Happy Scribe
[00:00:09]

Bonjour, bonjour à tous, bienvenue sur Europe1 tout de suite. Europe1 Européen partenaire officiel du tournoi de Roland-Garros, vous vous êtes rendu compte? J'ai comparé à Novak Djokovic. Oui, mais le numéro un mondial du tennis qui parle au numéro un mondial de la radio? Oui, je suis tout à fait OK. Non plus. Combien? 134? Oui, bon, revenons au sujet partenaire de Roland Garros. C'est génial, mais on ne peut pas vous faire gagner deux places, disons le aux auditeurs une fois transparent.

[00:00:44]

Il n'y a plus de place disponible. Avec ces conditions météo, Mike Horn Personne veut inciter au maximum l'info du jour. C'est donc pour le très bon timing. Très bon choix, très bon timing. Le mois de septembre, avec cette météo, on remportera donc quelques matchs. La finale aura lieu est prévue. On a eu Guy Forget ce matin au téléphone. Tout est prévu la finale pour le 24 décembre. Et puis l'autre info, cet Algérien considéré à tort comme le suspect de l'attentat de Paris ce vendredi.

[00:01:16]

Non, n'oubliez pas désormais ce qu'il faut craindre, ce sont donc les Pakistanais, les Pakistanais. Donc, dès qu'on vous propose des roses, vous conjoux Edith Piaf à l'accordéon, dans le métro, dans une pièce. Allez, on va recevoir maintenant Anne Hidalgo, avec qui on va revenir sur cet attentat terrible dans l'ancienne rue de Charlie-Hebdo.

[00:01:36]

Bonjour Madame, bonjour a tous les Parisiens, bonjour à tous. Quel bonheur! Avant de se balader en maison, l'ETH, avec ces belles paroles. Alors oui, attentat terrible. Mary Devineau Toisons. Franchement, parler franchement Undead. Jamais content, vous, les gens, allez vous les écouter? Franchement, il faudrait savoir.

[00:02:03]

Oui, vous êtes sans arrêt en train de dire. Le prix de l'immobilier à Paris est complètement faux. C'est vrai. A certaines rues, oui, incompétents. Dans certaines rues, on atteint les 15 000 euros du mètre carré. Vous vous plaignez? Voilà enfin une bonne nouvelle pour les Parisiens dans la rue de Charlie Hebdo. Le prix au mètre carré est tombé à 6 euros du mètre. Mon préféré voir le verre à moitié vide plutôt que le verre à moitié plein.

[00:02:35]

Il faut toujours que vous allez les laisser.

[00:02:39]

Merci Anne Hidalgo. Allez, on va passer de Paris à Marseille puisque c'est avec cet appel à la désobéissance civile de la Ville, on va appeler Michel Rebeyrolle à la mairie de Marseille. Bonjour madame Rebeyrolle.

[00:02:50]

Bonjour, ce n'est pas un premier roman.

[00:02:53]

C'est encore Jean-Claude Gaudin. Tout à fait.

[00:02:55]

Merci du renseignement. C'est bien de vous informer vos auditeurs. Oui, je suis Jean-Claude Gaudin. Je passais en mairie. Cherchez juste un jeu pour l'antenne l'IAD pochette. J'avais oublié que j'ai entendu le téléphone de madame la maire Sordet. Par esprit de solidarité, j'ai répondu pour rendre service. Michel est parti chercher un café. Je voulais passer des oraux. Rassurez vous, c'est passé comme une lettre à la poste. Vous êtes à quel sujet? C'est au sujet de la fermeture des bars et des restaurants.

[00:03:32]

Ça ne passe pas à Marseille, mais en fait, Mme Leclerc. Mais de quoi parle t on? C'est vital pour une nation. Un bar restaurant, mais pas un lieu de partage. Et accessoirement, de partager un kovy dans le bar. C'est un lieu social, c'est un lieu de vie.

[00:03:54]

On veut. Franchement, je le dis autrement, quoi? J'entends bien.

[00:03:58]

Mais à partir du moment où le gouvernement dit c'est interdit bien, on ferme et on ne discute pas, sinon on discute, on discute.

[00:04:06]

Ainsi, parce que si on ferme les restaurants et les bars, c'est tout un pan de l'économie qui est en ordre. Savez vous, madame Joly bientôt? Mais Vendel? Savez vous? Savez vous que 80 pour cent des ventes de cannabis se forme dans les bars? Alors, qu'est ce que vous fait si ça ferme? Je pose la question de la distribution. C'est interdit de vendre du cannabis.

[00:04:33]

Monsieur Gaudin, comment ça s'est fait pour Senneterre? D'un coté? Interdit? Non mais franchement, c'est quoi ce gouvernement qui interdit tout? Moi, j'appelle à la désobéissance civile. Je déclare sur votre Antanas on dirait que puisque vous aimez le groupe Bolloré, je déclare à la création de la République démocratique de Marseille Bouches du Rhône. Didier Raoult, roi de bien mailing. Gaudin, allez à bientôt! Le principal suspect de l'attaque au hachoir qui a eu lieu vendredi.

[00:05:06]

Arrondissement à Paris, a reconnu qu'il visait Charlie Hebdo, mais le bâtiment, leurs anciens locaux, n'était plus protégé depuis des mois. Bonjour Christophe Castaner.

[00:05:16]

Bon, je vois pas, mais c'est une autre époque. Oui, mais pourquoi seulement des idées comme la musique? Je crois que ce n'est plus la musique adéquate est adaptée à la situation. Je ne suis plus, rappelons le ministre de l'Intérieur. Merci d'avoir l'obligeance de mettre une musique qui rappelle à la fois mon attachement à la France, à mon pays, éventuellement mon attachement aux forces de l'ordre, mais surtout mon rôle de chef de file des députés en marche.

[00:05:51]

Je vois qu'on a envie de plaisanter. Merci beaucoup, je le note, mais on sait que ce n'est plus votre fonction de ministre de l'Intérieur, mais c'est quand même sous votre mandat qu'aucune décision de protection du bâtiment n'avait été prise alors que le procès démarrait. Ecoutez, oui.

[00:06:07]

J'admets que nous avons sous estimé la bêtise des terroristes. Nous savions qu'il pouvait y avoir des gens assez cons pour attaquer à nouveau Charlie Hebdo, mais nous n'avions pas anticipé qu'il serait suffisamment gros pour se tromper d'adresse. Alors, je vais vous dire une chose en dessous de 19 2 kui quotient intellectuel. Nous arrêtons les surveillances parce que si on doit surveiller tous les débiles de France et du Pakistan, on a pas fini. Merci à vous revoir. Méfiez vous quand même.

[00:06:40]

Je rappelle que j'ai des dossiers intérieurs Castanheira. Allez, on passe à la Guadeloupe maintenant. Là bas aussi, les restrictions sont renforcées bars et restaurants fermés, accès aux plages limitées. On va faire un point en Socotec en se connectant à la matinale de BFM TV avec Christophe.

[00:07:03]

Oui, chers téléspectateurs, bienvenue sur BFM Télé, Première Chaîne Info de France, La Guadeloupe touchée par le vide des mesures parmi les plus restrictives de France, on en parle tout de suite après un jingle spécial situation sanitaire en Guadeloupe.

[00:07:33]

Nettoyer, balayer. Que ce soit toujours pimpant, respecter les gestes, barrières. L'hygiène est importante, nous l'avons compris. On retrouve tout de suite Patrick Sauce et son binôme Lionel Béarnaises en direct d'une plage de Guadeloupe. Patrick, Patrick, Patrick, Patrick puis Christophe. Je vous entends, nous entendons parfaitement. Je suis bien arrivé ici, en Guadeloupe, et nous travaillons à comprendre la situation qui est complexe, dramatique, ici, sur place, sur le terrain, puisque nous ne pouvons pas aller à la plage et bronzer qu'à partir de 14h30.

[00:08:13]

l'Écossaise et coquetel par ici, il faut le savoir, ne sont pas servis au bar. C'est le barman Ferdinand à l'hôtel qui les prépare directement pour les consommateurs dans une gourde. Tu peux retourner les poissons sur barbecue ou ils vont cramer un jeu. Je serai professionnel, nous serons professionnels, toute l'équipe son et image ici puisque nous avons décidé de rester sur le terrain. Encore deux semaines à. Mais qu'est ce qu'ils font bloc avec son copain? Nous avons notre directeur d'antenne, Marc-Olivier Fogiel, qui souhaite intervenir.

[00:08:53]

Qu'est ce que c'est? Mais qu'est ce que c'est, ce bordel? Qu'est ce qu'il fait avec son copain? Glander sur la plage, ça fait que ça tous les deux. Examinez dans votre bureau les chiffres de la situation dans un hôpital Icardi, c'est le travail bouchonne pas trop, va vous faire faire le pied. Mais non, Julie, tu m'entends? Ben oui. Tu comprends pourquoi autant d'entreprises rejettent le télétravail.

[00:09:14]

Marcomans, entendez par là? Ben oui, oui.

[00:09:17]

Et puis, Ière a débuté le tournoi de Roland-Garros. Bon jour. Nelson Monfort, vengée relative une nouvelle fois, intervient. Bienvenue à Roland-Garros en octobre. Antidéficit voir sur les prévisions météorologiques et météorologiques. Il va flotter, même confirmé. Alençon était une très belle, très, très bonne nouvelle pour les joueurs français de ne pas jouer à cause de la pluie. C'était l'assurance de passer au moins cinq jours dans le tournoi. Il faut l'avouer, pas de bol, cette année, il y a un toit sur le central.

[00:09:56]

Oui, ils vont pouvoir se faire sortir.

[00:09:58]

Même en Bucovine oblige, 750 personnes sont tirés au sort chaque jour pour assister aux matchs. Voilà, vous l'avez dit, les 750 personnes tirées au sort. Seyssel, le tirage du Roland. C'est comme le tirage du loto, mais au lieu de gagner 150 millions d'euros, vous gagnez le droit de regarder un show pour la bluff contre Gasquet. Bien sûr, le droit d'attraper le candidat. Tous les goûts. Quand vous dites ça, franchement. Moi, j'y suis allé.

[00:10:25]

J'y suis allé avec le toit en verre au dessus du central, plus lhumilité. Je dois vous le dire, le Philippe-Chatrier, c'est une véritable à à tous les coups. Participer au tirage de. Je crois que nous avons un souci. Mais qu'est ce qui se passe? Nelson vient coucher avec la pluie et ma chère Julie, la terre battue. Non, je ne veux pas voir ces images. Pas abroad. Le pot à la terre battue s'est transformé en véritable sable mouvant.

[00:10:56]

Nadal, qui vient de s'enfoncer de trois mètres en montant au filet, rappelle Attendez, je lui lance une corde, rappelle Balad qu'accorder qui, à Roland-Garros, dit bonjour et bienvenue aux auditeurs.

[00:11:15]

L'info du jour, ce sont les salles de sport de la Bondi qui ont fermé depuis 48 heures. Du coup, c'est vrai, j'ai pris 7 kilos à cause de cette fermeture. J'ai commencé à grossir un petit peu avant, mais ça fait quand même vécu une bonne excuse. Et puis, en plus, j'ai des bottes dans des Belledonne, alors je crois que la vie, je ne suis pas là pour le faire. J'ai mis des rayures à rayures verticales, ça m'a fait plus fort et ça marche bien pour moi.

[00:11:48]

On va tous se perdre. Il faut le dire dix kilos cet hiver. Non seulement on va plus draguer dans les bars qui sont fermés et du coup, on va se laisser aller. Ça sent la grosse chute de natalité en 2021. Tout monde a changé. C'est ça aussi. Plus personne. Bracken, personne n'en parlait avec Virginie Philbin, avec Corinne Boulo Roland-Garros. C'est Gaël Monfils qui? C'est une nouvelle qui a révolutionné la saison de tennis, qui a été éliminé.

[00:12:16]

Belle régularité du français. Il réussissait à perdre en juin. Maintenant, il perd aussi en septembre. Il a même été éliminé plus vite que d'habitude. En fait, c'est un joueur qui a la défaite et qui paie 5. J'ai éliminé plus rapidement que les autres. On l'a appris ce week end, Michel Drucker a subi une petite opération du coeur. On va recevoir Gérard Depardieu, qui est un ami de longue date de Michel Drucker, Serge Bailly, Jimmy.

[00:12:49]

Il a appris Attention. Quand je suis arrivé, je n'ai plus qu'à 37 ans. Vous vouliez dire un mot à Michel Drucker?

[00:12:59]

Gérard pratique régulièrement, voulait dire un mot à Michel Drucker. Il va bien, rassure tout le monde. Oui, ça fait des années que je lui dis Amis, je suis chez moi avec tes conneries de sport et d'eau minérale. Tu te fous ta santé, dealeurs. Laurent regarde le code, il est en pleine forme. Un gros Gégé. Qui sait qui est l'hosto devant une purée de brocolis riche, qui sait Cambyse dans Gigot pour 4 personnes? Bibi Michel arrête tout sport, je te le dis.

[00:13:40]

Je suis allé boire un coup avec Bigard. J'espère que je ne vais pas trahir un secret en révélant que Jean-Marie Blas Bibi? Pas vraiment. Allez, on embrasse Michel Drucker. Merci Gérard Depardieu. Eric Dupond-Moretti, le ministre de la Justice, s'est prononcé en faveur d'un procès et une justice entièrement filmée et diffusée. Et avec nous, ce matin, vous déplorez qu'on ait jamais filmé et diffusé les procès jusque là maître d'armes. Pourquoi? Notamment parce que lorsque je plaide, j'étais en toute modestie, le meilleur matin, à la fin des plaidoiries.

[00:14:22]

Savez vous que j'allais en sanitaire pour m'embrasser dans le miroir? Vous désirez que mon Eric était bon? Tu étais bon, tu étais très bon, mon champion, et que des plaidoiries telles que celles ci de cette qualité. Le grand public n'a pas pu les voir. Quel gâchis!

[00:14:44]

Qu'est ce que la plaidoirie de qualité?

[00:14:50]

Patrick Balkany bonjour. C'est vrai que c'est Eric Dupond-Moretti qui vous avez défendu. Oui, mais ça, je m'en souviens. Résultat j'ai pris trois ans de cabale alors que les plaidoiries du champion? Merci. Peut être que vous étiez un petit peu coupable, sinon un petit peu coupable.

[00:15:08]

Attendez le clair de quoi? On ne commente pas une décision de justice. Moi, je regrette qu'on n'ait pas filmé mon procès pour montrer le niveau de nullité de Dupond-Moretti. Ecoutez quand ton surnom Stalactite Tatort, tu te débrouilles pour faire honneur à ta réputation. J'ai passé Béliard Desmedt à manger de la bouillie froide dans une cellule de 4 mètres carrés. Non, vraiment, c'est un gros nuage du Moresnet.

[00:15:37]

On ne va pas les réconcilier tous les deux. Passons à autre chose. Emmanuel Macron, qui a pris un gros coup de gueule contre la classe politique libanaise. Les principaux chefs de partis ont échoué à se mettre d'accord pour former un gouvernement, contrairement à ce qu'il avait promis pour obtenir une aide financière internationale. Bonjour monsieur le Président. Oui! Bonjour à toutes et tous, à tous les gouvernants qui gouvernent, aux dirigeants qui dirigent, aux politiciens libanais qui eux ne sont pas foutus de diriger ni de gouverner.

[00:16:06]

Vraiment une bande de blaireaux. Pardonnez moi d'être targuaient. J'ai honte, j'ai honte. J'ai honte pour cette caste politique.

[00:16:13]

Alors vous aviez demandé à un gouvernement libanais composé de ministres qui devaient être, je cite, indépendants et compétents.

[00:16:19]

Voilà, voilà. Et même s'ils ne sont pas foutus de le faire, je sais, je suis réaliste. Je sais que parfois, on a du mal à avoir des ministres compétents. Moi, j'ai eu plein Pénicaud. Christophe Castaner la était. Al.Hy, je pense à long de Rugy réalise une belle bande de clowns. Enfin, quand même, il faut bien exister une demi douzaine de politiciens compétents au Liban. Merde! Vous avez beau que je vais encore devoir faire tout moi même.

[00:16:52]

Mais vous savez s'il faut que je sois aussi président du Liban.

[00:16:58]

Intérims? Au moins, ça ne me fait pas peur. C'est une passion pour le pays. Et vous avez également réclamé le départ du président biélorusse?

[00:17:06]

Oui, là aussi, ça suffit. Franchement et totalement incompétent. Il n'y a personne pour le remplacer. Vous savez, la Biélorussie en plus du libre et de la France. Si vraiment il faut s'y coller après. Et avec la Turquie, les relations sont toujours tendues. N'en parlons pas. Moi, je pense qu'il faut le remplacer. Non, mais je peux pas m'y coller. Vous savez, après la France, le Liban, la Biélorussie, la Belgique aussi.

[00:17:34]

Oui, parlons en. C'est tellement le bordel en Belgique. Ça serait mieux aussi si je me. Bon, je peux.

[00:17:41]

Très sincèrement, je connais ma capacité de travail et votre sommeil. J'aurai très bien gardé la Turquie pour m'occuper le week end. Les pays du monde fofo pour s'en occuper, il faut tout leur dire, ils font n'importe quoi. Franchement, je vous le dis, tous les pays du monde, on dirait c'est tellement le bordel. On dirait la France, c'est sympa. Bravo monsieur le Président. Bon courage pour toutes ces fonctions à venir. Didier Raoult a affirmé que des médecins des hôpitaux de Marseille diffuser des messages trop alarmistes.

[00:18:11]

On va en parler avec la maire de Marseille, mais celle qui est le médecin homéopathe, auteur du livre Arrêtez un peu avec la maire Michel, vient de la vie. De l'avis du non, mais pas sur des questions médicales. Plus de monde, ce grand de normées, oui, mais franchement, il faut mettre l'église en orbite du village lorsqu'on demande à Nakamura a son avis sur les décisions de l'Académie française. Monsieur Cabrol, c'est préfèrera Badoit à la BISHER, c'est à dire Christophe, poser les bonnes questions.

[00:18:55]

C'était encore Jean-Claude Gaudin, l'ancien maire de Marseille.

[00:18:57]

On n'aura jamais la nouvelle à bras d'intervenir. C'est pas moi, moi, moi, moi qui ai soutenu Didier Raoult, corps et âme, moi. Souvenez vous qu'il songeait à lui édifier une statue en marbre rose. Moi qui ai voulu fonder une église à son nom, je le dis, je m'adresse à lui directement à Didier Saint-Didier. Qu'est ce que tu fais, tu critiques des médecins d'hôpitaux? Marseille, mais tu n'es pas censé faire cela. Tu devrais dire qu'à Marseille, on avait raison et qu'à Paris, c'était d'accord.

[00:19:32]

On peut s'étonner en tant que croyant comme toi. Et là, tu nous trahis. Je le dis Saint-Didier, ressaisis toi.

[00:19:38]

Allez, on va vous laisser. Merci, monsieur Gaudin. Bientôt, c'est terminé.

[00:19:44]

On va retourner à Roland-Garros. Alors comment ça se passe?

[00:19:47]

Nelson Monfort Quel est le con qui a eu l'idée de faire Roland-Garros en décembre? Non, mais là, on a pas livré chargé. Quel bonheur d'être ici pour couvrir Roland-Garros! Il y a l'événement Roland-Garros où, malheureusement, malheureusement, les conditions, les conditions météorologiques ne sont pas idéales. Chaque jour, les organisateurs scrutent la météo en espérant que cela va bien se passer. Mais ce n'est plus du tout important, la météo. Il y a un toit à Roland-Garros.

[00:20:21]

On va écouter. Ce que l'on craint vraiment, c'est qu'il neige neige. Et si la neige s'accumule sur le toit du central, le toit peut s'effondrer, soit tué sur le coup. Ça a l'air chouette, l'ambiance là bas? Non, pas du tout. C'est horrible, disons le. Déjà un danger de vous faire une confidence bien chargée. Nous nous connaissons depuis suffisamment longtemps déjà un match Kraidy, Novik, Janov, on était avec du monde.

[00:20:44]

C'est chiant dans un automne pluvieux, avec personne dans les tribunes, tu as plein de métiers, surtout en France.

[00:20:52]

Cette année, c'était Nelson Monfort depuis Roland-Garros, sponsorisé par Lacoste, BNP Paribas, qui sont invités.

[00:21:03]

Oui, venus à bout et bonjour Eric Ciotti. Bonjour, avec Sophie. Vous êtes rapporteur de la commission sur le Kovy. C'est bien cela?

[00:21:12]

Oui, tout à fait. Mabrouk, je suis le petit rapporteur. Jacques Martin. Voilà, ça fait sourire Mme Leclerc. Vous Béliard, vous n'étiez pas né.

[00:21:24]

La situation sanitaire est grave. Vous soutenez les mesures restrictives du gouvernement?

[00:21:29]

Eric Ciotti Oui, vous me verrez toujours soutenir le gouvernement lorsqu'il prend des mesures restrictives. D'autant que ce n'est pas fini. Parce qu'après l'automne, vous donner un scoop. Si l'hiver arrive. Mais on n'y comprend rien dans ces mesures. C'est là où je ne suis pas le gouvernement. Les piscines sont ouvertes, les salles de sport fermées. On incite à aller aux Journées du patrimoine. Les restaurants sont fermés, ces restaurants à salades ouverts. Les salles de sport sont fermées.

[00:22:00]

Oui, oui. Jadis salle de sport fermées? Oui, mais vous savez, je pratique le body building. Oui, regardez, vous pouvez toucher ma main. J'ai tout perdu en quatre jours. De plus, on a sacrifié. Nos aînés ont sacrifié.

[00:22:22]

Oui, on a perdu 15.000 personnes, ce sont nos électeurs, un centre abri, souvent un droit de demander à Mme Leclerc. Vous verrez, vous verrez Mabon dans 2 ans.

[00:22:36]

Alors si vous faites attention, monsieur le mineur qui avait commis cet attentat n'avait pas 18 ans, il avait 25 ans.

[00:22:52]

À titre personnel, c'était un test efficace. Moi, j'ai pratiqué le test osseux. J'avais 13 ans. On m'a dit qu'à 20 ans, je mesurer un mètre 96. Ce n'est pas très fiable. d'Erreur, certes, mais que de 44 cm, puisque je fais un mètre cinquante de chaussures gagné.

[00:23:17]

Chaussettes d'hiver, même en été. Ça fait gagner un cm à 2 cm, donc jeudi. Pourquoi ne pas les utiliser? C'est l'appel que je lance. Merci Eric Ciotti. Vous pouvez m'aider à descendre de ma chaise Houssein l'annuaire et l'annuaire. Vous voulez bien prendre la suite? Allez, bonjour, bonjour à tous, bonjour à tous. Bienvenue sur Europe1. Welcome to win. Comme dans le mythe, on est américain, avait compris ce matin du jour.

[00:23:58]

C'est le premier débat qui a eu lieu cette nuit aux Etats-Unis débat entre Donald Trump et Joe Biden, respectivement 74, 74 et 77 ans aux Etats. Je crois qu'ils appellent ça un débat. Nous, on appelle ça une partie de bridge. Les deux candidats ont copieusement insulté. On a entendu des extraits ce matin sur Europe1. Oui, on aurait dit la fin de match. PSG Web en moins violent, bien sûr. 150 ans à eux deux.

[00:24:25]

A part un lancer de dentier, ça ne pouvait pas être vraiment spectaculaire. Et puis l'autre info, l'info, ce sont les 28.000 suppressions de postes chez Disney. Malheureusement, aux Etats-Unis, il y a un Donald qui a encore du travail. Bien oui, il était facile. BLT, un super liquette Disney rose et blanche en plus ce matin, la liquette Disney. La Presse parlait du problème des mineurs isolés. Vous savez, ces délinquants mineurs qui traînent dans les rues et que la police ne peut pas incarcérer.

[00:25:00]

Bonjour François Bayrou.

[00:25:02]

Bonjour, vous êtes haut commissaire au plan chargé de penser la France dans 30 ans. J'imagine que la délinquance des mineurs est un sujet qui vous touche.

[00:25:12]

Mais oui, je lis bien merci monsieur Bill Gates, les autres, tous les patrons, tellement il y a de renouveau chez moi. J'ai eu une grande idée pour la France et je suis en mesure de vous dire que dans 30 ans, il n'y aura plus de mineurs délinquants. Ah bah, c'est génial! C'est quoi votre super idée? Alors on attend 30 ans, car dans 30 ans, on est un mineur de 15 ans aura 45.

[00:25:56]

Il ne sera donc plus mineurs, délinquants, peut être les plus mineurs, délinquants de 45 ans, mais la moitié du problème. Intéressant le problème des délinquants de 45 ans. Je n'y ai pas encore réfléchi. Si on a 30, 30 ans de plus, ils auront 75 des personnes âgées délinquants, ce qui est beaucoup plus rare chose en son temps. On a bien avancé avec vous. Merci de venir. C'est bien quand on en vient à ce scandale à la SNCF.

[00:26:34]

À la SNCF, des contrôleurs ont caché qu'il était porteur du coronavirus afin de ne pas perdre leur salaire en se mettant en arrêt maladie. On va en parler avec notre délégué syndical SNCF, Monsieur Régisse.

[00:26:46]

Bonjour, bonjour a tous Zaghouan les uns sur ligne SNCF, c'est tous des Phéniciens ne pensent qu'à glander et faire la grève. Ben non, Boullay les médisants. Quand on travaille à la SNCF, on bosse. Même quand on est malade et malade, on travaille dans le contexte actuel, c'est inconscient. Pourquoi ils font ça? Parce qu'on leur ordonne de pas travailler. Dire ce fond, c'est des rebelles travaillent des rebelles, on nous dit qu'il faut travailler, on travaille pas, on ne peut pas travailler, on travaille comme ça, on fait la grève du pas travailler et la grève du travail, c'est le travail.

[00:27:40]

Vous êtes un petit peu difficile à suivre quand même, mon naye? Ben oui, demander moins de rester de la grève, de rester, partir, rester. D'accord, c'est compliqué. Allez, Ségolène Royal va intervenir régulièrement sur elle.

[00:28:01]

Si l'ancienne candidate à la présidentielle reviendra régulièrement sur le plateau de l'émission en toute franchise le dimanche soir. Bonjour Madame Royal, oui, oui, bonjour.

[00:28:10]

Bonjour Madame Julie. Monsieur Billio, monsieur Kobol. Écoutez, je commence une nouvelle carrière chroniqueuse télé de me retrouver sur LCI.

[00:28:23]

Si vous êtes au cœur de l'info, c'est notre langue. Le slogan Voyez, je suis corporate, on écoute pas le monde changé. Nous aussi, il faut écouter le monde changer le cul vissé sur notre chaise, à écouter bêtement. Non, non, mais les gens au cœur de l'info. De plus, on a dit de rester poli. Alors pourquoi avoir affiche une publicité? Oui. Alors pourquoi avoir accepté ce poste de chroniqueuse, SégolèneRoyal? Non, je pense.

[00:29:00]

Pourquoi avoir accepté ce poste de chroniqueuse? Elle sait écouter. Je vois que les ponts entre les médias et la politique, soyons soyions observateurs, limitent le pont entre les médias et la politique, permettent de faire des allers retours riches d'expériences. Voyez Eric Dupond-Moretti, Roselyne Bachelot. Forcément, ça inspire. Bah oui, mais écoutez, le parcours de Roselyne est intéressant. Tous les Français se moquer d'elle. Elle est partie faire chroniqueuse sérieuse, puis chroniqueuse rigolote, puis membre des Grosses têtes à raconter des histoires belges et lebilan auxquelles idylles.

[00:29:38]

Un retour au gouvernement avec une Popaul hérité, une peau difficile qui a beaucoup fait pour la popularité gonflée à bloc du. Ça m'a par le parcours et inspirant. Je trouve que c'est une stratégie pour vous. Alors oui, c'est inspirant. Voilà aussi, si nécessaire. J'ai la fibre pour faire partie de la bande à Laurent Ruquier.

[00:30:04]

Vous connaissez mon côté rigolo connu de Dieudonné? J'ai une bonne blague et si vous me permettez, je dis pas tous les jours. Alors, c'est l'histoire d'un aveugle qui rentre dans un bar, puis dans une table, puis dans une chaise, dans un puits.

[00:30:22]

Non merci. Ouais, c'est bon, Ségolène Royal? On a compris. Elle est irrésistible. On l'a confirmé. Elle ne cherche pas des chroniqueurs. Anne Roumanoff, on va lui en parler sur votre antenne. Je fais une demi saison de blagues pour dire je bascule. Je repars à la conquête de 2022. C'est assez grognon, grognon, mais pour moi.

[00:30:48]

Bonjour Julie.

[00:30:50]

Bonjour et bienvenue sur Europe1. Merci Sonia pour cette interview de Thibault de Montbrial qui nous a appris qu on allait avoir plein d'attaques terroristes à venir. C'est bien, c'est tout ce qui vous manquait pour bien finir. Deauville va. Voyons le bon côté des choses sur lesquelles il pleut. Il pleut de partout. Mais heureusement, on va tous mourir du terrorisme avant et après. C'est bien parti pour cette partie d'année. L'actualité, c'est bien sûr Olivier Véran qui devrait annoncer de nouvelles mesures restrictives ce soir et probablement la fermeture des restaurants parisiens.

[00:31:22]

A ce sujet, Philippe Etchebest a défendu les restaurants en voulant nous rassurer sur les mesures d'hygiène. Mais franchement, les juges diront il est gonflé. Ça fait dix ans. Dix ans que tous les jeudis soirs, dans Cauchemar en cuisine, il montre que toutes les cuisines de France sont dégueulasses. Qui qu'il filme des chefs dans leurs plats, qui ont des souris et qui font des crottes dans la tarte aux abricots. Il faudrait croire quand il nous dit qu'il n'y a aucun problème d'hygiène dans les restos.

[00:31:49]

En tout cas, ce ne sera pas Top Chef. Y compris talk show. Apparemment, depuis l'autre. L'autre info sur les taxis? Oui, les taxis voleurs, nous l'avons dit, qui sont prévus à Paris pour 2024. A ne pas confondre avec les taxis voleurs qui, eux, sont déjà là et qui emmènent les touristes de Montmartre à Châtelet en passant par le taxi ce soir. Julie Depardieu, excusez moi, la voilà. Je m'inscris en faux.

[00:32:14]

Taxi voleurs! En tant que maire de Paris. Anne Hidalgo annonce que si il y a la création de taxis volants, eh bien de façon concomitante des vélos volants pour emmerder la circulation est arrivé à bout des embouteillages dans le ciel, maintenant à Paris.

[00:32:40]

Il y a donc eu cet énorme bruit, hier, causé par un Rafale qui a franchi le mur du son. Un évènement somme toute insolite décrypter toute la journée d'hier sur BFM TV. Ça va, ça va, ça va changer. C'est bon, c'est bon, c'est bon. On a suffisamment parlé de remuer le couteau dans la plaie. Tu seras sympa. Bonjour Marc-Olivier Fogiel. C'est vous qui dirigeait maintenant BFM TV. C'est vrai, ça ne vous a pas plus.

[00:33:03]

La manière dont vos journalistes ont traité l'info? Tu rigoles ou quoi? Il y a le débat entre 30 et Boyden pour contrôler la première puissance mondiale. On a la crise sanitaire comme sujet à l'attaque sur Charlie Hebdo. Les gens me disent qu'est ce qu'ils font? Ils prennent l'apéro tranquille sur mes plateaux pendant 8 heures d'affilée en parlant du gros navions un café boum! Ils m'ont fait venir. En même temps, ils m'ont fait venir quatre généraux de l'armée de l'air, experts de l'aviation civile, trois ingénieurs du son et des pilotes de chasse.

[00:33:29]

J'en ai eu pour cette 7600 barricadent 1600 balles de taxi, remboursé pour une bande de glandulaires, racontent leur petit voyage en avion. Les feignasses!

[00:33:41]

C'est vrai que les gens castex, notre premier ministre, recevra aujourd'hui les différents maires de France pour discuter des mesures à prendre pour empêcher que la de 19 continue à se répandre. On est en ligne avec lui. Bonjour Jean Castex, bonjour Julie. Bonjour Belliard, Aratos. Vos collaborateurs? La rédaction? Effectivement, en tant qu'élus locaux, il est normal que reçoivent les élus local des opérations de notre beau pays. J'attends donc de sa part et libèrent Paris, Toulouse de Lyon.

[00:34:20]

Ha ha!

[00:34:21]

Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! De côté rangeaient. Je sais, je savais. Je pense qu'il faut instamment fermer les bars, les restaurants, les salles que l'on attendait, vous n'êtes plus maire de Lyon. Vous avez été remplacé par l'écologiste Grégory Dousset, alors arrêtez de rapporter gros. Vous tenez vraiment à ce que celui qui prenne des décisions, ce soit l'autre dont vous avez cité le nom l'écologiste.

[00:35:04]

Franchement, je prends Mme Steny à témoin verdes. C'est des cons, Grégori. Tout, c'est là où il va dire que tout va bien. Grand peu soigneux. C'est ça, les Lyonnais, avec des décoctions de fenouil à l'huile essentielle de mandarine. La situation est grave. Moi, je vais vous dire une chose je n'ai pas envie de me retrouver avec un tube dans la gorge parce qu'un hippie, je veux du jeune. Ce réseau a voulu nous protéger du vide avec du beurre de karité.

[00:35:42]

Déjà, je veux dire pas très bien comment ça ne se sentait pas très bien à côté des symptômes inquiétants. Oui, je suis comme la mère. Je suis incapable de courir 30 km.

[00:35:59]

Quand j'essaye et je peux vous montrer quand j'ai essaye de courir dès le démarrage, je prends appui sur ma jambe gauche ayant été arrêtée, puis devient une jambe, comme vous dites racolent. Allez, on va revenir sur les débats entre Donald Trump et Joe Biden. Débat qui été un véritable pugilat entre les deux candidats, âgé de 74 et 77 ans. D'ailleurs, on me dit dans l'oreillette qu'une experte souhaite livrer son analyse sur notre antenne. Allô, bonjour madame, vous êtes experte en politique américaine.

[00:36:34]

C'est ça?

[00:36:37]

Allô? Oui? Ah bon? Oui, la secrétaire médicale? La maison de retraite Pétunia de Bordeaux-Mérignac. Je ne suis pas experte en politique américaine. Je suis experte en bagarres de vieux et j'en fais pas. Mais il avait des cheveux blancs, résume. Pendant l'été, je suis à moi, je suis là. Dites moi comment a t on vu alors? Comment vous l'avez trouvé, ce débat? Les deux candidats auraient été odieux, non?

[00:37:28]

Moi, j'ai tout trempé, monsieur Bidets. Très courtois. Si vous saviez bien pire, vous savez, il faut savoir. Par définition, un billet, c'est méchant, ça fait pas mal parce que les gencives. On revient au débat là. Mais qu'est ce que vous retenez vous? Christiane. Écoutez, quand vous regardez deux candidats américains, vous dites qu'il faut vraiment reposer la question cruciale à la fin de vie. Est ce que c'est? Est ce que c'est humain de laisser deux personnes de cet âge s'humilier comme ça en public?

[00:38:10]

Les Américains ne n'est pas à faire. Les chez Caldoches, c'est terrible, a asséné. Certains. Et bientôt Cristiane. Bon courage. Ce qui s'est passé n'est pas terminé. On va, on va filer à Roland-Garros.

[00:38:38]

Je crois ou je sais, ça va faire un petit pas. Les gradins sont vides. Ce qui tombe bien d'ailleurs, puisque les joueurs ont besoin de silence. Ecoutez bien à ce sujet. Lors d'un match, les joueurs et l'arbitre ont demandé à Nelson Monfort de se taire. Ces commentaires des joueurs avaient visé avec une balle. Nelson bonjour Angélique. Ce sont des petites histoires, ces petites anecdotes qui font le sel à Roland-Garros. Mais en même temps, on est au travail, oubliant cette péripétie puisque ça va être un match absolument passionnant dans ce tournoi fantastique à Roland-Garros.

[00:39:16]

C'est un tournoi qui, évidemment, marquera l'histoire du sport. Ta gueule pendant un tournoi? Un tournant qui marquera l'histoire du sport, car chère Julie, c'était extraordinaire. Ne pas lâcher là pour rester poli. Même jeune homme, je fais mon métier. J'essaye de donner envie aux gens de regarder votre tournoi de merde où il n'y a personne et où il pleut. Quel sans gêne! Franchement, en plus, je l'ai entendu, c'est un Français. Comme si j'allais faire pommée.

[00:39:54]

Un joueur français. J'y arrive très bien tout seul. Franchement, on n'a pas besoin d'aide. Oui, mais pas Patrice. Patrice ne passe pas une balle dans la gueule. En même temps, quand on n'est même pas foutu mettre une balle dans un service dans un appartement, on n'essaye pas de viser une tête nulle. Je préfère passer le flambeau à l'homme qui vous fera le mieux, j'en suis sûr. Vivre le tournoi, notre ami et collègue Charlie, tu prend le relais.

[00:40:32]

J'en peux plus.

[00:40:34]

Le tournoi se poursuit. Un match qui oppose le dernier quart de finaliste du tournoi Dierick, Nelson Monfort. Même si on pouvait parler du jeu sur le court. Avez raison, beaucoup de choses dans les tribunes. Ca va être Fred Godard. Son gros plan d'une chaise vide, d'une autre chaise vide que la pluie fait son apparition. À l'instant, il pleut beaucoup. Jean-Paul Belmondo, qui Mando Jean-Paul, qui semble encore avoir confié à l'instant personne Patrick Bruel en paddles pour rejoindre en particulier avec cette décision, de le faire jouer au mois de décembre.

[00:41:33]

Mabrouka, c'est pas Marlène Schiappa et mon invité ce matin. Bonjour Marlène Schiappa, mais pas le disque du bureau. A quoi faut il s'attendre dans ce discours?

[00:41:49]

J'en comprends pas quand on est en train de manier un autre masque campaniens campanien noir avec un éclair pour symboliser et rendre hommage aux victimes. L'ex Santéclair rouge et un mince également super ont préféré le Flash Gordon. On ne vous comprend pas.

[00:42:18]

De toute façon, on ne comprend pas le gouvernement depuis le début de cette. Pas aussi pour être très clair et pour répondre à votre question sur le séparatisme. Il y a des trous dans la raquette. C'est vrai, les balles passent au travers de la raquette. Il faut les résoudre. Nous allons les résoudre. Oui, en gros, le gouvernement, c'est un petit peu un joueur français, mais pas en gros. C'est toujours la faute à tout ça.

[00:42:48]

On a tous des Basques ici. J'espère qu'on nous entend bien tout de suite. On retrouve Mathieu Béliard pour les toilettes. Bonjour à tous. Bonjour et merci d'avoir respecté les règles sanitaires. Bonjour à tous et bienvenue dans l'actualité. C'est bien sûr. Nous l'avons appris en exclusivité sur Europe 1, 7 minutes après la prise d'antenne, ce matin à 7 heures. C'est Donald Trump qui est positif au Kovy. Les symptômes, on les connaît. C'est l'absence de goût de Donald Trump.

[00:43:15]

Vu ses costumes trop grands, son visage orange, Casimir et ses cheveux étaient au courant pour l'instant. Est ce que Donald Trump va appliquer lui même les remèdes qu'il préconisait? Boire un litre de détergent, comme il l'avait dit il y a quelques mois? On ne sait pas. En tout cas, on croise les doigts, on l'espère. L'autre info, c'est la tempête Alex qui frappe la France. L'occasion de faire un point. Justement, on a parlé avec Laurent Cabrol.

[00:43:43]

Moi, je pense ce un grand soleil partout. Il fait beau. Les réseaux d'eau chantent pour dire aux auditeurs le ciel d'un bleu lumineux, mais il fait pas beau du tout. Et il y a même une tempête dans l'Ouest. Moi, je vous donne la météo de mon cœur ce matin. Il fait très beau. Je suis d'excellente humeur. Olivier Véran n'a pas annoncé de fermetures de bars pour autant. Brise rafraîchissante vivifie. Disons le, les poumons, c'est très bien.

[00:44:19]

Moi, je chante la vie, je danse la vie. Merci pour cette bonne humeur quotidienne. Même quand il pleut, même quand il fait nuit. C'est bien sûr les annonces d'Olivier Véran qui ne ferme pas pour l'instant. Pour l'instant, pour l'instant. Pour l'instant, les révélations. Excusez moi, mon cher, vas Robiliard. Chaque couleur. Il faut quand même préciser que vous écoutez Jean-Michel Apathie. Une tempête? Des attaques terroristes? La pluie? Le froid?

[00:44:57]

Un chemin. Il n'y a pas besoin de nous demander de rester chez nous. De toute façon, on ne serait pas sorti déprimé.

[00:45:04]

Je peux vous dire qu'on a envie de les verts.

[00:45:09]

Jean-Louis, on va faire un point sur les annonces d'Olivier Véran, évidemment. Pour l'instant, pas de restrictions supplémentaires. La situation est cependant de plus en plus préoccupante à Paris, à Lyon, Lille ou Grenoble. On va demander d'abord son avis à un médecin.

[00:45:21]

Bonjour Michel Cymes. Bonjour Marina. Écoutez, vous le disiez à l'instant, c'est de pire en pire. Mais le gouvernement ne prendra des mesures que si ça empire encore. On va attendre qu'il y ait beaucoup de malades pour éviter qu'il y ait des malades qui consiste à faire de la prévention. Une fois que la pandémie est passée, si vous voulez, ça ne vous sent pas très convaincu. Cela dit, ecoutez Marina. Je vais prendre un exemple pour un auditeur.

[00:45:53]

Je comprends, mon cher Mathieu. Avez vous vu, pardonnez moi, cette question un peu intrusive. Avez vous déjà eu un rapport sexuel à la thyroïde?

[00:46:01]

Vrai ou faux? Je ne sais pas ce qui pourrait m'arriver, mais par inadvertance, je préfère demander. On ne sait jamais. Ce serait comme mettre votre préservatif une fois que la dame est rentrée chez elle. Ça ne sert plus à rien. Je ne sais pas si vous étiez informé. Vous avez déjà payé votre MST? Je prends venant, je prends des trucs, des exemples sexuels parce que les gens comprennent. N'allez pas croire que j'ai l'esprit mal tourné.

[00:46:26]

Merci, merci Michel.

[00:46:28]

Olivier Véran a donc fait un point, hier, sur l'évolution de l'épidémie. Paris a franchi les seuils d'alerte maximum. Le gouvernement prendra éventuellement des mesures lundi si la situation normale commence à prendre.

[00:46:42]

Jean-Claude Gaudin bonjour monsieur Gaudin. Vous n'êtes plus maire de Marseille. C'est Michel Romain-Rolland qui est maire? Oui.

[00:46:48]

Il s'agit bien de ensemble. S'empile dans l'ordre de maire Michel l'ACEI, le citoyen Gaudin, qui n'est pas un homme politique de Paris. Paris explose toutes les cotes d'alerte, mais on ne fait rien. Alors qu'à Marseille, pour trois villes qui on sait, on nous a fermé les restaurants, les bars et les salles de paris clandestins, les salles de sport. Vous tombez si bien. Un, deux poids, deux mesures, en quelque sorte.

[00:47:15]

Deux poids, deux mesures. Pourquoi? Parce que vous ne trouvez pas qu'il y a deux poids, deux mesures? Mais c'est scandaleux que les bars parisiens. Vert. De toute façon, le chemin entre vous et moi, je veux vous dire les choses que ça commence à bien faire le grand vide ou pas qu'on vide. C'est scandaleux que les bars parisiens restent ouverts 17 euros le Coca Light, servis sans un bonjour par hipster moustachu dans les bras recouverts de tatouages.

[00:47:38]

Scandale. Moi, quand j'étais jeune, les tatouages sur les bras, ça voulait dire qu'on avait fait de la prison. Aujourd'hui, ça veut dire qu'on fait des d'aytré de vinaigre balsamique dans des assiettes carrées au combat des jus de papaye au prix du pétrole qui mériterait la prison. Ce genre d'attitude, il y en a assez du deux poids, deux mesures. J'aime mieux les traits de vinaigre balsamique sur la jambe. Le revers quand il n'est pas génial.

[00:48:07]

Allez, un masque noir! Un sondage Ifop paru dans Marianne sur les tenues des lycéennes a provoqué un vif débat. Le sondage demandait aux Français quelles sont les tenues qu'ils jugent acceptables pour les lycéennes. Le crop top du top? L'absence de soutien gorge, les jupes, toutes les tenues sont passées au crible.

[00:48:33]

De Villiers, vous vouliez réagir à ce sondage?

[00:48:36]

Bonjour, je tiens à réagir, scandalisés par ces résultats qu'on cherche à réglementer.

[00:48:45]

La tenue des lycéennes, ça vous choque, mais ne rêve pas. Au contraire, je suis choqué qu'il subsiste. Si je lis bien ce sondage, une proportion de Français qui avoisine les 40 pour cent et qui trouvent normal que des lycéennes exhibent leurs tétons, leur nombril et même leurs cheveux. Mais enfin, pourquoi les lycéennes se posent la question tiennent tant à se déguiser en casse croûte pour Dominique Strauss-Kahn ce soir là. Quand est ce que la Vierge Marie baladait les tétons et le short au ras du sillon fessier?

[00:49:23]

Les détracteurs de ce sondage lui reprochent de sexualisées le corps des femmes. Les femmes en ont assez de n'être qu'un corps aux yeux de certains hommes. Arrêtons un tour de grâce à ce débat grotesque. Baby! Mais bien sûr qu'un homme désire une femme pour son corps et sa beauté ne va pas à désirer pour son esprit. Vous avez déjà fait la conversation? Une femme vous prend à témoin, monsieur Bayat. Voyez bien ce que je veux dire sans discuter via ma bouche tous les matins.

[00:49:54]

Collectivement, c'est pas drôle de nous mentir collectivement. Le corps d'une femme est ce qui intéresse l'homme, car c'est c'est la matrice, c'est le réceptacle, le réceptacle sacré, le tabernacle de la fécondité. Soit il n'y a pas de l'ALAT, soit fier d'être un tabernacles de fécondité claire et laisse les travaux intellectuels à des gens comme moi. La France se sortir agrandie, mais c'est fini, terminé.

[00:50:26]

On va parler tennis. L'édition de Roland-Garros 2020 est vraiment très particulière. Plus le temps passe, plus les conditions empirent. Bonjour Nelson Monfort. Bonjour, j'ai un joli doucement. Excusez moi, car je ne voudrais pas que les gens, les joueurs me prennent pour cible, car je parle trop fort alors que nous, à l'instant. Un échange magnifique revêt un très, très beau revers. Nous avons une balle, mais pas une balle. Raté. À écouter le jeune homme, il faut tenir compte du vent.

[00:51:09]

Oui, oui, oui, oui, oui, oui, vous en parlez. Le temps empire, mais vous le voyez, on s'adapte. Entre deux bourrasques déjà bonnes nouvelles, les joueurs français gardent leurs fondamentaux. Gaël Monfils aurait pu être déstabilisé par ses mauvaises conditions. Le vent aurait pu ramener ses balles dans le court. Mais non, non, non. Il a su trouver les ressources pour satelliser la plupart de ses balles dans les bâches. Les défaites françaises?

[00:51:33]

Qu'est ce qui se passe d'inhabituel de nouveau sur Nelson? Excellente question. Effectivement, la pluie, le vent, la grêle, la neige changent légèrement la physionomie des matchs, mais aussi le profil des joueurs. J'en veux pour preuve les deux prochains simples. Rafael Nadal va rencontrer Mike Horn sur le central. Djokovic va affronter Jean-Louis Etienne sur le Suzanne Lenglen. Pardon, Étienne? Ce sont des explorateurs, pas des tennis. Si je suis, les trois quarts des tennismen se sont barrés.

[00:52:04]

Ma chère Julie, je vais vous dire la vérité. Il faut bien trouver des gens, des gars habitués à des conditions extrêmes. Alors, lundi, pour la suite de ce tournoi qui s'annonce de plus en plus insolite, à vos.