Happy Scribe Logo

Transcript

Proofread by 0 readers
Proofread
[00:00:00]

Vous écoutez RMC? En réalité, l'année dernière, il y a deux ans, on y allait sur un temps en demi molle. Manque d'insuffisances qu'on a eu en supériorité numérique, ça va être vite fait. On ne confond pas la F1 et le karting. Je suis gentil. Next jusqu'à minuit heure. Flouze, Superboy. Jusqu'à minuit, l'émission qui a dit tout ce que les membres du football pensent tout bas d'after pour trois heures, comme tous les soirs sans match, ce sera comme ça toute la saison sur RMC avec ce soir l'événement de la rentrée.

[00:00:38]

Didier Deschamps a suivi sa liste des joueurs pour les deux prochains matchs des Bleus et il en veut à la ligue. Vous l'entendrez dans quelques instants. Un faux débat à suivre. Bien sûr, au 30 de 16 heures ce soir. Houssem vous arrive bien sur notre Instagram, exactement. Salut Gilbert. Bonsoir à tous. Banten Evidemment. Qui est là? Salut à tous, ça se passe bien. Oui, ça va. En forme.

[00:01:07]

Bref, on va voir le retour d'Eric Di Meco dans l'invité ce soir. Ouais, quoi, ça va, les gars? Tu sais quoi? Gilbert? Salut, salut Eric. Au château de télécharger Instagram. C'est fou. On s'est attaché sur Instagram. C'est avec mon groupe au risque, l'hoverboard. Moi, je suis, je suis sur pas mal de personnel, mais en groupe. Donc tu te camouflets.

[00:01:34]

Nous, nous allons nous camouflets. Pas je. Je regarde un peu de Tosato tuyauteur que de petits jeunes maitrisent mieux que moi.

[00:01:43]

Mais moi, je te rassure au lieu de trouver un nouvel abonné aux 16 millions, déjà, quand c'est possible, ça change. Je suis jaloux, n'abîme. Alors Daniel Riolo est là, mais là, on a un problème, mais pas là. Il a une minute. Il s'est rendu compte qu'il n'avait pas vu son portable dans les couloirs. Il a réussi. Donc là, il embarque. Il n'a pas dit qu'il n'est pas arrivé une fois. Ça peut être lourd pour le retrouver.

[00:02:08]

Tu l'a oublié? Ben oui, il fait tout. Le deuxième étage a fait le troisième ensemble, le troisième ensemble. On n'a rien trouvé. Il a compté. J'ai essayé de l'appeler. Oui, c'est plus le parking 3 étages de parking. Bon, on le retrouvera à 22 heures. Il arrivera. C'est quoi ce truc? Le groupe? Il y a la photo de Roten dessus. C'est quoi? Pas de quoi est ce possible? Je suis assez s'accroissait autour de moi.

[00:02:33]

Sur quoi? Bien sur. Il y a 3 photos. Y'a pas photo. Pourquoi?

[00:02:38]

Pour avec la médaille de Ligue des champions en plus à Monaco? Oui, oui, puisque tu fais un très beau plaidoyer. Exactement. D'ailleurs, après, après les histoires de la Ligue des champions, je suis assez content que l'acheteur réunisse. Et Jérôme Héric? Y'a pas eu d'histoires dans cette histoire. Pas d'histoire. Enfin, d'ailleurs, je pensais que vous alliez faire un débat sur ça pendant le problème. Tu sais quoi? Franchement, on préférerait se concentrer sur les matchs parce que est ce que ça valait un débat?

[00:03:08]

Ben ça fait débat tout ca, alors que pour moi, il y avait pas de débat, mais ça fait du bien pour nous. C'était tellement logique, en fait, qu'il n'y a pas de débat. Bah oui, mais pour qui? C'était pas logique, c'était possible. Mais bon, écoute, ça coulait de source. Je l'ai vu qu'au Portugal. C'est vrai que c'était un peu illogique que je commande pas le PSG en quarts et en demies.

[00:03:27]

Surtout que Eric Ben, bien sûr, il souhaitait l'élimination du PSG. Mais ça, on en parlait à chaque fois. Donc la finale. Depuis mon geste, j'avais expliqué depuis le début de la saison que ca pris pour étendre la team. Ce n'est pas normal que je t'appelle jamais. En plus, à Lisbonne, le stade de la man vata, c'est à dire là où Eric était sur le terrain. Pas possible plus tard. Il y a un truc que je comprends pas le joueur de la Team Foot.

[00:03:58]

Là, je ne suis pas Eyango, mais je savais pas qu'il y avait un contouring Stambouli et qu'on ne le savait pas qu'il y ait de la place. J'ai quitté la natation et je lui refuser le retour, etc. J'ai pas jouer en plus. Ça, c'est vraiment un scandale. En concurrence avec Jérôme Thomas, notre produit, quoi. C'est vrai qu'il y a Jérôme Inglis, vu l'état d'Eric, qu'aujourd'hui, il y a match entre lui et moi.

[00:04:20]

Au lieu de cela, lui qui joue gauche. En attendant que Gaillardes retrouve son portable. C'est ça, la magie et la magie du direct. Comme vous, sur Instagram, on cache rien. On aurait appris que Daniel n'était pas là et on va vous faire suivre le portable Ghaith Andermatt et combattu. Comment tu fais ça? Comment me fait pour suivre ça? Tu verras, dans les stories, tu sais, il y a le logo d'After. Et même si tu connais qui, tu vois les stories, c'est compliqué.

[00:04:43]

Là bas, on a perdu la même moi limite. Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Oui, je viens d'avoir un joli buzz. Bah voilà, ils nous change tous les jours de veste.

[00:04:52]

Heureusement, aujourd'hui, on m'a dit outre la rentrée de Didier Deschamps, dont on a parlé dans quelques instants, on évoquera également les dernières infos concernant le départ de Messi de Barcelone à 21h40 tout à l'heure, à 22 heures, les nouvelles règles du foot en question. Christian Gourcuff hurle contre la règle des 5 changements. A t il raison? On débattra ensemble. On reviendra également sur une décla de Jean-Michel Aulas qui est passée un peu inaperçue. Mi août, c'était dans Le Progrès.

[00:05:20]

Jean-Michel Aulas veut militer pour. Quatre clubs directement qualifiés en Ligue des champions, comme les autres grands championnats. Mais pour l'instant, il n'y a pas trop de présidents ou de représentants des instances du foot français qui le suivent. On va se poser la question de savoir si d'After doit aller au combat avec lui. Ce sera tout à l'heure à 22h30. Et puis Bruno Satin rejoindra, je lui ai dit tout à l'heure. L'occasion de faire le point sur les grandes tendances du mercato.

[00:05:43]

Et puis, cette question piquée à Top of the foot ils ont parfois des bonnes idées. T'as pas de foot, hein? Un bon débat de ta. Allez vous regretter Thiago Silva? Messieurs dames, supporteurs du Paris Saint-Germain, on va voir ce qu'en pensent les Arthuriens tout à l'heure. Il faudra bien que le débat sur le fera occupe activement 32. Instagram, Live Direct Studio, on vous attend, bien sûr. On vous attend sur Twitter, sur nos applis totalement gratuites et qui permettent d'écouter RMC avec un son optimal de télécharger les podcasts podcast club.

[00:06:15]

D'ailleurs, ça me permet de placer outre notre podcast club, sur les applis. Vous pouvez toujours aller sur Deezer pour podcaster les podcasts Génération et Eric Laurent. Il y a Jérôme dedans. On est à près de 500.000 téléchargements. Ça cartonne. C'est le record de Deezer. Donc vous pouvez y aller si vous n'avez pas encore découvert. C'est toujours sur la plateforme Deezer, bien que demeure une inconnue. Mais il y aurait eu plus de Moscato sur la face nord.

[00:06:43]

On est capable de faire garder sur le problème. Et puis, comme tous les soirs de cette semaine, une semaine de vacances a gagné grâce à d'After et leurs bras. Pour gagner cette fête de vacances, vous choisissez dans le catalogue Belambra mer, montagne, campagne comme vous voulez vous envoyer RMC par SMS au 7 32 16, RMC par SMS au 7 32 16 ou parce que t'as des nouvelles de Daniel? Toujours pas. Toujours pas. Pourtant, son téléphone sonne.

[00:07:11]

Alors ça, c'est une bonne nouvelle. Son téléphone sonne. C'est pas Daniel qui décroche. Personne adéquate pour l'instant. Mais bon, dès qu'on a des nouvelles, je vous tiens au courant. On n'est pas perdu sur le périph parce qu'on risque de perdre carrément. Habache ne cache pas que la prochaine étape de recherche, c'est le périph. Elle était au parking tout à l'heure. Là, je peux te dire qu'après, il faut se repérer si quelqu'un dans les locaux de RMC entend cette sonnerie.

[00:07:31]

Nous voilà les ça bloque, ça monte provincialistes. Du gaz qui va secouer les vies sur son portable qui court quand même. Est capable de l'avoir dans la poche à tous les auditeurs. Si vous croisez le téléphone de Daniel, le premier sujet concernant Deschamp, il a donné sa liste. Et ce qui fait le plus polémique? Il est là, messieurs dames! A t il retrouvé le portable? Ça va être rigolo, bonsoir. Bonsoir! Le stress au travail, tu vas trouver yes!

[00:08:05]

T'as vu tous mes appels en absence, c'est ce que tu veux retrouver ou de se rendre compte? À quel point cet objet est crucial dans une vie est horrible. Il était ou presque.

[00:08:14]

J'ai peu envie d'en avoir pas dans sa poche. Quel bonheur! Génial approche. Je me suis fait suer. C'est bon. Eric Di Meco est là. Oui, il l'arrivée de là, ça fait longtemps qu'on s'est pas vu exactement. La vie est belle? Ben oui. Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Mais il n'était pas un peu plus là.

[00:08:39]

C'est la rentrée numérique d'un acheteur au téléphone tout le mois en France. En plus, c'est quand même fou. Eric est la première personne que j'ai demandé, mais là, je t'embrasse et je suis tellement ravi. Je m'amusais toujours avec nous. Je vous ai écouté depuis le début de la semaine et du coup, je suis obligé de vous écouter tous les jours pour être à la base quand j'ai vu ces derniers. Des fois, j'ai raté des émissions car je n'étais plus avec vous, Jean Daniel, ça fait qu'à la quinzième saison de l'affaire.

[00:09:05]

Là, on en a quasiment le casting parfait. Une sorte de synthèse, c'est à dire qu'on a un mec qui a fait sa carrière, qui est identifié. Paris Broten On a une légende de Paris, une légende de Marseille et un mec neutre. Toi, caring idéal idée? Rien. Au delà de la blague, il y a quelque chose qui, je trouve. Manque dans l'immédiat sur l'ADN consultant et l'identifier Hoël. Oui, les Lyonnais? Pas, c'est vrai.

[00:09:36]

Mais je n'arrive pas a réellement expliquer aux journalistes comment j'allais Jaramana à expliquer pourquoi Horoya Eric Carrière qui peut être identifié. Ouais, mais il n'a pas votre opinion et votre un bon consolons. Mais non, mais ça n'a pas fait pas la même chose. C'est un bon conseil. Il n'est pas dans le même rôle que je Robeiri qu'il est Nantais. Surtout, y a Sidney Govou. Effectivement. Bon, c'est vrai, c'est vrai. Mais bon, c'est vrai, il est sûr que c'était trop trop.

[00:10:09]

Y on a eu tellement on a eu jolis Juninho sur RMC pendant une saison. Dans Luis Attaque, évidemment, il joue Lorenzini et franchement, c'était du très, très hoodie. Bien sûr, le Borloz, qui était tellement beau que les clubs qu'il a pris malgré les appels du pied de certains, ça n'arrivera pas. Eric, il me semble me souvenir que tu as quand même fait un passage en tant que directeur sportif mémorable à Marseille. Bah oui, je suis bien d'accord avec des joueurs.

[00:10:39]

Il parait que tu avais fait des rendez vous marquants, ne faisait que faire des rendez vous. C'est bien, mais remplacé par Marcel Dib. Mais non, non, non, non. Marcel était là depuis était. Mais j'avais fait le rendez vous puisque je vous avais parlé pendant la période Kovy puisque j'avais rencontré Eman à l'époque, car je cherchais gauche, évidemment, et qui était équidé de Zidane et qui était un rendez vous, un effet marquant pour eux dans l'histoire d'un mec qui se passe aux sport.

[00:11:04]

Ha ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha ha ha ha! Jetés à l'eau! Et je suis à l'origine de deux à l'origine. Au départ, parce que c'est pas moi qui fais le choix. Je n'avais pas de possibilités de cette possibilité là de faire venir Abel Braga qui qui n'a pas réussi à Marseille, mais qui a été championne du monde. Avec quel club intercontinentales tu veux dire? Tu coupes à Wiko au coup avec ça?

[00:11:28]

Avec Sao Paulo, c'est São Paulo.

[00:11:31]

Il est vrai qu'avec Diego Lugano, dans l'équipe, il y a le petit tu sais qui sait qui joue cette finale et qu'il a gagné. A le petit Adriano qui l'a fait venir, mais qui est tout jeune et tout tendre à l'époque et qui est champion. Je me souviens de l'avoir à la fin. Il était plus tendre, il était plutôt gras. Il n'en reste pas, lui, le petit numéro 12 brésilien. Le petit Algemeen, un numéro 10 très technique, où ce premier match fait trop aile de pigeon, reprise de volée dans la lunette aussi disputée, c'est le truc.

[00:12:03]

Et puis derrière, il s'est fait broyer par le physique du championnat et il était trop tendre. Mais c'était un beau joueur. Il faut vérifier si c'est bien, si c'est bien avec Sao Paulo qui fait championne du monde, que je crois pas. Mais je crois que c'est l'Internacional Porto Alegre, Porto avec Porto Alegre. Et il y avait un l'attaquant qui était passé par l'OM et qui pareil, avait pas été super fort à l'OM, mais beaucoup plus fort là bas.

[00:12:26]

L'attaquant devant Sytchev? Non, non, pas pas Fernandel, mais pas Brandao. Surcotes Fernandes d'Orlando, qui est mort dans un crash d'hélicoptère. Armando Brandao? Bien sûr, oui, bien sûr, il y a un an de ça. Et il y avait quand même un billet devant le stade. Il y a même une fresque pour eux, mais j'avais oublié qu'il était identifié. Porto Alegre. En effet, tu sais comment je découvre Braga. D'ailleurs, Daniel.

[00:12:56]

V. Roland, je crois qu'il manque. Non, c'est Roland, je sais plus qui sait qui m'envoie au Brésil, le superviser des joueurs. Et là bas, je tombe dans mon hôtel, je tombe sur Vasco de Gama qui est au vert avec comment il s'appelle Romario, Juninho qui débutait, qui venait à peine d'être international brésilien, et le gars avec qui je suis métis. Tiens, je te présente le coach le jour J. Il parle français, tout.

[00:13:18]

C'est là que je recois Abel et on parle de foot. T'a dit ça t'intéresse immédiatement, alors? D'ailleurs, ce qui m'a intéressé, c'est sa manière de parler de foot. Il m'a fait venir à l'entrainement le lendemain, donc j'ai rencontré Juninho dans le vestiaire. Il m'a dit Je suis là cephénomène et je peux te dire que c'était donc havanes qui viennent. Tu crois qu'il était temps? Et donc, j'avais vu Homage du Vasco de Gama avec l'OL, vous auriez pu dire Eric Di Meco, un raté de Juninho alors qu'il avait sous les yeux.

[00:13:45]

Alors là, je vais te dire que sa carrière de directeur sportif.

[00:13:49]

On pensait que c'était anecdotique. Alors aussi un livre sur mon roman. Surtout qu'il y a des génies. Abel Braga, on s'en souvient, mais je te jure que c'était. Je te jure que c'était bien. Alors écoute moi, tu sais que tu sais que je sais que Braga est en Amérique du Sud. Il est très reconnu, mais bien sûr. Et tu sais que même non. Mais même quand on est devant au championnat pendant un long moment, on reçoit Lyon.

[00:14:16]

On aime pénalty, on rate le pénalty pour gagner le match. On était dans les deux, je crois. Ou si on gagne contre Lyon. Finalement, je crois qu'on le père et ça dégénère derrière parce que le gros problème, c'était la quatrième journée. Je me souviens, c'était plus reverdir. Puisque vous m'embrasser sur ça, je l'aurais rendu pour jeudi prochain. Les Bretons feraient bien de parler de Didier Deschamps, énervé contre la Ligue des champions, qui rappelle Rabiot.

[00:14:37]

Le 32 16 pour tous ces sujets a tout de suite la star. RMC Gilbert Rivoire. Jusqu'à Vigneaux, avec Daniel Riolo, Jérôme Bretel, Eric Di Meco, vous seriez bien sûr l'adresse du compte Instagram fédérateur. Foot RMC attachaient n'hésitez pas à l'ESI. Je vous conseille d'ailleurs d'aller voir les Storey sur la base du programme. C'est bien foutu avec Jérôme Thomas. On essaye d'être très clair sur le programme. Il est pas bègue. Votre offre de n'est pas Begg.

[00:15:10]

Au moins que je le comprends exactement. Je suis Arabelle Vargas, le mec comme entraîneur. Il a fait 32 clubs en 35 ans. C'est pas hyper stable quand même, non? Tu l'aimes ou tu? Tu le garde un. Et puis on appelle ça. Alors Deschamps, rappelle Rabiot. Et ça, alors figurez vous que ça fait énormément réagir depuis depuis ce midi. On va expliquer l'explication avant d entendre l'explication en préambule. Je pense que j'ai répété ici au moins 40 fois que que Deschamps sélectionneur Rabiot ne reviendrait pas.

[00:15:45]

Énorme erreur d'appréciation. Il n'y a que Jérôme Rothen qui comprend. Le Deschamps lui avait. Rabiot reviendrait.

[00:15:52]

Nous en doutions, mais je te l'ai toujours dit. Alors tu vois quand j'essaye de te faire mousser? Non pas que j'ai menti, j'ai pas mangé. Je ne me souviens pas que tu l'es 10 h ici. Pour moi, je veux bien me flageller. Mais maintenant, Daniel, c'est pas une question de se flageller ou pas. C'est que j'ai toujours dit que de toute façon, par rapport à ce qui s'était passé, je suis sûr qu'à un moment donné, on est passé par des excuses.

[00:16:12]

Non? Non, il s'en fout des excuses. Didier est le seul truc. C'est bien sûr qu'il aura une discussion lundi ou mardi avec lui. Il va pas faire une conférence de presse, on va dire j'ai été con go après ça. Ça ne va pas dire aux joueurs ce qu'il doit dire. Ce qui est sûr, c'est que ça, c'est une garantie de source sûre.

[00:16:30]

Encore une fois, il ne s'est pas excusé. Mais Didier, n'attendez pas des excuses. En fait, il n'a jamais attendu des excuses. Il a fait une erreur. Il a été puni entre guillemets parce qu'il s'est rappelé qu'il a refusé d'être réserviste. Lettre à la fédé. À voir avec ce qui s'était passé pour moi. Franchement, pas gagné. Mais connaissez mieux que moi, Eric. Toi, tu le connais également aussi. C'était pas gagné. Déjà l'an passé, pour avoir laissé parler Heidrick, je finis là dessus.

[00:16:56]

Après, il se passe ce qui s'est passé. Ils ont été champions du monde avec ce groupe là. La logique, c'est qu'il soit pas rappelé. Ils n'en avaient pas besoin. Dans le groupe A, le joueur qui pouvait être entre guillemets dans le rôle de Adrien Rabiot, c'était Blaise Matuidi et Blaise Matuidi aujourd'hui s'est mis en difficulté et il l'a dit. Même Blaise, on l'a reçu cette semaine et il a renoncé. Bah non, il n'est pas en difficulté.

[00:17:19]

Il a fait un choix de vie. Il sait très bien que ce n'est pas le choix. Il vise à Turin. Il vivait une roulotte, quand même. Matuidi? Moi, j'aurais pu dire ça, ce n'est pas la vie. Je n'étais pas d'accord, mais le rapport La roulotte choisie comme site de vie parce qu'il veut, il veut sortir de la prison. Il était le choix de tu vis à vis de vie, c'est à dire c'est mieux.

[00:17:43]

Soit dit ça. D'accord, je vais vivre mieux, mais toujours. J'étais plus dans les plans de chez moi. Demain, je déménage pour aller habiter à côté de chez à Marseille. C'est un choix de vie, mais ça, ça, ça me surprendrait. Mais ça ne rien pour ça dans la structure du groupe. Aujourd'hui, 2 ans après, il s'est passé ce qui s'est passé aujourd'hui. Rabiot, on est obligé de constater, et moi et moi le premier, qu'en en effet, il a trouvé des repères là bas, à Turin.

[00:18:11]

Alors, ce n'est pas la meilleure équipe de la journée, on est d'accord, mais au moins eu depuis le confinement et il a quand même enchainer des bons matchs. Et ça a été un des seuls à Charlesbourg en match dans une équipe qui tournait plus d'une roquette. Non, mais on est d'accord avec les fait sortir un 8e de Ligue des champions, on est d'accord et en faisant lui lui même, en faisant un match très moyen. Donc, mais il aura un match.

[00:18:33]

Lexomil, il va bien. Il le rappelle par rapport à ça. Moi, je trouve qu'il n'y a pas qu'il n'y a pas de la seule chose. Et je pense que Didier lui dira c'est que si refait son jeu et qu'il s'est fondu dans le collectif, ça sera fini. Mais ces séries sont riches d'enseignements quand même. Le retour d'Adrien Rabiot? Parce que, comme tu dis, il en a besoin. Y'a plus Blaise. Je ne suis pas sûr, parce que si tu regardes l'arrivée de Mavinga, tu peux.

[00:19:01]

Il aurait pu faire le choix de l'avenir et de l'avenir à long terme avec simplement comme Mavinga, qui viennent d'un milieu théorique coté gauche. Puisqu'il est capable de jouer là, il est capable de jouer à tous les postes volée, ce qu'il a appelé tout de suite. Mavinga et qu'à Mavinga, il est là. Oui, c'est pas par rapport à Paul.

[00:19:14]

OK, c'est vrai, tu as raison, mais le choix est fort, dans le sens où ça prouve encore une fois que alors on va mettre Benzema de côté parce que ce n'est pas un problème sportif. Mais ça prouve qu'il est capable de donner une deuxième chance à des joueurs qu'il a mis de côté. Ça a été le cas, car il est arrivé à l'OM. Rappelez vous avec Valbuena, avec Gignac et avec Gignac. Il y a eu le cas à Marseille et il y a une deuxième chance.

[00:19:40]

Il donne des deuxième chance et il y a une autre enseignement que t'as même acquis fort. Mais. Je, c'est qu'il vaut mieux être moyennement bon, on va dire à Zurich championnats étrangers là une grande équipe que très bon en Ligue 2. Ben ça, je le dis en permanence d'agents de rang, des joueurs qui jouaient dans d'autres clubs. Et si le mec joue à la youhou pour des champs, c'est le summum. Le Graal, le paradis, c'est tout.

[00:20:04]

Pour lui, c'est le tampon, le label qualité. Tu joue à la youhou! Et ça veut dire que tu a du plomb dans la tête et que maintenant, t'es un mec sérieux. Quand je dis sans arrêt que Deschamps choisit par rapport à où jouent les mecs et souvent on les suit, on a du mal à comprendre ça, mais c'est une évidence, n'indiquant jadis l'un échangiste, le plus profond mépris pour la Ligue1. On me dira tu exagères!

[00:20:29]

Aura comme elle a eu un mépris absolu avec son interview à Aujourd'hui en France au moment de l'arrêt de la Ligue1, en disant C'était une belle décision, alors que partout ailleurs, ça reprenait. Qui n'en avait rien à cirer de la Ligue1 puisqu'il a conseillé à Emmanuel Macron d'arrêter? Exactement. Lui, c'est l'équipe de France. Et Rabiot, même s'il chie dans les bottes, ce n'est pas parce qu'il a dû jouer à Lyon que je peut revenir. Et ça, c'est du Deschamps.

[00:20:52]

Et maintenant, parce que ça va être le chapitre qu'il va falloir écrire à la suite. Tu passe l'éponge pour un mec. Tu vas nous expliquer pourquoi tu passes pas l'éponge pour tout le monde. Et la polémique va revenir. Et là, ça sera long. L'ombre de Benzema? Ecoute moi, il a été mal compris, l'extra sportif, parce que je me dis c'est de l'humain. Il a été blessé, Masha. Et tout est bien aujourd'hui.

[00:21:14]

Officiellement, je l'annonce. Je ne comprends pas pourquoi je ne l'avais jamais dit, moi, parce que là, c'est foutu de sa gueule. Aussi bien Noël Le Graët que Deschamps, là, ouvertement. Mais ça n'est égal et ça n'a rien à faire. Ça n'a rien à voir. Roblès Musulin a droit aux mêmes services et ça n'a rien à regarder sans penser à ça. Mais c'est un problème d'homme, mais qui assume, raconte. Ça sera très extra sportif.

[00:21:39]

Tu confonds? Mais oui, tu mélanges. Il doit avoir une discussion avec lui et moi. J'ai discuté et je vais reprendre. Encore une fois, moi, ça m'emmerde d'en faire ces émissions là parce que lui, c'est il est à fond dans ce qu'il pense sur Didier Deschamps est critique et moi, à chaque fois, je vais essayer de faire passer le message. On a l'impression que je suis l'avocat de Didier Deschamps, mais pas du tout. En fait, il y a tellement de contradictions dans ce que tu dis.

[00:22:00]

Tu me dis que il met la priorité aux championnats étrangers. OK, pas de problème qu'il estime, mais ça, c'est autre chose. Non, on est d'accord là dessus. Y'a pas la limite. Ça reste à confirmer. Comprenez par rapport au discours de joueur avec un mec qui brille à l'étranger, il préfère le prendre. Il y a des contradictions et même un remplaçant à l'étranger. Titulaire, Liga est du bois, du bois, du bois.

[00:22:20]

Pas très l'arythmie, l'étranger, l'étranger peut jouer et il prend pas bouclaient qui aller à Alexis? Et expliquez moi pourquoi le poste passe? Parce que du coup, on fait de bons matchs. Est ce que tu vois de au Bayern ou ailleurs? Je vois Monaco, pourquoi pas. Mais bon, Ben Yedder a joué à Monaco. Pourquoi il prend pas Lacazette qui jouait à l'étranger? Et alors? Ça s'est joué à ça? Oui, mais Lacazette sait très bien qu'il n'ont pas une contradiction, pas une addiction.

[00:22:44]

Mais il regarde dans un bon club. Il le prendra, il n'hésitera pas. Ou alors, c'est justement son problème. Il a peut être trop de contradictions. Moi, si vous voulez, moi, j'ai pas envie de refaire le débat. Benzema versus je ne sais pas qui c'est Rabiot aujourd'hui. Parce que Benzema, pour moi, c'est un problème extra football, voire même sociétal. Qui Alipay? Il peut avoir une bonne discussion avec lui, rappelant qu'il est la mise en examen.

[00:23:10]

Benzema dans une affaire de beaucoup, vous le savez, c'est Alexandra de concernant sa justice, concernant les choix de Didier. D'abord, chaque sélectionneur a des joueurs qui l'aiment et des joueurs qui l'aiment pas. Et un sélectionneur ne prend pas les joueurs qu'il n'aime pas, même si nous, on pense que ce sont des bons joueurs. Il y a là aussi. On a tous eu toi, Jérôme, tu as des mecs que tu ne prendrai pas parce que tu les comprends.

[00:23:35]

Je prendrais donc ça. Il faut le respecter lors des entraînements et je pense qu'on est tous d'accord dans ses choix. On le voit que pour lui, jouer dans un grand championnat, encore plus en Italie, qui est un championnat rigoureux. Les clubs sont rigoureux et il est passé. Il connait lui. Pour lui, c'est un gage de un gage de sécurité pour lui, c'est à dire que les mecs qui passent dans ce championnat là et qui sont beaux, notamment au niveau européenne, dans les Coupes d'Europe et encore plus dans la grande Coupe d'Europe.

[00:23:58]

Le mec a accumulé des matchs pour lui et pourtant, c'est tout, a précisé. Mais je comprends ce que tu dis, je l'entends. Je suis quasi d'accord. On va dire que effectivement, le sélectionneur peut ne pas aimer des joueurs et qu'en plus, le sélectionneur a eu des bons résultats. Oui. Résultat, le bilan est lui ayant donné raison. On va dire qu'il peut se sentir dans son bon droit. Le problème, pour en revenir au cas Benzema, c'est que dans ces cas là, ce qu'on aimerait et ce qu'il n'a jamais fait, c'est juste un peu de clarté.

[00:24:31]

Qu'il ait le courage d'assumer la décision et y aura plus de problème parce que tu as eu. Tu as eu d'abord Noël Le Graët qui dit C'est pas grave à l'époque, je me souviens très bien en 2015, c'est pas grave. Ben Arfa d'abord. Il défend Benzema. Il appelle l'agent de Benzema pour dire que tout va bien. Moi, je me suis un rendez vous avec le Grec. Il me dit J'adore ce garçon, c'est un type formidable, de bon sens.

[00:24:52]

Benzema, comme c'est pas possible. Et quand, en me demandant même M'endormais, faut, curies extrême de cet homme là, pourquoi vous le critiquez vous? Le critique comme il m'arrive de critiquer d'autres mecs je vais pas trop me justicialiste est gratuit, valable. Voilà, il est critiquable. Je trouve qu'on est comme toi. Il me dit ouais, machin. Donc il le défend itou. Tout et dans la foulée. Non seulement il approuve, il défend des gens de droite droit les gars, juste expliqué.

[00:25:18]

Il n'y aura pas de problème. Deed, je ne le prends pas parce qu'on s'en sort bien sans lui, parce que je ne l'aime pas, parce qu'il va marcher dans les bottes avec la fameuse histoire, mais qu'il soit clair qu'il le dise clairement, qu'il le dise clairement, on va les laisser parler de Rabiot. Il ne reviendra pas la guerre qu'il a eu le courage de le dire à chaque élection, on va pas refaire le débat. Vélines ne l'a jamais dit tant qu'il le dira pas, c'est pas clair.

[00:25:41]

Mais, dit il, le poste est tellement défoncé. Certains, c'est des fouilles. Merde, vraiment? Oui, mais elle a la preuve que ceux qui l'appellent l'acteur la route vers Wigwam. D'ailleurs, YOLO Jérôme Rothen ou Abou Sayyaf assure jusqu'à minuit et donc Didier Deschamps. On l'écoute d'abord parler de Rabiot de son retour et ensuite, vous verrez que la conversation dans la conférence de presse du joueur a vite dévié sur Ben, mais d'abord Deschamps sur Rabiot, il a retrouvé un très, très bon niveau avec son club, la Juventus de Turin.

[00:26:23]

Il s'est passé ce qui s'est passé. On ne peut pas y revenir en arrière, ni lui. Mais vous me connaissez pas quelqu'un qui aime prendre des positions radicales depuis cette période là, y rester malgré tout sélectionnable. Et j'ai pris la décision de le faire revenir avec nous sur ce rassemblement là.

[00:26:46]

Donc, comme je le disais, l'heure l'ombre de Ben Ébat assez vite a plané. Bon ben oui, Rabiot, alors pourquoi pas Bazaiba, etc. Loïc Braillé était présent et c'est lui qui s'est lancé.

[00:26:57]

Ecoutez le rapport au retour d'Adrien Rabiot, qui reste une surprise pour nous, observateurs. Du coup, pourquoi? On s'y attendait? Vraiment pas. En tout cas, pour ce rassemblement là, en tout cas, moi, perso, je ne sais pas pour me connaître. Mais est ce que du coup, vous avez cama player joueur et. C'est pour ça que j'ai pas fait? Est ce qu'on peut? Du coup, vous me prenez comme ça parce que je suis catégorique.

[00:27:20]

Justement, est ce qu'on peut évoquer? Est ce qu'on pourrait imaginer votre pragmatisme pour un retour de Karim Benzema à l'âge de la base? Ou est ce que c'est un cas trop particulier en Finistère par rapport à dire questions? Allez bien amener, c'est magnifique. Il y en a une autre. Voilà donc répondu donc d'abord balèze. Voilà une petite parenthèse d'un type qui est passé autant de temps dans ce club italien, continue de dire Juventus de Turin, alors que ça n'existe pas.

[00:27:48]

C'est hallucinant. A la Juventus de Turin, ça n'existe pas. C'est comme les Espagnols qui disent ça n'existe pas. Mais à la limite, c'est pas vraiment le sujet. Là, c'est carrément au Juventus de Turin, ça n'existe pas. Allez Samuel avec nous. 32 16. Salut Samuel. Bon, Rabiot, t'en penses quoi, toi?

[00:28:13]

Moi, je suis étonné. Et le mépris de Besson et votre collègue? J'ai vu la vidéo, je n'avais une envie et tu vas y répondre. Tu vas lui dire à chacune des conférences qu'il me prend pour des cons. Et là, encore une fois, c'est pas quelqu'un qui rigole derrière pour lui dire Tu comprends que Deschamps a l'habitude de prendre les gens pour des cons? Tu sais qu'est ce qui vous prendre pour un con auquel il le fait?

[00:28:50]

Parce qu'on a pas grand chose pour expliquer le contexte d'une conférence de presse. On a aimé chacun une question. Chaque média a une question, voire deux logiques. C'était sa dernière question de toute la conférence. Donc, à la base, c'était la dernière question.

[00:29:03]

Moi, je veux dire à la fois qu'il a posé la question pourquoi directement? Il vient pas pour dire je ne comprends pas pourquoi tu entends, tu me prends pour lui des blocs, tu n'as pas répondu à ma question.

[00:29:14]

Juste une conférence de presse recensaient sans 107, d'une certaine façon, que tu ne puisse pas relancer parce qu'à côté de dessence et on pouvait faire avancer le micro à côté de Deschamps, il y a en général l'attaché de presse qui est assis là et qui est qui est en mesure de dire on ne répondra pas à cette question ou bien passe le micro à ton collègue parce que le sélectionneur répondra pas toi. Tout ça est quand même très contrôlé, en fait.

[00:29:39]

Et tant mieux quand j'entends le dire. Mais en fait, on a vraiment envie de voir la liste de Deschamps chaque fois, à chaque fois qu'on parlait de Deschamps pour voir directement Makari, à chaque fois que la même veut un truc, ils viennent Milleville. Les choix, ils viennent nous dire Moi, je ne veux pas. Et voilà pourquoi je veux quand il a quelqu'un.

[00:30:05]

C'est tout ce que je demande, c'est ce qu'il veut. Le problème, le problème à faire ça. Je pense que de toute façon, c'est tellement criant que tout le monde sait qu'aujourd'hui, il ne rappellera pas et que si il donne juste une explication, comme vous êtes en train de dire et qu'il répond ça va faire une polémique, mais c'est même pas une polémique, c'est Cissé. C'est pire que ça. C'est que les journaux vont se servir de ça.

[00:30:32]

Elles permettent aujourd'hui jusqu'à la sélection et la sélection. Ils vont parler de ça aux autres joueurs. Vous trouvez ça normal que Benzema, lui, ne viendra plus jamais en équipe de France? Et tout ça, il a pas envie de ça. En fait, il a envie juste de protéger et aussi de se protéger, lui de protéger son groupe parce que c'est un cas épineux. Et vous le savez très bien. Et c'est pour ça que pour moi.

[00:30:51]

Alors je ne dis pas ça pour Loïc, mais pour d'autres, c'est là que d'en essayer de fouille merde. Essayer de poser toujours la même question et ce n'est pas une question de certains vont encore me dire ouais, je te dis parce que je le vois sur les réseaux sociaux. Et toi, t'es l'avocat de Didier Deschamps? Si je ne suis pas l'avocat Didier Deschamps. Parce que si j'étais à la place de Didier Deschamps et sélectionneur, eh ben oui, que je leur appellerait Karim Benzema, ça me parait logique.

[00:31:15]

Sauf que là, c'est tellement un cas épineux et que c'est un problème humain entre les deux. Que voilà. On voit juste ce que tu veux comprendre. Ce que dit Samuel, c'est pas exactement ça la stratégie de com que tu décris. Moi, je peux l'entendre. Le mec qui dit de toute façon bordel pour bordel, autant part répondre parce que ça peut être mal interprété. Ma chance, c'est juste que non. Regarde sous les yeux. Le Parisien Noël Le Graët 2 points.

[00:31:43]

Ouvrez les guillemets. Personne n'est puni à vie. l'AS tu envie de dire arrête de nous prendre pour des cons? C'est ça le problème. C'est à la limite toi, toi, ce que tu décris, toi, ce que tu décris, je l'entends dans la stratégie de jeu ne donne pas d'explication. Sauf qu'il donne des bidons. Mais oui, mais c'est l'explication bidon qu'on ne veut pas. Si tu me parles, de répéter Deschamps, ils sont.

[00:32:04]

Ils sont donc ACCC de l'art de Twiggy. Noël Le Graët quand il parle Saint-Sornin? Ben oui, bien sûr. Et surtout pas sur sa France. Pas sûr que ce soleil n'est pas surtout la preuve. La preuve qu'ils ne sont pas collés parce que sinon, ils tiendraient pas ce discours là. Mais en disant ça, ils lecou. Samuel va raconter un.

[00:32:26]

C'est juste le truc de Samuel et que là dessus, il a porté et il a un rôle. Il a du talent. Eric. Évidemment qu'à chaque fois que la Coupe d'Europe, depuis des mois, finit par avoir les comparaisons. Hadrian, qui est pris en équipe de France et qui arrive. Mais ça n'a rien à voir. Et pas n'importe lequel. Mais oui, je sais pas, mais il ne faut pas le faire. C'est toi devoir empêcher les gens de penser en équipe de France.

[00:33:01]

Il y a une part de symbolique. Ben oui, je ne peux pas empêcher les gens de penser passer du handball. Jérôme de France, c'est pas que du foot, on est pas là à parler. Il explique Je me dis je ne dis pas pour ce que tu as fait. C'est très grave, je ne veux pas. Moi, je ne travaille pas parce que je trouve que c'est une faute. Cabet, Benzema, mais dealeuse.

[00:33:24]

Mais attends. Franchement, il y a quelques mois, Eric, toi, tu penses quoi? De quoi? Mais moi, je capte jeudi le débat. Benzema ne m'intéresse pas. C'est que parce que c'est que pour moi, c'est clair depuis le début, je sais qu'il est qu'il ne le rappellera jamais, que pour que JMA revienne à l'équipe de France. Puisque le bruit court, il faudrait peut être Zidane reviennent bien vite à l'équipe de France. Patrick Kanner a estimé Ce que je ne dis pas que Karim est en pleine bourre.

[00:33:51]

Il faut vite que Zidane arrive. Sinon, tacots. Didier sera là parce que il y a eu l'histoire de l'interview. Il a cédé à la partie, oui, c'est à dire que ce n'est pas du football, ce n'est même pas extra football. C'est carrément une interview qui dépasse le cadre et qui devient un problème un petit peu compliqué en France. Et surtout que Didier a la suite de cette démarche, il pourra s'exila l'horizon même.

[00:34:15]

C'est formidable. Tu en réseau et dernier là où tu Arezzo, c'est que si tu avais dit le problème entre le problème Benzema, c'est entre lui et moi. Ce n'est pas du football. Et moi, je ne l'aura pas, n'aurait jamais. Et il peut le dire. Il peut se permettre de dire ça et c'est le fait. C'est le taulier du football français. Il a pleuré à 80 pour cent des gens en France. Qui le sportif? Voilà ce qu'il risque.

[00:34:37]

D'autant que les débats ne m'intéressent pas. Parce que Benzema, il peut mettre cinq buts par an et marquer avec la gauche et la droite. Il reviendra plus tard que Didier est là parce que il est rancunier par rapport à ça. Il ne passera jamais l'éponge, mais ça passera. Les poches sont pleines de trucs que le rabiot qui ne va pas venir, tout ça. Et d'ailleurs, on en a pas parlé. Mais dans la communication de l'histoire Rabiot, il est particulièrement maladroit en disant Il m'a pas manqué de respect ou style.

[00:35:04]

Il ne m'a pas manqué de respect à moi. Bon, il a manqué de respect à l'équipe de France qui va manquer de respect pour revenir.

[00:35:09]

Tu ne vois pas ce que tu dis. C'est assez pesant parce que ces gens, en fait, c'est comme si c'est lui qui s'approprie l'équipe de France. C'est énorme. Mais moi, j'essaie pour finir sur le dossier parce que c'est déjà en parler. Jamais, mais pour reparler encore une fois en donnant des explications. Et moi, je finirai là dessus. C'est que déjà, on ne peut pas se mettre à la place de quelqu'un qui a été menacé dans sa vie privée, où c'est allé très loin pour lui, se dit si je donne n'importe quelle explication, si je suis honnête.

[00:35:41]

Et en effet, c'est ce que vous dites, est ce qu'on pense tous? De toute façon, c'est une histoire d'hommes. Entre les deux, c'est allé trop loin d'un point de vue, d'un point de vue de la société. Ça a dépassé le cadre sportif. OK, donc, si on reparle de ça, ça fait mettre de l'huile sur le feu. Tu peux aussi. On peut aussi essayer de se mettre à sa place et se dire que le traumatisme a tellement été important à l'époque qu'il a pas envie qu'on en reparle et que ça fasse la une des journaux.

[00:36:05]

Voilà, c'est tout. Donc, pour lui, réponds à côté dans quelques jours si on revient à ratifia depuis un bout de temps l'autre. L'autre histoire du jour de la conférence de presse, jeudi, Deschamps le tacle Makina à la ligue sur le report de ce PSG. On vous expliquera dans quelques instants et bien sûr, votre avis nous intéresse aux 32 16 a tout de suite.

[00:36:22]

RMC Info Gilbert Brisebois, Banten, Daniel Riolo jusqu'à minuit. Bruno Satin orange. Pendant un quart d'heure, on va finir sur Didier Deschamps, qui faisait sa rentrée aujourd'hui. Je rappelle qu'il y a deux matchs à suivre contre la Croatie et la Suède match de la fameuse Ligue des nations. Ce sera samedi, la semaine prochaine, puis le mardi qui suit. C'est important que de se rappeler du. Dans l'histoire du report de Lance l'ENCG, ça veut dire que le PSG sera joué le jeudi, donc, c'est à dire 48 heures après le match de l'équipe de France.

[00:36:57]

Évidemment, ça pose un problème à Didier Deschamps parce qu'il se sent du coup un peu sous pression par rapport aux gens du Paris-Saint-Germain bipède. Bien sûr, s'ils veulent faire jouer le mardi, alors je dis bien Deschamps est contrarié en écoutant. On écoute pas.

[00:37:15]

On l'écoute pas dans quelques endroits gens, mais un petit peu puisque la LFP, qui a repoussé le match à la décision de mettre ce match l'ENCG le jeudi pour le moins surprenante, pour ne pas dire génante, a prêché la liberté de faire ce que je veux, heureusement. Mais borloz donner le sentiment d'être contraint et forcé de ne pas les concerner. Equipe de France en 2 matchs, à moins que les gens qui ont pris cette décision ne sont pas au courant des calendriers.

[00:37:49]

Je suis désolé, mais voila, je prends utiliser d'autres mots, mais ça serait peut être un peu trop fort chez les cadres et pour moi.

[00:37:58]

Donc, Embrouillent n'en veut pas au PSG. Si on veut la ligue en, on est d'Iroquois et compléta Tu crois que la ligue a complètement merdé les calendriers? Une chose que Deschamps tacle à ce point la ligue. On sait pourquoi. Opposition entre son patron Noël Le Graet et la ligue. Noël Le Graët pousse pour un candidat comme président. Donc, immédiatement, il faut écarter et mettre un tacle à ceux qui sont en place. Il y a toujours une dimension politique dans tout ce que fait Deschamps.

[00:38:24]

Une première bande d'une deuxième bande, d'une troisième bande, ça fait plaisir au patron qui veut placer son ami Denisot. Donc hop, on y va pour bien tacler la Ligue 1, il faut toujours expliquer après. Il avait raison sur le fond. Le calendrier, sur le fond, il a raison. Le calendrier, les moisis. D'ailleurs, avec ce genre de calendrier que je ne comprends pas, l'intérêt du PSG, c'est là. Le PSG se retrouve tout seul dans la merde, en fait, aveccette avec cette date parce qu'il y a effectivement le match, l'équipe de France deux jours avant et ils jouent à Marseille 3 jours après parce que c'est est passé.

[00:38:56]

Pas qui serait remis à ce moment là où tu pouvais pas aller jouer tranquillement à Lyon ce dimanche et même en ne laissant que 5 jours à tes joueurs. Et parce que ben voilà. Parce qu'il voulait peut être faire souffler les joueurs qui sont tous partis à Ibiza ou je sais pas où ça. Après, ils sont en vacances et qu'ils aillent à Ibiza ou dans le sud de la France ou à St. Germain. Aujourd'hui, on s'en fout. Raison.

[00:39:16]

Ils ont été en vacances. On apprend qu'il serait fou s'il serait fou. C'est quand est 4/5 qui reviennent avec moi. Ils ont été en France. Au niveau du bordel, on peut dire énormement. Ils ont été en vacances pendant 3 mois. Oui, excuse moi. Oui, oui, si tu explique que après avoir fait 3 matchs de football, il te faut encore 15 jours de vacances pour jouer au football. Il va falloir que tu me le prouve quand même parce que d'être arrêté pendant 4 mois, de jouer au foot, c'est unique dans l'histoire du football.

[00:39:41]

Des joueurs de foot. Déjà, ils vont pas partir 15 jours en vacances. Je pense qu'il va me tuer de dire oui lors d'une semaine. Ben oui, et ils vont prendre une idole maintenant. C'est ça, Djamel. Voilà, c'est une semaine, donc ce n'est pas 15 jours après, mais même une semaine après un début de semaine à jouer au football. Et j'en sais, j'en sais rien, mais tu sais très bien. Ça serait quand même rien d'un joueur de 17 ans au football, on le sait comme Amin et ben ouais, ben, tu as peut être oublié.

[00:40:02]

Et toi, tes années aussi. Alors toi, t'es vraiment un jour au travail, tu avais pas envie de vacances, mais bon, tous les joueurs, tu réussissions et une déception, mais ils ont envie de aller. Je ne comprends pas que moi, je comprenne pas homardiers de ne pas parler de ça. Explique moi qu'on fasse un caprice pour avoir 4 0 moins entendu parler du moment les uns après les autres, mais les joueurs de côté et les joueurs.

[00:40:25]

Et ils ne sont pas allés voir le président. Il est nouveau, on ne va pas jouer, lance un tout nouveau. Il nous faut des vacances, c'est pas eux quand même. Et donc, c'est l'entraineur et les dirigeants de Paris. Moi, je suis pas savoir qu'ils ont le droit de jouer. Ils faisaient jevoulais les patrons de la Ligue1 ou alors je ne vais pas pointer les joueurs. Je ne comprends pas comment, après avoir été autant arrêter et après avoir fait 3 matchs de foot en 15 jours parce que c'est pas il n'a pas fait 3 matchs tous les 3 jours, on y était.

[00:40:50]

Ça a duré une semaine et il y avait une semaine ou 6 jours entre chaque match et tu ne peux pas faire aussi match si je suis jour après un match contre promut pour malgré tout de continuer et reprendre une affaire en cours de saison. Qui? Qui, qui? Qui? Qui était portable de malgré tout pour tout le monde. Et à l'arrivée, comme comme le dit Jubeir. Il se retrouve quand même dans une merde pas possible avec un match de l'équipe de France parce que Didier et qu'il va faire jouer qui va faire jouer chez lui, il est dans son bon droit de le faire jouer.

[00:41:20]

Oui, oui, il va le faire jouer. Et donc, qu'est ce qu'il va se passer? Ils vont pas faire jouer les internationaux comme trolls parce qu'ils vont vouloir les garder contre l'OM et donc les Brésiliens.

[00:41:30]

Je ne sais même pas où ils sont. Les Brésiliens trouvent, ils vont aller. Je sais pas où jouer un match amical. D'ailleurs, à regarder les internationaux, si tu veux, c'est. Moi, je trouve que le message est moyen et surtout, à l'arrivée, ça risque de se retourner contre eux alors qu'ils auraient pu acheter les matchs.

[00:41:48]

Le début de la saison, pour eux, c'est octobre et mi octobre. Tu Arezzo? Oui, mais parce que d'ici là, Santos avait l'effectif Valence. Tu met une équipe bis. Tu fais le job. Toi, tu verras leur début de saison, mais il va être, je pense, assez particulier. Deux autres dossiers Deschamps et il appelle Kalinga. Ça, c'est le débat éternel sur. Trop jeune, pas trop jeune, trop jeune. Celui qui me pmb avait été.

[00:42:15]

Même pas 10 matchs en Ligue1, rappelez vous maintenant. Oui, effectivement, il y avait cette règle là. Il fallait jouer un peu. Ça fait une saison en Liga. Maintenant, il y a plus de place qui me permet. Quand il n'y a plus, il y a plus de limite d'âge pour écouter des gens de la maturité, des joueurs. On parle de ça, justement, des gens là, en toute transparence, écoutant Qualinet sur le terrain.

[00:42:35]

Ça se ressent et l'équipe de Rennes a gagné là. Là, c'est pas la même non plus. Malgré son jeune âge, il a une influence et il est capable de faire des choses à son jeune âge. Un potentiel qui l'amènera à faire partie intégrante de cette équipe. Tôt ou tard, ça viendra peut être tôt, très tôt. C'est la situation, je le répète, mais c'est un plaisir de l'avoir avec nous sur ce rassemblement.

[00:43:01]

Il a été clair, il dit Kamali Biella parce que Pogba est forfait. Après, il sait que Mavinga joue sa dernière saison en Ligue 1. Deschamps, ensuite, lui dira Il faut que tu parte comme il le fait avec tous les autres Mercouri. Je ne crois pas, mais il l'a dit dans une conférence de presse. Mais c'est grèbe de nier la réalité que Kamali. Il a dit oui, mais oui, on l'a dit. Deschamps, il dit aux joueurs partez et j'ai même pas envie de débattre avec toi parce que tu défends la réalité.

[00:43:36]

Tout est ramené.

[00:43:36]

En fait, tout est ramené. Que tu parles, tu passe du coq à l'âne, c'est tout est à Didier Deschamps, Noël Le Graët et Didier Deschamps Didier Deschamps. Il dit un truc, c'est pour défendre, doit être là. Kambinga dernières années en Ligue1, est bien arrivé à lui annoncer attention. C'est vrai qu'il a Mavinga. Il est tellement con qu'il attend que Didier Deschamps lui dise l'année prochaine il faut que tu te bats mon coco. C'est vrai, on y est tellement qu'on a pas attendu des équipes de grande ampleur.

[00:43:59]

Déjà, se on s'est posé la question, on l'a déjà. Est ce que je m'en vais trouver ce que je reste à Rennes? Apparemment, les offres qu'il y a eu n'ont pas été si convaincantes que ça. Donc, il va rester un an à Rennes. Il va découvrir en Ligue des champions. Tant mieux pour lui. Surtout que. Ils sont dans le tableau et tant mieux pour Rennes. Et l'année prochaine, en toute logique. Encore une fois, c'est pas parce qu'il est en équipe de France et que Didier va lui dire basé sur excita de joie.

[00:44:23]

Je pense qu'il n'y a pas que Didier Deschamps qui va lui dire demain, il a le choix entre Rennes. Il fait une année à Rennes avec la Ligue des champions et le championnat est une bonne année. Je lui souhaite. Il a le choix avec le Real Madrid, Barcelone et les autres. Il va aller. Il va faire quoi? En attendant, je reste à Rennes à écouter juste pour revenir sur le débat. Gilbert, parce que c'est moi.

[00:44:40]

Moi, ce gamin, je le trouve impressionnant. Voila, je ne sais pas ce qui va se passer parce que ça, ça peut aller très vite. Un mauvais choix peut couper ton élan dans une carrière, mais à son âge, ce qu'il fait, on l'a vu d'ailleurs même sur la dernière journée, puisqu'il a maintenant, malgré son âge et son peu d'expérience, il change l'équipe 4 qui rentre. Donc voilà. Donc, on sait très bien que ce gamin, si il ne fait pas de mauvais choix, il ne fait pas n'importe quoi.

[00:45:09]

Il va, y va, il va. Il va intégrer cette équipe rapidement. C'est peut être un peu trop rapide. Je ne suis même pas sûr. Moi, j'ai l'impression que ce gamin dans sa tête, il a immature.

[00:45:18]

Bah oui, il doit gérer les affaires, ce qui fait forcément si lui donne du temps de jeu. Il va séduire tout le monde parce que c'est comme tu dis, c'est un super joueur. Et que s'il séduit même Didier Silat, il l'a appelé parce que Pogba n'était pas là et certainement qu'il passera dans la prochaine liste avant, avant certains et moi même. Et je pense même que quand on regarde ses qualités et sa manière de jouer, son style de jeu, c'est le genre de gars.

[00:45:43]

Même plus le niveau va monter, plus ça va être facile à s'adapter. Ah oui, ça me fait penser à d'autres bourses gamins. Chaque fois que je dis la même chose parce que moi, j'adorais répondre, j'étais amoureux.

[00:45:54]

Ben, avec son pied gauche, c'est son élégance et l'élégance qui. Je dis pas au niveau pour d'Ogun, je vais pas le laisser tranquille. Et Dando juste parce que quand je lis moi, je l'aime encore quelques mois, je l'aime. Après, on verra. Je l'aime même si on peut tirer dodo chez nous. Je serais content de le voir jouer ce mec, donc ça fait nous à Marseille, c'est l'obèse chez nous.

[00:46:17]

Je suis loin, svp. Il est réclamé par le Barça. Julien Bruzois décodent pas comme les supporteurs de Rennes. Julien et oui, eux, très bien felicite. Qu'est ce que tu dis? Est ce que tu penses que trop tôt, on n'appelait pas carving? Maintenant? Déjà tôt, trop tôt. L'avenir nous le dira. Trop tôt pour être dans les 30 ou ans, les 22, 25, 27, non, mais là, il est remplaçant.

[00:46:49]

Il est sélectionné parmi les 23 directs. On aurait pu poser les questions les plus. La sélection et les autre milieu de terrain grandit quand même d'avoir trouvé cette année encore le niveau de jeu.

[00:47:07]

Effectivement, je trouve pas. Anzhi pense alors qu'il nous manque quelque chose quand même dans le dernier match pour le premier match de Ligue 1.

[00:47:16]

OK, c'était quand même un rythme tranquille. On va voir. Deschamps, dit il, a quand même notre ami Kalinga. Il a 44 matchs derrière lui, donc c'est déjà beaucoup plus que Mavuba, son arrivée avec l'équipe de François Clerc. En gros, c'était Raymond Domenech différent.

[00:47:39]

En même temps, lui qui a lancé la même réflexion que Daniel.

[00:47:45]

Les mecs arrivent avec 15, 20 matchs de Ligue 1. Mais là, il a 44 matchs au Daniel Bravo. Il est arrivé avec une cinquantaine de matchs pro en équipe de France et quelques années derrière. Mais voilà, il y en a quelques uns. Je lui souhaite un bel avenir, en tout cas à Reims. On a du mal à être inquiet.

[00:48:08]

l'Intérieur de Daniel Bravo quand même, bien sûr, mais je pense qu'on est pour camerlingue. Bravo! Il a les moyens d'aller plus loin.

[00:48:18]

Après, on s'en plaint pas non plus loin que ça veut dire ça veut dire champion du monde et gagner la Ligue des champions. Parce que sinon, il été champion d'Europe et il a gagné une Coupe d'Europe. En France, il est le seul champion d'Europe, loin, comme il dit, dans un club top 50. C'est que s'installer. C'est une référence en équipe de France. C'est ça qui me dit en passant. Daniel n'a jamais été à son équipe de ça.

[00:48:47]

Merci Julien. Salut votre soirée! Alors pour répondre à l'anglais, les Brésiliens ne vont pas aller à l'autre bout du monde puisque la FIFA a annulé tous les rassemblements internationaux en septembre. Hors d'Europe, donc, pour les internationaux, je ne sais pas, mais il n'y aura pas d'équipe du Sénégal. On a compris Neymar en équipe du Brésil. Du coup, ça reste le problème pour le PSG. Ils auront sous la main. Alors je sais pas si vous le laisser en vacances.

[00:49:12]

Du coup, ils vont les garder au Camp des Loges. Ça, c'est votre question. Tu te rends compte, tu vas avoir une semaine de vacances, il faut les faire. Boisard hasardeux. Du coup, il faut plus de vacances jusqu'à la fin de l'année, j'espère. J'espère pour toi qu'il y en a pas eu qui va ramener le cobalt dans le vestiaire. Peux tu nous expliquer s'il y en a un qui a fait ce que j'ai dis?

[00:49:31]

Ça, alors on était responsable de ça? Pas du tout. Ah non, non, non, non, mais tu prends le risque, vu ce qui s'est passé dans les équipes qui n'avaient rien à jouer. Tu prends le risque de te plomber, toi? On l'a vu à Marseille, on l'a vu. Pas qu'à Marseille et de partout. Oui, mais surtout à Marseille. Si je ne trouve pas des a été appelé aussi, il a été bon avec l'EPCI à Lisbonne, là.

[00:49:52]

Et puis ca crée un plan d'espoir pour la première fois. Donc, il a quand même bien regarder les matchs de Ligue des champions, des gens de sélectionnerait avec les espoirs espoirs. Coquelet Non, mais tout comme Usul, coup de dés la sélection l'espoir reine Adélaïde Fernandez Bookeen sélectionneur des Espoirs, déjà Ripoll. Oui, ça, c'est une référence. Là, je pense que ça change des individus, genre tu vas le défendre, riposte. Excuse moi de ne pas mettre les deux DTN déjà DTN.

[00:50:25]

Je ne sais pas. Il est pas loin de chez Eric Gerets. En vidéo, par vidéoconférence, certains joueurs gagneront à rester piégé. Je vois également bien moi, ça restera piégé en piégeur surpris. Tu veux dire ça? Je ne sais pas. Je ne vais pas d'oseille. Le salut, Daniel. Si on oublie, je n'ai pas de mérite parce que je t'ai attendu l'affaire Spooky. Plus parce que sinon, tu me l'a fait poser le premier soir, tu pourrais poser la question.

[00:50:51]

Je sais pas ce que j'aurais pu offrir dans quelques instants. Bruno s'interdisait joint. Vois tu toutes les informations parues aujourd'hui? Parce que tu m'allume avec Deschamps et qu'il n'a pas pensé à moi? C'est mon ex, c'est mon deuil. Mais après mon protège les puissants, mon œil, mon oeil. Oui, mon Dieu, avec des mots, avec ce genre Brodinski puissant. Et c'est peut être plus dur. Mais c'est vrai, il est évident. Twixt, mon oeil a mis des WIXX, mon oeil de technicien.

[00:51:23]

Donc après, des fois, j'ai à l'oeil à Daniel Riolo d'ailleurs, où j'ai l'oeil d'Eric Di Meco. Et peut être j'aurais pu dire oui, Ripoll, c'est bien, mais il change avec. Les joueurs échangent avec les jeunes qui vont en espoirs et. Mais ils apprennent rien fait et on dit que c'est une pipe et plus d'un Biddy et plus d'un nom est bizarre parce que normalement, il n'est pas dit que la France espoirs était contente d'y aller parce que tu progresse, t'avais l'impression de progresser.

[00:51:47]

Pittet. Il ne restait plus qu'à une étape pour arriver chez l'AIA et là, c'est l'aboutissement. C'est bizarre. Ils ne veulent plus y aller en espoirs et ils y vont à reculons. Ils Y.B. Attends, qu'est ce qu'il va nous dire lui même si sa bosse Ripoll en face de moi? Le mercato, Jean-Michel Aulas s'est déjà fait un truc dans l'affaire en temps. Juste après, les actes ont dit avoir trouvé que ça en fait pas une histoire, l'after foot.