Transcribe your podcast
[00:00:02]

On a des vainqueurs, des champions dans cette émission? Bah oui, plusieurs champions du Real, championne du cinéma, champions de la bande dessinée, champions d'athlétisme, c'est pas mal d'avoir réussi à faire les 20 km seulement trois heures.

[00:00:16]

Mais vous aviez votre petite gourde dans la poche.

[00:00:20]

Jean-Phi était resté chez lui. Il est un peu lourd à porter et à ghosting.

[00:00:28]

C'est vrai que vous avez gagné Danse avec les stars il y a deux ans. Il y a deux ans, contrairement à Real, qui s'était révélé à Real, elle a gagné. Oui, c'était la même année.

[00:00:38]

Oui, mais la même année, vous vous connaissiez?

[00:00:42]

On a gagné tous les deux, c'est à dire que moi, j'ai manqué. J'ai gagné l'émission High Pelloquet.

[00:00:50]

Celle Latinne Love Ensemble, L'alopécie fredonnée, quelque chose en espagnol ensemble.

[00:00:57]

Récit poignant qu'Écolo, où Baudelaire ou Baudelaire dans les scènes nature NDMA celle Liben pour un homme coquet, on a compris Je t'aime, je t'aime, moi aussi, Je t'aime, Tu m'aimes, je t'aime.

[00:01:23]

Philippe Geluck n'a rien gagné, à part évidemment beaucoup d'argent. Ça, c'est vrai, mérite. Mais c'est vrai que ça doit rentrer de tous les côtés.

[00:01:36]

Mérité des statues, des bandes dessinées, des calendriers, des T-shirts, des machins, des applications web telles que le travail, des récits.

[00:01:45]

Tu sais combien fait travail.

[00:01:48]

Je me suis fait tout seul. Je suis parti de rien là bas.

[00:01:51]

Ça arrivait à pas grand chose, comme aurait dit Macha Macha Dac, Pierre Dac. Une première.

[00:01:58]

En voilà une autre citation pour les ratio qui habite l'Antillais dans le Rhône, qui a dit En dix ans, je n'ai jamais vu un commerçant parisien sourire. On n'est même pas sûr qu'il y a dedans Finaly qui savina, lui qui va se présenter, le mec, alors c'est pas comme ça qu'il s'appelle.

[00:02:17]

C'est pas lui qui n'avait pas de Vivaldi. A double mauvaise réponse.

[00:02:20]

François Vivaldi Les quatre saisons dans la tête.

[00:02:27]

Villani s'appelle À part livre. Il n'est pas Ivaldi non plus. Vivaldi était mieux Plato.

[00:02:35]

C'est un humoriste, François Baillard. Un humoriste qui vient du Sud. Non, pas du sud, du Nord. Et oui, Dany Boon. Et c'est Dany Boon.

[00:02:44]

Réponse de Muriel Robin et Philippe Geluck. Une citation peut être plus compliquée celle là, on fera tout le monde peut trouver.

[00:02:53]

Pour Christine Pastré, qui habite 500 sons sur Rance, dans les Côtes d'Armor, qui, alors qu'il sortait avant la fin d'une pièce de théâtre, il était dans le public. Mais il sort avant la fin, qui se vit, arrêté par le contrôleur qui lui dit Monsieur, il y a encore un acte et il répondu Je sais, c'est pour ça que je m'en vais.

[00:03:13]

Les Manceaux n'ont pas Clémenceau, la police. Un artiste est d'ailleurs auteur de théâtre lui même. Ce n'est pas pour Le soulier de satin de Claudel. Non, non.

[00:03:22]

Jean-Michel Ribes pour Le soulier de satin de Claudel. Vous connaissez évidemment l'anecdote. Ça a duré, je crois. Six ou sept heures. La pièce. Et à quelqu'un qui a dit heureusement qu'il n'y a pas la paire.

[00:03:33]

Il y a aussi cher Laurent. On est au dix neuvième.

[00:03:36]

Il y a aussi un jour un critique musical qui, en envoyant Tannhäuser de Wagner qui est très long et peu un peu chiant, dit voilà la pièce. l'Opéra a commencé à 7 heures et demi, au bout de trois heures. Je regarde ma montre. Il est 8h10.

[00:03:54]

C'est quelqu'un dont on a parlé d'ailleurs hier. Vous avez joué Muriel Robin? Valérie Mairesse de Feydeau, c'est Georges Feydeau.

[00:04:01]

Réponse collective je m'attends à une citation pour Monsieur Boosting Ariana quand même.

[00:04:09]

C'est Marc Marsal, qui habite Marbach, en Lorraine, qui espère 300 euros.

[00:04:13]

Qui a dit Les Espagnols sont un peuple fier et ombrageux.

[00:04:18]

Avec un tout petit cul pour éviter les coups de corne, Pierre Desproges et Pierre Desproges n'avaient pas. De fait, les Canucks? Ben oui, vous devez aimer la corrida. Vous, monsieur Galiano. Moi, j'aime pas trop. C'est vrai que c'est un très beau spectacle, mais tout ce qu'on fait au taureau avant et après. J'aime pas du tout.

[00:04:38]

Vous voudriez une corrida Santoro? Non, non, non, non, non. Je voudrais corridas avec les mêmes conditions pour le toréador que pour les taureaux.

[00:04:49]

Oui, absolument. Je veux bien. Émoustillés. Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha!

[00:04:58]

Ha! Ha! Ha! Ils ne font pas que ça. Ils mettent des vaseline dans les yeux, mais c'est vraiment con. Non, pas du tout, mais le tolère tout seul. Avec son cadet, c'est avec son poids. Elle traquait les loups.

[00:05:17]

L'habit de lumière guerreros dans le cas des grossesses avec les petites ballerines noires. Et tout ça, c'est ma oreilles tout seul dans l'arène. C'est vrai que c'est un peu ça, balad un peu.

[00:05:30]

Il rentre en Espagne quand le torero est dans l'arène. Le roi, il n'est pas content.

[00:05:33]

Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Début du début du 20ème siècle, avant que Robert Grossetête au douzième Michel Bouvard.

[00:05:50]

Eh oui, il existe Robert Grossetête Grosse tête, les chapeaux XXL et utile. Et au 12e siècle, il a inventé un objet plutôt utile. Je vais pas vous dire qu'on s'en sert tous les jours, mais j'imagine qu'il vous arrive de vous en servir. Le pont, le pont levis, le pont, le Mansart.

[00:06:07]

On ne pouvait pas sortir du château. Non, non, et ça existe encore. Ça existe encore dans les version modernes, mais ça n'a pas beaucoup changé, croyez moi.

[00:06:15]

La mer à fond la mer? Non, la maison pour la maison, pour la maison, non. L'inférieur à l'extérieur, ça sert aussi bien dans les deux vêtements.

[00:06:23]

Un vêtement, non, un accessoire de vêtement. Robert Grossetête, c'est son vrai nom, dit aussi Robert de Lincoln est un érudit anglais, un évêque, un Robert Grossetête. Et au 12e siècle, il a inventé une sorte de machine comme celle de Pascal.

[00:06:38]

Non, c'est qu'on utilise dans un métier particulier, pas spécialement dans un métier.

[00:06:43]

Certains métiers, évidemment, utilisent cet objet plus que d'autres. Mais on peut tous être amené à utiliser cet objet, un instrument de cuisine de cuisine sur mesure?

[00:06:52]

Non, mais c'est lié à l'agriculture, à l'agriculture et non à la construction, non plus à la médecine, à la médecine.

[00:07:01]

Après, la médecine a utilisé cette invention sous d'autres formes le suppositoire, le suppositoire, non, les lunettes, les lunettes.

[00:07:08]

On se rapproche Discop, la longue vue, les jumelles, les jumelles, la loupe, la loupe.

[00:07:17]

Oui, Robert Grossetête a inventé la avoir, un grotesque, mais une toute petite.

[00:07:28]

Vous avez vous même Marcela Iacub?

[00:07:30]

Oui, merci, c'est bon pour nous. J'aime parce que je lis énormément.

[00:07:37]

Alors effectivement, j'utilise beaucoup, mais c'est pas une loupe. Fait des choses, des lunettes.

[00:07:44]

Oui, oui, c'est pas de l'homme. C'est pas ça, votre question? Non, c'est pour ça. Pas question. Moi, je n'utilise pas les.

[00:07:54]

Alors, qu'est ce qu'on attend? Est ce qu'on a tous un surpoids à Marseille? Oui, absolument. Tu vois Michel observer Marcella avec moi. Je pense que ça va être l'histoire du siècle et la nôtre.

[00:08:06]

C'est votre pays puisque je vous l'ai dit tout à l'heure auquel j'ai habité pendant trois mois dans votre belle ville de Buenos Aires et je garde des souvenirs très forts de votre pays. Il reprend l'histoire du début.

[00:08:15]

En fait, il a envie. Il a envie de lui dire qu'il a une ex là bas. Michel, vous êtes tombé amoureux. Déjà une Argentine?

[00:08:23]

Oui, mais Marcella, je pense. Et Michel, pour aller voir repartir l'un et l'autre main dans la main. Pardon pour Dany que j'adore pour Céline Dion.

[00:08:32]

C'est bien parce qu'on est des personnalités complètement contradictoires qu'est ce que vous voulez dire d'Ithaque? On est tellement opposé, lui tellement. Êtes vous qu'il veut toujours juste passer un homme conciliant? Moi, je suis consensuel.

[00:08:44]

Vous voulez dire conciliants quand on est dans un consensus hexagonal consensuel, à sens unique?

[00:08:50]

Vous voulez que tout le monde soit d'accord? Michel Moncoutié Même pas. Ça commence mal.

[00:08:58]

Matins, je vous écoute, mais j'ai à ma droite quand même. Karine Le Marchand. J'ai du mal à me concentrer.

[00:09:02]

Il veut faire un coup de 2 euros l'oratorio Dragues en faisant un compliment à l'autre. Alors là encore, nous sommes contradictoires. Il lui faut terminateur. Marcella, vous êtes vexé?

[00:09:13]

Je sors, je suis vexé. Je n'avais dit plus rien, mais il a l'air d'être gentil. Il est une vipère.

[00:09:20]

C'est moi qui peut avoir travaillé avec lui.

[00:09:23]

Michel, essayer de vous réconcilier, dites lui.

[00:09:26]

La cour dit de lui un mot gentil nos chiens va arranger ça. Mais Massine n'est pas lesbienne. Peut être la vôtre l'est.

[00:09:35]

Votre chienne s'appelle Lola, un prénom très important pour moi. Ma maman s'appelait Lola. Il traite sa mère de chienne.

[00:09:42]

Là, on a déjeuné ensemble.

[00:09:45]

En tout cas, si vous faites l'amour, l'été n'y est pas.

[00:09:47]

Parce qu'il bandonéon, c'est magnifique. J'ai appris à danser le tango à Buenos Aires.

[00:09:59]

Mais moi, je n'avais pas.

[00:10:05]

La question concerne deux Américains qui se prénommait Bill et Bob qui, en 1935 aux Etats-Unis, ont créé ont créé quoi?

[00:10:15]

Le nom le. Vous avez raison, vous, Peroni. On connaît nos filles aujourd'hui non plus que le cirque, le cirque Freaks, le quad. Vous savez, le film Freaks, la monstrueuse parade en 1935.

[00:10:40]

Un truc de club où il faut montrer patte blanche, comme le Lions Club, le Rotary.

[00:10:46]

Non, pas les mecs qui sont dans les Sofitel, les têtes des garçons. Y a les patrons des cratères du Sofitel et des grands hôtels. Mais je ne comprends pas. Ils ont créé une chaîne d'hôtels à bas, n'ont pas dit carrément qu'ils ont créé une enseigne qui existe toujours aujourd'hui.

[00:11:02]

Une enseigne, on ne peut pas dire ça, mais quelque chose que tout le monde connaît et qui existe encore aujourd'hui, 82 ans plus tard, la trem note connotés américains ou maintenant, ça a vraiment envahi le monde international.

[00:11:13]

Ça existe en France sous le même nom BHV ou rayon tiré. C'est quoi?

[00:11:20]

À quoi ça sert?

[00:11:24]

Mais c'est pas concret. À l'abstrait, ça ne s'achète pas, c'est pas abstrait, ça existe, ça ne s'achète pas. Une marque, une marque, en quelque sorte, mais pas vraiment, non.

[00:11:33]

Est ce que c'est un endroit où on se rend? Oui, tout à fait. Avec un caddie normal pour les loisirs, avec les loisirs.

[00:11:41]

Ça dépend ce que vous considérez. Loisir? Le Musée des musées?

[00:11:44]

Non, ils n'ont pas créé. On y va en détail. Son argent? Non, c'est gratuit. Est ce que peut répéter les noms? Bien sûr, Bill et Bob.

[00:11:53]

C'était dur à retenir. Ils ont fait fortune. On voit que quand elle a du texte, elle a du mal à vous, les villes. C'est quoi, les prénoms? Ils ont fait fortune dans un truc gratuit, alors ils n'ont pas fait fortune.

[00:12:06]

Je n'ai jamais dit qu'ils avaient fait fortune.

[00:12:09]

Laurent, est ce que vous pensez que Caroline hors de la table? Nous sommes tous là, posé la question. Mon Dieu, moi, j'y suis allé, c'est ça. Et personne, vous, je ne crois pas.

[00:12:19]

Il y a 2 ou 3 qui n'y sont pas allés très bien d'y aller à l'orchis, par exemple.

[00:12:26]

Des salons de coiffure. En tout cas, il y a une copine à nous qui est allée des Alcooliques anonymes Alcooliques anonymes. Ça ne s'invente pas.

[00:12:44]

Serge Bilé Bob, deux Américains qui ont fondé les Alcooliques anonymes après, c'est arrivé chez nous, en France, évidemment, mais c'est né aux Etats-Unis. Ils étaient d'ailleurs eux mêmes alcooliques. C'est ainsi qu'ils en ont eu. Ils ne sont pas anonymes, alors maintenant, ils sont célèbres. Le docteur Bob a pris son dernier verre d'alcool le 10 juin 1935 et c'est à cette date qu'a été décidé qu'on retiendrait le nom de leur fondation officiellement créée. Les Alcooliques anonymes.

[00:13:11]

Il a fait ça avec Bill Wilson. Son copain Bob et Bill ont fondé les A, comme on l'appelle parfois.

[00:13:17]

Ça fait 85 ans, 82 82 500 euros. Franchement, pouvez nous le dire à nous, Jean-Jacques Peroni?

[00:13:25]

Vous y êtes allé ou pas? Déjà, puisqu'il dit qu'il y en avait deux ici, qui peut être avait pu y aller? Pourquoi j'irais? J'ai pas envie d'arrêter de boire une bière, ni non plus. Alors oui, c'est vrai. Mais pour boire, faut de la volonté. Moi, j'en mange pas.

[00:13:40]

Ce serait l'autre. Oh pardon, merde! Je sais que c'est pas moi, c'est moi. C'est un peu comme vous auriez pu à un moment donné à Mouad.

[00:13:51]

Non, il boit des bières ou on boit.

[00:13:54]

Mais toi, à moitié à poil au restaurant tous les soirs à danser toute seule, la chenille s'est dit convaincu.

[00:14:06]

Je crois que vous confondez la larve atomique a t elle été comme ça toute seule? C'est la chenille qui redémarre.

[00:14:17]

C'est marrant, une larve qui danse dans les champs. C'est vrai, vous buvez aussi.

[00:14:22]

J'adore la bière. La bière, ça m'a tout de suite. Ça me monte à la tête. Une bière, c'est vrai.

[00:14:26]

Quoi que l'on aurait peut être pu aller aussi aux Alcooliques anonymes sans problème. Mais c'est fini. Oui, c'est vrai.

[00:14:32]

Vous n'y êtes pas. Les Abella n'ont même pas aux alcooliques célèbres.

[00:14:41]

Vous allez me faire passer pour Carlos. J'ai du mal à Pessoux.

[00:14:45]

Alors ça va passer pour ce que je ne suis pas.

[00:14:49]

Pourquoi vous avez du mal à pécho? Comment ça? Vous avez du mal à pécho?

[00:14:52]

Un petit coup de mou? Ah oui, belle comme vous êtes. Je vois d'ici votre voix écouter votre corps d'ici, car il y a des trous du côté de votre tee shirt.

[00:15:03]

J'ai envie de dire qu'il y a pas de tissu là. Franchement, je ne vois pas comment vous ne pouvez pas pécho ce soir.

[00:15:09]

Mais oui, c'est vrai que c'est là où ça se passe.

[00:15:12]

Oui, alors là, d'accord, mais ça arrive déjà. C'est clair, mais franchement, faire un sondage ici aurait été arrêté, arrêté auprès des messieurs qui sont dans la salle, qui seraient prêts à aller vite, soulève les escargots immédiatement.

[00:15:35]

Un jeune homme a levé la main. Regardez, regardez, il est prêt à repartir avec les mêmes stickers.

[00:15:44]

Levez la main les messieurs qui seraient prêts à repartir avec Isabelle Mergault regarder regarder un match 4 5. Il y a même une dame qui lève la main. Je suis envoyé la main, les vrais courageux qui. J'espère que je vais remonter le moral. Isabelle Bachelot Ecoutez dans la salle, y'a que des sourds, des aveugles. Franchement, relever la main, ces messieurs. Regardez, regardez Bernie Sanders. Le nom sous lequel on connaît René Antoine Ferchaud, qui fut scientifique et naturaliste, né à La Rochelle en 16 183, meurt en 1757.

[00:16:36]

Il avait 74 ans après avoir fait ses preuves en tant que physicien naturaliste français scientifique admis à l'Académie des sciences. Je peux même vous aider. C'est une grosse indication que je vous donne. Attendez vous aider en disant que il a dirigé l'édition de la Description générale des Arts et métiers.

[00:16:56]

Non, ça m'aide pas, mais il ne dédaigne pas non plus l'histoire naturelle des mollusques, des crustacés, des insectes et des oiseaux. Quel est son nom? Non que tout le monde connaît, Camille Flammarion?

[00:17:08]

Pas du tout. La marque? La marque? Non. Caulaincourt, mais vous êtes sur une bonne piste. Mon cher Baffie. Alors, on est dans le 18ème alors que c'est vrai?

[00:17:17]

Non, c'est vrai que le fait que je vous ai dit qu'il avait dirigé l'édition de la Description générale des Arts et métiers, ça pourrait vous en un court Caulaincourt?

[00:17:26]

Non. Buffon? Buffon? Non. Saru et près du Jardin des plantes à Saru.

[00:17:31]

On la connaît. Saru C'est vrai, c'est la rue Olivo Olivo.

[00:17:34]

Est ce qu'il a un nom et un prénom Diotte qu'on connaît par son prénom? En fait, il s'appelait René, Antoine, René, Antoine, Ferchaud. 2 Quelque chose et on l'appelle uniquement effectivement par son nom derrière la particule Larroche.

[00:17:47]

Brockhaus n'aurait aucun rapport, n'est pas la roche Foucaud restant deux syllabes, non, trois Mr. Melfi, trois syllabes. Et on le connaît bien. Son nom, il est vraiment connu, ça à Paris.

[00:17:57]

Vous connaissez son nom, c'est celui de Montalembert. Montalembert? Non, il y a un parc à vous aider en vous disant qu'il avait tenu diriger l'édition de la Description générale des Arts et métiers.

[00:18:07]

OK, donc, il y a un livre très connu qui porte son nom. Mais non, mais non, il y a un beau métier. Ça veut dire que de métier, c'est mon maître en son nom. C'est au métro Arts et métiers. Oui, c'est lui qui a Rambuteau, trouve aussi Rambuteau, non dans le coin. Attendez, c'est vraiment plein de Paris. Oh là là, je suis au bout du rouleau.

[00:18:26]

On est dans le marais. Si vous connaissez la station de métro Arts et métiers, non. Jusque dans ma tête. Allez l'abeille, pardon, Peltier Peltier?

[00:18:33]

Non, c'est vers la Bastille, entre républicains du Nord et métiers vers les Halles n'est pas loin de Bourges.

[00:18:40]

Châtelet, c'est pas loin des Halles, c'est pas loin de Beaubourg. Arts et métiers de Châtelet, de Châtelet, les Halles, métro Beaubourg. Non. Il est une station de métro à moitié. Oui, à Strasbourg, Sanae?

[00:18:54]

Non. Bonne nouvelle, non? Mauvaise nouvelle.

[00:19:00]

Pas de nouvelles du tout. Oui, Saint-Paul, tout le monde connaît son nom. Et enfin, vous saurez qu'il est un poil naturaliste, spécialiste des mollusques, des crustacés, des insectes et des oiseaux, mais qu'il avait aussi fait une sorte de bottin des arts et métiers en France. Académicien Ledru-Rollin, non membre de l'Académie royale des sciences de la Royal Société de Hanoi.

[00:19:23]

Sur la 3 ou sur la 9, je connais pas tous les numéros de ligne de métro, Madame Diamant.

[00:19:29]

Moi non plus. Pas M. M'écoutez. On n'est pas aux portes du si, je vous ai dit M. Parapet, monsieur Bafia. Mais je suis bien content. Vous l'avez dit, que je distribuerait un chèque RTL. Voilà, c'est pour Marescot. Vous pouvez faire un jeu de mots que son nom? Oh oui, ça peut faire. D'ailleurs, ça peut concerner nos amis Peroni tout à l'heure. Et Kersauson, qui était face à notre chère Karine Le Marchand.

[00:19:50]

OK, vieux, ça tire plutôt bien, mais trop, c'est pas comme ça. Chateaubriand, calvaire. Filles du calvaire? Non, du calvaire, non. Il vous reste 30 secondes.

[00:20:01]

50. Attendez, attendez vous basher piégé.

[00:20:05]

Personnifiait voyeur.

[00:20:07]

Attendez en voyeurisme naturaliste, je devrait connaître un naturaliste ou même demander une question théologique. Mais oui, dit que c'est le roi des mollusques qui commence par les oiseaux des uncertain. François Hollande. L'être est né à La Rochelle. Il est mort dans son domaine de la Bermont d'Yerres, à Saint-Julien du Terrou.

[00:20:24]

Voyez la première lettre maintenant, c'était un air, la première lettre Rambuteau. Non, Rambuteau, vous m'avez déjà dit et c'était tels que monsieur de Kersauson et Peroni étaient positionnés face à notre amie Karine Le Marchand, Réaumur Homair.

[00:20:56]

Une question pour Frédéric Beaunier, qui habite Nantes. Le roi Charles 8 Je ne sais pas si ça vous dit rien. J'ai même pas vu le 7. Il a succédé à Charles 8.

[00:21:06]

Tiens, pour voir Charles? Non, non, non, Arlequins, non. Il a succédé à Louis Gallois.

[00:21:12]

Oui, Louis le petit qui mettait des cages, exactement. Il y a eu Louis 11, Charles 8. Et après, on est passé à Louis, 12 ans. En fait, il était entre deux Louis Charles 8. On l'appelait l'affable notes, mais il a été roi, il faut le dire pendant 14 ans. De 14 283. Comme Mitterrand à 14 198 au 15ème siècle. Oui, pourrait vous rappeler à peu près comme Mitterrand. Vous avez raison, Charles.

[00:21:36]

8. Mitterrand demanda deux septennats. 14 ans. Mais quelle était la particularité physique de Charles? 8. Ce n'était pas un géant. Non, il en avait été. Non.

[00:21:47]

Non. Non, il était borgne. Borgne, non? Et chantait Born to be Saint-Gillois.

[00:21:54]

Pardon, Robert? Vous voyez tout de suite vous, Bernard? Vous l'auriez vu tout de suite été anorexique.

[00:21:59]

Pourquoi? Moi, je l'aurais pas voulu. Ça veut dire que tout le monde ne voyait pas. Parce que normalement, Bernard devrait donner la bonne. Il été battu. Bossue.

[00:22:07]

Bernard n'est pas énorme non plus. Gros, par exemple.

[00:22:15]

D'abord, il est devenu roi à l'âge de 13 ans, alors qu'il n'était pas normal à 13 ans, ainsi qu'à 20 ans à 20 ans, 21 ans, il s'est marié avec Anne de Bretagne. C'est ainsi qu'il y a eu l'union du duché de Bretagne au royaume de France. Ça a été pris à pic. Un n'était pas pris. C'était une particularité physique, physique.

[00:22:35]

Il était con comme une Peene. Au point d'ailleurs qu'à cause de lui, il y a une mode qui a été lancée. On l'appelait Charles Le Bot.

[00:22:42]

Il avait un goitre.

[00:22:43]

C'est la mode des frères d'avoir conclu un accord avec Bernard.

[00:22:49]

Vous n'avez pas vu cette particularité? Bon, c'est simplement une particularité physique. Je sais à laquelle vous êtes sensible.

[00:22:56]

Il avait des gros seins? Non, il avait des gros scoubidou. Il avait des cheveux. Il avait été très beau et ça a donné lieu à un vêtement. Je pensais, vous saurez, c'est encore pire.

[00:23:12]

Une coquetterie dans le regard?

[00:23:14]

Non, non, non, non. Donc, cela a donné lieu à un vêtement pour monsieur Beaunier. De Nantes. Écoutez, je ne veux pas vous déplut parce que ce serait lui faire perdre 300 euros. Mais j'étais pourtant persuadé que la réponse fuse Est ce qu'il est ce qu'on a inventé un vêtement?

[00:23:30]

Jusque là, les hommes portaient des culottes simples et culottes culotte, mais on a inventé effectivement la braguette. On a inventé ce qu'il était.

[00:23:38]

Il était incontinent, la chaise percée. Je ne suis pas porté sur les braguette, Gesbert. Il avait des accidents de chiens, furieux d'être des indices qui savaria. Il était bossu.

[00:23:49]

On l'a dit peut être non. Il avait nos slip kangourou. Est ce que c'est là qu'on a inventé? Est ce que c'est là qu'on a inventé les pantalons pour hommes? Non, on n'a pas besoin d'enlever pour faire pipi.

[00:24:00]

Rien à voir annoncé sur un décourageait. Il avait un problème de pieds, il avait un pied bot, alors il n'avait pas un pied bot.

[00:24:07]

Il avait un pied gauche dans M'écoutez Bernard, tout le temps avec plusieurs d'orteils. Il avait 6 6 ans, Valérie? Oui, l'affaire sur un plateau.

[00:24:26]

Marion Cotillard, vous dites qu'elle a six doigts, CharlElie? Il y en a vraiment.

[00:24:33]

On l'a surnommé bec de canard, pattes d'ours ou même gueule de vache folle.

[00:24:39]

Bernard, quel rapport avec ses orteils? Oui, une vache, ça, c'est rien. Les sabots, les sabots.

[00:24:50]

Et pour son confort. Il portait des chaussures très, très larges d'outils. Il fut immédiatement copié par ses cours.

[00:24:59]

C'étaient des chaussures avec des crevées dessus pour plaire à tout le monde, portaient les mêmes chaussures que le roi, alors que les autres, évidemment, il neigette. Non.

[00:25:07]

Lui, il avait dû se casser la gueule dans les couloirs du château. Lui seul peut démarrer. Très content. Il aurait eu deux buts.

[00:25:13]

Les mecs en étant acquittés. Mais les femmes auraient été heureuses. Ça drôle. Boire, bien mal connaître les femmes, a déjà Sidwaya.

[00:25:22]

C'est pas mal, mais vous faites quoi avec vos doigts de pieds? Jamais basé aux îles Canaries?

[00:25:29]

Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Me dégoûte!

[00:25:32]

Non, mais c'était une main, évidemment incroyable. C'était une mode d'avoir des chaussures sans talon. En plus, ça parce que à l'époque, il y avait des chaussures à talons. Et là, d'un seul coup, évidemment, on a enlevé les talons parce que ce n'est pas évident.

[00:25:42]

Très pratique, comme six orteils, on devrait être encore raisonnable. On devient Biette dire comment il est dit qu'il en avait 3.

[00:25:50]

Je vous dirais, c'est un peu la pression. J'ai l'impression, je suis en train de Covey une vendeuse, j'ai l'impression que je vais repartir avec un petit ballon quand on était enfant. Yassir, le magasin de chaussures. Ils font toujours ça. C'est fini.

[00:26:09]

C'était époque, certainement. Pour les magasins de jouets qui se sont spécialisés dans les chaussures d'enfants.

[00:26:17]

Il y a toujours un petit cadeau à son oui, pardon, André Serendre?

[00:26:23]

Oui, mais enfin, oui. Avec ça, il nous fallait du cirage. Ferme ta gueule de merde! D'ailleurs, c'est toujours comme ça. Même quand vous allez maintenant chez comment s'appelle les magasins, faut acheter ailleurs. Je ne sais quoi. Faut que tu misés.

[00:26:38]

Bah oui, j'ai acheté des mocassins. Il voulait me vendre des glands.

[00:26:41]

Je dis qu'il faut avoir des regrets! Regrette Charles. Une question pour monsieur Bruno Poxel beat them Ganser dans le Morbihan, le numéro 12 149 date du 5 juin 1940. Et bizarrement, le numéro 12 150 date, lui, du 6 septembre 1944. Quand je dis bizarrement, c'est pas si bizarre que ça, évidemment, vous avez compris. Mais de quoi s'agit il? Les Cahiers du cinéma, Les Cahiers du cinéma, Le Canard enchaîné, Le Canard enchaîné, oui, oui.

[00:27:28]

Le Canard enchaîné a cessé de paraître le 5 juin 1940 et a repris seulement le 6 septembre 1944.

[00:27:37]

Pas de Canard enchaîné parce qu'il y en a qui n'ont pas collaboré pendant la guerre. Monsieur Jean-Phi, pourquoi vous dites ça, monsieur Janssen?

[00:27:46]

Je ne suis pas comme ça parce qu'il était en face de moi et que je l'adore.

[00:27:50]

Personne chez moi n'a été rases à la Libération.

[00:27:53]

C'est parce nous habitait juste à côté du coiffeur. Ont servi de modèle.

[00:27:59]

Qu'est ce qu'ils ont fait de votre papa à votre papa, papa, papa, votre dappareils, votre maman pendant la guerre?

[00:28:08]

Monsieur Janssen, le gendre.

[00:28:11]

Il parlait la langue, il était. J'étais petit, tout petit, était grand parent. Mon grand père, qui était Ukrainien et qui était en France. Il travaillait dans les bassins sidérurgiques dans le nord, était à faire la guerre. Il a été arrêté et emprisonné en Allemagne. N'est pas vrai que ma grand mère l'attendait derrière. On soupçonne ma grand mère qu'il est de la couture à l'époque, qu'elle avait couché avec un ou deux l'attendez.

[00:28:32]

Bref, non, mais attend de résister. Il est revenu, il y avait une balle dans le bras.

[00:28:39]

Tout montrer, ces blessures de guerre.

[00:28:41]

Appuyez vous, Laurent, votre mère a attendu mon grand père jusqu'à la fin de la guerre. Je l'attendais. Il a été libéré à la fin de la guerre. Je pensais que c'est toute une partie de ma famille qui vit en Allemagne, qui avait été déportée, mais qui est restée la bonne à Libération parce qu'ils ont rencontré des gens.

[00:28:52]

Ils ont couché avec ce pourquoi ils ont une famille d'accueil allemande. J'ai de la famille allemande où ils ont été déportés, faits prisonniers à la Libération. Ce n'est pas clair. Il à remarquer que ce n'est jamais clair avec gendarmes.

[00:29:11]

Ils ont été faits prisonniers. On leur a mis des uniformes allemands. Il est tombé amoureux.

[00:29:17]

Le frère de mon grand père est tombé amoureux d'une institutrice en Allemagne et il reste avec lui.

[00:29:22]

C'est beau, ça. J'étais en Allemagne où j'ai fait une partie de ma famille, mes cousins germains, on peut le dire.

[00:29:31]

Il a gerbe.

[00:29:33]

Et moi, je me dis. J'ai le physique aryen. Oui, c'est vrai que le physique n'a rien d'une beauté froide.

[00:29:39]

De la beauté froide, exactement.

[00:29:44]

À l'intérieur, dans ces pays méditerranéens, Masha vous a été la seule blonde.

[00:29:49]

Catherine Deneuve qui débarque à Catherine Deneuve en m'engueule parce que lui peut le dire.

[00:30:00]

Mais oui, j'ai étudié l'abeille naive qui débarque. Je t'aime tellement petit. C'est très gentil pour Catherine Deneuve.

[00:30:11]

A quelle époque? En fait, pour tout dire, Vikash, je pensais que vous marier Arielle Dombasle parce que je pensais que vous feriez un joli choix. Je préfère rester célibataire.

[00:30:26]

Honnêtement, n'a été vraiment gentil avec.

[00:30:35]

Mais c'est vrai, mon préféré.

[00:30:36]

Les garçons ne peuvent pas du tout gâcher.

[00:30:45]

Et père de famille?

[00:30:46]

Oui, même est respectable parce qu'il est gay friendly. On peut dire ça comme ça, gay friendly. Il est pour autant un élu jeune. J'aurais pu.

[00:30:57]

Ah oui, aujourd'hui, je veux plus. Les Marseillais ont peur d'avoir trop mal. Je n'ai même pas envie non plus. Jeune, j'aurais pu aussi.

[00:31:04]

Toi, tu aurais pu aujourd'hui nentend tard. Mais il n'y a pas de PDG Football-Club.

[00:31:08]

Tu sais bien un milieu où ça commence à se libérer. C'est toujours mieux, mais ça commence à se démocratiser.

[00:31:16]

C'est le milieu du sport. Moi, je connais même une équipe diorite. Bigué s'appelle les Gaillards.

[00:31:22]

Ouais, ouais, ça, il faut une mêlée.

[00:31:24]

Mais ils jouent les gaillards à Montpellier, je crois. À Montpellier, le gaillard de Montpellier, gaillard de Montpellier. Comment vous est venue cette équipe de rugby?

[00:31:36]

Est ce que j'étais pote avec l'entraîneur de l'équipe de rugby de Montpellier? À l'époque, avec Air France, j'ai fait pas mal de vols spéciaux pour Toulouse à destination des Transportez Haby, Magnanville.

[00:31:45]

Je connaissais bien ce milieu et là, j'ai souvent fait des troisièmes mi temps.

[00:31:49]

Être homosexuel dans le foot, c'est compliqué parce que c'est un sport où on doit être viril, macho et alors qu'on peut être homosexuel, viril, macho. Mais dans le football, non, ce n'est pas possible. Ils sont ouverts dans le foot.

[00:32:01]

Donc, en fait, c'est vrai, ils sont vraiment contre.

[00:32:03]

Dans le cas présent, on oublie le football et surtout les envies de monsieur Janssen pour une question culturelle qui concerne pour moi ça, non?

[00:32:15]

Qui concerne le sculpteur César.

[00:32:18]

Pour moi, il y a une rétrospective 120 oeuvres de César qui sont exposées à Beaubourg, au Centre Pompidou, dont Le doigt dans le pouce, le fameux pouce de César, mais aussi des complexion, La Dauphine, 19 159 pieds, une autruche.

[00:32:34]

Parmi les œuvres, la célèbre autruche de César, qui s'appelle Fanny. D'ailleurs, Fanny, Fanny. Pour être précis. Mais quelle est la particularité de cette autruche signée par le sculpteur César?

[00:32:45]

Elle n'a pas de tête. Non, elle n'a pas été compressée, contrairement aux autres ciliés.

[00:32:50]

C'est différent métal qui sont évidemment non pas compressés, mais en tout cas soudés ensemble pour former une autruche. Mais elle a quelque chose de spécial.

[00:32:59]

Oui, oui, elle s'appelle Fanny. Elle a peut être des petites fesses. Pourquoi ce que César a adoré?

[00:33:07]

Saint-Paul-de-Vence? Oui, oui, car la pétanque et la pétanque dans le café de la plage, la place de Saint-Paul.

[00:33:14]

Il y a un petit rideau et un petit endroit secret. On tire le rideau. Il y a une paire de fesses. Et ça, ça s'appelle Fanny.

[00:33:22]

Branchée Fanny. Brassez Fanny Quora joue la paix de temps en temps, joue avec 13 0. Adversaire. Tu peux baisser ta culotte et l'adversaire est obligé de t'embrasser les fesses. Ah oui, c'est là où ça vient exactement.

[00:33:36]

Fanny au bar, c'est ça.

[00:33:38]

Donc peut être que c'était ça.

[00:33:39]

C'était intelligent quand même de faire toute cette démonstration qu'on n'est jamais mieux servi que par soi même. Est ce que les matériaux choisis sont spéciaux?

[00:33:49]

C'est évidemment du fer soudé. Voilà les gigantesques et gigantesques, puis très grands. Je la voilà là. Et c'est vrai qu'elle a une particularité, celle là des morceaux de fer de la tour Eiffel. Des vraies plumes.

[00:34:02]

Non, pas de vraies plumes. Tout est en fer soudé à l'arc. C'est comme ça. C'est un monde, quelque chose. Non, elle a quelque chose en plus.

[00:34:09]

Quelque chose qui serait pointu. Non. Quelque chose qui n'est pas de l'animal. Quelque chose qui est extérieur. Bravo monsieur D'Orazio.

[00:34:17]

Effectivement, cette autruche, elle a quelque chose en plus. Elle tient quelque chose que normalement, une autruche n'a pas les fourchettes, une fourchette.

[00:34:23]

Elle porte quelque chose, elle ne porte rien.

[00:34:26]

Elle roule sur quelque chose. Oui, elle a des patins à roulettes. Elle a des patins à roulettes.

[00:34:32]

La réponse de Bernard Bernard-Marie. Une question pour Christophe Capitulaires c'est dans le dos je vous emmène au château de Hampton Court, qui se trouve dans le district de Richman, à peine trem, sur la rive gauche de la Tamise, au sud ouest du Grand Londres Hampton Court haute.

[00:34:53]

Mais quand on va visiter ce château, qu'est ce qu'on veut voir avant tout?

[00:34:57]

Londres Joyaux de la Couronne, les joyaux de la reine et son mari qui vivent une sépulture.

[00:35:03]

Une sépulture non plus. Comment vous êtes arrivé à Hampton MPT Hohen? Non, parce que vous avez dit Hampton Hampton, l'inférence 1719 parlant anglais.

[00:35:15]

On ne parle pas alors le château Antipas Lauter. On peut être couillon, mais le barbare, alors, qu'est le Castle?

[00:35:30]

Est ce que c'est quelque chose que j'ai envie d'y aller? Un objet? Est ce que c'est quelque chose qu'on voit?

[00:35:35]

Forcément, on ne voit pas forcément exactement ce que les fantômes, généralement, on y va pour ça. Des fantômes, non? Desjardins. Desjardins. Quel genre de jardin des potagers donne Körner?

[00:35:46]

Mais oui, ce sont les douves du tout.

[00:35:49]

Les élèves étaient d'une grande famille anglaise, par exemple, la propriété du peuple. Mais non, mais un musée appartient à la reine.

[00:35:57]

Ça a été la résidence favorite du roi Henri 8. Donc, on devait se marrer.

[00:36:04]

C'est évidemment un château qui appartient à l'histoire de la nation congolaise.

[00:36:09]

Une relique. Ce n'est pas un voleur. C'est là qu'on a mis toutes les têtes des boeufs qu'il a fait couper. On était tout près. Un jardin, une roseraie, une roseraie, une bambouseraie, une bambouseraie non plus. C'est bien cela qui allait.

[00:36:21]

La pelouse de la reine a fait voir la pelouse.

[00:36:29]

Oui, mais voilà, c'est là que sont gérés les corps de la reine. Pas du tout.

[00:36:40]

Il y a des serres, des desserts, des serres ou des serres. On verra non pas avec les plantes. C'est quelque chose qui change selon les saisons.

[00:36:47]

Non, non, mais avec ce jardin, c'est le jardin qui était proche. Ben oui, vrai, il y a un labyrinthe. C'est le labyrinthe le plus connu d'Angleterre.

[00:37:00]

Terre est aussi une réponse labyrinthique de Hampton Decorte.

[00:37:07]

C'est le plus ancien labyrinthe végétal. J'adore ça.

[00:37:11]

Ça m'a toujours fait rêver dans les films, mais ça existe en vrai.

[00:37:14]

Si vous allez à Londres, allez visiter Le labyrinthe de Hampton Korte. Il est probable, évidemment, que vous perdiez dans cet espace d'environ 1200 mètres carrés. Quelle bonne idée! Avec ses allées qui s'étendent sur près de 800 mètres entre des haies d'une hauteur de d'excitant de deux mètres, ça peut vous prendre 30 minutes avant de trouver la faille. Énorme, pas énorme.

[00:37:35]

20 30 minutes, n'est ce pas énorme? Non, mais combien de?

[00:37:41]

En tout cas, c'est vrai qu'on aime ça, les labyrinthique dans les fêtes foraines. On aime bien aller dans les Palais des glaces. J'adore ça, mais des L'Abyssin, vous voulez me faire plaisir un jour? Vraiment? C'est vrai, mais vraiment, c'est le plus grand plaisir. Vous pouvez me faire, c'est m'inviter dans un labyrinthe. Si je vous jure, j'adore ça.

[00:37:59]

Les miroirs déformants n'ont pas déformants que ça et les maisons hantées, j'adore, reflètera.

[00:38:04]

Je suis allé il n'y a pas longtemps dans une maison hantée au Manoir de Paris et tu bosses là bas tous les jours.

[00:38:09]

Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! J'ai notre test, mais ce sera pour Yann Castel ou Castle si vous vous prononcèrent, qui habite Le Perreux sur Marne, dans le Val de Marne, dit Lopérec sur Maranelli. Mademoiselle Paulmier était servante chez la marquise Perrotin de Beaumont. Selon une tradition lorraine, elle a donné son prénom à codons à la quiche.

[00:38:35]

À la quiche. Lorraine couche peut kucholl cher. C'est le truc, c'est la strasberg, ce que distillers les groupes.

[00:38:45]

Avec une seule chose c'est écrit g.

[00:38:48]

R. O. M.P. R.

[00:38:51]

Bah, c'est pas ça. Mais c'est la spécialité du sandball. Vous ne ratez pas le nom de là.

[00:38:56]

Vous nous dites le nom de Le roi de Pologne en exil, le duc Stanislas Leszczynski, était régnant à titre viager sur la Lorraine et donne un grand dîner dans son admirable château. Je ne vais pas vous donner le nom du château parce que ça ne l'est pas. Ça vous aiderait, évidemment. Et là, il y a une jeune servante qui travaille pour la marquise Perrotin de Beaumont qui va inventer quelque chose.

[00:39:22]

Elle va faire une erreur en servant un plat où elle va vers méconnaitre. Elle est.

[00:39:29]

Sur une spécialité auquel elle a inventé la reine de la mirabelle. Non, le comment s'appelle Tatin.

[00:39:37]

Elle tenait la recette de sa grand mère. Et elle? C'est pas compliqué puisque je vous dis qu'elle a donné son prénom à cette recette.

[00:39:45]

Et bien la part belle Hélène.

[00:39:46]

Non, Raynor, Hélène, donc, c'est un truc qui se mange et qui porte un prénom à quelque chose qui se mange.

[00:39:53]

Oui, c'est quelque chose qui se mange. Et c'est un plat sucré ou salé, assez salé, sucré, sucré, salé, petit, boudoir rose là.

[00:40:00]

Comment ça s'appelle laisser une jeune fille qui s'appelle Broux rose, boudoirs rose en plus dans le boudoir rose de boudoir de Reince? Oui, Madeleine, les madeleines.

[00:40:09]

Deuxième bonne réponse, évidemment, de Sophie Davant. Les madeleines de commerce. Et voilà le château.

[00:40:18]

Ça se passait au château de Commerceet Madeleine Paulmier a inventé ce dessert. Enfin, plutôt une recette de sa grand mère qu'elle a faite pour le roi de Pologne et qui a adoré ce gâteau à la forme si originale. Et évidemment, on lui a présenté l'héroïne du jour, celle qui a fait ce dessert. Madeleine, elle, a donné définitivement son prénom à ce gâteau.

[00:40:38]

Bravo Sophie! Si vous me raconter une histoire drôle, je vous laisse choisir le numéro de la personne que nous allons appeler. Alors je vais vous raconter une histoire drôle. Elle est drôle, mais elle est surtout extrêmement fine. Alors je sais pas.

[00:40:54]

Je ne sais pas si vous allez apprécier, mais si ça vous, c'est sûr que vous allez comprendre.

[00:41:01]

Mais sinon, c'est un type, il arrive. On peut la faire n'importe où. C'est un type à l'Elysée.

[00:41:07]

En effet, vous êtes qui vous êtes? Le gars qui s'occupe des voitures est foutu de ma gueule. Moi, je suis au dessus du maquis des voitures. Mais quoi? Au protocole? Ma gueule, je suis au dessus du protocole, mais au secrétariat de l'Elysée, tu te fous de ma gueule. Tu commences à m'énerver chose sur du secrétariat. Comment va t il vraiment? Directeur de cabinet de l'Elysée? Mais je vais te frapper, toi tu du directeur, tu es le président de la République, mais je suis au dessus du président de la République, mais enfin, au dessus du président.

[00:41:34]

Le public, c'est CCTT fouille et tu es Dieu, il fait, mais tu me fout de ma gueule.

[00:41:39]

Je suis au dessus de Dieu, mais on va au dessus de Dieu. Y'a rien.

[00:41:42]

Ben voilà ce que je suis à l'étranger, on achète. Elle est très, très belle comprise. On a tous compris.

[00:41:56]

Vous avez le droit de choisir un numéro à mi chemin entre 1 et 20 pour désigner un auditeur ou une auditrice.

[00:42:02]

5 Monsieur Lousses lit peut être son nom c. L. Alors je pense que ça se prononce linon. Il habite Blaye, en Gironde. On va lui demander quand il ou elle va décrocher parce qu'il a sa carte de séjour.

[00:42:15]

Je ne distingue pas. Vous avez raison, j'ai ma place. J'ai un peu de mal à Arthurs le loup.

[00:42:22]

Ben oui. Arthurs le loup, surtout parce qu'il a mis son prénom adresse. Allo oui, monsieur le loup, oui, Arthurs de votre prénom, oui, c'est Laurent Ruquier qui vous appelle pour la valise RTL. Grâce à Michel Boujenah qui a choisi votre numéro au hasard. Et le public du grand studio vous encourage.

[00:42:49]

Cher Arthurs, nous vous appelons. Vous savez pourquoi? Pour l'analyse, oui, a vous pour la valise RTL. Est ce que vous connaissez le contenu de la valise?

[00:42:57]

Ah oui, c'est difficile. Je aller vite, je suis dans un train. Alors mille euros euros? Oui, la lithographie de caisse harling le livre. Pourquoi l'histoire de Stéphane Bern et un vidéoprojecteur?

[00:43:09]

Suite screenshots, vous avez un peu écorché le nom de l'artiste Cayce Arish, mais on peut considérer que vous avez gagné la valise.

[00:43:26]

Il gagne tout ce, donc il gagne tout. Le vidéo de La valise et la valise RTL que Cristina Cordula elle même lui apportera à son adresse, c'est une belle valise. C'est une très belle valise toute rouge. Il faut le dire. Vous habitez ou en Gironde? Blaye à Blaye? Et alors avait mis votre prénom à la place de votre adresse. Et le loup, ça s'écrit en deux fois ou en une fois, deux fois. C'est pour ça.

[00:43:50]

Et puis un loup. Alors, vous êtes entre où et où? Dans le train.

[00:43:54]

Là, nous étions de Poitiers. Vous êtes autour de Poitiers, le pauvre. Il ne veut pas aller avec nous dans les trains. C'est interdit de parler au téléphone, dans le train et c'est entendu. Vous faites quoi dans la vie, monsieur le nous?

[00:44:11]

Électriciens, électricien ne va pas vous embêter plus longtemps parce qu'il y a beaucoup de passagers autour de vous.

[00:44:18]

C'est compliqué. Vous êtes dans un compartiment ou sur la passerelle.

[00:44:23]

Mais il y a toute l'équipe, non?

[00:44:27]

Vous avez gagné la valise uniquement si vous criez dans le train. J'ai gagné la valise RTL.

[00:44:32]

Allez y, j'ai gagné. Une passerelle, c'est une plateforme TCV La Passerelle. On a très vite décoiffé. Vous avez raison, je n'ai pas pris le train depuis longtemps. Vous avez Gérard avant hier. C'était génial, les passerelles. Quand on passait d'un wagon à l'autre, on avait un peu peur. C'était génial, soufflait il soufflé. Oui, oui, il y a un truc dingue quand même dans le train.

[00:45:00]

En ce moment, je prends énormément, énormément le train. Et effectivement, y'a a marqué. J'en ai pas parlé au téléphone et qu'on aille sur la passerelle ou la plateforme ou ce que vous voulez.

[00:45:09]

Un truc qui me fascine, c'est qu'il y a des mecs ou des femmes, des hommes qui téléphonent pas.

[00:45:14]

Mais ils sont assis l'un à côté de l'autre ou là où il y a les quatre.

[00:45:17]

Vous savez, c'est pas qui parle, c'est pas qui parlent, c'est que j'ai envie de les tuer. Ils parlent pas au téléphone.

[00:45:24]

D'accord, mais pendant une heure et quart, une heure et demie, deux heures. Et alors? Tu comprends? J'ai dit à Roger. Roger, je l'aime bien. Roger Loquifer, qui aime bien Roger, commence à me déranger. Je le déteste. Ça fait des années qu'on est dans le même bureau. J'ai envie de le tuer. Moi, j'ai envie de me lever, de leur dire oui, vous allez fermer vos gueules.

[00:45:42]

Essaye de dormir assez pour téléphoner. Vont là bas.

[00:45:47]

C'est pour ça que j'ai pris le train. L'autre fois, j'entendais Tu connais Boujenah, mais quel con!

[00:45:55]

Mais parfois, parfois, ils sentent le casse croûte. Parfois, il y a des odeurs. C'est terrible, c'est terrible. Mais par contre, pour téléphoner, ils vont sur la plateforme et partout.

[00:46:09]

Enfin, écoutez, il y a une solution aujourd'hui, chère Michèle, pour être tranquille dans le train, vous prenez un casque, vous écoutez votre musique, vous vous mettez sur votre ordinateur et vous n'entendez plus personne parce qu'il y a toujours effectivement des bébés qui pleurent. Une conversation avec des bébés qui pleurent.

[00:46:23]

J'aime bien, ça me gêne pas ce qui met les gens un brin. Non, je vous jure, moi, j'adore. Quand le nain hurle à côté de moi, ça me gêne pas vraiment.

[00:46:33]

Vous en sortez, vous ne supportez pas son gros si les êtres humains Cristina Cordula, je vous avais demandé une petite blague que vous avez une blague brésilienne. C'est pas vraiment une blague brésilienne? Je sais pas. Moi, j'ai trouvé ça très drôle, donc je me protège. Lancez vous, lancez vous plaît? Il faut pas être vexé parce que tout le monde se moque des Brésiliennes qui ont aidé Travelo Ito. Donc, je m'excuse déjà, mais c'est avec les Portugaises.

[00:46:58]

D'accord. Est ce que vous savez pourquoi les Portugaises pètent après faire l'amour?

[00:47:06]

Je ne suis pas sûr que non. Je ne serai jamais caché. Bougeoirs parce qu'ils sont allés dans le bon chic de M6, est de retour à la télévision et c'est pourquoi les Portugais écoutent.

[00:47:32]

C'est quand tu connais la réponse, c'est pour remettre les points et jamais écouter ce qui a bien chacunes quand on a fait à deux. Cette histoire, personne ne l'a vraiment racontée. C'est ça qui a bien. Une question pour M. Benoit Hervé, qui habite La Trinité sur Mer, en déplacement dans le nord ouest de la Russie, le ministre russe, monsieur Veliki Rodolphe. Non, ce n'est pas son nom, d'ailleurs.

[00:48:09]

Ceci dit, au contraire, disons que c'est son nom. Il me semble que c'est Novgorod. C'est le nom de la ville. Oui, exactement.

[00:48:19]

Avec un prénom, un prénom et un énorme Regula.

[00:48:25]

En déplacement à Veliki Nollevaux, Rodolphe, c'est bien. C'est bien le nom de la ville. Voilà Tapais Tamek. C'est tout près de Novgorod la Grande, dans le nord ouest de la ville.

[00:48:36]

Là bas, monsieur Vladimir Medinski, le nom du maire Vladimir Medinski, lui a réclamé à ce qu'on ramène en Russie le corps de la corde qui le corps de quelqu'un qui n'y est plus.

[00:48:49]

Oui, oui, c'est bien Trotski. Trotski non plus. Il était alors je ne sais pas.

[00:48:58]

Je suis obligé de vous répondre oui, c'est quelqu'un qui s'est fait décapiter la tête à un endroit et le corps ailleurs. Raspoutine?

[00:49:10]

Non, il était russe, il était russe. Pourquoi vous dites que vous êtes obligé de me dire que oui, parce qu'il était en prison.

[00:49:16]

Parce que j'ai failli vous réponds non. Et finalement, je suis obligé de vous répondre, car j'étais un musicien. C'était un musicien.

[00:49:22]

Un morceau de musique, évidemment. Comment vous avez dit? Ce, c'est pas parce ce n'est pas bien d'essayer de répéter la bonne réponse de Florian Gazan Rachmaninoff.

[00:49:46]

Serge Rachmaninoff, qui est enterré aux Etats-Unis où il vivait Sergueï, mais après, il aimait qu'on dit Serge Serge mercredi Serge Lama, un inhofe avec Rachmaninoff comme prénom pour gonfler Serge Nouaceur, Sergio.

[00:50:03]

Cherchez l'erreur. Je crois qu'il disait Serge.

[00:50:06]

Il aimait bien qu'on l'appelle Serge Rachmaninoff avec deux F à la fin au lieu du V d'origine. Car c'est vrai, même s'il était russe, il a fui évidemment la Russie en 1917. Il a obtenu la nationalité anneries américaine sur la fin de ses jours seulement.

[00:50:20]

Et aujourd'hui, les Russes voudraient récupérer son corps.

[00:50:23]

C'est un papier dans Le Monde daté d'aujourd'hui. La Russie réclame aux Etats-Unis les restes de Rachmaninov. On sait où ils sont.

[00:50:31]

Ils sont dans un cimetière à New York, dans l'État de New York, où il a été inhumé. Mais son arrière arrière petite fille, Suzanne Weynants. Makerere ne veut pas, ne veut pas. Elle dit Nous n'envisageons pas d'aller contre sa dernière volonté.

[00:50:44]

Non, ils ont raison d'être enterrés aux Etats-Unis. Même s'ils étaient russes, ça ne sera pas vraiment courant sur le déplacement.

[00:50:51]

Donc non, vous avez joué déjà.

[00:50:52]

Vous qui êtes une grande pianiste cavalier piano.

[00:50:57]

Elle a dansé Je n'ai jamais joué de Rachmaninov. Vous vous rendez pas Great Ouaninou? Elle a dansé. Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Le Concerto pour piano numéro 2 Jean-Christophe, à votre demande, je faire de trois. Non, c'est beau quand on connaît les Grosses Têtes.

[00:51:29]

Le concept de Glyquée Risky Korsakoff complètement, c'est vraiment pompeux et ça monte.

[00:51:36]

Moi, j'ai un voisin qui joue divinement du Rachmaninoff tous les matins. J'en profite.

[00:51:39]

C'est vrai, il démarre, il joue, il démarre parce qu'on a ça aussi en boite, il paraît.

[00:51:45]

Bah, c'est pareil à l'île des Morts, la Corse, je. Mais tout ça au piano, comment ça va, il a. Il joue ça avec tous les instruments. Il est pas tout seul. C'est Rémi Bricka. Non, pas du Kendji Girac photo.

[00:52:04]

C'est divin d'avoir un voisin qui joue divinement bien, comment s'appelle David? Je le félicite parce qu'il joue comme si c'est magnifique. Il est beau.

[00:52:12]

Ouais, parce qu'en plus, ils ont des mains magnifiques.

[00:52:14]

Souvent, je n'ai pas regardé son visage. Le voisin pianiste, c'est bien. Mais quand il débute, parce que moi, j'en ai un, il débute. Il joue Lucie de Pascal Obispo à un doigt, puis avec un doigt, un.

[00:52:26]

Mais même quelqu'un va bien, c'est chiant.

[00:52:30]

Maintenant, attend ta musique suite alors que tu veux un mec, il joue bien en même temps mon appui à sa porte. Il y a tout ça. On a tout ça dans un immeuble.

[00:52:39]

Vous même, Isabelle Mergault, vous jouez du piano. C'est peut être vous qui déranger vos voisins de chez votre voisin? Oui, j'habite seul avec les médias. Moi, mon chat depuis vachement longtemps, viennent ici pour le dire.

[00:53:09]

Personnellement, j'allais jouer avec Sylvie Vartan. Tado adoreront pour votre vieille. De massif montagneux, le mont Meron est il le point culminant, la Tarentaise, la Tarentaise et la Maurienne? Non plus.

[00:53:34]

C'est dans les Alpes dutout à s'empirer. C'est la vie.

[00:53:38]

Ce n'est pas en France, à Rome, le mont Merwan, le mont Mérot, en Suisse, la cordillère des Andes.

[00:53:49]

Ce n'est pas en Europe, aux 1200 mètres, le mont Mérot, c'est parce que c'est en Asie, en Asie, non?

[00:53:57]

Que cherche t on? Cherche le pays. On cherche un massif montagneux.

[00:54:00]

Est ce que c'est à côté du mont Sinaï? Oui, ça. En Israël? Oui, le mont Sinaï? Non, non, le mont, tu devrais.

[00:54:07]

Rodgers.

[00:54:08]

Ecoutez franchement la classe, la classe non plus au Maroc en cherchant le mont des Oliviers. Non, non, non. Je vous donne le chemin. On a le nom du mont. Je vous demande le nom du massif montagneux dont le mont Mérot est le point culminant.

[00:54:24]

C'est en Israël. Alors on est d'accord sur un estinnes, en Israël et en Palestine.

[00:54:28]

Où vous voulez l'Elbrouz? Non, pardon, l'Elbrouz? Non? Ah ben non, c'est une montagne, ça aussi.

[00:54:34]

J'ai dit une connerie est très connue, non? Ah oui, très bon rapport avec la Bible, tout ça. Harbaoui oui, entre autres.

[00:54:41]

Alors, est ce que Jérusalem serait sur un mur? Pardon, on dirait Donald Trump.

[00:54:51]

Jérusalem, c'est une ville, voyez.

[00:54:52]

Je vous demande tout simplement le nom du ma fille Montady. J'ai dit Massada, personne ne le connaissait. C'est pas mal Sinaï.

[00:55:00]

Personne ne sait pourquoi on est trop con.

[00:55:07]

Moi, je suis allé sur le mont Sinaï. On est à l'ouest du Jourdain. Évidemment, on connait pas non plus ce massif montagneux s'appellent les rois mages.

[00:55:18]

Des Romains sont passés sur somalisation. Alors justement, c'est ça qui est drôle, c'est que ils n'y sont pas passés et on pourrait croire qu'ils y sont passés.

[00:55:25]

Ah, le massif des Romains, le Baltazar, mais le Gaspare, la crèche.

[00:55:30]

Maintenant, ça y porte le nom d'un des descendants des Rois mages, mais pas du tout, mais pas du tout.

[00:55:35]

Alors, c'est là. Qu'est ce que la Galilée sur la dame? Eh oui, c'est la Galilée.

[00:55:49]

Le nom du massif montagneux massif de Galilée, a annoncé le nom du massif Géo. Mais c'est aussi un massif montagneux qu'un pardon dit n'importe quoi.

[00:55:58]

Chila? Alors oui, dans la chanson Hyaric, les rois mages en Galilée, ils ne sont pas passés.

[00:56:03]

Ils ne sont pas passés. C'est une erreur dans la chanson Tromper les rois mages en Galilée. Qu'est ce que vous dites? Se tromper, mais non pas à Saint-Tropez.

[00:56:14]

Les rois mages à Saint-Tropez. Tromper et tromper un sourd. C'est normal. On comprend rien.

[00:56:23]

Elle est vraiment nulle en géographie. Chellah? Ben oui. Manquerait plus qu'elle laisse les gondoles à Venise.

[00:56:30]

Vous auriez pu répondre plus rapidement, tout de même. La Galilée est d'accord, mais ne pas me faire engueuler pour une fois de trouver une réponse. C'est vrai, mais vous avez trouvé par hasard, grâce à Chellah, quand même.

[00:56:40]

Oui, j'ai fait beaucoup de choses dans ma vie grâce à cela. Oui, oui, j'ai décidé que l'école était finie.

[00:56:49]

J'avais 4 ans. Une question pour Daniel Mizan, qui habite Le Blanc-Mesnil, en Seine-Saint-Denis. Le record de NT1 est de 17 minutes et 6 secondes. Mais de quoi s'agit il? Record d'ailleurs, établi il y a déjà quelques années, le 8 août 1993. On n'a pas fait mieux depuis. Quel est ce record de NT1 de 17 minutes et 6 secondes?

[00:57:16]

C'est pas le Japonais qui a mangé son ami. Mange ton ami. Non, je n'ai pas d'amis sportifs.

[00:57:23]

Ce sport, c'est sportif. Oui. Attendez manger un ami en 17 minutes.

[00:57:29]

Il n'arriveraient pas à trouver le temps pour le lendemain. De Courjault de prêter dix 17 minutes.

[00:57:38]

De la moto, de la moto. C'est quelqu'un qui grimpe l'escalade. Non, personne ne grimpe jamais.

[00:57:43]

La première lettre nous indique la discipline. Oui, non, non, non. Un Français comme matière première light, c'est maximum. L'envoyé pour température, ce n'est pas température, mais c'est temps. De toute façon, je vous l'ai dit plus de temps, 17 minutes et 6 mois, c'est le même qui s'est mis.

[00:57:58]

Un thermomètre, non? Maximum de temps à l'arrivée?

[00:58:02]

Non plus. Ça, c'est Titeuf qui détient le record qui détient ce record.

[00:58:07]

Laurent, je vous l'ai dit, c'est un monsieur qui s'appelle John Gorski. Il détient ce record depuis le mois d'août.

[00:58:12]

93 athlètes nous donnent la discipline, la discipline, non? Est ce que c'est un sport nautique, nautique? Non. Et je tiens à dire d'ailleurs que j'ai eu du mal à croire à l'existence de ce record parce que ça me paraissait beaucoup 17 minutes et 6 secondes. Et j'ai vérifié. C'est exact, j'ai des bigorneaux.

[00:58:29]

Laurent, quand vous le faites, quel est votre roman? Je n'ai jamais rien remarqué. C'est vrai que j'ai déjà essayé, mais alors là, moi, ça, ça doit être trois, quatre secondes. Voyez, ce n'est pas un sport forcément très, très pratiqué chez nous. Même si on envoie et que tous, au moins une fois, on a essayé, j'imagine tous. Vous avez essayé au moins une fois ce sport, mais ce n'est pas un sport en France qui est le sport le plus répandu.

[00:58:48]

Le seul Hinton? Le badminton, le badminton.

[00:58:50]

Est ce que ce sport nécessite un accessoire? Oui, à ça, oui. Par exemple, un échange de badminton, c'est d'arriver à échanger pendant 17 heures. Le vrai Bilboquet, le Jean-Quarré, le jeu dangereux, dangereux, ça pourrait être marrant.

[00:59:06]

Globalement, c'est le retour du beau monde. L'expliquaient 17 minutes, c'est le temps comme il Beaumont-Hague pour revenir.

[00:59:13]

Excellent Bernard Mabille. C'était comme. Il l'envoyait vachement. Il l'a en Chronopost.

[00:59:22]

Effectivement, le n°21, c'est maximum de temps en l'air. Voilà ce que ça veut dire.

[00:59:27]

NTR si Marie-Bernard en Finlande dans l'air. Et il s'agit de réaliser le vol le plus long possible en durée sur cinq tentatives. Et le record est détenu par monsieur John Gorski qui a réussi à envoyer son boomerang.

[00:59:41]

J'ai du mal à le croire, mais je vous jure qu'il y avait des gardes du corps. Donc oui, il y avait un complice de votre côté qu'il a renvoyé 17 minutes plus tard.

[00:59:49]

On nous prend vraiment pour des. Le fait qu'il la fracture du crâne 17 minutes en l'air.

[00:59:55]

Vous y croyez? J'ai du mal à y croire. Bah oui, il très l'argenté par là. International Beau meringues Académy s'est avéré à éviter ce qu'il a lancé alors qu'il faisait du deltaplane.

[01:00:11]

Comme ça, il doit être très large. Il a plané. En fait, discipliné, ça veut dire qu'il vole pratiquement en tournant, confirme.

[01:00:17]

Il vole pendant 17 minutes, ce qui revient à marcher avec des petites pattes ou avec des roues.

[01:00:21]

C'est plus un record, mais en même temps, il n'y a pas parce qu'ils ne peuvent pas envoyer plein d'arbitres. Parce que si vous faites 10, 10, 17 minutes, c'est qu'il va loin.

[01:00:32]

Et donc, à mon avis, il est tombé quelque part, disons, à 5 minutes 6 minutes. Et là, l'arbitre n'était pas là pour voir. Il y a un autre gars qu'il a renvoyé, pas forcément un complice d'un gars qui passait par là.

[01:00:46]

Oui, tiens, tiens, ça se tient bien.

[01:00:52]

Cette deuxième version est la version Jensen de la version mairesses. Je me tourne vers notre scientifique. Qu'est ce que vous en pensez? Vous y croyez?

[01:00:58]

Il y avait une intervention des extraterrestres qui ont enlevé le Boomerang et qui l'ont rendu au dernier moment.

[01:01:02]

Ça, c'est une possibilité aussi. Mais on a tous, au moins une fois dans sa vie, lancé un boomerang. Celui. Bernard voulait Solus, alors là, pour aller loin.

[01:01:12]

J'ai mis 17 minutes pour le retrouver.

[01:01:16]

On appelle un beau monde. Tu reviens pas? Non, un bâton.

[01:01:21]

Et on sait si le champion le rattrape dans la main. Ah oui, bien sûr.

[01:01:26]

Autrement, le record n'est pas à moi de me guider vers différentes épreuves d'ailleurs dans les compétitions de bout en bout. La précision la lancer doit s'effectuer depuis le centre, un ensemble de cercles dessinés au sol et les points sont inscrits en fonction de la proximité du lancer par rapport au centre. Après, vous avez des figures qu'on doit faire avec le boomerang, l'accro d'oublis, l'Australienne Bird. Après, vous avez la vitesse. Il faut que le boomerang revienne le plus vite possible, mais il doit faire.

[01:01:54]

Tout de même, il y a une très belle chanson de Claude François sur le beau monde. Ah oui, ça s'en va, ça revient, ça va et ça revient.

[01:02:04]

C'est fait de tout et rien. Ça se chante comme une chanson populaire.

[01:02:10]

On ne peut pas appeler EDF. Et vous savez qui a inventé le biberon? Normal, c'est un mec qui n'avait pas d'amis pour jouer au frisbee.

[01:02:25]

Ben oui, oui, c'est recoiffer, on dirait Love amour. Ouais, ouais.

[01:02:31]

Néanmoins, elle m'a dit Je me suis fait la coiffure d'une danseuse du Crazy Horse. Vamos! C'est le Crazy Horse. Le boss, c'est madame Arthurs.

[01:02:44]

L'ensemble est très chélation, mais c'est vrai que je ne l'ai pas reconnu.

[01:02:49]

Ce matin, je suis arrivé à Hertel Laurent. Elle est magnifique. Merci Fabrice, et j'ai fait ça pour sécher plus vite. On commence à penser.

[01:03:03]

Quand je vais sortir de l'eau, quand vous allez sortir de l'eau puisque je pars à Hawaï, je sèche plus vite quand les cheveux.

[01:03:11]

Mais c'est vrai que vous avez un côté Bo Derek.

[01:03:13]

Je parle de l'humoriste, je ne sais pas quelle est pas belle, car Réunica, les problèmes.

[01:03:20]

Fabrice, je suis d'accord avec vous. Est très jolie. On a l'habitude de la voir maquillée, mais ça lui va très bien.

[01:03:25]

Moi, je trouve la maison très jolie, très bel exercice. Désabonne toi?

[01:03:33]

Non, je n'irai pas jusqu'à chanter de revenir aujourd'hui.

[01:03:42]

Ben oui, il y a des requins. Fabrice, vous la connaissiez?

[01:03:47]

Christine Bravo Je l'avais déjà croisé. Bien entendu, je trouve qu'elle est parfaite. Elle est très bien en forme.

[01:03:53]

Oui, oui, oui, oui. Acharner sur ce n'est pas beau, c'est de la misogynie.

[01:03:58]

Bernard, si on vous attaqué sur le physique, franchement, je trouve ça. Il trop, c'est trop. Je rêve que c'est par là. Qu'est ce que tu lui reproche? Bernard est un très beau Bavaisis sur la famille Karyne qu'il n'aime pas autant.

[01:04:25]

Je te mets pas dans qui est habitué de la ferme des petits pas quand je dois dire que Fabrice, qui pourtant est une femme déjà très, très jolie, avait été impressionné par la présence de Karine Le Marchand à ses côtés. Est très belle. N'avait jamais regardé L'amour est dans le pré.

[01:04:43]

Ah non, vous ne connaissez pas. Non, on n'a pas pense. Mais moi, je ne suis pas une référence dans ce domaine.

[01:04:49]

Carine, ce que vous faites à la télévision? Je tente de rencontres afin de mettre en relation des célibataires agriculteurs avec des hommes ou des femmes.

[01:05:00]

Est le principe de l'émission? Oui, je connais le social qui anime les charmantes. Mais pourquoi vous ne l'avez pas reconnu? À mon avis, je suis un téléspectateur atypique.

[01:05:12]

Je regarde essentiellement le foot, le rugby, le tennis, les films et les séries. Quand j'ai fait tout ça, évidemment, il me reste plus beaucoup de temps. Il y a Karine. Quand on a fait tout ça, mais ça, je ne savais pas. Maintenant, je le sais, je vais la regarder.

[01:05:25]

Oui, c'est marrant d'entendre Fabrice. J'ai l'impression d'être à la Ragnies.

[01:05:29]

Vous savez, vous y. Et en plus, faire écho à une citation de Cyril 0-0-0, qui habite Saint-Lyphard, en Loire-Atlantique, dans ce charmant Oui, vous connaissez?

[01:05:48]

Ravissants, oui, Saint-Lyphard.

[01:05:50]

Oui, il y a une grande rue, il y a une église. Et puis il y a la mairie et quelques arbres.

[01:05:54]

C'est Super U de Saint-Lyphard.

[01:05:58]

Chers ami, on y a passé des soirées extraordinaires les soirs de Saint-Lyphard, le Carnaval, Carmila, le carnaval. Des femmes qui dansent quasiment nues dans les rues, une ambiance fardel, comme on les appelle.

[01:06:10]

On les appelle comme ça un gars qui s'appelait Serge Lifar? Oui, sauf que ça soit quand même temps.

[01:06:19]

C'est plutôt bien, mais c'est un des rares personnages que nous avons connus qui s'est battu en duel.

[01:06:25]

Mais qui sait qui a un danseur étoile?

[01:06:29]

On est paumé, car c'était un très, très grand danseur et chorégraphe qui s'est battu en duel. Selon les derniers en France, j'imagine, avec le marquis de Cuevas, si ma mémoire ne trompe pas, oui.

[01:06:41]

Alépé Il n'avait pas battu à coups de tomates cette année. La citation pour monsieur Cyril libéreront de Saint-Lyphard. Tu peux poser ma question. C'est pas obligé de parler à Fabrice. Comment je peux encore remuer? Ça va durer deux ans.

[01:07:05]

Pourquoi avez vous impressionne si c'est la voix de mon enfant, de ma jeunesse?

[01:07:11]

N'exagère pas ton enfance. La semaine prochaine, Laurent invite Guy Lux. Mais Fabrice, c'est mon idole. Je le redis oui, je le redis devant lui est extraordinaire. C'est l'animateur radio qui m'a donné envie de faire de la radio. J'en suis très fier. Animateur radio préférée. J'ai écouté ces émissions pendant des années sur RTL. C'est celui qui m'a donné envie de faire ce métier. J'en suis très fier. Seul et unique avant tous les autres, je suis fier du résultat parce que le résultat est plutôt bon.

[01:07:40]

Franchement, on m'a tellement fait marrer. Vous voyez venir et rien faire. Je serais content.

[01:07:47]

Je vous propose qu'on fasse vite, je vous envoie le chèque et vous vous. On parle beaucoup dans la presse aujourd'hui d'images de mots bouddhistes, de qui s'agit il?

[01:08:04]

Pour Georges Pompidou, la réponse collective est pourquoi on parle beaucoup de Pompidou?

[01:08:11]

Macron a rendu anodin. Ce n'est pas ça. Cinquante ans de son élection présidentielle. Il a dit qu'il avait une tête de bon Français.

[01:08:19]

Il avait très bien défendu Gabriel Roussier. Malheureusement, il est mort. Oui, c'était mourir.

[01:08:24]

La preuve, j'ai la vie Schulich glisse lentement vers la destinée et mourir au pouvoir.

[01:08:44]

C'est vrai que Georges Pompidou, dans une conférence de presse, avait rendu hommage à cette professeur professeur qui avait couché avec un de ses élèves et donc, évidemment, sa touche party. Le président?

[01:08:56]

Oui, évidemment, mais c'est la même histoire. C'est la même histoire. C'est la même histoire.

[01:09:01]

Il avait tu cité les actes barbares? Vous savez tout, mais pas forcément tout, puisque j'ai une deuxième question à propos de Pompidou. Et ce sera pour Jeff, qui habite Brest, dans le Finistère. Je suis certain que vous connaissez la plupart des candidats qui étaient opposés à Georges Pompidou lors de la présidentielle. Justement, lors de l'élection de Georges Pompidou en 1969, c'est donc bien. Vous avez fait le calcul il y a cinquante ans. Quelles étaient les autres candidats?

[01:09:32]

Moi, je mets un billet sur le fait que vous allez tous les données, sauf un Lecanuet, et c'est évidemment une erreur.

[01:09:38]

Ça tombe bien, celui là, il n'y pour rien, Georges Marchais?

[01:09:42]

Non, il n'y a pas Georges Marchais, Malo Jindal, Jacques Duclos.

[01:09:47]

Attendez pas tout le monde. Dans le même temps, il n'y a pas de Georges Marchais, mais c'est vrai que Jacques Duclos, Jacques Duclos. C'est vrai que le candidat du Parti communiste cette année là a fait un score absolument incroyable. Il a fait 21 virgule pour cent des voix pour le Parti communiste. C'était énorme et il arrivait effectivement en troisième position. C'est Jacques Duclos. Il y avait Alain Krivine, Alain Krivine. Bravo, bravo. C'est le dernier 1,06 des voix.

[01:10:09]

Je me demande si c'est pas l'année où il y a eu Dumont, le premier ricolleau.

[01:10:13]

C'est pas mal de trouver celui qui était au deuxième tour contre Georges Pompidou, quand même.

[01:10:18]

Non, non, non, non, non, non, pas Valéry Giscard d'Estaing, Gaston Defferre, Gaston Defferre, Gaston Defferre.

[01:10:24]

Cinq pour cent des voix. Mais il n'était pas au deuxième tour, mais ça en fait plus. Il vous en manque encore 1, 2 et 3, mais surtout, il va vous manquer. J'en suis sûr. Celui que vous n'auriez pas retenu.

[01:10:35]

Mais je n'imaginais pas de Gaulle. Non, non, non, il était mort. D'ailleurs, il est mort au deuxième tour. Il était président du Sénat.

[01:10:52]

Alain Poher avait été au deuxième tour contre Georges Pompidou. Il ne vous en manque deux, dont un très, très connu Chaban. Non, pas Chaban, qui est toujours mort vivant. Alors justement, il Renouvin. Il est mort il n'y a pas si longtemps.

[01:11:08]

Renouvin, Yalom, Raymond Barre, Raymond Barre. Non, pas quelqu'un qu'on connaît bien, qui a été même premier ministre par la suite. Il représentait le Parti socialiste Pierre Mauroy Savary, mais il n'en aurait que 3 des voix Michel Rocard.

[01:11:27]

Il avait donc à peu près tous les candidats.

[01:11:29]

C'est Georges Pompidou qui gagne alors au deuxième tour avec 58 des voix contre 41 pour son père. Mais au premier tour, il fait 44, voire fait 23. Jacques Duclos fait 21%, Gaston Defferre 5%, Michel Rocard 3 pour cent. Et là, vous avez deux candidats, un peu plus de 1%. Alain Krivine, qui a été cité par Jean-Jacques Peroni. Mais vous en manquait Arlette Laguiller? Non à monsieur qui représentait le Parti radical socialiste indépendant.

[01:11:58]

Rozenberg l'arrachant. Jean, quelque chose? Non? Non.

[01:12:03]

Nalliers qu'on connaît tous un peu près de nous. Alors là, moi, je vais vous dire pour moi, ce fut une découverte.

[01:12:10]

Alors pour nous, ça sera la tempête parfaite. Il était peintre aussi, paraît il. C'est lui, de son vivant, qui a réalisé son impressionnant tombeau qu'on trouve au Père-Lachaise. Resitue sont nombreux de nombreuses descriptions détaillées de cheval. Non, non, non, non, non. 1,27.

[01:12:30]

Il avait un nom rigolo. Alors un nom? Un peu, ça sonne un peu comme une marque de café.

[01:12:36]

Nom de poste de télévision Grandin Radiola. Mais ce n'est pas une marque. Ça pourrait être une marque d'Ihsane, non? Comme Brandt, pas le chanteur.

[01:12:49]

Non, non, non, non, mais de façon, ce n'est pas une marque de téléviseurs. Ça se saurait dire si ça pourrait. C'est un nom bien français. Royer? Non, non, non, du bon. Non. Ah, mais du porno, mais du bois, non.

[01:13:04]

Vous avez Labardin tel Ducatel La nuit du roi Louis.

[01:13:11]

Ça, c'est formidable. Bravo Jean-Jacques Peroni et Jean Benguigui. Louis Ducatel. Cette question nous emmène à la Bibliothèque nationale de France, qui va rouvrir parce qu'elle a été en travaux pendant un long moment. Il va y avoir un joli musée où on verra des objets précieux, parmi lesquels un trône, un trône magnifique, un trône en or en bronze doré. Si vous préférez. Ce trône, évidemment, a appartenu non seulement à Dagobert, mais a été créé par l'orfèvre de Dagobert, qui s'appelait Éloi Éloi Saint-Eloy.

[01:13:50]

On avait pensé à Michel Bernier. Un trône pliant en bronze doré fait par Saint-Eloy lui même, car Saint-Eloy était un orfèvre, c'est le patron des orfèvres. Vous savez ça?

[01:14:06]

Oui, je vous raconte la légende de. Oui, oui, il vous plaît?

[01:14:11]

Oui, ça nous fera dormir. Mais c'est intéressant parce qu'on raconte que donc, il avait une boutique en tant que un atelier, si vous préférez, en tant que maréchal ferrant. Il s'était installé à son compte et à sa porte. Il avait accroché une enseigne où il était écrit Eloi, maître sur maître. Maître sur tous. Maître et Maïté Reux, évidemment. Un défi à la puissance céleste. Et quand Jésus apprend ça, qu'est ce qu'il fait?

[01:14:38]

Il décide de donner une leçon à Éloi. Il revient sur terre, le Christ. Il frappe à la porte du forgeron Éloi. Et là, il demande à Éloi de l'embaucher. Il ne sait pas que c'est Jésus.

[01:14:55]

Ce n'est pas autrement. Il connaît, car lui a répondu Que sais tu faire? Il demande à Jésus. Jésus répond Je sais Forget et Ferrer aussi bien que qui que ce soit au monde.

[01:15:07]

Alors là, évidemment, il ne croit pas et dit mais que dis tu de se faire? Que je viens de forger? Pas mal, mais je peux faire mieux! Lui répond le.

[01:15:15]

Mes gars, c'est Jésus, fils à papa. Et puis c'est tout.

[01:15:21]

Alors, qu'est ce qui fait Jésus? Il forge un faire mieux fini. Effectivement, que faire des lois? Plus élégant, mais ça ne s'arrête pas là. Ayant vu à la porte de la forge un cheval qui attendait d'être ferré, Jésus coupe la jambe du cheval, mais la jambe du cheval sur l'enclume pose le fer.

[01:15:39]

Puis ensuite, il rattache la jambe au cheval, qui paraît ne s'être aperçu de rien.

[01:15:44]

Tu comprends, et c'est une histoire vraie. La loi? Qu'est ce qui fait loi? Qu'est ce qui fait loi, ce genre de cheval? Exact. Eloi est très en colère alors qu'il est le massacre. Il coupe une autre jambe du cheval. Il s'apprête à y poser un fer, mais cheval, de l'autre côté, saigne. Il est né de douleur et là, il est en train de mourir. Si Jésus, évidemment, fait pas un miracle, qu'est ce qu'il fait, Jésus?

[01:16:09]

Il stoppé l'hémorragie avant de rendre Compressent avant de remettre la jambe en place. Et la loi capitule et doit dire. Il est plus fort que moi. Gala Il prend son marteau, il brise son enseigne. Et qu'est ce qu'on peut lire à la place sur l'enseigne de Jésus?

[01:16:26]

Et qui que tu sois, c'est toi le maître. Et c'est moi, le compas. Bien joué.

[01:16:31]

Un rôle torcher.

[01:16:35]

Qu'est ce que dit Jésus quand il marque sur sa porte? Qui que tu sois, c'est toi le maître, c'est moi, le compagnon Jésus Élie. Heureux, celui qui s'humilier.

[01:16:45]

St-Bernard, celui qui sut le midi n'est pas encore endormi. Vous pouvez nous raconter le petit chaperon rouge.

[01:16:59]

Une question pour nous sera Belkaïd, qui habitera à Rabat, au Maroc optionnel des auditeurs.

[01:17:04]

Il espère un chèque RTL de 300 euros. Et si je vous dis que la fuss Tannay compte normalement 400 plis. De quoi s'agit il?

[01:17:12]

Il a la robe des militaires grecs. Excellente réponse de monsieur claironnée fermement, que l'on appelle aussi les zones jujubes.

[01:17:25]

Je ne sais pas sur ligote s'inquiète pas qu'il connaissent ça. C'est bien résumé.

[01:17:32]

Si la jupe plissée, la fuss Tannen, il y a 400 plis. Normalement, cela représente le nombre d'années de l'occupation ottomane.

[01:17:40]

C'est malin quand même, moderna.

[01:17:45]

Pourquoi les postières Robert et André Bernard exigent une réponse? Bernard Attali Silence dans un monde rock qui se laisse pas faire. Une autre question j'enchaînais pour vous.

[01:18:08]

C'est une question pour Michael, qui habite Nort sur Erdre, en Loire-Atlantique. Dans L'Express, cette semaine, on nous vante les mérites d'un livre qui s'appelle Le carnet viking, publié chez Payot. L'auteur de ce livre nous a quittés déjà un moment. Il y a même un peu plus de vingt ans, en 97, elle avait 98 ans quand elle nous a quittés. L'auteur de ce livre, Le carnet vitkine. Mais qui est cette femme pionnière de l'océanographie française?

[01:18:37]

Une Française? La boussole, Mme Veil? Mme Veil? On connaît son nom. Je vous demanderai Palombe.

[01:18:44]

Elle est morte il y a vingt ans. Elle est morte en 97. Elle avait 87 ans.

[01:18:49]

Yourcenar n'a jamais été en elle. Elle a tôt fait de la plonger entre les deux guerres mondiales.

[01:18:55]

Elle a commencé à dresser les premières cartes de pêche alors qu'on ne disposait alors que des cartes de navigation.

[01:19:03]

C'est quoi une carte de la mer de pêche? A demandé hier soir la question de ta carte de pêche. C'est une carte de pêche comme ça, tu pourras pêcher avec ta carte de pêche. Il faut une autorisation comme les champignons.

[01:19:20]

De quoi tu fait 20 mètres à gauche? Il y a de l'amour. Il y a des coins poissons. Il y a un champignon, exactement comme le bois de Boulogne.

[01:19:28]

Carte de pêche. Jamais entendu parler de ça, mais la maille a dit autre chose. Elle n'a pas fait des romans.

[01:19:34]

C'était surtout une aventurière, évidemment, s'est beaucoup déplacée. Évidemment, Alexandra David-Néel, non. Elle a écrit Géants des mers chaudes, l'océan des bêtes et l'amour, l'ivresse du risque. Est ce que ça a été adapté au cinéma? Elle a écrit Les livres neufs.

[01:19:48]

L'agressé du risque a fait une série de livres, des risques racoleurs d'océans raclure d'océans.

[01:19:59]

La route est si longue avant la nuit. C'est fou le nombre de bouquins qu'on n'a pas lu.

[01:20:05]

La spécialiste des régions arctiques voyait Geneviève Cousteau. Non, non, pas. Jean-Yves Cousin mesure. Vous connaissez son nom. Normalement, une grue en 39 embarquait sur le chalutier Viking.

[01:20:18]

C'est la pionnière des mers de l'océanographie. Elle a publié ses articles un peu partout dans le monde maritime.

[01:20:23]

C'était une des rares femmes à aller avec 45 marins sur un bateau en bateau jusqu'à ce qu'elle ait un aquarium qui porte son nom.

[01:20:34]

Un aquarium? Non, un poisson qui porte son nom.

[01:20:37]

Mais je peux vous dire qu'il y a une adresse dans Paris qui, indirectement, porte son nom parce qu'il portait déjà ce nom là avant elle. Elle était née à Hermand, en France. Elle est morte à Douarnenez à 98 ans.

[01:20:48]

C'est là que j'étais fait, avance la veuve Tipiak.

[01:20:56]

Je suis sûr que c'est un peu la Cousteau au féminin. Oui, absolument. La couche? On l'appelait la costal.

[01:21:06]

Elle a améliorer les techniques de conservation, les méthodes de pêche. Elle a installé des fumeries, des pêcheries. Elle a fondé même une pêcherie expérimentale de requins à l'époque. Aujourd'hui, évidemment, c'est un peu moins courue, comme on dit à la demande de Saupiquet.

[01:21:20]

Est ce que ça donnait? Est ce que son nom est devenu une marque de boisson?

[01:21:24]

Non, mais elle a étudié, par exemple, pendant dix ans en Mauritanie, au Sénégal. Les fonds marins, les rivages Herning.

[01:21:31]

Les espèces de poissons babri.

[01:21:36]

Attention, Sylvie Sole meunière, c'est pas ça, c'est pas elle.

[01:21:40]

Géraldine tanche au beurre noir.

[01:21:44]

Au début, il faut dire que les institutions françaises ne soutenaient pas ces initiatives. Elle a créé sa propre entreprise à Conakry dans le but de poursuivre ses recherches sur la pêche locale et d'améliorer le régime alimentaire des populations.

[01:21:57]

Et soyez obligés de parler par d'autres moyens nationaux.

[01:22:02]

Ce serait sans Martines la sardine si on parlait de l'homonyme.

[01:22:06]

Dans les années 50, elle est parti pour une saison de pêche pendant cinq mois à Terre-Neuve.

[01:22:11]

Monique Rascasse Rascasse, docteur de l'école Lolitas Thorton.

[01:22:19]

Elle, s'est indigné du gaspillage à bord des bateaux alors que tant de gens meurent de faim ailleurs. Elle a fait campagne pour la réutilisation des faux poissons, c'est à dire les poissons indésirables qui souvent étaient rejetés, morts à la mer.

[01:22:31]

Marceline qu'Orlando, c'est une femme formidable.

[01:22:34]

Brigitte Gitmo n'en sais. Francine cherche une morue volante varech.

[01:22:42]

Mais vous connaissez son nom.

[01:22:45]

Mais parlons de l'homonyme. Oui, on a fait des conférences là bas, je peux vous dire elle porte un nom, un nom qui plairait beaucoup à monsieur Pieroni, Geneviève Intros, Micheline Campagnardes.

[01:23:00]

Il vous restera. Marie Brizard Non, Jocelyne Bourrée. Rien à voir, rien à voir avec l'alcool.

[01:23:09]

Voyez comme vous êtes. Qu'est ce qui plaît à l'alcool? Ce qui plaît. Jean-Jacques a les Beatles, mais ça m'étonnerait que les Beatles. Et elle s'appelait.

[01:23:21]

Anita-Conti Anita Conti. Jamais entendu, jamais entendu. Moi, je connaissais un connaissiez. Je vous jure. Ah bon? Parce que dans Thalassa, on a souvent parlé d'Anita Conti. On vous aurait posé la question aurait répondu oui, parce que je suis chef des Grosses Têtes.

[01:23:41]

Regueb Roni, monsieur Peroni vise le quai Conti.

[01:23:46]

J'ai appris ça dans Le Figaro, m'ont dit que je voulais être académicien français. Oui, oui, mais c'est vrai, c'est sérieux.

[01:23:52]

Ecoutez, je fais parti d'une biture. Et puis, il y a tant de gens.

[01:23:56]

Javert, parce que le quai Conti, il faut rappeler que c'est là où se trouvait l'Académie française. Maintenant, il faut que j'écrive ma lettre.

[01:24:03]

Oui, oui, il faudrait que tu saches écrire, mais j'ai déjà une heure derrière moi. Une œuvre d'art demande à la personne qui a écrit le testament de Johnny. Quand on est bourré comme ça, on décide n'importe quel genre de chose. Si je veux, je vais écrire à Collobert. Ça me connaît bien. J'ai envie d'être ministre qui obtient un petit pinard. Et au bout du troisième, je vais être président de la République. Je vais écrire à l'Elysée.

[01:24:38]

Ça va mieux connaître Anita-Conti comme je la connaissais.

[01:24:41]

Je ne savais pas qu'il fallait regarder Thalassa. Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha!

[01:24:46]

C'était quelque chose avec Les Grosses têtes, c'est resté. Je vous laisse découvrir au téléphone. Marine Clément bonjour Marine.

[01:24:57]

Ainsi, joli prénom Marine. Elle a 26 ans. Espa Marine, bonjour, tout à fait normal. Vous habitez Dinan, dans les Côtes d'Armor?

[01:25:05]

C'est bien ça? Qu'est ce que vous faites dans la vie marine? Éducatrice spécialisée, éducatrice spécialisée. Un peu comme ici, Marie. Voici la question Marine quand ça concerne cette question. Un poisson, un poisson étonnant qu'on vient de redécouvrir et qui s'est échoué au nord de San Francisco. Il n'y a pas de bitches. Quel genre de poissons a échoués sur la plage de Reix Beach, au nord de San Francisco? Oui, le poisson pénis.

[01:25:42]

Bravo Marie! C'est un poisson à la force du couilles.

[01:25:52]

Je n'avais pas vu les milliers de poissons 25cm 25 à 30 cm, j'ai peur. On appelle aussi l'intestin de mer. C'est un ver ecurie maritime de la famille des criquets Adé que l'on trouve en Asie orientale et qui s'est échoué effectivement sur les plages de Californie, plus précisément à San Francisco.

[01:26:11]

Par hasard, tout le quartier Castro qui avait vidé. Pourquoi ils se sont échoués là, ces poissons?

[01:26:21]

Je ne sais pas, mais en tout cas, sachez qu'il creuse des tunnels en forme de U dans le sable et ils ressortent avec leur partie antérieure, montrant un renflement musculeux. Vous les avez vu, j'imagine, Marine?

[01:26:33]

Oui, oui, les régions avec qualité. Oui, c'est assez impressionnant quand même avec 26 ans. Mais enfin, vous savez ce que c'est quand même.

[01:26:41]

Moi, je trouve que ça ressemble plus à une grosse Seni qu'à un poisson.

[01:26:45]

Ça fait longtemps que t'es pas habitué à gérer les repas préparés en raviolis et il est assez proche de l'andouillette tout à la fois.

[01:26:58]

Son pénis, ça n'est pas chez nous en France encore. Mais vous qui avez beaucoup voyagé en tant Kristy Wurth, j'en avais jamais vu.

[01:27:06]

C'est vrai. Oui, c'est la première fois que vous avez vu Charlotte à bord d'un avion, déjà? Thien Ah oui, oui, vous l'aviez eu comme cliente à Bali Terran Freigné.

[01:27:17]

Vous savez quand que je voulais vous dire que quand ils sont, ils sont drôlement mignons. Parce que moi, il y a très, très longtemps, je n'étais pas phobique de prendre l'avion. Je ne pouvais pas prendre l'avion. Et finalement, comme j'étais très amoureuse et que je partais quand même en voyage de noces, il fallait que je parte au Brésil. Alors je pars au Brésil avec mon mari. Mais je n'avais pas trop dit que j'étais un peu un peu dingo.

[01:27:37]

Même parce que tu connaissais à peine un.

[01:27:39]

Tu connaissais un petit nom, mais on n'a jamais pris l'avion. Bon, mais je voulais vraiment qu'il épouse. Tu vois, je voulais pas lui. J'étais un peu cinglé, mais je ne pense pas que j'ai la phobie des avions et lui laisser la surprise.

[01:27:51]

Exactement.

[01:27:52]

Alors je lui dis rien et on part en voyage. Et tout ça. Et puis, les premières heures, ça ne se passe pas trop mal, me dit Peter.

[01:27:58]

Je ne suis pas la panique. Et puis, on est au milieu de l'océan. On ne peut atterrir nulle part, évidemment. Tu vas là, me montus. Des crises de panique? Pas possible. Et là, je prends un air à peu près normal. Toi, j'appelle le style. J'aurais pu t'appeler toi.

[01:28:11]

Je lui ai cité une jeune femme, mais je me souviens, je lui ai dit non, a dit que je lui dis Excusez moi, mademoiselle, j'ai petites questions à vous poser quand il y a quelqu'un dans un avion qui fait une crise de panique et qui, à ce moment là, a vraiment besoin de descendre de l'avion. Qu'est ce qui se passe alors? Elle doit voir que je suis cinglé à ce moment là, il me dit Ecoutez, il n'y a aucun problème.

[01:28:36]

Quand les gens font des crises de panique, en fait, on demande je vais voir le capitaine. On demande à se poser et ils se posent dans les cinq minutes.

[01:28:42]

On est posé. Eh bien côté, ça tombe bien parce que c'est en train de faire une crise de panique. Donc, j'aimerais bien que l'avion se pose tout de suite.

[01:28:49]

Elle me dit Il n'y a pas de problème. Je vais voir le capitaine. Je reviens. En attendant, vous allez prendre ce petit comprimé et je vais aller voir le capitaine et on va se poser. Elle est revenue avec un verre d'eau et trois comprimés. J'ai pris le comprimé, puis je me suis réveillée six heures après.

[01:29:06]

Et je te dis pas la gueule de mon mari ne faisant pas la gueule de mon mari.

[01:29:12]

Quand je me suis réveillée fraîche comme un gardon, j'ai vu à côté de moi et d'accotement, terré dans son manteau.

[01:29:16]

Ils avaient l'air aussi. Il m'a dit C'est toi qui m'a fait peur, mais j'ai peur. Tu dis c'est trop tard, tu m'as épousée.

[01:29:23]

Et comme moi, quand tu racontes des histoires, c'est chiant.

[01:29:26]

Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! En 1797, à mort durant les phases 18 10 797 à Londres, Joseph Brahmā invente quelque chose, quelque chose que vous pouvez désormais avoir chez vous, ce qui n'était pas le cas avant.

[01:29:47]

Mais Couanau n'est pas un copain de Alphonse Chiva Brabant, Joseph Rāma. Il a inventé beaucoup de choses. Il a inventé la serrure à pompe, la chasse d'eau. Il a inventé la numérotation des billets de banque. Autant vous dire que c'était un inventeur, un mécanicien. Mais il a aussi inventé en 1797 quelque chose qui marche toujours à donf, d'ailleurs, qui va marcher particulièrement beaucoup aujourd'hui. Le Wi-Fi? Le wi fi?

[01:30:10]

Non, le détecteur de fumée? Non, c'est mécanique. Quand je dis aujourd'hui, c'est aujourd'hui au jour d'aujourd'hui. Oui, 17 17 mars, c'est la journée de la quoi.

[01:30:20]

C'est la journée, rien du tout.

[01:30:21]

Ha! Ha! Ben dis donc, il y a beaucoup de gens qui vont voter le jour férié, non, le jour férié.

[01:30:30]

Est ce que c'est mécanique? A. Oui, oui, tout à fait. Un instrument, c'est un instrument de musique, en tout cas. Un objet, un objet, oui. Creyssel. Creyssel? Non, on peut mesurer quelque chose avec. On mesure. Rien du tout.

[01:30:40]

Et c'est important aujourd'hui pour les Grosses Têtes ou pour la France et pour l'Europe même.

[01:30:46]

C'est lié aux manifs, aux manifestations, non? Est ce que c'est lié? C'est lié aux fuseaux horaires? Pas du tout.

[01:30:52]

Je vous ai dit que c'était lié à cette journée. Franchement, vous aide énormément en vous disant ça va tout de même.

[01:30:57]

Est ce que c'est ce que c'est lié à cette journée en tant que Jedi ou en tant que 17 mars?

[01:31:02]

Ni l'un ni l'autre. Un peu plus. Le 17 mars, tout de même. D'accord. OK, OK, OK, c'est lui qui a décidé que les saisons commencerait genre tel jour.

[01:31:12]

Je vous dis que c'est une invention mécanique, alors il n'a rien des de mayo d'arrosage.

[01:31:17]

Voilà, c'est vrai que c'est la journée du tuyau d'arrosage et plus spécialement en saison des chaleurs. Bien du jusqu'alors, on ne pouvait pas en avoir à la maison du tuyau d'arrosage.

[01:31:38]

Ecoutez, je sais pas avant le tuyau d'arrosage, ça a été inventé ou inventé il y a 3 ans.

[01:31:46]

C'est une question comme le cinéma muet.

[01:31:51]

C'est le premier gag du ciné, l'arroseur arrosé, l'arroseur arrosé.

[01:31:54]

Bien avant nous tous chez nous, dont la voiture. Mais moi, jamais. Alors je vais vous dire, je l'envisage.

[01:32:03]

Le bizarrerie, c'est le jour où je gagne vraiment de l'argent à s'embarrassait très cher. Cela fait très cher.

[01:32:10]

Combien ça coûte cher? Ça coûte cher, mais un ordre d'idée, plus de 10.000 euros, ça coûte un comme on peut en avoir à partir de 199 euros.

[01:32:19]

Ah oui, d'autant plus que pour les pauvres, vous gagnerez beaucoup d'argent.

[01:32:23]

Alors, Boissonnas euros, c'est presque le prix d'une place pour une demi finale.

[01:32:29]

Et ça, ça peut aller très cher. Ça va parfois de pair. Notez bien assez Célio jusqu'à 1000 dominerait un sauna.

[01:32:36]

Non, c'est lié au foot. C'est un bain de vapeur, non? Hammam.

[01:32:42]

C'est pour protéger l'élite. C'est lié au foot, c'est pour protéger. C'est pas seulement au foot.

[01:32:46]

Voilà une machine pour faire du sport, une machine pour faire du sport. Non, il reste 35 rapports avec La presse sport.

[01:32:55]

Quelque chose pour se détendre plutôt que le stick déodorant Massat, une table de massage à ma gauche, un style de vie thaïlandais, la kinésithérapie.

[01:33:07]

La Tunisie a inventé la sex toy boy sex sexta, une machine à laver, servir la serviette pour autant que le raton laveur. Rien de tout ça, évidemment.

[01:33:21]

Et ces 300 euros pour Stéphane Novak? Aujourd'hui, c'est Kwadwo qu'aujourd'hui, c'est la saint Patrick. Aujourd'hui, je sais ce que c'est.

[01:33:29]

Qu'est ce qu'on va fêter, évidemment, dans toute l'Europe et même dans le monde entier.

[01:33:32]

Parce que les Irlandais n'ont pas a inventé la pompe à bière pour faire des pressions. La pompe à bière, la tireuse à bière. Si vous préférez, je vous ai dit qu'il avait inventé la chasse d'eau. Ça aurait dû vous aider.

[01:33:46]

Oui, on n'est pas égaux face aux USA, même si on imagine bien qu'il y a un peu du mécanisme.

[01:33:56]

Ceci n'est pas le moindre, mais bien bizeul. Alors, l'Europe, vous envisagez vous installer ça chez vous?

[01:34:03]

Qu'est ce qui vous amuse? C'est le coté, la pompe.

[01:34:13]

Ce délai lui donne la poulettes. Elle est Gourma, vous connaissez évidemment Raymond Radiguet, l'auteur du célèbre roman Le diable au corps.

[01:34:31]

Peut être avez vous oublié qu'il est mort très, très jeune. Il avait 20 ans quand il est mort. L'auteur du Diable au corps. Vingt ans seulement. Il est né en 1903. Il est mort en 1923. Raymond Radiguet. Avant de mourir, il a quand même eu le temps d'écrire un deuxième roman. C'est le nom du deuxième roman que je vous demande, Le diable au corps étant le premier, exactement.

[01:34:50]

Je viens de le dire, Jean Retardez, inconnu du cocu. Je suis parti trop vite.

[01:34:58]

Si jeune est déjà mort. C'est vrai qu'il aurait pu écrire Je suis parti trop vite parce que c'est fou de mourir à 20 ans. C'était amour fou de Jean Cocteau. Exactement avant Jean Marais.

[01:35:09]

Bien sûr, c'est une certaine maturité dans ce roman, dans le roman D'un diable, dans le diable au corps.

[01:35:16]

Oui, bien sûr, mais un deuxième roman qu'on doit à Raymond Radiguet, qu'il a écrit juste avant de mourir. C'est vrai que son premier roman racontait sa liaison alors qu'il avait seulement 14 ans avec une jeune femme, parce qu'on n'était pas forcément homosexuel. Attention, ce n'est pas parce que il était ami de Jean Cocteau que d'aller d'une rive à l'autre.

[01:35:36]

Un coup à droite, un coup. Il a donné un second coup chacun.

[01:35:43]

L'homosexuel fut d'abord incarcéré en prison. Il aurait été se faire des copains hétéros curieux. Il y a un lien avec avec le titre du premier roman et le deuxième ou pas ou pas du tout.

[01:35:53]

l'Enfer serait une suite logique. Kodjia bloqua l'enfer dans ma culotte. Dans ma foi, écoutez, monsieur Jean, ça n'a pas de rapport avec le projet qui y une adaptation cinématographique de ce deuxième roman.

[01:36:08]

Et c'est Jean-Claude Brialy qui jouait dedans.

[01:36:10]

Il y a le beau Serge, non?

[01:36:16]

Raymond Radiguet a publié deux célèbres romans, Le diable au corps et Vous connaissez tous ce qu'il a joué au théâtre, Brialy ou pas?

[01:36:23]

Non, non, ça a été un film, mais ça n'a pas été une pièce de théâtre, ne passait pas sur une lande avec la mer et les falaises. Tout ça, c'est Thalassa.

[01:36:31]

Non, ce n'était pas un triangle amoureux, mais un triangle amoureux avec d'ailleurs des hommes, il faut le dire, portaient des noms plutôt féminins.

[01:36:41]

Et une femme qui portait un nom plutôt masculin, c'était toute l'ambiguïté de ce triangle amoureux.

[01:36:47]

Guillaume et les garçons à table folle du désert? Non, pas du tout. Non, non, non, non, non, non, mais c'est un roman d'amour chaste, mais en même temps ambigu.

[01:36:59]

Vous voyez un film de cinéma ou un épisode télé? Ah non, ça a été un film de cinéma avec Jean-Claude Brialy, mais c'est un roman de Raymond Radiguet, son deuxième après Le diable au corps. Et puis après, il mourut, comme dirait l'autre.

[01:37:09]

A 20 ans seulement, vous rendez compte comme c'est très triste. Vingt ans, Jules et Jim et Raymond?

[01:37:14]

Non. Le Rivage des Syrtes. duTout. M.

[01:37:18]

Bénichou, vous connaissez par coeur ce roman? Est ce qu'il y a un prénom dans le titre du roman? Il y a un autre talent?

[01:37:23]

Non, il y a un nom de famille parrainera, alors c'est quelque chose, Hyundaï dans cette affaire, relève Elodie Jorgen. Pas tout à fait. Dans Le bal du comte d'Argens, le bal du comte d'Urgell.

[01:37:37]

La réponse de Chantal Laxou. Alors là, Chantal Goya dit est hors jeu. Elle est maline quand on voit que c'est le printemps, elle est complètement épanouie, ouverte.

[01:37:54]

Il fallait quand même retrouver le comte d'Orgères et c'est Jean-Claude Brialy qui jouait justement le comte d'Urgell dans le film qui a été adapté du roman de Radiguet. Anne d'Orgères. Car c'est ça, évidemment, la curiosité de ce personnage, c'est qu'il avait un prénom, Fingal. C'était un homme. Anne d'Orgères, Le bal du comte d'Orgères, le deuxième roman de Raymond Radiguet, le dernier et le dernier, puisqu'il est mort à l'âge de 20 ans.

[01:38:18]

Vous retiendraient, sabrent avec Lasa. Maxime Bernier, qui habite Londres et nous écoute outre-Manche, quelle est l'autre nom qu'on donne au bon d'un lauréat, l'émigré aux Jeux de Coblence ou encore aux joujous de Normandie?

[01:38:34]

C'est une pâtisserie, non? C'est un jeu, c'est un monument.

[01:38:37]

C'est quelque chose qui est à nouveau à la mode à Paris en ce moment. La belote, on joue aux cartes, la belote? Non, mais c'est un jeu. Oui, le tarot, le tarot, note le trictrac, le trictrac. Un jeu, c'est quoi le trictrac?

[01:38:50]

C'est un jeu avec un truc en bois, avec des triangles et des petits jetons.

[01:38:55]

C'est comme les jacquets, ça date du 18ème siècle, mais à une époque, Rivedoux Armelle sort du film Les visiteurs Frédégonde, tandis que c'est un jeu.

[01:39:13]

Vous cherchez vous à autre chose? C'est un jeu que l'on peut jouer chez soi.

[01:39:19]

C'est un jeu qui revient très à la mode à Paris l'émigré, le jeu de Coblence, le jeu de Normandie ou encore le dans l'eau.

[01:39:27]

C'est un jeu sexuel? Pas du tout. Je crois qu'il faut faire quelque chose.

[01:39:32]

Se comprend pas tous les noms que vous citez pour un jeu. Ben oui, le fusil de Normandie. Et ça, ça, ça en fait, c'est quoi le jeu de la question boudaient.

[01:39:41]

C'est avec un animal pour jouer, non? Y'a pas besoin de ballon non plus. Un ballon non plus en intérieur. Oui, ça se joue plutôt en trumeau, un jeu de salon. On peut jouer à l'intérieur comme à l'extérieur. Il prend beaucoup de place. Non, pas du tout. Jouer à deux. On joue plutôt tout seul, mais il peut y avoir des compétitions.

[01:39:59]

On peut jouer tout ça, mais il peut y avoir des compétitions à jouer à ça, tous les impôts.

[01:40:09]

Et c'est un nom qu'on peut lire dans tous les journaux aujourd'hui. Autrement, vous imaginez bien que je n'aurais pas trouvé la question. Ça rapport avec le corps, le corps, non, la tête simplement de Coblence, l'émigré, le joujou de Normandie ou encore le Bonni dans l'eau.

[01:40:23]

C'est un jeu qui porte tous ces noms là.

[01:40:25]

Oui, la question est en fait une sorte de loto au régime nazi. C'est le moment. Le Monopoly n'a pas 5Mo. Ce qui me surprend, c'est que c'est le jeu à cinq noms différents. Est ce qu'il faut un téléphone pour jouer? Laissez moi sortir, siouplait? Tourné. Il faut un téléphone pour quel jeu?

[01:40:52]

Un téléphone pour mettre son doigt. Là, il y a des chiffres, c'est à dire Promod.

[01:41:00]

Les handicapés ont du mal, ils mettent le crayon dans la bouche et il a plusieurs applications. Merci. C'est le mot application que je cherchais.

[01:41:15]

Les Géopolis Joo et balkanisé en prison. Ce n'est pas un jeu auquel je joue, mais on achète ce jeu.

[01:41:24]

Oui, j'achète un Rubik's Cube, un Rubik's Cube. Non, mais on se rapproche, voyez vous?

[01:41:28]

Ah ok, le Bilboquet? Non, mais on se rapproche encore plus. On appelait aussi les osselets, non? On peut les regarder, ces gens quelque part.

[01:41:37]

Vous, si vous arrivez, vous, vous en avez un, c'est sûr.

[01:41:42]

Daniel, un pois chiche n'est pas un grain. On est pas loin.

[01:41:52]

Non, il faut encore que j'ai dans ma tête à tête.

[01:41:57]

C'est exactement la définition même du mot.

[01:41:59]

Rien qu'en France, le vide envoie un tambour, généralement en plastique.

[01:42:08]

La toupie, la toupie? Non, et on se rapproche. Ça tourne et ça tourne, ça tourne.

[01:42:13]

Mais dans un certain sens, qu'est ce qui tue le saut à l'élastique et le saut à l'élastique à la corde à sauter, la corde à sauter, ça vous rappelle votre enfant? Oui, ben non.

[01:42:23]

Il jouait à la roue, larguera roue élastique. Vous avez un hamster à la maison? C'est lié aux toutes grandes villes ou à Paris. Elle arrive effectivement depuis hier. On n'en parle plus à Paris qu'ailleurs, mais à Paris, on parle de quelque chose qui porte le même nom, mais qui n'est pas l'objet.

[01:42:43]

Rubens.

[01:42:44]

Si vous aviez été invité à l'anniversaire de Neymar, vous seriez allé dans une boîte de nuit ière qui s'appelle le yo yo.

[01:42:54]

Yo yo yo yo yo yo yo yo, yo yo. Intentée par Annie Cordy, elle n'a pas inventé yo yo yo yo yo yo yo yo yo yo. Pourquoi vous dites?

[01:43:10]

Paris Match J'étais enfant, je jouais yo yo, yo, yo, yo, yo yo. Vous connaissez tous? Oui, bien sûr. C'est vrai que la boîte de nuit qui se trouve au Palais de Tokyo, où Neymar a fêté son anniversaire hier soir, il fallait être en blanc. D'ailleurs, pour être invité en blanc. Fallait être sur les listes d'invités aussi. Mais en tout cas, si vous étiez invités, fallait y aller en blanc. Vous y étiez pas.

[01:43:34]

Alors, monsieur Titoff? Non, non, non. Vous faites normalement les fêtes de nuit, mais pas celle du PSG.

[01:43:41]

Yo, yo, yo. J'en ai marre.

[01:43:42]

Pourquoi le yo yo au bout d'un moment? Jamais marre.