Transcribe your podcast
[00:00:00]

Chérif Kouachi, Okoumé, Watabe, Blended Learning, Groza Coeff, Carrelage, Aflak, Stelia Obchtina, Cambérène n°15, Crocq, Coeff, etc. Vous écoutez RMC?

[00:00:14]

En réalité, l'année dernière, il y a deux ans, on y allait sur un temps en demi molle. Manque d'insuffisances qu'on a eu en supériorité numérique, ça va être vite fait. On ne confond pas la F1 et le karting. Je suis gentil. Next jusqu'à minuit heure. Flouze, Superboy. Jusqu'à minuit, l'émission qui a dit tout ce que les membres du football pensent tout bas d'after pour trois heures, comme tous les soirs sans match, ce sera comme ça toute la saison sur RMC avec ce soir l'événement de la rentrée.

[00:00:48]

Didier Deschamps a suivi sa liste des joueurs pour les deux prochains matchs des Bleus et il en veut à la ligue. Vous l'entendrez dans quelques instants. Un faux débat à suivre. Bien sûr, au 30 de 16 heures ce soir. Houssem vous arrive bien sur notre Instagram, exactement. Salut Gilbert. Bonsoir à tous. Banten Evidemment. Qui est là? Salut à tous, ça se passe bien. Oui, ça va. En forme.

[00:01:17]

Bref, on va voir le retour d'Eric Di Meco dans l'invité ce soir. Ouais, quoi, ça va, les gars? Tu sais quoi? Gilbert? Salut, salut Eric. Au château de télécharger Instagram. C'est fou. On s'est attaché sur Instagram. C'est avec mon groupe au risque, l'hoverboard. Moi, je suis, je suis sur pas mal de personnel, mais en groupe. Donc tu te camouflets.

[00:01:45]

Nous, nous allons nous camouflets. Pas je. Je regarde un peu de Tosato tuyauteur que de petits jeunes maitrisent mieux que moi.

[00:01:53]

Mais moi, je te rassure au lieu de trouver un nouvel abonné aux 16 millions, déjà, quand c'est possible, ça change. Je suis jaloux, n'abîme. Alors Daniel Riolo est là, mais là, on a un problème, mais pas là. Il a une minute. Il s'est rendu compte qu'il n'avait pas vu son portable dans les couloirs. Il a réussi. Donc là, il embarque. Il n'a pas dit qu'il n'est pas arrivé une fois. Ça peut être lourd pour le retrouver.

[00:02:18]

Tu l'a oublié? Ben oui, il fait tout. Le deuxième étage a fait le troisième ensemble, le troisième ensemble. On n'a rien trouvé. Il a compté. J'ai essayé de l'appeler. Oui, c'est plus le parking 3 étages de parking. Bon, on le retrouvera à 22 heures. Il arrivera. C'est quoi ce truc? Le groupe? Il y a la photo de Roten dessus. C'est quoi? Pas de quoi est ce possible? Je suis assez s'accroissait autour de moi.

[00:02:44]

Sur quoi? Bien sur. Il y a 3 photos. Y'a pas photo. Pourquoi?

[00:02:48]

Pour avec la médaille de Ligue des champions en plus à Monaco? Oui, oui, puisque tu fais un très beau plaidoyer. Exactement. D'ailleurs, après, après les histoires de la Ligue des champions, je suis assez content que l'acheteur réunisse. Et Jérôme Héric? Y'a pas eu d'histoires dans cette histoire. Pas d'histoire. Enfin, d'ailleurs, je pensais que vous alliez faire un débat sur ça pendant le problème. Tu sais quoi? Franchement, on préférerait se concentrer sur les matchs parce que est ce que ça valait un débat?

[00:03:18]

Ben ça fait débat tout ca, alors que pour moi, il y avait pas de débat, mais ça fait du bien pour nous. C'était tellement logique, en fait, qu'il n'y a pas de débat. Bah oui, mais pour qui? C'était pas logique, c'était possible. Mais bon, écoute, ça coulait de source. Je l'ai vu qu'au Portugal. C'est vrai que c'était un peu illogique que je commande pas le PSG en quarts et en demies.

[00:03:37]

Surtout que Eric Ben, bien sûr, il souhaitait l'élimination du PSG. Mais ça, on en parlait à chaque fois. Donc la finale. Depuis mon geste, j'avais expliqué depuis le début de la saison que ca pris pour étendre la team. Ce n'est pas normal que je t'appelle jamais. En plus, à Lisbonne, le stade de la man vata, c'est à dire là où Eric était sur le terrain. Pas possible plus tard. Il y a un truc que je comprends pas le joueur de la Team Foot.

[00:04:08]

Là, je ne suis pas Eyango, mais je savais pas qu'il y avait un contouring Stambouli et qu'on ne le savait pas qu'il y ait de la place. J'ai quitté la natation et je lui refuser le retour, etc. J'ai pas jouer en plus. Ça, c'est vraiment un scandale. En concurrence avec Jérôme Thomas, notre produit, quoi. C'est vrai qu'il y a Jérôme Inglis, vu l'état d'Eric, qu'aujourd'hui, il y a match entre lui et moi.

[00:04:30]

Au lieu de cela, lui qui joue gauche. En attendant que Gaillardes retrouve son portable. C'est ça, la magie et la magie du direct. Comme vous, sur Instagram, on cache rien. On aurait appris que Daniel n'était pas là et on va vous faire suivre le portable Ghaith Andermatt et combattu. Comment tu fais ça? Comment me fait pour suivre ça? Tu verras, dans les stories, tu sais, il y a le logo d'After. Et même si tu connais qui, tu vois les stories, c'est compliqué.

[00:04:54]

Là bas, on a perdu la même moi limite. Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Oui, je viens d'avoir un joli buzz. Bah voilà, ils nous change tous les jours de veste.

[00:05:03]

Heureusement, aujourd'hui, on m'a dit outre la rentrée de Didier Deschamps, dont on a parlé dans quelques instants, on évoquera également les dernières infos concernant le départ de Messi de Barcelone à 21h40 tout à l'heure, à 22 heures, les nouvelles règles du foot en question. Christian Gourcuff hurle contre la règle des 5 changements. A t il raison? On débattra ensemble. On reviendra également sur une décla de Jean-Michel Aulas qui est passée un peu inaperçue. Mi août, c'était dans Le Progrès.

[00:05:30]

Jean-Michel Aulas veut militer pour. Quatre clubs directement qualifiés en Ligue des champions, comme les autres grands championnats. Mais pour l'instant, il n'y a pas trop de présidents ou de représentants des instances du foot français qui le suivent. On va se poser la question de savoir si d'After doit aller au combat avec lui. Ce sera tout à l'heure à 22h30. Et puis Bruno Satin rejoindra, je lui ai dit tout à l'heure. L'occasion de faire le point sur les grandes tendances du mercato.

[00:05:53]

Et puis, cette question piquée à Top of the foot ils ont parfois des bonnes idées. T'as pas de foot, hein? Un bon débat de ta. Allez vous regretter Thiago Silva? Messieurs dames, supporteurs du Paris Saint-Germain, on va voir ce qu'en pensent les Arthuriens tout à l'heure. Il faudra bien que le débat sur le fera occupe activement 32. Instagram, Live Direct Studio, on vous attend, bien sûr. On vous attend sur Twitter, sur nos applis totalement gratuites et qui permettent d'écouter RMC avec un son optimal de télécharger les podcasts podcast club.

[00:06:25]

D'ailleurs, ça me permet de placer outre notre podcast club, sur les applis. Vous pouvez toujours aller sur Deezer pour podcaster les podcasts Génération et Eric Laurent. Il y a Jérôme dedans. On est à près de 500.000 téléchargements. Ça cartonne. C'est le record de Deezer. Donc vous pouvez y aller si vous n'avez pas encore découvert. C'est toujours sur la plateforme Deezer, bien que demeure une inconnue. Mais il y aurait eu plus de Moscato sur la face nord.

[00:06:53]

On est capable de faire garder sur le problème. Et puis, comme tous les soirs de cette semaine, une semaine de vacances a gagné grâce à d'After et leurs bras. Pour gagner cette fête de vacances, vous choisissez dans le catalogue Belambra mer, montagne, campagne comme vous voulez vous envoyer RMC par SMS au 7 32 16, RMC par SMS au 7 32 16 ou parce que t'as des nouvelles de Daniel? Toujours pas. Toujours pas. Pourtant, son téléphone sonne.

[00:07:21]

Alors ça, c'est une bonne nouvelle. Son téléphone sonne. C'est pas Daniel qui décroche. Personne adéquate pour l'instant. Mais bon, dès qu'on a des nouvelles, je vous tiens au courant. On n'est pas perdu sur le périph parce qu'on risque de perdre carrément. Habache ne cache pas que la prochaine étape de recherche, c'est le périph. Elle était au parking tout à l'heure. Là, je peux te dire qu'après, il faut se repérer si quelqu'un dans les locaux de RMC entend cette sonnerie.

[00:07:42]

Nous voilà les ça bloque, ça monte provincialistes. Du gaz qui va secouer les vies sur son portable qui court quand même. Est capable de l'avoir dans la poche à tous les auditeurs. Si vous croisez le téléphone de Daniel, le premier sujet concernant Deschamp, il a donné sa liste. Et ce qui fait le plus polémique? Il est là, messieurs dames! A t il retrouvé le portable? Ça va être rigolo, bonsoir. Bonsoir! Le stress au travail, tu vas trouver yes!

[00:08:15]

T'as vu tous mes appels en absence, c'est ce que tu veux retrouver ou de se rendre compte? À quel point cet objet est crucial dans une vie est horrible. Il était ou presque.

[00:08:24]

J'ai peu envie d'en avoir pas dans sa poche. Quel bonheur! Génial approche. Je me suis fait suer. C'est bon. Eric Di Meco est là. Oui, il l'arrivée de là, ça fait longtemps qu'on s'est pas vu exactement. La vie est belle? Ben oui. Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Mais il n'était pas un peu plus là.

[00:08:49]

C'est la rentrée numérique d'un acheteur au téléphone tout le mois en France. En plus, c'est quand même fou. Eric est la première personne que j'ai demandé, mais là, je t'embrasse et je suis tellement ravi. Je m'amusais toujours avec nous. Je vous ai écouté depuis le début de la semaine et du coup, je suis obligé de vous écouter tous les jours pour être à la base quand j'ai vu ces derniers. Des fois, j'ai raté des émissions car je n'étais plus avec vous, Jean Daniel, ça fait qu'à la quinzième saison de l'affaire.

[00:09:15]

Là, on en a quasiment le casting parfait. Une sorte de synthèse, c'est à dire qu'on a un mec qui a fait sa carrière, qui est identifié. Paris Broten On a une légende de Paris, une légende de Marseille et un mec neutre. Toi, caring idéal idée? Rien. Au delà de la blague, il y a quelque chose qui, je trouve. Manque dans l'immédiat sur l'ADN consultant et l'identifier Hoël. Oui, les Lyonnais? Pas, c'est vrai.

[00:09:46]

Mais je n'arrive pas a réellement expliquer aux journalistes comment j'allais Jaramana à expliquer pourquoi Horoya Eric Carrière qui peut être identifié. Ouais, mais il n'a pas votre opinion et votre un bon consolons. Mais non, mais ça n'a pas fait pas la même chose. C'est un bon conseil. Il n'est pas dans le même rôle que je Robeiri qu'il est Nantais. Surtout, y a Sidney Govou. Effectivement. Bon, c'est vrai, c'est vrai. Mais bon, c'est vrai, il est sûr que c'était trop trop.

[00:10:19]

Y on a eu tellement on a eu jolis Juninho sur RMC pendant une saison. Dans Luis Attaque, évidemment, il joue Lorenzini et franchement, c'était du très, très hoodie. Bien sûr, le Borloz, qui était tellement beau que les clubs qu'il a pris malgré les appels du pied de certains, ça n'arrivera pas. Eric, il me semble me souvenir que tu as quand même fait un passage en tant que directeur sportif mémorable à Marseille. Bah oui, je suis bien d'accord avec des joueurs.

[00:10:50]

Il parait que tu avais fait des rendez vous marquants, ne faisait que faire des rendez vous. C'est bien, mais remplacé par Marcel Dib. Mais non, non, non, non. Marcel était là depuis était. Mais j'avais fait le rendez vous puisque je vous avais parlé pendant la période Kovy puisque j'avais rencontré Eman à l'époque, car je cherchais gauche, évidemment, et qui était équidé de Zidane et qui était un rendez vous, un effet marquant pour eux dans l'histoire d'un mec qui se passe aux sport.

[00:11:14]

Ha ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha ha ha ha! Jetés à l'eau! Et je suis à l'origine de deux à l'origine. Au départ, parce que c'est pas moi qui fais le choix. Je n'avais pas de possibilités de cette possibilité là de faire venir Abel Braga qui qui n'a pas réussi à Marseille, mais qui a été championne du monde. Avec quel club intercontinentales tu veux dire? Tu coupes à Wiko au coup avec ça?

[00:11:38]

Avec Sao Paulo, c'est São Paulo.

[00:11:41]

Il est vrai qu'avec Diego Lugano, dans l'équipe, il y a le petit tu sais qui sait qui joue cette finale et qu'il a gagné. A le petit Adriano qui l'a fait venir, mais qui est tout jeune et tout tendre à l'époque et qui est champion. Je me souviens de l'avoir à la fin. Il était plus tendre, il était plutôt gras. Il n'en reste pas, lui, le petit numéro 12 brésilien. Le petit Algemeen, un numéro 10 très technique, où ce premier match fait trop aile de pigeon, reprise de volée dans la lunette aussi disputée, c'est le truc.

[00:12:13]

Et puis derrière, il s'est fait broyer par le physique du championnat et il était trop tendre. Mais c'était un beau joueur. Il faut vérifier si c'est bien, si c'est bien avec Sao Paulo qui fait championne du monde, que je crois pas. Mais je crois que c'est l'Internacional Porto Alegre, Porto avec Porto Alegre. Et il y avait un l'attaquant qui était passé par l'OM et qui pareil, avait pas été super fort à l'OM, mais beaucoup plus fort là bas.

[00:12:36]

L'attaquant devant Sytchev? Non, non, pas pas Fernandel, mais pas Brandao. Surcotes Fernandes d'Orlando, qui est mort dans un crash d'hélicoptère. Armando Brandao? Bien sûr, oui, bien sûr, il y a un an de ça. Et il y avait quand même un billet devant le stade. Il y a même une fresque pour eux, mais j'avais oublié qu'il était identifié. Porto Alegre. En effet, tu sais comment je découvre Braga. D'ailleurs, Daniel.

[00:13:06]

V. Roland, je crois qu'il manque. Non, c'est Roland, je sais plus qui sait qui m'envoie au Brésil, le superviser des joueurs. Et là bas, je tombe dans mon hôtel, je tombe sur Vasco de Gama qui est au vert avec comment il s'appelle Romario, Juninho qui débutait, qui venait à peine d'être international brésilien, et le gars avec qui je suis métis. Tiens, je te présente le coach le jour J. Il parle français, tout.

[00:13:28]

C'est là que je recois Abel et on parle de foot. T'a dit ça t'intéresse immédiatement, alors? D'ailleurs, ce qui m'a intéressé, c'est sa manière de parler de foot. Il m'a fait venir à l'entrainement le lendemain, donc j'ai rencontré Juninho dans le vestiaire. Il m'a dit Je suis là cephénomène et je peux te dire que c'était donc havanes qui viennent. Tu crois qu'il était temps? Et donc, j'avais vu Homage du Vasco de Gama avec l'OL, vous auriez pu dire Eric Di Meco, un raté de Juninho alors qu'il avait sous les yeux.

[00:13:55]

Alors là, je vais te dire que sa carrière de directeur sportif.

[00:13:59]

On pensait que c'était anecdotique. Alors aussi un livre sur mon roman. Surtout qu'il y a des génies. Abel Braga, on s'en souvient, mais je te jure que c'était. Je te jure que c'était bien. Alors écoute moi, tu sais que tu sais que je sais que Braga est en Amérique du Sud. Il est très reconnu, mais bien sûr. Et tu sais que même non. Mais même quand on est devant au championnat pendant un long moment, on reçoit Lyon.

[00:14:26]

On aime pénalty, on rate le pénalty pour gagner le match. On était dans les deux, je crois. Ou si on gagne contre Lyon. Finalement, je crois qu'on le père et ça dégénère derrière parce que le gros problème, c'était la quatrième journée. Je me souviens, c'était plus reverdir. Puisque vous m'embrasser sur ça, je l'aurais rendu pour jeudi prochain. Les Bretons feraient bien de parler de Didier Deschamps, énervé contre la Ligue des champions, qui rappelle Rabiot.

[00:14:47]

Le 32 16 pour tous ces sujets a tout de suite la star. RMC. Gilbert Abreuvoir. Jusqu'à Vigneaux, avec Daniel Riolo, Jérôme Bretel, Eric Di Meco, vous seriez bien sûr l'adresse du compte Instagram fédérateur. Foot RMC attachaient n'hésitez pas à l'ESI. Je vous conseille d'ailleurs d'aller voir les Storey sur la base du programme. C'est bien foutu avec Jérôme Thomas. On essaye d'être très clair sur le programme. Il est pas bègue. Votre offre de n'est pas Begg.

[00:15:20]

Au moins que je le comprends exactement. Je suis Arabelle Vargas, le mec comme entraîneur. Il a fait 32 clubs en 35 ans. C'est pas hyper stable quand même, non? Tu l'aimes ou tu? Tu le garde un. Et puis on appelle ça. Alors Deschamps, rappelle Rabiot. Et ça, alors figurez vous que ça fait énormément réagir depuis depuis ce midi. On va expliquer l'explication avant d entendre l'explication en préambule. Je pense que j'ai répété ici au moins 40 fois que que Deschamps sélectionneur Rabiot ne reviendrait pas.

[00:15:55]

Énorme erreur d'appréciation. Il n'y a que Jérôme Rothen qui comprend. Le Deschamps lui avait. Rabiot reviendrait.

[00:16:02]

Nous en doutions, mais je te l'ai toujours dit. Alors tu vois quand j'essaye de te faire mousser? Non pas que j'ai menti, j'ai pas mangé. Je ne me souviens pas que tu l'es 10 h ici. Pour moi, je veux bien me flageller. Mais maintenant, Daniel, c'est pas une question de se flageller ou pas. C'est que j'ai toujours dit que de toute façon, par rapport à ce qui s'était passé, je suis sûr qu'à un moment donné, on est passé par des excuses.

[00:16:23]

Non? Non, il s'en fout des excuses. Didier est le seul truc. C'est bien sûr qu'il aura une discussion lundi ou mardi avec lui. Il va pas faire une conférence de presse, on va dire j'ai été con go après ça. Ça ne va pas dire aux joueurs ce qu'il doit dire. Ce qui est sûr, c'est que ça, c'est une garantie de source sûre.

[00:16:40]

Encore une fois, il ne s'est pas excusé. Mais Didier, n'attendez pas des excuses. En fait, il n'a jamais attendu des excuses. Il a fait une erreur. Il a été puni entre guillemets parce qu'il s'est rappelé qu'il a refusé d'être réserviste. Lettre à la fédé. À voir avec ce qui s'était passé pour moi. Franchement, pas gagné. Mais connaissez mieux que moi, Eric. Toi, tu le connais également aussi. C'était pas gagné. Déjà l'an passé, pour avoir laissé parler Heidrick, je finis là dessus.

[00:17:06]

Après, il se passe ce qui s'est passé. Ils ont été champions du monde avec ce groupe là. La logique, c'est qu'il soit pas rappelé. Ils n'en avaient pas besoin. Dans le groupe A, le joueur qui pouvait être entre guillemets dans le rôle de Adrien Rabiot, c'était Blaise Matuidi et Blaise Matuidi aujourd'hui s'est mis en difficulté et il l'a dit. Même Blaise, on l'a reçu cette semaine et il a renoncé. Bah non, il n'est pas en difficulté.

[00:17:29]

Il a fait un choix de vie. Il sait très bien que ce n'est pas le choix. Il vise à Turin. Il vivait une roulotte, quand même. Matuidi? Moi, j'aurais pu dire ça, ce n'est pas la vie. Je n'étais pas d'accord, mais le rapport La roulotte choisie comme site de vie parce qu'il veut, il veut sortir de la prison. Il était le choix de tu vis à vis de vie, c'est à dire c'est mieux.

[00:17:53]

Soit dit ça. D'accord, je vais vivre mieux, mais toujours. J'étais plus dans les plans de chez moi. Demain, je déménage pour aller habiter à côté de chez à Marseille. C'est un choix de vie, mais ça, ça, ça me surprendrait. Mais ça ne rien pour ça dans la structure du groupe. Aujourd'hui, 2 ans après, il s'est passé ce qui s'est passé aujourd'hui. Rabiot, on est obligé de constater, et moi et moi le premier, qu'en en effet, il a trouvé des repères là bas, à Turin.

[00:18:22]

Alors, ce n'est pas la meilleure équipe de la journée, on est d'accord, mais au moins eu depuis le confinement et il a quand même enchainer des bons matchs. Et ça a été un des seuls à Charlesbourg en match dans une équipe qui tournait plus d'une roquette. Non, mais on est d'accord avec les fait sortir un 8e de Ligue des champions, on est d'accord et en faisant lui lui même, en faisant un match très moyen. Donc, mais il aura un match.

[00:18:43]

Lexomil, il va bien. Il le rappelle par rapport à ça. Moi, je trouve qu'il n'y a pas qu'il n'y a pas de la seule chose. Et je pense que Didier lui dira c'est que si refait son jeu et qu'il s'est fondu dans le collectif, ça sera fini. Mais ces séries sont riches d'enseignements quand même. Le retour d'Adrien Rabiot? Parce que, comme tu dis, il en a besoin. Y'a plus Blaise. Je ne suis pas sûr, parce que si tu regardes l'arrivée de Mavinga, tu peux.

[00:19:11]

Il aurait pu faire le choix de l'avenir et de l'avenir à long terme avec simplement comme Mavinga, qui viennent d'un milieu théorique coté gauche. Puisqu'il est capable de jouer là, il est capable de jouer à tous les postes volée, ce qu'il a appelé tout de suite. Mavinga et qu'à Mavinga, il est là. Oui, c'est pas par rapport à Paul.

[00:19:24]

OK, c'est vrai, tu as raison, mais le choix est fort, dans le sens où ça prouve encore une fois que alors on va mettre Benzema de côté parce que ce n'est pas un problème sportif. Mais ça prouve qu'il est capable de donner une deuxième chance à des joueurs qu'il a mis de côté. Ça a été le cas, car il est arrivé à l'OM. Rappelez vous avec Valbuena, avec Gignac et avec Gignac. Il y a eu le cas à Marseille et il y a une deuxième chance.

[00:19:50]

Il donne des deuxième chance et il y a une autre enseignement que t'as même acquis fort. Mais. Je, c'est qu'il vaut mieux être moyennement bon, on va dire à Zurich championnats étrangers là une grande équipe que très bon en Ligue 2. Ben ça, je le dis en permanence d'agents de rang, des joueurs qui jouaient dans d'autres clubs. Et si le mec joue à la youhou pour des champs, c'est le summum. Le Graal, le paradis, c'est tout.

[00:20:15]

Pour lui, c'est le tampon, le label qualité. Tu joue à la youhou! Et ça veut dire que tu a du plomb dans la tête et que maintenant, t'es un mec sérieux. Quand je dis sans arrêt que Deschamps choisit par rapport à où jouent les mecs et souvent on les suit, on a du mal à comprendre ça, mais c'est une évidence, n'indiquant jadis l'un échangiste, le plus profond mépris pour la Ligue1. On me dira tu exagères!

[00:20:39]

Aura comme elle a eu un mépris absolu avec son interview à Aujourd'hui en France au moment de l'arrêt de la Ligue1, en disant C'était une belle décision, alors que partout ailleurs, ça reprenait. Qui n'en avait rien à cirer de la Ligue1 puisqu'il a conseillé à Emmanuel Macron d'arrêter? Exactement. Lui, c'est l'équipe de France. Et Rabiot, même s'il chie dans les bottes, ce n'est pas parce qu'il a dû jouer à Lyon que je peut revenir. Et ça, c'est du Deschamps.

[00:21:02]

Et maintenant, parce que ça va être le chapitre qu'il va falloir écrire à la suite. Tu passe l'éponge pour un mec. Tu vas nous expliquer pourquoi tu passes pas l'éponge pour tout le monde. Et la polémique va revenir. Et là, ça sera long. L'ombre de Benzema? Ecoute moi, il a été mal compris, l'extra sportif, parce que je me dis c'est de l'humain. Il a été blessé, Masha. Et tout est bien aujourd'hui.

[00:21:24]

Officiellement, je l'annonce. Je ne comprends pas pourquoi je ne l'avais jamais dit, moi, parce que là, c'est foutu de sa gueule. Aussi bien Noël Le Graët que Deschamps, là, ouvertement. Mais ça n'est égal et ça n'a rien à faire. Ça n'a rien à voir. Roblès Musulin a droit aux mêmes services et ça n'a rien à regarder sans penser à ça. Mais c'est un problème d'homme, mais qui assume, raconte. Ça sera très extra sportif.

[00:21:49]

Tu confonds? Mais oui, tu mélanges. Il doit avoir une discussion avec lui et moi. J'ai discuté et je vais reprendre. Encore une fois, moi, ça m'emmerde d'en faire ces émissions là parce que lui, c'est il est à fond dans ce qu'il pense sur Didier Deschamps est critique et moi, à chaque fois, je vais essayer de faire passer le message. On a l'impression que je suis l'avocat de Didier Deschamps, mais pas du tout. En fait, il y a tellement de contradictions dans ce que tu dis.

[00:22:10]

Tu me dis que il met la priorité aux championnats étrangers. OK, pas de problème qu'il estime, mais ça, c'est autre chose. Non, on est d'accord là dessus. Y'a pas la limite. Ça reste à confirmer. Comprenez par rapport au discours de joueur avec un mec qui brille à l'étranger, il préfère le prendre. Il y a des contradictions et même un remplaçant à l'étranger. Titulaire, Liga est du bois, du bois, du bois.

[00:22:30]

Pas très l'arythmie, l'étranger, l'étranger peut jouer et il prend pas bouclaient qui aller à Alexis? Et expliquez moi pourquoi le poste passe? Parce que du coup, on fait de bons matchs. Est ce que tu vois de au Bayern ou ailleurs? Je vois Monaco, pourquoi pas. Mais bon, Ben Yedder a joué à Monaco. Pourquoi il prend pas Lacazette qui jouait à l'étranger? Et alors? Ça s'est joué à ça? Oui, mais Lacazette sait très bien qu'il n'ont pas une contradiction, pas une addiction.

[00:22:54]

Mais il regarde dans un bon club. Il le prendra, il n'hésitera pas. Ou alors, c'est justement son problème. Il a peut être trop de contradictions. Moi, si vous voulez, moi, j'ai pas envie de refaire le débat. Benzema versus je ne sais pas qui c'est Rabiot aujourd'hui. Parce que Benzema, pour moi, c'est un problème extra football, voire même sociétal. Qui Alipay? Il peut avoir une bonne discussion avec lui, rappelant qu'il est la mise en examen.

[00:23:20]

Benzema dans une affaire de beaucoup, vous le savez, c'est Alexandra de concernant sa justice, concernant les choix de Didier. D'abord, chaque sélectionneur a des joueurs qui l'aiment et des joueurs qui l'aiment pas. Et un sélectionneur ne prend pas les joueurs qu'il n'aime pas, même si nous, on pense que ce sont des bons joueurs. Il y a là aussi. On a tous eu toi, Jérôme, tu as des mecs que tu ne prendrai pas parce que tu les comprends.

[00:23:45]

Je prendrais donc ça. Il faut le respecter lors des entraînements et je pense qu'on est tous d'accord dans ses choix. On le voit que pour lui, jouer dans un grand championnat, encore plus en Italie, qui est un championnat rigoureux. Les clubs sont rigoureux et il est passé. Il connait lui. Pour lui, c'est un gage de un gage de sécurité pour lui, c'est à dire que les mecs qui passent dans ce championnat là et qui sont beaux, notamment au niveau européenne, dans les Coupes d'Europe et encore plus dans la grande Coupe d'Europe.

[00:24:08]

Le mec a accumulé des matchs pour lui et pourtant, c'est tout, a précisé. Mais je comprends ce que tu dis, je l'entends. Je suis quasi d'accord. On va dire que effectivement, le sélectionneur peut ne pas aimer des joueurs et qu'en plus, le sélectionneur a eu des bons résultats. Oui. Résultat, le bilan est lui ayant donné raison. On va dire qu'il peut se sentir dans son bon droit. Le problème, pour en revenir au cas Benzema, c'est que dans ces cas là, ce qu'on aimerait et ce qu'il n'a jamais fait, c'est juste un peu de clarté.

[00:24:41]

Qu'il ait le courage d'assumer la décision et y aura plus de problème parce que tu as eu. Tu as eu d'abord Noël Le Graët qui dit C'est pas grave à l'époque, je me souviens très bien en 2015, c'est pas grave. Ben Arfa d'abord. Il défend Benzema. Il appelle l'agent de Benzema pour dire que tout va bien. Moi, je me suis un rendez vous avec le Grec. Il me dit J'adore ce garçon, c'est un type formidable, de bon sens.

[00:25:02]

Benzema, comme c'est pas possible. Et quand, en me demandant même M'endormais, faut, curies extrême de cet homme là, pourquoi vous le critiquez vous? Babouche le critique Comme il m'arrive de critiquer d'autres mecs, je vais pas trop me justicialiste, il est critiquable, il se trouve connectables, les doit. Il me dit ouais, machin. Donc, il le défend itou. Et dans la foulée, non seulement il approuve, il défend des gens de droite, les gars, juste expliqué.

[00:25:28]

Il n'y aura pas de problème. Je ne le prends pas parce qu'on s'en sort bien sans lui, parce que je ne l'aime pas, parce qu'il marcher dans les bottes avec la fameuse histoire, mais qu'il soit clair qu'il le dise clairement dès qu'il le dise clairement, on va envoyer la reine de l'examen. Les mauvais Rabiot, il reviendra pas la guerre. Il a eu le courage de le dire à chaque sélection. On va pas refaire le débat, mais il ne l'a jamais dit tant qu'il le dira pas.

[00:25:50]

C'est pas clair. Mais dit il oppose tellement la. Certains, c'est des fouilles. Merde, vraiment, dans la primaire. Elle est la preuve que ceux qui l'appellent prennent leurs photos. L'acteur foot super ivoires. D'ailleurs, YOLO Jérôme Rothen ou Abou Sayyaf assure jusqu'à minuit et donc Didier Deschamps. On l'écoute d'abord parler de Rabiot de son retour et ensuite, vous verrez que la conversation dans la conférence de presse du joueur a vite dévié sur Ben, mais d'abord Deschamps sur Rabiot, il a retrouvé un très, très bon niveau avec son club, la Juventus de Turin.

[00:26:33]

Il s'est passé ce qui s'est passé. On ne peut pas y revenir en arrière, ni lui. Mais vous me connaissez pas quelqu'un qui aime prendre des positions radicales depuis cette période là, y rester malgré tout sélectionnable. Et j'ai pris la décision de le faire revenir avec nous sur ce rassemblement là.

[00:26:56]

Donc, comme je le disais, l'heure l'ombre de Ben Ébat assez vite a plané. Bon ben oui, Rabiot, alors pourquoi pas Bazaiba, etc. Loïc Braillé était présent et c'est lui qui s'est lancé.

[00:27:07]

Ecoutez le rapport au retour d'Adrien Rabiot, qui reste une surprise pour nous, observateurs. Du coup, pourquoi? On s'y attendait? Vraiment pas. En tout cas, pour ce rassemblement là, en tout cas, moi, perso, je ne sais pas pour me connaître. Mais est ce que du coup, vous avez cama player joueur et. C'est pour ça que j'ai pas fait? Est ce qu'on peut? Du coup, vous me prenez comme ça parce que je suis catégorique.

[00:27:30]

Justement, est ce qu'on peut évoquer? Est ce qu'on pourrait imaginer votre pragmatisme pour un retour de Karim Benzema à l'âge de la base? Ou est ce que c'est un cas trop particulier en Finistère par rapport à dire questions? Allez bien amener, c'est magnifique. Il y en a une autre. Voilà donc répondu donc d'abord balèze. Voilà une petite parenthèse d'un type qui est passé autant de temps dans ce club italien, continue de dire Juventus de Turin, alors que ça n'existe pas.

[00:27:58]

C'est hallucinant. A la Juventus de Turin, ça n'existe pas. C'est comme les Espagnols qui disent ça n'existe pas. Mais à la limite, c'est pas vraiment le sujet. Là, c'est carrément au Juventus de Turin, ça n'existe pas. Allez Samuel avec nous. 32 16. Salut Samuel. Bon, Rabiot, t'en penses quoi, toi?

[00:28:23]

Moi, je suis étonné. Et le mépris de Besson et votre collègue? J'ai vu la vidéo, je n'avais une envie et tu vas y répondre. Tu vas lui dire à chacune des conférences qu'il me prend pour des cons. Et là, encore une fois, c'est pas quelqu'un qui rigole derrière pour lui dire Tu comprends que Deschamps a l'habitude de prendre les gens pour des cons? Tu sais qu'est ce qui vous prendre pour un con auquel il le fait?

[00:29:00]

Parce qu'on a pas grand chose pour expliquer le contexte d'une conférence de presse. On a aimé chacun une question. Chaque média a une question, voire deux logiques. C'était sa dernière question de toute la conférence. Donc, à la base, c'était la dernière question.

[00:29:13]

Moi, je veux dire à la fois qu'il a posé la question pourquoi directement? Il vient pas pour dire je ne comprends pas pourquoi tu entends, tu me prends pour lui des blocs, tu n'as pas répondu à ma question.

[00:29:24]

Juste une conférence de presse recensaient sans 107, d'une certaine façon, que tu ne puisse pas relancer parce qu'à côté de dessence et on pouvait faire avancer le micro à côté de Deschamps, il y a en général l'attaché de presse qui est assis là et qui est qui est en mesure de dire on ne répondra pas à cette question ou bien passe le micro à ton collègue parce que le sélectionneur répondra pas toi. Tout ça est quand même très contrôlé, en fait.

[00:29:49]

Et tant mieux quand j'entends le dire. Mais en fait, on a vraiment envie de voir la liste de Deschamps chaque fois, à chaque fois qu'on parlait de Deschamps pour voir directement Makari, à chaque fois que la même veut un truc, ils viennent Milleville. Les choix, ils viennent nous dire Moi, je ne veux pas. Et voilà pourquoi je veux quand il a quelqu'un.

[00:30:16]

C'est tout ce que je demande, c'est ce qu'il veut. Le problème, le problème à faire ça. Je pense que de toute façon, c'est tellement criant que tout le monde sait qu'aujourd'hui, il ne rappellera pas et que si il donne juste une explication, comme vous êtes en train de dire et qu'il répond ça va faire une polémique, mais c'est même pas une polémique, c'est Cissé. C'est pire que ça. C'est que les journaux vont se servir de ça.

[00:30:42]

Elles permettent aujourd'hui jusqu'à la sélection et la sélection. Ils vont parler de ça aux autres joueurs. Vous trouvez ça normal que Benzema, lui, ne viendra plus jamais en équipe de France? Et tout ça, il a pas envie de ça. En fait, il a envie juste de protéger et aussi de se protéger, lui de protéger son groupe parce que c'est un cas épineux. Et vous le savez très bien. Et c'est pour ça que pour moi.

[00:31:01]

Alors je ne dis pas ça pour Loïc, mais pour d'autres, c'est là que d'en essayer de fouille merde. Essayer de poser toujours la même question et ce n'est pas une question de certains vont encore me dire ouais, je te dis parce que je le vois sur les réseaux sociaux. Et toi, t'es l'avocat de Didier Deschamps? Si je ne suis pas l'avocat Didier Deschamps. Parce que si j'étais à la place de Didier Deschamps et sélectionneur, eh ben oui, que je leur appellerait Karim Benzema, ça me parait logique.

[00:31:25]

Sauf que là, c'est tellement un cas épineux et que c'est un problème humain entre les deux. Que voilà. On voit juste ce que tu veux comprendre. Ce que dit Samuel, c'est pas exactement ça la stratégie de com que tu décris. Moi, je peux l'entendre. Le mec qui dit de toute façon bordel pour bordel, autant part répondre parce que ça peut être mal interprété. Ma chance, c'est juste que non. Regarde sous les yeux. Le Parisien Noël Le Graët 2 points.

[00:31:54]

Ouvrez les guillemets. Personne n'est puni à vie. l'AS tu envie de dire arrête de nous prendre pour des cons? C'est ça le problème. C'est à la limite toi, toi, ce que tu décris, toi, ce que tu décris, je l'entends dans la stratégie de jeu ne donne pas d'explication. Sauf qu'il donne des bidons. Mais oui, mais c'est l'explication bidon qu'on ne veut pas. Si tu me parles, de répéter Deschamps, ils sont.

[00:32:14]

Ils sont donc ACCC de l'art de Twiggy. Noël Le Graët quand il parle Saint-Sornin? Ben oui, bien sûr. Et surtout pas sur sa France. Pas sûr que ce soleil n'est pas surtout la preuve. La preuve qu'ils ne sont pas collés parce que sinon, ils tiendraient pas ce discours là. Mais en disant ça, ils lecou. Samuel va raconter un.

[00:32:37]

C'est juste le truc de Samuel et que là dessus, il a porté et il a un rôle. Il a du talent. Eric. Évidemment qu'à chaque fois que la Coupe d'Europe, depuis des mois, finit par avoir les comparaisons. Hadrian, qui est pris en équipe de France et qui arrive. Mais ça n'a rien à voir. Et pas n'importe lequel. Mais oui, je sais pas, mais il ne faut pas le faire. C'est toi devoir empêcher les gens de penser en équipe de France.

[00:33:11]

Il y a une part de symbolique. Ben oui, je ne peux pas empêcher les gens de penser passer du handball. Jérôme de France, c'est pas que du foot, on est pas là à parler. Il explique Je me dis je ne dis pas pour ce que tu as fait. C'est très grave, je ne veux pas. Moi, je ne travaille pas parce que je trouve que c'est une faute. Cabet, Benzema, mais dealeuse.

[00:33:34]

Mais attends. Franchement, il y a quelques mois, Eric, toi, tu penses quoi? De quoi? Mais moi, je capte jeudi le débat. Benzema ne m'intéresse pas. C'est que parce que c'est que pour moi, c'est clair depuis le début, je sais qu'il est qu'il ne le rappellera jamais, que pour que JMA revienne à l'équipe de France. Puisque le bruit court, il faudrait peut être Zidane reviennent bien vite à l'équipe de France. Patrick Kanner a estimé Ce que je ne dis pas que Karim est en pleine bourre.

[00:34:01]

Il faut vite que Zidane arrive. Sinon, tacots. Didier sera là parce que il y a eu l'histoire de l'interview. Il a cédé à la partie, oui, c'est à dire que ce n'est pas du football, ce n'est même pas extra football. C'est carrément une interview qui dépasse le cadre et qui devient un problème un petit peu compliqué en France. Et surtout que Didier a la suite de cette démarche, il pourra s'exila l'horizon même.

[00:34:25]

C'est formidable. Tu en réseau et dernier là où tu Arezzo, c'est que si tu avais dit le problème entre le problème Benzema, c'est entre lui et moi. Ce n'est pas du football. Et moi, je ne l'aura pas, n'aurait jamais. Et il peut le dire. Il peut se permettre de dire ça et c'est le fait. C'est le taulier du football français. Il a pleuré à 80 pour cent des gens en France. Qui le sportif? Voilà ce qu'il risque.

[00:34:47]

D'autant que les débats ne m'intéressent pas. Parce que Benzema, il peut mettre cinq buts par an et marquer avec la gauche et la droite. Il reviendra plus tard que Didier est là parce que il est rancunier par rapport à ça. Il ne passera jamais l'éponge, mais ça passera. Les poches sont pleines de trucs que le rabiot qui ne va pas venir, tout ça. Et d'ailleurs, on en a pas parlé. Mais dans la communication de l'histoire Rabiot, il est particulièrement maladroit en disant Il m'a pas manqué de respect ou style.

[00:35:14]

Il ne m'a pas manqué de respect à moi. Bon, il a manqué de respect à l'équipe de France qui va manquer de respect pour revenir.

[00:35:20]

Tu ne vois pas ce que tu dis. C'est assez pesant parce que ces gens, en fait, c'est comme si c'est lui qui s'approprie l'équipe de France. C'est énorme. Mais moi, j'essaie pour finir sur le dossier parce que c'est déjà en parler. Jamais, mais pour reparler encore une fois en donnant des explications. Et moi, je finirai là dessus. C'est que déjà, on ne peut pas se mettre à la place de quelqu'un qui a été menacé dans sa vie privée, où c'est allé très loin pour lui, se dit si je donne n'importe quelle explication, si je suis honnête.

[00:35:51]

Et en effet, c'est ce que vous dites, est ce qu'on pense tous? De toute façon, c'est une histoire d'hommes. Entre les deux, c'est allé trop loin d'un point de vue, d'un point de vue de la société. Ça a dépassé le cadre sportif. OK, donc, si on reparle de ça, ça fait mettre de l'huile sur le feu. Tu peux aussi. On peut aussi essayer de se mettre à sa place et se dire que le traumatisme a tellement été important à l'époque qu'il a pas envie qu'on en reparle et que ça fasse la une des journaux.

[00:36:15]

Voilà, c'est tout. Donc, pour lui, réponds à côté dans quelques jours si on revient à ratifia depuis un bout de temps l'autre. L'autre histoire du jour de la conférence de presse, jeudi, Deschamps le tacle Makina à la ligue sur le report de ce PSG. On vous expliquera dans quelques instants et bien sûr, votre avis nous intéresse aux 32 16 a tout de suite.

[00:36:32]

RMC Info Gilbert Brisebois, Banten, Daniel Riolo jusqu'à minuit. Bruno Satin orange. Pendant un quart d'heure, on va finir sur Didier Deschamps, qui faisait sa rentrée aujourd'hui. Je rappelle qu'il y a deux matchs à suivre contre la Croatie et la Suède match de la fameuse Ligue des nations. Ce sera samedi, la semaine prochaine, puis le mardi qui suit. C'est important que de se rappeler du. Dans l'histoire du report de Lance l'ENCG, ça veut dire que le PSG sera joué le jeudi, donc, c'est à dire 48 heures après le match de l'équipe de France.

[00:37:07]

Évidemment, ça pose un problème à Didier Deschamps parce qu'il se sent du coup un peu sous pression par rapport aux gens du Paris-Saint-Germain bipède. Bien sûr, s'ils veulent faire jouer le mardi, alors je dis bien Deschamps est contrarié en écoutant. On écoute pas.

[00:37:25]

On l'écoute pas dans quelques endroits gens, mais un petit peu puisque la LFP, qui a repoussé le match à la décision de mettre ce match l'ENCG le jeudi pour le moins surprenante, pour ne pas dire génante, a prêché la liberté de faire ce que je veux, heureusement. Mais borloz donner le sentiment d'être contraint et forcé de ne pas les concerner. Equipe de France en 2 matchs, à moins que les gens qui ont pris cette décision ne sont pas au courant des calendriers.

[00:37:59]

Je suis désolé, mais voila, je prends utiliser d'autres mots, mais ça serait peut être un peu trop fort chez les cadres et pour moi.

[00:38:08]

Donc, Embrouillent n'en veut pas au PSG. Si on veut la ligue en, on est d'Iroquois et compléta Tu crois que la ligue a complètement merdé les calendriers? Une chose que Deschamps tacle à ce point la ligue. On sait pourquoi. Opposition entre son patron Noël Le Graet et la ligue. Noël Le Graët pousse pour un candidat comme président. Donc, immédiatement, il faut écarter et mettre un tacle à ceux qui sont en place. Il y a toujours une dimension politique dans tout ce que fait Deschamps.

[00:38:34]

Une première bande d'une deuxième bande, d'une troisième bande, ça fait plaisir au patron qui veut placer son ami Denisot. Donc hop, on y va pour bien tacler la Ligue 1, il faut toujours expliquer après. Il avait raison sur le fond. Le calendrier, sur le fond, il a raison. Le calendrier, les moisis. D'ailleurs, avec ce genre de calendrier que je ne comprends pas, l'intérêt du PSG, c'est là. Le PSG se retrouve tout seul dans la merde, en fait, aveccette avec cette date parce qu'il y a effectivement le match, l'équipe de France deux jours avant et ils jouent à Marseille 3 jours après parce que c'est est passé.

[00:39:06]

Pas qui serait remis à ce moment là où tu pouvais pas aller jouer tranquillement à Lyon ce dimanche et même en ne laissant que 5 jours à tes joueurs. Et parce que ben voilà. Parce qu'il voulait peut être faire souffler les joueurs qui sont tous partis à Ibiza ou je sais pas où ça. Après, ils sont en vacances et qu'ils aillent à Ibiza ou dans le sud de la France ou à St. Germain. Aujourd'hui, on s'en fout. Raison.

[00:39:26]

Ils ont été en vacances. On apprend qu'il serait fou s'il serait fou. C'est quand est 4/5 qui reviennent avec moi. Ils ont été en France. Au niveau du bordel, on peut dire énormement. Ils ont été en vacances pendant 3 mois. Oui, excuse moi. Oui, oui, si tu explique que après avoir fait 3 matchs de football, il te faut encore 15 jours de vacances pour jouer au football. Il va falloir que tu me le prouve quand même parce que d'être arrêté pendant 4 mois, de jouer au foot, c'est unique dans l'histoire du football.

[00:39:51]

Des joueurs de foot. Déjà, ils vont pas partir 15 jours en vacances. Je pense qu'il va me tuer de dire oui lors d'une semaine. Ben oui, et ils vont prendre une idole maintenant. C'est ça, Djamel. Voilà, c'est une semaine, donc ce n'est pas 15 jours après, mais même une semaine après un début de semaine à jouer au football. Et j'en sais, j'en sais rien, mais tu sais très bien. Ça serait quand même rien d'un joueur de 17 ans au football, on le sait comme Amin et ben ouais, ben, tu as peut être oublié.

[00:40:12]

Et toi, tes années aussi. Alors toi, t'es vraiment un jour au travail, tu avais pas envie de vacances, mais bon, tous les joueurs, tu réussissions et une déception, mais ils ont envie de aller. Je ne comprends pas que moi, je comprenne pas homardiers de ne pas parler de ça. Explique moi qu'on fasse un caprice pour avoir 4 0 moins entendu parler du moment les uns après les autres, mais les joueurs de côté et les joueurs.

[00:40:35]

Et ils ne sont pas allés voir le président. Il est nouveau, on ne va pas jouer, lance un tout nouveau. Il nous faut des vacances, c'est pas eux quand même. Et donc, c'est l'entraineur et les dirigeants de Paris. Moi, je suis pas savoir qu'ils ont le droit de jouer. Ils faisaient jevoulais les patrons de la Ligue1 ou alors je ne vais pas pointer les joueurs. Je ne comprends pas comment, après avoir été autant arrêter et après avoir fait 3 matchs de foot en 15 jours parce que c'est pas il n'a pas fait 3 matchs tous les 3 jours, on y était.

[00:41:00]

Ça a duré une semaine et il y avait une semaine ou 6 jours entre chaque match et tu ne peux pas faire aussi match si je suis jour après un match contre promut pour malgré tout de continuer et reprendre une affaire en cours de saison. Qui? Qui, qui? Qui? Qui était portable de malgré tout pour tout le monde. Et à l'arrivée, comme comme le dit Jubeir. Il se retrouve quand même dans une merde pas possible avec un match de l'équipe de France parce que Didier et qu'il va faire jouer qui va faire jouer chez lui, il est dans son bon droit de le faire jouer.

[00:41:30]

Oui, oui, il va le faire jouer. Et donc, qu'est ce qu'il va se passer? Ils vont pas faire jouer les internationaux comme trolls parce qu'ils vont vouloir les garder contre l'OM et donc les Brésiliens.

[00:41:40]

Je ne sais même pas où ils sont. Les Brésiliens trouvent, ils vont aller. Je sais pas où jouer un match amical. D'ailleurs, à regarder les internationaux, si tu veux, c'est. Moi, je trouve que le message est moyen et surtout, à l'arrivée, ça risque de se retourner contre eux alors qu'ils auraient pu acheter les matchs.

[00:41:58]

Le début de la saison, pour eux, c'est octobre et mi octobre. Tu Arezzo? Oui, mais parce que d'ici là, Santos avait l'effectif Valence. Tu met une équipe bis. Tu fais le job. Toi, tu verras leur début de saison, mais il va être, je pense, assez particulier. Deux autres dossiers Deschamps et il appelle Kalinga. Ça, c'est le débat éternel sur. Trop jeune, pas trop jeune, trop jeune. Celui qui me pmb avait été.

[00:42:25]

Même pas 10 matchs en Ligue1, rappelez vous maintenant. Oui, effectivement, il y avait cette règle là. Il fallait jouer un peu. Ça fait une saison en Liga. Maintenant, il y a plus de place qui me permet. Quand il n'y a plus, il y a plus de limite d'âge pour écouter des gens de la maturité, des joueurs. On parle de ça, justement, des gens là, en toute transparence, écoutant Qualinet sur le terrain.

[00:42:45]

Ça se ressent et l'équipe de Rennes a gagné là. Là, c'est pas la même non plus. Malgré son jeune âge, il a une influence et il est capable de faire des choses à son jeune âge. Un potentiel qui l'amènera à faire partie intégrante de cette équipe. Tôt ou tard, ça viendra peut être tôt, très tôt. C'est la situation, je le répète, mais c'est un plaisir de l'avoir avec nous sur ce rassemblement.

[00:43:11]

Il a été clair, il dit Kamali Biella parce que Pogba est forfait. Après, il sait que Mavinga joue sa dernière saison en Ligue 1. Deschamps, ensuite, lui dira Il faut que tu parte comme il le fait avec tous les autres Mercouri. Je ne crois pas, mais il l'a dit dans une conférence de presse. Mais c'est grèbe de nier la réalité que Kamali. Il a dit oui, mais oui, on l'a dit. Deschamps, il dit aux joueurs partez et j'ai même pas envie de débattre avec toi parce que tu défends la réalité.

[00:43:46]

Tout est ramené.

[00:43:46]

En fait, tout est ramené. Que tu parles, tu passe du coq à l'âne, c'est tout est à Didier Deschamps, Noël Le Graët et Didier Deschamps Didier Deschamps. Il dit un truc, c'est pour défendre, doit être là. Kambinga dernières années en Ligue1, est bien arrivé à lui annoncer attention. C'est vrai qu'il a Mavinga. Il est tellement con qu'il attend que Didier Deschamps lui dise l'année prochaine il faut que tu te bats mon coco. C'est vrai, on y est tellement qu'on a pas attendu des équipes de grande ampleur.

[00:44:09]

Déjà, se on s'est posé la question, on l'a déjà. Est ce que je m'en vais trouver ce que je reste à Rennes? Apparemment, les offres qu'il y a eu n'ont pas été si convaincantes que ça. Donc, il va rester un an à Rennes. Il va découvrir en Ligue des champions. Tant mieux pour lui. Surtout que. Ils sont dans le tableau et tant mieux pour Rennes. Et l'année prochaine, en toute logique. Encore une fois, c'est pas parce qu'il est en équipe de France et que Didier va lui dire basé sur excita de joie.

[00:44:33]

Je pense qu'il n'y a pas que Didier Deschamps qui va lui dire demain, il a le choix entre Rennes. Il fait une année à Rennes avec la Ligue des champions et le championnat est une bonne année. Je lui souhaite. Il a le choix avec le Real Madrid, Barcelone et les autres. Il va aller. Il va faire quoi? En attendant, je reste à Rennes à écouter juste pour revenir sur le débat. Gilbert, parce que c'est moi.

[00:44:50]

Moi, ce gamin, je le trouve impressionnant. Voila, je ne sais pas ce qui va se passer parce que ça, ça peut aller très vite. Un mauvais choix peut couper ton élan dans une carrière, mais à son âge, ce qu'il fait, on l'a vu d'ailleurs même sur la dernière journée, puisqu'il a maintenant, malgré son âge et son peu d'expérience, il change l'équipe 4 qui rentre. Donc voilà. Donc, on sait très bien que ce gamin, si il ne fait pas de mauvais choix, il ne fait pas n'importe quoi.

[00:45:19]

Il va, y va, il va. Il va intégrer cette équipe rapidement. C'est peut être un peu trop rapide. Je ne suis même pas sûr. Moi, j'ai l'impression que ce gamin dans sa tête, il a immature.

[00:45:29]

Bah oui, il doit gérer les affaires, ce qui fait forcément si lui donne du temps de jeu. Il va séduire tout le monde parce que c'est comme tu dis, c'est un super joueur. Et que s'il séduit même Didier Silat, il l'a appelé parce que Pogba n'était pas là et certainement qu'il passera dans la prochaine liste avant, avant certains et moi même. Et je pense même que quand on regarde ses qualités et sa manière de jouer, son style de jeu, c'est le genre de gars.

[00:45:54]

Même plus le niveau va monter, plus ça va être facile à s'adapter. Ah oui, ça me fait penser à d'autres bourses gamins. Chaque fois que je dis la même chose parce que moi, j'adorais répondre, j'étais amoureux.

[00:46:04]

Ben, avec son pied gauche, c'est son élégance et l'élégance qui. Je dis pas au niveau pour d'Ogun, je vais pas le laisser tranquille. Et Dando juste parce que quand je lis moi, je l'aime encore quelques mois, je l'aime. Après, on verra. Je l'aime même si on peut tirer dodo chez nous. Je serais content de le voir jouer ce mec, donc ça fait nous à Marseille, c'est l'obèse chez nous.

[00:46:27]

Je suis loin, svp. Il est réclamé par le Barça. Julien Bruzois décodent pas comme les supporteurs de Rennes. Julien et oui, eux, très bien felicite. Qu'est ce que tu dis? Est ce que tu penses que trop tôt, on n'appelait pas carving? Maintenant? Déjà tôt, trop tôt. L'avenir nous le dira. Trop tôt pour être dans les 30 ou ans, les 22, 25, 27, non, mais là, il est remplaçant.

[00:46:59]

Il est sélectionné parmi les 23 directs. On aurait pu poser les questions les plus. La sélection et les autre milieu de terrain grandit quand même d'avoir trouvé cette année encore le niveau de jeu.

[00:47:17]

Effectivement, je trouve pas. Anzhi pense alors qu'il nous manque quelque chose quand même dans le dernier match pour le premier match de Ligue 1.

[00:47:26]

OK, c'était quand même un rythme tranquille. On va voir. Deschamps, dit il, a quand même notre ami Kalinga. Il a 44 matchs derrière lui, donc c'est déjà beaucoup plus que Mavuba, son arrivée avec l'équipe de François Clerc. En gros, c'était Raymond Domenech différent.

[00:47:49]

En même temps, lui qui a lancé la même réflexion que Daniel.

[00:47:55]

Les mecs arrivent avec 15, 20 matchs de Ligue 1. Mais là, il a 44 matchs au Daniel Bravo. Il est arrivé avec une cinquantaine de matchs pro en équipe de France et quelques années derrière. Mais voilà, il y en a quelques uns. Je lui souhaite un bel avenir, en tout cas à Reims. On a du mal à être inquiet.

[00:48:18]

l'Intérieur de Daniel Bravo quand même, bien sûr, mais je pense qu'on est pour camerlingue. Bravo! Il a les moyens d'aller plus loin.

[00:48:28]

Après, on s'en plaint pas non plus loin que ça veut dire ça veut dire champion du monde et gagner la Ligue des champions. Parce que sinon, il été champion d'Europe et il a gagné une Coupe d'Europe. En France, il est le seul champion d'Europe, loin, comme il dit, dans un club top 50. C'est que s'installer. C'est une référence en équipe de France. C'est ça qui me dit en passant. Daniel n'a jamais été à son équipe de ça.

[00:48:57]

Merci Julien. Salut votre soirée! Alors pour répondre à l'anglais, les Brésiliens ne vont pas aller à l'autre bout du monde puisque la FIFA a annulé tous les rassemblements internationaux en septembre. Hors d'Europe, donc, pour les internationaux, je ne sais pas, mais il n'y aura pas d'équipe du Sénégal. On a compris Neymar en équipe du Brésil. Du coup, ça reste le problème pour le PSG. Ils auront sous la main. Alors je sais pas si vous le laisser en vacances.

[00:49:22]

Du coup, ils vont les garder au Camp des Loges. Ça, c'est votre question. Tu te rends compte, tu vas avoir une semaine de vacances, il faut les faire. Boisard hasardeux. Du coup, il faut plus de vacances jusqu'à la fin de l'année, j'espère. J'espère pour toi qu'il y en a pas eu qui va ramener le cobalt dans le vestiaire. Peux tu nous expliquer s'il y en a un qui a fait ce que j'ai dis?

[00:49:41]

Ça, alors on était responsable de ça? Pas du tout. Ah non, non, non, non, mais tu prends le risque, vu ce qui s'est passé dans les équipes qui n'avaient rien à jouer. Tu prends le risque de te plomber, toi? On l'a vu à Marseille, on l'a vu. Pas qu'à Marseille et de partout. Oui, mais surtout à Marseille. Si je ne trouve pas des a été appelé aussi, il a été bon avec l'EPCI à Lisbonne, là.

[00:50:02]

Et puis ca crée un plan d'espoir pour la première fois. Donc, il a quand même bien regarder les matchs de Ligue des champions, des gens de sélectionnerait avec les espoirs espoirs. Coquelet Non, mais tout comme Usul, coup de dés la sélection l'espoir reine Adélaïde Fernandez Bookeen sélectionneur des Espoirs, déjà Ripoll. Oui, ça, c'est une référence. Là, je pense que ça change des individus, genre tu vas le défendre, riposte. Excuse moi de ne pas mettre les deux DTN déjà DTN.

[00:50:35]

Je ne sais pas. Il est pas loin de chez Eric Gerets. En vidéo, par vidéoconférence, certains joueurs gagneront à rester piégé. Je vois également bien moi, ça restera piégé en piégeur surpris. Tu veux dire ça? Je ne sais pas. Je ne vais pas d'oseille. Le salut, Daniel. Si on oublie, je n'ai pas de mérite parce que je t'ai attendu l'affaire Spooky. Plus parce que sinon, tu me l'a fait poser le premier soir, tu pourrais poser la question.

[00:51:01]

Je sais pas ce que j'aurais pu offrir dans quelques instants. Bruno s'interdisait joint. Vois tu toutes les informations parues aujourd'hui? Parce que tu m'allume avec Deschamps et qu'il n'a pas pensé à moi? C'est mon ex, c'est mon deuil. Mais après mon protège les puissants, mon œil, mon oeil. Oui, mon Dieu, avec des mots, avec ce genre Brodinski puissant. Et c'est peut être plus dur. Mais c'est vrai, il est évident. Twixt, mon oeil a mis des WIXX, mon oeil de technicien.

[00:51:33]

Donc après, des fois, j'ai à l'oeil à Daniel Riolo d'ailleurs, où j'ai l'oeil d'Eric Di Meco. Et peut être j'aurais pu dire oui, Ripoll, c'est bien, mais il change avec. Les joueurs échangent avec les jeunes qui vont en espoirs et. Ils apprennent rien fait et on dit que c'est une pipe et plus d'un del'eau et plus d'un nom est bizarre parce que normalement, il n'est pas dit que la France espoirs était contente d'y aller parce que tu progresse, t'avais l'impression de progresser.

[00:51:57]

Pittet. Il ne restait plus qu'à une étape pour arriver chez les et là, c'est l'aboutissement. C'est bizarre. Ils ne veulent plus y aller en espoirs et ils y vont à reculons. Ils Y.B. Attends, qu'est ce qu'il va nous dire lui même si programme Slavoj Ripoll en face de moi le mercato. Jean-Michel Aulas était déjà un truc dans l'affaire en son temps, juste après ton avis avoir trouvé que ça ne fait pas l'affaire foot. C'est à ce moment dans la vie.

[00:52:23]

C'est un sport d'adresse qui est un sport de davister, de souplesse et d'intuition. C'est pas un sport de contact jusqu'à minuit. Et l'after foot. Si on ne veut pas de contact, on va jouer aux Haussler ou va jouer à la pétanque. On joue au football, c'est onze matchs contre 11 mecs et ça devient aussi une question de centimètres. C'est la beauté de ce sport. Apprivoisent. Ils sont là jusqu'à minuit. Daniel Riolo, Jérôme Rothen, Eric Di Meco ou Samoussas IETF, bien sûr, avec le nouveau compte Instagram de l'inventeur.

[00:52:54]

Et il nous rejoint un habitué de l'acteur. L'agent le plus influent de la planète football, juste après Georges Bundles. Normalement? Ha! Ha! Ha! Ha! C'est rare de l'avoir au mois d'août. Normalement, il est sur les routes et le matériel à l'arrière. Bruno atteint aujourd'hui Buenos Aires, qui est venue. La montre a changé déjà. En général, il y a eu une montée. Il y a eu un bon transfert parce que la date du transfert veut dire que la période dure n'a pas beaucoup bossé cet été des vaches maigres et n'a pas fait de grosses ventes.

[00:53:29]

Bruno Guermeur a parlé mercato avec toi, évidemment. Du reste de la série sur àdire. Sinon, en France, c'est calme. Mais Bruno Satin, qui vit en France, c'est calme. Comme si il se limitait à la France. Mais bon, c'est ce qui l'intéresse, c'est sa carrière internationale. Ouais, ouais, ouais. Enfin, sur le coup, Messi.

[00:53:49]

Ouais, mais ne le dis à personne, ne dit pas qu'à Opal, au moins deux moitiés d'infos sur Messi. Comme tout le monde, j'ai un ou deux ans ou deux trucs ou deux éco, mais un ou deux tuyaux. Très sincèrement, si je devais me marier sur ce futur club, tu pleures, tu dois parier la mallette en Recos City.

[00:54:08]

Reste à voir ça plutôt sur le Barça. Si tu veux rester, toi, tu miniaturiste. Reste à voir comment il peut partir. C'est tellement énorme si tu veux. Effectivement, city la surface, mais plus les problèmes juridiques que ça va poser. Parce que même si en face, c'est le Barça bis là bas, parce qu'il y a Guardiola, Grichting et Yacé faireun Soriano est le chef exécutif, c'est le patron exécutif du club. C'est tous des anciens du Barça.

[00:54:43]

Mais ça me parait quand même compliqué.

[00:54:47]

Je quand même vous donner les infos du jour. Une expression ils ont la surface. Bien sûr, j'ai noté sur Dans la surface. C'est du langage d'agents, ça, on va comprendre. Un peu comme Jérôme pour les vacances à Monaco à la surface de la surface. Quand je l'ai vu à Lisbonne, la surface ha ha ha ha ha ha ha ha ha ha ha ha! Les marais, par nos correspondants. Loïc Brélès était chaud avec Deschamps tout à l'heure.

[00:55:12]

Et puis on a Julien Landry à Montpellier. Hervieux-Payette bien décodés. Je lui ai bien posé des questions. Un peu qu'on peut voir donc avec Der Zakarian en conférence de presse, avec Der Zakarian en conférence de presse. La totale, éclate t il? Dégage une joie de vivre permanente. La question de Julien Landry MSIE à Montpellier? Michel, c'est possible. Réponse de Der Zakarian n'est pas fini.

[00:55:36]

On a pas les moyens de forcer l'affaire.

[00:55:45]

Pas beaucoup au premier degré. Non, on n'a pas les moyens. Désolé, mais les choses ont passé une partie de l'interview. C'est mythique. Plus une punition pour lui. Idem Bazin.

[00:56:05]

Alors, les infos du jour le concernant tout de même, il se passe toujours les trucs. Là, ça vient surtout de Barthomeuf. Où donc il y a aujourd'hui des éléments qui font dire que Bartolomeo pourrait mettre sa démission dans la balance en disant Si je démissionne, est ce qu'il reste? Je suis peut être prêt à démissionner pour qu'il reste.

[00:56:24]

Donc, ça peut être beau à voir si, si, ça suit ou pas. Berthomieu qui demande quand même à Messi qui dit Bon, moi, j'aimerais quand même qu'il s'explique publiquement, dit Bartomeu. Ou encore on peut le comprendre, mais pour le moment, non.

[00:56:42]

Lui, il veut activer sa clause en expliquant que le report de la fin de saison, il ne pouvait pas l'activer au moins de la fin de la saison dernière parce qu'il y avait encore deux mois et notamment pour finir et donc lui va activer sa clause. Et il dit juste qu'il demande au club de le laisser libre s'il y a un conflit. Il s'expliquera juste. Je pense que c'est speaker à un moment donné, soit obligé, mais là, pour le moment, il veut juste activer sa clause qui lui passe, que c'est légitime de l'action maintenant, tout comme il aurait pu le faire au mois de juin puisqu'il avait la possibilité de le faire pour le Barça.

[00:57:19]

Maintenant, c'est pas possible, c'est trop tard, donc je pense que ça se défend. Par ailleurs, sachez qu'en Argentine, le club où Messi était avant de venir au Barça, c'est le club de Rosario Newell's que Bruno bloqua. Mobilisation totale dans la ville, banderole revient à la maison. On t'attend, ils n'ont pas le temps. Ils vont organiser un convoi dans la ville pour persuader Messi de revenir à la maison. On parle de lui dans toute l'Europe.

[00:57:47]

Alors au Bayern aussi, on en a parlé. Thomas Müller est intervenu. J'ai vu le directeur financier je pas là quand on en parle de partout. Et on peut écouter maintenant Eric Aulas pour être complet. Pas déçu par plus de Brisbane. C'était tout à l'heure dans l'émission Top of the Foot de Jean-Louis autour de Voici et il dit Vous allez voir que oui, Griezmann a pensé à partir par rapport à la situation, Messi et tout le reste en écoutant le Bayern.

[00:58:20]

Bien entendu, il a aucune envie que ça ne pouvait pas continuer comme ça. Et il étudie sérieusement. Ça peut être autrement entre l'humiliation de 2008 contre l'Atletico Madrid, titulaire et ballon qui arrive jamais. Le comportement du coach était pour le moins discutable. Il était impossible de replacer. Voilà ce que disait Fred depuis longtemps, mais ce n'est pas un mystère que Benzema n'était pas heureux, que Messi ne voulait pas de lui et qu'il n'y ait jamais eu d'entente entre les deux.

[00:59:02]

Mais en tout cas, c'est Aulas. C'était même pas CTB. C'était le mal était même plus profond que sur ce coup là. Il te dit et il a raison. C'est plus qu'avec Messi, c'est avec l'entraîneur. Et voilà, c'est intéressant que ce soit confirmé par un proche de Griezmann. En tout cas, il veut maintenant. Le problème, c'est qu'avec ce qui vient d'être dit là, Bruno, par rapport à ce que tu dis tout à l'heure, est ton sentiment sur l'affaire.

[00:59:25]

Le problème, c'est que si Messi reste. On ne peut pas rester, le coach va changer Daniel et si le coach change? Ben oui, le coach a changé. Déjazet, Williams du Mans, ça va changer quoi pour Griezmann? Le mal être, il était sous tension parce que cela reste disparais. Le malaise, il était déjà avant barrage. Il n'était pas à se taper dessus, comme, mais Milan. Mais Messi, qui reste avec le nouvel entraîneur Christian Suarès, n'oublie pas ça.

[00:59:53]

C'est important. Mais justement, lui, il n'aime pas que son pote. Donc, tu sais pas. C'est bizarre que tu aies ce sentiment, Bruno. Mais si tu le dis, c'est pour des problèmes d'Auzay. Eric voulait poser une question actuelle qu'est ce qu'il peut faire sans ça? C'était la même question. Parce qu'en réalité, je pense que Coman, c'est le mistigri. Mais si pour lui. Je crois même qu'il serait content comme il s'en aille.

[01:00:13]

Moi, je pense que c'est possible. M'enfin bon, globalement, si tu veux le Messi, il incarne tellement ce club et les succès du club que les gens, les gens ne comprennent pas. Il faut quand même comprendre que le club n'est pas dirigé. La direction, c'est d'une faiblesse. Ainsi, ils n'ont pas de gens compétents, mais elle va changer la direction. Oui, elle va changer quoi? Il y aura des élections? C'est lorsqu'il y a un timing et en attendant, il faut jouer.

[01:00:39]

Il faut constituer un effectif, donc c'est ça la difficile. Et pour démissionner? Si, si. S'il y a la motion? Non. Oui, non. Mais même si Messi part, il est pas obligé. A mon avis, oui, de toute façon, glauque, ça avance.

[01:00:52]

Donc, changement de gouvernance va arriver à tout de suite parce que brûleront, je ne comprends pas, tu dis tu dis va rester, mais tu as mon sentiment. Bah oui, mais justement, le respect, tu utilises, tu sais plus de choses que nous. Et c'est surement toi qui a raison. Mais tu active une clause Odo qui est passée en expliquant que vu le report du championnat, elle doit être valable et tout. Et tu veux te battre pour faire reconnaître cette clause là et derrière tu vois pas trainer.

[01:01:22]

C'est pas des messages forts, ça quand même, quand tu peux dire. Apparemment, il va s'entraîner. Ouais, ouais, apparemment, ça, ça, c'est réglé après tout. Alors on parle Griezmann, mais je veux dire Griezmann quand il sort d'une saison comme ça, au regard de ce qui coûte, tout ce qu'il a coûté en transfert et ce qui coûte en salaire. Les clients ne se bousculent pas non plus. Vous avez vu l'année dernière, je vais dire, trois gros transferts que le Barça a fait, qu'on n'a pas été des succès retentissant entre Coutinho, Dembélé et Griezmann.

[01:01:49]

Cette année, c'est très gros, gros investissement pour le club et on ne peut pas dire que ça a bien fonctionné. Écoutilles. Il a eu la chance de trouver le Bayern, mais malheureusement, il ne s'est pas imposé au Bayern et il était plus souvent remplaçant que titulaire. Donc, c'est dur de trouver des clubs après grand mois en raison là dessus. Et il a partir le sentiment du joueur et ça, ça se respecte. Mais bon, c'est pour ça qu'il faut dissocier entre Messi et Griezmann.

[01:02:21]

Je pense que Messi, dans tous les cas, même si t'as peut être raison. Un Bruno, mais non, je pense que Messi, quand il annonce ça, je vois pas. Avec tout ce qu'il a fait, on en a parlé. De toute façon, ça fait l'affaire comme ça pour au final dire moi, je vais rester là parce que juste si je voulais à Barcelone veut dire ça. Je pense que déjà, avec la clause, c'est même pas un service rendu.

[01:02:45]

C'est qu'au bout d'un moment, ils peuvent se dire bon, on va pas aller au clash avec cet homme là qui a fait Barcelone sur les dernières années. OK, après Griezmann, c'est complètement différent, en effet. Et là, t'as raison dire le transfert, le salaire. Mais aujourd'hui, il va aller où? Il va aller nulle part. Oui, et puis l'année dernière ne vous aura pas échappé. Effectivement, quand il avait pris la décision de quitter l'Atlético, tout ce qui était destinations en Angleterre, il voulait parler parce qu'il excitait, et encore moins sa femme.

[01:03:13]

Et les Anglaises, on oublie. Maintenant, tu parlais de la surface de City. On a quelques chiffres, selon la presse anglaise, qui dit ça coûterait 500 millions d'euros à City. Alors, ils ont fait leurs calculs puisqu'ils ne parlent pas de la fameuse fameuse clause ils. Forcément, ce sera au dessus du prix de Neymar. Pour eux, ce serait 500 millions et l'EAS et un contrat de 110 millions d'euros par an. Ça, c'est le calcul de la presse anglaise.

[01:03:36]

Ouais, c'est ce qui coûte 700 millions environ. C'est astronomique. Ça n'a aucun sens sur le plan économique. Parce que effectivement, vu l'âge qu'il a bas, on ne peut pas amortir. On parlait au on disait l'autre soir sur le business qui génère peut être que finalement, ça pourrait être rentable, lui, non, pas son business. Un an seulement. Oui, j'ai un business quand tu veux, quand tu fais un plan pareil, tu l'étale sur 3 à 4 en business, non?

[01:04:03]

Là aussi, je veux dire. Il a pas un charisme débordant. Il représente commercialement beaucoup moins que Cristiano ou que Neymar. Même pour amortir, il faudra lui faire faire beaucoup de choses.

[01:04:16]

Donc, si à la surface. Est ce que le PSG a la surface? Il faut savoir comment il s'arroge encore avec les autorités du fair play financier, puisque bon dans le collimateur Laineuse City, avec ce qu'ils viennent de traverser la surface, a pris un coup. Bon, ça, c'est pour ça que ça me parait extremement. Tu demandes qui? Qui peut se le payer et de quelle façon? Et pour combien de temps? C'est peut être ça qui va régler le problème.

[01:04:39]

On lui dit pour ça que Bruno a le sentiment qu'il va rester parce qu'on ne le voit pas. Mais ça, ça, une ancienne partie restauré par défaut, faute de pouvoir aller où il veut. C'est pour ça, encore une fois, que opened, au bout d'un moment, en voyant l'investissement, s'il demande un transfert, que la seule possibilité que ça se fasse dans un autre club et en plus sur un an. Parce qu'apparemment, dans un an, il ne veut pas, il veut se barrer aux Etats-Unis.

[01:05:03]

Non, tu peux peut être même 50 millions sans talent. Mais dans un an, si tu mets pas de transfert, tu donnes que le salaire. Moi, je vois un club. En effet, être capable de le faire, c'est possible. Et pas un club qui va mettre 200 millions de transferts ou 300 ou 400 et lui donner le salaire. Lui dire au bout d'un an Merci, hein? Mais moi, je vais signer chez David Beckham à Miami.

[01:05:23]

C'est pas possible? Non, parce que la MLS, les Américains, ils font les choses cohérentes. D'ailleurs, le modèle économique est tel qu'il est aujourd'hui. Il y a des très petits droits télés et donc là bas, le propriétaire. Je veux dire même s'ils peuvent investir et que ça fait un coup de projecteur énorme. Ils balancent pas le pognon par les temps.

[01:05:44]

Quelques instants est de retour pour parler d'un tout autre sujet. Christian Gourcuff n'est pas content, lui. Les nouvelles règles, les 5 changements et compagnie, ça me saoule. Il explique pourquoi et on verra si on est d'accord avec lui. On se retrouve toutes.

[01:05:57]

RMC Info, Verberie voir. Jérôme Rothen. Daniel Riolo ou Seibu Sarriette et Bruno Satin ce soir, le deuxième agent le plus influent du monde, juste devant Mino Raiola Weltanschauung Gilbert, parce qu'il y a deux équipes qu'il pense quand tu racontes ça à la radio, il y en a qui pensent que c'est vrai. Avec 10, j'ai entendu que c'était passé. La vérité, c'est pas ça qui se cache derrière. Fait gaffe. Ha! Ha! Ha!

[01:06:24]

Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Que c'est déjà trop tôt. C'est quand tu sors d'un CD, il faut acheter la TVA une fois c'est perso, une fois ces sociétés, une fois c'est l'Urssaf. Donc tu sais d'où on est. On est dans le collimateur.

[01:06:38]

C'est pour ça. Il y a quelques années, tu étais toujours dans le plus grand chose. C'est ça. Il fallait pas que tu dises en fait comme les autres, c'est que les joueurs de poker auraient fait 2 ou 3 bricoles dans un Lanteigne. Surtout pas dire contrôle derrière toi.

[01:06:54]

Tu a écouté la première heure de l'acheteur avec des gens au programme.

[01:06:56]

Bruno Oui, j'ai écouté, j'ai vu, j'ai vu la liste et j'ai vu la conférence de discussion qui a eu dans L'acheteur. Tu te positionne comment? Oui, effectivement, je suis surpris qu'il ait pu rappeler Rabiot au Breuil, il aurait fait une saison stratosphérique, mais ce n'était pas le cas pendant 6 mois. Il n'a pas joué. Après, c'est vrai que dans les derniers matchs, au moment où la Juve était au bout du rouleau, lui apporter un petit peu de souffle qui leur a permis de finir la saison qu'il a bien terminé après une hécatombe au milieu de terrain.

[01:07:29]

Et à Matuidi qui est parti, il y a Pogba qui n'est pas venu. Il y a une Dembélé qu'Alcoa vide, donc proposé. Ouais, donc. Bon, il fallait bien. Je suis allé bien le rappeler et je pense que peut être qu'il envoie un signal pour montrer que il a une forme d'ouverture. Cela étant, c'est vrai que la façon dont il avait décliné était était fort peu élégante, fort peu respectueuse de l'institution et aussi fort peu respectueux des joueurs qui avaient été sélectionnés à sa place.

[01:08:03]

Bon, malgré tout, il est là. On va voir comment ça se passe la semaine prochaine. Christian Gourcuff n'est pas content parce que je rappelle ce qui se passa pendant le confinement pendant la reprise. Par ce confinement, l'UEFA, la FIFA et l'International Board s'est emparé du sujet, a dit OK. Dans un premier temps, on a dit temporairement on autorise 5 changements par balle de façon très cadrée et trois séquences tout ça. Et puis, assez rapidement, le temporaire se transforme en temporaire long.

[01:08:31]

Et puis, on voit venir gros comme une maison, le définitif. C'est à dire que là, les cinq changements, ça reste dans certains championnats, notamment en France. Les Anglais, eux, après une infractions, ont dit non, pas chez nous. Nous, on reste à 3. Christian Gourcuff réagit. Pour lui, c'est pas possible, ça ne va pas.

[01:08:47]

Moi, je suis contre dans la mesure où je pense qu'un match, c'est une. C'est une guerre d'usure, c'est à dire que c'est le jeu aussi qui permet, après un moment donné, de créer des brèches. C'est souvent comme ça que j'ai considéré, c'est à dire qu'on est on travaille. Et puis, à un moment donné, les ouvertures se présentant en fin de match. Donc là, ça change encore la donne. Les discours en disant que ça permet aux entraîneurs d'avoir des possibilités de changer les aspects tactiques.

[01:09:22]

On se place dans un contexte de football américain. Pour moi, ce n'est pas comme ça que je conçois le foot. Il a tout bon, sauf la fin.

[01:09:31]

Ce n'est pas un football américain. C'est, comme je le dis souvent, un pas de plus, en tout cas, cette décision vers la mobilisation du football, c'est à dire une dimension principalement athlétique qui fait qu'il doit toujours y avoir des hommes frais, du mouvement, de la vitesse pour ne pas perdre le client qui a du mal à consommer 90 minutes de foot et qui préfère les résumer quand ça va vite. Et cette fameuse guerre d'usure? Qu'un match puisse se jouer sur la fatigue, sur un ralentissement du jeu parce que tu n'as pas assez de changement et que le mec fatigue dans la vision moderne du foot, on n'en veut pas.

[01:10:10]

Il faut que ça continue à aller vite et c'est toujours plus de puissance, de vitesse et esthétisation. C'est une vision moderne du foot qui ressemble de plus en plus au sport américain ou aux oiseaux. Sauf que si, si, tu, puisque ce que dit Gourcuff, c'est la dimension physique du foot, va être un petit peu gommé. Et 4 tu ton adversaire, y'a plus d'espace. Ça permet aussi, sur des faits de match, avoir plus de spectacle alors que les Français d'Amérique aussi.

[01:10:41]

Si tu shinsei coups et que les mecs soit en pleine bourre, tu vas avoir des matchs, peut être Opsens de matchs qui seront aussi fermés qu'en début de match. Physiquement, je parle, mais je ne suis pas sûr. Je pense que je passe plutôt qu'auteurs par rapport à ce que tu dis. Je sais pas ce que l'usure fait que Brandao. Il y a plus d'espaces en deuxième mi temps, par exemple. Et puis attention, on parle de deux changements en plus dans les mêmes temps, c'est à dire en trois, en trois temps.

[01:11:06]

Vous trouvez ça bien 625? Non, pas du tout pour moi, mais franchement, pour lui, avoir la comme Eric fait aux commentaires, ça me choque pas fait parce que de toute façon, j'étais perdu. C'était le bordel. Je n'ai jamais été dexiger et j'ai pas vu. Alors autant je vais te dire j'ai pas vu de grande différence. C'est vrai que sur l'ascendant d'une équipe, sauf une fois le Bayern Munich contre Lyon où j'avais l'impression en effet que les Lyonnais résistaient et faisaient mieux que résister contre le Bayern.

[01:11:37]

Et physiquement, j'ai l'impression aussi que les Allemands y piocher un peu et que les changements du Bayern. Quand tu vois le genre, c'est le banc du Bayern qui avait fait redynamisée. Ils ont fini le match en boulet de canon et Lyon sortait pus. Et ça, c'est la vérité. Mais c'est le seul match où j'ai senti ça. Il y a eu, il y a eu un match aussi. L'hommage à Paris ou Rappelle toi, zappez. Navas est blessé.

[01:11:58]

On se demande y un gros bug d'ailleurs pour commenter. Parce que je ne comprends pas pourquoi ils ne sont pas n'inverse tout de suite. Et moi, je dis bien il doit pas être blessé. Et en réalité, je reçois un texto de Christophe Galtier qui regarde le match. Il me dit Tatsuo, Eric, il est en train de calculer. C'est son dernier changement. Il a droit de faire rentrer deux mecs. Il est en train de calculer avec Ricco qui fait rentrer.

[01:12:21]

C'est pour ça que je pour. Il y a eu. C'est là où j'ai grandi. Il me semble que tu as raison, c'est à dire que ça change tout de suite et qui fait que le feu vert pour faire Rendell. Je veux dire que je suis bobo, digne de rang et repas si Narváez se blesse. Bon, après, ça change tout de suite. Une minute, c'est exactement ce qui me gêne dans les échanges. Il y a la dimension physique qui qui à réfléchir.

[01:12:43]

Il y a là, il y a la dimension physique, qui peut être une Ansiaux. Il y a un truc qui me gène, c'est que les 5 changements peuvent gommer une erreur tactique ou de composition de l'équipe de coach. Et moi, je pars du principe que Ecoutes qui se trompe. Eh bien, il faut qu'il se trompe jusqu'au bout. Et c'est con que ce. Parce que quand tu sais que tu changes la moitié de ton équipe et encore d'autres choses.

[01:13:07]

Je suis d'accord avec toi. Mais encore une fois, il faut aussi y aller mollo là dessus. On dit les 5 changements quand tu regardes les 5 changements en général, les deux derniers changements du mois, le dernier temps de changement, c'est sur les 10 dernières minutes. Les 5 dernières minutes, c'est très rare. Moi, j'ai pas vu depuis le début ce que tu dis, Eric, c'est un entraineur qui se trompe en première mi temps. Peut il peut être y arriver?

[01:13:29]

Il avait commencé tout ça avec les Stéphant. Moi, j'étais au moins samedi à Lille quand il a fait rentrer les 3 joueurs en même temps. Ça a changé un peu le match. Alors exemple? Oui, ça a impacté. Oui, mais il faut se souvenir justement la génèse de ces 5 changements. C'est encore les Italiens qui sont souvent en pointe là dessus. Les premiers ont évoqué demander la possibilité de faire 5 changements. C'est les Italiens. Pourquoi?

[01:13:51]

Parce que ils savaient qu'ils allaient devoir jouer beaucoup de matchs dans un temps très rapproché et surtout à une période où ils allaient faire chaud. Donc ça ça justifié pour pas que ça pète partout. Et donc ça, c'était légitime. J'ai envie de dire, mais maintenant que ça soit maintenu, si on revient à un rythme plus normal, même si on sait que le calendrier est trop serré. Alors est ce que ça va durer ou pas? Je ne sais pas, mais rien à redire.

[01:14:17]

C'est à mon avis. Ça venait à durer. Aucune raison, comme tu l'as dit. Et l'AS Monaco? Mais il y a un autre truc derrière mon compte, c'est les clubs puissants. L'argument, pourtant, c'est à les plus grands et ont des effectifs encore plus importants. On peut faire tourner les mecs forts sur le banc. Bien sûr, évidemment, demain et après le PSG, Dijon ou Dijon, le PSG sur la croissance, je m'en vais, vous voyez.

[01:14:43]

Mais encore une fois sur l'histoire du changement. Alors des fois, ça change la physionomie des matchs. On est d'accord, les mecs qui rentrent, qui se révèle, qui dynamisent l'équipe. Des fois, ça fait l'effet inverse. Je vous le dis et souvent, le mec qui tire la gueule parce qu'il envoie à deux et ça a toujours rien. Mais la règle, c'est quand même que si t'as si t'as des grosses cartouches sur le banc que tu as déjà formation ratio euro, tu peux pas nier ça comme toi, même si on te donne le choix demain sur le banc, tu veux 5 tocard ou cinq bons joueurs?

[01:15:12]

Je suis pas en 32h déjà. Déjà, tu me réponds d'une façon. Moi, je défends absolument ces 5 changements. Non, je ne défends pas. Je n'ai pas dit que je défendais si tu m'as tu bargaining. Tu cherches des exceptions. Je cherche. C'est mieux d'avoir des grands joueurs sur le banc, mais ok, on peut. On peut tirer tous les plans qu'on veut écouter. Christian Gourcuff va ouvrir la bouche et puis dire il a raison sur toute la ligne.

[01:15:34]

Moi, je ne sais pas, je ne suis pas. A travers son intérêt. A travers son interview, j'ai appris que les équipes de Christian Gourcuff attendaient les 20 dernières minutes pour faire la différence, mais ne les a pas toujours vues, moi. Moi, j'ai regardé un Bordeaux Nantes à 5 changements et je me suis fait chier comme jamais. Mais il y a eu un tir cadré de parce que lui, il a pas la profondeur de banc alors qu'il n'a pas la même profondeur d'équipe.

[01:15:56]

Il l'a pas. Non, mais non. Tu donc? Après, on est tous d'accord. Est ce que ça va durer? Si c'est reparti en France, malheureusement, je pense que ça va durer. Mais les Italiens, ils ont eu raison sur le contexte. Là, le confinement, ça, ce que tu as, l'accumulation des matchs, la chaleur, tu peut le comprendre. Aujourd'hui, c'est vrai qu'on a du mal. Rappelle toi à l'époque.

[01:16:17]

4 Ça sort. On le dit puisque vous, vous êtes vous entendu le dire, c'est du provisoire qui risque de rester. Et pour les grosses équipes aussi. Et pour les coach, c'est un élément de management parce que ça va permettre de donner un peu de temps de jeu pour garder un minimum d'harmonie avec les mecs qui sont pas forcément titulaires. Oui, parce que ça évite de Colbert de faire la grève. Vous connaissez tous l'histoire du foot, le foot.

[01:16:42]

Pendant des années, il a très peu changé. Souviens quand il y a eu l'introduction de la règle où le gardien ne pouvait plus prendre le ballon à la main. Ça a été un truc pareil que c'était la révolution et tout est là ces dernières années. On change tout, tout le temps, alors il y plus de prolongation. Maintenant, en fait, on fait 5 changements, mais quand il y a plus de prolongation, c'est juste. C'était juste en Coupe de la Ligue.

[01:17:03]

En Coupe de France, Coupe de France, Coupe de France. A plus de prolong maintenant. Prolong planerait qui ont changé cette année. Le coup d'envoi, les 6 mai, en l'espace de quatre cinq ans, l'a énormément ont changé. Mais quand il y a des petits trucs. Est ce que c'est vraiment le jeu, donc améliorer la fluidité du jeu pour le spectacle? Parce qu'avant personne, il n'y avait aucune fédération qui a osé défier le Board l'INSAS International Board.

[01:17:28]

Le saint n'avait pas consulté, d'ailleurs. Bon, maintenant, ça a évolué. Ils appellent ça l'iPhone, mais il y a des fédérations qui sont un petit peu exonérées de tout ça. Les Anglais ont décidé d'introduire le Var en anticipation, donc maintenant, chacun fait un petit peu à sa sauce. Et puis, il y a la concurrence avec d'autres sports. Absolument. Pour les télés Telindus hors de l'hôpital. Bientôt, ils essaient de faire un truc pour que ce soit plus spectaculaire.

[01:17:52]

Le rugby, c'était les premiers et je veux dire, avec les fameux impact player. Quand il faut rentrer, les mecs, je veux dire, il n'y a jamais un pilier qui finit le match, son travail, ont placé les mecs en première ligne. Toujours toujours. Peut être la tendance vers laquelle va le football à passer. Comme disait Balle, où tu fais tous les changements que tu veux pendant le match te fait rentrer un mec pour un coup franc.

[01:18:10]

Tu le fais ressortir, par exemple. Des fois, il joue sans regarder. Non, mais tu ne sais pas de quoi parle le modèle. Ambage toi, tu sors, tu rentres, tu sors. Ouais, mais je pense que déjà là, regarde, on parle des 5 changements. Ça fait, ça fait jaser quand même que ça reste, je pense. Là, il y a Christian Gourcuff qui en a parlé, mais je pense que d'autres vont simuler aussi que lui explique que c'est très bien.

[01:18:35]

Bon, ben, on a vu l'effectif qu'il n'a évidemment pas Norland. Et puis bon, après, pour revenir là dessus encore, arrête de citer Dijon comme exemple. Je dois encore citer Dijon PSG à Rennes. Je sais pas ce que t'as contre la Bourgogne, mais ils vont te prendre en grippe A. Vraiment? Moi, je défends Dijon il y a 0 0 avec les trois changements. C'est énorme, mais ils peuvent tenir le coup. Arrête de parler d'eux alors que tu fais rentrer, mais tu vas voir, ça va gueuler.

[01:18:58]

Si une équipe, par exemple, tient le nul contre Paris et que les 3 mecs comme le dernier, tu envoies comme ça va très exactement l'exemple que je lis sur Dijon. Bon, voilà, on verra ce que ça donne. En tout cas, je voulais qu'on parle de ça parce que évidemment, les règles du foot, souvent, ça passe un peu à l'ASSE. On débat plus des transferts, des décla. Les trucs, ça passe à l'as encore autorisé au 21ème siècle, ça nous pas, ça ne se fait pas ça.

[01:19:24]

Bah, je ne sais pas. Je regarde les joueurs avec des pancartes. J'utilise cette expression, j'aimerais comprendre. Ça n'a pas sa place à la place.

[01:19:32]

Quand tu joues au poker, tada, ça peut passer comme ça grâce à la d'Israël, à la région. On y fait gaffe. Oui, c'est pas ça, là, ça veut dire Taku, mais ça coûte cher. Quand tu prends le truc, tu penses plus à l'aise avec un as, tu perd pas. C'est ça. Le problème se laisse réfléchir là dessus pendant un temps moyen tant recherché si cette expression est valable. Jean-Michel Aulas veut quatre clubs en Ligue des champions, avec quatre clubs qualifiés d'office, comme les Espagnols, comme les Anglais.

[01:20:04]

C'est comme les autres.

[01:20:09]

En Italie, foot super Wigwam. Jusqu'à Mignonet, avec Jérôme Rothen, Daniel Riolo, Eric Di Meco qui sera avec nous Staley tous les jeudis. Quand tu n'as pas de match, je dis où Eric est sur le terrain. Il va commenter les matchs, il bouge, il l'Europe, quoi. Commente pas l'Europa League, mais des fois, il rentre jeudi dans Wiki descente de l'avion et il y aura des y'aura des matchs. Même si on ne commente pas, il y aura des matchs sur eux.

[01:20:40]

Bah oui, tant qu'il y a des clubs français avec d'Europa League, des fois, ça, c'est vite fini. Mal installé, d'annees rincée, Lille? Bon, ben, il va falloir qu'il soit pacifie. Donc, ils ont deux tours à passer. Ça n'aide pas à Lille, en en Lyon, Lille. Christophe, il va jouer du mont Chauve à Nice. Ligue doivent pouvoir passer la phase de groupe l'année dernière. Saint-Etienne et Rennes devaient également la passer que vu.

[01:21:06]

Le groupe de PIB dans lequel ils étaient plus pipent que les pays parce que je les ai commenté les matchs après moi, je ne sais pas. Mourad Boudjellal a dit que ça comptait pas l'Europa League. C'était nul parce que Mourad Boudjellal, c'est quelqu'un. Il faut écouter dans le football la pub des coupures. Surprenant. Mourad Boudjellal pourrait passer à l'AS. Elle passe à l'AS. Son avis face à l'AS. Et c'est là que simplification de l'expression tu sais dans les jeux de dés ou lâche ne vaut qu'un point et c'est donc une quantité négligeable.

[01:21:36]

Voilà, voilà. Hexagones Gilbert nous sort l'expression, mais il ne savait pas ce que ça voulait dire. Nombre d'expressions de tous les jours. C'est bien, c'est bien d'aller voir parce que ça nous fait progresser. Mais oui, on a dit les expressions ici, c'est interdit, Daniel. Oui, c'est vrai. Le jour où j'ai mis les pieds ici, tu m'as dit oui, pas dans cette réflexion un peu vieillotte, c'est nous. Quand on parle survient, c'est l'expression du foot, les expressions.

[01:21:59]

Thierry Roland a sa place à la tournure de phrase. Ça passe à l'as. Là, ça passe. On l'a Yazidi à l'époque où il fallait mettre une pièce dans le noir. Quoi!

[01:22:09]

Voilà comment on va faire un petit quart d'heure, instance, si vous le voulez bien. Oui, ben oui, parce qu'il ne se passe pas mal de choses. Faire préséances? Oui, instances, instances. League, quoi? Comment despèces? Il y a des spécialistes pour juste avant, mais juste avant. Petite instance comme ça, sans passer un coup de fil d'eau, c'est compliqué à gérer. Le seul élu qui s'occupait des instances juste avant de poser la question sur Instagram.

[01:22:39]

Oui, puisqu'on parlait de Boudjellal, je peux vous dire que l'une des premières chansons de Julien Cazarre. Se rassure Mourad Boudjellal. C'est vraiment dommage, car je crois que Mourad Boudjellal inspire beaucoup Julien. Ouais, oui, je pense. Je ne sais pas ce qu'il va faire faire une belle année. L'ex futur président. Mais vu qu'il a rebaptisé Mourad Boudjellal, Mourad bouge de là. Ça me donne une idée de ce que je vois.

[01:23:09]

Ça semble assez évident. On verra. Alors oui, car leurs instances. Pourquoi? Parce que quand même. J'aimerais profiter de la présence Beric de Bruno pour parler de ce qui va se passer à la ligue à bientôt le 10 septembre, parce qu'on commence à commencer à parler. On apprend des trucs sur les candidats. Qui va être président alors? Je rappelle qu'ils sont cinq désormais Denisot, Guérini, le patron de Panini, ni les petites vignettes qu'on collectionnés quand j'étais gamin.

[01:23:38]

Je ne crois pas trop à la possibilité pour lui, en effet, mais c'est très proche de lui. C'est très proche. C'est quand même grâce à grâce à ses amis, les amis de Jérôme, PIIA, Castellitto, Guérini. Sa place l'a déjà. Stofflet, c'est les amis de Pierre Ducrocq n'est plus là. On l'embrasse comme ils ont fait le business des vignettes de Losail sur le dos des joueurs. C'est toujours le cas. D'ailleurs, c'est toujours le cas.

[01:24:08]

C'est quoi cette histoire pour les joueurs? Cette fois, toi, catégories chaque 220 à 280 euros pour les joueurs de L1. Mais c'est braquage. Alors donc c'est un bras cassé. C'est une des plus belles affaires du monde. De très, très bonnes affaires à télé. Comme pour le remercier, ils l'ont foutu au conseil de la ligue, le patron de Panini Panini vient prendre des photos des joueurs tous les ans pour l'album blanc et donc chaque joueur touche 280.

[01:24:30]

Non, mais c'est pas que pour les figurines Panini, c'est aussi pour rester. Sean Lennon Non, l'utilisation collective n'est qu'au départ pour les joueurs de D1. Mais ragréage dénormes NFP ont le même prix que Bruno Le Train joueur, mais quand même bien bas. Mais en fait, qu'est ce que vient foutre dans cette histoire, c'est à dire qui doit exister entre là dedans? Parce que si c'est le cas, Philippe Piat, son idée, ça a été justement de négocier avec Panini en disant en disant à tous les joueurs C'est moi qui vous inquiétez pas, je vais gérer, je vais gérer au niveau international pareil le niveau de la m'acharner, du génie, fort bien.

[01:25:10]

C'est un grand moment de. Quant à la remise de chèque, il avait déjà hâte à une convocation. Donc ils te disent bon la semaine prochaine, je viens le mercredi, alors on vient, donc ils viennent en petit comité. Là, ils viennent de nombreux compter les joueurs. Pas la même chose à Monaco et à Bastia. Ils venaient plus nombreux que j'étais à Paris. C'est bizarre, mais Bréhalais, il me semblait qu'il prenait deux nuits d'hôtel.

[01:25:34]

C'est bizarre, mais est resté une nuit là où sang froid et moralisé arrivaient. Premièrement, il venait à la sortie de l'entrainement. Les Gábor allaient venir. On va manger. Donc là, il torben dans un sac pour inviter à bouffer. Mais là, je comprends pas. C'est lui, NFP qui organise une soirée retour l'Europa pour remettre le fric. D'accord et oui, ils font une note de resto de 4 fois la somme à 4 fois. Et puis là, tu passes l'après midi avec eux.

[01:26:07]

On passe un bon moment être remise de chèque. Et puis voilà. Et puis, ils font ça dans tous les clubs. Ils se font plaisir. Bon, c'est peut être pas à celui NSP. Un jour, peut être, quelqu'un aurait travaillé dans le business, rigole et Bruno est bien placé pour le savoir aussi. Et nous, les joueurs, on n'est pas trop con quand tu passes un cap, c'est sûr que les opé est, en fait.

[01:26:31]

Tu peux en faire. Et quand tu vois que là, ça représente 280 balles pour l'image qu'ils utilisent, c'est à dire dans les jeux vidéo, les agents du foutage de gueule et du contingent d'un joueur peut de tourner la donne. Entendu les gars, c'est quoi cette arnaque s'ils veulent utiliser de façon individuelle le joueur à la négociation? Je veux dire pour la jaquette de FIFA de les voir sur la jaquette. Autrement, ils n'ont rien à voir. Mais là, c'est le collectif des équipes et tout ça, on est pas CARIC.

[01:26:59]

Qui sait combien tu t'en souviens?

[01:27:01]

Oh non, mais oui, je sais, je crois que c'est une poignée de main. D'ailleurs, vous vous souvenez de la déclaration quand même de Philippiens disant on verra qui sait comment la faire.

[01:27:13]

Là, vous l'avez déjà? Oui, qui va nous expliquer que c'est l'écho du couvent? Bah, déjà, on nous explique tellement de choses sur les placements financiers LNFP, un patrimoine dont le patrimoine global et comment ils ont conservé certains joueurs arrêtés par les conseillers financiers taillés l'Unef, puis, à la première occasion en devenir. Pourquoi tu ne le fais pas venir? Gilbert J'aimerais bien dire. Castano nous parlera de tout le monde dans l'organigramme de. J'invite tous les gens à aller voir et vous tapez NFP et vous regardez l'organigramme, allez voir le nombre de gens qui bossent, de secrétaires, de sous secrétaire.

[01:27:55]

Rien que de regarder un syndicat carriériste, ils font bosser des gens bien, tant mieux. Là où c'est dérangeant, par exemple, si on compare un petit peu la distribution des droits télé, je veux dire y'a les clubs de L1, les clubs de L2, mais par exemple, le National, c'est le parent pauvre. Jusqu'à cette année, il touchait zéro alors que lui nfp une quote part de 6 millions d'euros. A quel titre? J'ai une belle occasion de but non lucratif pour aider les joueurs, les assistés.

[01:28:22]

Je ne pense pas qu'il ait payé le salaire à la place des clubs. Il a été vendu 10 millions. Et puis après, quand ils ont monté leur toute leur conseil en assurance et tout va demander à Coutadeur et à la poignée de joueurs qui ont été ont fait ruinés par les conseils. Je suis détaille pas les places des régions Hervio de février. C'est juste un peu gênant de les mitrailler en permanence à %0,2 en février, ce qui est bien sur la zone.

[01:28:45]

Elle est belle, elle est belle. Février 2019, je crois pas me tromper. Interview dans l'équipe de Philippe Piat, où il y a une interview d'un joueur qui a donc été et qui a perdu une tonne avec les mauvais conseils de la fameuse boîte parallèles qu'il avait créée. Réponse de Philippe Piat les joueurs de foot n'aiment pas perdre. Mais qui aura dit qu'il n'aime pas perdre? Il a quand même dit dans l'investissement qu'on peut perdre. Il a quand même dit oui, mais il a vu juste.

[01:29:18]

Il a quand même dit dans cette interview Il est vrai qu'il y a un dysfonctionnement et on va y remédier. C'est pas normal. Le dit Iza joueurs et disfonctionnements, c'est un honneur. Mais vu le tollé, vu le tollé que ça a créé en interne et pour étouffer un peu le truc, ils ont proposé un arrangement à l'ensemble des joueurs, même les moins connus. Parce qu'au début, j'avais proposé surtout à ceux qui étaient connus, donc. Mais finalement, il oppose Nicod.

[01:29:41]

On est là pour ça, pour tout le monde, surtout pour les petits, les grands, ils n'ont pas besoin de toi. Evidemment, un arrangement avec Bruno, tu veux Bye-Bye? Il fallait sauver la face. Parce que là, ça prenait une ampleur. C'était, ça devenait insupportable. Quand vous avez monté une agence de joueurs aussi? Oui, mais ça, ils ont arrêté ça. C'est bizarre pour les syndicats. Ils l'avaient fait. C'était un peu compliqué au début.

[01:30:07]

Au début, c'était pour soutenir les joueurs qui n'étaient pas forcément représentés, puis qui avaient du mal à trouver un club de la même manière qu'ils font les stages en début d'année. Il y a un truc qui fonctionne bien, effectivement, mais. Mais. Mais après, c'était un truc qu'il avait autorisé au niveau international, que le syndicat des joueurs dans chaque pays puisse, le cas échéant, représenter les joueurs. Mais après, bon, passons. Il avait un problème, c'est à dire que la structure était déficitaire.

[01:30:33]

Si jamais une année on perd de l'argent, il n'y a personne qui va nous éponger les pertes. Donc, il y avait une forme de concurrence déloyale à l'arrivée. Après, on savait comment là dessus, je suis d'accord sur le montant. Tu peux adhérer, mais tu sais aussi très bien parce qu'on a des exemples. Et j'ai eu des exemples toute ma carrière et moi et moi, personnellement, que quand t'as des gros soucis avec le club, avec ton club.

[01:30:55]

Bon bah, si c'est très médiatisé, je pense qu'ils se mouillent pas. Tu le sais très bien. Ce qui est important dans un secteur d'activité qui a un syndicat, ça sert aussi de contrepoids quand il y a des grosses négociations. Bon bah, il représente les joueurs. Parfois, il y a des branches. On ne peut pas s'organiser. Je n'avais pas forcément les départements. Il regardait les joueurs, oui, jusqu'à une certaine limite. Je le dis bien et on peut se poser la question, Gilbert dans l'épisode Kovy et le poids qu'ils ont mis pour reprendre le Chaplain.

[01:31:24]

Est ce que c'était l'intérêt des joueurs de ne pas reprendre le championnat? Ce qui est sûr, c'est qu'il peut dire que les joueurs, ce qui veut dire que tu mets les clubs au chômage partiel, prêts garantis par l'Etat, ce qui veut dire que tu mets les clubs en difficulté. Ce qui veut dire que peut être la saison d'après les clubs de recruter un peu moins de 2 joueurs parce que l'économie va être pas moindre. Donc, pour moi, la décision qu'ils ont prises, c'est à l'encontre des joueurs.

[01:31:47]

Ce n'est pas lui LFP qui a pris la décision, mais ils ont pris position. Ils ont besoin de trouver une solution juste après son interview dans le monde où il avait, quand on est sorti de l'anonymat, ce castañeda. Franchement, personne n'en avait complètement oublié qu'il c'était limite, même dans le milieu du foot. Oui, il va partir moment. Il donne l'interview dans le monde. Il sort d'un al-Nouaïmi Valbuena. Et ces gens, syndicat des joueurs, je représente tout le monde alors qu'il représente personne.

[01:32:11]

On arrête au syndicat des gens, dit on. Dit pareil, mais tu sais très bien et tu le sais. Le gouvernement, ils n'ont pas attendu que ce Castaignède, ça fait partie des choses importantes. Mais en plus, il y avait une différence d'appréciation, je pense, entre Philippiens et Castañeda. Je pense déjà en trop. Je pense qu'il au départ, il ne pas bien. Il avait vu la notion de port au point nommé parce qu'il y a un truc.

[01:32:36]

Et ça, c'est forcément lui NFP qu'il bloque. Il doit y avoir une remise à plat totale de la charte du football professionnel ou je veux dire, il est temps de mettre les mains dans le cambouis maintenant, parce qu'il y a un nombre de conneries maintenant, c'est totalement obsolète. Mais comme Philippe Piat a une force de lobbying incroyable jusqu'à maintenant, ils ont réussi à bloquer ce truc en rappelant qu'il est aussi président du syndicat international des footballeurs FIFPro, précise l'agent du l'agence.

[01:33:03]

C'est ce qui détermine les grilles de contrat. C'est la convention collective des métiers du football qui équipe. Aujourd'hui, elle est obsolète. Elle n'est plus adaptée 2020 à 2020. Il y a un nombre de conneries là dedans. Je veux dire, il faut remettre. Ça amènerait une patrouille, mais ça ne change rien. On a bien préparé les, mais en particulier lors des périodes de l'année. On a la charte et un Noir, donc en plus, fut lavé dans la rue.

[01:33:29]

Despite tu vu? Tu avais des depuis d'eau. Nous, on avait juste un tee shirt. Une telle couleur noire. Oui, ça variait en fait toutes les couleurs. Une rose, je voulais ramèneraient. Demain, on parlait des 10 millions qu'ils prenaient à l'année sur les droits télé, quand même, mais ils traversent quand même ça. Quand on est noir? Non, mais il faudrait quand même la Cotys qui est normal quand tu veux adhérer dans un syndicat.

[01:33:56]

Donc, je sais pas combien ça coûte. 200 ballots de 250 balles, 300 après, il y a le pécule dans la feuille. Cooptent les m'incliner. Pécule tu peu? Assez subtil, c'est que d'un côté, il faut adhérer les jeunes joueurs, les stagiaires, les aspirants pour créer justement une forme de réflexe pour adhérer au syndicat des joueurs et ça coûte 20 euros par saison et ils intègrent une petite assurance perte de licence au cas où le gamin se blesse, puis peut jouer au football professionnel.

[01:34:26]

Et donc, ça ne représente qu'une petite somme. Si jamais c'était bien ça, oui, ça serait jamais raté. Ne jamais oublier quand on parle de lui NFP que audébut lui n'a fait que ça a été créé ça. Et ils ont fait faire des progrès énormes en contrats de partenariat, tant aux statuts et aux statuts, exactement aux statuts. À la fin, il semble. Bien sûr, je veux dire qu'il y a eu des effets pervers derrière.

[01:34:50]

On peut peut être discuter parce que je sais pas ce que fait vous vu l'émission OM et les débats que vous faites. Quand je pense que quand je joue, il faut crever l'abcès, il faut les faire venir. Il faut qu'on les a invités plusieurs fois. On va le refaire parce qu'il y a des des. Et oui, c'est un peu tard pour la faire, pour qu'ils en fasse tant, voire on va les réinviter.

[01:35:10]

En réalité, je m'y engage, alors je reviens à ce que je déplore. Ce n'est pas la discussion. J'ai cité le nom de Guérini et là, j'ai dit juste le euh nfp est un quadrillaient les parties au quart de tour. Alors toi qui l'a fait exprès? Et Lalaurie que c'était l'ami avec Panini, Robert Roncey il y a des DVD, des entrées dont il ne faut pas le féliciter. Soundwave donc dire Italiani. Je ne sais pas si ça marche aussi bien en 2020 que ça ne pas dans les années 80 90, voire franchement que j'étais petit.

[01:35:37]

C'était la folie. Aujourd'hui, les gamins, ils achètent plus de Panini dans la cour de l'école. Tu luttèrent et il y avait des mecs étaient, mais qui jouaient dans des clubs. On les connaissait pas, mais on les connaissait parce que les pas dans les pas finir Labeaume à cause? Ha ha ha ha! Ha! C'est vrai, mais c'est comme aujourd'hui. Quand il y avait de 3 ans, je vois qu'il faille y voir plus France Musique à Rennes.

[01:35:56]

Je n'ai jamais vu. Moi, je veux te dire même moi, quand je suis là, que j'étais super fort à Afutt, j'ai découvert des joueurs qui se sont révélés plus tard, quand j'ai commencé avec ma petite équipe minable Kampung Lipszyc. Ouais, je l'ai lu dans ma première équipe. C'est comme ça que je l'avais connu. Il est bon. Donc maintenant, c'est un inconnu qui jouait là bas. Il y a même des clubs qui recrutent sur Football Manager, donc pas mal comme ça que je reviens à.

[01:36:18]

Mais Ver.di là. Denisot Guerrini, donc. Le patron de Panini français, poussé par le Twix, poussé par l'OL, regrette le gras de Deschamps et Twix au Soleil. Vincent Labrune, alors, il est poussé par qui?

[01:36:33]

Il fait du business.

[01:36:36]

Caïazzo notamment, et d'autres, son ami Loïc Féry, président de la business, résume Michel Denisot, soutenu par la fédé, Guérini soutenu par la LFP, Labrune soutenu Dudi Caïazzo et par certains pas mal de Cancalaise, le syndicat des présidents peut être la première ligue à venir, grosso modo. Gervais Martel? Pas grand monde par l'autre syndicat, l'UCPF, le petit club et les Cendant et François Morinière, l'ancien patron de l'équipe. Les médias, les médias et les médias.

[01:37:12]

Vought? Pas. Le truc, c'est que quand t'as plein de mecs qui sont soutenus, pas des fois, ça peut justement être celui qui est soutenu par personne qui a placé derrière moi. Juste justement, elle en fait plus que se dire qui est le favori. Moi, j'aimerais en fait nouvelle recrue. C'est Denisot le favori. Nous, on voudrait qui? Quel est le mec qui ferait du bien au foot français? Reprofilage. Je ne vois pas qui fait avancer.

[01:37:37]

Gilbert Je pense que l'erreur, c'est de se focaliser sur le candidat président. Ce qui est important, c'est de faire le rôle. C'est à dire qu'aujourd'hui, la tendance, c'est la tendance, c'est d'avoir un super, un chef exécutif comme il peut y avoir dans toutes les ligues les bases si fortes en Allemagne. C'est un boss du football professionnel dans le pays qui est capable, justement, de ne pas être inféodé à Pierre Paul, Jacques, CCIHSM, Marcus.

[01:38:03]

Il n'y a pas un boss de cette envergure en rupture actuellement de la ligue LMBO rend ça impossible?

[01:38:11]

Effectivement, bon, c'est le fonctionnement même de savoir comment on peut dire sortir de ça un top managers. Il faut changer les statuts, créer une société différente pour pouvoir avoir un Super Saiyan. Essayons plutôt de réfléchir à ce que ce serait le lobbying de la fédé qui serait le plus intéressant des joueurs du syndicat, des joueurs ou des présidents de clubs. Ce serait quoi le plus intéressant pour faire avancer le schmilblick? C'est à dire dans le tas? Le sens peut être réduire la ligueur puisque de plus en plus de matchs, il y des décisions importantes à prendre pour faire avancer le football français.

[01:38:48]

Qui pourrait le faire.

[01:38:49]

Ça parle de réduire la de janvier, la Coupe de la Ligue, la Coupe de la Ligue. Et alors? Je suppose que tu une ligue à 18 quand même, sans prolongations, avec 5 changements comme ça au moins. Moi, je pense que je pense que réduire, tirer le championnat vers le haut. Maintenant, je peux me tromper, mais je pense que c'est pas que ça pour le tirer vers le haut. C'est bien pour répondre à ta question?

[01:39:13]

Non, je vois, je vois pas franchement les profils, mais il y a du crédit partout. Le problème, c'est qu'on a l'impression que ce sont des mecs déjà à chercher. Tu mets du Nigeria dans la même liste. Ils vont chercher leur travail ultime. Ils vont chercher le job ultime à la fin de carrière. Brillante, exact, Toto. Il doit s'effacer en 15 ans horrifique après ça. Ca reste honorifique. Ils vont chercher la loge, il fallait l'enterrer.

[01:39:39]

C'est ça le problème, c'est que t'as pas de mec réellement correspond pas avec un projet, une idée de dire je vais être le patron de la ligue que tu décris comme ce que tu as décrit en Espagne, en Allemagne et en Angleterre. Là, t'as le gars, c'est bon. Bah, j'ai fait ma carrière. Et maintenant, je vais aller prendre le beau fauteuil, le beau salaire, la ligue, le resto, pas loin de son salaire de dingue, j'inviterais.

[01:40:02]

J'inviterais Lévèque à bouffer là, là, tout ira bien, mais j'essaierai de pas faire de vagues, mais j'essaierai de ne pas fâcher les présidents et chaque fin de carrière pépère. Et on est d'accord, Daniel, mais c'est le mode de fonctionnement, réserve la blague. Oui, c'est un problème. Donc, comment tu fais? Et c'est ce que tu Bruno disais comment tu fais pour changer les statuts dans ces cas là et pour arriver à mettre à la tête de la ligue quelqu'un qui est déjà pas dans le fameux copinage?

[01:40:28]

Parce que tous les gens après je connais pas Guérini et l'autre des médias, Morini, régnèrent Philippe Piat, Goy, Sellami. Donc en fait, il y a du copinage partout. Et moi, ça, ça me dérange. Parce que en effet, tu mets Michel Denisot, tu mets Labrune?

[01:40:46]

Non, mais je pense que Didier Quillot, lui, essaye certainement de se maintenir à cause de la région en général. Mais on ne sait pas si le DG va encore avoir ce rôle là ou si le président voudra l'étouffer et reprendre le rôle qu'avait Thiriez avant manip afin de séduire. Ils ont tous que la France du foot. Vas y, Daniel! Le problème, c'est que je n'aime pas la façon dont on sait pas gérer FB. A priori, ça, pas avoir du mal vu par la fédé.

[01:41:15]

Là, je pense pas non plus été président. Il traite les syndicats et le président. S'ils me reçoivent un quart d'heure chacun, je pense que je peux leur retourner le cerveau indépendant. Tu peux peut être te présenter, faut regarder ça aussi, mais il faut quand même juste un truc de niveau ineffaçable 15 ans alors que 75 ans est out forward. Enfin bon, vers encore pendant un moment, le foot ne l'intéressait plus. Et là, comme par hasard, à deux mois de mars, dans les années 70, ça faire des tweets liés au foot et commence à faire des trucs garra.

[01:41:45]

Mais c'est tellement énorme. C'était tellement gros, du reste, quand même pas des sabots de cheval. Et on peut parler d'âge, en effet, mais c'est vrai du monde. Plus t'as besoin d'avoir quelqu'un qui va dynamiser tout ça et d'avoir des meilleures idées et essayer de devrait soir. Vincent Labrune jugerez tu crois? Vincent Labrune déplacera la ligue à Orléans. C'est un mec qui aime rester dans l'ombre, qui veut parler à aucun média. Chaque fois, il te parle en off, mais il veut résideraient.

[01:42:15]

Oui, je comprends pas. Il ne veut pas être indépendant, mais je pense qu'il n'est pas candidat à la présidence. Il sera candidat. Je pense qu'il a envie d'un peu de lumière. Là, Gilbert et Julien renchérira trop dans l'ombre de lui même. Qui le dit? Aulas prépare sa sortie avec Douniaux, peut être plus le bon candidat sans trop de lard. Aulas s'étaient succédé à la fédé, à l'aigrette.

[01:42:40]

Bon, du coup, je vous ai pas parlé de l'autre sujet. Ben justement, Jean-Michel Aulas, c'est quatre clubs. On en parle juste après 23h. Eric Merci beaucoup. Tu as mis sur la glace ici. Tu reviendras quand? Que j'ai beaucoup aimé parler d'audace. Oui, mais on aura l'occasion. Je ferai mercredi soir aussi avec Whippet. Mercredi prochain, il sera magnifique et on a mis les vignettes Panini. On dira que c'est le tour de Moscato et.

[01:43:06]

Vous avez mis les Panini un peu trop de temps. Il y en a un paquet. Oui, il y a un impact sur lui depuis les années à venir. C'est clair, les gens aimant miser sur Instagram, on a fini de Roten Courbis endimanchée. Gérard, tu t'en sors bien avec un ancien est aussi un Hensies. Ça va quand il jouait ailier gauche? Encore exactement. Ben, j'ai même joué avant centre d'un dans 6 jours. Mais même à l'OM, je ne vois pas pourquoi tu te et Pierre Cahuzac, le grand père du petit Yannick, arrive à l'OM puisqu'il vient à l'OM.

[01:43:39]

Il fait si bon moment de donner Thoronet de remonter à 84 85 en Ligue 2. Les premiers matchs qui m'a fait faire, je joue à Tours, centre localisables quand des bassins en finale, exactement 78 plus 4, il est arrivé. Moi qui fais m'a fait jouer, tenterez avant centre et tu gapeau enfermé dans les toilettes. Tu connais l'histoire Cahusac qui s'est, oui, mais par des joueurs du Sporting Bastia à une époque où il était pas Bastia.

[01:44:09]

Avec quelle année en poche, battu 78 et où ils ont finalement un mais bon grand monsieur du football jouera qu'autorisent anecdote ordinaire, les joueurs vont fermer aux chiottes. Je pensais que ça allait déclencher le paiement de. Les dirigeants africains ont salué mercredi prochain dans quelques instants Jean-Michel Aulas le mercato et Thiago Silva repreneur, la star RMC Info RMC vu le.

[01:44:43]

Le fait que les joueurs soient les meilleurs joueurs des trois meilleures années dans le groupe a trois joueurs importants soit partis. Ils avaient besoin d'entraîner une nouvelle équipe. Mais bon, je ne veux pas revenir sur ce qui s'est passé avant. Minuit, la star s'est super Superboy avec Daniel Riolo, ce soir avec Jérôme Rothen, Bruno Satin, qui est avec son collègue Bruno Satin. Vous imaginez à la radio Sean Connery dans ses plus beaux rôles? 000 Ferdinand exactement dans le rôle.

[01:45:19]

Vous avez Bruno Satin vient de fêter ses 90 ans, je crois. Mais apparemment, il est touché par la maladie d'Alzheimer. Mais en même temps, je précise que je ressembler à Champfleury quand il avait 40 ans. Oui, c'est gentil et c'est vrai que désormais, tu es agent. Je le rappelle et ça fait évidemment qu'il est là avec le compte Instagram de l'acteur, mais pas que sur Twitter et tout le reste. Alors là, c'est un truc qui est passé un peu inaperçu et c'est sûr que ça n'a pas été trop relayé par les autres présidents, voire par la ligue.

[01:45:50]

Oh là, ça dit dans Le progrès. Ah bon? Moment des performances des clubs français? Il y a quelques jours, il a dit Maintenant, je veux militer. Je veux aller à l'UEFA pour qu'on se battent, pour qu'on ait quatre clubs directement qualifiés. Rappelons que c'était lui qui était à la manœuvre quand il a eu la réforme, il y a quelque temps. Réforme d'ailleurs un peu double à double sens parce que dans un premier temps, on s'est fait avoir cette réforme.

[01:46:12]

Mais pas tant que ça. Parce qu'on constate que cette réforme, elle permet quand même à Rennes de se qualifier directement en phase de poules cette année, comme des aménagements après. Oui, mais voilà ce que tu à la manoeuvre là dessus? Oui, mais au début, c'était plutôt pas très bien laisser rouiller modeux et Agnelli qui se sont partagé l'Europe. Donc ils sont bien gardés, les quatre qualifiés directs. Et puis bon, nous, on a été réduit à la portion congrue.

[01:46:33]

C'est pour ça que j'ai pas compris que Aulas on avait, c'était moi et c'était le représentant français qui soit pas plus battu pour essayer de voir. 3, tu vois? Ouais, c'est un échec ilexpliqué depuis que vous vous allez voir que dans le fonctionnement, ce sera souvent 3 et il n'y a rien eu reinstallé avec Céline, ce qui a été directement sur les deux dernières années. Bon, il n'y a pas eu de tour préliminaire pour le peuple français.

[01:46:58]

Ouais, enfin, pour le troisième, quand t'es obligé d'attendre de savoir choix liminaires, ça ira la même envie ici. Un tour préliminaire en plus, soit il y était. Les Français passaient pas toujours parce qu'ils ont changé aussi le tour préliminaire et maintenant de taper des points entre temps. Entre temps, le tour préliminaire, Bruno a raison. Donc, au moment où Aulas avait négocié, ça avait été considéré un échec. Et plus ça que je dis, parce que ça avait été plus souvent 2 que 3.

[01:47:22]

Maintenant, il faut dont on ne que c'est là. Il y a un peu seul un mémorial. Pourquoi tu veux repartir au combat, tout ça? Parce que alors attention, c'est très bien. On en a parlé, ils font demi finale de Ligue des champions, Lyon, Paris. La finale de la Ligue des champions, c'est pas la peine d'en avoir. Mais pour être ridicule. Non, mais non, ce n'est pas non. Tu peux finir plus tard.

[01:47:43]

Le rachat du groupe sur le coupable d'un site à couper et rebondir sur un blessés ont redonné espoir. Sans déconner. Notre ami Julien Maids, sélectionneur de Djibouti, qu'on a vu envoyer un message Imedi Imedi hier. J'ai écouté d'After pendant trois heures. Ce n'était pas Riolo, c'était rigolons. Tu vois ce que tu Exelon? Je lui dis ça. Il aurait dit On va lui permettre de montrer que tu es menteur. Barrage, on s'en fout. Ben ouais, c'est toi qui me coupera l'info.

[01:48:11]

On y vient bien, mais moi, je veux bien qu'il se batte encore une fois. Quatre équipes, oui, ça serait magnifique. Ben oui, pour le football français, ça serait magnifique. Mais est ce qu'on a aujourd'hui les épaules en Ligue1 pour avoir 4 équipes qui nous représentent bien? Il y a juste à regarder les matchs. Moi, je veux bien si tu t'arrêtes juste la Ligue des champions, que tu profite de cette année, de cette formule là qui a servi Lyon.

[01:48:33]

Et le Paris Saint-Germain ne va pas se leurrer. Je ne dis pas que c'est facile de faire une demie une finale Ligue des champions, mais dans la formule l'ancienne formule, je ne suis pas sûr qu'on a eu deux équipes en demi finale de la Ligue des champions. Déjà après, il y a les effectifs. Moi, quand je vois que Lyon, Jean-Michel Aulas, si il monte au créneau comme ça, Lyon, ils vont peut être perdre Houara Dembélé.

[01:48:52]

On en parlait hier. D'accord, donc. Circonstanciels, c'est parce qu'il n'a pas de Coupe d'Europe. J'en ai rien à faire l'année prochaine, donc tu vas te qualifier. En toute logique, parce que le championnat n'est pas reluisant ici en France. Donc, j'espère que Lyon arrivera à se qualifier pour la Ligue des champions. Ça veut dire que l'année prochaine et bah, tu pars dans l'inconnu, tu vas dire merde. Attention, on a perdu l'année dernière nos deux meilleurs joueurs, mais on ne s'est pas renforcé parce qu'on a fait confiance aux jeunes.

[01:49:14]

Mais là, l'effectif est trop trop réduit. Trop court, donc il va falloir recruter. Donc tu vas recruter au dernier moment. Tu sais très bien que quand tu prends des joueurs, même si c'est des grands joueurs, il y a un temps d'adaptation. Et puis, la Ligue des champions, battue, la prend dans la gueule parce que t'as pas l'équipe qui est bien formée. On va nous dire ah bah oui, mais on a pas eu le temps, vous savez.

[01:49:33]

Mais autant un an, dans un an, même si tu fais pas de Ligue des champions et même si, en terme de business, tu perdu de l'oseille. Ben si tu vends voir, c'est pas encore le cas. Mais si tu vends voir et Dembélé le prix qu'ils vont le vendre, j'espère au moins qu'ils vont anticiper qu'ils vont prendre un joueur pour remplacer ces deux joueurs au moins 1 pour densifier un petit peu l'effectif, pour remettre Lyon sur une bonne place déjà dans le championnat de France pour après 15 ans de 4 places pour les prendre.

[01:49:59]

Mais tu les aura jamais, c'est quoi tes autres équipes? Alors là, je te parle de Paris, je te parle de lui, Hallows. Le but, c'est de se battre pour en avoir. Cette année là, c'est pas Roten, non? Non, mais on va avoir raison. Moi, je souhaite Rennes, mais Rennes, avec le recrutement qu'ils ont fait. Ils ont pris des bons joueurs. Mais j'attends de voir l'année dernière Rennes. Moi, je les ai fait les matchs en Europa League.

[01:50:20]

Ils ont une grande partie de l'effectif qui était déjà là. Là, c'est la Ligue des champions, c'est autre chose. C'est pas les mêmes adversaires. On va voir ce qu'ils ont fait. Si t'es ridicule avec Rennes, tu mérites encore d'avoir 4 places en Ligue des champions.

[01:50:31]

Posant la question Marseille, on va voir aussi Marseille. La dernière campagne de Marseille, c'est quoi ces 6 6 matchs, 6 défaites? Alors j'espère qu'ils feront mieux. Mais attention, est ce qu'ils vont sortir? Ils vont se qualifier. Si c'est pour que Marseille finisse 3ème, que Red finissent quatrièmes et que Paris sortent. Parce que la logique, c'est que Paris sortent. Tu mérites d'avoir 4 places en l'année prochaine en Ligue des champions. Bah non, il y a plusieurs choses dans ce que dit Jérôme.

[01:50:54]

Évidemment, sur ce qu'il vient de dire là. Sur le mérite et pas tellement légitime résultats en Coupe d'Europe pour avoir 4 équipes. Maintenant, si jamais tu te bats et que je ne sais pas avec quel motif il peut réellement se battre, mais admettons qu'il réussisse une négociation en forme de bluff magnifique et qu'il arrive à l'imposer. Pour notre bien et pour le bien du football français, j'ai envie de te dire, mais peu importe le mien. Et même si tu dois simuler en ayant un petit peu le rouge au front parce que tu dis moi, je vais encore avec ce qu'on a avant et avec ce qu'on a fait, ils vont vraiment nous filer quatre places.

[01:51:34]

Mais je prends. Oui, je plonge dans mes jeux, fonce. Mais ils vont pas. Je veux mes quatre passes. Pourquoi? Parce que d'abord, une fois que tu les a bien, peu importe l'indice UEFA, peu importe les trucs et 4 places, peu importe si tu mérites ou pas, si jamais on te fait ce cadeau. Bottai, c'est un petit peu comme moi. Moi, demain, tu viens me voir pendant deux semaines, tu m'as fait chier.

[01:51:55]

Mais comme hier soir a été sympa, je te film ma Porsche. Je ne le mérite pas, mais j'ai envie de te la donner. Mais je ne suis jamais ripage de l'apprendre. Peut être je n'aurai pas la conduire. Un être ne serait pas ha ha ha ha ha ha ha ha ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Qui sent? Bon ben voilà, peut être j'y arriverai pas, mais je ne la prendrais.

[01:52:16]

D'accord, donc, là. 30. C'est pourquoi. Parce que d'abord, après, effectivement, donne de la valeur et de la valeur au championnat. Dans le club, il part sur 30 millions acquis. Il ment tout le temps, donc. C'est vrai qu'on est nul, mais merde quand même avec l'eau avec un peu plus de surface. Mais moi, je dois progresser et pour ça, y'a rien. Voilà, soutient il. Nous, on a le bien du football français, mais je ne sais pas.

[01:52:41]

Je ne sais pas quelles sont Sasa, parce que là, on est d'accord. Oui, c'est venu de lui et ce n'est pas venu de l'UEFA. Salut à toi! Vous nous avez fait plaisir le football français et a fait la même chose. Il s'est levé un matin. Il a dit Maintenant, je veux que ça change. Et puis, il a réussi à ce que ça change. Ouais, parce que en théorie et au début de l'année.

[01:52:56]

Bon, normalement, la première place hypothéquée par Paris. Donc, il reste qu'une place et demie qui joue juste pour lui, il joue évidemment. Évidemment que lui joue soit la deuxième, soit la troisième sur la 4ème place. Donc, pour limiter l'aléa sportif, il faut 4 places. Là, c'est le business. Et là, il est sûr de rentrer dans les clous. On va comprendre la lucidité. Bruno pense aussi à ses intérêts. C'est bizarre, non?

[01:53:21]

Je suis pour justement l'intérêt du football franco Cusco disait tout à l'heure C'est le jour où on aura véritablement changé de braquet et de la fameuse surface financière. C'est le jour où Lyon, non qualifié pour la Coupe d'Europe, aura les moyens de garder Dembélé. Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! On est d'accord, on, c'est d'avoir des garçons que tu ne veux pas. C'est trop compliqué, c'est tout. Si tu veux une série de si tu veux une série d'expatrié un peu désuète, ce n'est pas demain la veille, la semaine des quatre jeudis.

[01:53:45]

Et c'est quand les poules? Non, mais il faut prendre en compte Potelle. Il y a des promesses qui ont été faites à certains joueurs monoblocs l'année dernière. Ça, c'est différent. Mais effectivement, garder une équipe super compétitive, voilà éventuellement ce qu'on va récupérer. De toute façon, on va la réinvestir parce qu'on veut une équipe. Moi, je sais ça. C'est ça que je voudrais pour à suivre Jean-Michel Aulas. C'est bien le seul à en parler.

[01:54:08]

Moi, je trouve ça dommage. J'aimerais bien que le foot français se mobilise. Oui, on va le Jean-Michel, mais là, ce n'est pas évident. Mais le problème, c'est que Le Graët, président de la 3F, vice président de la FIFA, est, mais le plus gros con. Avec quelles armes? Il faut retourner la somme pour avoir un projet. C'est sûr que si tu le vend et que c'est Lyon qui arrive et Jean-Michel Aulas ce qui arrive et tu dis Bamba, ecoutez, nous, on a une équipe compétitive.

[01:54:33]

Attendez, vous avez fini à combien? 25 points du Paris Saint-Germain? Son truc, c'est Thiem. On a mis deux équipes de bon sens. Y deux arguments. C'est quoi les gens que j'ai écouté? Voilà. Déjà, on commence à voir le du champion. Une triangulaire, OK. Deuxième argument regardez nos droits télé, les gars, aujourd'hui, devant les Allemands et les Italiens. Ça veut dire que notre champion est une valeur. Oh non, c'est pas ça qu'il faut dire.

[01:54:57]

C'est valable. C'est pas ça qu'il faut dire, c'est effectivement, tu as raison sur l'aspect économique. Ça veut dire que tu as des opérateurs en France capables de mettre beaucoup d'argent sur le tapis. Donc, l'UEFA peut être contente de savoir un meilleur argument. Et bien, c'est pas mon Shambhala de la valeur. Les mecs qui ne sont pas quand ils ont la télé Strangers L'argument et Voula, les Italiens, les Anglais, les Espagnols qui se forme pour.

[01:55:16]

Ils viennent d'où les meilleurs joueurs? Que vous récupérez ça dans les jamais de presse? Pas exactement comme ça. Mais Enfermons n'avait jamais.

[01:55:23]

Yehiel à soutient les arguments. Mais bon, il faut utiliser les bons. Utiliser les bons Yemma Gouraya ou de pays qui mettent autant de oseille pour avoir la Ligue des champions qu'en France. Un autre argument, c'est celui d'avant que j'étais reformulés. Le meilleur argument quand même de tout ça. Mais il y a des arguments. Mais le meilleur argument, il y a principalement ceux là. Mais le meilleur argument, c'est celui là. Tu dois mettre en avant la qualité des matchs.

[01:55:52]

Je suis désolé si tu vends du rêve. Ben oui. Et quand t'as un PSG-Lyon? Quand à Lyon, Marseille, c'est quelle est la qualité, l'intensité de ces matchs là? Comment ou tu t'es clape là? En effet, tu peux vendre du rêve et tu dois regarder nos deux équipes. Elles sont capables de jouer à ce niveau là, donc on mérite d'avoir 3 4 représentants en Ligue des champions. Je crois que le problème, c'est que ben, on a du mal à savoir.

[01:56:13]

En fait, oui, je pense que ça ne se joue pas là dessus du tout. Non, mais ça, ça se joue globalement au pognon lié à l'historique de tes clubs. C'est comme ça que Agnelli. Bayern Mercato. Et ensuite, je pense que le seul truc, c'est effectivement de dire à l'UEFA. Nous, on est capable d'apporter beaucoup aux on a des diffuseurs. C'est pas parce qu'il y a 350 millions. C'est pourquoi il n'y a pas d'autres fins.

[01:56:37]

Je ne crois pas me tromper, mais si quelqu'un peut me corriger le français, je crois pas que d'autres pays ont mis autant d'argent sur la Ligue des champions que la France. Dans les chiffres, mais je veux dire que ce sera grâce à RMC Sport quand on aura quatre clubs en Ligue des champions à terme, à terme. On est pas loin parce que le foot français vaut de remercier Bruno. C'est possible. Et s'il pouvait nous renverser complètement la ligue, on a toujours.

[01:57:07]

A quelques jours, à 58%, les auditeurs, vous allez devoir trouver le bon Thiago Silva. Il s'en va. Ça y est, c'est officiel. Supporters parisiens, allez vous regretter ou pas Thiago Silva? Le débat est lancé. On irait prendre quelques instants dans l'affaire RMC Info.

[01:57:27]

Verberie, voire. Jusqu'à l'ignoreraient la version 32 16. Ce soir, Daniel Riolo, Jérôme Rothen, Bruno Sapin sont là où ça. Sieff, évidemment, tout à l'heure, vous savez, les grandes tendances des réseaux sociaux aujourd'hui, mais tout de suite, Tiago Silva, le PSG a officialisé son départ. Aujourd'hui, on parle d'une visite médicale à Chelsea, dans les Alpes, dans les heures qui viennent. Allez vous regrettez ou pas Thiago Silva, supporteur parisien?

[01:57:52]

Les autres, on vous attend au 32 16. Evidemment, dans ce débat, il faut que je prenne la parole en premier. Tu me donnes ton avis à toi. Thiago Silva arrive en 2012, je le rappelle. Ça fait donc 8 ans. Capitaine emblématique des secousses, des larmes, mais aussi quelques buts décisifs quand on se souvient de Chelsea, notamment. Regretter ou pas regretter? Non. Il faut accepter le départ des gens par rapport à son âge, par rapport à ce qu'il a apporté sur dernières années.

[01:58:22]

Ça n'enlève en rien le fait qu'il est qui s'est investi à fond dans ce club, qu'il a transformé aussi ce club depuis qu'il est arrivé au début de l'ère qatarie. C'est devenu une machine de guerre en France, le Paris Saint-Germain. Malheureusement, c'est vrai que sur la scène européenne, on va retenir et c'est un peu dégueulasse de retenir que ça sur lui, je te parle. Les grosses des illusions qu'il a pu avoir à Barcelone, qui a eu l'année d'après contre le Real Madrid, sont sans vraiment jouer le match.

[01:58:54]

Même si c'était le Réal Madrid et qu'ils ont fini champion d'Europe l'année d'après, c'est Manchester United, donc c'est sur les trois dernières années. Beaucoup d'échecs, avec beaucoup de changements d'entraîneurs aussi. Alors il est pas responsable. Mais pour moi, pour s'inscrire dans la durée aussi longtemps et être et regretter le départ d'un joueur comme ça, j'aurais pas voulu autant de changement autour de lui et je pense que les changements n'ont pas été dans son sens. Et je te dis encore une fois à ce que tu retiens sur la scène européenne parce que le PSG, oui, c'est une machine à gagner en France.

[01:59:28]

Et encore des fois, ils sont passés à côté des ans. Pas laissé beaucoup. Et à Monaco, qu'a réussi Montpellier qui a réussi, sinon après? Bien sûr qu'ils ont été. Ils ont été incroyables, même en Coupe de la Ligue et en Coupe de France. Mais encore une fois, je te dis pour moi sur leurs Qataris, c'est ce rester plus longtemps? Oui, mais c'est moi. Je réclamais dès qu'il y a eu des claques et tu le sais parce qu'on en a fait d'after.

[01:59:51]

Après la claque contre Barcelone, après la claque contre Manchester United, pour moi, c'était la fin d'un cycle. Et bien avant, avant de changer d'entraîneur, avant de changer, il fallait changer les joueurs et que Tiago Silva au bout d'un moment. Ben ouais, tu je, je? Je trouve que par rapport au statut qu'il a eu dans ce club et ce qui est normal, capitaine un des joueurs les mieux payés pour un défenseur central, il y a co-PDG que tu pouvais le payer comme ça, Bruno, tu vas pas me dire le contraire, tu le Tulsa à la grille des salaires.

[02:00:20]

Il y a un salaire énorme ici. Je pense que ce statut là, il fallait qu'il amène aussi, au bout d'un moment, un peu plus de de personnalité, un peu plus de grinta sur le terrain. Il n'a pas su faire ça et pour moi, je je trouve que c'est bien de tourner la page. C'est un peu tard malheureux. Malheureusement pour lui. Fait, il aurait pu être champion d'Europe et finir sur un titre de champion d'Europe.

[02:00:43]

Ça aurait été magnifique pour lui pour récompenser les 8 ans. Mais moi, depuis 2 3 ans et Daniel en faisait partie aussi. Je j'estimais qu'il avait fait son temps et que Breeders francophone, allez hop! Son leadership va pas nous manquer. Par contre, bon, faut reconnaitre que c'était vraiment un très gros joueur au poste de défenseur central. Il y a une vision, une anticipation, une qualité de sortie de balle. Je veux dire, c'était quand même pas top top joueur.

[02:01:11]

Alors bon, il était payant qu'il n'avait pas l'envergure d'un capitaine. En tout cas, pour moi, c'est pas un capitaine emblématique. C'était un joueur emblématique, peut être, mais pas un capitaine. Non, pas. Ce n'est pas son leadership qui nous a fait dire c'est pas ce a marqué un tournant dans la vie, mais je ne sais pas quoi dire de plus. Ce que je suis d'accord avec Jérôme et Bruno? Effectivement, mais en plus, c'est pas nouveau.

[02:01:34]

On découvre rien. Moi, ça fait des années que ce que je dis, c'est qu'avec ce truc, c'est qu'avec les années qu'on dit, il a augmenté son capital sympathie. C'est sûr que quand tu restes aussi longtemps dans un club coté, ça peut paraître comme dire ça comme ça, mais que t'es a priori un mec sympa. Et qu'en plus, je crois au fond, je le crois complètement sincère. Il a aimé alors qu'il est venu un peu par hasard et il a aimé Paris.

[02:02:04]

C'était lui qui ne voulait pas venir à bout. À l'instar de beaucoup d'autres, sa vie s'écrit ici. Finalement, après être resté autant d'années la femme, les enfants malades, je pense qu'il a aimé ce club, qu'il a aimé, cette ville qui s'est créée son aventure ici, donc ça te le rend sympathique, aient envie et vraiment envie de dire chaleureusement. Bon courage, amuse toi bien pour la suite. Tu resteras un joueur important dans l'histoire du PSG, tout ce que tu veux.

[02:02:28]

Mais dans le même temps, c'est un paradoxe. Honnêtement, moi je me dis OK, continuez ailleurs, mais très honnêtement, au PSG, je ne suis pas sûr au final que tu manques tant que ça. C'est fou de dire je reste sur 3, mais la suite, la suite en plus. Bon, là, ils l'ont bien géré, autant ils ont géré. Oui, il fallait passer à autre chose, mais ils l'ont bien géré. C'est qu'ils peuvent baisser, révélé sur les derniers mois.

[02:02:51]

Et le vrai patron de cette équipe, il dégage. Lui, cette personne là, c'est quoi? C'est Marquinhos derrière? Ben oui, oui, mais c'est vrai, on est là avant le confinement entourant l'image. Regardez Marquinhos, c'est bien, mais non, mais c'est pas possible. Mais il y a aussi joué là pour que les autres puissent jouer. C'est logique, voulait être simple Bruno, avant le confinement, avant que ça s'arrête. C'était le cas.

[02:03:12]

Et Tiago Silva, il a perdu sa place. C'était Equipe MB Rappelle toi après ce qu'on avait vu à Dortmund. Le match retour qui permet à Marquinhos. Et là, tu te dis même en championnat, il avait été très solide. Les deux, tu dis bon ben voilà. La suite, elle est là. Alors là, la suite, elle est logique. Parce que Thiago Silva s'en va à Chelsea. Ecoute, bon vent à lui, c'est bien.

[02:03:33]

En plus, il a trouvé un projet. Mais ce qui est surprenant, c'est que j'ai entendu que Lampard voulait en faire son capitaine. Alors ça, ça m'étonne pas. C'est sûr, c'est vu. Ça parait. D'autant que Vincent L'instant ne parle pas un mot d'anglais. C'est vrai que ça aussi, ça contribue à le rendre un peu plus sympathique. D'ailleurs, il a commencé à bien parler français, à s'exprimer un peu plus et répondre aux interviews, mais il y a eu un truc au départ, tu avais le côté ultrasensible.

[02:03:54]

En gros, pendant un moment, il passait pour une l'aubette. C'était normal, mais qui chialent à la difficulté. Oui, mais Salvio, ça, c'est un peu. Ou mais les émotions? Après, c'est facile. C'est vrai que moi aussi, j'évite. Je suis tombé sur lui plusieurs fois. Là, j'ai l'image où je suis aux commentaires là haut et je le vois l'interview avec moi. Mais si je crois que c'était moi qui faisait l'interview et qui se met à chialer après ManchesterUnited en disant cause couscous, on n'en a pas envie d'entendre ça.

[02:04:22]

Ça fait deux ans que le PSG doit passer le quart de finale et tout. Ils nous font la même chose. À chaque fois, ils dégringolent. Et là, c'était jamais 203. C'est la même chose. Donc, tu avais plus envie de le voir après ces émotions là. C'est comme ceux qui ont pleuré en perdant la finale Ligue des champions. Ça se respecte. Ce que je veux dire, ça, tu te l'invente pas. Mais à côté de ça, moi, je trouve qu'il s'est trompé.

[02:04:43]

Déjà, sur la dernière année, on avait vraiment l'impression que chacune de ses déclarations de lui et de sa femme aussi. Et ça, ça a été néfaste pour l'inciter à prendre le train en marche. La prolongation? On veut rester à Paris. On aime Paris aussi. Peut être qu'il faisait une interview, c'était ça. On aime Paris, on veut rester, on veut s'inscrire dans la durée. On ne veut pas partir comme ça, non, au bout d'un moment en stop.

[02:05:03]

Il faut accepter le fait que tu passes la main et il y en a d'autres qui vont être là. Et merci pour Laserdisc. Parce que ça, c'est vraiment une spécialité brésilienne où les femmes prennent beaucoup la parole sur les réseaux sociaux. Je veux dire, même à Lyon, on peut voir Tiago Mondays ou le défenseur central français. On a l'impression que c'est elle qui porte la culotte, donc c'est souvent au Brésil, mais même au Brésil, pour ceux qui restent, c'est souvent les femmes qui commentent aussi.

[02:05:33]

Après le Djerbiens, c'est peut être bien, oui, mais des fois, elles mettent leur mari en difficulté, même si c'est là où 32h.

[02:05:40]

Bonsoir! Gilbert Salut Daniel! Salut tout le monde! Bon ton avis, toi, tu vas regretter Tiago Silva. Bon, je vais être honnête malgré le fait que pour moi, il fasse partie du top 10. C'est sur les deux dernières décennies l'ardent défenseur central au monde et je ne vais pas le retirer. Et je l'ai pourquoi en deux minutes? La première, c'est que sportivement, comme je l'ai dit, même si je fais partie du top 10, il n'avait pas l'âme des vrais leaders.

[02:06:05]

Il n'avait pas l'homme d'affaire JO Ramos, il n'avait pas la bonne Pourriol, mais il a toujours été meilleur que les seconds dans ces clubs là, il a toujours été meilleur piqué ou charades. Et pourquoi est ce qu'on en fait? Bla enfuies. Moi, je pense que je suis tout de suite au PSG. C'est surtout en 2014 où la fameuse Coupe du monde Baijot au PSG se plante et ensuite à la Coupe du monde, il se plante et c'est là pour moi que tout s'enchaîne.

[02:06:28]

C'est pour le côté sportif, O Monstro, même s'il a fait partie des meilleurs. Je ne vais pas le regretter. Et ensuite, pour le devenir de Santos, son nom. A Barbençon, au PSG.

[02:06:38]

C'est ainsi, alors que des mecs qui ont eu des surnoms et au salon, il y en a des tonnes où il a été mal dans rien du tout.

[02:06:48]

Au bilan, c'est pas vraiment au début du PSG, il est là. Et c'est vrai qu'en 2014, pourquoi c'est là où ça commence à dégringoler. Mais surtout, ce n'est pas pas ça. Pour moi, le point que je vois revenir, c'est que au PSG, si on lui avait donné une année de plus, soit 10 millions par mois, je n'aurais pas voulu. Pourquoi? Parce qu'il a tout ralentir. Il va nous laisser encore à cause de lui.

[02:07:04]

Odori au soir du Rossif, à cause de lui, odori jpb éventuellement sur le banc superstitieuses, redescendait. Il aurait tout ralenti au niveau de la progression et à partir du moment où il lui n'a pas fait passer un cap. A part sur ce fameux match où il avait la tête contre Chelsea. Bah voilà les services rendus, il a rien à dire, mais pas non plus celui qui nous a fait passer ce cap comme un ou ou comme un Pouzol à l'époque de la Fabuleuse.

[02:07:31]

De toute évidence, c'est Dodon dont ton raisonnement se tient, mais il faut penser à sa carrière. Elle tient du miracle. Faut se souvenir de sa carrière au Portugal, Russie, retour au Brésil, Russie, Inde, Birmanie aussi. Une idée anglaise continue à Moscou ou presque sur le tard. Bon, après, il va bien rattraper le temps perdu, mais ce n'était pas écrit. Une histoire. Effectivement, celle ci n'a jamais mieux dit le même salaire que ce qu'il avait à Paris 100 millions d'euros par an.

[02:07:58]

C'est même ce qui est hallucinant puisqu'il n'a pas d'agent. Twisto qui son agent c'est un gars qui s'appelle Tony etaux depuis le début de sa carrière, n'accompagne. Chapeau l'artiste!

[02:08:12]

Dans quelques instants, la vie de Brahim là dessus, je vais en conclurai en parlant ensuite. Mercato On revient tout de suite.

[02:08:17]

Microsystèmes l'acteur Foot Foot Wigwam. Avec ce soir Jérôme Broten, Daniel Riolo, Bruno S'atteint, l'agent le plus influent du monde, juste après la mise à vie, je ne vais pas citer ou plus qui sera avec tutoriaux samedi sur Breux. On a plusieurs, mais une connerie. Ils confirment qu'ils sont d'accord avec toi, les auditeurs de l'acteur et le spectateur Instagram. En tout cas, c'est bien une connerie, ce bug offrant franchement la classe quand même. Ce n'est pas rien.

[02:08:53]

Je vous rappelle qu'il vous reste une petite demi heure pour jouer, pour gagner une semaine de vacances. Vous envoyez RMC par SMS au 7 32 16 pour une semaine de vacances chez Belambra. Donc RMC par SMS n'ont pas fait ça en. Tu t'appelles Bruno, Bruno, les vacances, je pars voir les matchs de foot et je vais vous l'expliquer comme du temps en pas une petite semaine à la plage au Brésil, où il y avait le confinement. On n'a pas le temps, mais je n'ai pas dit année dans ta vie.

[02:09:23]

C'est assez rare que je coupe le pas avec un peu de foot quand même en argent.

[02:09:28]

Toi, tu fais, toi, tu fais les vacances, je lance, comme on dit. Jean Fernandez était le spécialiste, l'ancien entraîneur de Marseille, de Sochaux, Metz, de Metz et lui. Le spécialiste, lui, partait en vacances, mais c'était aller au foot. C'est bien fini. À Marseille, Jean Fernandez? Non, gentil, Daniel Pesenti? Non, ça, c'est mieux fini à Auxerre, en Ligue des champions. Il avait battu le Zénith à deux vitesses.

[02:09:57]

Si t'as pas de projet d'aller en Amérique du Sud, là, voir des matchs, ça a repris là bas. C'est compliqué, c'est très compliqué. Je ne sais même pas s'ils ont l'accès au stade dans un schéma au Brésil, notamment, fait n'importe quoi en même temps que Hambourg, au Brésil.

[02:10:14]

Pourquoi tu me diras que c'est toujours intéressant quand tu vois que tu reviens en disant que Brulot, c'est le premier qui nous a parlé de Gantt veut une Neymar dans l'affaire Sourire d'Anakin. A quand le sort Inari? Il est arrivé. Il y en a deux que j'ai vu à Santos, ça. Alors, vous me parlez de celle de l'Arizona, qui a mieux réussi que les autres, que la bande Zielinski est passée par là, bien, il a oublié de nous dire qu'il finira bien écrits.

[02:10:37]

Mais comme quoi, au départ, comme moi, je me souviens très bien cela de ça. On parle d'il y a 15 ans. Au départ, Neymar, il est né en 92. Il a commencé à jouer 16 ans et demi à Santos, 17 ans, et tu parlais des deux. Si ça se trouve à l'époque, ils étaient les deux au même niveau quand ils étaient. Ouais, ouais, ouais. Il, il était au Brésil encore.

[02:10:57]

Il avait une grosse cote en équipe de jeunes. Mais bon, l'autre jour, on parlait de Maredret. Là, vous parliez de parrainer par Édesse. C'était effectivement un indice, donc il a commencé en 10. Et comme Carlos Bianchi, mais pas trop parce qu'il mettait jamais le cul par terre non plus. Donc, c'est marrant. Parce que plus tard, il a la réputation de se mettre le cul par terre et d'avoir du caractère wesleyenne régulière de jeu.

[02:11:17]

Il est long, il a pas le body language pour justement les mordre. Après, c'était plutôt un joueur qui jouait en smoking. Mais là, il a de l'allure quand il joue techniquement. Mais Carlos Ghosn, qui ne l'aimait pas trop et donc il le faisait pas jouer. C'est pour ça qu'il est parti en Italie à l'époque. Ce qui veut faire un petit coucou. Ils étaient bien content et étaient bien contents que je sois parti. L'échec n'est pas une seule personne et c'était collectif.

[02:11:45]

Voilà plus de cancers que d'aller passer l'extrait des photos. Le tirage au sort de la Ligue des champions. Le tirage au sort Écosphère quand il tombe sur le réal. Votre bilan? Dans un groupe tactique, cet habitué à l'Abbé-Deschamps? Un. Ouais. Sauf que la réaction de Jean Fernandez au tirage au sort, t'as compris que bon, ça coûte.

[02:12:09]

Mais à l'époque, battre le Zenith au tour qualificatif, c'était pas une sacrée performance. Grâce à Hélène Moloney, on va le retrouver.

[02:12:21]

On va conclure sur Tiago Silva avec Brahim, qui voulait donner son avis également sur les Cémac. Salut Brahim! Gratouille Brahim, tu vas Tiago Silva.

[02:12:30]

Moi, je suis un peu plus partagé que l'auditeur. Parce que bon, faut pas cracher quand même. Quand il a commencé avec Mamadou Sakho, il a vu les mecs défiler, lui, lapprobation Alex Lugano?

[02:12:42]

Oui, mais dans le foot, dans le foot. Mais tu ne sais pas qui va le remplacer. Donc, c'est un peu compliqué. Au départ, on voulait partir pour faire la place à le comprendre. Des parkings? Ouais, ouais. Ben ta Diallo, qui est là encore, Diallo, c'est d'escouade. Meilleur pour moins. Que ça soit qu'arrière ou Diallo, ça peut dépanner, mais c'est pour les titulaires.

[02:13:08]

Et tu regardes. Si tu regardes la défense centrale du Bayern, tu vois là bas, tu vois, c'est pas pour moi, car il en faut au moins 4. Je me demande si Léonardo va aller chercher quelqu'un ou s'il va regarder les ressources et les de Galo PMB Marquinhos. Car oui, évidemment, je crois que le vrai problème, c'est que ça ne va pas être simple de recruter.

[02:13:35]

Un PSG a perdu du blé. Ils ont gagné avec des champions, mais perdu par ailleurs très honnêtement que Bruno Korichi, c'est une bêtise. Mais je ne vois pas de gros transfert. GCT. Non, mais ça ne m'étonne pas. Au départ, ils étaient plutôt les défenseurs centraux et les ombres Aïm.

[02:13:50]

Ainsi, ils doivent mettre de l'oser sur l'arrière droit et un milieu de terrain. Même avec de l'argent qui tu sors, c'est sauve toi Daniel.

[02:13:58]

Tu vois, Daniel, tu dis les cas Diallo, mais bien sur Brye. Mais ils ont Paris, ils sont en rade et je te dis que le reste à recruter reprofilage.

[02:14:10]

Tu sais pas où vous lisant cette finale avec Rennes? Pas tout est possible, même. Tu veux dire, nous? Enfin, globalement, comparer aux autres grandes équipes qu'on a présenté dans le tour final à Lisbonne, au niveau du milieu de terrain. C'était moyen, c'était pas top. Absolument, absolument. A mon avis, une solidité défensive.

[02:14:32]

Ouais. Mais le milieu de terrain, c'est parce qu'on jouait la contre attaque. Le milieu de terrain, c'est un secteur de jeu qui est trop dévalorisé et déprécié au PSG ces derniers temps. Regarde le bricolage a sans arrêt remettre Marquinhos àprendre. Gueye, qui finalement a disparu, a recruté, paradaient très cher, qui est devenu pratiquement un joueur incontournable, alors que c'est quand même pas un crack. Verratti qui s'éteint petit à petit au monde. Verratti, Jallet dans tous les autres milieux, c'est pas parler de lui.

[02:15:03]

J'attends ta boîte à cirage des Qu'est ce que je te dise? Non, mais le constat tous les jours, c'est un petit à petit. D'accord, c'est plutôt gentil, webmail Bazzi pour conclure.

[02:15:15]

Tu voulais dire dans les règles que le problème est qu'on laisse partir les gens gratuitement. Cavani, Vero, Virot, Meunier, Virot. On prolonge gratuit. Mais finalement, je sais même pas qu'un jour, on va le vendre, dont les ventes baclé, parfois un automne compliqué quand on va se battre pour leur retrouver à l'improviste, c'est une pause avec ça.

[02:15:34]

Non, mais ces mecs là, tu les tuer. Tu t'es obligé d'aller en fin de contrat avec eux parce que ça revient toujours à la même chose. Il faut savoir combien ils sont payés à Paris. Et tu connais Brendan? Ben oui, c'est ça le problème. Il est là, donc là, tu me parles de Cavani. T'as vu Cavani qui? Demande encore. Il a 35 ans, il est sans club et il n'a pas signé quelquepart.

[02:15:56]

Tiago Silva. Moi, je vois bien moi, Tiago Silva, il y a 2 3 mois. Je comprends Thiago Silva. Honnêtement, il a gagné au loto. Pas 5 ou 10 millions, c'est déjà déjà. C'est ouf! Mais c'est ce qu'il voulait, en fait. Donc, au PSG, si le prolonger est juste pour le garder dans l'effectif en disant Ecoute, on fait confiance à Marquinhos, c'est Ãquipe MB et tu arrives en retraite. Déjà, il fallait qu'il l'accepte.

[02:16:16]

Je suis pas sûr qu'il l'aurait accepté. Et la deuxième, tu pourrais le pas lui proposer 4 ou 5 millions d Ora ïto et cracher à la gueule. Il aurait dit non, non, mais moi, j'aime le club, mais vous, vous m'en donnez 10, c'est trop. Moi, je veux dire tu veux dire un peu plus bas ça? Et là, il l'embrasse. C'est la stratégie parisienne au moment de l'achat. On apprend aussi que Malang Sarr a signé à Chelsea en cinq ans, un temps de jeu et le même poste.

[02:16:40]

Juste un chèque sans les regarder. Tu sais, titulaire, le banc, le machin, l'effectif. Tout ça, c'est. Si tu regardes bien, si tu te souviens, je ne sais pas, en prenant les équipes des années 2010, qu'on briguez Barça, Réal, Liverpool. Des équipes importantes comme ça. Souvent, tu es capable de citer ta charnière. Après, si je te demande mais y'avait qui comme remplaçant? Il y avait iki comme ceux ci, ceux là?

[02:17:07]

Franchement, tu vas pas, tu vas pas me citer des cracks L'Oréal, L'Oréal, ça a d'abord été Ramo. Pépette, après, Varane a pris la place de pep. Mais après, si je te demande qui les remplaçants des deux centraux du Réal Match. Oui, mais voilà, tu n'avais pas n'avait pas de cador au Barça. Quand, quand tu gagnes tout. Bon, OK, on se souvient tous de la charnière. Et après, il y a bien longtemps, tu peux avoir Mascherano.

[02:17:34]

C'était pas un défenseur. Tu peux pas avoir 4 titulaires. Il faut toujours qu'il y ait une hiérarchie dans les duels. C'est un mauvais raisonnement. L'idée de oui, il me faut 4 cracks ou il me faut des doublures de machin. Ça, c'est quand tu joues avec l'équipe nationale, mais dans les clubs, quand tu n'as pas de hiérarchie, c'est pas un truc. Aujourd'hui, l'effectif du Bayern, ils sont champions d'Europe et tu dis c'est vrai.

[02:17:54]

Mais dans le budget de la défense centrale, ils ont fini par la bricoler avec Boateng, qui était à la rue pour ses problèmes familiaux, qui est revenu à la base arrière gauche, mais recentrées. Je suis d'ailleurs vendu à 80 millions. Pas titulaire? D'accord. Et dévissent qui explose? Non, mais oui, mais là dessus, je thoronet donc là. Talabot, ce problème tous fort. Le problème, c'est pas l'idée. Oui, sauf que quand on aime les joueurs et la profondeur de si vous tous des problèmes à la fin, qu'on dit qu'ils sont forts, mais aujourd'hui, tu te dis c'est vrai que la brune Liverpool s'était Matip joue gaumaises.

[02:18:29]

Si il arrive, je ne souhaite pas un coup dur à PMB ou à Marquinhos l'année prochaine. Ça peut arriver à tout le monde. Toi, tu te dis, tu vas faire la saison avec la galerie. Ils ont Ayew. Oui, ils ont quitté Gentilini. Benoot oui, il y deux joueurs. Ils ont un très fort joueur turc qui vient blessé, mais elle est très, très, très fort. Donc là, le problème, il est là.

[02:18:50]

C'est vrai qu'à Paris, mais quand un joueur gagne ou quand tu prends un cadeau. Mais un joueur a gagné en juin. Raison c'est Fallot Yota à Dortmund, mais Dialo avant, donc on connait aussi un merci. En tout cas, adhérèrent est international allemand et dans l'axe, on l'a jamais vu parce qu'il le faut tout le temps sur le côté et ça se trouve dans l'axe. Il va te faire un bon défenseur central. On peut pas faire pire qu'à droite.

[02:19:12]

Je ne vais pas remettre une pièce dans le dossier Verratti, mais aujourd'hui, il n'a pas été retenu par Mancini pour moi. Mais Habs de mentir, c'est pour dire qu'il n'y aurait pas de blessé. Mais il lui a dit qu'il était à la confidence, menti. Il a menti uniquement que je remontais ne le crois. Il est incontournable. Il est incontournable. La Juve, toujours autant arrêtera de dire des conneries. Déjà les mêmes il y a régulièrement années, parce que le privé 60%, il était 512k.

[02:19:42]

C'est quand tu sors des conneries, autant des conneries et tu sors tellement voir avec tes fixette. Quand on fait les réglages, là, oui, tu te rends compte, tu laisses dire je ne peux pas te contredire tout le temps, donc je te laisse parler, mais je m'en veux parce que je dis là et tu, ce que tu dû ont dû relever quand même. Tu peux pas être à 100 pour ça. Fait 15 jours que tu m'as bordelais fois.

[02:20:05]

Pour ça, il a menti. Merci Bruno. Je pense que les gens, pourquoi d'ailleurs? Pas parce qu'on reste un mythomane. C'est ce que je dis. Laventie Voilà qui n'était pas sans propos qu'il a menti là bas. Non pas parce qu'il est incontournable en équipe d'Italie, mais combien ce lien va être bientôt incontournable? Barella Ah non, là, on a un vrai milieu de terrain. Ah oui, non, un ami d'enfance, Tonelli. Celui qui abrège là, c'est un bon joueur, mais c'est sa verticalité.

[02:20:31]

Moi, c'est plus par la base que par la course dans la rue. D'ailleurs, il y a un virage concernant la vie Konté qui préfère Vidal ces derniers jours et qui aimerait récupérer Arturo Vidal alors que j'étais sur le point de faire signer ton avis. Il faut comme compter. Parfois, il fait des choix de raconter n'importe quoi Arturo Vidal et ses dirigeants si peu associés, capricieux et Barella. Et quand on s'appelle Lisandro Lopez, il va avoir un sacré milieu.

[02:20:55]

Et le 10 septembre, quand on revoit Verratti sur le terrain, on va s'éclater, on compense pas, il sera frais, il va se balader. T'inquiète est comme ça, il l'a toujours fait en Liga. Problème aucun problème. Même contre lui.

[02:21:06]

Il va se balader Ramos maintenant àl'égard à courir hors de la gestion des supporters en Ligue 1. Il y a pas mal de Marseille où il y a des débats. Bon, 5000, comment on détermine les 5000? Il y a certains clubs où c'est quand même très tendu parce qu'il y a certains abonnés qui se font refouler, parce qu'on dit oui, mais là, on fait passer d'autres avant vous. L'ancienneté par l'ancienneté, c'est tant mieux. La situation est bon.

[02:21:31]

Il y a la situation de remonter les cas de coronavirus en ce moment, Yair. Dans toutes les zones rouges, il n'y aurait pas de dérogation à plus de 5000, donc les jardins rouges. Elles s'étendent de plus en plus désormais dans tout le club du Sud. Montpellier, Nice, Marseille. Ils y sont Paris, le PSG, donc. Il y a de plus en plus de clubs concernés en Allemagne. Aujourd'hui, on a décidé de prolonger jusqu'à fin 2020 l'interdiction du public dans les stades.

[02:21:58]

Et on sait que les clubs allemands, il y a bien des clubs qui mettaient la pression pour le retour de public. C'est parce que pour eux, c'est crucial. 48000 de moyenne. Exactement. Donc là, on a tranché dans le vif 0 public jusqu'en 2021. Donc faut quand même surveiller ça de très près. Parce qu'il n'est pas impossible que demain, les pouvoirs publics se réveillent et disent attendre vu la situation. Aujourd'hui, tout le monde Basquin, etc.

[02:22:18]

On arrête aussi en France. Il faut, il l'avait déjà évoqué tout au début de la crise et il est fort probable qu'il n'y aura pas de spectateurs avant la fin 2020. Mais lui ont emboîté le pas. Tous les matchs internationaux, oui. Parizeau a raison de dire ça sur les Allemands parce qu'on s'était fait la réflexion, a tellement fait des soirées dans le confinement et qu'on disait en effet, les Allemands avaient déjà anticipé que la saison prochaine, de toute façon, ça sera Wicklow.

[02:22:45]

Les mais l'UEFA, ils ont dit tous les matchs internationaux sont publics, alors que bon, il y a des pays de l'est de l'Europe, notamment la Tchéquie, Slovaquie ou très, très peu de cas, très peu de morts. Et il n'y a pas de public non plus. Donc, les mecs qui sont vent debout, eux, sont eux. Ils sont condamnés. Et finalement, parce que d'autres pays à côté sont impactés. Vous savez que c'est pas très normal.

[02:23:07]

Apparemment, pour sera en Hongrie, à Budapest, la finale de la Supercoupe le 24 septembre veulent faire 20 ou 21 000 exactement. Il sera à Budapest pour nous côteaux avec un stade un peu plus animé en tête à Budapest, deux jours avant pour avoir quelques repères. Parce que je n'ai pas envie de Westergaard tant vite. Le virage, c'est important de prendre deux temps trop. Il y a un repérage, des buts. Tu verras que je vais aller à taper là dessus.

[02:23:39]

Je préfère arriver à retranscrire Reigner. Il faut voir. Tu seras bien accompagné par une ville comme ça. Ecoute, je sais pas quel journaliste je sais, Jérôme, s'il y en a un qui va venir alors que tu me manques. Louis-Braille Là, il ne vient pas, ça va. Mais pour revenir au truc de base. Gilbert C'est bon pour les clubs. C'est ingérable. Je veux dire, c'est hyper compliqué, évidemment. Je à dire, c'est les premiers qui sont véritablement Pénerf.

[02:24:03]

Déçus. En plus, tu te fais chier avec tes désabonné avec des partenaires, je veux dire, même au niveau de l'hospitalité, les loges et tout ça, c'est terrible. Exactement comme ça, on n'en parle pas beaucoup, mais c'est vrai que c'est un vrai problème dans beaucoup de clubs et je trouve Budapest complet et globalement, les supporteurs sont assez compréhensifs. Il n'y a pas de mouvement. Bon bah, il faut voir à la sortie de la crise.

[02:24:26]

Effectivement, qu'est ce que ça va laisser? Est ce qu'ils vont perdre commercialement?

[02:24:31]

Ça va, les gars? Non, mais Daniel voulait y aller aussi.

[02:24:36]

Il voulait aller à Budapest, ses hommes. Maintenant, je ne raconte pas de conneries, disait avec qui j'allais y aller. Mais Janot et restaura là, il fera en plateau avec vous. Dans ce contexte Decauville, Reince arrière petite polémique. Arinze, quand même. Parce que Reince, aujourd'hui, facture des gens pas tout va bien par la facture des coronavirus spectateurs et Freikorps Ouest Algérie. Bah, c'est 5 euros de plus pour le coronavirus Bakwa parce qu'on refile un masque.

[02:25:12]

Y'a pas mal de restos qui facturent des frais supplémentaires aussi du coronavirus Majora's le fait pour tous les un. Les gens, ils vont fournir un masque réutilisable aux couleurs du club à chaque spectateur. Comme les médias fait comme les basques du médiévistes sont magnifique. Donc, c'est la polémique Aarrass. Et puis, dernière fois avant de passer aux réseaux sociaux, si vous avez suivi les aventures de Drogba en Côte d'Ivoire. Aujourd'hui, sa candidature à la présidence de la fédé a été rejetée.

[02:25:41]

Pas si simple que ça. Tout à fait réimpressions. Drogba se présente pour gagner 0 Vioreau. Mais non, il a déjà le pied noir dans la salle de bain présidentielle et vêtements ballons. Voilà, ils font tout pour qu'il ne soit pas candidat. Donc, c'est assez terrible. Mais il est arrivé un peu en terrain conquis. Je suis Drogba et oui, tout le monde va se coucher et je vais prendre le pouvoir juste sur mon nom. Mais ça ne marche pas.

[02:26:04]

Comme dans toutes les élections, il y a des mecs qui bossent, il y en a qui vont visiter les mecs, on fait y'a des coups bas aussi, il faut le reconnaitre. Il va y avoir du combat. Oui, ça ne rentre pas. Il y a le bras long. Et sur le continent africain, j'aimerais bien autant que Bruno. Mettez vous à longueur de bras. Alors si vous voulez, on connait un peu puisqu'on a beaucoup raconteurs.

[02:26:24]

Moi, j'aimerais bien que quelqu'un m'explique probablement un confrère ivoirien. Comment? Comment ça s'est passé? Pourquoi et pourquoi nous, naïvement, naïvement vu d'ici, on s'est dit Bah, une figure. Drogba, c'est très intéressant parce que ça viendra, j'aimerais bien qu'on m'explique si ça t'intéresse, c'est passionnant. J'aimerais bien parce que vu de l'extérieur, ce mec l'a vu avec le cas Eto'o au Cameroun. Et bien moi, j'aimerais bien comprendre tout ça. Un très bon confrère connaissant Samuel peut être clivant.

[02:26:54]

Il avait l'air plus rapide. Il était plus voilà. Il faisait la synthèse, les bons, les aigles toujours divisé, mode d'élection égal. Le mode d'élection, c'est qu'il faut qu'il y ait minimum un des collèges qui soutiennent les candidats. Donc là, il y en a cinq collèges. Il y a les arbitres, les joueurs et les administratifs, les clubs. Et donc, il fallait au moins qu'il y ait un de ces collèges qui soutiennent le candidat.

[02:27:19]

Didier Drogba, qui n'a, semble t il, pas été le cas. Mais le plus choquant, c'était que les joueurs, il y a une grosse bagarre en interne entre les joueurs là bas, le syndicat, la représentation africaine de la FIFPro qui soutenait Didier Drogba. Mais il y a beaucoup d'anciens coéquipiers qui ne soutiennent pas un leader jaloux. Je veux dire des gens qui étaient qui étaient pas mal en point. Toi, beaucoup parlé. En tout cas, on le fera la semaine prochaine.

[02:27:44]

On aura le temps dans les trois jours, toute la semaine. Les réseaux sociaux, que se passe t il aujourd'hui? Sepp Blatter le dire dans quelques instants que l'acteur a tout de suite RMC. L'acteur Gilbert Grivoise. Notre invité ce soir avec Daniel Riolo, Jérôme Rothen et Ousseynou CJF Houssem. Que se passe t il aujourd'hui ce soir sur les réseaux sociaux? Déjà. Déjà, Jérôme Rothen a publié sa première photo déjà sur Instagram. Une photo, déjà.

[02:28:12]

Je pense que c'est un partenariat à l'autre. C'est toi, un gros CAJ? Oui, je pense qu'un gros à croquer. J'ai pris en photo ma voiture avec ma voiture, avec sa voiture orange, chacun des voitures, chacun se fera son avis. En tout cas, après demain, il y en aura une autre. Après la publie sa première photo, il dit en légende Qu'est ce que tu dis? Parce qu'il faut le dire aussi à nos auditeurs.

[02:28:37]

Qu'est ce que je mets en légende, toujours dans la même lignée? Jérôme Rothen, très modeste, je ne sais plus. C'est plutôt Rembercourt. Oui, c'est ce que tu dis mis pour inaugurer mon compte. Je suis obligé de montrer que je suis le meilleur consultant et en plus, le plus beau de lofteur. Foot s'est mis en scène. Non pas que la photo de profil de Jérôme Rothen sur son pied gauche. Oui, évidemment. Et c'est quoi ta photo de profil sur Instagram?

[02:29:05]

Je sais même pas si elle est magnifique avec le Ballon d'Or. C'est ça? Oui, c'est du roten tout craché. Alors c'est vrai qu'il y a les Bleus qui ont fait débat aujourd'hui sur les réseaux sociaux. Il y a Mounir, qui vous dit qu'il a hâte de voir en 2030 un documentaire Netflix pour comprendre l'histoire entre Deschamps et Benzema. La non-réponse de qualité, comme les derniers qu'on a vu récemment sur le foot ne va pas bien loin. La non du sélectionneur à Loïc Brélès, dont on a parlé tout à l'heure sur la question, Benzema a inspiré pas mal de monde.

[02:29:34]

Alors, messieurs et Oli Boy sur Twitter, qui a même imaginé les arguments ou pas d'ailleurs de Didier Deschamps, on l'écoute d'une. L'accord est de 3 ha ha ha ha ha ha ha ha ha ha! Ha! Ha! Ha! d'Amicales, relayé par Willibald Boy sur les arguments de Didier Deschamps. Nabil Luise, sur Twitter, a même retrouvé la réaction de Karim Benzema devant l'annonce de la liste ci dessus.

[02:30:04]

C'était. Il s'énerve. Y'a aut'chose qui a fait réagir tout à l'heure, on a un peu parlé de Sylvain Ripoll. On a ce tweet de Lilian qui dit que c'est dommage. Les espoirs, c'est une Lambo. Elle est conduite comme une Dauchot. Je pense que Jérôme, je pense que tu as désinformations. Petit tweet aussi, et qui vient à la suite de toutes vos conversations d'Antoine Bonino, qui dit En 2016, à 28 ans, j'ai terminé l'album Panini de l'Euro pour environ 400 euros l'Euro 2016.

[02:30:35]

Un album, ça lui a coûté. Ça coûte cher. Les vignettes en 400 euros la tonne de paquet à 400 euros. Imagine un instant Sylvain, un casse tête d'Och. Tout le lot. Il n'a pas dû acheter à la télé. Aucun pote avec lui. Il peut te filer la boîte? Demande à son pote Guerrini J'arrête de dire je suis pote avec lui. Je ne suis pas pote avec moi. Je ne sais pas comment ne pas négocier toi, ta propre vignette à vie, plus austère.

[02:30:59]

Aujourd'hui, je peux te dire qu'il me ferait pas le coup avec 280 euros, je te le dis. En attendant, surtout pas de temps à autre chose. Surtout, on a cette décla. Alors là, j'ai demandé. Je vais demander l'avis surtout de Bruno. Et aussi le vôtre, messieurs. On a cette décla de rouler, relayée par Manon, qui dit Si Tiago Alcantara va à Liverpool, ce sera un meilleur transfert que celui de Messi à Manchester City.

[02:31:22]

Est ce que vous êtes d'accord en termes de potentialité parce que le joueur peut apporter à l'équipe? Thiago Alcantara à Liverpool, mieux que Messi à City ou sur ce qu'il a montré sur la finale?

[02:31:33]

C'est un top joueur, donc peut être dans le sens où il a plus d'années devant lui ou après. Mais si on Grenier qui dit ça, il a quand même un peu impacté le football français à Strasbourg. Je vais peut être prendre Messi quand même. Ouais, ouais. Ouais, t'as raison, toi. Réfléchis deux secondes avec le numéro 10 derrière lui. En plus, il jouera Kenny Lala à moi. Je mets une triplette ici à Jerk. Majeed Waris a son poste milieu axial.

[02:32:00]

Le relayeur dans les bombes? Oui, un bon milieu de terrain en Europe. Franchement, est un patois, une autre appellation. Attention au niveau. Attention! C'est à dire dans un esprit de coopération en France, ce qu'on considère être le meilleur milieu de terrain du monde, je voulais savoir s'il était en dessous ou au dessus.

[02:32:21]

Le meilleur milieu de Laniel voulait comparer avec Verratti. Je suis pas dans la vision Verratti, alors moi aussi, j'aime bien Verratti. Méthode Jérôme, tu rigoles quand Tarass au dessus, quand même. Environ Fairon, c'est deux joueurs différents. D'accord, mais faudra voir comment il est utilisé aussi aujourd'hui. Bon, dans leur équipe type, c'est Fabinho qui joue avec personne derrière et aucun coup, c'est Anderson radio. Mais bon, ça, c'est très défensif. On est un peu ambitieux sur un graveur, mais il veut absolument le placer.

[02:32:52]

Il n'a pas été sélectionné l'année. On n'en parle pas, non? Alors sur Instagram, on donne la parole à nos auditeurs. Message de Yann Alors franchement, j'en ai vu des beaux messages dans ma vie, mais là, c'est une éloge à Daniel. Le message démarre par Daniel Je te déteste, mais je t'aime. J'ai jugé un livre uniquement sa couverture, en référence aux extraits qui ressortaient sur les réseaux sociaux. Même quand je suis opposé à ton avis, tu as la force de persuasion pour que je devienne d'accord avec toi.

[02:33:20]

J'ai appris à aimer ta manière de penser. Alors à toi, Daniel, et à toi à la prière de ne pas changer. Ce n'est pas prévu. Il y a peu de choses, ça ne changera rien. D'ailleurs, tu reçois un bouquin. Le 17 septembre, effectivement, je l'ai reçu. Aujourd'hui, c'est exactement la belle photo pour le lynchage. J'ai déjà fait la photo et on en parlera vite fait rapidement avec toi, cher football français, aux éditions Hugo Sport.

[02:33:45]

Assez grave pour prendre la fédé. C'est une vraie surprise pour moi parce que franchement, je pensais pas que je me remettrait à écrire un bouquin parce que je n'en avais pas l'envie et la flemme. Daniel, tu dis au mois de septembre de l'année dernière, je m'y suis remis pendant le confinement. J'ai un peu terminé le bouquin le plus intime exactement. Donc a priori, beaucoup de gens vont simplement penser que c'est ce que je dis dans Store dans un livre.

[02:34:06]

Mais non, il y a une ligne directrice, effectivement, qui est ma pensée football, mais c'est d'abord un pamphlet très dur. De toute façon, je ne sais pas trop. Je ne sais pas tellement faire autrement dans mon style. C'est donc un pamphlet, effectivement, le genre hyper Nalliers du football avec Bo. En fait, l'idée de départ est le titre, tout le monde le comprendra vite. Pour ceux qui aiment le ciné, c'est au mois de septembre de l'année dernière.

[02:34:32]

Il y a un livre qui est sorti, qui s'appelait Très cher cinéma français, écrit par un très bon journaliste du Figaro, Eric Neuhoff. Et c'est quand j'ai vu ça que j'ai eu l'idée. Donc, je le remercie pour son idée comme cadeau aussi. Mais je te dirais plein dans lequel je vous remercie parce que quand il m'a donné cette idée là, il y a beaucoup d'anecdotes personnelles. Tu voulais dire il y a beaucoup d'intimes. Est ce que j'ai jamais fait dans un bouquin?

[02:34:54]

Quand tu fais l'interview d'un auteur, tu vois Daniel Francis Cabrel. Il faut que tu dises avant est ce que c'est le livre de la maturité? Alors, Daniel expulsait le livre de la maturité. C'est rien. Si j'ai besoin de mûrir ou pas caillasses franco français, la date de sortie, c'est le 15. Si tu savais comme on gagne très peu, ça, je le dirai pour aller dehors, que ça fait pas joli, joli. Mais il n'y a plus d'autobiographie à 23 ans, dans une autobiographie à euros.

[02:35:30]

La seule question tu rêves gagner de l'argent dans un livre? Je sais pas franchement si j'en fais un best seller. Le 10 septembre, la date sortie exacte 10 précisément 14 euros 95 qui est passée du Top 14, a vu le prix. Mais je voulais être en concurrence avec Omar Da Fonseca Ingrassia à la Vida. On retrouve aussi 14heures dans Reformés 80 pages Pöttering plus ou moins 300 faciles. Il y en a exactement 200, 80, 238, 39 exactement dans les J'emmerde.

[02:36:01]

Je crois que si j'étais trois fois dans chaque page, j'aurais Verrati n'est cité qu'une fois et ça ne fait que deux lignes. Bon, allez, on continue, messieurs, sur les réseaux sociaux, Maksim sur Instagram, qui a donc découvert la tête de Jérôme Thomas, notre producteur, et qui pense que c'est un mélange entre Guivarch et Daniel Riolo? C'est ce qui est l'acteur de Blanc. Oui, oui, oui, c'est vrai. Thomas, quid alors?

[02:36:28]

Winder Blanc aussi de CWindows choses très fortes que j'ai reçues sur Instagram. C'est Jérôme Jérôme, auditeurs, qui nous envoie des nouvelles de Pierre Ducros. Alors, il s'est renseigné, il m'envoie une capture d'écran. Figurez vous, messieurs, que notre cher Pierre Ducros est maire dans le Pas de Calais, dans une ville qui s'appelle Montreuil. Le maire de Hanoï, dans les Pas de Calais, s'appelle Pierre Ducros, un autre Pierre Ducros, et il est divers droite.

[02:36:50]

Alors, vous pensez qu'il était de gauche? Pierre WADOUX. Finalement, non. Les divers droite et Pierre Ducrocq. Il s'appelle exactement la même orthographe. Montreuil sur Mer? Non, Montreuil, dans le Nord Pas de Calais, c'est ça? Je crois. Lyon a marqué Montreuil quand j'ai regardé sur le site de la ville. Salut Pierre! Donc voilà. Et puis surtout, rien. On est en retard à la cheville, mais je conclus vite.

[02:37:08]

Je suis très déçu de toi, Daniel, parce que hier, on a eu une des meilleures blagues de l'année et tu n'as même pas remarqué. C'était ça. Cédric Carrasso était bien désoriente. En plus, il jouait pas au Texas et j'ai eu la chance de jouer avec Arizona. Alphonse. Alphonse Areola à la blague et la vanne des gens que j'ai regardé. J'ai mal et n'ai pas Arizona aussi. Et la ville a. J'adore jouer le poker, c'est fini.

[02:37:36]

Bruno Merci. J'ai passé un plaisir, toujours. Bientôt, quand tu veux, nous, demain, on sera là, bien sûr. À la fin du match de Ligue 1, comme de coutume, la star continue tous les soirs en direct. C'est bien sûr. Et puis on regarde à 18h parce que Rothen régale. Vendredi 18, à 20 heures, n'oubliez pas adore. Cédric Carrasso était très, très désoriente. En plus, il jouait pas tant que ça.

[02:37:58]

J'ai eu la chance de jouer avec Alphonse aussi. Alphonse Areola, faut.