Happy Scribe Logo

Transcript

Proofread by 0 readers
Proofread
[00:00:06]

Ce que d'idéaliste est la revue de presque de Nicolas Canteloup empestent on a parlé un peu des municipales à Lyon.

[00:00:13]

Les Verts sont favoris, mais Gérard Collomb ne s'avoue pas vaincu. Il s'est allié avec la droite afin de créer un front anti vert. Il a pour cela tendu la main à Laurent Wauquiez. On est en direct de la mairie de Lyon. Waalo M'entendez, Wyndham Geiler avait un côté oui, il faut à tout prix empêcher les écologistes de gagner moins vivant. Jeudi, Lyon ne tombera pas aux mains d'une bande et les écologistes ont donné une bonne image comme ça.

[00:00:52]

Vite fait. Parce qu'ils aiment les aliments usant des chatons. Mais savez vous qui, dans votre célèbre à un chaton ou un chaton, Staline a dit. C'est ça que vous voulez? M'enfin, n'exagérez pas, monsieur Collomb. Alors, il paraît qu'Emmanuel Macron souhaiterait votre défaite.

[00:01:19]

Ecoutez, ce n'est pas moi et de toute façon, je protègerait ma vie jusqu'au bout contre les suppôts de mademoiselle Tandberg. Contre José Bové. Jamais, vous m'entendez, jamais je n'abandonnerai Elliant.

[00:01:36]

Laurent Gerra Fais pas le con, Gérard, c'était Manuel sort raisonnablement de ces conneries, putain. Série avec des flics. Je fais jamais plutôtque Groseille. Je resterai ici.

[00:01:53]

Tu es cerné, j'ai essayé pareil, je n'ai pas de cernes, je suis jeune, mais je crois qu'il faut procéder autrement.

[00:02:04]

Gérard, quelles sont tes exigences? Je continué à avoir du pouvoir ici. L'interdiction a également indiqué qu'elle devienne président. T'emmerde.

[00:02:23]

On laisse tomber le dégazer. On n'a plus qu'à faire gagner les écolos. Est ce que quelqu'un autour de vous a le numéro du one man show dont vous parlez?

[00:02:32]

De mes camarades que je suis allé vivre dans qu'aujourd'hui, on est avec le ministre de l'Economie, Bruno Le Maire?

[00:02:41]

Bonjour Madame Julie, bonjour monsieur Béliard. Bonjour a tous vos aimables sous fifres. C'est la réouverture d'un secteur économique majeur. Il n'y a pas de débat sur ce sujet. Il faut aider d'urgence nos bistrotiers. Je suis qu'Européens. Vous faites preuve de très bonne volonté, mais Laurent Cabrol ne pourra pas y arriver tout seul, même s'il est très investi. Chacun doit participer, chacun doit faire sa.

[00:03:06]

Il faut donc vous encourager les Français à dépenser. Muriel Pénicaud a tenu le même discours ce week end. Il ne faut pas épargner, mais relancer la consommation, voilà relancer la consommation.

[00:03:17]

Et aujourd'hui, la consommation se fait dans les bars. Une consommation, qu'avez vous envie de dire? Je lance un appel aux auditeurs, où que vous soyez, au zoo de Beauval ou ailleurs, la gueule de bois. Toute personne qui n'aura pas vomi sur ses chaussures quelque part soit regardée comme étant un mauvais citoyen.

[00:03:43]

Vous consommez plus, vous, Bruno Le Maire, du coup.

[00:03:45]

Mais évidemment, comment un ministre doit être exemplaire? Il faut être premier de cordée dans ce pas. Après cette interview, je vais aller me torcher la gueule aux Beatles. Pareil pour les restaurants. Je vous salue, je vais faire péter le gratin de chou fleur, compter sur moi. Je vais, croyez moi, dans les jours qui viennent, je vais flancher.

[00:04:08]

Moi, je ne suis pas un homme d'excès. Il y a des moments, il faut savoir chercher. Il faut se lâcher. Oui, j'ai un peu pour essayer de changer de bouton 1215. Bon, j'ai, c'est pour Bruno Le Maire.