Happy Scribe Logo

Transcript

Proofread by 0 readers
Proofread
[00:00:01]

Bach, tu lis que chaque Backes, chaque Smile, chaque l'enchanteresse, chaque album fait.

[00:00:13]

Oh oui, là bas, Waterland par Vectrices, ça craque de partout. You love story.

[00:00:30]

Vous écoutez MC? C'est le temps qu'on a pas, le temps n'a pas de temps pour le temps, le temps ne s'arrête pas là. Je n'avais pas le temps et continu tout le temps de ma montre. Le temps n'a pas de temps et il faut du temps jusqu'à minuit heure pour faire voir. Et là, jusqu'à minuit avec vous. Bien sûr, la reprise de l'aliyah au programme de lofteur tout à l'heure, après 23 heures d'ailleurs, on aura avec Nouara, vous entendrez le président de la commission Covidien de la ligue.

[00:01:00]

Il y a une commission Kovy de la ligue. On parlera des problèmes sexuels français, mais pas que. En Italie, il y a beaucoup de joueurs également qui sont concernés. Il y a plus de cas de joueurs positifs au coronavirus. On en parlera tout à l'heure. Et puis, la ligue doit être réhabilitée. Débat à venir dans quelques minutes, juste après avoir parlé de l'OL avant Noël. Tout de même. On reçoit ce soir un nombre incroyable de messages de supporters.

[00:01:29]

Hier, j'ai lu un tweet qui disait Cette finale va opposer le club le plus détesté de l'Allemagne au club le plus détesté de France. Il y a là un nombre incroyable de messages de supporteurs de foot, un bactrien qui disent le Bayern que la France est divisée. La France est divisée ou pas. Je ne sais pas comment la diviser, mais enfin, divide divisé en une part. Les supporteurs du PSG et tous les autres, ils sont pour le Bayern, tout simplement.

[00:01:53]

Mais c'est mieux. Mais quelle proportion? Chez moi, je suis étonné. Tous les supporters derrière tous les supporteurs des autres clubs sud. À quoi? 90, 10 de la population française notre la gère t on? Pas les supporteurs du PSG? Les autres clubs exagèrent, tous les autres clubs y les indifférents. Yonah aussi. Je pense aux gens indifférents dans les sondages. Ils comptent pas aller, ne se prononcent pas. Tu me diras où le supporteur, c'est pas moi de Caen ou de Bruges?

[00:02:18]

3 Qui se dit c'est gagné? Oui, mais en gros, les supporteurs de supporteurs engagés dans Marseille, Lyon, Saint-Etienne, qui est normal. Mais oui, c'est normal, c'est à peu près normal. l'Italie a aucun goût, aucun supporteur non hugs qui va soutenir la Yougoslavie dans le Val d'Europe ou l'inverse avec l'Inter en Espagne, au Réal Barça, c'est la même chose. Vous faites ça là bas? Ce qui m'étonne, moi, non, pas que je.

[00:02:44]

A chaque fois, on s'étonne de la haine et on n'arrive toujours pas à comprendre que c'est comme ça dans tous les pays de football. Et en plus, pour moi, c'est pas de la merde comme en France. On est pas habitué à aller en finale. La haine de la haine de ne pas aimer l'autre, c'est pas forcément de la haine. Oui, c'est la rivalité de rivalité. Oui, c'est un support qui va jusqu'au gamer. Mais les supporteurs du PSG voulaient pas que l'OM gagne contre l'Atlético il y a deux ans.

[00:03:07]

Bien sûr, c'est du mécénat énorme. Je l'attends tu lui? Comment il pourrait dire les meilleurs dans ce cas, ça lui rappelle une qu'Auguste avait connu un unique but. Phyllida, la bière de la saucisse? Les gars. Le seul club qui pourrait susciter de la sympathie regretta. Tu préfères? Grumeleuse, Bengal, là, le seul club qui a su qui aurait suscité de la sympathie s'il avait gagné la Ligue des champions. Il a failli faire il y a 3 ans, c'est l'AS Monaco.

[00:03:35]

Anglais. Grieco en LaBruce. Monolith Monaco, ça fait rire personne. Monaco, ça devrait supporter. Ça m'aurait fait chier. Oui, mais ça dérange pas Morientes, mais ça craint. Gilbert avait demandé et portait un nul GKV. J'ai aussi vu ton club et j'ai loué une, tranche Gilbert Malvoisie à la Koga de la Ligue des champions. Ça me fait rire. Je vais dire franchement, je ne m'en cache pas. Un Bayern dimanche?

[00:03:59]

Non pas pour le Bayern, pour passer pour un beau joueur. Je vais dire la vérité, je vais pas voter oui, c'est vrai. Je suis contre. Le Bayern gagne, mais vraiment, je le dis. Pour moi, il n'y a rien d'anormal. Mais toi, obligé de dire on avait compris ta Calais-Nord. Énorme. Oui, mais il défendable. Tanzania, c'est Gilbert. Après tout, je ne suis pas morte que ce club là, point barre.

[00:04:24]

T'as pas envie, mais pas trop, puisque tu Bourguiba le gagne. Pas le bas de survêtement? Non, surtout pas. Mais non. Alors là, il y aurait des claques à donner au Vélodrome. Si tu avais nonplus, c'est que j'ai un seul maillot qui n'est pas de Marseille. J'ai et bokeh de la fio, c'est tout. Mais je n'attends pas de leur Thameur. Donc Atalanta, avant le match contre zébrés, a reçu. C'était pour faire chier Paul Paul.

[00:04:49]

Mais c'est bien normal que Jonatan qui freytag pas supporter les ultras, se dire que c'est encore pire son statut ultra Lazzari, mais bien sûr. Mais demain demain, si le Bayern gagne, la Ligue des champions ne va pas avoir non plus des gens dans Marseille qui, il y en aura peut être quelques uns. Belisol, du retard de Bordeaux, de Saint-Etienne, ils vont sortir avec les dents. Jargon Bayern, Lavaré non satisfaits. Yaura klaxons Senju au nord, bien avec la Rincon.

[00:05:12]

Soulagé parce que tu crois qu'ils vont perdre de temps s'ils veulent quoi? Ils veulent que le PSG gagne. Donc, bien sûr, Daniel, tu pas satisfait? C'est normal parce que satisfait et soulagé parce qu'on s'en fout. Que le Bayern gagne là où ça peut être. Ça vous convient mieux à la situation? Tu as raison. Et puis, en plus, y'a pas de honte à ça. Et en plus, en France, il n'y a qu'un seul club qui a gagné ce trophée là.

[00:05:33]

Tout d'abord, finalement, s'il y avait dix clubs qu'il avait gagné, ça ferait ça, alors je vais Edgar-Quinet et je vais dire qu'il y a eu Nancy. Le PSG, c'est obligatoire, dit c'est obligatoire que le PSG gagne la Ligue des chants d'amour, de haine à l'égard. Je préfère qu'il la gagne cette année parce qu'on pourra toujours dire oui, mais c'était, c'était la cavité, etc. Ha ha! Ha! Ha! Ha! Ha!

[00:05:52]

Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Y a le petit côté. Allez, allez, petit côté supporteur du Clasico Rominger. Moi, c'est juste de la justesse de ces deux obséder. C'est de bonne guerre, mais derrière, ça ne veut pas dire la justesse. La formule a été la même pendant 15 ans. Oui, mais elle avait changé. Elle est unique, elle est unique. C'est une bonne guerre et c'est de bonne guerre.

[00:06:15]

Elle a été classée, rend unique, elle est absolument unique. Cette formule est alignée, ironique. D'ailleurs, elle était où cette formule allait et mais on est d'accord que c'est de bonne guerre que les supporters parisiens, à chaque fois qu'on parle de notre victoire temps le même mois dans la bonne guerre. Je trouve qu'il y a beaucoup de crétinerie parce que finalement, il suffit juste de réfléchir à deux arguments des supporters, de voir et de voir que franchement, les arguments sont bidons.

[00:06:36]

Oui, c'est bien ça. J'allais dire oui, il a raison. À un moment donné, il est supporterai objectif. Excusez moi d'essayer de permettre à la barbe au dessus de ce genre de bêtise. J'habite Paris, tape truc.

[00:06:48]

Ça va fêter tous les buts de l'Atlético et passer l'âge d'or. On a vu, on était là quand ça Bagrat en finale contre l'OM, mais je n'étais même pas victot. Bien sûr que si les 5 dernières minutes, j'étais avec toi et j'essaie, c'est pas toi, c'est vrai. Oui, je te conseille. Olé, olé! Texte Tu attends, c'est pas grave, ils sont plus forts quand tu écoutes, conclut. Je voulais juste faire bonne garde, les appeler les 5 derniers messages qui arrivent.

[00:07:17]

Ali qui le dit à la Kovy Bien je vais Jonatan aller le Bayern, poum, PSG, Tampa Bay qui le lie. Mais arrêtez, c'est n'importe quoi. Les Parisiens ne comprennent pas trop. Je supporte Club et tout le club français, sauf Paris. J-B Sainté a gagné. C'est pas moi qui lui a dit oui. Nous, ici à Marseille, on a la haine. Ha ha! Ha! Ce n'est pas le seul but, Rocio, et c'est normal.

[00:07:48]

Je rappelle que ce sondage de nos jours dans Lofteur, là où les supporteurs marseillais préféraient choisir les joueurs que Paris plutôt que Lyon. Ah ben oui, parce que c'est Lyon dans ces intentions. Je pense que ça, c'est une question de génération. Si tu demandes aux moins de 40 ans, ils vont peut être te dire non, j'ai préféré. À Lyon viennent tous les plus de 40 ans ou tous ceux qui ont plus 35 ans, notre génération.

[00:08:05]

Je ne suis pas sûr qu'il va rester voir le pays. Je l'ai déjà dit, je vais citer un grand philosophe qui a passé la quarantaine, qui s'appelle René Malville et qui est, comme le dit très justement expliqué dans une longue démonstration surement pas forcément Loustalot. Mais il a raison sur un point c'est quand on est tellement loin derrière le Paris Saint-Germain. On s'est tellement pris de déculottée qu'après 5 0, 1 550 Veyle, on est tellement loin de Paris que ça.

[00:08:27]

On ne peut plus comparer. Donc, si l'ennemi numéro 1, c'est Lyon, avec la personnification de Jean-Michel Aulas. Les attaques, il y a eu ces épisodes entre Diouf et Aulas, qui font que y a une rivalité qui s'est créée. Et le rival principal de l'OM, maintenant, c'est Lyon, le rival historique, d'accord. A la rigueur, ce n'est même pas arrivé à un niveau historique. C'est Bordeaux et Toulon. Mais il y a une rivalité historique avec Paris.

[00:08:47]

Mais le mystère de Mourad Boudjellal, parce qu'il n'a pas compris c'est qui? Qui sait qui c'est. Bref, on a fait d'être ton président. Ce qui te plaît dans le sport? Le gars ridiculisées, la rivalité Klaatu, les agissements ridicules. Alors, Lyon, on y va. Maintenant, pourquoi? Parce que c'est le grand questionnement aujourd'hui. Engrosser. Est ce que Lyon saura capitaliser sur cette demi finale? Où est ce que ça va être la gueule de bois, en quelque sorte?

[00:09:17]

Juninho, hier, a parlé de départ, alors il a parlé de départ assez vite comme ça. On était à chaud après le match, propose qu'on réécoute quand même un petit bout de l'interview qu'il a donnée hier soir parce qu'il a cité des noms. Et aujourd'hui? Bon, ben, c'est bon. Quand on en parle dans l'entourage du club, ça me semble en fait acté. Quoi que backers, voir à partir d'un bêler va partir et que de paille est plus proche de la sortie qu'autre chose.

[00:09:40]

On réécoute Juninho tout de suite.

[00:09:42]

Je ne sais pas qui est le départ, mais bien ceux qui comptent a des jours. Il faut taper sur des gens qui étaient plus gâtés sur. Peut être ça, on risque de perdre certains jours. La base est là et pour moi, ce plan par rapport aux maires obligés surpasserait.

[00:10:00]

Voilà donc plus du site. Houssem à voir. Et malheureusement, ça voir, c'est quand même un petit peu écrit. Ça fait que c'était un petit peu sa dernière saison à Lyon. C'est très dommageable parce que c'est leur meilleur joueur. C'est un joueur qui, à mon sens, doit intégrer l'équipe de France dès maintenant. Il est prêt. C'est une petite rockstar du début du milieu de terrain de l'équipe de France dans les années à venir, ça sera lui.

[00:10:19]

Il est très, très fort et avec une très grosse marge de progression et ça va être une très, très grosse perte pour l'Olympique Lyonnais. Mais de toute façon, c'est ultra logique. Ce n'est pas parce que Lyon a fait une demi finale de Ligue des champions qu'ils vont rentrer dans les clubs qui peuvent se permettre de garder leurs meilleurs joueurs après un tel parcours. Quand tu vois ce qui va se passer avec l'Atalanta, ça a déjà commencé avec avec notamment Ça te bourre, mais également Rappelez moi, c'est castagne avec Timothy Castagne, ça va être.

[00:10:48]

Ça a été le cas et on l'a vu avec l'Ajax Amsterdam l'an dernier. Ce genre de club n'a pas la capacité financière de retenir des joueurs, surtout des joueurs de Coupe d'Europe. C'est ça qui est déterminant. Mais bien sûr que si la Ligue des champions, on l'a tout de suite à venir. Ça ne changera pas forcément parce que ça fait quand même trois ans qu'ils jouent dans cette équipe. Tu vois, même si c'est pareil, c'est pas des joueurs qui viennent d'arriver.

[00:11:07]

Quand un joueur qui est là depuis un an, tu peux vendre une progression, tu arrêtes Guimaraes. Même s'il a fait un findeling exceptionnel, je n'en reviens pas. Ce qu'il veut vraiment d'ailleurs, c'est que c'est quand même à côté. Énorme capacité financière de Lyon n'a rien à voir là dedans. La capacité financière de Lyon est très importante. Elle est chapeau. 2. En Europe, la capacité financière de Lyon, c'est un club qui a de l'argent.

[00:11:29]

Daniel Et ce que je veux dire? Oui et non, ils ne peuvent pas se permettre de garder leurs meilleurs éléments pour financierement, mais c'est en termes de prestige et de renommée qu'ils n'ont pas les capacités de le faire.

[00:11:39]

Tout dépend dans quelle situation est ton club. Sportivement, Lyon était qualifié en Ligue des champions. Je peux t'assurer que l'on peut être là. On aurait parlé beaucoup moins de départ. Exactement le même pour moi. Ils doivent aller chercher le titre. Lyon briguent les deux finales de Ligue des champions, l'ordre fait dans l'ordre C. Tu as réalisé une saison qui est catastrophique. Oui, tu as certes offert un très beau mois d'août à tes supporteurs en termes d'émotions.

[00:12:02]

Ça reste quand même important. Néanmoins, quand tu te réveilles. Après avoir fait la fête, tu dois faire les comptes et quand tu fais les comptes, t'as pas de Coupe d'Europe. En gros, tu vas faire un match par semaine jusqu'à Noël. Et puis, il y a la Coupe de France qui va venir au mois de janvier. Imagine le calendrier cota, donc limite. Lyon, c'est une anomalie pour un club comme Lyon. C'est un énorme échec.

[00:12:24]

Ne pas être en Coupe d'Europe. En fait, c'est pratiquement impossible pour un club avec une telle envergure fine en accueillant Industri avec un tel stade avec, pas oublier. Étonnant que a été arrêté. On ne peut pas l'oublier, avait reconnu les faits. Je trouve que les faits sont ceux là. Donc, en fait, ils sont trop tafer, en sureffectif. Ils ont tous trop. Maintenant, l'anomalie, comme tu dis un temps, c'est un ex, un accident industriel.

[00:12:47]

Donc, en fait, il faut qu'ils le réparent. Comme en plus dans l'accident industriel, tu dois inclure les pertes de l'arrêt de la saison, t'en a récupéré un peu de Losail par le biais de la Coupe d'Europe. Donc il faut en fait que tu forcément récupère de loser autrement. N'oublie pas que le club est coté en Bourse aussi. Tu as eu. Tu as eu un avantage dans l'inconvénient de l'arrêt du championnat. C'est la Ligue des champions que tu aréussi et des joueurs qu'on a pu mettre en vitrine.

[00:13:09]

A voir si tu peux en tirer une belle somme. Dembélé en Angleterre, il a une cote, mais je ne suis pas sûr qu'il ait beaucoup d'offres parce qu'on voit bien qu'il est planqué, n'est pas en forme. Il n'a pas brillé dans les matchs qui sont là. On doit s'interroger sur son état de forme, son genou, son machin swiss. Cela a créé une grosse erreur. On veut montrer qu'un coureur automobile n'a aucune utilité avant maintenant. Mais 3.

[00:13:31]

Je pense qu'ils ont fait rentrer. Je pense que tu, s'il y a des offres sans même parler de Delbourg, mais on peut pas dire moi, je n'ai pas vu comment le match va être, mais tu peux viser 70, 70, 80 en d'agrès du devente. Il faut racoleuses environ 1000 euros en plus. Il faut, il faut quand même. S'il s'est jamais jour-J à Brockman, c'est une chose. Il a lancé une chose qui est quand même moi, je me fous.

[00:13:53]

On aimerait qu'il reste, mais si fou. Ça m'a je me demande si j'ai pas intérêt, bien sûr, à l'excellence pour l'euro. Oui, aussi parce que c'est un joueur tout puissant et il doit être en équipe de France. Il est quand même. Ça fait des années que le 10 mai prochain, car moi, je ne parlais pas. Des tas de gens ont parlé du club, mais je vois le jour. Tu rejoint d'autres joueurs. Ça m'a aussi rentré dans la mâchoire.

[00:14:12]

Tu peux le responsabiliser, ça donner l'impression. Je lui dis que le brassard de joueur reste. Oui, en juillet aller. Il peut lui s'en aller. Et Lyon avec Losail? Je suis même pas sûr que Lyon recrute cette année parce qu'ils ont un effectif auquel ils doivent viser. Un podium oblige, ils ont recruté. Il y a Kader Waret qui va arriver en visons podium obligatoire. Et l'année prochaine, en cas de podium, tu avisent si tu dois recruter encore ou pas.

[00:14:37]

Mais aujourd'hui, c'est Marwari et son entourage et l'Olympique Lyonnais. Ils doivent capitaliser sur ce fan, sur cette opportunité. Est ce qu'ils vont faire l'année prochaine? Y'a pas de à peu près à leur ligne de mire offre d'Arsenal. Y'a pas beaucoup plus, mais ça peut suffire à le faire partir, comme disait Kébili. Cette belle expression, il a laissé sa carte de visite. Mais aujourd'hui, Lyon est quand même dans une situation critique. Vraiment, parce que pas de Coupe d'Europe.

[00:15:04]

Il y a un truc qui fait râler à Lyon les supporters français qui lisent la preuve qu'on a raté le mercato l'été dernier. Il n'y a aucun joueur qui a été recruté l'été dernier et qui a démarré le match. Regarde ses commandais. On regarde même Andersen quand leur arrière Wickens, blessé, a joué un J'oubliai qui vient de Lille avec Tiago Mendelson. Le paquet. Un an, c'est l'arrière gauche. Catastrophe et catastrophe Boisnard. Mais c'est aussi un milieu géopolitique.

[00:15:31]

L'an dernier, c'était encore Florent. Euuuh. C'était en fait. C'était le paquet avec Docs. L'an dernier, c'est encore Maurus avec Julliot qui venait à peine d'arriver. Voilà, voilà. Maintenant, c'est Chiroux. Donc avec Juninho. Cette fois, c'est le clash d'emballement. Lubeck, hier, pour les nombreux recrutements des vrais noms. Pour moi, la recrue, c'est une union asturienne. Juninho, il est là, mais attention. Et là, il va mieux travailler et je pense qu'il a quand même la main sur ce club.

[00:15:59]

Et Anigo, en tant que directeur sportif, il l'est pas. Il n'est pas du tout installé. Duvignau, il est pas installé, mais quand même, il de là, il a Fadhéla et qui lui donne aussi les moyens de l'entraineur, déjà. Je parlais tu parlais de capitalisation pour avoir Stefanos Light, qui donne aussi une assise à du niños dans une lagneau. Son apport? Pour l'instant, j'en ai parlé mille fois et c'est très important. Son apport?

[00:16:16]

Il est presque en coach. Il rejoint manageur à l'anglaise, mais en DS sur gérer un recrutement, faire partir les joueurs, faire revenir des joueurs Gurkhas, ça, on sait pas. Il a fait avancer. Le club avait déjà bossé avant sur le dossier. C'est pas lui qui les finalisé, l'affaire? Peut être, mais il n'empêche que le Club des jeunes ambassadeurs possède, lui, pour l'instant son apport. Ça plus, c'était d'ailleurs, il ne parle que de ça.

[00:16:40]

l'État d'esprit, changer des choses dans l'exigence au quotidien, ça. Son apport est absolument indiscutable. Pour le reste, on ne sait pas encore, après une interview d'avoir cet après midi qui disait du niños et j'ai trouvé ça bizarre de la part d'un directeur sportif. Mais ça rejoint ce que tu viens de dire dans cette interview. C'était il y a quelques jours, c'est m'avoir du niños. Il est très important pour moi avant les matchs. Oui, il me donne pas mal de conseils, mais bon, c'est pas trop le rôle du directeur.

[00:17:04]

Il n'a pas du tout le rôle de. C'était côte à côte, chose manager. D'ailleurs, on a glissé que les conseils de Rudi Garcia pendant les parties. Oui, oui, oui. Jean-Michel Le Lay a aussi dit que la première qualité de Rudi Garcia, c'était son travail de préparation mentale. Mais alors ça, on l'a bien écouté. C'est vrai qu'on accueille Sammy €32. Il est juste des supporteurs de l'OM. C'est bien beau, importante pour l'OL.

[00:17:28]

Salut, t'en penses? Tu penses que l'on est arrivé à capitaliser? Là, on dresse un tableau un peu négatif, mais aussi, ça peut très bien aussi de positif. Ça vient remplacer un superbe parcours en capitalisant. On a une bonne veut dire quoi? Toi, tu te dis qui a quand même réussi un exploit, à savoir City faire quoi? Il faut peut être attendre le mercato, mais le Parlement Grèce. Aujourd'hui, on peut considérer qu'il a eu ce qui ressemble à une équipe type.

[00:17:51]

Il n'y a pas d'issue. Alors, qu'est ce que ça veut dire? Recapitaliser dans un esprit, ça veut dire entretenir une dynamique qui s'est installée. Mais la vérité, c'est que tu rejoue là dans 10 jours. La vérité, c'est quoi? Fadell On a réussi à dire ce que je vois ici bas, qu'il se soit fait taper par la Huvenne joue qui arrive en demies. Mais qu'est ce que ça change, la dynamique Lyon? De toute façon, au delà du sérieux, c'est une équipe qui devait démarrer la saison en disant On veut le podium, on veut le titre.

[00:18:22]

Oui, on veut amener le titre. Oui, si vous voulez bouger Lensois. Quoi qu'il en soit, à Lyon, c'est au delà de ce que tu sais. En Coupe d'Europe, c'est tous les ans. Il n'y a pas besoin de capitaliser. Tu dois tous les ans est bon, soit disant de loin. C'est pour ça que tu me diras ce que tu veux dire déjà derrière un vide laissé par les arrêts de jeu. Qui va me motiver?

[00:18:46]

Tu beau?

[00:18:47]

Disait Sensas 10 secondes sur le jeu et il demande à Samir ce qu'il en pense. Peut être, c'est ce qu'il a à dire, à capitaliser sur le jeu en position de victime, entre guillemets devant l'ordi. Position du faible par rapport au joueurs en position de bloc bas où on va sortir, on va contre attaquer. Mais contre Dijon et Angers, ils vont faire quoi? Dominer en se disant le prochain majeur, Samir?

[00:19:08]

Alors comment tu positionne Batsheva pour prendre l'avis de Daniel Clavier en 3-5-2 en Liga? Ha! Ha! Ha! Ha! Ha oui, il va partir chercher midi à 14 heures. J'entendais ouais, ouais, mais le mec, pendant que jouer l'euro, la Coupe du monde dans quatre ans, la prochaine fois? Après les départs de Paris par là par liberaux l'année prochaine, je ne pense pas que Jean-Michel Aulas, le président va s'asseoir sur une indemnité au niveau de Paris et des a une très belle cote chez Bertrand Traoré équivalente.

[00:19:55]

Le seul point qui me fait chier, c'est au niveau de mettre une barbe un bon jeune latéral latéral parce quand on connait une banane, on a l'habitude avec lui.

[00:20:08]

Et tu pensais aussi arrêter les cadres Carita, les conneries comme les gens de Makoun qui n'étaient pas mal. Oui, OK, c'est le sale gosse. Après le reste, Bolger, Lille a été Tennō. Tout ce qui vient de Lille, t'en veux plus Gauzès, Bernard, mais plus encore dans le club. Mais dans son camion, c'est fini. C'est fini, Samia Ghali. Il y a encore un Suédois à Lyon, mais il y a plus de ces deux Halil.

[00:20:38]

Oui, je sais pas, mais pour finir, ça me fait peur de faire peur. Après, oui, il reste une bonne base. Je vois pas avec une délégation qui reste quand même. Guimaraes a claqué là. Local qui a montré trois trucs en Liga pour la Liga, pas pour la Liga.

[00:20:55]

Ça peut aller comme il y aura juste un manque, à mon avis, parce qu'il faut, il faut. Il a raison sur une chose pour la Ligue1, ça, ça ira. Il y aura un match par semaine avec l'effectif RECIT Fournier et avec la qualité des joueurs grâce aux attentes, à l'attention Blâmait Agence l'année prochaine. Le seul désendette est le seul à prendre la loi. Le seul problème, c'est que je vois, c'est que premièrement, même si là, il a plutôt bien géré son salaire light, l'entraîneur reste Rudi Garcia.

[00:21:19]

J'ai encore du mal à Oliver. Il a une vraie emprise. L'équipe a une deuxième place qui m'inquiète, c'est qu'on parle des ventes de fils et de Dembélé, qui va jouer avec son cadet. C'est bien, mais c'est peut être un peu juste, non? Ça sera sa première saison en ligue. Il aura comme recrutement Hazard à ce poste là, si tu vends. Pas encore des jeunes, en fait, en avançant la même histoire à Lyon de jouer à jeunes et moins jeunes.

[00:21:45]

Mais c'est pas comme ça qu'on s'installe au très haut niveau. Wangen.

[00:21:48]

D'ailleurs, je ne sais pas. Je ne suis pas le supporter lyonnais. Excusez moi du terme sujet le centre de formation lyonnais de Lyon et des joueurs compétents et qui sont bons. Et je suis d'accord. Maintenant, comment tu veux attirer les joueurs là en Coupe d'Europe? C'est le problème, le problème, et c'est pour ça qu'il ne sait pas faire partir tout le monde.

[00:22:12]

Peut être que tu peux pas refuser l'offre, mais moi, je suis de barrer. Il y a des chances que Ben fils au coach Camby soit l'attaque l'année prochaine. Maintenant, même s'il restait un contrat impossible.

[00:22:21]

Pas envie de garder un même fil, ce qui ne veut pas rester sur un contrat.

[00:22:26]

Même contractuellement, il va partir au pied des offres. Les gars, les clubs, les clubs, financièrement, souffrent tous. Je ne suis pas sûr que le mercato soit méga agité. Non, mais bon, pas que les Anglais remettent beaucoup d'argent sur les transferts de joueurs demi finaliste de la Ligue des champions. On voit des gens en vue, même si Ami Hardy nous dit nos amis en Asie.

[00:22:49]

Après, je ne sais pas. Je n'ai pas écouté au début, mais c'est pas bien clair. Mais vous avez parlé au Barça et qui va me permettre? Oui, c'est vrai. J'y ai pensé aussi, mais bon.

[00:23:02]

Mais ça part, ça peut aller ailleurs. Il aime bien le ballon, il a bien gardé le ballon, mais bon, il est au mieux de sa forme.

[00:23:12]

Il regarde d'ailleurs. D'ailleurs, ce que tu dis, ça peut quand même aussi nous nous ramener à ce qui s'est passé dans ce Sagnol. Bon, OK, l'aventure des Lyonnais va mettre sous le tapis beaucoup, beaucoup d'histoires parce qu'il y a eu l'émotion, tout. Mais N6, visiblement, avait envie de jouer. Il fallait qu'il joue. C'est le capitaine, mais je me suis surscène. Il s'est créé un problème en donnant le brassard à deux. Pas, bien sûr, l'histoire.

[00:23:38]

Mais si c'est arrivé, il a pas joué, il a pas, il travaille là, il a été. Il a été mauvais parce qu'il allait s'envoler. Mine de rien, tu t'es collé quand même, Minfi à jouer. Alors on va dire de ta façon, vu l'exploit qu'ils ont fait, ils n'auraient pas battu le Bayern. Tout. Mais au final, t'as joué à 2 joueurs qu'il faut comparer avec Mêmes'il et son temps de jeu. Ils se sont blessés le même jour.

[00:23:58]

Adélaïde, c'est reine, Adélaïde se sont blessés le même jour. Il y en a un. Il y en a un qui est qui, qui a fait ce fail de la rigueur, comme quelqu'un qui revient de blessure et un autre. Et il a fait comme si c'était le problème principal que je vois pour lui. En fait, je sais que Rudi Garcia, c'est pas forcément ma tasse de thé, mais je reconnais quand même une très grande qualité.

[00:24:16]

C'est que ce genre de formation va très ramassée, se mettre en mission commando, mobiliser tout un groupe pour dire allez, on y va sur une période courte. Ça, il sait très bien faire. Il est très, très fort, même pour ça. En revanche, sur l'intégralité d'une saison où je reste quand même assez sceptique. Un mot sur une équipe qui n'a pas été un handicap pour Lyon. J'ai regardé Dijon dans 10 jours. C'est le prochain, oui, mais ça va être un haut lieu de la saison, ça, c'est sûr.

[00:24:40]

Les Lyonnais qui se sont calmés dans la critique du coach parce qu'il y a eu cette aventure estivale. T'inquiète pas que les critiques vont vite revenir si ça Miroslava s'éclatait. Salut Samir, ça lui servira bientôt. Et puis la déclaration de Djoudi Naudières qui dit oui, il va falloir se remettre au travail. La Ligue des champions, c'était bien, mais nous, on vit bien. D'ailleurs, on va se marier sur la Ligue1. Le gagnant, il a raison.

[00:25:03]

Il y a dix ans, il envoie un message aux joueurs et le message Kevin, tu sais en quoi il va se transformer. Il va se transformer pour ognon cette année en énorme pression. Parce que s'il y a un club qui ne peut pas passer au travers et qu'il doit obligatoirement récupérer la Ligue des champions après cette saison là, c'est bien. Et c'est bien l'OL plus que tous les autres clubs. Aller l'OM dans le même panier. Dans quelques instants, Kevin, justement, veut rebondir.

[00:25:23]

Il a rien vu ce soir, a tout détaillé. Et puis, on continue de parler de 1 jusqu'à minuit parce que, mine de rien, ça reprend un petit Bordeaux Nantes des familles demain soir. Bien sûr que vous vivrez Plouguin là, pendant que Germain est chaud bouillant et l'expulse sur les épaules. C'est pas beau que le mercato de Lorient avec frénésie, peut tout à l'heure jusqu'à un million. Et tout le temps, on se dit qu'il y a un proverbe.

[00:25:57]

Jusqu'à Mignonet avec Daniel Riolo, avec Kevin bien avec MacCarthy et bien sûr, avec vous tous 32h d'Olivier Enpremière. On va faire une transition à pile face à Kevin qui va la faire entre ce qui s'est passé en Ligue des champions et la Ligue1 qui ne s'est pas terminée au printemps et qui reprend demain. Tu avais un avis à développer là dessus? Kevin Couthon. Ouais, je voulais avoir l'avis de Jonatan et Daniel sursa parce que moi, ça fait plusieurs jours, plusieurs semaines que je réfléchis à ça.

[00:26:27]

On parle beaucoup de bonne ambiance concernant le groupe du Paris-Saint-Germain et les joueurs lyonnais également. Et moi, je me demandais si je pense clairement que le confinement a peut être permis à certains de se recadrer sur leur métier. Je pense vraiment que c'est cette période où, paradoxalement, l'on reconnaît pas de match. Il n'y avait pas de match, mais toi même, moi, j'ai du bas. On est resté un mois, un mois et demi, presque deux en famille.

[00:26:51]

C'était super, mais en terme de football, volontairement, je n'en pouvais plus. Bien sûr, en terme de nombre, à court terme, en terme de cette passion qui te manque, tu vois d'aller d'aller voir un match de foot, d'aller commenter un match, de jouer avec tes potes. Et je pense vraiment que les joueurs eux mêmes ont ressenti ça. Et même les stars du Paris-Saint-Germain qui peuvent être blasés par ce quotidien qui les fait voyager de pays en pays, de presque de continent en continent, alors qu'il y a les matchs internationaux.

[00:27:17]

Ben là, le football leur a manqué tout simplement de se retrouver en plus dans ce faluns haite en vase clos, ensemble, un peu en esprit commando, comme disait Jonatan, et en esprit vraiment, comme le stage de pré saison, mais avec des échéances exceptionnelle, voire historique pour les deux clubs français en plus avec ces deux demi finales et la finale du Saint-Germain. Je pense vraiment que j'ai envie de croire que les joueurs, leur métier. Je pense qu'ils Isiro donnent cette valeur si j'ai élargi ton propos.

[00:27:44]

Ça veut dire qu'on vend une ligne de bingo. J'espère les mecs impliqués à 100% le confinement après qu'ils sont retombés amoureux de leur. Si ça redémarre parce que l'an dernier, alors peut être j'en sais rien. Je ne sais pas quoi. Les gens réfléchissent quand ils sont enfermés. Peut être que ça recentre peut être mon chez moi. Je ne suis pas sûr à ce moment là. Je ne suis pas tout à fait vous. Vous avez travaillé en Garreta.

[00:28:09]

Ce n'est pas parce que je pense que Toynbee une part de vérité, parce que tu dis pas. Il a une belle part de connerie dans ceux qui disent que c'est grâce à Non, mais Orange, il n'a pas dit ça à Kevin. Je me permets, moi, de parler de conneries quand on est entièrement innocent de dire qu'on a eu deux clubs en demi finale parce qu'on n'a pas fini le championnat. Dans quel esprit tordu ça a pu d'intra dans l'esprit de Noël Le Graët et Didier Quillot, qui l'ont dit tous les deux?

[00:28:33]

C'est incroyable les deux montants que c'est grâce à ça que j'ai Cailliau. C'est un mec très intelligent, je comprends pas. Pourtant, il l'a dit comme Noël Le Graet. J'ai pas compris non plus de Noël Le Graët. Il a fallu qu'il justifie a posteriori. Noël Le Graët. Je n'attends rien du dg de la ligue, mais j'attendais pas ça, c'est sûr. J'ai été profondément déçu. Je ne comprends pas le raisonnement. Oui, je me paraît aberrant quand même.

[00:28:54]

Vu comme nous que le Bayern Lipsynch en demi finale de Séville est en finale de l'Europa League. Le tribunal inappliquées avait bien récupéré. Moi, ça n'a aucun sans queue ni tête, mais en fait, c'est comme il y a un bout de couverture à tirer et tu essayes de choper la couverture en disant maintenant, mais voyez qu'on a pris une bonne décision alors que tout le monde sait pertinemment que c'était une mauvaise décision sur l'avis de Kevin. L'attente, tu t'en penses, toi?

[00:29:19]

C'est difficile à dire. Après, c'est sûr que je pense qu'il y en a beaucoup qui sont retombés amoureux de leur métier, mais je pense que c'est le cas pour tout le monde. On était sevrés quand ils ce de quelque chose que de Fulham pendant un petit moment. Ça te permet de faire le point et de réaliser à quel point mon petit niveau. La première fois, je suis retourné à la boxe. On m'a dit de faire semblant que les effets, on est sorti en pensant, puis empirant, pissant, emplissant sont absents.

[00:29:41]

Je n'arrive pas à parler français. C'est aujourd'hui parce qu'on était content. Ça a manqué pendant deux mois. L'instruction coûte cher, disait on, dit Memmi de corde à sauter. T'as pas envie, là, tu fais même avec plaisir. Je pense que quand c'est ton métier, c'est encore pire quand tu fais tous les jours, tous les jours. Je pense que certains savent. Cela aura peut être fait du bien. Après, je vais te faire rire, les je pense qu'il y en a aussi qui l'ont mal vécu.

[00:30:05]

Faut pas oublier que certains joueurs ont très mal vécu cette coupure. Regarde le mec de l'Atalanta, il est tombé en dépression à cause de ça. Je pense que c'est très difficile de faire du cas par cas, mais par exemple, en tant que téléspectateur. Moi, j'ai jamais regardé autant de matchs de suite avec ça, c'est sûr rires. Putain, on a recadré. Rappelez vous qu'en championnat D la manière visserie, ça qu'ils ont voulu dire A Quillio grâce au confinement qu'on a aidé, le PSG se l'illicite, c'est tombé en dépression.

[00:30:31]

Ah, mais c'est vrai que tu as raison. Dire Paderborn, une berline, ça se regarde. Rappelez vous, la Bundesliga avait pris quand la bulle a repris. On dirait un dictionnaire des fous. Ben oui, je ne sais pas si vous vous en rappelez. Pour moi, la moitié du confinement, y'avait toujours le championnat biélorusse quand le confinement a commencé. Ce n'est pas pour faire des paris, mais des gens qu'on regardait, qui ont regardé les matchs des joueurs pour parier dessus qu'on un pedron.

[00:30:57]

Alors maintenant, la question connexe à tout ça? C'est ce qu'a tenté de faire Je Nuria et d'autres forfaits avec lui. Regardez, il y a deux clubs en Odebi. La Liga, c'est pas si nul. Le genre de raccourci. Là, il y a une tentative de réhabilitation. On en parle tout le temps dans l'affaire, donc je joue. Je suis obligé de mettre ça sur la table, même si je caudé quasiment la réponse que vous allez avoir le jeu d'en parler.

[00:31:18]

Ce qui était bien, ce qui est terrible, c'est que dans sa phrase déjà, il y a un aveu de faiblesse parce qu'il dit pas si nul et de la même façon comme bâté quand il fait son tweet Farmer's League, c'est la même chose. En fait, c'est le message. Il est négatif quelque part. D'ailleurs, c'est oui. Tout le monde dit qu'on est Marling, mais regardez déjà dans toute mon appréciation négative que j'ai de la Ligue1.

[00:31:41]

J'ai toujours dit et je considère que le PSG n'est pas un club de Ligue 1. Il n'est pas structuré comme un club de Ligue1. Ils ne pensent pas comme un club de Ligue 1 et il n'a pas la mentalité d'un club de Ligue 1. Il souffre parfois de son environnement ligue. Mais il n'est pas un club de Ligue 1, donc ça, en fait, ça ne concerne que Lyon. Éventuellement, la question de se dire comme je niños.

[00:32:04]

Oui, mais vous voyez, on est pas si nul. Oui, mais en fait, tu ne peux pas dire un truc pareil quand ça n'est qu'un épiphénomène et que la fois d'avant, c'était il y a 10 ans et que 2, ça n'était jamais arrivé. Et qu'en fait, il suffit juste de comparer avec l'histoire et de recontextualiser la performance pour te rendre compte qu'elle est absolument unique, que le contexte, en plus des performances, est également lui unique et que sans récurrence, tu ne peux pas tirer de conclusions sur ces Saka impossibles et que Lyon en plus.

[00:32:37]

Si tu regardes un peu honnête, bon, mais l'exploit en toute matière, tout sport, il est toujours possible. L'exploit, donc, a fait un exploit parce qu'entre la HEW et je le dis toujours un exploit condamné. En fait, elle a perdu le match. Et Manchester, c'est un OK où on va accueillir. On va qualifier ça d'énorme performance. Et puis après? Bon bah, après tout est revenu à la réalité de toute manière. De toute manière, le juge de paix pour savoir quel est vraiment le niveau de la Ligue1.

[00:33:03]

Pour moi, c'est pas la Ligue des champions, c'est l'Europa League. Et en Europa League, on est minable parce que l'Europa League, c'était club 3. C'est pas les gros clubs, c'était club. Tu peut aller pas de seconde zone, mais c'est entre la quatrième et la 7e place. Et ce qui montre sont un petit peu le témoin du niveau de ton championnat. Et en Europa League, on est minable, on passe pas les poules et on se prend de honte.

[00:33:21]

Autant il n'y aura pas que ça en faite pour déterminer, mais ça, c'est un bon jugement pour avoir résolu. Le problème, c'est que les verts rejettent un juge de paix parce que l'Europa League, si les clubs français, dans un état d'esprit déjà de la jouer, ça changerait quelque chose. Gilbert Là, c'était hier à Saint-Etienne. C'est un peu comme quand bien même Gilbert Alexandrina pas qu'il succède dans les rues de Paris, mais aussi bon Gilbert.

[00:33:43]

Quand bien même ce que je pense est un raisonnement vieux d'il y a plus de 5 ans. Parce que maintenant, je pense qu'il joue vraiment le raisonnement Gillot de l'époque, tu iras là. Et quand bien même ils auraient perduré, ce sentiment là, ça montrerait justement parce que moi, je pense qu'on fait le problème de notre Ligue1. C'est le côté sportif dont on vient de parler, Jonatan. Mais moi, je pense surtout que c'est un problème de mentalité et de culture.

[00:34:05]

Moi, j'ai toujours pensé, et c'est notamment l'objet de mon prochain livre qui sort pour l'instant. C'est que c'est que le foot français ne souffre pas d'un manque de moyens, a tout, à tous les niveaux, mais c'est un manque de culture. C'est effectivement ce qu'il a fait pendant des années. Tu n'avais même pas discuté à fond les compétitions parce que tu croyait plus intelligent, soit trop fort. Soit ceci, soit cela, soit je ne sais même pas, en fait, pourquoi tu avais cette approche là.

[00:34:32]

C'est également bien ce qu'on disait il y a 2 minutes, c'est à dire que le président de la Ligue A, et plutôt le président de la 3F a trouvé que c'était formidable d'arrêter le football. Que le président de la ligue, qui d'abord était absolument contre l'arrêt, s'est rangé finalement du côté des pour que ho o o. Décarie 2 performances immédiatement. Vous voyez qu'on est pas si nuls. En fait, c'est tout ça. C'est cette culture même qui est tellement mauvaise chez nos présidents, chez nos dirigeants, qu'elle rejaillit partout en dessous.

[00:35:02]

A la limite, ça aurait presque pu entendre ceux qui disent vous voyez que notre football n'est pas si mauvais. Parce qu'au Bayern, il y a des joueurs français. Voilà, on aurait presque pu entendre ça. Certes, j'aurais répondu comme mécano à l'EPCI. Il dit lui même J'ai tout appris en Allemagne. La discussion, ça va aller plus loin pour expliquer pourquoi. Mais l'envie désir assez fort le. Pas obligé d'être un joueur français. Tout le reste, c'est pour moi qu'ils ont été recrutés.

[00:35:34]

Tout le propos, non? Qui me permet le propos d'une réhabilitation de la Ligue1 ne tient dans aucun secteur, en fait. Mais c'est ça. On est tellement loin du point de vue culturel et mentalité que Daniel en fait pas parce qu'il est là. Mais sur ce sujet là, personne ne peut le contester. Comme dire ce qu'on veut. Vous a tous ceux qui ne réfléchissent pas au sujet comme toi, tu réfléchis de par ton expérience à l'étranger.

[00:36:00]

Et celui là, vous savez ce que vous allez vous répondre? Je vais vous dire avant. Ils disent oui, on a beaucoup de joueurs à l'étranger dans les très bons joueurs à l'étranger. Ils répondent champions du monde, ils répondent oui, mais en finale de l'Europa League et ils répondent. Dans Lyon, Ligue Magnus en demi finale. Une bonne fois pour toutes. Résultat principalement en le. Oui, mais les résultats, c'est juste. Et tu me laisse les 2 dernières minutes pour aller dans le sens de Daniel.

[00:36:24]

Souvent, moi, on me dit. Moi, je ne réponds jamais parce qu'on ne sait pas constructif. Ça sert à rien. Mais souvent, on me dit Ah mais vous? Toi, tu parles des Pays-Bas, t'as connu les Pays-Bas où tu vas parler parce que t'es d'origine portugaise. Mais en fait, on ne peut parler de quelque chose que sur le prisme d'une comparaison avec autre chose. Parce qu'on ne veut pas dire Bah moi, je connais le football français, on est les meilleurs.

[00:36:46]

C'est pas possible de faire ça. Il faut comparer avec ce que tu vois ailleurs et entendre tous les joueurs qui vont à l'étranger quand ils parlent de la France où ils avancent. Faut être sourd foncièrement et je vais te le dire que la formation française est bonne. Je pense qu'elle est bonne. Elle est bonne. Les joueurs qui sortent, ils sont plutôt bien formés. Mais là où on est moins bon, c'est qu'on pense qu'on est les meilleurs. La formation française, elle, est bonne, je le répète, elle est très bonne, mais c'est loin d'être la meilleure et que t'as compris les attaquants.

[00:37:15]

Elle a besoin, elle a besoin d'elle à la maison. Et le haut niveau, elle est ailleurs et les loups ailleurs. Ça, je le lis ailleurs.

[00:37:21]

Parce que l'euro en France, au niveau financier, on est au haut niveau. On va lui faire un coup de charges en rentrant de l'image. D'ailleurs, on voit bien formés jusqu'au bac, mais le post bac 10 12 joueurs. Kébili Des idées dans le foot qui arrive au Real Madrid et qui, dit on, travaille deux fois et qu'on va arriver à un court de temps. Mais Kevin a raison et il faut compléter le propos en disant que le niveau des entraineurs français aussi est loin d'être au niveau des entraîneurs.

[00:37:47]

Ça, c'est un club formateur et en même temps les patrons des cadors. Mais même cette façon là, c'est un boulet. Juste avant une réunion de chantier, je voulais comparer le patron et le patron, c'est à dire quand je suis arrivé, réprésente. Oui, c'est pas le patron des d'Écossais, mais quand t'as un homme comme ça, qui a eu autant de fonctions dans le football français, quand un tel degré d'incompétence a eu autant de fonctions dans le football français, comment veux tu progresser?

[00:38:12]

Yassa et aussi Norberto pour parler juste descendu sur le terrain quand on avec Kevin. En fait, les moutons ZLÉA ont fait les multiplex. On a vu beaucoup de beaucoup autour de toi, le ventre mou, les petites équipes de Ligue 1. Je suis désolé quand on voit des matchs du ventre mou en Angleterre, en Espagne, en Italie et du bas de tableau dans ces mêmes championnats. Le niveau technique et le niveau tactique est bien supérieur au niveau de l'alliance Yongle.

[00:38:35]

Il faut regarder quand tu dis les entraineurs français ne sont pas bons, je pense pas. C'est un bon entraîneur. C'est quand il la loi Vignau, par exemple chez l'adversaire. Rudi Garcia, ce soit une pipe, ce pas une pipe, Rudi Garcia. Il a ses qualités, que ce soit pas de Guardiola. Mais tu vois ce que veut dire Kevin. Tu l'a expliqué cent fois, c'est le fait même de la façon dont tu arrives. Voilà le fait.

[00:38:57]

Le chemin qui te fait arriver à coachait en France. Déjà, il est complètement foireux. Nagashima n'existe pas en France. Le fait que tu ne puisse pas ouvrir des portes à d'autres mentalités, à l'université, à la pensée, à l'intellect, déjà, tu ne te combats pas. En fait, il n'a pas de jus. Évidemment qu'il peut y avoir des mecs qui sont bons jeunes. Il y en a plein. En fait, tu n'es pas et à tous les niveaux.

[00:39:16]

En fait, tu n'es pas dans la réflexion et dans la confrontation. C'est dire que tu n'as pas des combats entre les gens. Les gens qui vont te dire des écoles de pensée utilisée vont te dire même qu'ils vont s'engueuler en disant Ouais, mais toi, tu n'as pas été entraîneur, t'es juste un mec sorti de l'école, toi, regarde. On regarde la réaction des gens à l'époque, à l'époque de Bielsa. Mais non, moi, ça les a fait vachement.

[00:39:37]

Beaucoup d'entraîneurs ont réfléchi grâce à lui. Il y a énormément d'entraîneurs qui sont fans de Bielsa. Oui, bien sûr qu'il met bien derrière les gens. Mine de rien, il a oublié, énormément critiqué. Ça a fait réfléchir les gens. Et cette réflexion là, elle manque toujours parce que le chemin pour arriver à devenir entraîneur, il est verrouillé, réservé aux anciens joueurs. C'est cher, Daniel, un truc à l'école que tu connais au Portugal?

[00:40:03]

Il n'y pas les mecs. En Allemagne, toute la clique derrière local passe le blabla Milliat. Il va dans les deux sens parce qu'en là, on est en train de pointer du doigt. Le vrai problème de la question du football en France, c'est qu'à la fois du côté du football, du monde du football, c'est un monde qui est très fermé et qui n'est pas ouvert sur l'extérieur. Tu parlais pas du 7.700, apparemment pas. L'intérêt est à Lokoli, l'esprit de la gagne, et ce, quand on veut.

[00:40:25]

Quand on dit ça. Il faut aussi dire qu'en France, on n'est pas un pays de foot parce que le football est interdit, jure Kevin. Le football dans les autres pays, que ce soit en Italie, en Espagne, c'est un sujet. C'est un vrai produit culturel. C'est un sujet qui donne lieu à des débats. C'est un marqueur social fort. Alors oui, France, ça, on en parle là parce qu'il y a un classement final.

[00:40:43]

Mais le reste du temps, je suis désolé. Quand je parle de foot, c'est limite, stigmatisant. Suffit de voir ce qui s'est passé. Giordani ter en étant. Ça, c'est le problème. Le vrai problème? Le vrai problème, que ce soit dans le monde du foot et dans la société française en général, c'est qu'on n'arrive pas à comprendre que le football, c'est un objet profondément intellectuel et culturel. Dans quelques instants, on continue le débat aux 32 16.

[00:41:01]

Bien sûr, je vous donnerai.

[00:41:02]

Ça n'a rien à voir avec notre débat du moment, mais de nouvelles de Cavani, qui est plus proche de Ben Chikha, a tout de suite Italie Foot, Super Mario, Josepha MacCarthy, Kevin Desacteurs jusqu'à minuit. La reprise validée en programmant quelques instants, mais quelques infos à suivre. Bien sûr, tout de suite. En attendant, donc. Cavani? Oui, je vous le disais. De plus en plus proche de Benfica, on parle d'une signature imminente, d'un contrat jusqu'en 2023 et d'un bon salaire de 10 millions d'euros par an.

[00:41:32]

Eh bien, c'est bien pratique. C'est très, très bien joué de la part du Benfica. Parce que Cavalli aussi buteuses. Ouais, mais Rapho quand même, qu'ils ont pris quelqu'un comme Yenne. Vertonghen est quand même titulaire à Tottenham. Il est avec la sélection belge. Bon, il est peut être plus à son apogée, mais l'année prochaine, oui. Dans Ligue des champions, donc. Franchement, le Benfica, qui a été le premier à se qualifier directement dans le premier match de poules, et donc ce Benfica qui a connu des dernières semaines très compliquées où ils ont complètement craqué.

[00:42:07]

Ben là, ils reprennent Georges Desouches, qui est clairement pour moi il est inconnu en France. Un des meilleurs entraîneurs vraiment dans le foot le connaissent. Top 10 assure qu'il a fait ce qu'il avait adoré. La belle Hélène, c'est un boillat. Il a fait un Flamingo, un juste monstrueux. Et au Benfica, avant, c'était aussi exceptionnel à Sporting. C'est un peu raté, mais bon, c'est difficile de Receiving. Qu'est ce qui vole? L'attaquant que Brest a pris la Tavarès de Benfica.

[00:42:32]

Après, franchement, si c'est pas un joueur, c'est pas un des joueurs que j'ai préféré, je ne peux pas dire je ne connais pas énormément, mais quand même avoir Vertonghen en défense centrale avec un certain Ruben Diaz et en attaque Cavani, il est ce qu'il n'y a pas des passe plus? Ça fait longtemps qu'on l'annonce en Europe via un métier. Après, quand Côteaux, Benfica et la Ligue des champions été un des futurs capitaines? On parle bien Gwenn ha bah oui, beaucoup de Français.

[00:43:02]

Alors je ne lui ai pas donné toutes les infos concernant la finale de Ligue des champions. L'arbitre italien Danieli hors Satō, qui n'a jamais dirigé de finale sapremière première 40k, n'a pas dû siffler des mains à l'ivoirienne. Je précise parce que souvent, il s'est un peu lui a un communiqué. Ces deux insistances en italien et là, l'arbitre var est italien aussi, d'ailleurs. L'arbitre de la main qui pmb. Mais parce que là bas, le truc, c'est tout contact.

[00:43:33]

Hop, ça donne Tennō, Massimiliano Iraty. Le truc, c'est qu'en Italie, effectivement, ils ont opté pour le moindre contact, même si EuroCity est un peu revenu.

[00:43:45]

Oui, oui, oui, mais sinon, dans le championnat, tu vois, je suis pas dans le New Atalanta. Les deux pénos offre le moindre contact dans la surface Bibine Beynaud.

[00:43:54]

Et puis, pour conclure sur la finale de Ligue des champions, sachez qu'il n'y aura pas de fan zone à Paris. Dimanche soir, la mairie a décidé que ce serait pas possible en raison, évidemment, de la recrudescence du coronavirus. On pense quand on a un truc pareil, c'est une personne très contrôlée au Parc des Princes. Voilà donc. La mairie de Paris recommande des petits groupes de moins de 10 et les cafés où la distanciation est possible. Voilà ce que dit la mairie aujourd'hui.

[00:44:17]

En 36 32, Zazie veut rebondir sur notre débat tout à l'heure.

[00:44:21]

Salut Francis au monde! Globalement, l'after était bon. On est tous d'accord sur le constat sur la Ligue1 et sur la tentative de réhabilitation qu'on a entendu ces derniers jours qui, selon nous, est un peu, comment dirais je veux, de l'esbroufe. Qu'est ce que t'en penses toi? Moi, j'ai l'impression depuis des années déjà, mais ça fait à peu près 15 ans, je n'avais pas un débat où j'avais dit qu'il serait intéressant de mettre en fin de saison fois qu'on a terminé un championnat.

[00:44:54]

On connait sur le terrain. L'année prochaine en Espagne, sur une journée, on fait rencontré le premier contre le premier, le deuxième contre le 2e, etc. Jusqu'au 20ème contre le 20ème et on compte les points. On verra si le 4ème onglet bat le 15e.

[00:45:11]

On voit très bien que sur un match, bon, c'est compliqué d'avoir une vraie évaluation.

[00:45:16]

Bon ballon le 15ème contrôle 15ème sur un match sur terrain neutre, mais on sait qu'à part taper ça, ça va être dur à organiser.

[00:45:27]

Très bien. C'est bien, mais l'idée doit après? Non, non, non. Après une journée de championnat, quel en serait le résultat?

[00:45:35]

Je pense que globalement, les équipes alors sur les 2e, 3e et 4e place, on perdrait certainement contre l'Angleterre quelques points sur le premier. C'est pas sûr qu'on perde sur les troisième avant qu'on perde beaucoup de points à Rennes.

[00:45:56]

Je t'arrêtes juste, ne comprend pas avec l'Angleterre. Honnêtement, on ne peut pas. On ne peut pas comparer l'Angleterre. Vraiment, alors on peut me dire j'ai vu des mauvais matchs du championnat anglais, ce que vous voulez? Franchement, c'est pas possible. Ne serait ce qu'en termes de joueurs qui sont internationaux, si tu ne sais pas possible, comparons. Mais si on veut avec l'Italie, l'Allemagne et même l'Espagne, je pense que ce n'est pas possible, car l'Espagne gagné leur gardien.

[00:46:21]

On va dire du 5ème au 15e 13e. Les Français, eux, ont discuté avec Francis. Je sors débat sur notre proposition existe. Moi, je ne pense pas qu'elle soit bonne parce que c'est passé par là dessus. Quand on construit une idée, je l'attends, propose de comparer sur le réseau d'Europa League. Moi, je préfère regarder les matchs. En fait, il faut parler d'intensité. Il y a quelques mois, je suis pas très Statte, parfois, quand même.

[00:46:40]

Quelques stades qui te montrent des différences entre deux grues de jouer le tableau qu'on a réussi. Il y a peu de choses. Yakham, bien sûr. Sera ce c'est un truc très bête? Les tirs cadrés, c'est quand tu vois qu'en France, à l'image de Ligue 1 ou défaite à 5 tirs cadrés dans un match 5 5, c'est déjà bien parti. 3 Joubert 5 c'est déjà formidable. Dans la 3, Chabbert jouait exceptionnellement bien vert et Gilbert, mais je pense que j'ai fait tous les multiplex du samedi soir.

[00:47:13]

Il est arrivé plusieurs fois oui, max à deux tirs cadrés, mais c'est vraiment c'est pas rare. Moi, je dis que la moyenne, c'est 5 6. Oui, mais c'est déjà une très moyenne, très basse la moyenne des tirs cadrés en Espagne et en Italie. l'Allemagne avait largement fait gonfler la moyenne. Mais attention. Parce que parce que contrairement à ce qu'on savait déjà, c'est les éléments qu'on voit que sont plus tangible avec les statistiques, même si tu as raison sur les tirs cadrés.

[00:47:36]

Mais en France, le championnat est très, très dur. Attention, on ne sait pas grand chose, donc c'est dur. C'est très, très difficile de jouer dans cette Ligue 1 parce que les équipes sont quand même, et on l'a vu avec Lyon, bien organisée tactiquement. C'est des équipes là. Tu sais bien que la dimension physique à chaque fois, mais ça reste le niveau d'un champion. Bien, quand on dit à chaque fois, j'entends les acteurs de Ligue1 dire c'est très joli, mais.

[00:47:57]

Tu devrais dire c'est très, très dur physiquement, mais alors que personne ne parle jamais de qualité technique. Mais il y a quelque chose que je veux dire. Et la question que j'ai et je n'ai jamais réussi à dépasser CPAC. On nous dit tous que le championnat lyonnais est très physique, que quand tu arrives de l'étranger, voilà les Létang. Les duels dans les contacts, ça fait mal. Mais la dimension physique, c'est aussi de l'intensité. Il y a des matchs à zéro intensité, mais c'est un aspect.

[00:48:19]

C'est parce qu'en fait, ils disent que c'est dur au niveau des duels. C'est ça, c'est du chant final. Je vais essayer les tu peux pas dire là là, tu tombes dans la caricature, mais complètement dans la caricature. Et je l'assume à 100 pour cent. Mais vraiment, parce qu'en fait, j'ai des yeux et je regarde les matchs. Ouais, mais vraiment, tu vois, c'est d'un ennui. Moi, moche à 80%, c'est de l'ennui.

[00:48:39]

Regarde sans exagère, mais ça ne s'est jamais vraiment vraiment Daniel. Ecoute, c'est à moitié cette année. Franchement, les Daniel, c'est une blague. La moitié moitié sont vraiment je en mourir. C'est pas juste. C'est déjà beaucoup dans nous permettre de nous poser la question de savoir si cette année, ça va être mieux. Tous les ans, l'été, on rêve, tous les ans, l'été, mais c'est là un signe d'espoir. Tous les ans, je suis en transe.

[00:49:02]

J'y crois tout le temps. Là, y'a un signe d'espoir. Vous avez le nombre de fois où je pense sincèrement que le coronavirus. D'accord, je pense que le Kovy, dans la maintenant, avec ce qui s'est passé, ça aura beaucoup pénalisé financièrement les clubs du haut du tableau, mis à part le Paris Saint-Germain. Mais quand on regarde Antipode, les structures nivelés, on regarde les petits clubs qui, eux, faisaient Moindrot cette année. Le problème, c'est que le coronavirus laisse moi finir.

[00:49:27]

Quand je t'ai dit qu'il y avait pas loin de cette tribune, etc. Ont moins perdu d'argent. Et quand tu regardes les mercato de Brest et mercato de Lorient, les sommes qui ont été dépensés par Lance Yakin, ben je ne suis pas, avait dit comme Fofana est plus malin. Manhattan La quantité, c'est pas le coronavirus, c'est Mediapro. Ils peuvent leur dire merci grâce à eux tableau. Et surtout, quand va avoir été la saison parce que les mecs sont tellement pas professionnels.

[00:49:55]

Ils sont capables de faire ça quelques instants. D'ailleurs, la tension. Je remercie Francis pour sa proposition que Jamelot ne sont pas thellier, mais elle a le mérite d'exister. La mairie du Gers. Foot svp? Pause. On revient tout de suite. La Ligue 1 démarre demain. On en parle déjà. Le professionnalisme, le haut niveau, c'est juste un Devendra de pouvoir compter sur le coronavirus. Le professionnalisme dans Lofteur, c'est aussi de savoir se taire quand il faut se taire.

[00:50:16]

Je me thelle en ce moment là. Tout se passe plutôt. Tu parles parce que tu m'as relancé. Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Mauvais, soit RMC Info.