Happy Scribe Logo

Transcript

Proofread by 0 readers
Proofread
[00:00:03]

Je suis préoccupé par vos vacances sont elles bien passées? J'ai nagé tous les jours.

[00:00:09]

N'a pas coulé et alors nager tous les jours. J'ai nagé tous les jours et toujours au même endroit où vous. Invensys? Non, non, non, adjuger.

[00:00:17]

J'ai nagé à Antibes, j'ai nagé dans la Méditerranée, dans le bassin, il n'y a pas d'eau froide.

[00:00:25]

Et puis je vais vous dire quelque chose.

[00:00:27]

J'ai commencé une campagne à moi toute seule, mais les gens m'ont suivi, picote de plastique, un microbe de plastique.

[00:00:35]

Moi, j'appelle ça cet été.

[00:00:36]

J'attaque la campagne Pikas foldingue, qui est ma première fait ramasser Bouchachi, ramasser des plastiques.

[00:00:44]

Vous aussi, vous allez ramasser pas mal de plastiques à la piscine. Nager comme en crawl?

[00:00:54]

Non, non, non, je nage toutes les nages.

[00:00:55]

C'est une très bonne nageuse et je me disais que finalement, avec un doigt dans le cul pour pas couler comme ça, notre princesse d'amour qui n'a pas gagné, rappelons le, c'est une sirène à l'odeur.

[00:01:17]

Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Normées!

[00:01:19]

Mais les océans, c'est pas une petite chose, je suis. J'ai toujours été écolo et jamais les océans.

[00:01:24]

C'est pas plus grand qu'une mer pour trois jours, ça deviendra une citation.

[00:01:30]

Moi, j'ai vécu une alerte au plastique en Méditerranée, à Marseille. C'était pas mal en personne qui se baignait.

[00:01:37]

Il est temps de passer à une première citation. Et pour Laura Marsal, qui habite Marseille justement, qu'elle a dit s'il ne vous reste qu'un jour à vivre, allez faire un tour au bureau de poste le plus proche. Ça passera moins vite.

[00:01:50]

Coluche n'est pas loin.

[00:01:53]

Hoge, pas des proches, pas Dori Yankhoba. La réponse de Valérie. Une citation pour Julie Loder, qui habite Touques, dans le Calvados, qui a dit J'ai toujours été célèbre, c'est juste que personne ne le savait au chômage américain, n'est pas français, mais américain et c'est assez récent.

[00:02:15]

C'est une femme et c'est une femme généreuse, Ellen DeGeneres. C'est notre copine adorée, Oprah Winfrey.

[00:02:23]

Non, n'est pas une humoriste, mais c'est quelqu'un d'aussi célèbre que les deux que vous venez depuis quatre ans maintenant?

[00:02:30]

Non, pas du tout. C'est Meryl Streep. C'est cette actrice animatrice, cette actrice black qui a joué danseur.

[00:02:37]

Quelque chose verrez. Puis Galbert? Pas du tout.

[00:02:46]

Tout ça pour ça. Mais non, mais je 117e l'actrice quand même. Alors elle est actrice aussi. Elle est même récemment devenue plus actrice qu'avant. Et elle est quoi, doute? J'ai toujours été célèbre. C'est juste que personne ne le savait comme belle.

[00:02:59]

Noémie Campbell's, la chanteuse aussi.

[00:03:01]

Oui, Lady Gaga.

[00:03:02]

Lady Gaga a avancé Lady Gaga de séduire notre situation, plus compliquée celle là.

[00:03:13]

Pour Daniel Léon Caritatis Semonces dans l'Essonne Makiadi, aucun homme n'a suffisamment bonne mémoire pour faire carrière dans le mensonge.

[00:03:23]

Sacha Guitry sait juste faire très attention quand on commence à mentir.

[00:03:27]

Il ne faut pas se couper après qu'un homme a suffisamment Paris. Aucun homme n'a suffisamment bonne mémoire pour faire carrière dans le monde. Sacha Guitry?

[00:03:38]

Non, non. Est ce que ce Français n'est pas français parce que ça semble l'anglais?

[00:03:41]

Eh bien, ce n'est pas tout à fait anglais, chante one man show en langue anglaise.

[00:03:48]

C'est un Américain, c'est Woody Allen. Ce n'est pas Woody Allen. Mais est ce que cette personne est décédée?

[00:03:53]

Oui, c'est quelqu'un qui est mort il y a déjà un petit moment.

[00:03:56]

1865 Ben n'est pas Oscar Wilde.

[00:04:04]

Buffalo Bill? Buffalo Bill? Non.

[00:04:06]

Tu veux dire que les restos campaniles? Hippopotamus. L'hémorragie?

[00:04:14]

Vous même si vous pouviez arrêter, sort.

[00:04:19]

Aucun homme n'a suffisamment bonne mémoire pour faire carrière dans le mensonge. Est un écrivain, un écrivain.

[00:04:25]

Il a sûrement publié des politiques. Pas de politique. Roosevelt? Roosevelt? Non, Lincoln?

[00:04:32]

Abraham Lincoln. Les réponses sont bonnes.

[00:04:40]

Aujourd'hui encore, une citation pour Frédéric Chauvé, qui habite Vendôme, dans le Loir et Cher, qui a dit si toutes les femmes étaient fidèles? Avec qui les hommes tromperait t il leurs femmes? Oui, Guitry, non. Oui, ce Français est mort français.

[00:04:54]

C'est Français. C'est bien Feydeau, non? Courteline. Labiche, c'est quelqu'un que Bernard Mabille a dû croiser dans les cabarets à une époque.

[00:05:03]

Aucun nom. Robert Robert Rocca, Robert Rocca. La réponse de Bernard.

[00:05:12]

Ça ne sert à rien parce que la question suivante est culturelle et en plus, je sais que vous adorez la mythologie grecque et la question pour Michel Labèque habite Neupré, en Belgique. Ca va peut être vous permettre de briller. En effet, il s'agit des douze travaux d'Hercule ou d'Héraclès en grec, si vous préférez. Et la raclette? Non pas la raclette Héraclès, Hercule en latin, Héraclès en grec. Vous connaissez évidemment les douze travaux d'Hercule doit combattre un lion.

[00:05:41]

Il doit emprisonner un sanglier, les nettoyer les étables d'Augias.

[00:05:46]

Il ne fait rien, car c'est là que j'arrive à tirer, madame Doba, dans les écuries d'Augias, évidemment. Mais je vais vous interroger sur le onzième travail d'Hercule.

[00:05:58]

Parmi les douze travaux dans le 11e, il doit se rendre dans un endroit précis.

[00:06:03]

Lequel? Une perception, non? Quel est le onzième travail d'Hercule? La caverne, et c'est surtout le lieu. Je vous demande Atlantide, l'Atlantide, le Queen. Déjà, peut être que ça vous aiderait de trouver ce qu'il doit faire avant de trouver le lieu, dit Le Coin.

[00:06:19]

Parce que là, c'est les douze travaux d'Hercule.

[00:06:22]

Est ce que c'est dans ce combat? Il ne combat rien, non.

[00:06:27]

On ira chercher quelque chose dans une ville grecque qui n'doye là bas, dans une ville, est une caverne, une grotte, une caverne, une grotte, une montagne, une montagne dans l'eau, une île.

[00:06:37]

Non, Héraclès, fils de Tito. Oui, écoutez, ce n'est pas la question, mais quand même.

[00:06:43]

Est ce que c'est un travail de force qu'il doit faire? Non, pas du tout juste de trouver une chose. Quelqu'un est ce qu'il veut, quelqu'un? Est ce qu'il est guidé par un homme avec un porte clés? Doit rentrer sortir une clé très vite avant que la clepsydre une sorte?

[00:06:55]

Non, non. Il doit apporter quelque chose. Je vais vous aider, je vais vous donner. Il est une femme. Les onze autres, si vous préférez. Oui, alors. Dans le premier travail d'Hercule, Héraclès doit combattre. Le lion de Némée a la peau dure comme une carapace. Sa massue, ses flèches et son épée n'auront aucun effet sur la bête. Il va devoir finalement étrangler le lion à mains nues.

[00:07:17]

Vous ne voulez pas accélérer un peu parce que le maître tourne gauler. C'est long, ça. C'est le premier jet rapide. Le deuxième, il doit tuer l'Hydre de Lerne, un monstre au corps de chien et aux neuf têtes de serpent. Le troisième travaille. Il doit tuer une biche. L'animal, la biche aux sabots d'airain, a tellement se souvient tous, d'ailleurs, de la mort de la maman de Bambi.

[00:07:41]

Il doit emprisonner un sanglier de sanglier dérivantes. Ça, c'est le quatrième travail. Ensuite, nettoyer les écuries d'Augias. Le cinquième, exterminer les oiseaux du staff. Ixième, un carnage. Capturer le taureau de Crète, nettoyer le Minotaure, tuer les juments de Diomède, chasser les 8èmes, repousser les gilets jaunes.

[00:08:03]

9. Neuvième travail obtenir la ceinture d'Hippolyte, reine des Amazones, puis le douzième et le dernier. Ça, vous le connaissez, doit capturer le chien monstrueux Cerbère. C'est le gardien des enfers. Voilà sa douzième mission la plus difficile. Mais voilà, il manque la onzième tâche. Le onzième travail a l'air facile.

[00:08:25]

Il doit faire un strike au bowling.

[00:08:28]

Il doit se rendre dans un endroit précis où il doit unil. Non, l'eau forêt. Quelque chose dans la montagne.

[00:08:35]

Alors c'est vrai que c'est plus Botanic qu'autre chose.

[00:08:39]

De l'herbe, il doit cueillir la fleur du savoir.

[00:08:44]

Je vous aider. Il doit cueillir des pommes. Ah oui, n'allez pas dans la pub désespérée du jardin désespéré de la réponse d'Arielle Dombasle. Alors, ça n'est pas dans les esprits.

[00:09:02]

Les pommes, elles, sont un peu flétrir.

[00:09:04]

Le jardin désespéré, c'est ça le lieu du onzième travail d'Hercule, joliment mis en musique par Beethoven, qui fait popo pompom cueillir les pommes d'or du jardin.

[00:09:14]

Et qu'est ce qu'elle en particulier, ces pommes? C'était les fruits de la pomme de terre avec de la pomme de discorde.

[00:09:20]

La pomme d'or, c'est le pommier offert par Gaïa à Héra à l'occasion de son mariage avec Zeus. C'est que la pomme? J'aimerais, puisque j'ai donné les douze travaux. J'aimerais vérifier si j'en fais une bonne mémoire. Est ce que vous pouvez me résumer les douze travaux d'Hercule?

[00:09:36]

J'en fus enchaîne les vitres et Nied doit combattre le chien cerbère. Lestravaux inanité lion qui avait la carapace dure.

[00:09:47]

N'aimer le serpent à neuf têtes. Il n'y a pas un truc comme ça.

[00:09:52]

Eh bien, vous n'êtes pas très bonne mémoire quand même.

[00:09:54]

Si elle a lieu à l'intérieur de la ceinture de la biche, la maman de Bambi aux sabots d'airain et la biche aux sabots d'airain.

[00:10:03]

Il devaient vider les sans dents, nettoyer les écuries d'Augias, sangliers, les Sandrier, les sangliers.

[00:10:09]

Vous avez dit un autre? Il doit. Nettoyer les écuries et écuries de là bas, il y a du boulot, ça n'est pas très doué, a M.

[00:10:23]

Jensen, mais à réviser. Mais je vais faire comme cela a été une sacrée mythologie. Ça va être bien. C'est comme ça que je retiens mieux. Faites une soirée mythologie, vous serez plus doué.

[00:10:39]

Pour Catherine Vignaud, qui habite Bouillon, dans les Alpes-Maritimes, la question concerne une femme, Elaine Anderson, de son nom à cause d'un pardon.

[00:10:48]

Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha!

[00:10:55]

Spectaculaire du haut N'inversons est née à Syracuse à 19 107, n'aura pas vu le 21ème siècle puisqu'elle est morte en 1999.

[00:11:08]

Assez âgée tout de même. Elle avait 91 ans. Elaine Anderson quand elle est décédée. Pourquoi je vous parle de cette femme? Tout simplement parce qu'elle a écrit plusieurs contes et plusieurs livres pour enfants. Un seul a été publié. Mais lequel? Un seul que tout le monde connaît. Quel est ce conte pour enfants qu'elle a écrit et qui a été publié? C'est son premier en plus. Après, il en a écrit plein d'autres. Aucun ne sera jamais publié.

[00:11:33]

Est ce que c'était sous son nom à personne? Ah oui, elle a appuyé sur ce conte pour enfants sous son nom et à personne.

[00:11:41]

Non. Est ce que Disney a repris, utilisé? Si on connaît, c'est parce que Walt Disney l'a adapté à merveille. Réponse?

[00:11:49]

Réponse Non. Il y a des animaux dedans. Oui, ça oui. Est ce que dans le titre, ce sont les prénoms des deux héros, par exemple, des.

[00:11:56]

Le titre, c'est le nom du héros.

[00:11:57]

Oui, d'accord, mais mon nom et mon nom, c'est un animal qu'on cherche et c'est un animal belliqueux. Belle et Sébastien, beau Dumbo.

[00:12:14]

Alors là, il fait quoi? Christophe, comment ça s'appelle ce que fait l'éléphant et l'éléphant sera toujours barré.

[00:12:23]

Une belle histoire d'hommes beaux avec ses oreilles surdimensionnées et la risée de François Bayrou dans les cirques.

[00:12:31]

Rocco Siffredi est la risée des autres éléphants. Et puis, un jour, il s'aperçoit que ses oreilles lui permettent de voler.

[00:12:38]

Vous souvenez? Si les Français. Serait schroeter. C'est pas beau, ça caille magnifique, ce n'est pas la seule chanson du film.

[00:13:07]

Ah non, il y avait aussi un beau sapin roi.

[00:13:15]

La guerre, c'est joli, beau et ça va être adapté au cinéma bientôt avec des vrais personnages, éléphants et éléphants qui volent comme quand j'ai bu que si rien n'est fait.

[00:13:29]

C'est quoi votre dessin de Disney, préférez vous?

[00:13:31]

Moi, je pense que c'est Bambi à Bambi.

[00:13:35]

Ça représente vraiment Disney avec Cendrillon. C'est quoi votre dessin animé préféré? Vous n'a pas Blanche-Neige? Non?

[00:13:45]

Ah oui, évidemment. Le dessin de Disney que vous aimez?

[00:13:50]

Moi, j'aime bien le la dans le livre avec Mowgli et Bagrat et Cat et le roi Louis.

[00:13:58]

J'en conviens. Et vous, monsieur Ruquier, c'est quoi?

[00:14:05]

Alors moi, je crois que j'hésite entre Le Livre de la jungle et La belle et le clochard.

[00:14:09]

Moi, ce que j'aime dans le petit moment, ils sont là, ils font un bisou.

[00:14:19]

Vous l'avez fait avec Une nouille et Les Aristochats maternelles de Bernard Bianca aussi.

[00:14:29]

Vous êtes un vrai personnage de dessin animé? Christophe Dechavanne C'est vrai. Vous pourriez jouer dans les journaux, mais j'adorerais faire des voix.

[00:14:35]

Avant, je l'ai fait une fois dans L'âge de glace. Ah oui! Qu'est ce que vous faisiez, un jeune? Là, je faisais un des deux petits opossums.

[00:14:44]

Ce n'était pas dégueulasse.

[00:14:46]

Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Les éditeurs grosses têtes au téléphone.

[00:14:54]

Nous avons maintenant Quentin qui va affronter les Grosses Têtes. Quant à 28 ans, c'est John.

[00:14:58]

Bonjour, quand un êtes dans le Nord, à Marly, que faites vous dans la vie? Je suis actuellement à la recherche d'un emploi.

[00:15:08]

Oui, vous avez un job à lui proposer, Pierre. J'ai un cousin qui devient vraiment plein de vie.

[00:15:16]

Quand êtes vous prêt? Vous aimez le cinéma?

[00:15:20]

Pas totalement. Mais vous avez révisé? Oui, que vous savez que le mercredi et finalement sortent de nombreux films. Et souvent, je pioche ma question dans les sorties de films du jour.

[00:15:33]

Sauf qu'aujourd'hui, un petit piège parce que ce n'est pas un film, c'est un documentaire ou un documentaire réalisé par Christiane Pierrots. Et vous suivrez les aventures de framboises Galipette, Sweety et Golda.

[00:15:49]

Mais comment s'appelle ce documentaire? En fait, Galipette, framboises, Golda et Sweety, ce sont des transformistes. Artiste de cabaret. Si ça peut vous aider, les reines de la nuit, c'est gagné.

[00:16:08]

J'ai entendu quelqu'un derrière vous qui a poussé un cri de joie à son travail pour rire.

[00:16:15]

Mais j'avoue qu'il y a un peu de favoritisme parce que la réalisatrice de ce documentaire excellent Télérama. Un petit bonhomme qui sourit. La réalisatrice de ce documentaire, c'est quelqu'un de votre famille.

[00:16:25]

C'est ma tante Stathakis qui a fait le film. Donc, il y a des transformistes dans la famille.

[00:16:31]

Alors oui, ben moi même d'ailleurs. C'est pareil quand même. Les noms des transformistes qu'on voit dans ce documentaire Framboise Galipette, c'est joli quand même. J'imagine qu'on va chez Michou. A travers ce documentaire, entre autres Michou et plein plein de cabarets parisiens, Arthurs et d'autres absolument.

[00:16:47]

Les transformistes ne sont pas forcément des transsexuels. C'est même ne s'est même jamais dit. Ça n'a rien à voir.

[00:16:53]

Ce sont des hommes qu'il faut recréer, des grandes chanteuses comme Dalida, Barbara, etc. Liane Foly, Sylvie Vartan, Pierre Bénichou. Parfois transformiste?

[00:17:03]

Oui, je ne voudrais pas que le reine de la nuit. Le titre du documentaire, C'est comme ça qu'on l'appelle Reine de la nuit.

[00:17:14]

Une autre reine de la nuit. C'est le titre de la chanson que Didier Barbelivien avait écrite pour Régine, évidemment.

[00:17:34]

Elle a choisi cette chanson comme générique ou pas. Non, je ne crois pas, mais en tout cas, grâce au reine de la nuit, quand vous partez au parc Astérix, vous êtes content.

[00:17:44]

Ah ouais, c'est très gentil. Je suis super content de passer à l'antenne.

[00:17:47]

Ah oui, pour moi, oui, avec les dinosaures comme vous, un pays tel préféré?

[00:17:58]

Chantal, qui a gros pour garder le show aux actuellement, je suppose, suis pas d'académiciens pour rien.

[00:18:15]

Mais tu es pas. Tu veux pas du Nord, toi? Moi, je ne suis pas du nord d'Afrique du Nord.

[00:18:21]

Une question j'ai un cousin. Il est allé jusqu'à Bruxelles.

[00:18:27]

A quel âge vous avez quitté l'Algérie, monsieur Benichou?

[00:18:30]

Vous avez quitté l'Algérie quand vous guider, quand vous donnez offert le pétrole à nos amis, à vos amis. Jamais elle ne m'a jamais quitté. Dans mon cœur, mon cœur bat regardeur.

[00:18:54]

Je crois que Pierre Bénichou est la seule personne qui ne porte pas de chaussettes aujourd'hui, alors qu'il fait appel à Pierre.

[00:19:01]

C'est chiant parce que il faut le changer tout le temps.

[00:19:03]

Je me suis rendu compte que ma femme de chambre me dit oui, je veux bien vous leur briser, mais ça coûte plus cher que leur honneur au moindre petit trou.

[00:19:18]

Il faut volute, mais moi, je me bats.

[00:19:28]

Au moins, comme un coup de fusil, repriser vos chaussettes par la femme de chambre parquée par le directeur général.

[00:19:42]

Les grands parents.

[00:19:46]

Par le premier ministre, a assuré qu'il attend la reprise depuis Chapkas pour 10/15 du vers Québec. Ça fait Detienne.

[00:19:58]

J'imagine que vous connaissez toutes les professions de cuisine et peut être tous les métiers qui composent une brigade de cuisine cuistot.

[00:20:08]

Oui, d'accord, on dirait qu'elle appelle son personnel vient me servir, mais rien.

[00:20:18]

Il n'y a pas qu'un cuistot dans une brigade. Vous avez le chef de Cuisine Saucier, le chef de parti, le garde manger, le boucher, le saucier, le poissonnier, l'autre métier le rôtisseur, le bruncher, le potager, le gris, arda, le cocotier, le free kurier, le confiseur glacier, le pâtissier, le tricheur, l'apprenti aboyeur, le plongeur qui font la vaisselle. Il y a aussi dans cette longue liste des métiers qui peuvent composer une brigade de cuisine le communard.

[00:20:45]

Mais que fait le comité Bluche? Non, il n'est plus comment il lave les légumes non plus.

[00:20:51]

Il arrache les pommes de terre, non sans rapport avec le légume ou pas. Laurent Pradelle, que n'ont pas les légumes partout. Des groupes, quelque chose, non. Il fait tout ça.

[00:21:00]

Oui, ça, je sais ce que c'est. Comme c'est communard, commun, commune, il ramasse les épluchures par terre, non par terre.

[00:21:08]

Oui, il a une barricade. C'est un stagiaire. Non, non. Il fait partie de la brigade. Est ce qu'il a un rôle important? Ce qu'il va remplacer? Le communard, il a un rôle important.

[00:21:18]

C'est quelqu'un qui aboie sur les gens qui ne font pas bien leur métier.

[00:21:23]

Je crains comme une arme. Est ce que c'est lui qui écrit l'ardoise avec le plat du jour?

[00:21:27]

Non, non. C'est quelqu'un qui goûte tous les plats de la cuisine. Non, non, c'est quelqu'un qui fait ça aussi, c'est vrai.

[00:21:33]

Mais ce n'est pas comme leader. Il y a un goûteur dans les cuisines. Parfois, oui. Est ce que lui, il a une profession transversale dans la cuisine?

[00:21:40]

Ça, c'est pas bête, peut faire le tour de tout le monde. C'est plus transversal.

[00:21:46]

Il peut remplacer demain porte un nom.

[00:21:50]

C'est le traducteur non plus. Celui qui va à la cave.

[00:21:53]

C'est le Didier Deschamps de la cuisine. Bien au contraire.

[00:21:56]

Celui qui ramasse sans sans sourciller tout Ha!

[00:22:04]

Ha! N'a jamais, jamais foutu les pieds quand elle voit des gens qui ramassent sans sourciller, ni vu ni connu ce qu'il a fait. l'École hôtelière?

[00:22:17]

Oui, c'est aussi bien cuisiner que les autres. Je dois dire ce qui fait ici une compétence particulière. Non, il est Ghiz, l'église, pas il nettoie les foules. Ça, c'est Alice Sapritch.

[00:22:30]

Oui, il est un peu surveillant général. Pas tout à fait. Mais j'aime bien le mot général qui va très bien avec comment d'ailleurs vous genon commune a fait l'appel.

[00:22:38]

Celui qui met enfin un aboyeur vert dans une cuisine.

[00:22:43]

Je ne sais pas s'il sait tout faire, mais il sait forcément aussi bien cuisiner que les autres. Oui, c'est le grand juge suprême. Non, celui qui vient de filer un coup de main quand il y en a un qui est un peu en galère. Non, non.

[00:22:53]

Quand on est malade, il remplace. Non. Il est en blanc, comme les autres cuisiniers.

[00:23:04]

C'est un être humain, c'est le patron de restaurant, maintenant, le caviar, c'est un être humain, il n'est pas un rat qui tient la caisse.

[00:23:10]

Non, il est donc en civil. Il est en cuisine. Il n'est pas en dehors de la cuisine.

[00:23:13]

Il est en cuisine. Il y a un truc sur la tête. Il n toque. Or, je ne sais pas écouté. Je ne suis pas dans toutes les brigades de cuisine, mais je suis peut être toqué comme les autres, comme vous ici.

[00:23:24]

Si la cuisine, c'était les grosses têtes qui seraient communard, par exemple.

[00:23:30]

Florian Gazan, c'est une bonne question, bien sûr. Ce serait plutôt moi, le Kobina.

[00:23:37]

Quand il y a une notion assez casse couilles de c'est celui là. Qu'est ce que celui ci?

[00:23:46]

Notion de chef? Quand il est au dessus des autres? Quand même pas.

[00:23:51]

Non, justement, il n'est pas forcément au dessus des autres. Des sites, des menus.

[00:23:56]

Géométriquement, il est au nom.

[00:23:58]

Ce n'est pas ça tous les jours. C'est une sorte d aiguilleurs du ciel comme les autres. Il est né au Havre.

[00:24:09]

Non, écoutez vraiment. Tant pis.

[00:24:12]

Le communard, c'est celui qui nourrit les autres et fait la cuisine pour ceux qui travaillent dans la brigade. Mais en fait, pas vraiment.

[00:24:24]

C'est tellement toute la journée, on voit bien une brigade dans un grand restaurant où il y a une vraie brigade. Il y a beaucoup de monde. Il faut bien qu'ils mangent aussi.

[00:24:33]

A quelqu'un qui fait la cuisine pour tous les autres. On appelle ça le communard.

[00:24:38]

Et vous nourrissez? C'est vrai? Oui, c'est vrai. Il faut nourrir en quelque sorte de Karcher gracieusement gouvernabilité de RTL.

[00:24:46]

Mais le communard, il est à part avec une très, très grosse casserole balkanisé. Et en plus, on cuisine sans sourciller.

[00:24:56]

Oui, il y en a que j'ai trop nourris.

[00:25:06]

La valise RTL et puisque Pierre Bénichou est toujours parmi nous, je propose qu'exceptionnelle, nous lui confort, la valise, l'évènement.

[00:25:16]

Vous aurait alors j'imagine que vous avez, comme l'humeur, ont changé le mois.

[00:25:25]

Bonjour.

[00:25:26]

En faisant, il découvre la valise. Il est aussi un talent. Comme il y a un décalage, c'est Gaëlle chacun qui va choisir un numéro entre 20 et 20. Pierre, vous notez bien le nom et prénom sur Google. Quel numéro choisissez vous? 19. Le 19. Pierre de Terrien.

[00:25:44]

Nous n'allons pas nous, peuple congolais. Il croit qu'il va jouer, mais c'est pas le numéro 19 qu'il faut adopter. Je vais vous donner le nom Aurélie Delbard Butto. Ça vous faire plaisir. Vous allez Marseille, ça sonne à Marseille, déjà chez Aurélie Tabart Butto, dans les Bouches du Rhône. Si quelqu'un veut aller aux toilettes, du coup, c'est libre.

[00:26:12]

Mademoiselle ou madame d'Akbar Butto va t elle répondre à Pierre? Allo allo, bonjour Bamboutos. Oui, devinez qui vous appelle le.

[00:26:28]

C'est incroyable! Veut garder un peu de cette façon.

[00:26:40]

J'ai commencé à voir Aurélie et Pedro et comme vous avez pu reconnaître, il était aimable.

[00:26:49]

Elle connaît pas de vieux.

[00:26:52]

Je reconnais que je suis autant aimable, que j'apprécie beaucoup ce côté là à mon goût.

[00:26:58]

Je ne vais pas tarder à rentrer à la maison parce que bien des gens veulent que leur succès leur montre. Que doivent gérer Dubois? Vous avez vous un peu? Pourquoi tu vois le blanc? Pourquoi tu vas devenir le jour? La preuve, elle se dit t'appartient, à savoir la valise qu'on a, le plat, tout l'hôtel.

[00:27:29]

Bon, ok. Je vous écoute. Alors 1212 euros? Oui, quatre combats, oui. Comme vous voulez comme enjeu. Oui, oui, oui. Une commande de 250 euros comme cadeau pour la gagne. Et puis, vous avez gagné la vallée de la coca.

[00:28:00]

Il est quelqu'un que je comprend pas.

[00:28:04]

C'est en fait qu'elle va gagner quelqu'un d'énoncés. Ah bah oui, c'est le principe. Plus le bling bling bling bling bling bling 212 gardes, 12 à 1200 pour ce charmant au.

[00:28:27]

Qu'est ce que vous faites dans la vie? Aurélie Provence-Alpes Côte d'Azur.

[00:28:36]

D'où vient ce nom? D'abord Boutot, thénac, napolitain napolitain.

[00:28:41]

Écouter Pierre qui veut sans payer une tranche de la radio. Quand vous étiez surprise, quand même que Pierre Bénichou vous appelle.

[00:28:54]

Tout le monde a tort.

[00:29:01]

C'est parce que vous ne l'avez jamais rencontré, une fille de 10 ans, mais pour commencer, c'est une fille de 10 ans. Pierre Bénichou.

[00:29:09]

M'écouter, écouter les grosses têtes comme quand on lui parle. Jean-Jacques Peroni. Voilà, voilà. Ecoutez. Alors là, on prépare l'avenir.

[00:29:24]

Il y a dix ans, elle boit aussi.

[00:29:28]

Non, encore, pas encore. Mais dans quel temps il fait à Marseille aujourd'hui?

[00:29:34]

Aurélie Galiléens? Oui, mais en pleine campagne, il y a un peu de soleil quand même, j'imagine.

[00:29:42]

A Marseille, je serai à Marseille la semaine prochaine.

[00:29:49]

On dirait RadioLondres n'a pas l'air de l'intéressé. Je sais, c'est le général de Gaulle.

[00:30:04]

Ma carotte est 8 Anolis. Je répète.

[00:30:14]

Moi, je vais vous parler de quelqu'un qui, il faut le dire, c'est le père Carcass s'est jeté par la fenêtre afin de mourir et c'est en 1974 que nombreux sont ceux qui ont vu le père Kara se jeter par la fenêtre.

[00:30:32]

Mais de qui s'agit? Un prêtre? Un prêtre? Oui.

[00:30:34]

Le père casse le père Qarase en 1974, parce qu'il avait amené des enfants sur un bateau faire une épopée et que cela s'est passé en France.

[00:30:45]

Ailleurs dans le monde entier, des millions de personnes ont vu le père Kara se jeter par là.

[00:30:52]

Il plongeait, non. Une plongée, innocentées pour une cause qui encore? En quelque sorte. Oui, il est mort. Il est mort, il est mort.

[00:31:01]

Tiens, c'était le troisième homme en tôle du garage. Il est mort dans la vie.

[00:31:14]

C'est dramatique, mais c'est un vrai personnage dans l'être humain. Je saute dans deux minutes. Il va nous dire que le mec s'est relevé après s'être jeter par la fenêtre et c'est là n'écrase, remplaces.

[00:31:26]

Mais non, non, non, non, non, non, c'est vraiment son nom.

[00:31:29]

Le père Kara Race Boulba n'ont jamais à dire quelque chose à voir avec l'élection de Giscard d'Estaing contre Mitterrand.

[00:31:37]

Pas du tout. C'est un personnage réel ou un personnage de fiction, un personnage de fiction. Il s'est pris pour Superman, il a voulu poursuivre Superman et il n'avait pas joué dans un film. Et c'est même, il faut le dire.

[00:31:49]

Le film porte même son nom par son prénom. Non, mais Superman? Non. Le père Kara se jette par la fenêtre. Il atterrit sur le trottoir. Il meurt le calepin. C'est la fin du film. D'ailleurs, pas de Peter.

[00:32:04]

Pas se jeter par la fenêtre et mourir.

[00:32:09]

De plus, les deux hommes n'ont pas plus de visites french movie hors d'Amérique américain. En Amérique, les millions de gens meurent dans l'histoire.

[00:32:25]

C'est un vrai prêtre. Oui, c'est un vrai prêtre ou un acteur. Comment s'appelle l'acteur Jason Miller?

[00:32:33]

A t il poursuivi.

[00:32:36]

Je peux vous dire que Paul Newman et Jack Nicholson avaient été pressentis pour ce rôle, mais c'est finalement Jay Z qui a été engagé. Effectivement, à la fin du film, il se jette par la fenêtre. Le père casse vol raté au dessus d'un nid de coucou.

[00:32:50]

Ça n'est pas inspiré d'une histoire vraie, d'un personnage qui a existé.

[00:32:55]

C'est forcément vrai, puisque autant vous dire si je vous pose une question sur ce personnage, c'est parce que dans l'actualité, quelque chose, ce n'est pas le 11, malheureusement, le 11 septembre, quand l'avion est entré dans les tours.

[00:33:09]

Il y a plein de gens qui se sont jetés plutôt, parmi lesquels le père Carax, parmi lesquels peut être un père, car il y a eu de nombreuses victimes.

[00:33:18]

C'est le premier mort du 11-Septembre retrouvé dans les décombres? Pas du tout.

[00:33:23]

Si je vous dis que non, je vous jure que le premier mort retrouvé à temps, il y a un premier mort retrouvé quelque part.

[00:33:29]

C'est un prêtre et c'était un film en soi n'est pas le 11-Septembre pommes à l'huile, mais c'est le papa Malville, l'invité étranger.

[00:33:42]

Oui, c'est un Belge, Emmanuel Vinod, une actrice célèbre dans ce film.

[00:33:48]

Au cas où vous n'auriez pas entendu quand on a eu un gong, ça veut dire qu'il vous reste qu'un second gong célèbre dans le film, Shirley MacLaine, a failli jouer dans Tous failli.

[00:34:01]

En fait, il a voulu la sauter, mais il n'y est pas arrivé, donc il a sauté par la fenêtre. Non?

[00:34:06]

Si ça n'est pas si c'est le prêtre alors qu'il était là, c'était L'Exorciste, évidemment, l'exorciste.

[00:34:15]

Car souvenez vous, en une fois que le démon passe du corps de la fillette à celui du prêtre, il se jette par la fenêtre. Il est mort pour éviter que le démon demeure en lui et pour expier sa culpabilité. Et la fillette, elle, va être enfin délivrée. Catherine Deneuve, qui joue Catherine Deneuve, se confond avec Peau d'âne, Michael.

[00:34:41]

Vous connaissez tous, évidemment, la célèbre phrase de Descartes et ce sera la question pour monsieur, je pense, donc je suis. Voilà la question pour M. Lagrange de Mulhouse, je pense, donc je suis. Mais ceci est très réducteur, car la vraie citation commence par une autre phrase et finit par une troisième phrase je doute.

[00:35:01]

Mais tandis que je doute, je ne puis douter que je pense. Je pense, donc je suis et je suis essentiellement penser. Oh la la, la, la. Il y a une partie de la réponse qui est bonne, Mme Bachelot? Non, tout n'est pas bon sans jouer au poker.

[00:35:13]

Elle connait des cartes. Vous avez raison, vous avez trouvé le début de la citation. Je doute. Donc je pense que c'est la première formule. Je pense, donc je suis. Ça, c'est la deuxième. Mais je crois que je suis essentiellement pensé. Non, il vous manque la 3ème, donc la 3ème, c'est. Ce serait logique que ça commence par je suis. C'est bien, non? Moi, je suis les verts.

[00:35:38]

Ha ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Je pense, donc je suis et je suis séquentiellement penser non.

[00:35:50]

Il y a trois formules, toutes d'abord tirées du latin. Vous avez dit bravo, vous avez trouvé toute seule, chère Roselyne? Je doute.

[00:35:57]

Donc, je pense du Beato ergo cogito, première forme de cogito ergo sum, je pense, donc je suis.

[00:36:05]

Et ensuite, ensuite, un procès à propos de Le Ramoneur. Je ne pense pas d'enjeu de haute en bas, vous. On a surtout un doute sur le fait que vous pensiez. Est ce que ça peut être je suis? Donc je dis non. Est ce que ça recommence? Je suis oui, tout à fait. Donc j'existe, non? Donc Dieu existe, donc Dieu existe. Excellente réponse de Pierre Bénichou.

[00:36:32]

Je suis désolé. Si t'as raison, il faut que ce soit de Dieu.

[00:36:40]

Tout ça, c'est pour peu peur.

[00:36:43]

Mais comment on s'y est mis à deux? Oui, c'est le couple Bachelot Bénichou qui, effectivement, a trouvé la formule exacte.

[00:36:49]

Voilà pourquoi on va marier, consommer vous un cachalot lobito ergo cogito cogito ergo sum soum ergo Dehousse.

[00:37:01]

Je doute donc, je pense. Je pense donc je suis. Je suis donc Dieu existe.

[00:37:08]

C'est la partie la plus discutable du cogito. Oui, donc dirigistes, non? Poura parce qu'il est Dieu, non? Oui, vous vous êtes arrêté à Pascal ou Laurent.

[00:37:21]

Vous allez rester longtemps sur France Culture. C'est un peu chiant quand j'ai une question historique pour vous, Bernard Mabille et Dominique Charvin, qui habitent La Seyne sur Mer. Pour quelles raisons? Une jeune femme prénommée Clara Péta Tchi fut elle pendue par les pieds grâce à Mussolini?

[00:37:39]

Bonne réponse encore du couple Bachelors Bénichon. Quand vous êtes ensemble, vous passez vous regarder des documentaires sur la chaîne Public Sénat. Il été méchant avec sa maîtresse.

[00:37:58]

Il n'était pas gentil avec d'autres, mais il l'appelait la sale chienne. C'est sympa. Y'a des couples où il avait des jeux sado masochistes. Mussolini cherche son vrai nom, c'était Clarice. Bon, il l'appelait Clara ou Clarita, parfois. Et ils ont été effectivement tous les deux pendus par les pieds et exposer leurs dépouilles, en tout cas une fois qu'ils ont été exécutés après un simulacre de procès. Il n'y a pas eu de justice pour monsieur madame Mussolini.

[00:38:29]

Pas Mme Musso. D'ailleurs, c'est sa maîtresse parce qu'il y avait une madame Mussolini simplissimes.

[00:38:36]

Elle s'appelait Ressemblantes, qui avait épousé Tierno, qui l'a fait exécuter.

[00:38:41]

Oyez, oyez, oyez, on n'a pas besoin de Stéphane Bern, cette histoire.

[00:38:47]

On croit rêver. Churchill à la fin de sa vie, sa fille était mariée avec l'ambassadeur de France à Paris et il était. Il était complètement gâteux et chaque fois qu'il passait en France, un dîner en son honneur, alors il est là. Il s'assoit.

[00:39:10]

Vous faites bien mieux que tout le monde ne semblant pas le voir. Et tout ça, il y avait malabars vers le fond de lui, les yeux de l'enfant, de ceux qui étaient là, et tout le monde était gêné. Mais tout d'un coup, le gendre, monsieur Tout le monde appelait.

[00:39:32]

Et qui était l'ambassadeur de Grande-Bretagne à Paris, dit Il y a des moments dans la vie. On se demande s'il faut continuer. C'est terrible. Quand on voit le naufrage qu'est la vieillesse, c'est affreux. Surtout, on se demande pourquoi continuer à vivre notre diagraphie.

[00:39:59]

Et Kelkal dit changement de conversation que les hommes politiques que vous admirez le plus. Alors, quelqu'un dit Napoléon, le gendre de Mussolini? Pourquoi? Parce qu'il est arrivé sur l'idée. Pourquoi? Parce qu'il a fait assassiner son collègue.

[00:40:15]

Pourquoi tu peux raconter l'histoire du calcul? C'est un peu long avant d'en arriver à la chute.

[00:40:22]

Voyez vous? Très bon moment.

[00:40:27]

C'est pas beau, l'envie?

[00:40:33]

Confession pour Stéphanie Picard Blagnac en Haute Garonne, c'est à Nîmes que jeudi démarrera Festival. Un festival où vous pourrez voir évidemment de très jolies Baïla aura ou peut être Baïla. Or, si vous préférez. Mais de quoi s'agit il? Flamenco, le flamenco?

[00:40:53]

Réponse. Qu'est ce que c'est que la baïla orale d'une danseuse? Alors? C'est une danseuse flamenco. C'est surtout la tenue de la danseuse et la danseuse de flamenco. Évidemment, elle a des chaussures à talons hauts, une robe colorée, souvent des Jean-Phi, soit avec des gros pois.

[00:41:12]

D'ailleurs, j'ai eu droit à une robe à volants avec des gros pois qui va jusqu'à la cheville. Et il y a des voleurs. Vous avez raison, les épaules sont recouvertes d'un grand châle. C'est beau, ça existe aussi. Un festival à Strasbourg?

[00:41:25]

Du flamenco junior, c'est à dire le Festival de flamenco de Nîmes, qui fête ses 30 ans. Voilà pourquoi j'avais envie de vous en parler. Mais puisque je parle de flamenco, je voudrais vous parler d'une danseuse qui s'appelait Ida Rubinstein. Ça vous dit quelque chose?

[00:41:44]

Autour de 1900, très aimé par D'Annunzio, par exemple. Qu'est ce qui n'existerait pas si la danseuse Ida Rubinstein en avait fait la commande? Les produits de beauté n'ont aucun rapport avec les produits Rubenstein.

[00:41:58]

Est ce que ça veut dire qu'avec l'habit des danseurs ou avec les chaussures de danse, les chaussures de danseuse?

[00:42:05]

Non, le stérilet? Pourquoi autant de musique? Un morceau de musique? Oui, Krylov, Boléro. On lui doit la commande à Maurice-Ravel du fameux Boléro.

[00:42:17]

Bah, la réponse de Jean-Jacques Ferrovie. Merci Christine.

[00:42:23]

Oui, c'était une amie et mécène, Ida Einstein. Ancienne égérie des Ballets russes, elle a commandé à Ravel un ballet de caractère espagnol comme le flamenco. D'origine andalouse, le Boléro de Ravel? Si je ne m'abuse.

[00:42:41]

Andalou, pas plus qu'à une musique.

[00:42:43]

Ah oui, ça, ça vient du fandango au départ. Et effectivement, le Ravel était natif du Pays basque. Ça a été commandé, mais il a même composé ça à Saint-Jean-de-Luz.

[00:42:53]

Le Boléro de Ravel voici la version Cht'is par Jean Figeant sera pauvre.

[00:43:08]

Voici, j'ai commandé un ballet version respirateurs. Ça fait peur quand même. J'aime bien cette musique.

[00:43:17]

Tout faire l'amour, c'est bien, ça dure 20 minutes.

[00:43:22]

Retournons si vous le voulez bien dans le domaine de la littérature française pour faire plaisir à notre académicien. Voici une question pour l'IAD. Zaïdi, qui habite, choisit le roi dans le Val de Marne. Tout à l'heure, je vous ai parlé de la démission de Virginie Despentes au septième couvert de l'Académie Goncourt. Il paraît que c'est un couvert où les gens restent pas très, très longtemps, ce qui n'est pas tout à fait vrai, d'ailleurs, parce que c'est vrai qu'avant elle, Régis Debray n'était resté que quatre ans.

[00:43:48]

Mais je crois même que Michel Tournier, lui qui était au même couvert. C'est quand même resté de 1972 à 2011, ce qui fait un bail. Et puis, il y a quand même quelqu'un aussi qui est resté 10 924 à 10 937 à ce septième couvert. Quelqu'un qu'on connaît moins, mais qui est un habitué des Grosses têtes. Je vous demande de retrouver son nom puisque c'est à lui qu'on doit ce célèbre quatrain. Quand mon verre est vide, je le plaint quand mon verre est plein.

[00:44:19]

Je ne vide. A qui doit on, ce célèbre quatrain et qui avait donc le même couvert que Virginie Despentes à l'Académie Goncourt? Comment? Vers un poète, un poète, chansonnier ou plutôt chansonnier, poète aussi. Jean Amadou était pas à l'Académie Goncourt, car non, il était écrivain, chroniqueur. Alphonse Carnon. Alors, il était aussi critique gastronomique. Il avait d'ailleurs des qualités puisque c'est lui qui avait écrit Le veau réchauffait et meilleur froid.

[00:44:51]

James de Coquet, James de Coquet.

[00:44:54]

Non, Curnonsky, Curnonsky? Non, et c'est vrai que c'est un nom amusant qui revient de temps en temps aux Grosses Têtes.

[00:45:00]

Lucien Déca, Lucien Descaves?

[00:45:02]

Non, Jean-Pierre Popaul, Jean-Pierre Popaul.

[00:45:07]

Vrai, c'est amusant. Kiki, vous êtes pas si loin. Un membre de l'Académie Goncourt, tout de même, et qui fait partie du cercle des poètes Utique. Hélas, un jour, il a 88 ans. On est en décembre et il se casse le col du fémur en descendant de son lit et hospitalisé à l'hôpital Saint-Joseph, à Paris, où il meurt quelques jours plus tard, le 3. 137, mais il avait eu le temps tout de même, on peut le dire de Riaillé, d'écrire ce quatrain.

[00:45:39]

Quand mon verre est vide, je les plains. Quand il est plein de vide. Pas François Copé. François Copé? Non, Raoul Ponchon. Hall Bourgeon, Raoul Ponchon.

[00:45:51]

Jean-Jacques d'évadés Raoul Ponchon s'accorde une autre question culturelle, mais de culture générale.

[00:46:00]

Pour Claire Lauqué, qui habite Scottish. Si vous connaissez bien la bande dessinée, vous saurez retrouver le nom de ce héros qui était toujours accompagné dans ses aventures par le jeune Redi et l'érudit professeur occultiste Snoopy.

[00:46:14]

Non, mais des Belges, écoutez, à ma grande surprise, c'est une bande dessinée d'origine italienne. Je l'ignorais parce que moi, je lisais ça quand j'étais gamin et je vous montrerai d'ailleurs la bédé pour ceux qui la connaissent. Dans un instant. Mais c'est vrai que je me souviens et c'est l'actualité qui m'a fait de cette bonne blague.

[00:46:33]

C'est quand vous dites Black Rock Blek le rat.

[00:46:38]

Bernard Mabille. Vous avez du sens avec Alken-Maes?

[00:46:43]

Alors là, tu nous disait Bravo Bernard, c'est d'origine italienne, black rock. Alors Blek le roc, c'était un trappeur américain dans la boue qui participait à la guerre d'indépendance américaine contre les troupes anglaises. Voyez qui c'est vous? Pas du tout. Je suis trop jeune. Tenez, faites passer à vos camarades Black Rock, Snoopy, son assistante. Encoreplus, et vous savez pourquoi. Evidemment, j'ai pensé à Breker que Bernard Bassi y voyant la cause des retraites.

[00:47:13]

Regarder, ça s'écrit comme ça dans ma tête.

[00:47:18]

Mais le professeur occultiste, il a beau dire Surpin de sang un peu, il est français, Le docteur Jivago, Blek dans la pardon, il est beau rigoler de casteurs, qu'est ce qui va jouer le rôle de Blake?

[00:47:29]

Personne ne vous a demandé un biopic qui vous parle de Black Rock pour la retraite, en référence aux retraites, à BlackRock et évidemment, BlackRock.

[00:47:39]

Monsieur Mabit expliquait aux fonds de retraite en ce sens, le patron français était décoré de la Légion d'honneur.

[00:47:46]

Ce n'est plus cette bande dessinée si c'est gris mensuel, mais ce jour, cette bande, elle se fait toujours moins.

[00:47:52]

Évidemment, que votre bande dessinée qui a dû se vendent comme des petits pains, j'imagine.

[00:47:55]

C'est vrai que comme son film Excusez moi est maintenant une bande dessinée de Stéphane pour une sortie du film, C'est moche, j'en suis déjà au tome 3, mais cette chronique allant du tome 3 de Qu'avoir très bien.

[00:48:10]

Alors c'est vrai que le film ne m'a pas proposé la suite.

[00:48:13]

Je vu ton film dans une station service pour un plein. Manoël, c'est pratique, vous avez du distribuez, j'imagine quand vous étiez en famille. Alors oui, la bande dessinée à la Tintin est un jeu de société.

[00:48:30]

Je l'ai dit à la grand mère misère d'organiser les produits dérivés.

[00:48:38]

J'ai des stylos. J'ai même offert un stylo, une tasse.

[00:48:42]

Tout comprendre, c'est tout ce que vous avez eu à faire.

[00:48:47]

Moi, j'ai opéré un stylo, plusieurs thèmes les plus longs.

[00:48:52]

J'ai ensuite ginseng, toutes étiquettes de bagages qui sont mignonnes aujourd'hui. J'ai fait des étiquettes de bagages et des tickets de bagages. Qu'est ce que vous voulez faire?

[00:48:59]

Noël Ariel fête un mois. J'ai dansé, j'ai chanté des cantiques où j'étais en Afrique, au Maroc, au Maroc et c'était merveilleux.

[00:49:11]

Mais alors, très difficile de trouver des sapins.

[00:49:15]

Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Les bon! C'est la fameuse histoire de Francis Blanche.

[00:49:24]

Il était dans le désert, il y avait des sapins à l'époque. Il y avait des sapins partout, mais il a dit Écoutez moi tout ça à.

[00:49:37]

Une passion pour marinistes qui habite La Roche sur Yon, en Vendée. Vous avez lu Le Journal du dimanche ce week end. Vous saurez répondre puisque était publié sur une page entière le palmarès des villages et des villes où il fait bon vivre. Il y a un classement des villes, plutôt des villages de moins de 2.000 habitants. Et puis le classement des villes de plus de 2000 habitants. Et là, je vous demande évidemment parce que ce serait trop dur de vous demander le village.

[00:50:02]

Quels sont les trois villes françaises où il fait le mieux vivre ensemble? Comment ainsi? C'est ainsi, en un vrai. Ceux qui habitent Annecy vont être contents. Kiedis, Nice. C'est moyen, ni chaud ni. C'est en sixième position.

[00:50:15]

Je crois que T'arranger est en quatrième ailleurs. Angers est quatrième. Moi, je vous demande le podium. Bordeaux, Bordeaux et son 8ème à Bordeaux. Gap non, Gap n'y est pas. Lille, Lille où il se trouve, les Lillois, Lille ou la vache. Ils sont bons au classement. Je les ai même pas aller bien. Biarritz, ça, ça, c'est pas mal. Bayonne, Bayonne, Bayonne.

[00:50:36]

Bravo, c'est Bayonne. Biarritz, c'est pas mal. Ils sont quinzièmes.

[00:50:42]

Ils sont juste derrière Le Havre. Oui, je n'aurais pas cru qu'on vivait mieux au Havre qu'à Biarritz. Moi, ça me fait plaisir, moi qui me suis fait chier à aller là bas pendant longtemps. Une ville côtière, c'est un port. La troisième a Marseille. Marseille?

[00:50:55]

Non, je vous dis, on en parle souvent ici aux Grosses Têtes, il y a quelqu'un à qui ça va faire plaisir. Rochelle, La Rochelle, les croisières.

[00:51:06]

Annecy, Bayonne et La Rochelle. Ce qui m'a le plus intéressé, c'est le village, parce que je ne sais pas si vous avez regardé classement, mais le village où il fait le mieux vivre est en Moselle. Il s'appelle Pêtre. Ce village, je ne connaissais pas Pêtre. Le mieux, c'est peut être qu'on appelle peut être le bistrot de Vincent.

[00:51:25]

Bien sûr, on adore tel qu'on va y trouver le maire vendredi.

[00:51:30]

Et pourquoi ce ne serait pas une femme, la mairesse?

[00:51:33]

La mairesse, elle est à La Rochelle. On va leur demander s'ils sont contents de vivre, rappelle t on au bistrot de Vincent. Ça sonne à Pelletan. Déjà, le téléphone. C'est le moment. Bonjour, je suis bien au restaurant bar Chez Vincent, à être chez moi, c'est les grosses têtes.

[00:51:51]

Laurent Ruquier qui vous appelle. On a lu le JDD hier sur RTL. Vous êtes sur RTL et on a vu et lu que peut être était la ville où il faisait le mieux vivre. Vous êtes au courant de ça? Vous confirmez? Lisez l'article. Est ce que vous êtes d'accord à tout casser? Oui. Alors, qu'est ce qu'il y a de bien être qu'il n'y a pas ailleurs? Alors là, vous avez raison, ça, c'est imbattable comme argument, la bonne humeur, y'a beaucoup de monde dans le restaurant, on est plus complet.

[00:52:26]

Bah oui, c'est vous dire. Les gens vont au restaurant en plus. Bon restaurant à la bonne humeur. Qu'est ce qu'il y a à manger? À pas être dans le restaurant aujourd'hui?

[00:52:33]

Blanquette de veau, la blonde de la blanquette de pain. Alors je vous offre une montre RTL Info.

[00:52:46]

J'ai peut être après un particulier pour savoir s'ils sont tous d'accord, monsieur Henri Darasse, si.

[00:52:59]

Alors oui, je suis chez M. Darasse. Oui, c'est Laurent Ruquier à l'appareil Les Grosses Têtes sur RTL.

[00:53:09]

Vous habitez bien, paye madame? Oh et je la trouve bien, pourquoi vous n'avez pas à avoir la trouille du tout? On va vous offrir une montre RTL. On fait juste une petite enquête pour savoir si vous êtes heureuse d'habiter payer le train.

[00:53:27]

On a pas mal. La là, tout va bien, voilà, on voulait vérifier si c'était vrai. Est ce qu'on est heureux? À peine ce que vous vous trouvez que c'est le meilleur village de France.

[00:53:40]

Mais côté, ça fait 40 ans qu'on est à peine à la même maison. Et ça va quoi?

[00:53:49]

Qu'est ce qu'il y a de bien à peine tout petit, a par ailleurs côté manèges. On peut faire du cheval. Là, il y a des. Il y a des animations et des jeux de cartes tarot. Vous n'allez pas au bistrot de Vincent. De temps en temps, vous connaissez ça aussi?

[00:54:10]

Oui, madame, oui, parce qu'il y a de la blanquette aujourd'hui, il y a une petite nana qui rigole, on rigole parce qu'on est sur RTL et vous savez quoi?

[00:54:22]

Vous êtes tellement charmante qu'on va vous envoyer une jolie montre RTL parce que vous avez gentiment répondu à nos questions. Et moi, je vous n'aurez que deux mots Vive paye!

[00:54:33]

En 1953, ça s'est d'abord appelé Baiji, du nom de l'inventeur Bernard Gibelotte Stein. Mais comment ça s'appelle aujourd'hui? Est ce que c'est un jeu, un jeu?

[00:54:43]

Non, c'est le whisky debits. Non, pas du tout.

[00:54:46]

Esporte, ça se porte? Oui, ça s'est appelé Baiji pendant très peu de temps. Grâce à son inventeur, Bernard Gibert. Staying. Et puis après, ça a changé de nom.

[00:54:55]

La ceinture fut dans la ceinture, non pas du Laka, mais le Khoualed. Est ce que c'est quelque chose qu'on se met sur la tête? Alors ça peut arriver. Il y a une capuche, mais c'est à dire pour un usage tout à fait différent de ce qui est prévu à l'origine pour un braquage exact.

[00:55:11]

Oui, alors, ce sont donc des collants Wamba?

[00:55:13]

Oui, mais la marque a des bas nylon. Dim dim. C'est la marque Dim Bob Diamond.

[00:55:24]

Oui, c'est en 1953 que Bernard J.

[00:55:28]

Berstein, ingénieur agronome, a créé sa société de tissage du nom de Baiji et des premiers collants, soit se sont appelés ainsi Baiji. Ensuite, ça s'est passé au nylon. Et puis ça s'est appelé les dimanches.

[00:55:42]

Après ça, on avait déjà raconté là bas dimanche et ensuite, ils ont enlevé le manche le dimanche pour qu'on devienne le bal dim. Toujours un moment, il faut enlever le manche.

[00:55:52]

L'originalité, c'était qu'évidemment, ils vendaient les collants Dim et les bas Dim de façon innovante, par exemple à l'unité, ce qui ne se faisait pas jusqu'à présent. Ça se vendait par paires ou 3 bras par paire.

[00:56:04]

Voyez vous un rouge, un bleu, un vert? Mais non pour rien. Pour le sexe aussi. Assis côte à côte dans une pièce, il y a deux jambes.

[00:56:16]

Non, il n'y avait pas de femmes à trois jambes. Steevy, les bas. Il y avait des unijambiste, peut être, mais pas qu'on laisse filer.

[00:56:22]

On avait un rechanges. On occitan filé quand sur les deux obligés de jeter, alors que là, tu pouvais faire autre chose, dit on aurait acheté deux, ça faisait 4.

[00:56:32]

Si c'était vendu par deux, oui, si on avait acheté un placard, c'est mathématique de l'époque. Trois fois 2 d'augmentation, alors c'est son jubilé. Tous les slogans, en tout cas.

[00:56:59]

Le premier slogan, en 1958, c'était le bas. Dimanche, le bar vendu à l'unité, c'était oui. On entendait qu'un parrain. Après le collant s'est dit 1069. Ensuite, Dim, c'est aussi la mode en collant non-stop de Dim, les collants sans démarcation qui donnent à vos jambes une nouvelle dimension. Avant, il y avait une démarcation à l'arrière. Les nouveaux collants Dim vont rendre aux femmes leur corps de femmes en dim. Vous êtes libre, vous êtes belles, les mères des filles.

[00:57:26]

D'y mettre des dim aussi vous donne tous les slogans.

[00:57:29]

Oui, oui, vous y mettez votre coeur balance. Vous êtes attirée par le collant. Tant qu'il y aura des dimanches 85 Teddy et au cou en 96. Le plus beau dit, c'est vous.

[00:57:41]

En 94 et en 2010, les hommes aussi ont leur d'IMS.

[00:57:46]

Ah oui, c'est quand les chaussettes et les boxers?

[00:57:50]

Cela dit, écoutez, on peut tout faire, sauf se moquer d'eux. Vu la notoriété constante de la marque depuis 70 ans. Steevy, vous portez quoi comme marque moi les fans de Tony?

[00:58:01]

Ce que c'est? C'est une petite maison à Toulouse? Non, pas du tout. C'est trop bariolé. Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Le tissu est le slip français. C'est vraiment fantaisie, en tout cas.

[00:58:25]

Mais alors, les ici, Tony, le mec, il est extraordinaire. A une petite boutique à Toulouse. On va tous du Japon et j'ai vraiment les faire maison. Mais petite place, ils font des caleçons, absolument. J'ai fait les courses avec Steevy.

[00:58:35]

Il me faisait la honte. Il cherchait un string pas cher. C'est quand même doré. C'est quoi? C'est toi qui m'a offert? Tu m'as faire imprimer parce que j'en avais marre. Je l'ai trouvé tout à l'heure envoyer mes qu'Alphonse et les vestes de Fillon. On faisait les magasins.

[00:58:54]

Ils voulaient un string à paillettes derrière ce garçon qui est derrière.

[00:59:00]

C'est toi qui m'a offert ça, Isabelle, parce que tu le voulais.

[00:59:02]

Tu nous a foutu, là, tu m'as offert un string pour homme féminin, ta petite jamon côté faisant tomber dessus tout à l'heure. C'est dingue, non? Jamais.

[00:59:12]

Maintenant, ils sont à la tête de la. Robert. Samuel Clair et Alice Hadad, ce sera une question pour Laura Perroud, qui habite Billère, dans les Pyrénées-Atlantiques. Samuel Keppler réalise Adad sont deux chanteurs. Mais pourquoi les connaissez vous? Sous un autre nom, il s'appelle Monsieur et madame.

[00:59:36]

Non, madame et monsieur.

[00:59:37]

Non, la question, c'est sous quel autre nom les connaissez vous?

[00:59:40]

Oui, ceux qui sont Nîmes, cher Laurent, ils ont vraiment existé. Alors, les chanteurs, oui, ça me plaît. Alice Hadad Non.

[00:59:49]

C'est dans un dessin animé, en fait, non.

[00:59:51]

Un film, Samuel Keppler Plus Hadad sont les acteurs qui ont interprété deux chanteurs très célèbres. C'est l'inverse.

[00:59:58]

Alors c'est dans Star Eastbourne. Je ne sais pas quelle est la vertu d'Isabelle.

[01:00:03]

Claire et Alice sont les héros d'une comédie musicale. Non, sont deux chanteurs, sont dans un bateau, ne comprend pas si c'était vrai ou des faux chanteurs. Je vous ai dit l'inverse.

[01:00:12]

Je n'ai pas compris que c'était La Repubblica.

[01:00:17]

Rappelez vous, alors j'ai dit que ça me réalisa.

[01:00:21]

Adad avait joué le rôle de deux chanteurs célèbres. Bon, il m'a dit c'est l'inverse. L'inverser Haddad sont deux chanteurs célèbres.

[01:00:28]

Non, c'est sa marque plaît et al-Sadate sont des personnages de fiction qui ont été joués par deux comédiens célèbres.

[01:00:34]

Non, ça ne s'est pas tout à fait l'inverse, presque. Alors, il est où l'inverse? Vous avez de réfléchir? On cherche. Deux chanteurs célèbres ont été joués par Samuel Kapla, réalisateur, mais non sérieux. Est ce que les chanteurs célèbres sont morts aujourd'hui?

[01:00:51]

Ils sont bien vivants. Des chanteurs célèbres qui ont été joués dans un film documentaire? Non, parce que si c'est chantant célèbre, ça se saurait. Pardon, Laurent, ce ne serait pas plus simple d'annuler cette émission.

[01:01:03]

Je vais vous dire ce que je vois, l'inverse de ce que vous venez dire. Chère Caroline. Pardon, mais c'est tout simplement deux chanteurs célèbres qui ont joué. Ça me plaît, réalisa d'Inde. OK, d'accord.

[01:01:16]

Dans un film, on est d'accord. Pas dans un film. Une pièce de théâtre en comédie musicale, un film très bien compris que c'était l'inverse.

[01:01:24]

A moins qu'il, comme et Ali Haddad, c'est le nom des personnages, mais ils sont joués par deux chanteurs d'un dessin animé. Un film? C'est bien l'inverse.

[01:01:36]

Parfois, il y a plusieurs inverse.

[01:01:40]

C'est Bradley Cooper et Eddy Gagas, Bradley Cooper et Lady Gaga.

[01:01:45]

Pas du tout. Pas du tout. Et pas du tout.

[01:01:50]

Laurent Supor, c'est un film, c'est une comédie musicale. Je vous ai dit pas un film, pas une comédie musicale, un téléfilm, un téléfilm ou en tout cas une série.

[01:02:00]

Oui, Marc Lavoine et sa fille, qui jouent avec Plaire à sa fille, n'est pas chanteuse à Markala.

[01:02:05]

Il dit non. Marc Lavoine et Sofia Essaïdi. Réponse d'Eric Progéria et Thermohaline Diamant, Marc Lavoine et Sofia Essaïdi.

[01:02:18]

Samuel et Alice depuis vu toute la série.

[01:02:25]

Oui, parce que, comme je vais vous dire, l'inverse n'est pas vrai. La série vous apprend comment elle s'appelle la.

[01:02:31]

Je vais vous dire pourquoi? Parce que les deux personnages principaux ne passent pas leur temps à se dire. Dis moi, Laurent Baffie? Oui, car évidemment, les gens ne s'appelle pas par leur nom. Sauf que la série s'appelle quand même plaire. Eh bien, je me suis dit ça a un rapport.

[01:02:44]

Mais comme vous m'avez tourné côté la tête avec vos histoires, de par devant, par derrière.

[01:02:52]

Encore un coup, je sais plus d'emblée.

[01:02:56]

Sofia Essaïdi, c'est Ali Haddad et Marc Lavoine, c'est Samuel. Ils sont bien deux personnages joués par deux chanteurs puisqu'au départ, Sofia Essaïdi, c'était une chanteuse. Mais oui, Marc Lavoine aussi. Marc Lavoine, que certains appellent parfois Marc Lavoine parce qu'il a refait toutes ses chansons en arabe.

[01:03:13]

Mais la vie, non. Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha!

[01:03:18]

Oui, il y sûr une biguine avec toi. Je sais pas pourquoi vous êtes, bégaie Nala. Ouais, ouais, ouais.

[01:03:30]

Ouais, elle a les yeux revolver en arabe.

[01:03:34]

Ouette, lui, bouleverse.

[01:03:38]

Wesh d'Herbais.

[01:03:41]

Marc Lavoine, La compil, Le parking des anges, y'a Pas de Calais. Ouais, ouais, ouais. Ouais, ouais, ouais.

[01:03:54]

Ouais, Marc Lavoine, la compil. Il y a 68 mots dans le titre original de cette célèbre œuvre littéraire de quelles œuvres littéraires s'agit il? Dont le titre contient 68 mots.

[01:04:18]

Les 68 mots, non.

[01:04:20]

C'est vrai qu'on a évidemment l'habitude de réduire ce roman à un titre plus court. Mais le vrai titre, c'est 60 d'un roman français.

[01:04:28]

Alors, un roman français non tanniques, chinois, britannique, britannique. Oui, monsieur, les voyages de l'univers Gulliver?

[01:04:37]

Non, si on sait que si on trouve l'auteur, ça va nous aider à Dickens.

[01:04:41]

L'auteur vous pouvez trouver l'auteur, mais à mon avis, vous connaissez moins l'auteur que Jérôme K. Jérôme. Non, c'est un livre très connu. Oui, oui, on a tous lu.

[01:04:49]

Vous avez dit jadis, les voyages, ça a fait tilt. Ça a un rapport avec Boya.

[01:04:54]

Dès que vous parlez, ça fait l'hiver et le titre rentre sur la page de couverture. Il y a le titre en anglais, évidemment en entier, la traduction en français. C'est vrai que si vous voulez nous connaît mieux sous le Gannett. Sous quel nom? Sous un autre titre, je vous laisse un titre. En combien de mots? Le titre, c'est la Bible en quatre mots.

[01:05:16]

Non, on connaît le nom d'un auteur du 18ème siècle, même 5Mo, 18ème, 19ème. Alors, on est plutôt au 18ème siècle. Le livre a été publié en 1710. Il y a eu une adaptation des Liaisons dangereuses dangereuses, Choderlos de Laclos, Les Français.

[01:05:31]

Et puis, il y a trois mots quand ça a été adapté au cinéma ou à la télévision, ça a été dix fois adapté à un Shakespeare.

[01:05:37]

Un Shakespeare, non?

[01:05:38]

En 1719, cette annonce en anglais Caramel, c'est pas grave, amell non.

[01:05:46]

Avec méharistes, il a des mots qui résonnent. Mais alors, le cerveau, c'est un shaker, ça résonne.

[01:05:56]

Ce n'est pas Creamer, quelques desagreable, mais la culture s'est arrêtée avant le moment.

[01:06:02]

C'est un roman d'aventures, un roman d'aventures anglais épique et une belle histoire.

[01:06:06]

C'est Tarzan, Tarzan, 505 mots, Lord, Le Seigneur des anneaux, Griselda, Rudyard, Robinson Crusoé.

[01:06:24]

C'est un Rudyard Kipling. Bien sûr, j'ai entendu Gerboise du Robinson Crusoé, les aventures de Robinson Crusoé. Pose le ballon n'était pas loin. Et qu'est ce qu'il y a derrière? C'est quoi, les soixante huit noms?

[01:06:39]

Et le vrai titre du livre de Daniel Defoe? L'écrivain qui a écrit les aventures de Robinson Crusoé, je vous le rappelle, ces deux faux aventures qui ont été publiées en 1719 sous le titre J'ai la photocopie de la couverture du livre sous le titre Je vous le donne en français, La vie et les aventures étrangers surprenantes de Robinson Crusoé de York. Marin, qui a vécu 28 ans sur une île déserte sur la côte de l'Amérique, près de l'embouchure du grand fleuve l'Orénoque, à la suite d'un naufrage où tous périrent à l'exception de lui même.

[01:07:11]

Comment il fut délivré d'une manière tout aussi étrange par des pirates écrits par lui même. Voilà le titre exact. Mais c'est du foutage de gueule. Ça n'enlève rien. Je vous jure que c'est en fait le mec. Il a mis tout le pitch Life in SharePoint, Robinson Crusoé, FIRCA. C'est curieux, ça donne pas twenties. La presse écrite tourne en masse ce que vous prononcez très bien.

[01:07:33]

Les aventures de Robinson Crusoé ne diminuait pas les mérites de Mme Bachelot.

[01:07:43]

Vous savez que Robinson Crusoé avait un ami, cher Steevy, qui s'appelait Mercante.

[01:07:51]

Mercredi et jeudi ou vendredi, vers Yo pose des questions compliquées. Mais sinon, la chose sur cet article?

[01:08:05]

On s'en sort bien, il aurait pu dire février. Le géant de l'internet. Écrire aussi fort, le reprendre en main. Qu'il avait la bonne réponse. Je ne suis pas son type.

[01:08:19]

Faut dire que c'est vrai que Robinson Crusoé, sur la fin, avait Alzheimer's et Kering m'a appelé vendredi. Il l'appelait l'autre jour.

[01:08:25]

Ha ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha!

[01:08:30]

Oui, j'ai même vu le dessin animé tout. Quel dessin animé! Le dessin animé Robinson Crusoé? Oui, flouées, le Robinson reconstruirons notre maison, mais c'est Flo et les Robinson Suisses, entre guillemets, à avoir eu ça quand ça se passait.

[01:08:48]

C'est comme si on te dit T'as vu Star Wars? Oui, oui, j'ai vu Star Trek.

[01:08:55]

Ça se passe dans l'espace avec Michel Drucker.

[01:08:57]

Star 90, ça englobe Laurence Robinson, Suso. Une citation pour Me Cyril Chastan, qui habite Marseille, est heureuse, mais heureusement qu'on a inventé les mois et les années pour compter les jours, sinon depuis le temps qu'on les additionne.

[01:09:20]

Je ne sais pas quel numéro on en serait.

[01:09:22]

Ces Français morts, ces Français vivants, vivant, humoristes et d'ailleurs français pas tout à fait francophone, attardés. Qu'est ce que vous comprenez? Pas les citations.

[01:09:34]

Heureusement qu'on a inventé les mois et les années pour compter les jours, sinon, depuis le temps qu'on les additionne, je ne sais pas si vous vous rendez compte à quel numéro on serait.

[01:09:46]

Oui, oui, oui, d'accord. Hickson, n'en parlons pas. Gulik, c'est fini.

[01:09:52]

Réponse Isabelle Mergault Philippe Geluck qui, il faut le voir avec Le chat, ça marche mieux.

[01:09:59]

Une citation pour Gwendal Le Floquet, qui habite Lorient. Qui a dit chiche? L'alcoolisme sévit beaucoup dans les ponts et chaussées. Il n'y a qu'à voir le tracé des routes de montagne.

[01:10:10]

Ça peut être Jean Yanne, ce n'est pas Jean.

[01:10:12]

Hiératisme Francis Blanche, c'est mort, c'est vivant, c'est pas les rues, les routes de montagne, elles serpentent.

[01:10:22]

Donc, forcément, l'analyse remettent en question toutes les citations. Très fortiche. Lalala, la route en montagne serpente.

[01:10:33]

Donc, oui, c'est le mot mauvais degré qui est le grand. Oui, ça se produit actuellement sur scène.

[01:10:41]

Oui, il se produit. Ary Abittan. Non, Gad Elmaleh, il a plus qu'une envie.

[01:10:48]

C'est une vie. Il a plus de 40 ans, il y a plus de 60 ans. C'est une fille, c'est un garçon. Il est né en 50 ans.

[01:10:57]

Ce n'est pas dans ma vie.

[01:10:59]

Bernard Mabille Non. L'alcoolisme sévit ici, là dedans. Il est venu ici. Magdane Pas souvent, mais il a fait beaucoup rire.

[01:11:08]

Maintenant, il ne serait plus souvent.

[01:11:10]

Mais il est drôle. Il fait du cinéma. Oui, mais là, c'est pas ce qui a le mieux marché pour lui.

[01:11:15]

Patrick, Sébastien, Patrick, Sébastien, Florian Gazan vous débrouillera avec lui. Je ne savais pas que c'était lui. Alors oui, oui, c'est facile.

[01:11:28]

rÃpertoire habituellement.

[01:11:29]

Une citation pour Nicolas Bizien, qui habite Saint-Julien-de-Concelles, en Loire-Atlantique 44. A qui doit on cette célèbre phrase? Je m'en vais, je m'en va. L'un et l'autre se dit ou se disent Ah là, je la connaissais là.

[01:11:44]

Ça, c'est un seizième siècle. On est au 16ème siècle. On est renaissance.

[01:11:49]

Alors effectivement, on Essar Maro au 16, Rabelais, du Bellay. On éteigne, on est à cheval entre le 16 et le 17e.

[01:11:57]

Si Montaigne, Malherbe, Malherbe, Malherbe. Avant, vous avez dit la réponse de Laurent Vaugelas? Je m'en vais, je m'en va l'un et l'autre se dit ou se disent c'est bien signé Claude Favre de Vaugelas, seigneur de Vaugelas, baron de Pérouges, un des premiers membres de l'Académie française et qui prenait le bel usage, contrairement à Malherbe qui lui préférait le bon usage, c'est à dire c'était la langue parlée par tous.

[01:12:26]

Vogels a commencé à inventer un peu cet élitisme qui va faire l'Académie française.

[01:12:31]

Il avait l'air non invité, mystère, laprochaine, le nain. Mais moi, je m'intéresse à moi, à mon environnement immédiat. Excusez moi, mais Chagossiens, je suis convaincu.

[01:12:48]

Je suis convaincu qu'on parle avec des monuments dans nos bouches, ces monuments là, mais ils ont une histoire.

[01:13:00]

Ces mots, excusez moi. Mais pourquoi on dit oui quand on veut dire oui, c'est incroyable. Ça paraît évident à tout le monde, mais moi aussi, petit et aussi petit con que oui, c'est ça une histoire inouïe, raconte, redirigée. Une grande aventure? Oui, oui, on peut dire, car j'ai appris ça dans votre livre qu'on peut dire où j'en suis dans les mots croisés.

[01:13:17]

Oui, la langue de bois, l'affirmation comment fait on quand qu'on disait cela est et petit à petit, c'est devenu Oh qui est devenu le oui. Et c'est devenu Hock dans le Sud. Donc, excusez moi, mais pour un mot si petit.

[01:13:28]

Et quand ta femme te dit oui, oui, tu. Est le fils de Jacqueline Godet, dont tout le monde parle dans les journaux. Le petit Gulden est en quelque sorte. Mais qui est qui? Jacqueline Godet, c'est la mère de celui dont on parle dans les journaux, mais aussi le préciser.

[01:13:50]

Ce n'est pas une fiction de chanteuse. Une chanteuse? Non, c'était la femme du patron du Tour de France, le patron de l'équipe Godbout.

[01:14:01]

La question, c'est savoir qui est le fils. C'est exactement. Il fait de la politique, le fils? Pas du tout.

[01:14:06]

On parle beaucoup dans les journaux aujourd'hui du fils de artiste, fait l'acteur. C'est un artiste, un acteur, non?

[01:14:12]

Non, mais qui fait de la scène, de la scène, non. Bon, lui chante, il chante non plus.

[01:14:17]

Le fils de Jacqueline Godet est dans tous les journaux ces jours ci. Pour quelles raisons et de qui s'agit il?

[01:14:22]

C'est un enfant qu'elle a eu avec un homme célèbre.

[01:14:27]

Oh non! C'est une recherche de paternité. Il faut un mec?

[01:14:31]

Pas du tout. Non, non, non, le papa était connu. Et quand même, ça fait un moment qu'il est né, le fils.

[01:14:36]

Il est né en 46. C'est un dessinateur du tout, une Française.

[01:14:40]

C'est ça qui est étonnant, évidemment, parce que son fils n'est pas français. Évidemment, le fils est américain, par exemple.

[01:14:51]

Pardon, Jeff Koons, la maman de Jeff Koons, ce nom en rapport avec trompe l'oeil.

[01:14:59]

Si vous vous marrée à tout ce que je dis, mes trompe, tu peux pas la tromperont rappelant les troupes. C'est normal.

[01:15:08]

J'y pense à sa famille, sans rapport avec Clinton ni avec premier avec Clinton.

[01:15:18]

Ce n'est pas politique. On a dit c'est quelqu'un qui s'intéresse quand même à la politique, mais ça n'est pas politique quand même. Mais on peut dire que son oeuvre est aussi politique.

[01:15:27]

Pas seulement, mais aussi Michael Moore, Michael Moore. Non, Oliver Stone et c'est Oliver Stone.

[01:15:33]

Réponse de Pierre Bénichou. Le réalisateur américain Oliver Stone, c'est pour ça qu'il parle assez bien français, je crois vraiment être français. Sa maman était française, Jacqueline Godet, la maman. Elle donne une version de Qu'est ce qu'il y a pire? Dénichant des types le plus bête du monde.

[01:15:49]

Pourquoi ce bouquin qui sont tout à fait dire alambiqués pour arriver à prouver que la planète va mourir. Mais qui crèvent la planète? Zokou.

[01:16:02]

J'ai vu que cet enfant, non, c'est le l'abrutissement de la gauche américaine qui ne voit que des complots partout. Maintenant, Platoon, c'était très bien lettones. Cela Buzenol si bien.

[01:16:15]

Maintenant, c'est la guerre du Vietnam, 27 ans, né un 4 juillet.

[01:16:22]

C'était très grave. JFK, c'était très bien, mais il y a eu des Oscars. Ce serait une question subsidiaire. Je vais offrir une deuxième chance à notre auditeur si vous le voulez bien. Une deuxième chance pour monsieur Bovis de CHATOUX. La question concerne le premier Oscar qu'a reçu Oliver Stone.

[01:16:38]

C'était pour quel film, l'année 14-Juillet? Pas du tout.

[01:16:41]

14 approximatives bains de soleil. Vous avez vu dans quel état était alors? C'est la forêt d'émeraude? Non, pas du tout.

[01:16:53]

Est ce que c'est un film de guerre? Oui, oui.

[01:16:56]

Enfin, pas tout à fait. Mais non, pas de guerre, donc, c'est clair. La guerre, c'est pas la guerre, c'est violent, mais ce n'est pas la guerre. C'est futuriste, futuriste, non n'est pas tué, mais c'est un film qui nous a tous marqués conjugal. Mais ce n'est pas un film qu'il a réalisé. Quernez, un Oscar, le premier Oscar qu'il a obtenu Oliver Stone avant d'en obtenir un pour Platoon, né un 4 juillet.

[01:17:19]

Il a obtenu un Oscar pour scénariste scénariste, exactement meilleur scénario adapté dans le goût de marmonnant après Gonalon in vivo Tempus.

[01:17:30]

Je tente ma chance.

[01:17:31]

Il a fait Wall-Street et il a fait Alexandre. Voilà ce que je. C'est pour ça qu'il a fait des choses assez politiques aussi. C'est un attentat.

[01:17:40]

Non, ce n'est pas un attentat. Retour vers l'enfer. Le retour vers l'enfer. Bambi, mais. Qui a dit Bambi?

[01:17:47]

Pensez coleaders.

[01:17:47]

Stone a écrit le scénario de Bambi, un film qui a marqué de son enfance dans les années 70 60, Délivrances 77, Orange mécanique. Et tiens d'ailleurs, vous, ça vous concerne un peu, monsieur Jean? Figeant, ça a un rapport avec les al-Malik dans l'avion.

[01:18:03]

Pas de panique dans la vie. Y'a t il un pilote dans l'avion? Non, non, ça n'a rien de grave. Y a t il un pilote dans l'avion?

[01:18:09]

Je pose des questions. Pas grave. Quand tu vois ce qui est aux commandes, depuis quand il est aux commandes? Oui, car le pilote d'un vol au dessus d'un nid de coucou, non, pas votre vol, il n'y a pas vol dedans.

[01:18:24]

Non? Il y a Kokou dedans. Non, il n'y a pas de merde.

[01:18:27]

C'est plutôt quand on descend ou quand on monte avant de monter dans l'avion. Envoyer le flic. Le contrôle d'identité? Vous avez dit la tactique? La douane? La douane, le film d'Alan Parker? Ailleurs, c'est tourné en Turquie.

[01:18:39]

Oui, c'est exprès d'Express Express, présenté à celui qui a fait son. Question pour Ludivine Duru, qui habite Saint-Michel sur St-Vincent, dans la Drôme. La question concerne quelqu'un qui s'était engagé dans la Légion étrangère sous un nom français d'ailleurs, et quelqu'un qui perdit sa jambe de façon absolument incroyable. Vous vous demandez de retrouver le nom de cette personne?

[01:19:07]

J'avais cru que j'allais retrouver la gauche, la gauche, le capitaine Haddock. Le capitaine Haddock n'a pas perdu sa jambe.

[01:19:15]

Il avait une jambe de bois, l'emport du capitaine Crochet. Vous n'avez même Servotte là dessus.

[01:19:26]

Il s'était engagé dans la Légion étrangère sous le nom de Pierre Berton, voilier affecté au régiment de marche de la Légion étrangère comme brancardier. Il a été blessé pendant l'attaque de Belfort de novembre 1944, plus précisément dans le bois de Bucs. Et alors? Adrien n'était pas très bien organisé pour les victimes. A l'époque, il a été blessé pendant cette attaque expédiée dans la cour d'une ferme sur son propre brancard, puisqu'il était brancardier. Il est resté deux jours sans secours.

[01:19:58]

Je vous demande de retrouver son nom, mais le Bouddha s'est piqué du Bouddha.

[01:20:03]

La Légion dit tiens, voilà la gangrène. Evidemment, elle a commencé à gagner. Il a été conduit à Dijon, à 200 kilomètres de là, quand même. Ce qui est fou. Dans une ambulance, un soldat qui était posté au dessus de lui a fait une hémorragie et le sang commençait à dégouliner sur lui.

[01:20:23]

Mais la fracture n'est pas le temps de s'arrêter. L'homme est mort pendant le trajet. Je parle de celui dont le sang dégouline. Celui qu'on cherche. Celui qui perdait après une transfusion sauvage. Mais c'est quand même assez fou d'être brancardier. Tiens, on a vu ça.

[01:20:39]

Pour nous raconter l'histoire du soldat brancardier unijambiste. Je ne sais pas si vous voyez si il doit transporter un mec en sautillant comme ça.

[01:20:45]

Ça fait quelque chose. C'est raconté dans un excellent documentaire qui vient d'être fait par Romain Goupille, d'ailleurs. Alors là, on n'est qu'à la moitié de l'histoire. Si je vous raconte, on a du sang qui dégouline. Si vous avez des noms qui vous viennent, n'hésitez pas.

[01:21:01]

Parce que le chrono court, il est connu. Oui, il est connu. Je ne donnerai pas son nom.

[01:21:08]

Il est connu une jambe de bois. Mais c'est lui qui perd son Bardot. C'est lui qui perd son sang, mais qui perd depuis le début.

[01:21:18]

Celui qui perd sa jambe, c'est que vous nous avez donné un nom au début, la pierre Verton, c'est son nom dans la Légion étrangère qu'il n'était pas français.

[01:21:29]

Il n'était pas français tellement il est mort. La gangrène commence à gagner sa plaie.

[01:21:34]

Chinelle? Non, non, non, non.

[01:21:36]

Il est conduit à Dijon avec le même polichinelle dans le tiroir. Dans l'ambulance qui mène à Dijon, il y a un type qui fait une hémorragie. Lui s'en fiche. Il va mourir. Ça ne va pas s'attacher. Le sang dégouline sur celui qu'on cherche. Voilà du boudin. Mais la voiture n'a pas le temps de s'arrêter. L'autre mort sur le trajet. Il arrive à l'hôpital. Celui qu'on cherche, on laisse faire. Oui, il n'a rien reçu.

[01:22:00]

Lui, il est toujours bon pied, bon oeil. On lui dit qu'on va l'opérer. Très bien. Oui, quand il se réveille, il explique avoir la sensation bizarre qu'il lui manque quelque chose. Oui, il surprend la conversation des infirmiers à côté de lui et comprend qu'on lui a coupé la jambe au niveau du genou. Malheureusement, le genou ne cicatrise pas.

[01:22:21]

Il se gonfle de pus fermenté. Faut il transférer à Toulouse?

[01:22:28]

Les deux amis qui me fait un truc comme ça?

[01:22:32]

Quatre jours de trajet jusqu'à Toulouse et Lyon, qui lui vaut Mitu dans des conditions de souffrances atroces. La deuxième jambe, les médecins qui le réceptionne, l'examine et décide de couper à nouveau au niveau de la cuisse. Mais il se trompe de jambe.

[01:22:50]

Il assiste à la seconde amputation. Lucide parce qu'il n'y a pas de moyens pour l'anesthésie. Il va vieillir avec une prothèse et deux béquilles jusqu'à la fin de ses jours. De qui s'agit il?

[01:23:03]

Oscar Pistorius est un auteur et un auteur. Non, un acteur, un acteur, non. Bernard, un homme politique, un homme politique et un danseur sportif.

[01:23:16]

Un sportif? Non, mais c'est qui?

[01:23:18]

C'est ma question. Un artiste? Oui. Sculpteur, acteur, non?

[01:23:26]

Oui, mais oui.

[01:23:27]

Camille Claudel, non, mais facilement. Fabe Et ça aurait pu être un homme en moins. Peintre, un peintre. Goguen? Pardon?

[01:23:36]

Vendangés Van Dongen?

[01:23:38]

Non, un champion de barrels considéré comme un peintre français? Non, non. Il s'était engagé dans la Légion étrangère. Mais effectivement, il est mort parce que goc. C'est. Il est mort Mendès-France à Antibes, mais il était né à Lipszyc Tolédano allemand, donc il a un nom allemand à un nom Roumanie chômeur?

[01:24:01]

Non, pas réellement le gain légal, celui qui n'est pas Sarthou.

[01:24:08]

Mais derrière, il y a une cigarette partout, ça, Hartung.

[01:24:13]

Bonne question de réponse, surtout de Philippe Geluck. Il s'agit bien de haine Hartung.

[01:24:23]

Il leur a dit oui. Immense immense peintre, immense peintre qui a beaucoup influencé Pierre Soulages. Il y a une expo en ce moment.

[01:24:36]

Le nom de l'Expo, c'est gangrène. Ça s'appelle La jambe en moins. La fureur de peindre au Musée d'art moderne de la Ville de Paris a eu effectivement aussi, en plus, un documentaire réalisé par Romain Goupille ONSS Hartung. Les conditions atroces dans lesquelles il a perdu sa jambe.

[01:24:51]

Excellente réponse de Philippe Geluck à un confrère. Michèle Alliot-Marie, depuis Nice, nous appelle Bonjour Alain, bonjour Laurent. Le public est invité à dîner avec leurs conjoints conjoint, Eric et Nathalie.

[01:25:18]

Je que vous êtes un excellent chanteur, je sens votre voix.

[01:25:23]

Vous chantez souvent dans ma douche. Oui, comme tout le monde.

[01:25:27]

Vous avez choisi une chanson, évidemment, qui va tenter de piéger mes camarades Grossetête. Une chanson que tout le monde ne connaît pas forcément. Mais en revanche, tout le monde connaît son interprète. C'est une chanson qui date des années 80. Je donne cette seule indication. Ça dit, il y a peut être quelqu'un parmi nous.

[01:25:43]

Pierre Palmade, c'est quelqu'un qui peut quand même trouver parmi nous.

[01:25:49]

Mais ce n'est pas gagné parce que c'est forcément une chanson moins connue, moins connue que les chansons les plus les plus connues. Des chansons connues.

[01:25:59]

Maintenant, les chanteurs, ils allaient dire merci.

[01:26:02]

Cette chanteuse, Jeanne Mas, je les connais. Oui, ça n'est pas Jeanne Mas. Alain l'interprètent. Econet, Alain?

[01:26:11]

Ben oui, c'est connu. Très connu, très connu, puisque Dikkenek. Elie Semoun.

[01:26:14]

Alain, vous avez peut être 21 ans. Vous avez peut être partir, Alain, une semaine en famille dans un des 90 VVF de France VVF. Vous connaissez évidemment ces villages vacances pour vivre de nouvelles expériences, pour faire du cheval, des randos, du paddle, du rafting. Vous êtes sûr? Vous avez envie de gagner bien d'autres activités?

[01:26:34]

Non, mais c'est génial. Un endroit ZDF, c'est là où tout commence. Et l'ambiance, les rencontres, les activités entre amis.

[01:26:43]

Un point de départ pour de vraies vacances, pour redécouvrir les vacances à la campagne, à la mer ou à la montagne. Oui, VVS Point.fr vous offre un séjour pour 4 ans en pension complète.

[01:26:56]

Ça veut dire vite, vite, fonce et ça veut dire surtout, il est temps de chanter et chaque enfant est vivant, dit Mylène Farmer. On dirait du Mylène Farmer, Mylène.

[01:27:29]

C'était un peu facile parce qu'ils savait que les chansons se ressemblent souvent chez moi, toute forme a tout d'abord Hallassou.

[01:27:42]

D'abord, il y a souvent des rimes en ing, fait remarquer, non sans grand succès, libertines.

[01:27:50]

Ben voilà, c'est pas une libertine.

[01:27:52]

Peut être pas si bien ici, dixit le dictionnaire. Je peux embrasser mon mari quand même. Et vous vous appelez Alain Marie? Oui, oui, la ça peut être un monsieur marié avec un monsieur. Ce n'est pas par hasard qu'il a choisi de Mylène Farmer.

[01:28:19]

Quand un monsieur qui nous parle, oui, mettez vous au goût du jour, les filles, Valérie.

[01:28:27]

En tout cas, bravo, embrassez votre mari pour rien.

[01:28:31]

Je suis très content de vous avoir parce que j'ai adoré le feuilleton Les filles de l'époque. C'était super feuilleton. C'est vrai. Et si vous voyez Ariel, il y a quelque chose qui me surprend chez Arielle aujourd'hui.

[01:28:43]

Je sais pas si mes camarades Grosses têtes le remarquer. Elle a des paillettes sur le Net, sur le Net.

[01:28:48]

Oui, mais ça, ce n'est pas vrai.

[01:28:52]

J'ai des paillettes sur les paupières du produit vaisselle. On a rien regardé de profil.

[01:29:02]

Regardez ces facheux. Je croyais que c'était fait exprès, mais non. Pourquoi est ce que je mettrais pour faire briller mon nez riz quand même pour autre chose?

[01:29:14]

Mais bien sur. Il y a encore des paillettes sur le site incroyable du produit vaisselle.

[01:29:27]

Alain Marie En tout cas, vous allez avec votre fiancé de Marie Marie.

[01:29:33]

Carrément. Oui, oui, ça fait longtemps et bien souvent, ça fait 20 ans qu'on est ensemble.

[01:29:39]

Ce qui est crise, c'est que vous ne partez pas dans un village VVF. C'est dommage. Alors oui, vous avez bien compris. Vous avez perdu, vous avez perdu. Et oui, ce n'est pas grave. Bon, à écouter. En tout cas, vous allez recevoir une montre RTL, même s'il vous plaît.

[01:29:55]

Oui, c'est vrai qu'on plante un arbre dès qu'on offre une montre RTL.

[01:29:59]

Il y a une grogne dans la montre. Pardon, mais c'est très souvent les conquêtes de Monte-Carlo planquées. Exactement. Eh bien bravo Alain. Je vois que vous êtes un fidèle auditeur de RTL. Je vous envoie donc demontrer son magistère.

[01:30:18]

La question concerne un article du Monde que vous avez forcément lu pour préparer cette émission matin dans cet article. Vous pouvez lire cette phrase prononcée par Joëlle Adrien jeune Adrien. Elle est présidente de n. S. V. Et elle dit Cette dette est une épidémie qui aggrave la plupart des maladies chroniques. Mais de quelle dette parle Mme Adrien, présidente de Lits NS?

[01:30:46]

Je sais que c'est page 4 dans le monde fut pas loin.

[01:30:49]

Pas cette année. McCarty, Bengalore. Si elle est une métaphore, c'est une métaphore.

[01:30:55]

Je ne savais pas qu'on utilisait le terme de dette. Dans ces cas là, mais elle considère que c'est une dette d'honneur dans la phrase. Bien sûr, cette dette est une épidémie qui aggrave la plupart des maladies chroniques.

[01:31:08]

Que c'est simplement la vague des rhumes, la vague des rhumes.

[01:31:12]

Une maladie n'y pas de maladie. Elle dit justement qu'un rhume, ça peut être aussi à cause de ça, mais pas seulement. D'autres maladies chroniques viendraient de cette dette. Mais quelle dette?

[01:31:21]

Les vaccins, évidemment, ça serait la signification de quoi?

[01:31:26]

Et surtout, et surtout, si vous arrivez à identifier ce qui se cache derrière l'acronyme.

[01:31:31]

Oui, Li, NSV, InStyle, l'Institut national viennent alors du savoir vivre. Non, mais c'est bien, mais c'est la base du savoir vivre. D'ailleurs, c'est cela la santé, non, c'est le reste qui compte.

[01:31:43]

Quand vous aurez Lowes, vous alors sécurite saucisson, vous vous aurez la réponse 55ans aura toujours fait le sexe, non?

[01:31:54]

Vous avez des dettes de la vie réelle, a dit sécurité. Sécurité non plus.

[01:31:59]

Est ce que ça serait pas pardon d'être intelligent pour une fois? Non, on ne m'a pas soufflé. C'est pas la peine de.

[01:32:04]

Mais attention à ce que tu vas dire là. Je ne voulais pas parler de sexe, mais c'est un peu un rapport.

[01:32:09]

Est ce que ça ne serait pas le sommeil, le sommeil? Et alors? Donc, la dette, c'est quoi?

[01:32:14]

Parce qu'on donne plus de matos et qu'on de s'endormait également en dormant.

[01:32:21]

On a une dette vis à vis de. Réponse de Stéphane Plaza. Que de dire le veut dire vigilance.

[01:32:33]

Dans Le Parisien aussi ou rue national du sommeil et de la vigilance, il faut combien?

[01:32:39]

Cette dette, c'est Dormeuil 8 heures la moyenne. Maintenant, on est passé à 7 heures. C'est à cause des écrans, à cause des écrans bleus ou dans son lit. Encore à regarder. La télé énerve, énerve.

[01:32:52]

Mais il y a deux types de sommeil. Un sommeil qui ne vaut rien. Il y a le sommeil paradoxal et le sommeil en salle. Oui, oui, Koryo Z dans le sommeil qui ne vaut rien. Réveillez vous!

[01:33:05]

Rien vu. C'est en ce moment étonnant.

[01:33:11]

C'est pas un quart d'heure de pause toutes les deux heures d'écran. Moi, je veux seulement voir à l'horizon, etc. Parce que sinon, ça brûle la rétine, etc. Vraiment, moi, j'y retire sa tablette Stéfane la nuit parce que c'est moi. Bah oui, tu me l'aspirante souvent.

[01:33:27]

Ça, c'est un truc de Stewart.

[01:33:28]

Rangez vos tablettes, range la tablette, la cache parce que sinon, il cherche tout le temps.

[01:33:34]

Mais puisqu'on est dans le lit ensemble tous les deux, ou encore les parents n'est pas obligé de poser Aynaoui.

[01:33:39]

Mais quand même, toi, tu vis avec les personnes avec la main droite.

[01:33:46]

C'est moche, je ne sais pas.

[01:33:48]

Je n'ai pas le moindre.

[01:33:50]

Go moi non plus, parce que parfois, il le fait avec la main gauche.

[01:33:56]

Ah ouais, je vois que tu vas passer une petite annonce, non?

[01:34:01]

Sera comme je m'en sortir comme ça.

[01:34:04]

Bon, Dormeuil arrive à ce qu'il faut. Hier encore, il nous a dit qu'il y avait quelqu'un qui l'attendait à l'aéroport. Ouais, ouais, ouais.

[01:34:12]

Ouais, ouais, je vais vous dire que année là, il a un jardin, une chanson et de l'amour.

[01:34:21]

Ton jardin fait péter la ruche géante.

[01:34:33]

C'est pour ça qu'il passe autant chez Truffaut, avec Truffaut, là qui tourne.

[01:34:45]

Peut donner le nom de cette soupe béarnaise composée de légumes garnis de confits doit épaissi avec une purée de haricots blancs, la garbure, la garbure, la garde à vue, la réponse de Florian Gazan qui garbure dans cette émission alors même une soupe.

[01:35:05]

Vous ne pouvez pas répondre, vous qui êtes dans le potage depuis le début. Qui mange ça? Où il est berné ou pas? Gazan? Il s'instruit quoi?

[01:35:18]

Ça donne des flatulences énormes? Oui, c'est normal. Il y a des haricots blancs quand même. Donc ça fait arrêter le flageolet. On ne sait jamais rien, fait le Flajolet.

[01:35:26]

Oui, peut être comme les autres. Tu n'as jamais fait péter, non? Bizarrement, non, même pas un petit vent léger. Petite brise.

[01:35:33]

Ça m'arrive quand même. Exceptionnel comme un ouragan ou un cyclone. Un petit Louise.

[01:35:39]

Ha, ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Telfer, comme toi!

[01:35:45]

Dans les missions discrètes, mieux vaut faire un cadeau aller.

[01:35:56]

Une question maintenant pour Thierry Guzman, qui habite Saint-Maximin. La Sainte-Baume, c'est dans le Var qui est mort. C'est mort. Dieu, pardon, récemment. C'est une question non-port récemment, qui est mort avec une fin curieuse parce qu'il aurait bu trop d'eau glacée. Le grand Ferré?

[01:36:18]

Non. Le grand, trop d'eau glacée glacée.

[01:36:21]

On attribue son décès rodi à la consommation d'eau glacée. Un héros pendant les chaleurs de l'été.

[01:36:29]

Un sportif? Un sportif? Non, parce que le grand Ferré est mort comme ça.

[01:36:35]

Un effort de beaucoup d'eau? Non. Là, on était le 13 juillet, en plein été.

[01:36:41]

Excusez moi de vous le dire. Est ce que ça ne serait pas un pilote de Formule 1?

[01:36:44]

Pas du tout. Michel Berger, Michel Berger. Il y a siècle, après quinze siècles, c'est à vous de le trouver. Neuvième, dix neuvième avant cette vingtième? Non.

[01:36:55]

18E 18ème nation de l'Antiquité Ogier. 22ème, 22e.

[01:37:02]

C'est dans l'Antiquité ou dans l'Antiquité? Non, au Moyen-Âge, au 14e siècle.

[01:37:09]

Paul-Éluard, Paul-Éluard, Nordnet. On est le 13 juillet.

[01:37:14]

Et moi, vous savez qu'il est mort comme ça. Vous le saviez? Peut être pas au 14ème siècle. Pas les morts au bal des pompiers, le 13, rue Michel-Ange, 13 180. Parole des pompiers français. C'est un Français et un roi. Un roi de France, un roi de France? Non, c'est un combattant et un combattant. Un héros.

[01:37:35]

Oui, donc. 13 juillet de quelle année? Bertrand Du Guesclin, Bertrand Du Guesclin?

[01:37:39]

Encore une bonne réponse de Florian Gazan.

[01:37:44]

Ce n'est pas le grand pardon, excusez moi, mais je ne sais pas qui est ce Bertrand Du Guesclin, expliquer qui était du balai.

[01:37:56]

J'aime me cultiver de ton. Ben, c'est la guerre de Cent Ans. C'est un des héros français de la guerre de Cent Ans.

[01:38:00]

Un grand combattant a dû arrêter les collabos.

[01:38:05]

Jusque là, j'ai appris la meilleure école. Vous savez, je suis là pour apprendre à être chevalier du déclin.

[01:38:11]

C'est vous. Alors qu'est ce que ça doit être?

[01:38:14]

Si on a une belle brochette que tu fais, le malin, c'est le côté.

[01:38:24]

Oui, mais j'ai quand même trois bonnes réponses de l'autre côté en six mois et les anti par le passé n'interviennent pas.

[01:38:34]

Alors le président remet ça, par exemple Du Guesclin guerrier chacun à votre niveau quand il a étudié à l'école.

[01:38:42]

Rien qui revient. Pas vous venez. Pas plus.