Happy Scribe Logo

Transcript

Proofread by 0 readers
[00:00:00]

Vous écoutez RMC? RMC l'acteur Gilbert Grivoise. 12H49 C'est l'affaire des 20 dernières minutes +9, Jérôme Rothen, Daniel Riolo, Kevin Diaz et Paul Le Guen a été rejoint à Salut, bonjour, bonsoir mon cher Gilbert. Bonsoir tout le monde. Vous avez le temps additionnel entre Montréal et Bilbao. Toujours pour Bilbao, qui est en passe de se qualifier pour la finale, la Supercoupe peut jouer le Barça, donc, en finale. Si tu es là, c'est parce qu'il y.

[00:00:31]

Le Bayern a réussi l'exploit de se faire éliminer au turbin parce qu'il me disait ouais, c'est l'équipe de hand. Evidemment, il y a aussi une équipe de foot qui n'a pas tort. Je précise que hier soir, je me suis fait avoir par un site. Je ne vais pas le citer parce que j'ai pas leur faire de mauvaise pub, surperformant Équipes a indiqué à la séance des tirs au but gagné par le Bayern. J'ai dit hier les des qualifiés, mais en fait, c'était qu'ils étaient qualifiés.

[00:00:54]

Je me réveille, Paulo, et pas content, je ne comprends plus rien. Je n'étais pas Coutaud, mais en fait le site qui la petite étoile à côté de la première image en direct non plus bloqué. Du coup, comment s'est pris en Allemagne cette histoire là? C'est vrai que ça fait beaucoup de discuter, mais il y a plusieurs choses.

[00:01:14]

Ça fait quand même plusieurs semaines que je vous dis que le Bayern risque de prendre quelques claques. Vu son niveau de jeu et surtout les trois raisons que j'avais évoquées lundi, c'est à dire la moitié de l'équipe type et pas au niveau en ce moment. Deux, les remplaçants sont catastrophiques et 3 le système mis en place par Parenti Flick, qui est super offensif, mais avec son bloc équipe à 50 mètres. La plupart des équipes. Et maintenant, qui joue contre le Bayern, c'est pas compliqué.

[00:01:39]

Ils envoient des gros ballons derrière la défense et c'est à celui qui court le plus vite qui va marquer le but. Pour moi, c'est ce qui s'est passé contre Mönchengladbach est passé hier contre Kyle pour l'égalisation 1 1. Et si tu veux? Alors l'excuse qu'on peut trouver pour le Bayern, c'est que c'était quand même un petit traquenard. Vous avez parlé du handball? Évidemment qu'il le Holstein, qu'il est un club que j'aime beaucoup, qui n'a pas une grande histoire.

[00:02:00]

Il faut revenir à plus d'un siècle, mais ça fait quatre années qu'ils sont en seconde division. Ils travaillent très, très bien. Ils sont en lutte pour la montée en ce moment. Ils ont un jeune entraîneur qui s'appelle le gouverneur, qui a 32 ans. Je vous le dis parce que je pense qu'on risque d'entendre parler de lui dans quelques mois encore. Un jeune, très, très jeune, parce qu'il oblige les Allemands, il n'a pas peur.

[00:02:16]

Maintenant, ils n'ont pas peur. Et surtout, si tu veux, on ferait juste comme parler un petit peu de la géographie. Dire qu'on est au nord du nord du nord de l'Allemagne, c'est à dire fait. Vous allez à Hambourg. Vous faites encore 100 kilomètres. Vous êtes Akil. Il faisait hier, évidemment, zéro. Il y avait la neige fondue dans tous les sens. Il y avait des musiques. Ce n'est pas non plus un climat tropical.

[00:02:38]

La était tout proche. Tu sais que tu racontes. La météo allemande est limitée chez les Eskimos, mais ça va aller très bien. C'est très, très limite. Saviez vous que vous avez le vent avec des bourrasques à 70 km heure?

[00:02:55]

Donc, lorsqu'on vous voulez dire inspirez dans le cas de l'Ohio.

[00:02:59]

On parle polo rapini chaque fois que je raconte ma nouvelle passion. Je me suis pris de passion pour un truc de ouf. Là, je vous raconte. Après un penalty, il faut rechercher le terrain. Donc, si tu veux ça, c'est la deuxième défaite de suite par perdre au second tour de la Coupe d'Allemagne. C'est pas terrible contre une seconde division, ça fait beaucoup jaser. Tu sens que ça ne va pas au sein du groupe parce que Thomas Mulcair était très agressif en conf de presse en se moquant un petit peu des journalistes.

[00:03:30]

Là, en lui disant ça vous fait rigoler tout ce qui vous arrive en ce moment, etc. Il s'est excusé par la suite. Il a bien fait comprendre que dans le vestiaire, ça rigolait. Pas en ce moment. Il y a un énorme travail à faire. C'est difficile en ce moment. Jouer encore une fois au mois de janvier tout au nord de l'Allemagne, là bas, c'est pas évident et on peut aussi l'expliquer. Ça, je ne sais pas si on est très content de ce genre de déplacement qui était un match en retard d'ailleurs, qu'ils avaient remporté.

[00:03:53]

Ils avaient demandé mais tout ça a fait que c'est bon. Ça fait pas terrible pour le Bayern qui en fait, qui enchaîne quand même sa deuxième défaite de suite après l'avertissement sans frais. Ce week end en Bundesliga. Là bas, ils vont jouer à domicile contre Fribourg. Théoriquement, sur le papier, c'est facile. Sauf que Fribourg vient d'enchaîner cinq victoires à la suite. On verra ce que ça va faire. Ce qui est sûr, c'est qu'on dit beaucoup.

[00:04:15]

On a un sentiment quand Flick, il doit court pour commencer par être beaucoup moins bon, beaucoup moins offensif et essayer de faire descendre son bloc plus bas. Trouver le onze de départ parce qu'en ce moment, c'est pas terrible. Les joueurs dans la tête, ils sont fatigués. Les jambes, ça commence à ne plus suivre.

[00:04:31]

On verra ce que ça va faire pour on le point. Merci beaucoup, Paulo sur cette histoire, parce que c'est quand même pas convaincant. Moi, ça me faire flipper un peu. Non, non, mais c'est pas ça. Mais justement, tant que ça n'arrive pas au mois de mars, c'est pas grave. Mais on verra ce que ça fait, mais ça fait quand même deux mois. En fait, on s'est cachés derrière des résultats du Bayern alors qu'il y avait des vrais problèmes.

[00:04:52]

Les deux buts qu'il encaisse pour revenir à 2 2 en première mi temps que Mönchengladbach. C'est exactement le même but qui Franière et donc ça devient problématique.

[00:04:59]

Même Bilbao qualifié pour la finale, LOréal est éliminé avec tout ça. Merci un avis CPP. Là, il est sur la sellette. Dans un temps fraternel et le millième but de Pelé au programme, sans oublier Julien Cazarre. Kevin, merci beaucoup. Kevin a très vite parce qu'on avait parlé des milliers de passes décisives aussi. Je voulais vous révéler où il s'en va. Kevin a tout de suite. C'est fou. Abreuvoirs. Jusqu'à minuit, tous les soirs, de 21 heures à minuit, avec Jérôme Rothen, Daniel Riolo, Julien Cazarre aux Sables ou Sarriette Humphreys, les rebelles qui nous ont rejoints.

[00:05:42]

Bonsoir, salut les Withers! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Excuse moi, excuse moi, je suis à d'after depuis le début. Moi aussi, je suis un winner. Alors je disais ne parlez pas de ça. On parlait de la catastrophe de Limoges durant 18 d'audience. Avant les Jeux, je suis torse bombé dans les rues de Madrid, sous la neige.

[00:06:07]

Comme première radio de France à Toulouse, c'est quand même important. C'est vrai, ça va te faire oublier le fait que le limogeage annoncé de Zidane, après l'avoir vu sourire qu'il avait après le match, je pense qu'il avait dit avoir fait rends compte bien depuis qu'il a eu. Ça y est, c'est que finalement, lui souffre beaucoup plus que moi, note un gardien. Ici, c'est un candide candide parce que c'est comme Jean-Pierre Coffe. C'est mon petit cordite pour Zidane.

[00:06:36]

Je partage avec comme si c'était Jonatan Lambert. Comment expliques nous ce qui se passe?

[00:06:41]

Non.

[00:06:41]

Il y a réunion ballotins pour expliquer que le reste était divisé par l'Atlético Bilbao en demi finale d'un grand d'Espagne. C'est dommage parce qu'on a été vraiment pas loin de la prolongation avec une petite remontada. Mais bon, en gros, une première mi temps très mauvaise des Madrilènes qui n'était pas dedans. C'est comme ça arrive des fois et l'occaz basquaise que tout le monde adore et donc personne va vraiment lui tomber dessus. Parce il est tellement utile, tellement gentil, tellement professionnel.

[00:07:09]

Après, c'est pas un arrière droit. Non, il jouait arrière droit parce que ce soir, je suis Kabbara blessé, mais bon, il fait une super mauvaise relance. Bilbao en profite. Garcia met le premier but et après, il fait un pénalty totalement idiot. Il sait que j'aurais dû rabattu sur Martial, ceinture marseillaise dans le temps, dans la surface. Bon, ça faisait 2 0 et c'est vrai que Bilbao a mis plus d'entrain, plus physiquement.

[00:07:30]

Il était beaucoup mieux, beaucoup plus de pressing en deuxième période. C'est vrai que là a manqué un peu de chance. Ca, c'est le CIO qui fait quand même un grand match assessois, tape deux fois les montants et Benzema marque. Mendy a une occasion à la dernière minute. Balle de but refusé pour hors jeu réelle. Voila, c'est pas une catastrophe. On sent que le Réal etait pas bien rentré dans le match face. Une équipe de Bilbao, qu'il ne faut pas l'oublier, est une équipe de coupe.

[00:07:57]

C'est l'équipe qui a le plus remporté deux coupes dans l'histoire de l'Espagne puisqu'ils ont gagné beaucoup de Coupe du Généralissime du temps où l'Espagne n'avait pas un roi, mais un caudillo. Vous savez, un guide, un dictateur pour ceux qui, comme pour les petits jeunes qui ne connaissent pas. Et donc, voilà. On est, on est dans une défaite. Mais sincèrement, Zidane était pas inquiet du tout. Je me demande même si quelque part, ça les fait chier.

[00:08:19]

Bien sûr, ne pas être en finale et pas de jouer la finale. Mais tu sais, vous savez, une finale contre le Barça, ça n'a rien à voir. Ça prend beaucoup d'énergie et je me demande si les mecs dit en plus, ils sont partis, ils n'ont pas pu revenir chez eux encore à cause de la neige. Ils sont partis de Pampelune jusqu'à Malaga, doit jouer ce match ce soir. Ils sont pas rentrés chez eux. Bon, je pense que les joueurs et le coach sont pas très, très déçus de ne pas jouer cette finale dimanche et d'avoir quelques jours de repos.

[00:08:47]

Bon, un peu. Alors c'est une défaite, c'est une défaite après 9 matchs d'invincibilité, c'est pas une catastrophe. OK, merci Fredo, a résumé Oui, j'avais une bonne raison, mais je suis déçu. Qu'est ce qu'il faut penser? Encore des hasard de ses prestations? Moi, j'ai l'impression qu'il est jamais arrivé. On le répète à chaque fois, on me redonne une chance d'être titulaire et je ne grosseurs. Alors techniquement, comment ça se passe en Espagne?

[00:09:16]

Les journalistes qui sont quand même attendre logiquement son salaire à 100 millions. Il doit se taire. J'ai foncé sur va fêter ça, je crois. Bah oui, on n'a pas assez parlé de ça. Le problème, c'est qu'il ne faut jamais envoyer les dossiers de tes confrères sans savoir. Le problème, c'est qu'il y a eu un bug. Il y a pire que des pire, finalement, que les critiques. C'est aujourd'hui une sorte d'indifférence. Tu vois sur un serveur à 100 millions?

[00:09:41]

Ouais, ouais, ça serait pas un des plus gros échec de l'histoire du réal. Si ça continue, on va attendre un peu. Mais si ça coûte cher, s'il tombe dans l'indifférence des impasses, ça sera beaucoup. Bien sûr, mais bien sûr, bien sûr, ça sera un échec cuisant. Mais il aurait dû me demander. Moi, je t'avais dit que ça marcherait pas, avait des connexions sur la Belgique. Vous me demandez à moi.

[00:10:02]

Il a pas eu de débit. Départ est arrivé 15 kilos de trop. Il n'a pas compris où il était. Il a pas compris qu'il était Oréal et surtout, qu'il n'a pas compris qu'il est en Liga espagnole et qu'en Liga espagnole, être techniquement ça, être très bon tactiquement, ça ne suffit pas. Il faut être fort physiquement et moralement en Angleterre. C'est la même. l'Angleterre, depuis qu'il a sa technique avec Fred, vient de le dire et il est arrivé avec beaucoup de l'Hôtel-Dieu de trop.

[00:10:24]

Donc, il a toujours tendance à augmenter les fast food, les eaux territoriales dans les bars d'OC, il l'a jamais. Le barbaque à Madrid a d'autres moyens. Moi, je pense qu'on va faire des barbecues en intérieur, ça va être possible qu'à une terrasse chauffée. J'ai pas, je pense, mais à Lille et à Chelsea, il le faisait pas. Alors il l'a jamais été. C'est pas quelqu'un de maigre, mais il n'a jamais été en surpoids comme ça.

[00:10:51]

Non, je pense que ce transfert valait tellement qu'il s'est laissé. C'est le cas de le dire. On l'a vu. Il s'est laissé vivre comme comme quelqu'un de lambda. Et puis, qu'est il arrivé aujourd'hui? Il paye encore parce que t'as beau les perdre, les kilos, mais qu'en laissant s'installer physiquement tout le temps, il se blesse tout le temps dans les cas après moi. Franchement, j'y crois encore parce qu'à moi, elle a tellement de qualités.

[00:11:16]

Il est très aimé dans le vestiaire. Ouais, ouais, c'est super gentil, mais le mec est bon tout le temps dont on parle et c'est un gars qui, au final, c'est pas le top 10 mondial et on l'imagine décevant et décevant. On est d'accord, mais là, je ne vais pas contre vous maintenant, vu les qualités qu'il a et les ressources depuis le début de sa saison. Mais surtout, le plus important, c'est super que je aérobies, crois, mais y'a un mec qui croit aussi, c'est Cidade.

[00:11:45]

Et il croit encore encore à ce que son attitude. Parce qu'à l'assemblée, tout ça. Belle, belle, belle. Tu dis ça, l'attitude, ça va s'arrêter. Sauf 15z. Hazard, il est très apprécié au vestiaire et travaille bien à l'entraînement. Il est sérieux. Tu jusqu'à Morbecque? Donc voilà, ce soir, tu te dis il lui faut un petit coup de rein pour qu'on coudrin. Mais tu sais que tu vois que techniquement, il va mieux.

[00:12:06]

Il voit plus le football que les autres. Je vois bien ce que je veux dire. Ce n'était pas non plus le match du siècle pour la crise et on l'a senti. Et il a aussi besoin. Même si c'est un grand joueur. Il a aussi besoin de sentir que le milieu de terrain est bien. Il est très bon. Et quand Modric, Crows, Casimiro, ses bureaux sont très bons, forcément. Lui, ça va le rebond et il va être décisif.

[00:12:29]

Il va être plus haut sur le terrain. Benzéma, c'est quand même un joueur fabuleux. Il peut, il a tout pour s'entendre avec lui. Moi, je suis franchement pour tout ça. J Mais la vraie question pour conclure, prend encore plaisir à manger un barbecue en hiver. Pardon, on s'endort. Moi, je l'ai déjà fait. J'ai déjà fait l'hiver. Je sais pas. Je trouve qu'il y a moins à la bonne viande. Il va.

[00:12:51]

Après, tu fais cuire dehors, mais c'est lié. Oui, mais j'en doute. Tu vois en mode moi, je l'ai fait en ce moment aux abords de la piscine, non? Bon, on est pas bourlingueurs quand on sait qu'on ne boit pas de rosé. Donc manger des principes comme ça, on ose qui on a fait des bières, c'est vrai, non? Adieu psychose régnante, les réseaux sociaux. Tu considères que le fromage qui coule comme ça, ce sont les barres de.