Happy Scribe Logo

Transcript

Proofread by 0 readers
Proofread
[00:00:00]

Clair Hautcoeur oui, Houes, Boynton, Guévin même buzzent Mo sonnèrent ou Yuga Pronostic Access to a World of Pain, a fait savoir au Eustathe heurté une vignette vidéo Japy Tiga puisque Easy Access exploite Winifred I Want to Do Something Nabatiyeh, Roubini Holder digipack vidéonautes s'ils sont âge à Kleenex la veille Labopharm, Wendling, Schwyz, Oh Tunneling de Poitiers, de New York, laThaïlande, Trappes Violante Innervé Way, l'Erg a infligé ou Horwitz chaud, l'absinthe, schillings schillings, Les Roquelle, même d'Échallens.

[00:00:34]

Lire La gueule de bois de St-Urbain. On ne souhaite pas Neufeld, ce nouvel 21 de tout simple fait. Je parle aussi.

[00:00:39]

Loys, vous écoutez RMC? Tout de suite, Lionel Messi. Ce qui s'est passé ces deux derniers jours est très grave, ce n'est pas normal. La manière dont Messi a dit au Barça qu'il voulait s'en aller Mercedes laisse imaginer une quinzaine de whisky ne s'est pas présentée au fond de l'entraînement. Quand, en plus, ce joueur est le capitaine d'idole le plus aimé depuis des années, celle ci est entré dans une guerre personnelle, humaine et juridique. Ça se termine par un accord ou douvrage.

[00:01:14]

C'est ça, ça faisait place. Manu, Petit, capitaine Larqué sont toujours là, bien sûr. Je le rappelle Julien Cazarre, que vous avez entendu également pour débattre autour de Lionel Messi et de sa volonté, donc, de quitter le Barça. On a énormément parlé la semaine dernière. Il ne s'est pas présenté à l'entraînement hier. Est il en train de ternir son image vis à vis d'un club qui lui a tout donné 32 16? Appelez nous pour en débattre.

[00:01:35]

On fait un point sur les infos du jour. Mohamed le transfert à City que beaucoup imaginaient comme facile à conclure. Il a peut être un peu de plomb dans l'aile, mais beaucoup de plans en elle même. Parce que la Liga a officiellement communiqué en expliquant que le contrat de Messi était toujours valable, que le FC Barcelone était dans son bon droit et que la clause qui permettait de libérer Messi n'était pas valable. Ça, c'est l'information la plus importante.

[00:01:58]

Et les autres informations, il y en a une qui est toute fraîche. C'est le départ de Jorge Messi qui vient et qui vient de quitter l'Argentine pour rejoindre Barcelone et qui va rencontrer le président Josep Maria Bartomeu ou demain, une rencontre très attendue par tous les médias argentins et les médias espagnols. Ça a été un moment assez exceptionnel demain et devant le siège du Barça, il y a déjà plus de 50 journalistes qui font le pied de grue. Et l'autre information, c'est une information qui nous vient de nos confrères argentins qui expliquent que Pep Guardiola aurait téléphoné à Lionel Messi en lui en lui disant Reste à Barcelone.

[00:02:30]

C'est mieux pour toi, c'est mieux pour ton histoire et c'est mieux pour ta carrière. Ça me rappelle mon ex et patati patata. Si l'opération financière est compliquée à réaliser, l'opération financière pour la direction de City semble de plus en plus compliquée. Et on estime qu'on n'est plus là la possibilité de faire Messi gratuitement. Mais qu'on est sur un transfert négocié que le FC Barcelone et que le FC Barcelone ne fera aucun cadeau. Ah, mais si vous voulez qu'on débatte également autour de ce qu'a raconté Fred Hermel hier à notre correspondant en Espagne, Laughton, notamment en disant ca à Barcelone, il commençait à y avoir un petit sentiment anti-Morsi sur cette affaire là.

[00:03:07]

Parce que le Barça a aussi apporté énormément de choses à Messi, que ce soit lui qui en a parlé tout à l'heure lorsqu'il est arrivé très jeune. Le Barça, lui, a payé son traitement pour sa croissance, le Barça, qui lui a aussi donné énormément de gros salaires toutes ces années qu'il a prolongé à chaque fois de manière automatique. Et ben, on a l'impression peut être de bien qui quitte le navire au moment où il est en train de couler.

[00:03:30]

Alors, est ce que Messi est en train de ternir son image au Barça 32 16? Manu, toi, l'ancien de la maison? Pour moi, l'image, le ça, oui, c'est vrai. Allez Écolosol! Sincèrement, al Écolosol, c'est pas ce qui se passe à l'heure actuelle avec son club qui va venir ternir son image. En revanche, je pense que ça va ouvrir les yeux de beaucoup, beaucoup de fans sur Messi parce qu'on entendait des rumeurs justement sur l'égo surdimensionné, ce joueur là, sur des joueurs qui étaient potentiellement des rivaux en termes d'image.

[00:03:56]

Que ça soit grêves, Manbij? Oui, oui, les deux dernières années. Impressionnant. Les joueurs des très grands joueurs ont été éliminés parce que Messi ne le voulait pas. Là, on est en train de se rendre compte que Messi veut quelque chose. Si tu donnes pas, c'est la guerre, c'est non. On rentre dans des considérations, des états d'âme, d'ego, de faire des de, leur disait. Les autres joueurs. Oui, en revanche, son image, pour moi, il a 33 ans.

[00:04:19]

Il n'a plus rien à prouver. Il est six fois Ballon d'or, il est un des meilleurs joueurs, sinon le meilleur joueur de toute l'histoire du football. Oui, sportivement, il a pas de soucis. Mais humainement, est ce que ça te surprend? Parce qu'avec toutes les rumeurs qu'on entend depuis une dizaine d'années. Moi, ça me surprend que Manu, t'es dans le milieu du foot, mais les gens ne le savaient pas forcément. Le grand public ne le savait pas forcément et découvre ça encore plus de se dire que Messi, c'est pas le petit personnage qu'on nous a tant écrit pendant des années.

[00:04:43]

Je un gentil humble qui ne dit absolument rien, pas un mot plus haut que l'autre. Même dans les interviews, on découvre que c'est un joueur de football qui a plus que du caractère, en fait arrogant et donc, en gros, qui estime que le FC Barcelone, c'est lui et que si on ne répond pas à ses exigences, il par monts et vallée, il a pas eu la même fin de carrière. Contre, on peut citer Ronaldo à Madrid.

[00:05:05]

Ronaldo voulait un nouveau défi, ne s'entendait plus avec le président du Réal. Il est parti par la grande porte. Voilà, il est parti. Il a été à la Juve, Messi. Je pense que cette affaire va laisser beaucoup traçaient supporteurs du Barça et Messi, a t il parle en termes d'empathie créée par ce Perceptives Circus. On enlève juste le foot en terme d'empathie. Il a zero, lui. Oui, c'est quand tu as besoin de Neymar, crée l'empathie Ronaldo et crée de l'empathie.

[00:05:30]

Mais il, mais ici, parce qu'il y va avoir des phrases. Mais il crée de l'empathie. Il a un côté quand il se bat, quand il en fin de match, pendant Messi. Vu le nombre de fois où, quand ça perd, il me regarde. Ses pompes, il en a rien à cirer. Contre la France, l'Argentine, à la fin du match. Je veux bien ton argument. Il a mis sportivement le club tellement bien Matignon que tout ce que tu me dis sur l'empathie, la relation avec les supporteurs quand sportivement apporte tant de choses que ça.

[00:05:57]

Est ce que je te dis que est ce que ça peut être étonnant quand tu vois à quel point il montre si peu d'empathie dans la vie? Alors d'accord, dire qu'à un moment donné, on est dans la logique de cette attitude. C'est quand même pas Bozo le clown. Alors là, on n'était pas dans Saltimbanques. Là, c'était l'analyste qui nous a parlé. Oui, il allait bien, oui, mais là, j'analyse la personnalité, c'est vrai.

[00:06:14]

Est ce que je le prends dans une forêt, alors? C'est le comportement que je l'avais knives à lui? Non, a priori non. Réactif, à la limite, une partie de buzz ou de FIFA sait le faire. L'heure où la propriétaire d'Ibiza, qui commençait même à ternir son image au Barça je vais reprendre de concernant la séparation, ne verra pas l'un des arguments phares majeurs de Julien. Parlant de Solex, il n'y a aucune séparation qui se passe bien.

[00:06:36]

Alors, on sait pas. On sait pas si Messi partira ou ne partira pas. Que l'on imagine que Messi était un garçon. Pardon, mais c'est pas vrai, ça yokozuna sur 51 ans maintenant, quand il y en a un qui n'est pas d'accord, quand les deux sont d'accord, c'est pas pareil. Quand Yannick n'est pas d'accord, ça ne fait très bien, oui. Moi, je vous parle, je vous parle du vécu. Mais Jean-Louis Ventriculaires Bouglé dans le rêve de faire passer dans le foot anglais en lisant les noms, les olé olé olé.

[00:07:03]

Ah mais moi, je suis resté dans le foot. Un attaquant. Imaginez. Imaginez que que Lionel Messi était un ange qui est resté 20 ans au Barça. Ça sans rien dire, alors qu'il a porté ce club au pinacle que ça existait. Il a été absolument stratosphérique, même si aujourd'hui, il est de l'autre côté de la montagne. C'est mal connaître l'état d'esprit d'un champion. Il a tout simplement l'état d'esprit d'un champion, c'est à dire que il est égoïste.

[00:07:32]

Il est casse pieds. Il est, il est où? Il veut gagner tout le temps, tout le temps, tout le temps, comme le sont tous les grands champions dans toutes les disciplines. De temps en temps, Siku, si vous fréquentez d'immenses champions en dehors de leur sport, ils vont être absolument charmants, sympathiques, mais qu'ils sont dans leur dans leur discipline sportive. Ce sont des gens qui sont insupportables et imbuvables. J'imagine que c'était le cas de Lionel Messi, mais il en faisait tellement que bah, on lui passait.

[00:08:09]

Et puis il régler tous les points, régler les problèmes tous les des semaines sur le terrain et régler les problèmes toutes les semaines sur le terrain? Et quand on parle de ternir l'image, je n'ai pas le sentiment d'une image exceptionnelle. C'est un joueur qui, évidemment, est adulé, adoré. On n'a pas la carrière de Messi sans que ça. Ça suscite de l'engouement et ça suscite évidemment des sentiments. Mais s'il part de Barcelone et il est pas encore parti d'après ce que dit Ben, il n'y a pas de loind'être.

[00:08:48]

Il n'y a pas beaucoup d'acheteurs. Il n'y a pas beaucoup d'acheteurs. Et s'il l'est, les supporters de Barcelone seront évidemment déçus parce qu'il part, mais qu'ils partent couper. Même si c'est passionnant comme d'habitude. Le problème, j'ai la question que je vous pose, c'est pas sur le fait de partir. Les joueurs, ils ont le droit de partir. Il n'y a pas de souci. C'est les conditions du départ. Le fait qu'ils sèchent un entraînement.

[00:09:11]

Le fait qu'ils réclament absolument son départ alors que bon, on sait que va avoir des élections au Barça la saison prochaine, alors il a pu avoir au bout du temps un contrat quand le loyer diminue et quand ils vont faire les choses différemment. Et Carbonell délégué? Mais oui, mais tu sais que la nature humaine a quand même cette faculté de n'oubliait d'un oubli très, très rapide, notamment en football. Alors je comprends. J'imagine que les supporteurs du Barça, s'il devait y avoir des pas, seraient évidemment frustrés.

[00:09:39]

Lui le lui reprocherait, mais dans 6 mois, dans un an. Mais si ça ne pose pas de soucis depuis quelques jours, on entend, on entend dire oui, c'est Messi qui fait le Barça, mais sans le Barça, il y aurait pas Messi. Voilà, on le disait, Fallaci, c'est un mal armé qui a le plus important abandonné juste parce que c'est pas la police, parce que c'est le Barça qui créé Messi. Sans ce fameux traitement, sans le voyage, sans le fait que le Barça et récupérer Messi, eh bien, il n'aurait pas eu de Messi aujourd'hui, donc un moment.

[00:10:09]

Moi, ça me gêne un peu des joueurs qui se placent au dessus de l'institution, même s'ils ont été exceptionnels. Et pour aller dans ton sens. Le Barça a existé avant Messi et le Barça, avec qui il aura des applications avant et juste avant toi, Ronaldinho et Eto'o? Exactement. Et alors qu'en revanche, on sait pas trop ce que donne Messi sans le Barça? On le sait, avec l'Argentine, ça n'a pas été tout le temps.

[00:10:28]

On sait quand on sait que Messi, avant le Barça, ne jouait pas. Il était à présent, il ne jouait pas en professionnel bas. On peut lui reprocher T'as raison, effectivement. Quartanier, alors à mais légende Barça. Pas gazinières non verbal sans fin. Ouais, on aime bien les débats sans fin. Moi, j'aime bien. En tout cas, pas aussi Mitroglou. Moins, peut être moins. Ils sont gauche, mais de gauche, comme tu sais qu'il est un piéton, je crois pas regarder ça sur Wikipédia.

[00:10:54]

Oui, et là, il est en train de jouer un petit jeu dangereux. Merci. Parce que s'il n'y a pas d'offre, y'a rien. Il fait quoi? Ah ben, il va rester. Oui, il va rester ou dans quelles conditions il va rester. Mais il reste combien, en fait, ils seront heureux de le garder, mais ils seront pas dans quelques années. Ils n'auront pas le même souvenir de Léo Messi. Sûr que ça, ça va lesmoyens à temps plein.

[00:11:15]

Il va pas me dire que l'histoire de Messi se résume à la main de Thierry Henry Newman. De la même manière, on ne va pas résumer la carrière de Messi. Ringard, son départ? Oui, mais regardez ce qu'il fait le plus souffrir de St-Henri sur sa carrière aujourd'hui. Qu'on lui parle souvent de cette main contre l'Irlande. Donc, ça reste quand même des blessures. Contre l'Irlande, c'est pas un choix de sa part. C'est dire que c'est un peu.

[00:11:33]

C'est un truc pour ça, que c'est douloureux. C'est qu'il n'a pas choisi de mettre la main, mais c'est encore pire. On se demande si c'était ça, mais quand on sait que c'est quand je vois tout ce que le seul, le seul qui peut se payer Messi, c'est Roddy et on ne l'entend pas. Ça qui m'emmerde là. Au moins, c'est juste quand. Pour la cote de popularité de Messi, il a quand même aussi un avantage.

[00:11:58]

C'est qu'à Barcelone, on déteste tellement Bartholomeus sur ces dernières années que dans la guéguerre d'avant, en ce moment là, il l'a complètement fermé. Parce que Bartomeu, on a dit je suis prêt à démissionner. Lionel Messi annonce qu'il reste après mon départ. Exactement. Et ça, c'est un prix.

[00:12:15]

Sauf que. Sauf que. Sauf que pour Barthomeuf ou qu'il y ait Messi a pas Messi, les socios souhaitent qu'il vibro. Ça, c'est fini. Et personne dont personne d'autre. Bioman ici. Qu'est ce qu'il nous raconte? Jamais. Simplement, il n'a pas dit Coman. Il a dit Renelle Coman a dit la langue, mais pas complètement auto centré sur le PSG. Ça nymphette? Non, mais Kouman est un redonnée. Peut être que lui, il avait prévu début.

[00:12:40]

Une équipe sans Messi. Avant, il partait avec Messi quand même. Ils se sont parlé. Laboutissement quand même. Ben oui, mencoder malicieux, messieurs. Alors oui, ici, ici, ici. Tout à fait par hasard. Messi devait revenir sur sa décision et réintégrer une équipe du Barça un peu plus compétitive que celle de 17 de cette année. Parce qu'il faut remarquer quand même que même s'ils sont arrivés en quart de finale 8ème, c'était le 8ème où ils ont télécartes, car les quarts en quart de finale, cette équipe là n'était pas compétitive et le Barça a perdu également son titre de champion.

[00:13:16]

Messi? Tout à fait par hasard. Il y avait une refonte totale de l'équipe et qu'elle soit compétitive. Mohamed, il marque deux buts. Le premier match, il marque le second match. Et tout ça, je suis entièrement d'accord avec toi. Hier d'ailleurs, on l'a vu sur Neymar et que les Parisiens, ça va très vite. Les supporters sont les supporteurs, sont assez versatiles et ont la mémoire courte parfois. En revanche, tout le monde se souviendra que c'est pas beau et que c'est pas classe et qu'on a vu le vrai Messi.

[00:13:44]

Cet été là et que ça arrive à tout le monde. Et ça arrive pas co-PDG. Ce genre de choses la Hibari. Il a fait la musique pendant deux mois, il y a deux ans. Pendant deux mois, il y a eu mort et tout le monde l'a oublié. Et s'il avait marqué? Non, moi, je suis pas d'accord. Alors là, on ne peux pas comparer l'impact de Neymar au Paris Saint-Germain. Mais attends ce qu'a apporté l'un l'autre.

[00:14:04]

Mais si tu as une bonne dose de lucidité, quand même, Julio sait bien. Je suis pas d'accord avec toi, capitaine. Là, là, tu parles. En enlevant complètement les supporters, leur relation à certains joueurs et la passion qu'ils peuvent avoir. C'est à dire que Neymar, depuis qu'il a fait l'été dernier je parle sous le contrôle de Julien en Grèce, travaille correctement. Oui, merci Neymar. Maintenant, avec les supporteurs du PSG, c'est juste fait nous gagner et ça n'ira pas plus loin.

[00:14:27]

C'est vrai avec Cavani, par exemple, c'est aller beaucoup plus loin. Il y avait une relation avec Raï avec fabuler stratosphérique. Le stratosphérique Neymar, ça ne sera jamais le cas. Avoir répondu oui, tu voulais dire quoi? Le stratosphérique Neymar dans la poule finale, il a marqué combien de buts on sera tous captiva. Le Fagnolle a été stratosphérique. Tu as lu qui était stratosphérique? Ne pas plu partout. Je l'ai entendu. Je l'ai fait avec sa marque comme un but contre le Bayern en finale.

[00:14:52]

Juste pour moi, ce n'est pas noir Vidal. Mais là, je n'allais pas tout ce que j'avais à dire. Merci. Je rappelle, je m'appelle d'abord. On m'a jamais traité de Stratus Toraja. Je le regrette, chaleureux, mais bon aussi.

[00:15:06]

Il n'était pas aidé à baisser les poteaux carrés parce que l'époque, pour avoir mis les pieds dans l'eau, il avait. On peut voir qu'il en quarts de finale. On peut aussi marquer en demi finale. Ce sont des choses qui peuvent arriver comme par hasard de la part l'Ariane 32 16. Salut, salut Riyadh! Bismark! Alors, Ryadh? Est ce que pour toi, l'image de Messi sera ternie par l'épisode du moment?

[00:15:33]

Alors qu'il faut remettre les choses dans leur contexte? On parle de tout le monde connaît le caractère, jamais un leader et jamais un leader et une personne. L'équipe a toujours été le cas et je pense qu'il ne faut pas trop enjoliver non plus le rôle des voleurs. Ce que je veux dire par là, c'est qu'à un moment donné, métis, lorsqu'il bougeait pas du Barça. Oui, mais bon, Messi reste quand même pas bon. On ne peut pas vraiment évaluer son impact sur le football mondial et sur l'histoire du foot.

[00:16:07]

Aujourd'hui, on lui met dans la tête. Maintenant, tu veux partir à mémétique, tu veux partir. Alors je comprends bien que les conditions dans lesquelles il veut partir, ce n'est pas très élégant de sa part, clairement. Maintenant, si on regarde les matchs de plus de 50 du Barça, la manière dont tu joue, ce n'est pas non plus révélé pour le meilleur joueur du monde. Pour moi, le meilleur joueur du monde, Messi, il a évolué dans des conditions qui sont honnêtement exécrables.

[00:16:30]

Et ce n'est pas normal qu'un club n'arrive pas, tuerai une équipe, ne serait ce que correct autour de lui. Et je pense que par rapport à ce que tu disais, Momo, l'institution, l'impact des supporteurs, le gars, ça fait 20 ans, ça fait 20 ans qu'il est au plus haut niveau qui fait rêver tout le monde et non pas que les supporteurs du Barça. A un moment donné, il faut savoir raison garder. Comme l'a dit capitaine Marquez, il va marquer deux buts et tout le monde aura oublié.

[00:16:56]

Moi le premier. Six fois de partir, même dans ces conditions là, ce n'est pas très classe, ce n'est pas élégant, ça reste du business. Malheureusement, le foot aujourd'hui, c'est du business. Il fait jouer l'intérêt qu'il y arrive au mieux pour lui. Mais on n'empêchera pas les bras. Pas tout ce qu'il a apporté au football mondial. Vingt sur vingt et un plus, je t'aurais mis 19 ans et demi. Mais quand tu m'as fait un compliment, je te mets 20 sur amère.

[00:17:19]

Linfield. Bon enfant de toi comme supporteur du Barça, tu penses qu'il va rester quand même avec les histoires de contrat?

[00:17:26]

Alors moi, je n'étais pas sur la peur. Est ce que j'avais un peu moqué de moi? Il voulait taper du poing sur la table pour faire bouger les choses au niveau du Barça. Parfois, bien entendu, mais quand même faire bouger les choses depuis plusieurs années. Et il n'est vraiment pas normal. Il va réussir à faire bouger les choses. Et à partir de quand faut il être prêt à faire de grandes compétitions sur la partie salariale?

[00:17:51]

C'est beau. Si tu pars, il part pour enfin voir ça. En fait, c'est un pompier pyromane. Il part pour sauver le Barça du Barça. Qu'il parte pour le sauver. Et du coup, Momo, tu pourras dire qu'il pas.

[00:18:02]

Bien sûr, on est tous gamins, écoutent franchement, mais c'est ça. Alors c'est un très bon conseil à donner. Si je te qu'il chérit assez pour ton bien, si je mets le feu là bas. Pension alimentaire pour que là où Ryadh a raison sur 100 millions ira dans le sens de l'histoire permettent d'être quand même bon.

[00:18:23]

Merci, en tout cas. A très vite si tu reviens quand tu veux m'envoyer un lien. Visiblement, les supporters sont en train de suivre le vol de l'avion du père de Léon et Scanneurs. Voilà qui est en ce moment au dessus du Brésil. Là, il arrive à Porto Alegre. Il a quitté Rosario, donc je me dis qu'il sera déçu des journalistes. Ça va être la folie de la descente de l'avion demain à Barcelone. Quand? Quand?

[00:18:46]

Quand Jorge Messi va arriver. Elle, prade? Ça va être Manu et arriver à le nombre de cogitent qu'il va y avoir à l'aéroport. On aura respect des distances dans tous les aéroports du monde pour tout le monde, comme celui qui arbore Juliens. D'ailleurs, il est très discipliné. Alors je lis Massala, jamais secouru par Ticker, je n'ai fait qu'un rouleaux de PQ, mais comme j'ai mis trois couches, le gouvernement m'a dit qu'il était valable.

[00:19:10]

Je rappelle que le masque est obligatoire. Donc en entreprise, on masque depuis aujourd'hui, dans un instant vos questions mercatos Hamaide. On réagit également sur les infos du jour, notamment Geffray, d'Adélaïde, qui veut quitter Lyon. Comprenez vous sa prise de position aujourd'hui? À lire sur RMC Sport. Point. FR a tout de suite.