Happy Scribe Logo

Transcript

Proofread by 0 readers
[00:00:00]

Paris, 15 172 Marguerite Joubert et sa famille assistent au mariage de la reine Margot avec le futur Enrica. Mais la Saint Barthélémy et son cortège de massacres vont tout bouleverser, précipiter dans le chaos de l'histoire. La famille Joubert s'apprête à prendre la fuite quand Martin, leur fille de sept ans, disparaît après le succès de la Cité de feu. Découvrez La cité des larmes. Le nouveau roman de Kate Moss. Une épopée historique à couper le souffle.

[00:00:25]

Dans la droite lignée de Ken Follett La cité de l'âme de Kate Moss chez Sonatine éditions L'invité, Mystère ou Bienvenue aux grosses têtes.

[00:00:37]

Invités mystères valait bien huit heures. Heureux d'entendre. Voici s'orientaient. Sympathique ce que mes camarades Grosses têtes vont vous reconnaître rapidement. C'est tout. Le principe, vous le savez, prête à répondre à leurs questions.

[00:00:54]

Un invité mystère, madame.

[00:01:00]

Une femme pétillante. Dit Elle est pétillante, vous êtes jeune, bon, vous avez des enfants? Oui. Ils vont à l'école encore parce que vous êtes divorcés. Invité mystère. Est ce que vous pourriez faire votre métier si vous aviez la voix que nous entendons actuellement? Question On l'avait jamais encore posée, celle là veut toujours faire son intéressant. Ce sont des choses très précises, très bien et bien comme un dessin animé, par exemple, pour doubler une voix de dessin animé.

[00:01:45]

C'est vrai qu'il vaut mieux pas avoir cette voix là pour pratiquer votre métier. Laurence Bady a fait une carrière là dessus.

[00:01:52]

On embrasse d'ailleurs. Est ce que vous avez reçu des récompenses dans votre carrière?

[00:01:57]

Oui, ça, c'est une bonne question. Voici un premier indice musical. Vous êtes perfuser du. Pour. Tu. C'est le titre de la chanson qu'il faut retenir, n'est ce pas invité? Mystère. Vous voulez dormir? A invité les neiges du Kilimandjaro, neiges du Kilimandjaro, les neiges du Kilimandjaro. Est ce que vous avez un rapport avec?

[00:02:47]

Est ce que vous avez de la neige au sommet du crâne en rapport avec la montagne? Que vous êtes en rapport avec la neige? Oui, mais est ce que vous êtes sportive?

[00:03:07]

Vous êtes d'accord?

[00:03:10]

Pas professionnellement. Ce que les neiges du Kilimandjaro, c'est la nouvelle du Kilimandjaro et la neige. Je ne vois pas le rapport tourner au Kenya.

[00:03:25]

Voici un deuxième musical derrière. Gloria Windy, voilà qui force les syndicalistes. C'est malin, comment dire?

[00:04:03]

Merci, merci, j'ai jamais joué, mais j'ai mis du temps à la retrouver et croyez moi, cette chanson, mais on a trouvé et c'est vrai, que c'est un bon indice.

[00:04:11]

Invité mystère. Vous faites de la scène du cinéma. On peut dire que vous êtes actrice, dont vous vous chantez aussi un beau consensus.

[00:04:26]

Est ce que vous écrivez aussi?

[00:04:32]

Vous venez pour ça aujourd'hui, mais ce n'est pas pour ça qu'on vous connaît, effectivement. Vous venez de publier un livre. En voici un troisième indice Monseigneur, l'astre solaire.

[00:04:44]

Comme je l'admire en laissant son rendez vous à. La lumière que je préfère, c'est celle de Dieu Chagos. Tout en restant m'indiffère, vous avez reconnu anti-Charte invité? Mystère. C'est dommage parce que est retenu le nom du chanteur Jazy s'enrayer.

[00:05:16]

Ça m'intéresse parce que j'aime beaucoup. Je vous le dirai tout. Ce n'est évidemment pas Georges Brassens qu'on a entendu, mais c'est quelqu'un d'autre qui chantait. J'ai rendez vous avec Valérie. Valérie Mairesse propose à Isabelle Carré Edou Isabelle Carré Ah non, non, non, vous avez un accent.

[00:05:33]

Elle peut avoir un accent et écoutez bien l'indice suivant Monsieur Madénian, parce qu'il va vous intéresser. Voilà un indice supplémentaire qui vous concerne indirectement les a invités avec Charles Aznavour, mais vous n'êtes pas vous n'êtes pas arménienne. On va dire par alliance, par solidarité. Vous n'êtes pas Kim Kardashian.

[00:06:25]

Rassurez moi, elle n'a pas les moyens. Vous êtes votre mari est arménien.

[00:06:31]

Florian Gazan vous a identifié.

[00:06:33]

Bravo Florian Gazan. Et j'ai l'impression que monsieur Madénian, non. Peut être sur une piste. Il y a trois Arméniens célèbres.

[00:06:40]

Est ce que votre mari est connu pour faire le même métier que vous? Est ce qu'on le connaît? Pas tout à fait, mais pas loin. Est ce que votre mari me doit de l'argent? Voici.

[00:06:55]

En voici encore un indice.

[00:07:16]

Marius. Ça fait pas mal parce qu'il y a plein plein d'indices, en somme.

[00:07:36]

Vous êtes blanche à Marseille et vous avez joué dans un film qui se passe là bas pour plusieurs.

[00:07:47]

C'est bon, mais bon, je l'ai. OK. En fait, il y a plusieurs indices à Marseille et il y a aussi Marius. Evidemment, ça me dit quelque chose.

[00:07:58]

J'ai déjà rencontré un invité mystère.

[00:08:01]

Valérie Trierweiler semble être sur une piste et Mathieu Madénian, bravo. Mathieu a identifié notre invité. Mystère. Je suis très, très, très déçu par Valérie Mairesse. Attendez. Invité mystère.

[00:08:14]

Est ce qu'on a? Est ce qu'on a aimé le même homme?

[00:08:18]

Et avec quel Algérien? Christelle Chollet? Ce n'est pas Christelle Chollet elle même. Le même mec. Valérie Trierweiler vous a identifié dobjets pour l'instant. Ghazan, Trierweiler, Madénian, c'est pas mal. Mais la plus décevante, la plus décevante, c'est Valérie. Parce que je sais qu'elle vous aime, mais souvent, pour les invités, ne pense pas aux gens que j'aime.

[00:09:00]

Oh là là, c'est horrible, j'avais joué ensemble avec Valérie. Non, on a fait de la gym ensemble, on fait de la gym sur un coup, c'est dur. Alors on a fait ce que vous avez, un rapport avec une fusée. Ah, c'est pas ça! Bravo!

[00:09:30]

Alors dites donc, Christine est sur une piste, on va tout de suite répondu oui, oui, oui, oui, bravo. Vous aussi, vous avez identifié notre invité? Mystère. Ce qui est terrible, c'est que ce sont les deux acteurs qui vous ont pas trouvé.

[00:09:46]

Ah ben voilà, Valérie Mairesse propose Ariane Massenet.

[00:09:50]

Ha ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! C'est la fusée! Alors écoutez, tant pis pour Valérie Mairesse.

[00:10:00]

Mais tous les autres savent maintenant que vous êtes rien.

[00:10:11]

Ariane Ascaride était bien notre invité mystère elle vient faire un livre, Ariane Ascaride, elle, publié aux Éditions du Seuil. Bonjour pas l'être au fantôme de mon père. Elle a profité, Ariane Ascaride, du confinement du premier confinement, je crois. Au mois de mars, il y a presque un an, j'ai profité. Le mot exact? Non, ce n'est pas le moyen terme, mais en tout cas, pendant ce temps. Vous êtes dit je vais pouvoir écrire à mon papa qui n'est plus là, mais peut être lui raconter justement cette période difficile du confinement.

[00:10:40]

On va y revenir dans un instant, mais d'abord, oh Valérie, mais vraiment géante.

[00:10:46]

Mais justement, quand on cherche l'invité, mystère, quelquefois les gens fait de la m'échappent.

[00:10:55]

Oui, non, mais peut être que le mot GIM, ce n'était pas le bon.

[00:10:57]

Mais je ne vois pas comment trouver la barre au sol en même endroit.

[00:11:01]

Et pour moi, ça n'a jamais été de la gym, mais le profond, que ça soit bien profond. J'ai travaillé mes muscles intérieurs.

[00:11:13]

Si vous vous êtes comme c'est dur, vous verriez bien voir quand Ariane afin qu'il n'y ait pas d'ambiguïté que vous pouvez dire qu'elle est l'homme que nous avons aimé toutes les deux.

[00:11:23]

Un monsieur qui s'appelle Julien Lauprêtre et qui était qui a créé le Secours populaire Secours populaire important Julien Lauprêtre.

[00:11:31]

Lettre au fantôme de mon père. Beau jour. Pas Ariane Ascaride. Un peu comme tout. Tous a mal vécu. Il y a des gens qui s'en sont mieux sortis que d'autres. Et d'ailleurs, vous même, vous dites qu'on est pas forcément nous, les artistes les plus à plaindre encore qu'eux.

[00:11:44]

On n'en était qu'au premier confinement commençait à être un peu fatiguant quand même. On va dire ça comme ça parce que c'est de tenir, mais c'est compliqué.

[00:11:52]

Vous en avez écrit un autre pendant deux heures.

[00:11:54]

On en a marqué parce que c'est vrai que là, vous racontez. C'est parfois amusant d'ailleurs, et que quelqu'un a commis l'inélégance de vous demander si ce n'est votre âge, mais en tout cas, à votre génération, vous dites Bah, comme ça, c'est assez rigolo. Il y a un avantage au masque, c'est qu'on se fait draguer par des jeunes qui ne savent pas forcément de quelle génération vous verrez ça.

[00:12:18]

C'était assez rigolo. C'est à la fin du confinement. Un, je suis sorti me balader parce que j'avais envie de marcher. J'étais masqué parce que juste à la fin du confinement, il fallait tout masquer.

[00:12:27]

Comme on est tous, maintenant encore, je me suis fait. Je me suis fait draguer par quelqu'un qui aurait pu être mon fils.

[00:12:33]

Impasse vieille de la bouche. Toi, tu vois les jumelles très du front maintenant, mais quand même, ça casse quand même une grande partie du visage.

[00:12:46]

Parce que si je parle d'âge, c'est aussi peut être parce que ce livre, vous l'expliquez au tout début? Existe pour une autre raison, c'est que c'est peut être le cas depuis, j'imagine, et je l'espère, depuis que ben oui, il vaut mieux vaudrait mieux quand même que vous annoncez à votre papa qu'il n'est plus là, qu'il va être arrière grand père. Conséquence du fait que vous même, vous alliez être grand mère. Je suis grand, mais ça y est.

[00:13:11]

Bon, c'est une bonne nouvelle. Ça s'est bien passé.

[00:13:13]

Vous êtes grand mère d'un petit garçon ou d'un petit garçon, comme annoncé au début du livre.

[00:13:19]

C'est l'occasion, évidemment, de parler de manière posthume à votre papa.

[00:13:23]

Oui, c'est n'allez pas raconter à mes amis qui étaient en train de vivre la même chose que moi. Je n'allais pas leur raconter ce qui se passait. Et en plus, c'était bien parce que moi, enfin, mon père ne pouvait pas me répondre pour une fois dans ma vie. Mon père ne pouvait pas me répondre, je ne pouvais pas me disputer avec lui.

[00:13:37]

Et voilà pourquoi ces lettres à votre papa et vous rappelez, vous n'aimez pas les conversations groupées. Là, au moins, vous parlez à quelqu'un, certes, qui ne peut pas vous répondre, mais en plus, c'est quand même le seul à seul.

[00:13:48]

Vous expliquez que les réunions WhatsApp, par exemple, j'ai horreur de ça détestent ça parce que les gens se règlent pendant le confinement, s'envoyer des photos.

[00:13:57]

Mais c'était terrible parce que j'ai un problème, parce que je pense que je suis toujours de l'ère glaciaire.

[00:14:04]

Moi, ça me dérange beaucoup de voir des gens pleins se tenir en WhatsApp. Tu vois toujours les gens complètement pleins, alors ils bougent ils pas? Alors après, des fois, ça ne marche pas bien quand tu le vois, mais tu te t'entends pas ce qu'il dit. Et puis après, on est 4, après on est 5 après et au fond, on parle avec personne.

[00:14:19]

Et en plus, je n'avais pas envie de donner des photos des gens que vous ne connaissez pas.

[00:14:22]

Je déteste ça. Je ne vois pas. À un moment donné, pendant un confinement, tout le monde mettait des photos de son enfance.

[00:14:28]

Non, mais je suis pas intime avec tout le monde, non?

[00:14:31]

Et par Skype, vous freestyles non plus. Il n'y a pas que WhatsApp. Nous sommes désincarnées au sens propre. La plupart du temps, l'image saute, se brouille et se fixe ou disparaît. Une conversation est toujours entrecoupée de silences où l'on prend le temps de se regarder, où la communication se fait par autre chose que le langage des mots par les yeux, le visage dans son ensemble, les mains, les vibrations, les énergies du corps. Enfin, tout ça a disparu aussi avec le masque, il faut bien dire, mais absolument.

[00:14:56]

Bien sûr, oui, on ne sait même pas quand je souris. C'est vrai, Charlie Sheen.

[00:15:02]

Michel Sardou sourit aujourd'hui avec Mon Dieu, mais il y a plein de choses qui se passent dans le visage qu'on.

[00:15:11]

Père, moi, je suis ravi, on pu mener bas si cette forme Souleyman, ce qu'on redoute bien, toi ou un canard vous a profité pour lire aussi.

[00:15:24]

Ce sera la dernière extraite Jodogne de ce livre pour vous remonter le moral. Vous avez relu Le cheval roux d'Elsa Triolet. Sauf que ça ne l'a pas vraiment remonté.

[00:15:34]

C'est terrible.

[00:15:37]

Il vaut mieux lire Le cheval pâle d'Agatha Christie est un roman de science fiction et vous dites que finalement, ce qu'on vit en ce moment, ça ressemble à quelque Chevallereau.

[00:15:47]

C'est un livre que Elsa Triolet écrit dans les années 50, au moment où c'est la guerre froide, au moment où tout le monde se dit qu'il va y avoir une bombe atomique qui va tomber.

[00:15:56]

Et donc, elle raconte, après la bombe atomique, les survivants. J'étais complètement tapper de lire ça pendant le confinement à faire vraiment clair.

[00:16:04]

Je me dois d'expliquer tout de même quelques indices qui pourrait paraître encore un peu abscons à mes camarades ou à certains auditeurs. Le premier Les neiges du Kilimandjaro, chanté par Pascal Danel.

[00:16:16]

C'était un film de Robert Guédiguian qui parlait de bois abattu par les trois.

[00:16:21]

Pas forcément de la chanson de Pascal D'anémones dans les noms, mais qui parlait de quoi s'appellent les neiges du Kilimandjaro?

[00:16:27]

Parce qu'à l'intérieur du film, à un moment donné, le couple que je forme avec Jean-Pierre Darroussin nous fait cadeau des billets d'avion pour aller voir les neiges du Kilimandjaro.

[00:16:39]

J'ai envie de le voir parce que moi, je vous aime beaucoup, mais c'est incroyable pour moi. Vous étiez grande? Non, je suis toute petite et j'ai vu passer un petit machin et je me suis dit Moi, je vous aime. Si je vous le dis, c'est que j'aime aussi beaucoup Malandain.

[00:16:56]

Il faut dire que liste sélective.

[00:16:58]

D'ailleurs, je suis fan de cette comédienne, mais je suis tellement fan que je croyais grande. Vous êtes grande dans mon esprit. Le cinéma, c'est un subterfuge, mais là, c'est incroyable.

[00:17:09]

Je suis toute petite, elle est debout. Il faut l'expliquer.

[00:17:14]

Deuxième indice Ariane Ascaride Gloria Mundi ouvre aussi un film de Robert Guédiguian pour lequel j'ai reçu le prix d'interprétation à Venise en 2019. Voilà pour cet.

[00:17:26]

Qu'est ce qu'on a eu encore si Marius et Jeannette, Marius et Jeannette Larrieu, c'est beau.

[00:17:32]

Oui, c'est Marius Trésor qu'on entendait chanter Marius, sacré Marie et celui qui chantait la chanson de Georges Brassens, Vous écouter quand même l'astre solaire.

[00:17:44]

Comme je l'admire, Dada, c'est Jean-Pierre Dardenne. Évidemment, c'est votre papa, Jean-Pierre Darroussin. Mais d'un coup, l'âge vient d'un temps. Jette la lumière, laisse le champ. Jean-Pierre Darroussin à peu près. Combien de si vous avez vécu la bande à Guédiguian? En tout cas, je crois, dit votre mari, et comme ça, on aura fait le tour. Jean-Marie Basser, Robert Guédiguian, Robert Guédiguian, Nien le réalisateur et l'ingénieur, c'est un des films.

[00:18:21]

Je suis, je suis fan de votre travail et de celui de Robert. Mais Marius et Jeannette, pour moi, c'est le Romeo. Juliette moderne, c'est ça? Oui, ça fait aimer l'Estaque. Ça fait aimer la comédie. C'est il y a tout dans ce film là et je ne dis pas ça parce que je suis comédien. Et j'espère que Robert a mis en garde toi dans un délire. Mais vraiment, je suis quand même un rôle de solidarité arménienne.

[00:18:43]

Il m'a fait du bien. Absolument deux jours passés aux Éditions du Seuil.

[00:18:50]

Lettre au fantôme de mon père, c'était exquis. Vous pouvez déguster le dernier livre. Ariane Ascaride, qui vient de sortir en librairie. Merci d'être venus nous voir.

[00:18:59]

Si vous téléchargez dès maintenant la nouvelle application sur votre smartphone, avec la possibilité de consulter l'actualité du jour et l'ensemble des articles de la rédaction de RTL. En cas d'actualité chaude, vous pourrez recevoir des notifications personnalisées sur les thèmes qui vous intéressent. Lecture en direct, partout et tout le temps, c'est sur l'appli RTL.