Transcribe your podcast
[00:00:00]

Vous écoutez RMC? Pas prendre deux Français sur dix. Chaque fois, une petite phrase assassine c'est toujours ça à sa place. Si j'ai un petit oiseau qui marque des buts, c'est qu'il va fermer un peu son banc. Je pensais que les saules pleureurs, c'était au bord de la rivière. Il y en a aussi dans l'histoire de Calimero. Ça suffit. OK. Le soir jusqu'à minuit. La Starfox. J'étais allé voir Daniel Riolo ce soir. Il y a de de Courbis qui est passé, de voir un joueur de poker professionnel et aussi, par ailleurs, parler de Paris dans quelques instants 2 minutes pour terminer sur un autre spécialiste des paris qui rejoint Paulo Parminou.

[00:00:48]

Bonsoir Paulo! Alors, comment tu fonctionne avec un algorithme spécifique que tu trouver en passant par la.

[00:00:55]

Bien si on quitte pas l'émission avec Roland qui tous ces prochains paris sont gagnants, comprend alors, conclut il avec vous par rapport à son état actuel.

[00:01:10]

Quand on entend, il est top 3, il est top 5 des joueurs dans le monde. Qui a toi, Kevin? On a un peu le même goût du football et des joueurs. Aujourd'hui, pour toi, évidemment en qualité. En qualité de joueur de foot, talent physique, tu vois la ballon à talon physique. Le rapport au ballon? On est d'accord, ça n'a rien à voir avec Messi. Ça n'a rien à voir avec Neymar. Pour moi, à mes yeux, on est pas, on n'est pas droit, on est pas dans le même point d'examen à l'heure d'aujourd'hui.

[00:01:42]

Sont devant lui. Ce qui me permet Pazzi. Bon, forcément, Messi et Cristiano Neymar. Kevin De Bruyne Wayne. Pas loin de mettre un joueur, mais je suis pas très objectif parce que je l'adore, parce qu'il apporte à son équipe et footballistiquement football pour moi, un joueur comme Aerial l'évent d'hosties en cinquième et ensuite en sixième. Moi, je mets un, mais comme Firmino sous coté, incroyablement s'augmenter. Mais Kevin, en fait. La question est bien installé dans le top 8.

[00:02:09]

Même pas tant le classement de combien il est aujourd'hui? Tu veux dire Stormont? Sur le plan technique, rapport par rapport à des joueurs, tu vois.

[00:02:19]

Qu'est ce qu'il a? Qu'est ce qu'il a de plus? Il l'aura peut être s'il progresse façon Ronaldo, parce que c'est un mec intelligent qui a vraiment envie de tout. Mais quand tu regardes les grosses équipes, les mots Sallah dans les années Pollo, dit ce qu'il a appelé le foot rapide maintenant le Raheem Sterling. Ces gens là, c'est l'incarnation du football, des joueurs, des joueurs, des joueurs de même niveau, tout ça. Mais en fait, c'était à comparer avec quelqu'un dès le début de sa carrière, ça n'avait pas l'air de trop lui plaire, même si je croyais que les jeune joueur n'aime pas être comparé.

[00:02:52]

Je peux comprendre, mais pour moi, c'est la réincarnation footballistique. Peut être en plus, évoluer en plus rapide et j'espère pour lui qu'il deviendra encore meilleur. Mais pour moi, ce n'est ni Neymar qu'il adore les grands cris qui venaient, ni je ne sais pas a priori. Pour moi, c'est la réincarnation footballistique moderne de Thierry Henry. Un joueur rapide, pour ainsi dire, peut devenir buteur. Ippon au dessus, je pense. Tu penses que Tyrant, Rethink, il a progressé aussi?

[00:03:17]

Thierry Henry au fur et à mesure de sa carrière, avec le travail, avec un gros salaire, avec des joueurs, on est bien d'accord. JVP C'est pas cette race là. Je t'ai parlé de l'action avec eux. Avec Marc, tu fais certes pas ce que tu as de très bons joueur, pas de problème. C'est pas quand même un fin technicien tacticienne dans les passes. Pour le moment, il y a encore des progrès à faire aux joueurs et il y a quand même une action qui peut déranger.

[00:03:51]

Mais là, on peut penser que c'est à cause de sa blessure. Ce type de merde, la machine qui rosat remisait juste, n'arrive pas se cantonner aux attaquants de haut niveau quand on a le statut de MBP. Mais ça ne doit jamais aller sur la vérité. Si ce n'est pas une blessure, ça serait possible. Si tu veux un truc du genre, obtient la possibilité d'être avec un comportement d'assassin. Je crois savoir qu'il doit avoir un tir et ne peut m'expliquer.

[00:04:25]

Se transformer en gardienne de sport qui veut pas devant un gardien de pétanque ce qu'il veut. Il y a but sur ce truc là, mais là, il a pas pas redire face à ça. Sa vitesse compense quand même, selon moi, pas mal de balles. Lestravailleurs, encore. Une Iranienne très jeune, Daniel a 21 ans, tue des amis encore. McCarthy est en train de parler d'un joueur qui parle d'un pays. On parle de sa vitesse partout.

[00:04:56]

Vous connaissez des proverbes, donc il à vitesse vitesse? Je dirai pas. Précipitation? Précipitation? Moi, je dis qu'il ne faut pas confondre vitesse et accélération. La force de Pappé, bien sûr, c'est d'aller vite, mais c'est un changement de rythme. Moi aussi, j'ai essayé d'alléger grassement. Le jeu en atteste. J'ai dans la tête de rester encore de l'argent liquide dans la tête. Cette action contre l'Argentine où il est parti, a plus qu'une prise d'élan.

[00:05:29]

Il est parti pratiquement de 16 mètres. Première accélération, une deuxième accélération et 4 temps. Pas ce que c'est cuit pour neuf joueurs sur 17, écrit encore accélération pour obtenir le pénalty. Là, je te dis il a inventé la triple accélération. Nassib est là pour conclure ce débat. Bonsoir, ça va être compliqué, compliqué ce soir. Je pense que vous devez chouiner pour beaucoup.

[00:06:04]

Il y a une cote Bapès parce que là bas, il a gagné la Coupe du monde. C'est en français. Oui, c'est normal. Si chouchou, ça compte aussi sur la nation.

[00:06:13]

Alors attendez, c'est normal. Mais Lionel Chafi Nordine met en garde l'expertise. J'aurais aimé avoir un recul quand celui ci a entendu le débat.

[00:06:29]

On est d'accord, mais on est très, très bon joueur, de très grande capacité. OK, très bien. Je ne suis pas d'accord sur les choix de l'âge. Pourquoi lui réclame Beckham et réclame t il un droit? Le droit d'auteur est ambitieux, peut être par moments un peu trop coûteux.

[00:06:56]

Embêtements. On m'a appris à lire avant d'en parler. Tu te mets derrière, tu te fais faire les grands Paris des très grands joueurs, il va parler devant les médias, etc. Déjà, il y a eu une idée de communication. Il y avait des fois plein de fois. Il n'aurait pas dû parler. Tu parles! Bien sûr qu'il va faire des heures aller de l'avant et c'est normal. Moi, déjà, de ce côté là, il est et le match contre une équipe où il aurait dû aller plus d'habitude.

[00:07:26]

On ne peut pas lui dire d'avant. Et d'un autre côté, le Québec. Maintenant, avec le leader de l'équipe, tu mets en danger et c'est normal. Donc, par rapport à l'histoire de J'ai du mal et le deuxième temps, on a pas beaucoup parlé de Monaco. Il y a des problèmes de comportement. On comprend pas. Le fait qu'il parte au Real Madrid aurait le mérite de faire de l'argent pour un gamin de 19 ans dérangé. Sait comment pas rentrer au Real Madrid sur un maillot.

[00:08:04]

Il n'a pas voulu s'aligner sur Paris au niveau du salaire? Pas du tout. Je te laisse vérifier que tu connais Hamri. On a parlé encore il y a deux mois.

[00:08:13]

Eymery, ce serait pas sa première économie. Tu peux donner un article si tu veux, si tu veux, si tu veux. Il y a plusieurs, il y a plusieurs étapes. Il y avait effectivement le Real Madrid, ce que je peux savoir du côté de Monaco. J'ai quand même quelques connaissances, donc il y avait le Real Madrid. Effectivement, le Paris Saint-Germain, intelligemment, était arrivé et lui a expliqué que le Real Madrid? Oui, pourquoi pas en se rendant dans la zone dans un deuxième temps de sa carrière.

[00:08:45]

Mais dans un premier temps, ça sera un retour aux sources puisqu'il est quand même dans la région parisienne. Venir à Paris, c'est désormais bien sympa. Ça peut être quelque chose de très intéressant. Et après, on verra pour le Real Madrid. Moi, c'est moi. C'est ça que je ne suis pas. Et je n'ai pas entendu parler de problème aussi là. Le problème ici, c'est Monaco qui a récupéré 180 millions pour la paix. Tu termine champion parce que parce que tu reçois 180 millions de Paris-Saint-Germain, tu vends ton meilleur joueur au Paris Saint-Germain affaibli et tu réponds tu renforce celui qui est celui qui a terminé second.

[00:09:24]

Ça, c'est une opération monégasque de notre époque. Bon, on ne va pas la critiquer. C'est comme ça, même si on peut ne pas être d'accord. Si merci, on va clôturer là dessus le débat. Le débat? Babet, bien sûr, en sachant que dans quelques instants, on vous donne le reste de l'actu foot du jour et que les paris sur son programme de l'acheteur. Si vous êtes parieur patenté, parieur débutant, vous allez apprendre tant de choses ce soir.

[00:09:47]

Écoute, on se retrouve dans quelques instants.

[00:09:48]

RMC L'acteur Gilbert. Là, Daniel Riolo, Kevin Birka, l'amusant avec nous ce soir Paulo Algorithm de Paris gabardan quelques instants qui nous rejoint, j'ai quelques infos à vous donner. Info Mercato notamment, ça commence à bouger, mais n'oubliez pas que vous pouvez encore jouer gagner notre voyage pendant une bonne demi heure, vous envoyez RMC par SMS pour gagner une semaine de vacances grâce à leurs bras. Donc, les nouveaux amis de Daniel Jégat, le mercato, c'est pas la fin de juillet.

[00:10:27]

Alors Ranieri? Bien d'accord pour Guirassy, ça y est, c'est fait. Il va signer un contrat de quatre ans. Guirassy transfert 14 millions d'euros, donc pé Rennes va payer à Amiens pour Céroux Guirassy. Une fois de plus, je trouve que schizoïde du groupe parce que ce jour là va pouvoir quand même s'imposer. Et quand on voit l'utilisation que va me faire Julien, c'est Stéphane Le. Bon, je suis assez fort, je vais voir devant.

[00:11:06]

Mais justement, est ce que Niang serait sur le départ? Et Maurice a dit On a prévu de perdre personne dans le sens où ils se relaieront. Il y aura beaucoup, beaucoup de matchs calendrier chargé, contrairement à celui de Lyon, et je pense que ça peut aussi reboosté. Yann, qui a des hauts et des bas, m'ont conduit. L'emblématique Amiénois assigna à Lorient, donc il rejoint son coach Pélissié, qui voulait absolument le faire faire venir le jeune Monégasque pour nous.

[00:11:42]

Signe lui a Dijon, il est défenseur et peut jouer défenseur central ou latéral gauche. Monaco qui ne veut pas lacher Badia Scheele, ça, c'est marrant. Parce que c'est pas trop la politique que Monaco. Mais Manchester United a fait une offre de 25 millions pour Schils et Monaco a dit non.

[00:11:57]

Ils ont dit non à 25, 30 ou 35. Peut être qu'en Web orange, je vois pas ce que je pense du deuxième au client. Ici, pas de Richard. Y'aurait un client. Je pense qu'il aurait été Izoard. Là, il dandinant. Il est très fort. Donc, en fait, ce n'est pas de la politique de Monaco, c'est juste un tremplin dans la politique. Mais se retirer au maximum. Bah, à l'époque, qu'est ce t'en penses tu, l'as?

[00:12:18]

Tout le trophée qui a remis non-information. Main surprenant quand tu reprends reprends après toutes ces années. Alors tu t'es satisfait. Mandanda a prolongé jusqu'en 2024 des On aura le mec, le genre de mec qui a joué plus de matchs. Encore un record de l'histoire du club 549 matchs de l'OM? Exactement. Pourtant, Tiago Pilorget, quant à lui, Jean-Luc Ettori et Thiago Silva lors de leur visite médicale, l'éminente et l'emmerde, lui propose le brassard de capitaine.

[00:12:55]

Ouais, ben moi, d'être surpris. Il n'y avait pas beaucoup de leader non plus dans cette équipe depuis le départ de David Luiz. J'aime bien les anciens Parisiens. Alors, ici, en général, avec David Luiz, on a été champions. Au niveau mercato, sachez que l'Inter veut absolument en tant Guillén Dembélé, mais ne veut pas le lâcher. Pourtant, Knobel est en conflit avec avec Mourinho, mais je ne veux pas en rajouter un petit chouia.

[00:13:27]

L'affaire Sophora aussi. Et puis, une dernière fois qu'il arrive avec le mercato, Jean Castex a fait savoir aujourd'hui que les jauges à plus de 5 000 salariés dans l'accueil pour les stades et pas pour tous les événements diverses et variées, et la jauge de dérogation possible dans les départements en zone rouge, donc pour l'Ile de France, les Bouches du Rhône. En tout cas, sont conservés. Donc là, les dévoration que peuvent demander les clubs dans ces zones là seront quoi qu'il arrive.

[00:13:53]

Jusqu'à preuve du contraire, refusé. Donc, on restera à 5000. Paris. On y va à. Attention, c'est bien Pilorget qui devant 435 devant Silva. Alors attention, faisons un petit état des lieux des parieurs autour de la table. Pierre Musab, joueur de poker professionnel, c'est pas lui, Paris et parieur. Tu parles toutes les semaines? Non, je parle de temps en temps quand ça me prend ou quand j'ai de grosses compagnies. Tu passes à Roland-Garros, c'était bleu.

[00:14:23]

Moi, j'ai découvert comment devenir riche et que chaque année, je misé sur Rafael Nadal à Roland Emmerich. C'est quand même assez sympathique avec Nadal, a bien lancé Nadal. Bah ouais, imagine, si tu veux, à chaque année à peu près à 2. Donc tu doubles Tami si jamais tu mise sur lui. Sauf si tu mise 10 balles, mettent un peu, plus importe le montant quand tu mise raisonnement en termes d'unités que de faire un profit.

[00:14:46]

Après moi, je mise aussi souvent. Simplement pour m'amuser. Pas pas rechercher. Quand Nadal avait pris le dernier prix 25000, 25000, mais. Puis aussi, avant de commencer, j'imagine à ce chapitre que tu as vu 50 mille. Je ne connais pas sa ville, j'ai passé 25000 Coatanéa en double. Si on estime qu'il a 50 de chances de gagner, ça veut dire qu'on ne fait pas d'argent si on estime qu'il a 55 cent de chances.

[00:15:09]

On va manger à %100, etc. Etc. C'est des mathématiques basiques.

[00:15:16]

Je vais pas tarder à être. Je vous pose vis de tes questions maintenant. Ville de l'océan. Ici, c'est l'occasion de rappeler qu'il y a quand même beaucoup d'appelés, très peu d'élus. Il y a très peu de gens qui arrivent à vivre du betting et que c'est une discipline qui peut être aussi dangereuse. Ça me rappelle un petit peu le poker où tout le monde pense gagner. Et finalement, quand on regarde la réalité des statistiques, larrêté des portefeuilles, on a très peu de temps, surtout pour les jeunes.

[00:15:38]

Faites attention, il y a une pratique raisonnable, toujours miser ce que vous pouvez perdre et ne vous rendez pas malheureux à faire ça. Et puis, si jamais vous êtes très fort, bien meilleurs pour ce message? Non, si vous vous êtes jamais, vous êtes très fort dans votre domaine. Effectivement, il y a des gens qui peuvent en vivre, mais c'est très, très dur. Il faut se taper les matchs de foot biélorusse à 5 heures du mat, les matchs de tennis après les championnats biélorusse au mois de juin.

[00:15:58]

Si j'ai fait un peu le Torpédo Bélize trois jours, ce avec son format par le maillot par le Dinamo Brest, Belle China n'achève but. C'est un peu avec les Biélorusses. Ouais, j'ai préparé. J'ai pris pas mal Biélorusse, c'est pas. On peut par exemple faire beaucoup plus d'argent sur les championnats mineurs, qui sont mal connus par les traders. Les bookmakers plutôt que sur des grosses affiches, des offres d'appel comme ça, comme la Ligue des champions ou il y a beaucoup plus de data, il y a beaucoup plus.

[00:16:26]

Toutes les informations sont quasiment disponibles et là, c'est très dur de battre ça. Alors Paulo, toi, t'es là et tu as mis en place un algorithme qui pourrait être révolutionnaire, explique toute ta démarche. Alors l'algorithme, donc, il faut savoir qui ne traite que des bodé mathématiques, comme disait Pierre. Il est surtout rentable sur les petits championnats. La Biélorussie, ça tombe bien, pendant le confinement, tu prends jamais en compte la qualité d'un joueur, les blessés, le classement.

[00:16:54]

Tout ça est relié à l'émotion, à l'injustice, n'est pas prise en compte. Toutes les données qu'on prend sont directement chiffrables en nombre de tirs de buts sur les 3 dernières saisons. Ainsi, de suite, on récupère des milliers de données. L'algorithme, on les traite. Bien sûr, chaque données a une pondération différente et en sortie, on affiche simplement des pourcentages. Et comme disait Pierre, à partir de certain pourcentage, le rapport gains risque est avantageux aux parieur.

[00:17:14]

Tu comprends? Jusque là, tu peux pas savoir. N'hésitez pas si c'est pas clair, tout ça dénature tellement. Va, il faut connaitre l'exemple précis. Là, par exemple, j'ai vu tu parles de la semaine sur un retapées. Girod, c'était le match de barrage en Espagne, par exemple. Peut être la semaine dernière. Un jour, je ne sais pas, mais en fait, non, ça fait un moment qu'on n'a pas attaqué le championnat, les championnats européens, c'est moi qui me suis trompé, alors je vais donner un exemple précis pour que tu ailles sur un match sans que tu rentres là bas.

[00:17:47]

Par exemple, la demi finale de Ligue des champions en prenant Lyon, Baillargeon, Bayern. La côte du Bayern était seulement 22 manquant. L'algorithme me disait qu'avec 92% de chance que le Bayern gagne, donc, c'est ce qu'on appelle un Valliot bête. Le rapport Guérif est avantageux. Il faut aller parier. Par contre, si donnait moins de 60%, par exemple, il ne faut pas parier. Le rapport Guérif n'est pas avantageux. Et pour revenir sur la Ligue des champions, toi disait 92%, Probert, 86 ou 92?

[00:18:11]

Sur quoi baser ça? Y'avait quoi comme information zaydite sur les 3 saisons et demie de données?

[00:18:16]

Bien sûr, vous vous imaginez bien que la saison d'il y a trois ans a pas le même impact classaient actuel ce que les joueurs peuvent changer et par contre, l'état de la pelouse. L'absence des joueurs n'est pas prise en compte parce que c'est les paramètres qui sont très durs à chiffrer, à pondérer l absence des joueurs. Putain, c'est une équipe qui manque Messi ou Ronaldo dans ses joueurs. Et après ça, on a bossé pendant 12 mois avec une école d'ingénieurs parisienne, LCP-ASSEMBLÉE.

[00:18:36]

Landowski se blesse avant le match suivant. Pas la compo. Ça ne change pas, non? Encore un problème à ce stade, à ce stade de développement pour nos bleus vers le technicien. Mr Courbis, ça, j'avoue que toi, tu es ce que tu dis, tu peux pas fonctionner comme ça. On a besoin de savoir comment on joue. J'écoute quand même. Je n'ai pas la prétention, malheureusement pour moi, d'avoir la bonne façon de jouer.

[00:19:05]

Je suis quand même haut, contrairement à ce qu'on impose à ses poulains. Dans ce cas, je joue. Et là, effectivement, ce qui m'intéresse, surtout moi, c'est pas les. Il y a 3 ans, ça, je m'en fous complètement. Ce qui m'intéresse, c'est ce qui s'est passé sur les 6 derniers mois, sur les 15 d'allégories pour te dire la vu les States, t'as 92 pour cent de chances que la côte €22 le sorbet.

[00:19:29]

Je vais évidemment regarder. Je vais même le remercier de me donner toutes ces données, mais ça ne va pas m'empêcher de voir un petit peu la forme de lire un petit peu de ce qui se passe dans certaines blessures de deux joueurs, découter dans les camps, dans les camps. Ça s'est bien passé avec la blessure Norland. Les absences n'ont pas pris en compte, mais cette analyse là, personnelle, est complètement complémentaire. L'algorithme est un outil d'aide à la décision, donc on le met à disposition.

[00:19:57]

Ça vient compléter votre votre analyse personnelle qui est écrit. Le joueur ne jouera pas. Et puis, si j'ai bien compris, il donne aussi un pourcentage de réussite en fonction de la cote qui est affichée. C'est à dire? Est ce que la cote est intéressante à jouer ou pas? Tout à fait guéri quand le rapport Garris, c'est quand même très important au moment du pari le plus important, finalement. Parce que si elle avait que 500 exemplaires, j'expliquais qu'un match de tennis et on estime que 50 pour cent de chances de gagner des deux côtés.

[00:20:27]

D'accord, je sais pas. On va prendre un petit Djoko fédérait il y a quatre ans à Wimbledon. On va dire les choses comme ça. On va alors pour le point d'inflexion. Ça serait que la cote sera deux pour les deux joueurs. C'est comme un slip, un tirage de pièges, à croire Jean-Marc. OK, et alors? Si je ne suis jamais à jouer ce match là, alors ça dépend. Si jamais tu te rends compte que le beau précaire a sorti les quotas avant.

[00:20:49]

D'un côté, on a devant à côté il y a 80, de l'autre. Bah, tu vas forcément aller vers le mec à devant ce que vient faire un profit parce qu'il sera plus payant. Tu vas faire à profit. Vu que c'est super serré tant ça arrive. C'est 50/50 et tu seras payé plus de 2 fois. Tamise, tu vas faire ça? Je comprends pas. Mais ben, c'est comme si tu faisais un lancer de pièce. Je te donne un exemple.

[00:21:09]

Atalanta, Paris-Saint-Germain, l'Atalanta a la cote, je la connais pas puisque je parle pas régulièrement, mais on dis une bêtise. La côte est grâce à cet accord contre le Paris Saint-Germain qui a une cote à. Toi, en tant que personne qui suit un peu, l'Italie qui suit le travail de Gasperini, n'y voit que quelques. l'Atalanta fait une énorme saison régulière et dure depuis plus d'une semaine. J'arrête parce que je suis dans la peau de Paulo là dessus, il va dire je je comme pour vois, tu peux dire au fond est ce que si t'as 10 euros Hamaide, tu vas les mettre sur le PSG pour gagner 2 euros?

[00:21:40]

Ou bien tu vas aller là? Atalanta, ça, non, ça va pas pour Ferber, toi, ça ne va pas non plus. Je te bats pour moi, je viens d'arriver. Tu veux dire ce que la côte, elle est quand même intéressante à jouer ou pas? Alors je me mouille. Et bien sûr, je pense que je vais arriver à faire comprendre à Daniel Cecon ce qu'on veut dire. Si moi même déjà, j'ai bien compris aux Parisiens pour en discuter, nous, en tant que passionné des matchs de samedi ou dimanche, il y a par exemple Rennes.

[00:22:10]

Le troisième contre le quatrième État. On regarde la composition d'équipe et tout atteint avant que je te fasse une proposition et que je te dise Daniel, tu sais quoi dans Lille, Rennes, Lille et tu me réponds pour ce match. Il était étonné si c'est du 50/50, mais je te dis que la cote de Rennes, c'est 4. Et celle de Lille, c'est Hubin. Je vais m'amuser à jouer honnêtement. Exact, j'y vais. Je vais jouer.

[00:22:40]

Dommage que je pense OK. Indécis. J'y vois plutôt une nulle. Et moi, comment je suis plus prudent. Je vais me mettre le nul avec moi et je vais jouer Rennes le nul, ce qui en fait que d'une cote à 4. Je vais l'aider. Ça n'a pas pris à 80 ou 90, mais j'ai deux choses sur trois parce que ce qu'on oublie dans le football par rapport à certaines, c'est pas moi. Ce qui m'intéresse, ce serait plutôt c'est de jouer dans d'autres sports plutôt que dans d'autres championnats, dans des sports où pratiquement il n'y a pas de match nuls, dans des sports où il n'y a pas de match nul.

[00:23:13]

Il y a la télé, je passe au basket, je passe au rugby et évite évidemment que là, tu a une chance sur sûre puisque le nul est très rare. Alors en football, on ne se rend pas compte. Mais quand mercatos joue une équipe sur trois jours, une chose sur 3 ans, j'espère que si on joue au moins 4 mois et que la côte soit bonne. Oui, bien sûr que tu voulais rester, voilà. Mais c'est exactement ce que Roland vient de dire.

[00:23:39]

Si vous voulez parler de manière simple, vous allez établir, selon votre analyse, un pourcentage de chances que votre équipe gagne ou Fouquier, un nul ou que l'autre équipe gagne. Ensuite, le rapporter à la cote et déterminer si la mise est intéressante ou pas. Rajouter un truc serait tentant. Non, c'est ce qu'a dit Laurent. C'est tout à fait juste pour Roland Barthes. Excusez moi, Moscati. Roland est tout à fait juste. C'est exactement comme ça qu'on calcule.

[00:24:00]

Un rapport guérissait alors son on le fait avec des analyses personnelles sur des outils mathématiques, peu importe, mais c'est l'idée. Exactement. Quel est ton parcours pour créer cet algorithme? Alors, j'ai fait une fac de math dans le sud de la France, à Marseille, à Aix en Provence, à Marseille, et je me suis lié d'amitié avec un de mes professeurs et on a co-créé cet algorithme. Moi, je me devais de financer mes études à Coquerées, sapparente 9 mois et demi et j'ai pu financer mes 3 ans de scolarité ensuite.

[00:24:21]

Aujourd'hui, je viens encore de ça.

[00:24:23]

Les gens qui utilisent ce d'Argoat vont payer pour pouvoir l'utiliser, alors il y a une partie gratuite, une partie payante. Il faut savoir qu'il y a une semaine gratuite pour accéder à toutes les prédictions, absolument toutes les fonctionnalités, sans aucun engagement. Et à partir de ça, c'est 7 euros 99 par mois. Et toi, tu gagnes tout un mois, je joue. Je vis des paris sportifs encore aujourd'hui. La Grèce n'est pas uniquement ce qui est marrant, c'est que tu disais que ce temps, Jean-Pierre n'était pas passionné de foot.

[00:24:46]

J'adore le foot depuis tout petit. C'est pour ça que j'ai eu cette idée là. J'adore leur foot et j'ai bien conscience que cet algorithme n'est pas magique. C'est à dire même pas cent pour cent de réussite. Tout ce qui fait la magie du football, elle existera. La remontada. En 2017, personne ne pouvait lire. Aucun algorithme pour ça. Sûrement sûrement. On n'y avait pas Labyrinth à ce moment là. Mais qu'est ce que tu que ça parle au plus grand nombre?

[00:25:09]

Est ce que pas un pourcentage de réussite? Tu passes sur le bleu? À moi. Le mois dernier, deux mois dernier, la Ligue des champions, qui est pourtant un championnat. Enfin une compétition très populaire depuis la reprise. L'algorithme a détecté 9 matchs sur lesquels parier 8 sur 9. Il s'est trompé sur la finale. Ce qui fait que ça fait 45% de retour sur investissement. Finalement, vous êtes arrivé à sparages avec l'accueil. On est parti gagnant.

[00:25:33]

L'algorithme l'UPPA? Il n'a pas vous. Pardon donné. Pari gagnant 46% si n'ont rien fait pour que l'enquête Tatard. Pourquoi les capotent? Étaient selon? Quelle data, les experts? Les faits, par exemple, quels sont les facteurs qui ont fait que Paris était aussi haut? Par exemple, le nombre de buts marqués sur les trois dernières saisons en Ligue des champions, le nombre de buts encaissés à domicile en première mi temps. Ainsi, il y a des milliers de facteurs.

[00:25:55]

Je peux pas tous les citer. Ça va être très long. Ça paraît fou, mais regardez moi, il y a une question qui est qui, je pense? Est importante. Est ce que votre algorithme prend en compte le fait que les matchs à huis clos parce que, par exemple, on a vu dans les championnats qui ont repris qu'il y avait beaucoup plus de victoires à l'extérieur que dans un championnat normal? Oui, on l'a adapté, ça.

[00:26:12]

On s'est rendu compte qu'en effet, l'importance de jouer à domicile ou pas, elle était quasi nulle et donc on a diminué ce qu'on appelle la pondération et l'importance de ce facteur là. OK, on continue de vivre ensemble dans quelques instants. Bien sûr, avec vos 32, si vous souhaitez réagir, j'ai encore plein de questions à vous poser, les gars et je pense que l'on va se pencher sur ton algorithme. Le plus près à toute heure, jusqu'à minuit, bien que le nom m'amuse.

[00:26:39]

Allegri Foot et Amerigo. Ce qu'on vise, c'est Kevin Diaz FIRCA, l'abuseur joueur de poker professionnel qui parle Paris ce soir, et Paulo, requinquée avec eux, qu'il a créé sur la algorithme de Paris, fait un break sur les championnats les plus rentables. On l'a expliqué et on va l'expliquer pour l'expliquer. Mais d'abord, on va à Barcelone pour parier. C'est pour autre. Aurélien Thiercelin, qui est envoyé spécial de RMC Sport depuis 20 ans après le départ de Messi, évidemment, était sur place.

[00:27:11]

Aurélien, tu es devant le stade à Barcelone? Oui, absolument. Il y a même des gens qui sont rentrés dans le stade. Oui, ça s'est passé il y a un peu plus d'une bonne heure et demie à 110 supporteurs qui sont rentrés dans l'enceinte du stade. Ils ont forcé les grilles. Évidemment, ce n'était pas ce n'était pas prévu. Tous contre Pep Berthomé ou le président du Barça. Il y a d'ailleurs sur Twitter ça circule, un Berthomieu louisienne.

[00:27:32]

Nos villes veulent que le président du Barça démissionne. C'est un petit peu fretté avec le personnel de la sécurité privée du Kampenhout, qui est en plein coeur de Barcelone. Il n'y a pas eu forcément l'intervention des deux policiers pour faire sortir ces supporters un petit peu véhément. On va dire, ils sont restés une dizaine de minutes. C'est un petit peu la vérité. Il n'y a pas eu de casse. Il n'y a pas eu de bagarre énorme. Mais vraiment, le mouvement contre Bartomeu nous montre de plus en plus ici à Barcelone.

[00:27:56]

Je viens, je viens tout juste d'arriver au stade. J'ai rencontré des supporteurs en train de partir. Donc on a vraiment remonté contre Bartholomew. Vous êtes vraiment ce cri du cœur pour que Lionel Messi reste depuis le début? On peut penser que les supporters font vraiment le maximum pour que leur star reste ici, bien sûr, mais bien plus tard. Il se passe des choses. Si tu en es là, alors je te pose d'autres questions très concrètes pour que ça permettra aux gens de voir si ton système fonctionne avec plaisir.

[00:28:19]

Donc toi, aujourd'hui, tu ne vit que ça fait toujours. Quand dis tu, dis toi, tu dis pas des gens qui sabotent le groupe, tu vis des paris que tu fais grâce à un algorithme. Tout a fait d'accord. Est ce que tu peux donner des chiffres pour qu'on puisse toucher du doigt la rentabilité de ce que tu fais? Bien sûr, tout à l'heure, bien aborder la Biélorussie, par exemple, pendant le confinement. La Biélorussie est le seul championnat européen qui a perduré.

[00:28:41]

Ouais, si on suivait tous les matchs de la GO sur la Biélorussie en pariant 100 euros sur chaque match, fais très simple en pariant 100 euros sur chaque match, on en serait à 4000 euros de bénéfices de bénéfices. En quelle période? Sur l'ensemble du confinement, on aura les moyens d'y croire tous les matchs de chaque journée, surtout les matchs de 5 jours de chaque journée du championnat. Donc ça demande une vraie répète. Il y a de la répétition.

[00:29:01]

Il faut parier sur ça fait quoi? 15 matchs par semaine? En gros, à la louche, à peu près. Ça fait huit ou 8 matchs par semaine. Les matchs par semaine exactement. Sur 100 euros, tu vas miser 800, mais tu vas sans rien gagner en bande organisée. Le but, c'est vers la fin que ça soit fasse à 4000 de marge. Fait, c'est concret. Plutôt esseulé, quels sont les changements les plus rentables?

[00:29:25]

Alors, c'est pas forcément, comme l'a dit Pierre, ce n'est pas les championnats populaires, par exemple la Liga, la Liga. L'algorithme en est très peu rentable. On est à 3%. Par contre, l'Estonie en est à 80% de retour sur investissement. La Biélorussie, l'Espagne, c'est quoi? Les équipes en Ligue 1? Lille Florent, Adélaïde, Tallinn, la Bylot, la Biélorussie qui a 45% de retour sur investissement, la Corée qui est très rentable aussi.

[00:29:48]

Tout ça pour dire que ce n'est pas les championnats sur lesquels les parieurs parient hier. Qu'il y a une sorte de légende, souvent, qui parie sur le retour des passionnés de foot. Toi en fait tout autant inventer un système qui, j'allais dire, qui déshumanise un petit peu le football. Alors que toi, tu dis attention, il y a le football. Et puis, en gros, il y a ce qui est efficace, c'est l'argent. Puis a couru, tout le monde s'en fout.

[00:30:09]

Vous connaissez pas une équipe, mais là, je peux vous dire que vous allez pouvoir faire doubler votre par. Les chiffres sont les chiffres et cet outil, ça peut être pas plaire à certains, mais il sert à mettre tout l'aspect émotionnel de côté, à dire que l'appât du gain, c'est oublier. Les équipes de coeur, il y en a plus si on veut vraiment être rentable. Après, je ne critique pas du tout ceux qui font du pari sportif, chacun avec un biraud autour d'une table, avec une bière pour se procurer l'adrénaline.

[00:30:31]

C'est un spectateur qui peut aussi regarder les équipes que tu connais pas avec une bière à gagner, de l'argent en plus. Moi, je vois plus un parieur, comme tu dis, parce que honnêtement, je connais trop l'incertitude du football pour avoir envie de miser mon argent sur ce sport. Moi, j'ai pas envie de mettre 200 balles sur un match et qu'à la 5e minute, le défenseur central Kinky prend un carton rouge. Toi, j'ai pété un câble, ça veut dire où?

[00:30:55]

L'arbitre siffle un pénalty sur les mains à l'italienne. Toute la fin de saison. Là donc, Pierre Pariston s'assurerait juste à Paris comme toi, sur des chiffres. OK, les datas, on peut perdre, on peut gagner, mais au moins, c'est quelque chose qui ne retire rien d'intéressant. Parce que Pierre, il maîtrise la maitrise de data. Tu comprends tout à fait ce qu'il raconte. Mais tu parles, tu parles pas comme ça. Oui, il y a les deux effets.

[00:31:15]

Moi, j'aime aussi parier, des fois parce que je vois un match qui commence et je me dis Bah, je vais mettre un peu plus d'intensité dans le match avant de regarder ça. Tu te fais de l'adrénaline, perso? Voilà exactement ce que tu attends. Je vais me mettre un peu d'intensité au ballon. Pense que c'est comme ça. Il y a 10 jours, Reuse enchantera, demandant à jouer avec une sacoche, était là. Qu'est ce qui s'est passé après le moindre corner rentrant et la sieste?

[00:31:45]

Il existe du code Ya Lavaur qui vient avant même que tu sais pas si un penalty ou pas, mais après, il y a eu match aussi. Bon, je ne sais pas. Par contre, un Bayern qui sort à 2 contre Barcelone. Moi, ça m'a fait pour avoir maté tous les matchs. Post post bien. Marcel Hubert n'était pas du doublé. Tamisage, m'appelle pour me dire ça. Moi, je trouvais ça. Ben moi, j'ai mis une sacoche de malade.

[00:32:09]

J'ai mis 20000 balles sur le Bayern et quand on veut, quand on a regardé tous les matchs, qu'on a fait ce travail, on pouvait voir que là, effectivement, il y avait une prise en compte dans l'élaboration des cotes de choses qui n'avaient plus lieu d'être, comme des matchs du passé, des matchs à 3 ans, des effectifs. Tu sentait que c'était une équipe en bout de souffle. Quand on voit, leur niveau est juste en pleine bourre.

[00:32:28]

On y'a un truc en pire. Il balance des chiffres réalistes du DES. Je redis ce que as vu au début de l'émission pour ceux qui l'ont raté. Tu joues les gains que tu as eu avant. Bien sûr, tu fais pas n'importe quoi avec ton produit renouvelé. En même temps, il y a eu forcément le pari à 100 000 qui a fait grand bruit. Je suis content de voir parce que moi, je t'avoue que ce Paris ne cherchais pas forcément à faire de l'argent.

[00:32:46]

Je suis content de voir que c'était un bon pari puisque, selon un algorithme, on lui fait confiance à Saṃsāra 92%. C'est un énorme d'allumette, c'est à dire un très bon pari avec Youba, c'est dire un bon joueur qui génère de la valeur. On avait compris et c'était simplement parce que j'avais eu des infos sur une course cycliste. Comme quoi il n'y avait Würth, Venerque qui était en pleine bourre et l'intérieur. Mais dans ce cas là, j'ai vu Paris-Match lui codets le vélo, Liuzzi, ces CM.

[00:33:17]

Quant à la cycliste, c'est juste parce que c'était déjà mon beau père, qui est passionné de cyclisme, qui fait des ailleurs. Annemans, encore à 60 ans et qui baigne dans ce milieu là, qui adore regarder et qui m'avait dit ce petit Belge là, mon gars, il va monter en puissance plus tous mes potes produisant le même. Là, c'est une première. Et là, c'était une info et on peut dire en gros, ça vaut 4 à 5 et là, je le vois à 9.

[00:33:40]

Et du coup, je me dis Bon bah, je vais tenter un pari comme ça. Un peu fou. Je mets 10.000 euros, ça passe. Ensuite, j'ai joué avec ces gars là. Et puis le roi 9, tu le fais devant la ville de Huriez, à 10.000. C'était en fait, c'était encore une fois. C'est toujours une question. C'était une mise sur le cul. Sur un coup, je pouvais me permettre de perdre. Et surtout, je tiens à le répéter encore une fois, les misées, pas plus.

[00:34:02]

Vous pouvez perdre, c'est hyper important. Et quand vous sentez que ça devient quelque chose qui, par exemple, quand vous sentez que vous ne pouvez plus regarder un match ou plus, regarder une compétition sportive sans cette adrénaline, c'est le moment de couper absolument, parce que c'est le moment où ça devient dangereux. Franchement, je suis le premier à faire des petits combinés quand le week end avec plaisir sur toute la Liga parce que j'ai envie de. En regardant les matchs et essayer de me faire un petit billet, c'est ça.

[00:34:22]

Si j'ai de la chance, mais voilà toujours une pratique raisonnée. J'ai l'arrivée de couper comme tu dis, oui. Quand à un moment j'arrivais, je me levais à 4 heures du matin à Vegas pour regarder Wimbledon et que j'étais comme ça que je barillé quand je commençais à être complètement accro. Je me suis dit voilà, c'est le moment où je dois freiner. Après, je suis le premier à parier de temps en temps sur eux, sur du tennis, quand j'ai envie de vous Cancon, quand je vois un match qui passe, etc.

[00:34:45]

Mais toujours raisonné et toujours se rappeler que. Très peu de beaucoup, de très peu d'appelés, mais très peu des lieux et que c'est vraiment très, très dur d'être d'être gagnants, mais que si jamais vous voulez mettre vraiment tous les efforts, vous pouvez peut être y arriver. C'est très rare. On n'avait jamais vu une interview dans So Foot il y a quelques années, d'un mettant en face du micro d'un professionnel du poker. Cette interview où il disait que ce que j'ai retenu encore une fois, moi, je parie pas.

[00:35:12]

Mais il disait en gros que valait mieux parier une fois par semaine, mais par contre, parier gros. Exactement. En fait, c'est que si jamais tu te rends compte que tu miz certainement sur tout ce qui bouge, c'est que tu plus. Une analyse fine de la situation, c'est que tu veux juste miser pour miser. Pourquoi pas si tu veux des petites mises ou pourquoi pas? C'était très riche. C'est pas le problème, mais que oui.

[00:35:29]

Si t'es jamais, tu veux vraiment gagner de l'argent. Les Miss sont rares puisque c'est les Miss ou tu vois pas que les bookmaker et que tu as une analyse plus fine de la situation. Que Polo, donc, soit toi l'humoriste qui s'appelle Marco Polo, Sarko de Bolloré. Toutes les applis qu'on trouve sur les moteurs de recherche. Voilà pour ce que l'on pose la question. Evidemment, je pense que tu vas exploser les impôts d'abord avec ton algorithme.

[00:35:54]

Enfin, quand on a parlé de Paris, je sais pas si tu te souviens. On avait un spécialiste qui était là et qui lui nous a expliqué sa stratégie, qui était une stratégie qu'il appelait la montante, c'est à dire qu'il jouait les petites culottes, il parisiens, pas il bogie en ville, bonjour. L'idée, c'était de passer une cote 1/20 et tu rejoins Dendérah sur la côte A même parfois 1 0, 5 1 0 8 1, 0 3.

[00:36:14]

Tu fais des tout petits gars, mais voilà. De fil en aiguille, du monde zébrures aujourd'hui. Franchement, il disait toujours un vin. Tu trouves l'idée que tu passes à un vin par jour n'importe où? Ça vous en dit quoi, vous tu? A chaque fois, tu le remet dedans. Ça dépend si effectivement, le pari est bon parce qu'on estime que la côte est étroite, pourquoi pas le faire? Mais c'est pas. C'est pas la manière dont un bon, un parieur sportif gagnant, on va raisonner.

[00:36:41]

Il va plutôt raisonner entre probabilités plutôt que dire à la côte en avant est intéressante parce que le premier qui de la cote intéressante, on ne sait même pas quel match, on ne sait même pas qui compte. C'est notre journaliste code en fait. Dans ce cas là, des 80 Vizzavona, il sélectionne une côte à un vin qui lui semble qui soit, ne lui va pas un coup sur coup sur ses réactions dans le marché. Un total le lendemain, sur un autre temps qu'il estime faisable.

[00:37:06]

Il a bizarrement un Voisard, alors alors il y a aussi une notion qui est importante quand on parie. À part si, si, on veut en faire un gagne pain. Bien sûr, c'est la notion de gestion du risque, c'est à dire qu'on va éviter de miser tout son capital d'un coup, même si le pari génère de l'argent. Parce que, comme tu dis très bien, ce n'est pas une science exacte. Je vais te donne un exemple, je vais te reprendre la balle de tennis.

[00:37:28]

C'est le plus simple à 50/50 ou il y aura une côte à 2.5, par exemple. Donc tu va générer un gros profit, tu vas pas mettre tout. En argent dessus parce que 50 du temps, tu vas faire Tamise, là tu te fera payer plus du double de liste, donc encore une fois, ça va dans le sens d'une pratique raisonnable et de gestion du capital. Si le montant de la polo, tandis que toi je rejoins Pierre, c'est à dire c'est une stratégie de il n'y a pas de stratégie miracle, mais c'est une stratégie qui est très risquée puisque normalement, dans tout investissement, on n'a jamais plus de cinq pourcent de son capital sur un placement en 6 5% de sa banque sur un pari.

[00:38:02]

Et si on met 100 cent de son capital à Paris, finalement, c'est très risqué. Et puis, il y a quand même cet aspect émotionnel. À quel moment on s'arrête? Est ce que dès qu'on a doublé, on se dit OK, on arrête ou alors on va changer de fois? C'est forcément c'est pas possible et on perd tout. Cette notion de risque, avec cette stratégie là, ce rapport risque est. Il est très désavantagé, désavantageux si tu veux mathématiquement le quota.

[00:38:27]

Malheureusement, tu perd aussi et quand tu perd, il y a un truc à rattraper. Tatous, tu perd tout ça. De quoi renommer Hibernian. Il faut que tu gagnes 5 points derrière. Derrière une Perpetual pour doubler. Pour être opéré. Après, oui, oui. Mais à la base, ce n'était que du gain. Ce dernier avait perdu 832 16 avec tout bonsoir. Bonsoir à tous. T'as fait une thèse sur les paris sportifs? Ouais, du vent.

[00:38:58]

Dans le cadre de mes études, j'avais un mémoire à faire mémoire, mémoire d'adresse. On m'a dit mais bon, c'était pas mal de travail.

[00:39:08]

J'ai entendu beaucoup de choses intéressantes que j'ai le retour et que j'ai entendu quelqu'un qui a plus ou moins plus globalement, globalement Paulo, puisque nucleaires l'exemple du Kyoko, un montant que je voulais utiliser. Effectivement, si on regarde le match avec un collège d'experts et que toi, tu me dis que je vais gagner et moi, je te dinan-quévert. Là, on est bon, mais avec des cotes implicites à 2, avec une probabilité de 50 pour cent chacun.

[00:39:46]

Et il n'y a pas de bookmaker au milieu. Donc, finalement, tu une espérance nulle pour tous les deux. Après, il y a un truc sur lequel on a des bookmakers au milieu qui nous permettent entre parieurs de nous rencontrer et qui, eux, prennent une marge. En France, c'est une question que je posais Apollo et qui, du coup, est véhiculé. Mais la question fait Wistiki Paris. Moi, je suis parieur, plus ou moins semi-pro.

[00:40:19]

Depuis, je baigne là dedans depuis 10 ans. J'ai vécu à l'étranger et donc en France. On au moins morgaine qu'on connait tous qui s'appelle l'Arjel alors l'Arjel Autorité de régulation des jeux en ligne.

[00:40:37]

Et c'est en 2010 que les bookmakers qui ont commencé à proposer une offre en ligne avec Betclic, etc. Et les cotes sont différentes maintenant. Mais la France est probablement le pays où les cotes sont les plus bas. C'est à dire que sur ce COCOVINU, tu fédérait ça.

[00:40:56]

C'est plus intéressant de jouer sur des sites non français. On est, on n'a pas le droit de jouer sur des sites français quand on est relié à l'étranger. Et c'est bien ça. Le problème, c'est plutôt Winamax. Vous l'aurez compris, n'est pas parce que Winamax qu'on a souvent les meilleures cotes. C'est par exemple sur un match de Ligue des champions. On est même meilleurs, s'inventait des points communs et des points comme ceux des étrangers et des étrangers.

[00:41:21]

Mais l'appât du gain, quand il disait tout à l'heure que ton algorithme, c'est 8 Furness Ligue des champions, mais t'as pas la cote, mais n'a pas prévu Lyon qui bat City quand même. Non, mais l'algo a dit il pas parier sur ce match parce que le rapport n'était pas avantageux. Oui, je crois. City, quand Lyon était un algorithme donné la saison 22, je crois en la sortie 26. L'algorithme me disait qu'il n'avait 60 pour cent de chances que Manchester City gagne.

[00:41:47]

Le rapport Gagné, ce n'était pas avantageux, mais il a fallu. Trois policiers sont intervenus. Du coup, maintenant, Jérémie ne sait pas parler son l'algo quand il dit que c'est 60% 40%. Lyon nul. Oui, la cote, elle était au moins à 3 ou 4. Non? Elle était hot, mais on est pas là pour moi, sinon on élargissait de parier sur des pourcentages de plus fort. Ensuite, la gauche avec énormément talent.

[00:42:09]

Il arrive un peu en dessous de quel pourcentage? Tu ne parles pas 33% puisqu'il y a forcément un nul ou 2 en dessous de 33%, on ne parle jamais plus le pourcentage le plus fort. A partir de 33%, je peux parier sur si la côte est vraiment élevée. Tagant sans problème. Ce temps là, Lyon est nul. Thomas ligotent, se dit que ça sort 40 du temps la côte Est. Combien à quatre dans le Nord? La Ligue 1 Lyon, Lyon.

[00:42:34]

2 Lyon. Je crois que si d'iPads allait réussir un 15 de d'hystérique, il y s'organiseront RMC Sport qu'il ressemblons. Jouer à 15, on prend pas, non? Pas tant que ça, sûr. Moi, j'ai vu des mecs grecs avoir la diarrhée. J'ai envoyé Losail sur Lyon parce qu'ils étaient en fait elle a commencé à 15, elle a terminé à 12.

[00:42:52]

Céruse, c'était un truc pour dire que c'est compliqué de faire de l'argent. Il ne faut pas oublier que crois que j'avais à l'époque 98%. Les parieurs sont perdants, donc il faut déterminer dans quel état d'esprit on est. Quand on fait l'action, on le fait pour gagner de l'argent. Faut pas oublier que les bookmakers négatives et quelques coups comme le polo, vous mettez les chances de son côté. Encore une analyse et l'analyse est basée sur la donnée et c'est souvent la meilleure place pour les paris comme pour l'analyse du foot.

[00:43:32]

On a pas mal de gens qui reposent sur l'expertise personnelle et en fait, c'est bien qu'il y a une vraie dimension subjective. Et ensuite, le deuxième facteur important, c'est l'allocation du capital est très important, ce qui fait que seulement les parieurs russes.

[00:43:52]

Merci, je vais vous dire pour conclure. Au début, quand je vais arriver à temps, on est dans le foot. Ça m'a fait paniquer ce truc là. Ça va vérolées le foot, voir des ententes, tu vois les joueurs, les machins. Pareil dans le foot, ça existe depuis les années 70. Aujourd'hui, avec des émissions, on en parle pendant. Regardez là, on a fait une demi heure et une demi heure là dessus. Moi, je vous envoie au bureau d'où il y a plein de gens ici qui parient.

[00:44:16]

Moi, je vois les gars qui parient pensent que je suis encore un des derniers à ne pas parler Zidane. Mais je n'ai pas le sentiment que soit totalement addict. Ici, c'est des gens plus raisonnables et la plupart des sans papiers ont raison de délivrer ce message par leur nom. C'est hyper important dans la pratique. Equilibrer, c'est quand et comment? Il voit qu'il va jouer un peu. Tu vois, tu sais pas. Moi, je comprends ce que la grande majorité des parieurs sont des gens raisonnables.

[00:44:37]

Complètement après. Après, il y a des dérives, notamment, par exemple dans le tennis, avec des joueurs qui reçoivent des messages d'insultes, etc. Il y a beaucoup de choses comme ça dans ce cas là. Le plus, c'est de voir des préado lui parler avec leur argent de poche, ça aussi. Et puis aussi, les dérives des réseaux sociaux, c'est des choses qui sont nouvelles qu'il va falloir réguler. Et c'est bien d'en parler aussi dans cette émission, parce que c'est des tournants qui vont être importants, ultra importants à prendre quand on voit les boites Instagram des joueurs de tennis.

[00:45:01]

C'est effrayant. C'est quasiment que des menaces de mort de parieurs qui ont perdu parce que tu cours, pas parce que ça n'a rien, parce que ça, ça, c'est des choses.

[00:45:07]

Un accident de tennis, notamment dans les joueurs pastas, c'est au delà de la 50e place. Même dans les tournois Challenger, il y a eu plein, plein, plein d'affaires. Après, oui, ça, c'est d'abord des joueurs qui ont profité qu'on croquées sur les s'allongeant et les futures. Et ensuite, après des règlements de comptes et des choses de gens, là, oui, il y a une intention mathématique. Ça peut se combiner sans raison. Le basket ne fait pas de match nul.

[00:45:29]

Ça ne parle pas de se répercuter sur les cotes, si tu veux bien sur le septième match nul. Ton algorithme, tu sais que c'est sur le foot polo pour le moment, mais d'autres sports, comme le hockey ou le basket, sont à l'étude en ce moment même. D'accord, très bien. Algos de polo, donc, si vous voulez en savoir plus, c'est Puidoux à la dernière élection de Roland, après son dernier pari écouter de la hauteur de ce que Bordeaux entendre s'est lancé merde!

[00:45:55]

Ha ha ha ha ha ha! Sétonner, extrait de Lofteur Pollo, Merci d'être venu, en tout cas, merci. Et à très bientôt. Dans quelques instants avec Houssem, bien sûr, comme tous les soirs pour les réseaux sociaux RMC, Gilbert Rivoire.

[00:46:17]

Jusqu'à minuit avec Daniel Riolo, coach Courbis, Kevin Diaz, Pierre Calabasas ou l'UCPF, évidemment, qui sont très actifs dans tous les sens. Je pense que le compte Instagram de lofteur a chauffé, mais regardez moi, ça n'a jamais fait ça chauffer. Vous avez été des stars, messieurs, ce soir, on a vu que vous, on a entendu parler de vous, mais je n'ai pas fait que regarder ce qui se passait dans nos comptes à nous regarder ce qui se passait.

[00:46:42]

Il y a pourtant. On a d'abord regarder ce qui se passe en Espagne parce que c'est chaud, un peu à Barcelone. On a eu Aurélienne en direct. On a parlé plus de 400.000 tweets avec la mention Kampenhout. J'ai regardé ça. On est sur des presque des émeutes. Ils ont franchi les barrières du stade, invasion du campement, invasion, invasion. Ils sont, ils sont passés par dessus les barrières. On voit des vidéos sur Twitter qui sont incroyables.

[00:47:04]

On a vu des quelques affrontements avec trois voitures de police, même à côté. Donc voilà, c'était la grosse actu qu'elle fasse un musée dans le musée du Barça, il y a quelques années. Quelques trésors. Il y a des rois et des Ligue des champions. Bon, ce n'est pas là pour dire c'est pas vous. Ça, c'était en référence, porte Tallard. Alors il a une grosse info qui est tombée aussi pendant l'émission. Eh ben, c'est désormais officiel, messieurs, Thiago Silva ne sera plus un joueur du Paris Saint-Germain.

[00:47:27]

C'est lui qui le dit dans son compte Instagram. Alors, il a pris la parole et je crois qu'on a un extrait.

[00:47:34]

Tu dois juste dire à notre supporter secousse. C'est pas vrai, elle n'a pas dit ça. C'était pour motif personnel. Il a dit autre chose. Il a dit Aujourd'hui, ça a un cycle qui se termine et il remercie tout le monde et coéquipiers, la direction, les fans aussi. Il dit Nous porterons à jamais ces années vécues et la France dans nos coeurs. Donc, indice, il va quitter la France. On sait très bien qu'il est attendu à Chelsea pour passer une visite médicale et donc pour répondre à ça, on a eu un très beau message, un message très fort de Killen Bapès pour ses désormais ex-coéquipiers pour Thiago Silva.

[00:48:06]

Il a publié Voilà assez la fin. Je suis très triste de vous dire au revoir et que votre aventure s'arrête, mais aussi fier et très fier d'avoir pu jouer avec vous. Tiago Capitaine était une légende. Tu as marqué l'histoire du club. L'un des meilleurs que j'ai pu voir et avec qui j'ai joué. Et puis, pour une autre légende du club Choupo-Moting, tu as été comme un grand frère pour moi pendant deux ans. Les gens ont mis du temps à réaliser quel formidable joueur tu es, mais tu es avant tout un super mec qui nbp.

[00:48:34]

Quand il fait des posts Instagram, c'est toujours pour dire du bien d'un truc pareil. Il a raison, c'est ses coéquipiers. Après miaou, il a pas dit à Choupo-Moting T'es le joueur le plus fort avec qui j'ai joué en moins à la fin des temps géologiques. Ça va aller maintenant autour de l'émission. Sur le débat concernant NBP, on a Chaboud qui affirme que la protection de MVP est due à vous. Vous, Gilbert, vous Daniell Méchants médias dit que c'est de votre faute qu'un MVP surprotégé alors que vous êtes d'accord, c'est tout l'inverse.

[00:49:03]

C'est un débat. Oui, il y a aussi des twittos qui ressortent l'exemple du match de Ligue des champions. Ils disent que bichonnent. Et Lizarazu a eu plus de facilité à taper sur Neymar que sur qui NBP. Voilà, vous avez expliqué les raisons. Pourquoi en François-Bernard? Le problème, c'est que ca, c'est comme le débat Eric Di Bécot, Jérôme Rothen, Lizarazu. Évidemment, on va décortiquer tout ce qu'ils disent mot pour mot et forcément, tu avoir toujours à trouver un truc qui va leur sens.

[00:49:28]

C'est débile avant pour les stars. Vous êtes devenu sur les réseaux sociaux. J'ai un truc très sympa. Alors bien souvent, on aime le cliché du joueur de foot qui ne maîtrise pas la langue de Molière. Ça, parfois, c'est vrai, parfois c'est vrai, parfois c'est un cliché, mais parfois, c'est plutôt vrai. Oui, de Jonatan Bomba, joueur du LOSC, qui s'auto analyse en direct.

[00:49:47]

On écoute et à a d'autres arrivées, mais en tout cas, on sera toujours là pour pouvoir les aider et pour voir faciliter dans la documentation de leur arrivée. J'ai déjà un truc de ouf!

[00:50:01]

Après deux mois, tu sais ça, c'est impossible.

[00:50:08]

Là, juger un plus gros espoirs, ça.

[00:50:12]

Vidéo très sympa. Il a posté sur Twitter. On va aller, facilitez dans l'alimentation. Voilà de quoi s'inviter dans l'alimentation, exactement. Alors, il sera trop tôt? Exactement. J'ai dit un truc de ouf. Il accompagne cette vidéo d'un tweet. La prochaine fois, ça m'apprendra. Sujet, verbe, complément. Donc voilà, c'était le tweet. Il rigole pas ça. Y'a un truc. Il aurait pu laisser coupé au montage. Il a décidé de les mettre en bière.

[00:50:38]

C'était super bien joué. Il y a Ronaldinho, messieurs, qui a donné de ses nouvelles. Il a quitté le Paraguay et il est assigné à résidence depuis son affaire de faux et usage de faux. En même temps, Ronaldinho utilise des faux papiers. C'est quand même compliqué. Il a quitté le Paraguay, il n'était plus assigné à résidence. Il est rentré à Rio. Et y a le tricheur qui a twitté. Le FC Prison est très actif dans ce mercato.

[00:50:59]

Laisser Ronaldinho partir libre pour recruter magouilleur. Ils ont ciblé leurs besoins. Magouilleur qui s'est fait arrêter en Grèce alors qu'il était en vacances et qui a été condamné à 21 mois de prison. Il a d'ailleurs fait appel aujourd'hui. Donc voilà, c'était pour donner des petites nouvelles. Et puis voilà, je disais vous étiez, vous êtes des stars. Allez dire un truc pédant ryadi je ne veux pas de ça magouille, il fait pire. J'ai deja tapirs que 21 mois de prison.

[00:51:25]

Grèce franchement, c'est pas mal. Santorin autour de l'affaire autour de l'affaire. Le retour du coach à un coach. Succès incroyable. Oh, on m'a même demandé de prendre en photo ton portable. Alors je le rappelle pour nos auditeurs n'ont pas de smartphone et l'importance du jugèrent. Il faut taper 3 fois pour avoir la lettre C. Je vais le vendre le téléphone. Non, on va le prendre avant la fin de l'émission. C'est moi. Je trouve formidable qu'il marche encore.

[00:51:53]

C'est vrai, mais c'est une puce dedans. T'inquiète pas, j'ai 20 vois dans son téléphone d'ordinateur. Moi, j'ai un problème avec les portables de Roland. On sait que tu regardes tourner les films de gangsters ou les banquiers. Ça passe un coup de fil pour payer plus cher que le portable à la poubelle. J'ai le même portable que Roland. C'est un téléphone vers le bas, tu sais en bas de chez moi et j'ai gennen de rechange. Mais tu sais quoi que je fasse ici.

[00:52:16]

Je pense que le répertoire, la danse, un annuaire. Tellement Gilbert. Tu es la star de la soirée. La soirée. J'ai mis plusieurs vidéos de toi. Tout le monde a pu voir la fille que tu as mangé pendant la pub. C'est important. On me demande même des conseils nutrition. Un aliment dans mon ventre est un aliment à conseiller à nos auditeurs. Quelque chose qui peut faire des graines il que des graines. Nous arrivons en septembre.

[00:52:36]

Je conseille donc ardemment le raisin, le raisin mangé du raisin. J'en mange tout ça à ta journée pendant 10 jours. Comment veux tu? Veux tu suivre? Ça fait du bien. Ça draine bien quand on s'adresse à la chasse pendant 10 jours? Non, pas du tout. Tu manges ce que tu veux pendant 10 jours, mais oublie. Oublie tes vieux réflexes et tais toi. Et là, c'était vieux. Réflexe de médicaments, viande rouge naturelle, produits naturels sur Instagram, l'impressionniste qui fait, mais je comprends pas sur Instagram.

[00:53:08]

Tu es aussi impressionna avec ce que tu es en train de faire en ce moment. Même ton tournée de stylo filmé, c'est parce que je m'ennuyais au lycée Champollion. Ben voilà, on dit sur Instagram que tu maîtrises très, très bien ce premier antimalware de math. Et un débat aussi qui a fait débat. C'est le cas de le dire. C'est beau débat sur le supportérisme entre Kevin et Daniel. Et il y a Jonatan qui est totalement d'accord avec toi.

[00:53:29]

Daniel, c'est un exemple, il dit le fils d'un Bad Gones à Lyon ira au stade avec son père, mais un supporter lyonnais qui vit à Marseille ou Rennes ne peut pas emmener son fils. Donc, le petit va aimer le meilleur club en ce moment. Paris Voilà la logique de Zlatan. Mais il a aimé, en tout cas. Votre débat historique, ça a fait beaucoup réagir. Et puis on finit avec les paris, ça a beaucoup.

[00:53:48]

Les gens ont beaucoup apprécié vos analyses, mais je n'ai pas compris. Léa, qui a une question sur le hashtag, sélèvent. Elle se demande comment on fait pour gagner si on ne parle jamais al-Haj. Je ne sais pas comment répondre à des arguments de deux spécialistes. Tu parles pas d'algorithme, mais si on parle jamais, comment ça marche pas? Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Sur le vainqueur de notre vacances du soir, c'est Walid qui a été tiré au sort.

[00:54:14]

Walid bonsoir, bonsoir. Choisir dans le catalogue Belambra meilleur montagne ou.

[00:54:23]

Ce que tu veux.

[00:54:25]

L'accord sur la Côte d'Azur. Excellence Palavas est le club Belambra que Corse qui va être blindé? Turpault T'installer là bas à vouloir dire bravo Oualid. Merci beaucoup d'avoir joué à très bientôt. Bonne soirée. l'After revient demain soir à 21 heures. Merci tout le monde. Merci d'être venu. Erreur de casting. Eric bonsoir à Eric Di Meco, de retour vers d'After, tout comme coach Courbis cette saison. Jérôme Banten, avec qui il voulait Courtade en finale ou en finale temps, il y avait deux Habbo.

[00:54:58]

C'est là dessus qu'on fait la diff. Et Kevin revient le weekend. Polier du week end. Un dernier mot sur les paris de Roland Rapidos. Hors hors à à pousser jusqu'à il faut.