Happy Scribe Logo

Transcript

Proofread by 0 readers
Proofread
[00:00:00]

Pour écouter RMC, alors oui, car leurs instances. Pourquoi? Parce que quand même. J'aimerais profiter de la présence Beric de Bruno pour parler de ce qui va se passer à la ligue à bientôt le 10 septembre. Parce qu'on commence enfin. Ça commence à parler. On apprend des trucs sur les candidats. Qui va être président alors? Je rappelle qu'ils sont cinq désormais Denisot, Guérini, le patron de Panini, les petites vignettes qu'on collectionnez quand j'étais gamin, je ne crois pas trop à la possibilité pour lui, en effet, mais c'est très proche de lui.

[00:00:39]

C'est très proche. C'est quand même grâce à grâce à ses amis, les amis de Jérôme, PIIA, Castellitto, Guérini. Sa place l'a déjà. Stofflet, c'est les amis de Pierre Ducrocq n'est plus là. On l'embrasse comme ils ont fait le business des vignettes prendre Losail sur le dos des joueurs. C'est toujours le cas. D'ailleurs, c'est toujours le cas. C'est quoi cette histoire? Les joueurs. Cette fois, on distingue trois chaque 220 280 euros pour les joueurs de L1.

[00:01:09]

C'est braquage, donc c'est un bras cassé. C'est une des plus belles affaires du monde. De très, très bonnes affaires à la télé. Comment le remercier? Ils l'ont foutu au conseil de la ligue. Le patron de Panini Panini vient prendre des photos des joueurs tous les ans pour l'album. Et donc, chaque joueur touche 280. Non, mais ce n'est pas que pour les figurines Panini, c'est aussi pour les Sean Lennon. L'utilisation collective code barre pour les joueurs de D1.

[00:01:32]

Mais là, ragréage l'énorme NFP ont le même prix que Bruno Le Train joueur, mais quand même. Mais en fait, qu'est ce que vient foutre dans cette histoire, c'est à dire qu'il doit exister entre là dedans? Parce que si c'est le cas, Philippe Piat, son idée, ça a été justement de négocier avec Panini en ans en disant à tous les joueurs C'est moi qui vous inquiétez pas, je vais gérer, je vais gérer au niveau international pareil.

[00:01:57]

Le niveau de la m'acharner, du génie des fort, c'est un grand moment. Alors oui, à la remise de chèque, il avait déjà hâte à une convocation. Donc ils te disent bon la semaine prochaine, je viens le mercredi, alors on vient, donc ils viennent en petit comité. Là, ils viennent de nombreux compter les joueurs. Pas la même chose à Monaco et à Bastia. Ils venaient plus nombreux que quand j'étais à Paris. C'est bizarre, mais Bréhalais, il me semblait qu'il prenait deux nuits d'hôtel.

[00:02:26]

C'est bizarre, mais est resté pour une nuit, là où sang froid et moralisé arrivaient. Premièrement, il venait à la sortie de l'entrainement. Les Gábor allaient venir. On va manger, donc il Torben dans un vide à bouffer. Mais là, je comprends pas. C'est lui, NFP qui organise une soirée retour. Le repas pour remettre le fric, d'accord. Et oui, ils font une note de resto de quatre fois la somme à 4 fois.

[00:02:57]

Et puis là, tu passes l'après midi avec eux. On passe un bon moment, une remise de chèque. Et puis voilà. Et puis, ils font ça dans tous les clubs. Ils se font plaisir. Bon, c'est peut être pas à celui NSP. Un jour, peut être quelqu'un qu'abritera d'aller dans le business, rigole. Bruno est bien placé pour le savoir aussi. Et nous, les joueurs, on n'est pas trop con quand tu passes un cap.

[00:03:20]

C'est sûr que les opé est, en fait. Tu peux en faire. Et quand tu vois que là, ça représente 280 balles pour l'image qu'ils utilisent, c'est à dire dans les jeux vidéo, les agents du foutage de gueule et du contingent d'un joueur peut de tourner la. Des Délégua. C'est quoi cette arnaque s'ils veulent utiliser de façon individuelle le joueur à la négociation? Je dire pour la jaquette de FIFA de les voir sur la jaquette DRSP Autrement, ils n'ont rien à voir.

[00:03:46]

Ils feront donc un c'est collectif, bien que des équipes et tout ça, on est pas carré. Qui sait combien de temps Soubien?

[00:03:52]

Oh non, mais oui, je sais, je crois que c'est une poignée de main d'oeuvre. D'ailleurs, vous vous souvenez de la déclaration quand même de Philippiens disant on verra qui sait quoi faire?

[00:04:05]

Ha ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha oui, qu'il vienne pas nous expliquer que c'est l'écho du couvent. Bah, déjà, on nous explique tellement de choses sur les placements financiers LNFP, un patrimoine, le patrimoine global et comment ils ont conservé certains joueurs arrêtés par les conseillers financiers taillés l'Unef, puis, à la première occasion en devenir. Pourquoi tu ne le fais pas venir? Gilbert J'aimerais bien dire. Castano nous parlera de tout le monde dans l'organigramme de la LFP.

[00:04:37]

Moi, j'invite tous les gens à aller voir. Vous tapez NFP et vous regardez l'organigramme. Vous allez voir le nombre de gens qui bossent, de secrétaires, de sous secrétaire, rien que de regarder un syndicat riche. Mais il faut bosser des gens bien, tant mieux. Là où c'est dérangeant, par exemple, si on compare un petit peu la distribution des droits télé, je veux dire, il y a les clubs de L1, les clubs. Mais par exemple, le National, c'est le parent pauvre jusqu'à cette année, il touchait zéro alors que lui, NFP prend une quote part de 10 millions d'euros.

[00:05:08]

A quel titre? J'ai une belle occasion de but non lucratif là pour aider les joueurs, les assistés. Je pense pas qu'il ait payé le salaire à la place des clubs. Il a été fou 10 millions. Et puis après, quand ils ont monté leur toute leur conseil en assurance et tout va demander à Coutadeur et à la poignée de joueurs qui ont tous Rouillier, on fait ruiner par les conseils régionaux qui pardieu de février, c'est juste un peu gênant de les mitrailler en permanence, ça 61,2 en février, ce qui est bien sur la zone isolée.

[00:05:37]

Elle est belle, elle est belle. Février 2019. Je crois pas me tromper. Interview dans l'équipe de Philippe Piat, où il y a une interview d'un joueur qui a été et qui a perdu une tonne avec les mauvais conseils de la fameuse boîte parallèle qu'il avait créée. Réponse de Philippe Piat les joueurs de foot n'aiment pas perdre. Mais qui aura dit qu'il n'aime pas perdre? Il a quand même dit dans l'investissement qu'on peut perdre. Il a quand même dit oui, mais il a vu juste.

[00:06:10]

Il a quand même dit dans cette interview Il est vrai qu'il y a un dysfonctionnement et on va y remédier. C'est pas normal. Le dit Iza joueurs et disfonctionnements, c'est un honneur. Mais vu le tollé, vu le tollé que ça a créé en interne et pour étouffer un peu le truc, ils ont proposé un arrangement à l'ensemble des joueurs, même les moins connus. Parce qu'au début, j'avais proposé surtout à ceux qui étaient connus, donc. Mais finalement, il oppose Nicod.

[00:06:33]

On est là pour ça, pour tout le monde, surtout pour les petits, les grands, ils n'ont pas besoin de toi. Evidemment, un arrangement avec Bruno, tu veux Bye-Bye? Il fallait sauver la face. Parce que là, ça prenait une ampleur. C'était, ça devenait insupportable. Quand vous avez monté une agence de joueurs aussi? Oui, mais ça, ils ont arrêté ça. C'est bizarre pour les syndicats. Ils l'avaient fait. C'était un peu compliqué au début.

[00:06:59]

Au début, c'était pour soutenir les joueurs qui n'étaient pas forcément représentés, puis qui avaient du mal à trouver un club de la même manière qu'ils font les stages en début d'année. Il y a un truc qui fonctionne bien, effectivement, mais. Mais. Mais après, c'était un truc qu'il avait autorisé au niveau international, que le syndicat des joueurs dans chaque pays puisse, le cas échéant, représenter les joueurs. Mais après, bon, passons. Il avait un problème, c'est à dire que la structure était déficitaire.

[00:07:25]

Si jamais une année on perd de l'argent, il n'y a personne qui va nous éponger les pertes. Donc, il y avait une forme de concurrence déloyale à l'arrivée. Après, on savait comment là dessus, je suis d'accord sur le montant. Tu peux adhérer, mais tu sais aussi très bien parce qu'on a des exemples. Et j'ai eu des exemples toute ma carrière et moi et moi, personnellement, que quand t'as des gros soucis avec le club, avec ton club.

[00:07:47]

Bon bah, si c'est très médiatisé, je pense qu'ils se mouillent pas. Tu le sais très bien. Ce qui est important dans un secteur d'activité qui a un syndicat, ça sert aussi de contrepoids quand il y a des grosses négociations. Bon bah, il représente les joueurs. Parfois, il y a des branches. On ne peut pas s'organiser. Je n'avais pas forcément les départements. Il regardait les joueurs, oui, jusqu'à une certaine limite. Je le dis bien et on peut se poser la question, Gilbert dans l'épisode Kovy et le poids qu'ils ont mis pour reprendre le Chaplain.

[00:08:16]

Est ce que c'était l'intérêt des joueurs de ne pas reprendre le championnat? Ce qui est sûr, c'est qu'il peut dire que les joueurs, ce qui veut dire que tu mets les clubs au chômage partiel, prêts garantis par l'Etat, ce qui veut dire que tu mets les clubs en difficulté. Ce qui veut dire que peut être la saison d'après les clubs de recruter un peu moins de 2 joueurs parce que l'économie va être pas moindre. Donc, pour moi, la décision qu'ils ont prises, c'est à l'encontre des joueurs.

[00:08:39]

Ce n'est pas lui LFP qui a pris la décision, mais ils ont pris position. Ils ont besoin de trouver une solution juste après son interview dans le monde où il avait, quand on est sorti de l'anonymat, ce castañeda. Franchement, personne n'en avait complètement oublié qu'il c'était limite, même dans le milieu du foot. Oui, il va partir moment. Il donne l'interview dans le monde. Il sort d'un al-Nouaïmi Valbuena. Et ces gens, syndicat des joueurs, je représente tout le monde alors qu'il représente personne.

[00:09:03]

On arrête au syndicat des gens, dit on. Dit pareil, mais tu sais très bien et tu le sais. Le gouvernement, ils n'ont pas attendu que ce Castaignède, ça fait partie des choses importantes. Mais en plus, il y avait une différence d'appréciation, je pense, entre Philippiens et Castañeda. Je pense déjà en trop. Je pense qu'il au départ, il ne pas bien. Il avait vu la notion de port au point nommé parce qu'il y a un truc.

[00:09:28]

Et ça, c'est forcément lui NFP qu'il bloque. Il doit y avoir une remise à plat totale de la charte du football professionnel ou je veux dire, il est temps de mettre les mains dans le cambouis maintenant, parce qu'il y a un nombre de conneries maintenant, c'est totalement obsolète. Mais comme Philippe Piat a une force de lobbying incroyable jusqu'à maintenant, ils ont réussi à bloquer ce truc en rappelant qu'il est aussi président du syndicat international des footballeurs FIFPro, précise l'agent du l'agence.

[00:09:54]

C'est ce qui détermine les grilles de contrat. C'est la convention collective des métiers du football qui équipe. Aujourd'hui, elle est obsolète. Elle n'est plus adaptée 2020 à 2020. Il y a un nombre de conneries là dedans. Je veux dire, il faut remettre. Ça amènerait une patrouille, mais ça ne change rien. On a bien préparé les, mais en particulier lors des périodes de l'année. On a la charte et un Noir, donc en plus, fut lavé dans la rue.

[00:10:21]

Despite tu vu? Tu avais des depuis d'eau. Nous, on avait juste un tee shirt. Une telle couleur noire. Oui, ça variait en fait toutes les couleurs. Une rose, je voulais ramèneraient. Demain, on parlait des 10 millions qu'ils prenaient à l'année sur les droits télé, quand même, mais ils traversent quand même ça. Quand on est noir? Non, mais il faudrait quand même la Cotys qui est normal quand tu veux adhérer dans un syndicat.

[00:10:47]

Donc, je sais pas combien ça coûte. 200 ballots de 250 balles, 300 après, il y a le pécule dans la feuille. Cooptent les m'incliner. Pécule tu peu? Assez subtil, c'est que d'un côté, il faut adhérer les jeunes joueurs, les stagiaires, les aspirants pour créer justement une forme de réflexe pour adhérer au syndicat des joueurs et ça coûte 20 euros par saison et ils intègrent une petite assurance perte de licence au cas où le gamin se blesse, puis peut jouer au football professionnel.

[00:11:18]

Et donc, ça ne représente qu'une petite somme. Si jamais c'était bien ça, oui, ça serait jamais raté. Ne jamais oublier quand on parle de lui NFP que audébut lui n'a fait que ça a été créé ça. Et ils ont fait faire des progrès énormes en contrats de partenariat, tant aux statuts et aux statuts, exactement aux statuts. À la fin, il semble. Bien sûr, je veux dire qu'il y a eu des effets pervers derrière.

[00:11:42]

On peut peut être discuter parce que je sais pas ce que fait vous vu l'émission OM et les débats que vous faites. Quand je pense que quand je joue, il faut crever l'abcès, il faut les faire venir. Il faut qu'on les a invités plusieurs fois. On va le refaire parce qu'il y a des des. Et oui, c'est un peu tard pour la faire, pour qu'ils en fasse tant, voire on va les réinviter.

[00:12:02]

En réalité, je m'y engage, alors je reviens à ce que je déplore. Ce n'est pas la discussion. J'ai cité le nom de Guérini et là, j'ai dit juste le euh nfp est un quadrillaient les parties au quart de tour. Alors toi qui l'a fait exprès? Et Lalaurie que c'était l'ami avec Panini, Robert Roncey il y a des DVD, des entrées dont il ne faut pas le féliciter. Soundwave donc dire Italiani. Je ne sais pas si ça marche aussi bien en 2020 que ça ne pas dans les années 80 90, voire franchement que j'étais petit.

[00:12:29]

C'était la folie. Aujourd'hui, les gamins, ils achètent plus de Panini dans la cour de l'école. Tu luttèrent et il y avait des mecs étaient, mais qui jouaient dans des clubs. On les connaissait pas, mais on les connaissait parce que les pas dans les pas finir Labeaume à cause? Ha ha ha ha! Ha! C'est vrai, mais c'est comme aujourd'hui. Quand il y avait de 3 ans, je vois qu'il faille y voir plus France Musique à Rennes.

[00:12:48]

Je n'ai jamais vu. Moi, je veux te dire même moi, quand je suis là, que j'étais super fort à Afutt, j'ai découvert des joueurs qui se sont révélés plus tard, quand j'ai commencé avec ma petite équipe minable Kampung Lipszyc. Ouais, je l'ai lu dans ma première équipe. C'est comme ça que je l'avais connu. Il est bon. Donc maintenant, c'est un inconnu qui jouait là bas. Il y a même des clubs qui recrutent sur Football Manager, donc pas mal comme ça que je reviens à.

[00:13:10]

Mais Ver.di là. Denisot Guerrini, donc. Le patron de Panini français, poussé par le Twix, poussé par l'OL, regrette le gras de Deschamps et Twix au Soleil. Vincent Labrune, alors, il est poussé par qui?

[00:13:25]

Il fait du business.

[00:13:28]

Caïazzo, notamment, et d'autres, son ami Loïc Féry, président de la business orange, résume Michel Denisot, soutenu par la fédé, Guérini soutenu par la LFP, Labrune soutenu Dudi Caïazzo et par certains pas mal de Cancalaise. Le syndicat des présidents peut être la première ligue à venir, grosso modo. Gervais Martel? Pas grand monde par l'autre syndicat, l'UCPF, le petit club gringos, les Cendant et François Morinière, l'ancien patron de l'équipe. Dans les médias, les médias et les médias votent pas.

[00:14:05]

Le truc, c'est que quand t'as plein de mecs qui sont soutenus, pas des fois, ça peut justement être celui qui est soutenu par personne qui a placé derrière moi. Juste justement, elle en fait plus que se dire qui est le favori. Moi, j'aimerais en fait nouvelle recrue. C'est Denisot le favori. Nous, on voudrait qui? Quel est le mec qui ferait du bien au foot français? Reprofilage. Je ne vois pas qui fait avancer dans Mais Gilbert, je pense que l'erreur, c'est de se focaliser sur le candidat président.

[00:14:34]

Ce qui est important, c'est de faire le rôle. C'est à dire qu'aujourd'hui, la tendance, c'est la tendance, c'est d'avoir un super, un chef exécutif comme il peut y avoir dans toutes les ligues les bases si fortes en Allemagne. C'est un boss du football professionnel dans le pays qui est capable, justement, de ne pas être inféodé à Pierre Paul, Jacques, CCIHSM, Marcus. Il n'y a pas un boss de cette envergure en rupture actuellement de la ligue LMBO rend ça impossible.

[00:15:02]

Effectivement, bon, c'est le fonctionnement. Même pour savoir comment on peut dire sortir de ça un top managers. Il faut changer les statuts, créer une société différente pour pouvoir avoir un Super Saiyan. Essayons plutôt de réfléchir à ce que ce serait le lobbying de la fédé qui serait le plus intéressant des joueurs du syndicat, des joueurs ou des présidents de clubs. Ce serait quoi le plus intéressant pour faire avancer le schmilblick? C'est à dire dans le tas? Le sens peut être réduire la ligueur puisque de plus en plus de matchs, il y a des décisions importantes à prendre pour faire avancer le football français.

[00:15:40]

Qui pourrait le faire?

[00:15:41]

Ça parler de personne, pas de réduire la en janvier à la Coupe de la Ligue, la Coupe de la Ligue. Et alors? Je suppose que tu une ligue à 18 quand même, sans prolongations, avec 5 changements comme ça au moins. Je pense que je pense que réduire, tirer le championnat vers le haut. Maintenant, je peux me tromper, mais je pense que c'est pas que ça pour le tirer vers le haut. C'est bien pour répondre à ta question.

[00:16:05]

Maintenant, je vois, je vois pas franchement les profils, mais il y a du crédit partout. Le problème, c'est qu'on a l'impression que ce sont des mecs déjà à chercher. Tu mets du Nigeria dans la même liste. Ils vont chercher leur travail ultime. Ils vont chercher le job ultime à la fin de carrière. Brillante. Exact, Toto. Il doit s'effacer en 15 ans horrifique après ça. Ca reste honorifique. Ils vont chercher la loge.

[00:16:30]

Il alors l'enterrer? C'est ça le problème, c'est que t'as pas de mec réellement? Correspond pas avec un projet, une idée de dire je vais être le patron de la ligue que tu décris comme ce que tu as décrit en Espagne, en Allemagne et en Angleterre. Là, t'as le gars, c'est bon. Bah, j'ai fait ma carrière. Et maintenant, je vais aller prendre le beau fauteuil, le beau salaire, la ligue, le resto, pas loin de son salaire de dingue, j'inviterais.

[00:16:54]

J'inviterais Lévèque à bouffer là, là, tout ira bien, mais j'essaierai de pas faire de vagues, mais j'essaierai de ne pas fâcher les présidents et chaque fin de carrière pépère. Et on est d'accord, Daniel, mais c'est le mode de fonctionnement. Je conserve la blague. Oui, c'est un problème. Donc, comment tu fais? Et c'est ce que tu? @Bruno disais comment tu fais pour changer les statuts dans ces cas là et pour arriver à mettre à la tête de la ligue quelqu'un qui est déjà pas dans le fameux copinage?

[00:17:20]

Parce que tous les gens après je connais pas Guérini et l'autre des médias, Morini, régnèrent. Philippe Piat était goy Sellami. Donc en fait, il y a du copinage partout. Et moi, ça, ça me dérange. Parce que en effet, tu mets Michel Denisot, tu mets Labrune?

[00:17:38]

Non, mais je pense que Didier Quillot, lui, essaye certainement de se maintenir à cause de la région en général. Mais on ne sait pas si le DG va encore avoir son rôle là ou si le président voudra l'étouffer et reprendre le rôle qu'avait Thiriez avant manip afin de séduire ces présidents. Ils ont tous que la France du foot. Vas y, Daniel! Le problème, c'est que je n'aime pas la façon dont on gérer FB. A priori, ça pas avoir du mal par la fédé.

[00:18:07]

Là, je pense pas non plus été président. Il traite les syndicats, le président. S'ils me reçoivent un quart d'heure chacun, je pense que je peux leur retourner le cerveau indépendant. Tu peux peut être te présenter, faut regarder ça aussi, mais il faut quand même juste un truc de niveau ineffaçable 15 ans alors que 75 ans est out forward. Enfin bon, vers encore pendant un moment, le foot ne l'intéressait plus. Et là, comme par hasard, à deux mois de mars, dans les années 70, ça faire des tweets liés au foot et commence à faire des trucs garra.

[00:18:37]

Mais c'est tellement énorme. C'était tellement gros. Du reste, quand même pas des sabots de cheval. Et on peut parler d'âge, en effet. Mais c'est vrai qu'à du monde, plus t'as besoin d'avoir quelqu'un qui va dynamiser tout ça et d'avoir des meilleures idées et essayer de devrait, selon Vincent Labrune. Jugerez tu crois? Vincent Labrune déplacera la ligue à Orléans. C'est un mec qui aime rester dans l'ombre, qui veut parler à aucun média. Chaque fois, il te parle en off, mais il veut résideraient.

[00:19:07]

Oui, je comprends pas. Il ne veut pas être indépendant, mais je pense qu'il n'est pas candidat à la présidence. Il sera candidat. Je pense qu'il a envie d'un peu de lumière là, Gilbert et Julien de trop dans l'ombre. Et je reviens sur un thème qui le dit. Aulas prépare sa sortie avec Douniaux, peut être plus le bon candidat sans trop de lard. Aulas s'étaient succédé à la fédé, à l'aigrette.

[00:19:32]

Bon, du coup, je vous ai pas parlé de l'autre sujet. Ben justement, Jean-Michel Aulas, c'est quatre clubs. On en parle juste après 23h. Eric Merci beaucoup. Tu as mis sur la glace ici, tu reviendras. Et quand? Que j'ai beaucoup aimé parler d'audace.

[00:19:46]

Oui, mais on aura l'occasion. Je ferai mercredi soir aussi avec Whippet. Mercredi prochain sera magnifique et on a mis les vignettes Panini. On dira que c'est le tour de Moscato et. Vous avez mis les Panini un peu trop de temps. Il y en a un paquet. Ah oui, il y a un impact sur les années à venir. C'est clair, les gens aimant miser sur Instagram. On a INIS de Roten Courbis, endimanché Antoine Gérard, tu t'en sors bien avec un ancien et aussi un Hensies.

[00:20:16]

Ça va quand il jouait ailier gauche? Encore exactement. Ben, j'ai même joué avant centre d'un joueur dans 6 jours. Mais même à l'OM, je ne vois pas pourquoi tu te et Pierre Cahuzac, le grand père du petit Yannick, arrive à l'OM puisqu'il vient à l'OM. Il fait 6 mois. Un moment donné, donner Thoronet de remonter à 84 85 en Ligue 2. Les premiers matchs qui m'a fait faire, je joue à Tours, centre localisables quand des bassins en finale exactement 78 plus 4, il est arrivé.

[00:20:44]

Moi qui fais m'a fait jouer, tenterez avant centre et tu gapeau enfermé dans les toilettes. Tu connais l'histoire Cahusac qui s'est formé en mais par des joueurs du Sporting Bastia à une époque où il était pas Bastia.

[00:21:01]

Avec quelle année en poche, battu 78 et où ils ont finalement un mais bon grand monsieur du football jouera qu'autorisent anecdotes ordinaire. Les joueurs vont fermer aux chiottes. Je pensais que ça allait déclencher le paiement du mouvement dirigeants en salué mercredi prochain.