur qui est en place.

[00:10:19]

Il prend le club, imagine. Il prend le club dans. Putain! Mais avec Vilaj Boss, on fait comment ils vont se regarder. Mais qu'est ce qui peut être intéressant, c'est qu'ils n'auront pas vu qu'il dormira. Il y a déjà moins d'entrepreneurs. Il veut rapporter à l'OM ce qu'il a fait au RCT, c'est à dire une autre erreur. Pour conclure, il faut arrêter de comparer le rugby avec le foot. Quand tu dis moi au rugby, je dis au gagnant la Coupe d'Europe, on l'a fait.

[00:10:44]

C'est pas comme ça que ça marche. Le foot n'a rien à voir, donc c'est bien exploiter un potentiel à exploiter la ferveur des supporters. Faire confiance à l'équipe. Et trois pays, oui, mais faire croire que ce n'est pas parce que tu sinue. Starkey va te coûter cher. Tu vas pouvoir vivre avec l'engouement, le merchandising, etc. C'est un domaine que Mourad Boudjellal maîtrise, même si ce n'était pas à la hauteur du ballon rond dans cette interview.

[00:11:08]

ÉCOUTAIS relance un petit peu les choses. Et effectivement, malgré tout, beaucoup de supporters restent sceptiques. Encore attendre de voir. Et puis, comme je le disais, à mon avis, ça durera tant qu'on entendra pas le patron parce que ma courte est resté silencieux trop longtemps.

[00:11:23]

Merci Flo. Demain, tu nous raconte tout sur le chambrage, ça avec plaisir à la plus belle la vie. Tu as vu l'avion? Ah oui, un mec, ça a coûté 1500 euros. Un mec qui loue un avion 1500 euros pour faire passer devant la plage de Saint-Tropez une banderole Isabelle que les touristes parisiens, c'est elle est bonne, Wishbone. On parle de tout ça chambrage, c'est que ces paillettes qui conduisait. C'est un peu compliqué, ça, c'est un gros mytho.

[00:11:52]

L'avion a vu l'avion tout gâcher. Ça aurait été Gignac. Bon, il était déjà dans la meilleure. Mais là, on s'est excusé sur André demain, dans lequel plusieurs centaines de clients et l'éloge de la loi. Ce que tu n'es pas pu être un dixième joueur que Gignac a été Gérome. Mais stp, un peu de respect. Microsystèmes, foot, super wigwam. Jusqu'à minuit, on est avec vous avec Jérôme Bretel, avec Daniel Riolo, avec Jonatan MacCarthy, avec notre invité ce soir, Laurent David Samama, qui nous rejoint Laurent David bonsoir, bonsoir.

[00:12:34]

Eloge de la défaite. En parallèle, nous avons un débat Gignac. Jonatan et Jérôme qui continue. L'invité est arrivé. On ne sait pas où il est. Condrieu à se faire un débat. Gignac a osé parler de Gignac. Ça fait trois jours qu'il roule tant avec le débat Gignac parce que ça intéresse, mais il nous soule tous les jours. C'est bon, j'en passe. Vers quoi il veut aller? Il veut une réhabilitation amoureuse. Bah ouais, je ne sais pas pourquoi y'a moi, mais j'ai changé.

[00:13:05]

Je suis arrivé à Abdiquent pour Gignac, un Big Mac pour Gignac, c'était. Ça ne passe donc pas les joueurs moyens. Bonsoir notre invité par monsieur. Alors avant, avant de parler de l'éloge de la défaite 2 3. Info importante, tout de même que je n'ai pas eu le temps de vous donner. Concernant les élections à venir à la Ligue sera le 10 septembre. D'ailleurs, le jour de L'an PSG, donc, pour l'élection du futur président, les clubs se sont accordés sur cinq noms.

[00:13:36]

Cinq noms, donc. Donc pour moi, en finale, pour devenir le remplaçant de Nathalie Bouad, la tour, c'est ça que je donne. Il y en a d'Ébola. Michel Denisot, le vrai Gervais Martel, François Morinière, qui était le patron de l'équipe. A la Guerrini, l'actuel patron de Panîs André et et et Vincent Labrune, à la tête duquel le duc d'Orléans sera l'un de ces cinq là Orléanais, ne lâche jamais.

[00:14:11]

Ah, tu penses que c'est.

[00:14:16]

Le problème? Attention, parce que vraisemblablement, il va y boire. Il va y avoir des redéfinition du rôle. Est ce que c'est juste l'un de donne Noël? Est ce que c'est juste Daniel? Est ce que c'est juste pour en gros, inauguraient? Je ne sais pas quoi. Et puis comment dit l'expression. C'est quoi, les chrysanthèmes chez Inauguré, inauguré avec président de la quatrième, ça ne veut rien dire, inaugurée avec les entreposait que ça me faisait bizarre.

[00:14:38]

On mettait des fleurs. Quand tu fais une, tu n'étais qu'un président qui ne faisait que des célébrations. Voilà tout ce que c'est pour être un président un peu plus exécutif. C'est à dire que le rôle du directeur général, qui est aujourd'hui Didier Quillot, serait donc revu. De quelle façon? Il y a pas mal de choses à venir à l'ancien modèle avec un seul président. Il faudrait qu'on détaille un peu tout ça dans l'instant cette semaine des petits et qu'on voit les profils parce que bon, on a le profil, par exemple, de Denisot, qui est assez âgé.

[00:15:08]

Ce n'est pas le même que Vincent Labrune fils, qui n'est pas le même que François Morinière, qui est l'homme de Peter, l'homme de médias. Donc voilà, on y reviendra. Enfin, voilà en tous les cas les finalistes pour le mandat du président de la ligue. Bref, la tour, c'est simplement out. La tour, c'est cramé avec la gestion du coronavirus parce que CLS était pas si mal que ça. Mais pareil pour le binôme s'est cramé tout seul alors qu'il était plutôt pas mal, alors que jusque là, c'était un bon gros business de marketing.

[00:15:40]

Tout ce qu'ils ont fait devrait arranger mille fois, mais non. Mais ils se sont trompés, comme on a dit au bout d'un moment, ils se sont trompés, se sont trompés. Ils sont revenus sur leurs idées et finalement, ils ont retourné. Sauf que leur conviction n'en revient un. En plus, on aura toujours la même. C'est tellement le bordel, dans tous les cas à tous les niveaux, que c'est difficile pour ceux qui sont à la tête de la ligue aujourd'hui.

[00:16:07]

Et ce qui est encore plus fort, c'est que tous ces écueils Handi'chiens de la toile pour qui a donné sa démission dernièrement, on lui a dit qu'elle ne renouvellerait Wasa. On lui a demandé dernièrement et ça, je le sais de source sûre, de revenir sur cette décision. Oui, voilà pour dire bah écoute, ça serait bien que tu restes, en fait. Bah ouais, c'est sûr que quand tu me donnes les noms, là, ça fait pas rêver.

[00:16:30]

Ce que je veux dire, c'est que là, tu peux prendre ce que tu veux. Mais il va y avoir du copinage d'un côté, non? A part le mien pour diriger cette Calavon valable. Mais franchement, à part moi, je vois pas. Mais tu plaisantes, mais je plaisante pas du tout. Mais c'est vrai que tu connais de ces gens là. Vasil Vasil présente fraternisé comme c'est compliqué d'arriver, d'arriver à ça. Si tu veux les chrysanthèmes, tu verras, Daniel, j'y vais, c'est gratuit et je vais, inaugure Laniel.

[00:16:59]

Tout mon Daniel. C'est compliqué parce qu'aujourd'hui, il y a un système qui est mis en place, où c'est compliqué, en effet, d'arriver. On est ouf! Normal que tu sois un gros plus Yazoo, mais aussi des indépendants. Moi, je veux un changement et on le dit depuis le début. De toute façon, apparaissent encore plus après ce qu'on a vécu. C'est tellement le bordel que au bout d'un moment, faut arrêter avec le copinage.

[00:17:18]

Ces trucs là et non là, tu crois qu'ils vont révolutionner le football? Moi, je les respecte tout ça. Au bout d'un moment, ils vont, ils ne vont pas, c'est, l'énonce Ecosystem. C'est un jeu, mais un bon système de prendre les dossiers. Mais la médiatisation, je suis le président, c'est la gouvernance en divers endroits qui, à l'arrivée, ne rien à faire ça? Porlier, non? Et c'est quoi Vig d'émailler son collègue déjà chargé?

[00:17:43]

Mais la ligue? La ligue? Tu mets la DTN? C'est la même chose exactement. Si tu fais pas sauter la DD, quoi. La DTN en fait tranquille. Le président, ils deviennent des DTN. Mais attention, question piège à dose. Bon ben c'est un ancien entraîneur. Mais non, Hubert Fournier. Parce que souvent, quand je fais ça, Sauviat, les gens se souviennent. Mais le problème de la DTN, le Daniel Wass Zala.

[00:18:08]

C'est normal, il est jamais à Clairefontaine, un club qui fait des vidéoconférences. Il est dans, il est dans le sud de la France et il donne des leçons. Mais il est là. Et pourtant, il est payé combien? Un salaire? Il va voir exactement comme les autres. Le travail, c'est comme ton avis un conseiller jusqu'au 2 septembre, comme ton ami à lui et des faits, qui prend une blinde et qui a l'aller retour de Metz 39 heures ultra 16h30 télétravail pareil lui NFP devant eux, il Grock, non?

[00:18:36]

OK, mais ça n'a rien à voir avec ça. HAS n'a pas les lis qu'ils ont placé en plus sous Guerrini. Varet n'a rien à voir. C'est pour faire plaisir. Parce que ça, tu le connais le business ceremonie et ou je sais, je sais de combien par an. J'en parle franchement. 200 balles, l'image. Pendant un mois de mai avec les joueurs, accepta ça lui NFP. C'est une chose, mais là, on parle des gens qui font tourner notre football, le quatuor qui forme la DTN et qui forme normalement dans tout ça.

[00:19:11]

Et comme la ligue, au bout d'un moment, il faut stop. Mettez une bombe là dedans, il faut refaire les choses, il faut refaire les choses. Il faut avoir des bonnes idées. Mais pour avoir des bonnes idées noires, il faut alléger la gouvernance. Il faut avoir de la vie et il faut avoir des bonnes idées avec des gens qui ont connu le terrain, des gens qui sont passionnés de foot. Et avec tout ça, tout est parfaitement entrain de décrire ma personnalité pour occuper ce poste.

[00:19:34]

Mais allez d'Irvine, on va y aller à la DTN, à la ligue. Je vous signale la news qui a été remportée par le Réal 3 2 en finale face à peine FICA. Aujourd'hui, je vous signale que Ronaldinho a été remis en liberté. Cinq mois de détention par un faux passeport, c'est dur. Et puis, je vous signale que Ariba, gouailleur en Grèce, a été condamné à 21 mois de prison avec sursis. Ça n'a pas été retenue.

[00:20:00]

Qui a foutu le bordel à la sortie du bar? Voilà donc le sort de ces vacances avec cette condamnation. Éloge de la défaite. C'est intéressant que Laurent David Samama soit avec nous ce soir. Pourquoi? Parce qu'on sort de deux défaites, alors certes, dans le dernier carré de Ligue des champions, ce qui n'est pas le cas pour Lyon et pour le Paris Saint-Germain. Enfin, la question que se pose un peu tout le monde les supporteurs parisiens, c'est comment arriver à capitaliser un peu sur cette défaite?

[00:20:27]

Comment arriver à positiver les défaites? Ce qu'a fait le PSG directement après le bac Tourelle, c'est un rallye. Il avait déjà le discours. Finalement, c'est quand même vachement bien ce qu'on a fait. On est fier et tout en toi qui a travaillé ça de très près avec un bouquin, donc Éloge de la défaite aux Éditions de l'Aube. En tant qu'expert de la défaite défaite, moi même, quand tu fais avec toi, tu fais du sport.

[00:20:53]

Est ce que tu perde? En fait, je pars pas mal détromper les missions. Tu auras dû aller dans le Moscato, la encourageante dans le foot rugby. Déjà très loin dans la défaite Malvoisie. Alors moi, je suis intéressé. Moi, je me tais, je ferme mon micro, je l'écoute. Non, mais est ce que là, tu vas nous dire aussi que c'est intéressant? Tu l'as vécu, toi? Très loin, la défaite.

[00:21:13]

Mais il y en a deux types de défaites, globalement Seldon, qui nous coupent les jambes et qui nous plombent durablement. La fin type Barça avec le PSG, la remontada. Alors ça sourire. Bah ouais, c'est ça veut dire dirigerai. La provoc, une sorte. Eauze, voilà ce qu'on voit. Le Barça d'aujourd'hui, c'est ça. Messi, par le président va être destitué, va démissionner. On verra. Il y a celles sur lesquelles on construit, on capitalise et desquels on se relève et on apprend un peu plus.

[00:21:47]

Je pense que le PSG essaie de se placer dans ce cadre là. Ils ont appris de la défaite remontada qui les a plombé sur un cycle et il en entame un autre.

[00:22:00]

Donc là, oui, c'est intéressant et c'est vrai que c'était sans doute préparé. Oui, d'ailleurs, regardez les premières images parisiennes. Il y a des éléments de com et de marketing de deux langages très forts. Il y a des larmes, des larmes, des images. Moi, je les vois comme celle de Boli. Quand il parle à la première fois, on n'avait pas fait ce parallèle. C'est vrai, Boli pleure et il pleure ses larmes. On les voit d'ailleurs.

[00:22:31]

Bien sûr, on s'en souvient. Bien évidemment, il dit en regardant Je pleure, ça fait chialer jourla Mitry qui pleure pas et j'ai chialer sur le but, sur péno. Y a peut être dans le PSG, dans ce que fait le PSG. Là, il y a peut être un truc comme on n'a plus rien à la une fois comme moi. Tu as raison, on sait. Toutes les défaites ne se valent pas. C'est contre qui?

[00:22:55]

Comment? Quelles circonstances? Qu'est ce que tu en tire comme enseignement? Comment tu? Comment tu te relèves? Évidemment, toutes les défaites ne sont pas, ne sont pas les mêmes. Celles de 82, qui avaient pourtant fait énormément de mal au foot français, a été au final tourné de façon positive. Et ça, les joueurs sont restés ultra mobilisés pour être champion d'Europe deux ans plus tard et pour écrire des très belles pages du football français. Le Bayern en 99.

[00:23:19]

Dieu sait si ça leur a fait très, très mal ce qui s'est passé il y a deux ans. Après, ils ont été champions d'Europe. Ils ont réalisé et ils se sont servis de ça. Soit tu garde et c'est les mêmes qui se nourrissent de cette défaite dans un esprit de revanche. Soit effectivement, comme tu disais tout à l'heure, tu vois l'autre et cela ne se relèveront pas. Il faut ceux qu'il faut, il faut. C'est ce qui se passe au Barça.

[00:23:44]

Il faut les enlever parce qu'ils sont trop vieux. Soyons clairs la foi et la dalle pour revenir. Bousquet a expliqué ça. Ils seront peut être pas juste le bide pour s'en sortir. Donc. On l'a vu beaucoup en boxe après avoir amené Basculeront. C'est pour ça que si leur revanche? Les défaites, souvent, c'est un truc de boxe. Moi, je barraque. Je comprends que tu comment se servir d'une défaite pour essayer, en effet. Daniel, donner des exemples.

[00:24:12]

On a donné aussi sur des clubs qui ont perdu, qui ont perdu des finales de Ligue des champions. Moi, je parle de la finale des champions parce que c'est tellement le summum que tout le monde est à la recherche de ça. Quand tu es joueur professionnel, quand tu es passionné de football, déjà gamin, tu deviens professionnel. Tu rêves de deux choses. C'est d'être sur le toit de l'Europe, de jouer et pouvoir gagner cette finale de Ligue des champions.

[00:24:33]

Cette Ligue des champions. Et tu es tu rêves d'être un joueur international, de représenter ton pays? Parce que c'est une fierté. Voilà ta ta de double objectif. Quelle est la nature de l'abattement? Parce que l'année parcours était tellement beau et inattendu que le positif n'a pas, au bout d'un certain temps, passé le choc, pris le dessus. Non, en fait, le tu, quand tu commences une compétition et même quand tu es inexpérimenté ou très expérimenté.

[00:25:01]

Ecoute, quand tu commences à gagner des matches, tu forcément tu essayes de viser très haut. C'est le sportif de haut niveau. Après, il ne faut pas, il y a des étapes. Avant, il ne faut pas aller voir trop d'abord. Mais l'objectif, c'est de gagner. Il n'y a aucun club aujourd'hui qui commence la Ligue des champions, toutes proportions gardées. Mais quand tu commences à pouvoir te qualifier pour le 8e de finale en sachant qu'il gagne oui, oui, non, mais qui veulent tirer autre chose que j'avais des victoires, c'est encore une fois dans les poules.

[00:25:27]

Quand tu commences à gagner étudié, il y a possibilité de se qualifier pour les 8e. Là, oui, tu tu vise pas un quart de finale ou une demi finale. Tu vise la finale. Après, tu peux prendre et encore une fois, les défaites que tu peux avoir dans cette compétition en 8ème, en quarts. Et tout comme le PSG a pu l'avoir au bout d'un moment, c'est des claques. Le PSG, c'est différent et j'y reviendrai.

[00:25:45]

Mais moi, mon expérience, comme disait Daniel, c'est en effet au début de la compétition. On s'attendait pas à jouer la finale, même si nous, à l'intérieur du groupe, je me souviens. On avait comme objectif de créer une énorme surprise parce qu'on se sentait fort et on est. On a montré qu'on était forts pour y arriver à l'arrivée. Quand tu perd cette finale là, c'est c'est. C'est beau, c'est tellement l'émotion. Elle est tellement énorme de préparer cette finale.

[00:26:09]

La façon dont on lui a préparé, comme on l'a jouée, on peut nous dire on n'a pas été bon, on n'a pas été ceci. Cela donne un peu importe qui l'a perdu alors que tu as perdu 1 0, 3 0. Pour moi, c'est la même chose. C'est qu'au bout d'un moment, t'es pas loin. Tu penses que t'es tu rivalise avec la version limitée un peu au dessus. Un peu vécu, le PSG sur la première mi temps.

[00:26:27]

Et puis après, tu prends une grosse claque parce qu'en deuxième, n'existe pas. Et à la fin, c'est un abattement. Parce que t'as beau avoir, on te dit oui, il faut capitaliser en effet sur cette défaite. Qu'est ce qui n'a pas été? Comment tu l'a préparé? Ouais, mais. Sauf que cette finale là, tu capitalise à rien du tout. Il y en a et tant mieux. Ils nous ont vengé à l'arrivée et collectivement.

[00:26:48]

Parce que Ludo dHuile a gagné. Parce que Paté Bral l'a gagné. Mais sur l'ensemble, je ne l'ai jamais revu, la Ligue des champions. J'ai jamais revu cette finale là. Et à la fin de ta carrière, forcément, tu te dis. Et cette défaite en finale? Vrai qu'après. Ouais. Mais cette défaite là m'a fait tellement mal qu'en fait, elle m'a servi à rien du tout. Mais cela dit, rien, au contraire, m'a fait mal.

[00:27:09]

Elle m'a fait du mal et en plus, elle m'a fait du mal parce que derrière, ça a été enchainé par une déception à l'Euro 2004, où on aurait dû être chaud. On avait l'équipe pour être championne d'Europe. A l'arrivée, on perd contre la Grèce, donc c'est double. En fait. Et ces défaites là, en fait, elles m'ont servien. C'est pour ça que m'ont fait mal. Et fait. Après, je me fais le rapprochement.

[00:27:27]

Je me dis ecoute, quand j'ai perdu des finales de Coupe. Alors bon, tant mieux pour moi, j'en ai joué quelques unes. J'aurais pas beaucoup perdu après, mais j'en ai perdu dans Coupe de France contre Lyon. On peut faire le doublé avec le PSG, mais elle fait mal aussi. Parce que même si derrière, tu a la possibilité de gagner sur le moment en ce moment là cette année là. Mais c'est terrible que ça fasse mal, c'est plutôt un tir, impose de continuer le débat avec Laurent David Samama.

[00:27:52]

Bougez pas! On continue ensemble. Bien sur.

[00:27:55]

Comment positiver les défaites de Lyon et de Paris RMC, Lasker Foot, Silvère Brisebois, Rothen, Daniel Riolo, Vincent MacCarthy, Laurent, David Samama, Eloge de la défaite, son bouquin Editions de l'Aube, Les paris, Rimbeuf lui aussi. Lyon, c'est un peu la même situation. C'est à dire que Lyon, finalement, d'autant plus final, considérera qu'il y aurait de négatif aussi. Lyon, c'est un peu différent. Lyon, c'est le concept de l'été glorieux.

[00:28:23]

On a et on a tous un peu connu l'été où tout a bien au delà de nos espérances et qu'on a pas retrouvé tant a dû mettre ça aussi. Moi, c'est une constante. Moi, ça a été fait quelques saisons que ça marche, avec une continuité et une régularité sans avoir été derrière Lyon radieuse DCG, mais j'en suis très. Elle a déclenché. On écoute, n'améliorent espèce de prétention Ummels. Du mal être Reibel, testostérones, valisette.

[00:28:56]

Brice Hortefeux assure sur l'appareil Lyon que Lyon, de toute manière, oui, il s'y attendait pas, mais surtout, le parcours est fabuleux. Ils ont éliminé des grandes équipes sans rien enlever au parcours du PSG, comme le parcours de Lyon jusqu'à jusqu'en 2000. Il est quand même supérieur en terme de renommée par rapport aux Verts qui ont un adversaire, ce qu'ils font. Mais ils ont réussi à éliminer les deux gros noms et je pense que c'est une chose.

[00:29:19]

C'est totalement inattendu qu'au final, qui qu'ils aient perdu leur demi finale, ce n'est pas une surprise. Non mais d'accord, Jonatan. Mais ça n'empêche que pour autant, quand je parlais de 2 mal, tu joues une demi finale. Et certainement que Lyon s'est dit c'est l'année ou jamais à quoi je mattéoli pas. Ce que leur fera le plus mal, c'est plutôt le réveil valaisan. Ma ville, c'est fini. Qu'est ce hors d'Europe? On a fait.

[00:29:45]

Ouais, on a juste Lagouira. Sauf que c'est ça qui est le bois possible. J'en reviens aux parrallèle vacances. C'est vraiment t'as passé un super été et tu reviens et tu dis merde, c'est fini. Et qu'est ce que j'ai pu en faire? C'est chiant, en fait, et c'est pour ça. Encore une fois, cette défaite et moi, je te parle de cette défaite contre City. Pour moi, cette défaite comme City, elle fait plus de mal que de bien et ils vont pas s'en servir.

[00:30:08]

Ils ne vont pas dire on a perdu contre City, il faut changer ça, ça, ça aussi. Pour moi, ben contre le Bayern, pas. Pardon, excusez moi. Par contre, le parcours, je ne parle pas de ce match contre le Bayern parce que celui là, celui là, il leur fait. Il leur fait du mal et longtemps. Et comme dit Daniel, la réalité aujourd'hui, c'est que malheureusement, ils n'ont pas de Coupe d'Europe, même pas une Europa League.

[00:30:30]

Ils vont jouer le train train quotidien, le championnat avec les deux coupes, ça va être long et une seule coupe, il y en a une qui est plus en plus. En plus, c'est plus qu'un coup. Mais par contre, on le déplore, ce parcours à part. Malgré cette défaite contre le Bayern, ce parcours, ils ont montré, mais comme le Paris Saint-Germain, c'est moi, je reviendrai et on viendra. On finira là dessus après.

[00:30:50]

Mais comme le PSG, ce que je veux. Et collectivement. Tactiquement, avec Garcia qui leur demande qu'on aime ou qu'on aime pas, je pense qu'ils se sont révélés. Ils se sont révélés dans un certain style. Alors après écoute, est ce qu'ils auront la possibilité qu'il puisse faire quelque chose et que de puissants coups de salon que tu donnes ton avis? Mais ça montre pas la différence de dimension de ces deux clubs, comment Lyon est devenu un club moyen plus et comment le PSG est un grand club qui garde ses grands joueurs et qui peut faire un parcours.

[00:31:24]

Ça n'a rien à voir des deux côtés parce que là a lieu le Lyon d'un milieu plus d'une fois. Là où c'est le beau parcours européen de joueurs de Robert, 50 ans, quand même plus ras le bol de Lyon que de livrer. Les meilleurs joueurs vont être vendus. Houssem, voire va risque de partir en. S'il y a un va être intéressant, c'est aussi. On s'en fout. Si c'est ce que je disais, bah. Mais le voilà.

[00:31:47]

Le vrai enjeu, c'est pas de savoir ce que tu ressent grand, super, mais c'est de voir comment les clubs réagissent après la défaite. Quand Paris se prend la remontada face au FC Barcelone et une sorte de surréaction où tu sors les muscles, tu sors le pognon et tu achètes Neymar. C'est la réaction à la remontada. A comme si tu voulais aller tout envoyer. Veut en tout envoyer valser et changer de paradigme et te dire voilà, je prends une grosse tare parce que ça va soigner des problèmes, des problèmes.

[00:32:12]

Sauf que les problèmes étaient peut être un petit peu plus profond et qu'on a vu que ça n'a pas fonctionné tout de suite. Là, ce qui est intéressant de voir, c'est de voir si le Paris Saint-Germain a vraiment après sa défaite et qu'est ce que c'est? On parlait de stars et tout. Là, on va avoir la réponse. On l'aura sur la gestion du mercato. Si le mercato des dénoncant, effectivement, ils ont appris leur défaite silat.

[00:32:30]

Si, au contraire, ils ont vu qu'il fallait prendre des joueurs. Plus de collectif antipub plus costauds physiquement sur l'année dernière. Ouais, ben là, ça sera un bon signe. Ça sera Florenzi. Ce sera plus plus compliqué pour Lyon, pour Paris. Enfin bref, parce qu'il va falloir faire. Il va falloir être assez malin. Va falloir faire composer avec un budget. Alors là, Boyen, les rentes. C'est pas trop cher? Ouais, mais il va falloir jouer à jouer, alourdirait.

[00:32:53]

On s'est trompé dans les joueurs que tu vas prendre. Par contre, celle là ou encore une fois, c'est sur leur parcours. Ils sont devenus encore plus importants. Je veux dire peut être que aux yeux, Monaco n'était pas triste, toi, parce que tu sais qu'après, les joueurs vont partir avec un minoune. Ça fait l'affaire. Non, non. On savait très bien à tremblera que je savais que c'était la fin d'un cycle parce que à notre époque.

[00:33:17]

Mais bon, en plus, ça, c'est des stratégies qui sont différentes des clubs à un autre époque. C'est vrai qu'il y avait eu un changement de président, donc on était un petit peu dans le flou 2 ans avant. Il faut se rappeler que on avait des retards sur les salaires. Oui, c'est vrai. Donc c'était un petit bordel que là, on sortait la tête de l'eau et c'est vrai qu'il y avait un renouvellement qui devait être fait.

[00:33:39]

Mais encore une fois, moi, je pense que dans le foot, de toute façon, soit les combattants vont, cuisinons sur le renouvellement. Je pense que tu vois pourront parler des défaites du Paris Saint-Germain. Là, il y a une défaite, même si ils ont fait honneur au foot français. Elle est significative pour parler de renouvellement. Je pense que c'est une erreur du PSG. C'est que le PSG n'a pas renouvelé son et on est d'après les derniers, d'accord.

[00:33:58]

Et là, je pense que c'est quelque chose. Il faut peut être faire maintenant. Après, je sais que Daniel a fait une sorte de fixette sur Verratti, mais il a peut être pas tort, non? Si l'on m'avait dit radiaux dans Silva par doit être très bien, je pense. Je pense pas Jonatan, au contraire. Je pense que t'as raison sur les deux défaites. On parlait tout à l'heure de la grosse claque reçue contre Barcelone. Manchester City réalisa.

[00:34:19]

C'est là Barcelone. C'était une anomalie de laisser l'entraineur en place. Tu, tu te remets pas d'une défaite 9 ans. On l'avait dit ici même, c'était la fin et ils ont décidé de le garder. Et ils ont décidé de garder d'autres joueurs. Des joueurs qui avaient connu ça et ils sont restés encore longtemps derrière. T'as pris encore des claques contre le Réal même si c'était le Réal Madrid et qui sont champions d'Europe, mais perdu sans jouer au match retour.

[00:34:42]

T'as perdu Manchester United l'année dernière et cette année avec des joueurs qu'on voyait qu'on n'avait plus envie de voir au Paris Saint-Germain qui était encore là. Il arrive à faire finale et c'est pour ça que là, il faut être intelligent, la stratégie et Léonardo. Il a mis les deux pieds dans le plat avant cette compétition. Il a dit Toi, toi, à toi, l'année prochaine, je vous prolongeraient pas. Donc ça, c'est bien parce qu'on s'y prépare un peu.

[00:35:05]

La suite se décide. Si on perd, je prépare le même Hamri diriger et maugréant. Mais le renouvellement se fait ça. Il ne faut pas virer tout le monde aujourd'hui quand même. Le Paris Saint-Germain, même si je ne pas parler de virer tout le monde d'un non, ils ont un entraineur favorisant les gens. Il a dit que Coco, tu gagnes ou tu perds des deux saisons en saison pour renouveler ton et 30 là, avec les joueurs qui sont en fin de contrat, déjà, tu vas renouveler une partie.

[00:35:26]

Il ne faut pas se tromper sur les membres et on les a vu les manques. Qui a un arrière droit et au milieu de terrain dans l'axe? Et si tu arrives à combler ça et à garder, c'est cette alchimie qui a dans le groupe depuis un certain temps. Je pense qu'en effet là, ça leur a servi cette épopée, la finale à 8 et que cette défaite, ça reste une finale. Donc oui, elle fait mal. Et peut être qu'en effet, en travaillant comme ça, ils arriveront à concurrencer.

[00:35:53]

Les meilleures équipes en Europe et pourquoi pas revenir en finale, mais se servir de cette défaite en finale? Une question que Laurent David Samama, d'Adobe pointilleux, qui lui dit éloge de la défaite. Êtes vous un pro marseillais? Non. J'ai depuis. C'était du chambrage. D'ailleurs, j'ai pas de Mafa. C'est une défaite qui laisse des espoirs pour la suite. Tiens, j'ai reçu et j'ai reçu avec. Les bookmakers anglais sont toujours très, très forts.

[00:36:24]

Le petit fou nous envoie les cotes des bookmakers anglais sur la future destination de Messi. Alors ils sont pas mal anglais 75 sur Manchester City, cote de 5 pour le PSG, cote de 7 pour l'Inter cote, de 26 pour Al Sadd au Qatar, cote de 67 pour le Real Madrid et pas une cote cote de 34 pour n'importe quel club chinois.

[00:36:49]

Il n'y a pas des cotes évidentes. Pourtant, je l'attends en urgence, non? Napoli n'imp, non? Pour l'IDS avec Bielsa et après il y a 51 ans, le binôme de Rosario serait extraordinaire à Rosario. Alors moi, je dis ce que je pense. Laura David Mercy est devenue Eloge de l'esquive aux Éditions de L'eau. Pour ceux qui veulent en savoir plus sur Voici quelques instants ont conclu l'after avec Blue Sky a fait tout ce qui s'est passé aujourd'hui sur les réseaux sociaux.

[00:37:32]

Bluffeur, bien sûr, c'est notre nouveau rendez vous. Je précise que Julien Cazarre reviendra lundi prochain. On nous pose la question tous les soirs avec les nouvelles chroniques et Lis attention, qui a déjà programmé des enregistrements de chansons. Ouais, pendant l'été, une saison moyenne l'année dernière. Là, il revient aux classiques. C'est bien exactement. T'as raison, il n'a pas se réinventer. Et puis, il y est très moyen et dernière. Mais bon, là, on lui a redonné une chance.

[00:37:56]

Eh bien, les potes 15 clubs toujours disponibles à Paris, à Marseille, n'hésitaient pas à les télécharger sur Dispo enregistrer hier. Comme toutes les semaines le lundi, histoire de ne pas faire ce club en parallèle au podcast, l'After version sur les podcasts natifs qui n'existent que sur les applis et toutes les plateformes disponibles, a tout de suite Gisquet. Foot Gilbert Wigwam. Daniel Riolo maccarthy je ne sais pas s'il y a un effet HOUSSAINE, mais ce soir, nous avons reçu un nombre incroyable de messages sur direct, au dire de la gente féminine sur le hashtag scénarisés.

[00:38:38]

Après un bilan au bout de six mois, je pense que ça ne va pas tarder à basculer. Tu portes, tu verras, les sollicitations baissent les bras. Je suis beau depuis 30 ans, les boites de nuit vont voir ailleurs. C'est vrai que ça ait du mal à va, confie le Français. Néanmoins, il vient avec nous. Néanmoins, tu vas monter encore en gamme, Bodjona, Jonatan, Jonatan en faisant Wickens. L'ascenseur lui a apporté de ce côté là le salut des chauffeurs de taxi, des vigiles de supermarché.

[00:39:05]

L'acteur, lui, a et surtout la semaine de week end en taxi de tous les marchés que je salue et bien sûr, bien sûr, qui sont des piliers de base, on les aime. J'ai pas dit le contraire, Gilbert, mais si toi, tu les aime pas, nous, on les aime. Est ce que j'ai dit le contraire? Moi, je suis du peuple, mais après nous, honnêtement, on est très ouvert. On se fout de savoir par qui te fais draguer.

[00:39:25]

Ouais, exactement ce cas précis, tu écoutes. Moi, je suis frappé parce que ça arrange un leader praise vers chez moi. Un vigile de supermarché tue la vie et ça regarde pas nous expliquer. Pas super bien. Nous, on est, on est là, il n'y a pas de mal, il n'y a pas de problème, Jonatan. Pas de mal du tout. Et nous, on est très ouvert avec un petit tour, nous, mais surtout très ouvert à toi qui est obligé de prendre ce qui arrive.

[00:39:52]

Moi, non. On va parler. Par contre, les trois enfants les a suivis. On fait quoi? Imaginez la grosse tendance, bien évidemment. Mais si plus de 1,5 million de tweets avec le mot mais si vous voulez, il y a même un hashtag qui s'écrit. Mais Barto, no. On, c'est tout de suite explicite. On rappelle tout ce qu'on a dit tout au long de la soirée le tweet de Carles Puyol, avait il dit à destination de l'Argentin?

[00:40:22]

Respect et admiration. Leo, tu as tout mon soutien. Et à Soirée, qui surenchérit avec un emoji d'applaudissements juste après, le président de la Catalogne a même fait son tweet. La Catalogne sera toujours ta maison, Leo. Merci pour ce football extraordinaire. Alors moi, ce qui m'a le plus plu et les réactions des gens que le salut, comme si c'est acté pour eux et pour eux, c'est acté. C'est que c'est assez dingue, ça quand même.

[00:40:44]

Pas grand chose. Le fait que le président de la quand même. Oui, les joueurs, ça veut vraiment dire on est sûr que c'est fini. Luis Suarez, comme disait Fred, qui est un des amis très, très proche de Messi, qui fait son tweet en applaudissant, c'est que finalement, c'est peut être fini. Alors, ce qui est très drôle dans ce genre de situation, c'est que les gens sont très créatifs sur les réseaux sociaux, les supporteurs sont dévastait.

[00:41:02]

Tweet de Jesus qui sait ce que c'est, lui qui connait la vie de tous les supporters. Concernant le départ de Messi, il pense qu'il dit ça, les supporteurs. Ma position est très simple c'est la fin de l'Occident. C'est vraiment n'importe quoi. l'Occident adore. Les regards sont tournés vers un seul homme, Bartomeu ou président du club, et qui avait pourtant tout fait pour garder Messi. En tout cas, si on en croit le tweet de Flexi oh, qu'est ce que vous faites?

[00:41:33]

Et pourtant, je voulais sécuriser le calcul.

[00:41:36]

Tu peux sécuriser. Ca reste pas encore un dernier. Ce que je vous ai choisi, c'est santé. Marion, qui a pu se glisser et qui a glissé de l un petit micro pas loin du bureau de Bartomeu. Ou quand il a vu Messi faire ses valises.

[00:41:54]

Tu vas vous? Reste là à poster Hervé Renard. Alors? Ben oui, vous connaissez tous l'avoir. Plusieurs clubs ont été cités à inventer le tweet, le tweet parlé, inventé, le terme inventé. Le tout parlé à l'entrée n'avait pas presse. Ça n'a peut être pas mal. Ça va pas. Je veux dire, je veux continuer à faire des trucs comme ça. Alors plusieurs clubs ont été cités, mais je ne sais pas si on l'a dit tout à l'heure.

[00:42:13]

Je ne crois pas, mais je sais pas si vous avez vu Messi à Folau, un club, hier sur Instagram. Si, si, Manchester City a été là, l'enjeu lui a tétanisé. Alors il le fait chaque saison, à chaque fois qu'il veut renégocier. Après un avis favorable aux Sages, il a versé au club. Alors, il avait Frollo. D'autres clubs Chelsea, LFO, le Chelsea, l'Inter aussi. SNCD qu'on. C'est d'ailleurs à ce moment là qu'on a sorti la mort de Chelsea de Chelsea.

[00:42:38]

Sa femme était bien avec Fabregas. À l'époque, il était à Chelsea. La femme libanaise, d'ailleurs. Et il y a un tweet d'un auditeur qui dit proche de Fabregas. Pourquoi pas Monaco? Messi, y'a pas photo Strasbourg et Monaco. En tout cas, pourquoi Monaco est dans Loft? Non, ça, Damien, périnéale italien, dit encore.

[00:42:55]

Mais il est toujours Fabregas encore dans le club. Oui, il est dans le loft.

[00:43:03]

Oui, ça ressasse. Luis attaque avec un gros. C'est pas le style de Fabregas. Il est plutôt goal au port de fonder ça. C'est sûr que ça reste courtois. Ce petit Machabée tranquille, crois cependant. Voilà. En tout cas, Fabregas peut être une solution? Apparemment non. Pas d'accord. Il a démarré sa carrière à Monaco, mais le club, le club, pour un coup, ça n'a plus sa saveur. Le club qui fait surtout parler de lui de très bon dans cette affaire Messi, c'est Chambly, Chambly qui a fait un tweet.

[00:43:38]

Et qui dit Folau Chambly B s'emplit a fait un petit tweet sympa et qui dit Quand on va présenter Messi sur le parking du Leclerc, ça va faire quelque chose. Imagine, tu vois Messi sur un parking de jeu de Jaramillo, aussi pourri Chambley d'envahisseurs? Ou alors, on ne peut pas faire sans Messi. Il y a quand même d'autres choses qui ont fait l'actualité 2.0. Et à Neymar qui devrait rester au PSG alors? J'ai pas précisé Coupet dans le discours qu'on avait avec Laurent David.

[00:44:09]

Tout leur Démare a fait un long message. Tu l'as vu aujourd'hui. Il a même refait un post là, tout à l'heure. Il faut que tu racontes ça parce que c'est important dans la stratégie de robots de laisser faire ça. Et en plus, alors ça donne des assurances aussi sur la prochaine saison. Qu'il dit félicitation à chaque joueur et au staff. Nous n'avons pas fini comme nous le souhaitions. C'était incroyable de vivre les moments que nous avons vécu.

[00:44:27]

Maintenant, on recharge des batteries et on revient plus fort avec la même envie de gagner les paris. Si on venait avant, on avait dit ça au moment où il a fait son cirque pour maigrir. En charge des télécoms, rappelez vous. Rappelez vous? Non, mais. Tout ça pour souligner que s'il avait eu un comportement vraiment très positif ces derniers mois, on lui a beaucoup taper dessus. Là, c'est vrai, il est vraiment. C'est vraiment devenu un joueur exemplaire pour se racheter et faire une connerie, puis faire du bien.

[00:44:52]

Là, il est nickel. En tout cas, Neymar qui donne des indices sur sur sur sa prochaine saison. Gilbert, des tweets qui te sont destinés. Novak qui revient sur l'amour entre toi et Dijon et qui te dit Gilbert, tu peux me rappeler le résultat de Dijon PSG à Gaston Gérard l'année dernière, s'il te plait. Victoire de Dijon? Eh bien, voilà ce que tu disais. Quel rapport avec Gilbert Coutadeur? Charrier? Charrier? Il disait que Strasbourg, il me reprochait de prendre comme pavillon témoin de l'équipe, donc.

[00:45:24]

Ligue 1 Dijon Metz tout le temps. C'est faux. Après Brest, tout à l'heure? Non, non, mais il dit tout le temps Dijon et moi, je respecte les Bourguignons. Son équipe s'est fait martyriser par Nzolo le week end dernier. Il a encore un petit peu traumatisé et laisse le joueur. Nzolo fait d'ailleurs autre chose. Qui a fait parler dans cette émission? C'est entre Jérôme et notre ami Jonatan à propos de Gignac. Ah oui, j'ai un message de quelqu'un qui écoute un auditeur de l'acteur qui habite à la frontière mexicaine et qui vous dit messieurs Makerere, Gignac.

[00:45:55]

Mais les trois quarts des attaquants de Ligue1 sur le banc. Vu les attitudes des joueurs de Ligue 1, se moquer de Gignac est un peu inapproprié. Mais il y a une différence. Et d'ailleurs, qui met les trois quarts, alors? Les attaquants de Liga? En ce moment, on dit même 81%. Le contraire en accord avec sa jambe bien meilleure. C'est un message de JO avec l'équipe qui a fini deuxième du championnat. L'homme émergeant des Tories marque Bénéteau.

[00:46:22]

Il est meilleur rameur que Bayadère. C'est un autre style? Non? OK, sinon après, tu as un style qui est meilleur buteur desdernières, je l'aime bien, mais Allio, il est titulaire avec moins de 6 devant et émerveillent Dembélé. Bien sûr.

[00:46:37]

Donc voilà, c'était le message envoyé par Ratan Tata Motors alors que l'autre soir, la fermeté était sur le podium des meilleurs attaquants. SharePoint Porras des années 2000 a démontré que non. Parce que je me dis que t'as raison, que j'avais raison. En revanche, on peut être solidaire dans les 25 dernières années ou les 10 dernières années des 20 dernières années. Je suis toujours emballé shapes. Mais sur les 10 Ligue1, il faut regarder les noms, il faut être sérieux, n'a été jusqu'à me citer Giroud.

[00:47:05]

Qu'a fait une seule saison, Lyon restant sur les années 2000 à 2000, 2010, 2020, 2010, 2020 et Germain Giroud? C'est pas parce qu'il a fait qu'un an Morioka, mais en analysant 20 janvier 2010 2020, il y a pas 2000 l'avait dit. Il Shambhala, mais là, je me suis emballé. Mais 2010 2020, les 2000, tu t'es emballé, Brillault? Tu vas pas revenir avec ça. 2000 a été, mais tu me citer Giroud.

[00:47:32]

Ca fait une saison en Liga en moyenne, mais meilleur moyen de réduire ces mecs qu'il n'a fait qu'une saison, il peut acheter Gignac. Personne n'a jamais voulu en Europe. On est sérieux, il faut lui dire je suis d'accord avec Marc Goua. Meilleur, ce qu'il n'a pas passé assez de temps en Ligue 1, tant, mais aucun Landor, Gignac tous les jours tombe. Pourtant, il est parti au Mexique dans un championnat majeur. En fin de contrat, il aurait pu signer ailleurs.

[00:47:51]

C'est juste qu'il a fait un choix de vie.

[00:47:52]

Il a accepté que Niang meilleur Lissandro, tu l'accepte pas. Javier, je Lissandro Gigi Hadid et je l'accepte. Icardi, je l'accepte. Non? Icardi, non. Pour l'instant. Bigourdans, oui, car le Icardi de l'Ouganda? Non, je suis désolé. Excuse moi. Mais la saison qu'il garde pas. Tous les acteurs se disent la même chose. Mais quand on gardie fait en Ligue 1, je suis désolé, ça vaut pas la saison. Gignac avec Bielsa.

[00:48:13]

Dimanche, il disait Oui, Monoï, d'innombrables, j'y réfléchis. La saison 4 avec le PSG d'Icade cette saison ne vaut pas la saison de Gignac avec Bielsa. Désolé, c'est l'argent Razorfish. On s'accorde tous bien qu'accepter Niang Niang sur le Bethio aujourd'hui en Liga, il sera sur le podium de neuf, alors?

[00:48:29]

Ben oui, mais même Slimani, c'est mieux. Kobénan, Manassas Quand il a pris de but dans l'année, il en a mis 10 18, 19 là. Oula, oh là là, il en a même surement mis plus. Pas sur la Namie, surement plus, mais qu'il a battu le record de Skoblar par défaut.

[00:48:49]

Arrive Yachine. Crochet nous fait savoir que Scaling Italie annonce ce soir que linterne, en tout cas, fait savoir qu'il est absolument pas question de Bessis à l'Inter. Oui, on peut pas jouer avec. Ça se réduit, rimée 21 buts. Il reste donc on avait de Bielsa, Puisieux, mais 21 buts, je t'ai dit 18 Aduriz, mais il a mis la moitié de Skoblar. Si j'ai bonne mémoire, c'est quand il veut lancer ça. 21 buts, c'est bien, mais c'est très bien.

[00:49:17]

Mais la saison de Gignac sous Bielsa, elle est meilleur que la saison du cardio pinger cette saison. Je suis désolé. Arrêtez avec vos conneries. Un peu, en tout cas pour vos débats de la soirée. On est très Rayner. Shabani Nonda, où on revient à André-Pierre Gignac, fait tout, fout le rêve d'ado, bien sûr, bien sûr, mais on connait le niveau d'exposition sur le débat qui a fait le plus réagir. C'est notamment Messi au PSG.

[00:49:52]

Alors, les arguments de Daniel sont souvent acceptés et même suivis sur le fait qu'on peut prendre Messi sur un gros coup marketing d'un Hensies. Lui, il a le projet d'aller à l'Inter Miami après. Après, il y a beaucoup de gens aussi qui disent Manchester City ne voit pas Messi là bas pour l'argument de Jérôme Rothen. À 15 heures, il fait nuit. Donc ça risque d'être testerait. Ça risque d'être très compliqué pour les autres. Il connaît pas la ville s'il est juste venu jouer, c'est à dire tu passes de l'aéroport à l'hôtel, hôtel au stade et là, tu vois rien.

[00:50:22]

Donc, tu ne peux pas jouer à Brest, habite en banlieue, là où les gens apeurés, shabby de gens, Taisen, Furry et toi habitent, qui parlé de deux trucs, messieurs, avant toute chose. Je lance souvent des sondages sur Instagram. Pendant l'émission, j'ai lancé le fameux sondage que la France entière voulait connaître. Daniel à la tête de la LFP. Point d'interrogation. Alors, votre avis, c'est oui à 58%, alors que c'est un ans pour 1487, aurait du faire Daniel à la tête de la LFP et à la tête de la DTN.

[00:50:57]

eBay lâche le pilote à 90 Bource. Dommage, le propos, je n'ai pas trouvé ça. 58% Désolé Hubert. Bonjour, avec tout ce que tu fais déjà des sondages con comme ça, je trouve. Et là, il avait l'air d'être un candidat très sérieux, ne voit pas du tout ce qui est négatif de fromage. Blague à part, si tu t'es avait vraiment l'occasion, est ce que tu te présenterais? C'est juste un Guy-Michel si c'était les conditions.

[00:51:26]

Ouais, franchement, pourquoi les mecs? Ben, c'est une vraie question. Ben oui, franchement, vu les mecs qui se proposent, je vois vraiment pas ce que j'ai pas bon. Je pense que ce puissant carnet rose de football est bien plus placé que bon nombre d'entrées depuis. La dernière chose, c'est vraiment le gain de la soirée. Jamais. Alors là, je vais vous dire une petite finale. Vincent Labrune, Daniel Riolo. Toi, je m'en délecte d'avance, bordel.

[00:51:52]

l'Orléanais est plus politique que moi. Je suis un peu plus rentre dedans. J'ai l'habitude, moi, des coulisses. Ça s'apprend, ça prendra sa bien aimée. Et puis surtout, la grosse affaire de la soirée et j'ai vraiment reçu beaucoup de messages sur ça. Tout le monde veut revenir avec Jérôme Rothen, monsieur Rothen sur ton compte Instagram. Ah oui, on en a parlé alors apparemment. Désabonnements, y a des gens qui sont allés voir tes abonnements n'étaient pas là.

[00:52:17]

Mais bien sûr, on a regardé. Il faut que tu justifie tes amis et abonnés qu'à des gonzesses. T'es abonné aujourd'hui, ils n'ont été que des abonnés à leur compte. Oui, ce sont des amis. Ecoute Shy'm. Ben alors ben non, mais ça ne marche pas. Je peux avoir des amis Aimé-Giral, Jakov qui brucellose, Isabelle Goulart. C'est plus le goulag. Ouais, mais alors? Donc, on a le droit d'être copains. C'est un destin, un texte, un message sur Instagram de va droit.

[00:52:57]

Je fais du sport avec Allah avec Sammy Clark le matin. Ainsi Armange de P2A suivi par ma femme, donc. C'est vrai que tout est validé et c'est important de rappeler les rivalités chez les Rotana. Pourquoi? Ce sont des amis et des amis qui j'ai des amis et qui sont venus voir des amis vedettes d'Instagram. Cela fait quand même très, très mal et franchement, ça me plait que physiquement, elles vous plaisent. Tant mieux. Demain, après d'islamo place veut dire s'il vous plait à partir de 21 heures.

[00:53:40]

Dossier spécial Bapès Bapès par l'acteur. Dossier chambrage également. Demain. Jusqu'où peut on aller dans le chambrage? Oui, beaucoup de chambrage ces derniers jours entre Parisiens et Marseillais, parfois très drôle, parfois déplacé. On va essayer de trier un peu tout ça. On en parlera demain avec Jérôme, avec Daniel, le gagnant de notre jeu. On va nous dire où il va. On veut savoir où il veut aller. Jean-Paul Bonsoir.

[00:54:01]

Oui, je représente les gens, pas Jean-Paul. Tu a été tiré au sort. Bravo! Une semaine de vacances sans toi, tu as dans le Massif central, alors tu préfères quoi? Massif central ou la Corse?

[00:54:14]

Tu vois pas avec qui les entourent?

[00:54:19]

T'offre un voyage, tu le gagne. Pas de trace sur une carte bleue ou quoi? C'est mon propre argent avec sa maîtresse. Y'a pas de relever. Les mecs, Tatyana, Jean-Paul, bravo Jean-Paul Hamon, j'enlève la corde.

[00:54:35]

Il paraît que sans lui, c'était la bonne. Non, La Grande-Motte, ça ne pas encore La Grande-Motte. Merci encore. Il a dans la Corse. C'est très bon. Bonne soirée. Je vais le faire avec lui. Belambra, 50 ans. Je dois coucher avec votre compte Instagram tabulaire.