Happy Scribe Logo

Transcript

Proofread by 0 readers
[00:00:11]

Bonjour, seulement, bienvenue sur le Comptoir de la psychologie vous retrouve aujourd'hui pour un épisode bilan, un épisode bilan de cette année déjà dans un premier temps pour vous souhaiter de très belles choses pour 2021.

[00:00:26]

Je ne sais pas ce que je peux vous souhaiter parce que je n'ai pas de savoir sur vous.

[00:00:31]

Mais en tout cas, vous souhaitez vous accomplir de vous trouver, de vous retrouver, d'être OK avec la vie, avec ce qui fonctionne, ce qui dysfonctionne. Et d'être bien avec vous dans vous, chez vous. Je vous fais aussi cet épisode pour vous remercier d'ailleurs, surtout pour vous remercier. Je ne m'attendais pas à autant de retours, de compliments, de soutien de votre part tout au long de cette année. Cela faisait un long moment, plusieurs années même que j'avais envie de lancer ce podcast puisque j'adore déjà le format du podcast et que je ne trouvais pas de podcast autour de la psychologie, de la psychanalyse, de ce qui peut se passer chez nous.

[00:01:12]

J'ai donc eu mon premier micro, c'était il y a un an. Il avait enregistré des épisodes en début d'année et j'ai attendu avril pour publier le premier épisode pendant le confinement. Peut être que, d'une certaine manière, il fallait être confiné, que tout s'arrête un peu pour que je me décide à commencer. Et pour moi, c'était un vrai défi et ça l'est encore de rendre accessible ces concepts, mais aussi mes réflexions pour construire, déconstruire certaines idées reçues, mais aussi et surtout proposer des ouvertures, quelque chose qu'on peut s'approprier, qui bouge, qui ne se fixe pas.

[00:01:51]

Et je suis ravi parce que justement, je vois que d'après vos retours, vous avez envie de poursuivre cette pensée. Elle ne vous suffit pas. D'une certaine façon, vous pensez à travers vous, à travers vos métiers, vos lectures, etc. Et pour moi, c'est vraiment mes premiers objectifs ont été atteints. Aujourd'hui, j'aimerais vraiment beaucoup faire évoluer ce podcast. J'aimerais le faire grandir. J'aimerais consacrer plus de temps à cette aventure. J'ai vraiment beaucoup de souhaits pour créer et enrichir cette communauté autour de la psychologie, pour partager, réfléchir et questionner ensemble.

[00:02:30]

Dans un premier temps, j'aimerais par exemple, à partir de 2021, donc au cours de l'année, proposer des épisodes autour de thématiques précises avec des invités. Ça serait donc des épisodes avec des spécialistes, par exemple, de certaines cliniques, de certaines expériences, certaines situations. Des personnes, en tout cas, qui ont quelque chose à dire, à apporter. Ça pourrait être des professionnels, donc d'autres psychologues, mais aussi peut être des psychiatres ou des doctorants.

[00:02:59]

Avec des discussions aussi, pourquoi pas, croisées avec d'autres professionnels d'autres disciplines? Je ne sais pas. Peut être philosophie, sociologie des médecins. À voir, en tout cas. J'ai vraiment envie que ce soit des professionnels spécialistes qui travaillent sur des thèmes. Assez précis, qui pourrait venir nous parler justement de leur recherche, de leur réflexion, de ce qu'ils pensent, de certains peut être concept de certains troubles. Ça serait plutôt une recherche de professionnels qui peuvent vous parler, me parler.

[00:03:36]

Ça sera en fonction aussi de vos souhaits. Vous verrez aussi. Ça serait des temps que, justement, j'aimerais bien moi poser des questions. Et des questions aussi que vous vous posées de vous demander à chaque fois, peut être en amont, ce que vous aimeriez apprendre. Qu'est ce que vous aimeriez que je questionne en fonction du professionnel qui sera invité? Le secret des échanges, au moins je pourrais participer, peut être et c'est sûr que je participerai, mais en tout cas, apportez moi aussi ma réflexion en fonction de ce qu'amène le professionnel.

[00:04:11]

Voici une première ébauche, un peu d'idées, ça sera à créer au fur et à mesure puisque pour le moment, je ne sais pas ce que ça donne. Si je suis accompagné parce que c'est vrai que depuis. Le début de l'année. J'ai toujours été seul sur ce podcast, donc je suis très à l'aise maintenant avec l'idée de me retrouver seul face à un micro, mais je ne sais pas ce que ça donne si justement, je serais dans dans une discussion et donc de recevoir quelqu'un sur ce podcast que je chéris tant.

[00:04:36]

Donc, pour moi, ça sera un grand pas. Mais j'ai vraiment envie d'essayer. Donc déjà, vous pourriez me dire qui vous aimeriez, peut être que jinvite sur mon podcast. Ou alors des idées de thématiques de professionnels. Dites moi, je suis tout, oui. Également, j'aimerais aussi proposer des épisodes avec quelque chose de plus ancré dans des phénomènes sociétaux actuels, mais ça demanderait un temps quand même beaucoup plus conséquent pour préparer ces épisodes, puisqu'il faut que je fasse des recherches un petit peu plus appuyé.

[00:05:08]

Sur ce qui se passe actuellement, ce qui est déjà sorti en termes de littérature ou des thèmes plus sociaux, voire politiques militants. Notamment par exemple pour les questions de genre ou ça me fait penser parce que vous avez été très nombreux à moquer des messages en disant que vous étiez très content que je puisse aborder cette thématique là. En effet, j'ai très envie de le faire, mais je pense que vous vous doutez bien que la psychanalyse et parfois la psychologie peut être assez limitée aussi dans ces approches.

[00:05:37]

Donc, j'aimerais aussi apprendre et transmettre en croiser en ayant peut être. Plus au goût du jour. Méconnaissances toujours, en tout cas avec mon regard quand même cliniciennes, mais voilà, ça me demanderait plus de temps en tout cas, donc ça arrivera pas de suite. Mais il faut que j'arrive à trouver plus de temps et c'est pour ça que, en fonction de ces projets, j'ai besoin de plus de moyens pour du matériel. Du temps qu'aujourd'hui, j'ai investi dans le podcast depuis le début parce que ça demande un coût matériel et surtout un coup au niveau d'abonnement mensuel que je finance donc pour le site, lhébergement, etc.

[00:06:19]

Ça malye tout à fait jusque là parce que c'est vraiment un plaisir que je m'en octroie. Ce podcast, c'est vraiment une petite parenthèse de ma vie professionnelle. Qui nourrit ce désir que j'ai de transmettre. Pour autant, pour le faire évoluer et si un jour je vais avoir plus de temps pour m'y consacrer? Aujourd'hui, je travaille à temps plein, donc à côté, faire ce podcast. C'est vraiment énormément de temps sur la méridienne, mes soirées, qui est consacrée, donc il va falloir que j'arrive à trouver ce temps un jour ou dans un premier temps.

[00:06:54]

J'aimerais avoir plus de moyens pour le développer, donc inverser la tendance ou justement, que ça ne soit pas toujours à perte. Pour moi. Donc, en pensant les possibilités aussi pour rencontrer des invités parce qu'il faut que je réfléchisse au déplacement matériel. Et puis après donc pouvoir libérer un petit peu plus de temps quand j'en aurai la possibilité. J'avoue que je me suis un petit peu creuser la tête pour voir comment je pourrais monétiser le contenu et surtout que cela vous convient.

[00:07:20]

Il y a plusieurs options. Il y en a deux pour le moment que je vais vous proposer qui vont être testé et vous pourrez après choisir. Ce n'est pas quelque chose de figé, c'est là sur le moment. Mais j'attends aussi vos retours, vos idées. Et puis peut être que ça va évoluer. Donc, j'aimerais dans un premier temps vous proposer une plateforme où vous pourrez soutenir mon podcast, comme par exemple Le Patriote ou Tippi. Je pense plutôt à Patriote, mais vous me direz aussi et en échange, donc en fonction de ce que vous donnez, peut être par mois, ou alors je ne sais pas.

[00:07:51]

C'est peut être un seul financement. Je veux dire un petit peu plus au fur et à mesure, mais il y aurait des liens, peut être pour des épisodes sont plus ou peut être des épisodes en avance, puis d'autres avantages qu'il faudrait qu'on réfléchisse ensemble, par exemple à partir d'un certain montant. Peut être que je pourrais proposer une trace écrite des épisodes ou envoyer un petit bout ou Créhin discorde. Je ne sais pas encore si vous avez des idées, vraiment?

[00:08:16]

Dites moi parce que j'ai vraiment envie que ce soit en aller retour ou vous et moi. Donc ça serait vraiment de penser en termes de communauté qui pourraient participer financièrement à cette aventure. Ce serait bien entendu très abordable et surtout, ça ferait un choix. Y aurait rien d'obligatoire. Mais un site comme patron, c'est un financement participatif qui aide les créateurs. Et donc, ça serait une façon aussi de vous être actif pour m'aider à continuer cette aventure là.

[00:08:45]

Et c'est vrai que ça serait une grande chance pour moi. Si vous accepteriez d'y participer? Et donc, on trouverait des moyens pour que, justement, je puisse vous remercier. Et à côté de ça, pour ceux qui ne souhaitent pas forcément soutenir de leur poche ce que je peux comprendre tout à fait, il y aura un lien habituel qui comprendra justement un petit tube en début d'épisode. Donc pour le moment, ça sera des pubs automatiques. J'ai pas vraiment un choix de publier Su.

[00:09:16]

Puis après, j'espère trouver des partenaires pour participer à cette aventure. L'idéal, ce serait des entreprises, des marques. Je ne sais pas qui pourrait vous intéresser. En tout cas, je veux que ce soit des produits ou des services ou je ne sais quoi en cohérence avec ce qui me plaît pas. Si ce sera de la psycho, parce que c'est difficile de vendre de la psycho, parce que vous avez des idées, je suis preneuse, mais ça sera des choses qui me plaisent, en tout cas.

[00:09:39]

Donc, ça peut être aussi des partenaires, peut être, qui peuvent intéresser des étudiants. Je sais que vous êtes nombreux ou des professionnels ou d'autres sources qui, en tout cas, peuvent apporter quelque chose dans le bien être. Ou alors des apports plus culturels à voir en ataman. Ça sera donc de la publicité automatique que je mettrais en place à partir de janvier. Donc, en fait, quand vous écoutez cet épisode, on est déjà en janvier, donc à partir de la semaine prochaine.

[00:10:06]

Peut être que si vous écoutez l'épisode un peu plus tard que les premiers jours de sortie, vous avez pu entendre une pub en début d'épisode. C'est quelque chose d'assez rapide, mais je préfère vous prévenir et être transparente avec ça. Pour Jallet, je ressentais le besoin de vous faire cet épisode bilan. Pour que vous soyez au courant, justement, de comment je vais essayer de monétiser ce podcast. Donc tout ça, ça concerne les projets 2021, les Villiger, la ligne vers laquelle j'ai envie de me diriger.

[00:10:35]

Et si on arrive un peu plus à cette arrivée, à ces objectifs là, si je m'en sors bien, je pourrais aussi continuer à développer du contenu puisque j'ai encore plein d'idées qui, j'espère, vous plairont. Par exemple, j'aimerais beaucoup. Faire des critiques de livres, de psychologie ou de revues, j'adore bien entendu lire ou découvrir du contenu pour la psychologie, pour la psychanalyse qui suit en tout cas actuellement ou pas. Et vous êtes nombreux à me demander des recommandations en fonction de certains thèmes.

[00:11:04]

Justement, est ce que cela vous plairait d'avoir des épisodes où je vous parle d'un bouquin, que je parcours les réflexions apportées par l'auteur et que j'ajoute un avis, un retour en fonction aussi de mon expérience clinique? Pareil, je lance un petit peu une bouteille à la mer, mais c'est pour aussi que. Vous partagez cette envie et voir ce que vous vous en penseriez également, quelque chose que j'aimerais beaucoup lancer un jour. Ça serait clairement dans un moment.

[00:11:33]

Ça serait, je pense, pas en 2021. Mais si j'arrive à financer suffisamment ce podcast et donc à pouvoir disposer de plus de temps consacré à ce travail, j'aimerais créer un second podcast, toujours en lien avec le Comptoir de la psychologie. Donc ça ne serait pas quelque chose de totalement distinct. Mais ça serait quelque chose de nouveau dans cette plateforme, j'aimerais recevoir des personnes qui ont vécu des expériences, des événements, des ressentis et qui ont quelque chose à dire.

[00:12:00]

Je n'ai pas envie que ce soit sous forme d'interview ou de discussion. Ça serait vraiment un temps où la personne raconte et nous écoute. Moi, j'interviens pas et je ne suis pas psychologue du tout à ce moment là, que ce soit quelque chose qui devrait être clarifié. Ça pourrait être des événements qui sont riches, mais aussi légers. Le but, c'est de raconter la chose la plus bouleversante qu'on ait vécu et qu'on soit tous sidérés par le discours.

[00:12:21]

Mais plutôt d'entendre des points de vue, des réflexions, des anecdotes, un vécu chez certaines personnes. Je m'étais dit que ça pourrait être des personnes aussi qui ont peut être un recul suffisamment long. Par rapport à leur histoire, elles qui ont vécu aussi une analyse ou une thérapie, qui ont pu plus réfléchir à ce retour sur leurs expériences, sur leur histoire et qui viennent donc raconter cette situation et de façon anonyme, ça pourrait être aussi une expérience marrante et qui a fait que la personne aurait pu en déduire quelque chose.

[00:12:56]

Ou alors, voilà une anecdote assez significative et qui a pu permettre que quelque chose, peut être, a été bousculé dans vie, dans le bon sens ou dans un sens plus compliqué. Ça serait quelque chose à aborder. J'aimerais beaucoup avoir votre avis aussi quant à ce format que je pourrais peut être un jour proposer puisque je ne l'ai pas encore évoqué. Je vous parle d'une ébauche d'idée, mais qui mérite d'être beaucoup plus travaillée. J'hésite même à en parler là dans cet épisode bilan parce que.

[00:13:25]

C'est compliqué, CHERUB la question de recevoir quelqu'un qui va nous parler d'une expérience subjective, ce que je ne veux pas, que ça soit un discours, soit d'une intensité énorme tant la charge affective. Parce que j'ai du mal, avec des fois les formes de voyeurisme qu'on peut trouver dans certaines histoires. D'autant plus, il faut que la personne vienne nous raconter quelque chose. Moi, le premier. Point qui doit être important, c'est qu'il faut que ça a du sens.

[00:13:54]

Faut que ça ait du sens pour elle. Pardon, je ne sais pas vous, mais moi, j'ai souvent écouté des histoires. À la fin, je me suis dit Mais comment cette personne est partie? Qu'est ce qui s'est passé pour elle? Et ce qui s'est passé dans la réécoutez? Ce qu'elle a dit puisque forcément, quand on se laisse aller à raconter quelque chose, parfois, on peut avoir plusieurs réactions et ce n'est pas anodin. Des fois, la parole quand elle se libère, on ne s'attendait pas à dire ça, et puis ça peut être très décontenancer.

[00:14:18]

Là, ça pourrait être des personnes qui sont allées en thérapie ou peut être qui sont et ont avancé, ont quelque chose à dire de cette expérience. Il faut donc que ce soit possible pour la personne dans son moment de vie. Sauf qu'on entend pas suffisamment parler justement de Qu'est ce qu'il a pu apporter une rencontre avec un thérapeute? Ou un autre professionnel ou quelque chose qui a fait qu'il y a eu un moment thérapeutique, un tournant dans une vie, quelque chose qui a mobilisé.

[00:14:42]

Voilà, en tout cas, c'est un peu cette idée. J'aimerais avoir vos retours aussi. Je m'avance pas plus parce que je ne veux pas non plus trop m'engager pour le moment. Est ce que j'ai envie de faire tellement de choses? J'ai tellement d'idées et après, je risque clairement de manquer de sommeil. Je pense que vous avez pu saisir mes envies, mes questions, mes demandes, parce que j'aimerais avoir plus de temps pour développer mes épisodes, parce qu'avec mon travail à temps plein et un épisode par semaine qui représente à peu près un mi temps que je ne peux pas proposer des formats qui vont aller plus en profondeur dans la réflexion, dans l'interprétation, dans la rencontre avec d'autres personnes.

[00:15:19]

Donc, c'est pour ça que je viens vous demander de participer à cette aventure, où que ce soit avec patronne, ou alors en acceptant qu'il puisse y avoir de la publicité en début d'épisode. Tout ça, ce sont des projets et des envies que je veux partager, mais je ne sais pas encore quand ça sera mis en place. Je veux vraiment que vous fassiez partie de tout ça, que vous soyez actif pour la poursuite de ce podcast. C'est pour ça que j'ai envie de vous en parler dès maintenant pour avoir vos avis.

[00:15:44]

Alors, je sais que plusieurs m'ont déjà dit qu'ils seraient prêts à apporter un soutien financier ou à soutenir la poursuite de ce podcast. Peu importe de quelle manière que ce soit, peu importe comment j'arrive à trouver des sous. Et ça m'a vraiment touché aussi que certains spontanément, alors que j'en ai jamais parlé. Mais le faire? Je pense que ce n'est pas évident d'être dans ce discours, mais je sais que j'ai envie de poursuivre, de continuer à créer autour de ce podcast et pour ça, il faut que j'arrive déjà à ne plus être à perte.

[00:16:12]

Et peut être qu'un jour me autorisant à le penser, arriver que ça puisse financer une partie de mon temps pour créer plus, mieux et différent. J'attends avec impatience vos retours, que ce soit sur mon installe, le Comptoir de la psychologie, sur mon mail, le Comptoir de la psychologie, arobase, Gmail, point. Com ou on agit aussi Aetius et donc vos retours, vos avis sur la monétisation, qu'est ce que vous en pensez? Comment vous aimeriez que ce soit fait?

[00:16:43]

Qu'est ce qui vous irez en sachant que vous mettrez dans les prochains podcasts en haute? Sûrement un lien pour un patriote ou un SPI+ pourraient entendre des pubs en début d'épisode. Il y a aussi un retour de votre part sur quelles seraient vos envies pour 2021? Serait ce que les projets que j'ai abordé vous parlent? Qu'est ce que vous en pensez? Enfin, dites moi, je suis très curieuse et très demandeuse de ces échanges pour qu'on construise ensemble. Je vous souhaite une très bonne journée, je vous dirais à la semaine prochaine.

[00:17:15]

On reprend le rythme habituel des épisodes lambda. 2 Deux épisodes bonus. Et puis passer une bonne journée, une bonne soirée à bientôt. Salubres.