Happy Scribe Logo

Transcript

Proofread by 0 readers
Proofread
[00:00:00]

Vous écoutez RMC? RMC vu le. Le fait que les joueurs soient les meilleurs joueurs des trois meilleures années dans le groupe de trois joueurs importants sont partis. Ils ont entendu une nouvelle équipe. Ouais, mais bon, je ne veux pas revenir sur ce qui s'est passé avant. Minuit Star floutée, Superboy avec Daniel Riolo ce soir avec Jérôme Rothen, Bruno Satin qui est avec son collègue Bruno Satin. Vous imaginez à la radio Sean Connery dans ses plus beaux rôles?

[00:00:41]

000 paires d'yeux exactement dans le rôle. Vous avez Bruno Satin vient de fêter ses 90 ans. Apparemment, il est touché par la maladie d'Alzheimer. Mais en même temps, je précise que tu ressemblais quand tu avais 40 ans. Oui, c'est gentil et c'est vrai que désormais, tu es agent. Je le rappelle et ça fait évidemment qu'il est là avec le compte Instagram de l'acteur, mais pas que sur Twitter. Et tout le reste. C'est un truc qui est passé un peu inaperçu et c'est sûr que ça n'a pas été trop relayé par les autres présidents, voire par la ligue.

[00:01:16]

Oh là, ça dit dans Le Progrès. À Bromont, les performances des clubs français. Il y a quelques jours, il a dit Maintenant, je veux militer. Je veux aller à l'UEFA pour qu'on se battent, pour qu'on ait quatre clubs directement qualifiés. Rappelons que c'était lui qui était à la manoeuvre quand il a eu la réforme, il y a quelque temps pour réforme. D'ailleurs, un peu double à double sens parce que dans un premier temps, on s'est fait avoir cette réforme.

[00:01:38]

Mais pas tant que ça. Parce qu'on constate que cette réforme, elle permet quand même à Rennes de se qualifier directement en phase de poules cette année, comme c'est le cas des aménagements après. Oui, mais voilà ce que tu à la manoeuvre là? Nature? Oui, mais au début, c'était plutôt pas très. C'est Rouge et Agnelli qui se sont partagé l'Europe, qui sont bien gardées. Les quatre qualifiés directs. Et puis bon, nous, on a été réduit à la portion congrue.

[00:01:59]

C'est pour ça que je n'ai pas compris que Aulas on avait, c'était moi et c'était le représentant français qui soit pas plus battu pour essayer de pouvait avoir 3, tu vois? Oui, ouais, c'est un échec ilexpliqué. Depuis que vous allez voir que dans le fonctionnement, ce sera souvent 3 et il n'y a rien eu reinstallé avec Céline. Ce qui a été directement sur les deux dernières années. Bon, il n'y a pas eu de tour préliminaire pour le peuple français.

[00:02:24]

Ouais. Enfin, pour le troisième, quand tu es obligé d'attendre de savoir la même envie ici, un tour préliminaire en plus, soit il y était. Les Français passaient pas toujours parce qu'ils ont changé aussi le tour préliminaire et maintenant taper des points entre temps. Entre temps, le tour préliminaire, Bruno a raison. Donc, au moment où Aulas avait négocié, ça avait été considéré un échec. Plus ça que je dis parce que ça avait été PSO plus souvent 2 que 3.

[00:02:48]

Là, maintenant, il faut regarder. Non pas parce que c'est là. Il y a un peu seul un mémorial. Pourquoi tu veux repartir au combat, tout ça? Parce que alors attention, c'est très bien. On en a parlé, ils font demi finale de Ligue des champions, Lyon-Paris. La finale de la Ligue des champions, c'est pas la peine d'en avoir, mais il faut être ridicule. Non, mais non, ce n'est pas non.

[00:03:05]

Tu peux pas finir. Putain! Rajoute du groupe sur le coupable à couper. J'allais rebondir sur un passage, ordonnèrent. Sans déconner. Notre ami Julien Maids, sélectionneur de Djibouti, qu'on a vu envoyer un message. Il me dit de dire Imedi. Hier, j'ai écouté d'After pendant 3 heures. Ce n'était pas Riolo, c'était rigolons. Alors ce que tu Exelon? Je lui dis ça. Il aurait dit traiter des menteurs, de la on s'en fout.

[00:03:36]

Bah ouais, c'est toi qui me coupa l'info. On y vient. Mais moi, je veux bien qu'il se batte encore une fois. Quatre équipes, oui, ça serait magnifique. Ben oui, pour le football français, ça serait magnifique. Mais est ce qu'on a aujourd'hui les épaules en Ligue1 pour avoir 4 équipes qui nous représentent bien? Il y a juste à regarder les matchs. Moi, je veux bien si tu t'arrêtes juste la Ligue des champions, que tu profite de cette année, de cette formule là qui a servi Lyon.

[00:04:00]

Et le Paris Saint-Germain ne va pas se leurrer. Je ne dis pas que c'est facile de faire une demi finale Ligue des champions, mais dans la formule l'ancienne formule, je ne suis pas sûr qu'on a eu deux équipes en demi finale de la Ligue des champions. Déjà après, il y a les effectifs. Moi, quand je vois que Lyon, Jean-Michel Aulas, il monte au créneau comme ça, Lyon, ils vont peut être perdre à voir. Et Dembélé, on en parlait hier.

[00:04:20]

D'accord, donc, l'OL circonstanciels, c'est parce qu'il n'a pas de Coupe d'Europe. J'en ai rien à faire l'année prochaine, donc tu vas te qualifier. En toute logique, parce que le championnat n'est pas reluisant ici en France. Donc, j'espère que Lyon arrivera à se qualifier pour la Ligue des champions. Ça veut dire que l'année prochaine et bah, tu pars dans l'inconnu, tu vas dire merde, attention, on a perdu l'année dernière nos deux meilleurs joueurs, mais on ne s'est pas renforcé parce qu'on a fait confiance aux jeunes.

[00:04:40]

Mais là, l'effectif est trop trop réduit. Trop court, donc il va falloir recruter. Donc, tu vas recruter au dernier moment. Tu sais très bien que quand tu prends des joueurs, même si c'est des grands joueurs, il y a un temps d'adaptation. Et puis, la Ligue des champions, battue, la prend dans la gueule parce que t'as pas l'équipe qui est bien formée. On va nous dire Ah bah oui, mais on a pas eu le temps, vous savez.

[00:04:59]

Mais autant un an, dans un an, même si tu fais pas de Ligue des champions et même si, en terme de business, tu perdu de l'oseille. Ben si tu vends voir, c'est pas encore le cas, mais si tu veux avoir et Dembélé le prix qu'ils vont le vendre, j'espère au moins qu'ils vont anticiper qu'ils vont prendre un joueur pour remplacer ces deux joueurs au moins 1 pour densifier un peu l'effectif, pour remettre Lyon sur une bonne place déjà dans le championnat de France pour après 15 ans de 4 places pour les prendre.

[00:05:26]

Mais tu les aura jamais, OK. C'est quoi tes autres équipes? Alors là, je te parle de Paris, je te parle de lui, Hallows. Le but, c'est de se battre pour cette année là. C'est pas Roten, non? Non, mais on va avoir raison. Moi, je souhaite que Rennes, mais Rennes, avec le recrutement qu'ils ont fait, ils ont pris des bons joueurs. Mais j'attends de voir l'année dernière Rennes. Moi, je les ai fait les matchs en Europa League.

[00:05:47]

Ils ont une grande partie de l'effectif qui était déjà là. Là, c'est la Ligue des champions, c'est autre chose. C'est pas les mêmes adversaires. On va voir ce qu'ils ont fait. Si t'es ridicule avec Rennes, tu mérites encore d'avoir 4 places en Ligue des champions.

[00:05:59]

Marseille, on va voir aussi Marseille. La dernière campagne de Marseille, c'est quoi ces 6 matchs? 6 défaites? Alors j'espère qu'ils feront mieux. Mais attention. Est ce qu'ils vont sortir et ils vont se qualifier? Si c'est pour que Marseille finisse 3ème, qui aurait fini quatrième et que Paris sortent? Parce que la logique, c'est que Paris sortent. Tu mérites d'avoir 4 places en l'année prochaine en Ligue des champions? Bah non, il y a plusieurs choses dans ce que dit Jérôme, évidemment, sur ce qu'il vient de dire là.

[00:06:25]

Sur le mérite et pas tellement légitime des résultats en Coupe d'Europe pour avoir tes quatre équipes. Maintenant, si jamais tu te bats et que je ne sais pas avec quel motif il peut réellement se battre, mais admettons qu'il réussisse une négociation en forme de bluff magnifique et qu'il arrive à l'imposer. Pour notre bien et pour le bien du football français, j'ai envie de te dire mais peu importe le meant, et même si tu dois simuler en ayant un petit peu le rouge au front, est ce que tu dis moi, je viens encore avec ce qu'on attend et avec ce qu'on a fait.

[00:06:59]

Ils vont vraiment filer 4 places, mais je prends. Oui, je plonge dans mes jeux, fonce. Mais ils vont pas, je veux. Mais Gattaz? Pourquoi? Parce que d'abord, une fois que tu les a bien, peu importe l'indice UEFA, peu importe les trucs tâtent et 4 places, peu importe si tu mérites ou pas, si jamais on te fait ce cadeau. Bottai, c'est un petit peu comme moi. Moi, demain, tu viens me voir ou pendant deux semaines, tu m'as fait chier.

[00:07:21]

Mais comme hier soir a été sympa, je te filme, ma Porsche. Je ne le mérite pas, oui, mais j'ai envie de te la donner un jour. Oui, comme si je ne mérite pas de l'apprendre. Après, peut être, je n'aurai pas la conduire. Un tel ne serait pas vélaire ha ha ha ha ha ha ha ha ha ha ha ha ha ha ha ha! Ha! Ha! Ha! Qui sent bon? Peut être, j'y arriverai pas, mais je prendrais d'accord avec toi.

[00:07:43]

Donc là, trop. C'est pourquoi. Parce que d'abord, après, effectivement, l'offre de Laval relèverait de la valeur au championnat. Là bas, le club part sur 30 millions acquis quasiment tout le temps. Donc c'est vrai qu'on est nul. Mais enfin, merde quand même avec l'eau avec un peu plus de surface. Mais moi, je dis va progresser et pour moi, ça, Yariv. Voilà un soutien. Nous, on a le bien du football français, mais je ne sais pas.

[00:08:07]

Je ne sais pas quelles sont Sasa, parce que là, on est d'accord. Bah oui, c'est venu de lui. C'est pas venu du VFA. Gars qui a un top, vous nous avez fait plaisir. Le football français Ranieri a fait la même chose. Il s'est levé un matin. Il a dit non, je veux que ça change. Et puis, il a réussi à ce que ça change.

[00:08:20]

Oui, parce que en théorie et au début de l'année. Bon, normalement, la première place hypothéquée par Paris. Donc, il reste qu'une place et demie qui joue juste pour lui, il joue évidemment. Évidemment que lui joue soit la deuxième ou la troisième sur la quatrième place. Donc, pour limiter l'aléa sportif, il faut 4 places. C'est le business. Et là, il est sûr de rentrer dans les clous. Alors évidemment, on pense aussi à ses intérêts.

[00:08:47]

C'est bizarre, non? Je pense que justement, congrès du football Franco Cusco disait tout à l'heure C'est le jour où on aura véritablement changé de braquet et de la fameuse surface financière. C'est le jour où Lyon, non qualifié pour la Coupe d'Europe, aura les moyens de garder Dembélé. Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Là, on est d'accord, là, c'est la mort des garçons qui ne veut pas les.

[00:09:04]

C'est trop compliqué, c'est tout. Si tu veux une série de si tu veux une série d'exemples désuète, c'est pas demain la veille, la semaine des quatre jeudis, c'est quand les couloirs vont être Atenor, mais il faut prendre en compte. Peut être. Il y a des promesses qui ont été faites à certains joueurs monoblocs l'année dernière. Ça, c'est différent. Mais effectivement, garder une équipe super compétitive, voilà éventuellement ce qu'on aurait pu réinvestir parce qu'on veut une équipe.

[00:09:28]

Moi, c'est ça. C'est ça que je voudrais pour à suivre. Jean-Michel Aulas, c'est bien le seul à en parler. Je trouve ça dommage. J'aimerais bien que le foot français se mobilise. Oui, on va, on va soutenir. Jean-Michel Aulas ne veut pas qu'évident, mais le problème, c'est que Le Graët laisse l'aigrette Willett, président de la 3F et vice président de la FIFA. Et t'inquiète pas qu'il se dit mais comment groupe? Avec quelles armes?

[00:09:52]

Il faut retrouver la forme pour avoir un projet. C'est sûr que si tu le vend et que c'est Lyon qui arrive et Jean-Michel Aulas, ce qui arrive et tu dis bombent à écouter. Nous, on a une équipe compétitive. Attendez, vous avez fini à combien? 25 points du Paris Saint-Germain? Son truc, c'est Thiem. On a mis deux équipes s'instaurent. Deux arguments. C'est quoi les moi? J'en ai vu, j'ai écouté. Et voilà.

[00:10:12]

Déjà, on commence à voir des résultats en Ligue des champions. Une triangulaire, OK. Deuxième argument regardez nos droits télé, les gars. Aujourd'hui est devant les Allemands et devant les Italiens. Ça veut dire que notre championnat est une valeur. Oh non, c'est pas ça qu'il faut dire. C'est valable, c'est pas ça qu'il faut dire. C'est effectivement, tu as raison sur l'aspect économique. Ça veut dire que tu as des opérateurs en France capable de mettre beaucoup d'argent sur le tapis.

[00:10:32]

Donc, l'UEFA peut être contente de savoir un meilleur argument. Et bien, c'est pas mon Shambhala de la valeur, mais qui ne sont pas quand ils ont la télé. Troisième argument Voula, les Italiens, les Anglais et les Espagnols qui se forme pour Bamboula. Ils viennent d'où les meilleurs joueurs que vous récupérez dans le jeu vidéo? C'est pas exactement comme ça.

[00:10:49]

Mais Yella soutient les arguments, mais il faut utiliser les bons amis. On est d'accord, mais utiliser les bons. Y'a pas beaucoup de pays qui mettent autant de oseille pour avoir la Ligue des champions en France. Un autre argument est celui d'avant que j'étais reformés est le meilleur argument quand même de tout ça. Mais il y a des arguments. Mais le meilleur argument, y'a principalement celui là. Mais le meilleur argument, c'est celui là que tu dois mettre en avant, c'est la qualité des matchs.

[00:11:18]

Je suis désolé si tu vends du rêve, mais oui. Et quand à un PSG Lyon, Canta à Lyon, Marseille. Quelle est la qualité et l'intensité de ces matchs là? Comment ou tu t'es clape là? En effet, tu peux vendre du rêve et tu dois regarder nos deux équipes. Elles sont capables de jouer à ce niveau là. Donc, on mérite d'avoir 3 4 représentants en Ligue des champions. Je crois que le problème, c'est que ben, on a du mal à rentrer aller.

[00:11:40]

Je pense que ça ne se joue pas là dessus du tout. Non, mais ça se joue globalement reprenions lié à l'historique de tes clubs. C'est comme ça que Agnelli. Bayern Mercato. Et ensuite? Je pense que le seul truc, c'est effectivement de dire à l'UEFA Nous, on est capable d'apporter beaucoup de ximena, mais on a des diffuseurs. C'est pas parce qu'il y a 350 millions, il n'y a pas d'autres fins. Je ne crois pas me tromper, mais si quelqu'un peut me corriger, le français ne pas.

[00:12:07]

Je crois pas que d'autres pays ont mis autant d'argent sur la Ligue des champions que la France. Dans les chiffres, mais je veux dire que ce sera grâce à RMC Sport quand on aura quatre clubs en Ligue des champions à terme, à terme. On est pas loin parce que le foot français vaut de remercier Bruno. C'est possible. Et s'il pouvait nous renverser complètement à la ligue quelques joueurs dans quelques jours, à 58%, les auditeurs, vous allez devoir trouver le bon Thiago Silva.

[00:12:43]

Il s'en va. Ça y est, c'est officiel. Supporters parisiens, allez vous regretter ou pas Thiago Silva? Le débat est lancé.

[00:12:50]

On irait pendant quelques instants dans Lofteur RMC Torfou Gilbert Grivoise. Jusqu'à l'ignoreraient l'avez version 32 16. Ce soir, Daniel Riolo, Jérôme Rothen, Bruno Sapin sont là où, évidemment, tout à l'heure s'améliora les grandes tendances des réseaux sociaux aujourd'hui. Mais tout de suite, Tiago Silva, le PSG a officialisé son départ. Aujourd'hui, on parle d'une visite médicale à Chelsea, dans les Alpes, dans les heures qui viennent. Allez vous regrettez ou pas Thiago Silva, supporteur parisien?

[00:13:18]

Les autres, on vous attend au 32 16. Evidemment, dans ce débat, il faut que je prenne la parole en premier. Tu me donnes ton avis à toi, Thiago Silva, il en 2012, je le rappelle, ça fait donc 8 ans et capitaine emblématique des secousses, des larmes, mais aussi quelques buts décisifs quand on se souvient de Chelsea, notamment. Regretter ou pas regretter? Non. Il faut accepter le départ des gens par rapport à son âge, par rapport à ce qu'il a apporté sur dernières années.

[00:13:49]

Ça n'enlève en rien le fait qu'il est qui s'est investi à fond dans ce club, qu'il a transformé aussi ce club depuis qu'il est arrivé au début de l'ère qatarie. C'est devenu une machine de guerre en France, le Paris Saint-Germain. Malheureusement, c'est vrai que sur la scène européenne, on va retenir et c'est un peu dégueulasse de retenir que ça sur lui, je te parle. Les grosses des illusions qu'il a pu avoir à Barcelone, qui a eu l'année d'après contre le Real Madrid sans vraiment jouer le match, même si c'était le Réal Madrid et qu'ils ont fini champion d'Europe l'année d'après, c'est Manchester United, donc c'est sur les trois dernières années.

[00:14:29]

Beaucoup d'échecs, avec beaucoup de changements d'entraîneurs aussi. Alors il est pas responsable. Mais pour moi, pour s'inscrire dans la durée aussi longtemps et être et regretter le départ d'un joueur comme ça, j'aurais pas voulu autant de changement autour de lui et je pense que les changements n'ont pas été dans son sens. Et je te dis encore une fois, il y a ce que tu retiens sur la scène européenne parce que le PSG, oui, c'est une machine à gagner en France.

[00:14:55]

Et encore des fois, ils sont passés à côté des tisons. Pas laissé beaucoup à Monaco. Qu'a réussi Montpellier qui a réussi, sinon après? Bien sûr qu'ils ont été. Ils ont été incroyables, même en Coupe de la Ligue et en Coupe de France. Mais encore une fois, je te dis pour moi, sur les Qataris, c'est celui qui est le plus longtemps. Ouais, mais c'est moi. Je réclamais dès qu'il y a eu les claques et tu le sais parce qu'on en a fait des.

[00:15:17]

Après la claque contre Barcelone, après la claque contre Manchester United. Pour moi, c'était la fin d'un cycle. Et bien avant, avant de changer d'entraîneur, avant de changer, il fallait changer les joueurs. Et que Tiago Silva au bout d'un moment. Ben ouais, tu je, je? Je trouve que par rapport au statut qu'il a eu dans ce club et ce qui est normal, capitaine un des joueurs les mieux payés pour un défenseur central, il y a co-PDG que tu pouvais le payer comme ça, Bruno, tu vas pas me dire le contraire, tu le Tulsa à la grille des salaires.

[00:15:47]

Il y a un salaire énorme ici. Je pense que ce statut là, il fallait qu'il amène aussi, au bout d'un moment, un peu plus de de personnalité, un peu plus de grinta sur le terrain. Il a pas su faire ça. Et pour moi, je je trouve que c'est bien de tourner la page. C'est un peu tard malheureux. Malheureusement pour lui, en PhysX, il aurait pu être champion d'Europe et finir sur un titre de champion d'Europe.

[00:16:10]

Ça aurait été magnifique pour lui pour récompenser les 8 ans. Mais moi, depuis 2 3 ans et Daniel en faisait partie aussi. Je j'estimais qu'il avait fait son temps et que Breeders Francois, allez hop! Son leadership va pas nous manquer. Par contre, bon, faut reconnaitre que c'était vraiment un très gros joueur au poste de défenseur central. Il y a une vision, une anticipation, une qualité de sortie de balle. Je veux dire, c'était quand même pas top top joueur.

[00:16:37]

Alors il était payant qu'il n'avait pas l'envergure d'un capitaine. En tout cas, pour moi, c'est pas un capitaine emblématique, car c'était un joueur emblématique, peut être, mais pas un capitaine. Non, pas. Ce n'est pas son leadership qui nous a fait dire c'est pas beau ce qui a marqué un tournant dans la vie, mais je ne sais pas quoi dire de plus. Ce que je suis d'accord avec Jérôme et Bruno? Effectivement, mais en plus, c'est pas nouveau.

[00:17:01]

On découvre rien. Moi, ça fait des années que je le dis. Ce qui a, c'est qu'avec ce truc, c'est qu'avec les années qu'on dit, il a augmenté son capital sympathie. C'est sûr que quand tu restes aussi longtemps dans un club coté, ça peut paraître qu'on peut dire ça comme ça, mais que t'es a priori avec sympa. Et qu'en plus, je crois au fond et je le crois complètement sincère. Il a aimé alors qu'il est venu un peu par hasard et il a aimé Paris, lui qui ne voulait pas venir à bout.

[00:17:34]

À l'instar de beaucoup d'autres, sa vie s'est créée ici. Finalement, après être resté autant d'années la femme et les enfants malades, je pense qu'il a aimé ce club, qu'il a aimé, cette ville qui s'est créée son aventure ici. Donc ça te le rend sympathique, ait envie et vraiment envie de le dire chaleureusement. Bon courage, amuse toi bien pour la suite. Tu resteras un joueur important dans l'histoire du PSG, tout ce que tu veux.

[00:17:55]

Mais dans le même temps, c'est un paradoxe. Honnêtement, moi je me dis OK, continuez ailleurs, mais très honnêtement, au PSG, je ne suis pas sûr au final que tu manques tant que ça. C'est fou de dire je reste sur moi, mais la suite, la suite en plus. Bon, là, ils l'ont bien géré, autant ils ont géré. Oui, il fallait passer à autre chose, mais ils l'ont bien géré. Et c'est PMB révélé sur les derniers mois.

[00:18:17]

Et le vrai patron de cette équipe, il dégage. Lui, cette personne là, c'est quoi? C'est Marquinhos derrière? Bah oui, oui, mais moi, j'adore déjà. Avant, le confinement entourera. Moi, je veux garder Marquinhos, c'est bien. Mais non, mais c'est pas possible présenté, mais non. Et on arrive lui aussi jouer là pour que les autres puissent jouer. C'est logique, voulait être simple Bruno, avant le confinement, avant que ça s'arrête.

[00:18:37]

C'était le cas. Et Tiago Silva, il a perdu sa place, c'était MB. Rappelle toi après ce qu'on avait vu à Dortmund. Le match retour Yaki PMB, y a Marquinhos. Et là, tu te dis même en championnat, il avait été très solide. Les deux, tu dis bon ben voilà, la suite, elle est là. Alors là, la suite est logique. Parce que Thiago Silva s'en va à Chelsea. Ecoute, bon vent à lui, c'est bien.

[00:19:00]

En plus, il a trouvé un projet. Mais ce qui est surprenant, c'est que j'ai entendu que Lampard voulait en faire son capitaine. Alors ça, ça m'étonne pas vu ça parait. D'autant qu'on ne parle pas un mot d'anglais. C'est vrai que ça, ça contribue à le rendre un peu plus sympathique. D'ailleurs, il a commencé à bien parler français, à s'exprimer un peu plus répondre aux interviews, mais il y a eu un truc au départ, tu avais le côté ultrasensible.

[00:19:21]

En gros, pendant un moment, il passait pour une l'aubette. C'était normal, mais qui chialent à la difficulté. Oui, mais ça, Salvio, ça, c'est un peu reversait. Oui, mais les émotions après, c'est facile. C'est vrai que moi aussi, j'ai vite. Je suis tombé sur lui plusieurs fois encore à manger. J'ai l'image où je suis aux commentaires là haut et je le vois l'interview avec moi. Mais si je crois que c'était moi qui faisait l'interview et qui se met à chialer après Manchester United en disant cause couscous au bout d'un moment, t'apprend envie d'entendre ça.

[00:19:48]

Ça fait deux ans que le PSG doit passer le quart de finale et tout. Ils nous font la même chose. À chaque fois, ils dégringolent. Et là, c'était jamais 203. C'est la même chose. Donc, tu avais plus envie de le voir après ces émotions là. C'est comme ceux qui ont pleuré en perdant la finale Ligue des champions. Ça se respecte. Ce que je veux dire, ça tue tout le l'invente pas. Mais à côté de ça, moi, je trouve qu'il s'est trompé.

[00:20:09]

Déjà, sur la dernière année, on avait vraiment l'impression que chacune de ses déclarations de lui et de sa femme aussi. Et ça, ça a été néfaste pour l'inciter à rentrer dans le train en marche. La prolongation? On veut rester à Paris. On aime Paris aussi qu'il faisait une interview, c'était ça. On aime Paris, on veut rester. On veut s'inscrire dans la durée. On ne veut pas partir comme ça, non, au bout d'un moment.

[00:20:29]

Stop! Il faut accepter le fait que tu passes la main et il y en a d'autres qui vont être là. Et merci pour Laserdisc. Parce que ça, c'est vraiment une spécialité brésilienne où les femmes prennent beaucoup la parole sur les réseaux sociaux. Je veux dire, même à Lyon, on peut voir Tiago Mondays ou le défenseur central français. On a l'impression que c'est elle qui porte la culotte. Et c'est souvent au Brésil.

[00:20:53]

Mais même au Brésil, pour ceux qui restent, c'est souvent les femmes qui commentent aussi.

[00:21:00]

Après le Djerbiens, c'est peut être bien, mais des fois, elles mettent leur mari en difficulté, même s'il fait cela aux 32 s.

[00:21:06]

Bonsoir! Gilbert Salut Daniel! Tout le monde. Bon ton avis à toi, tu vas regretter Tiago Silva. Bon, je vais être honnête malgré le fait que pour moi, il fasse partie du top 10 sur les deux dernières décennies, l'ardent défenseur central au monde. Je ne vais pas le regretter et je l'ai expliqué. Pourquoi en 2008? La première, c'est que sportivement, comme je l'ai dit, même si je fais partie du top 10, il n'avait pas l'âme des vrais leader.

[00:21:31]

Il n'avait pas l'homme d'affaires JO Ramos. Il n'avait pas l'ombre d'un Pourriol, mais il a toujours été meilleur que les seconds dans ces clubs là, il a toujours été meilleur piqué ou charades. Et pourquoi secondant fait bla enfuies. Moi, je pense que je suis tout de suite au PSG. C'est surtout en 2014 où la fameuse Coupe du monde Baijot au PSG se plante et ensuite à la Coupe du monde, il se plante et c'est là pour moi que tout s'enchaîne.

[00:21:55]

C'est pour le côté sportif O Monstro, même s'il a fait partie des meilleurs. Je ne vais pas le regretter. Et ensuite, pour le devenir de Santos, son nom à Barbençon, au PSG.

[00:22:05]

C'est ainsi, alors que des mecs qui ont eu des surnoms au salon, il y en a des tonnes où il a été mal. Rien du tout.

[00:22:15]

Au bilan, c'est pas vraiment au début du PSG, il est là. Et c'est vrai qu'en 2014, pourquoi c'est là où ça commence à dégringoler. Mais surtout, ce n'est pas pas. Pour moi, le point que je vois revenir au PSG si on lui avait donné une année de plus, soit à son par moi, je n'aurais pas voulu. Pourquoi? Parce qu'il va tout ralentir. Il va nous laisser encore à cause de lui, odori, voire titu au soir du Rossif, à cause de lui Odori P-B éventuellement sur le banc superstitieuses qui redescendait.

[00:22:38]

Il aurait tout ralenti au niveau de la progression et à partir du moment où il lui a pas fait passer un cap sur ce fameux match où il avait la tête contre Chelsea. Bah voilà, les services rendus, il a rien à dire. Pas non plus celui qui nous a fait passer ce cap comme un ou ou comme un Pouzol à l'époque de la fameuse.

[00:22:57]

De toute évidence, c'est Dodon dont ton raisonnement se tient. Il faut penser à sa carrière. Elle tient du miracle. Faut se souvenir de sa carrière en Portugal, Russie, retour au Brésil, Russie, Inde, Birmanie, où il restera là. Une idée Angulo continuer à Moscou. On sort presque sur le tard. Bon, après, il va bien rattraper le temps perdu, mais ce n'était pas écrit une. Effectivement, celle ci n'a mieux dit même savoir ce qu'il avait à Paris 100 millions d'euros par an.

[00:23:25]

C'est même hallucinant. Plusieurs agents. Twisto, qui est son agent, c'est un gars qui s'appelle Tony Eto depuis le début de sa carrière. Chapeau l'artiste!

[00:23:39]

Dans quelques instants, la vie de Brahim là dessus, je vais en conclurai en parlant de mercato, on revient tout de suite jusqu'à la route vers Wigwam.

[00:23:49]

Avec ce soir Jérôme Rothen, Daniel Riolo, Bruno S'atteint, l'agent le plus influent du monde, juste après l'épisode Ali Cité Plus, qui sera avec tutoriaux samedi sur Breux, on a plusieurs Sean Connery is back qui confirment qu'ils sont d'accord avec toi, les auditeurs de l'acteur et le spectateur. Instagram va bien. Quelle connerie, ce bug Web offrant franchement la classe quand même. Ce n'est pas rien. Je vous rappelle qu'il vous reste une petite demi heure pour jouer, pour gagner une semaine de vacances.

[00:24:22]

Vous envoyez RMC par SMS au 7 32 16 pour une semaine de vacances chez Belambra, donc RMC par SMS n'ont pas fait ça. Tu t'appelles Bruno, Bruno, les vacances, je pars voir les matchs de foot et je vais vous l'expliquer comme du temps, en faire une petite semaine à la plage au Brésil, où il y avait le confinement. On n'a pas le temps, mais je n'ai pas dit. Dans ta vie, c'est assez rare que je coupe le pas avec un peu de foot quand même.

[00:24:54]

Quand argenteau tu? Fais toi, tu fais les vacances, je comme comment, dit Jean Fernandez, le spécialiste, l'ancien entraîneur de Marseille, de Sochaux, de Metz, de Metz et lui. Le spécialiste, lui, partait en vacances, mais c'était aller au foot. C'est bien fini à Marseille. Jean Fernandez. Non, gentil, Daniel? Non, ça se pesenti. Non, ça, c'est mieux fini à Auxerre, en Ligue des champions. Il avait battu le Zénith aussi.

[00:25:24]

Mais tu n'as pas de projet d'aller en Amérique du Sud voir des matchs. Ça a repris là bas. C'est compliqué, c'est très compliqué. Je ne sais même pas s'ils ont l'accès au stade dans un schéma pour un Brésil, notamment, fait n'importe quoi en même temps que au Brésil.

[00:25:40]

Pourquoi tu me diras que c'est toujours intéressant quand tu vois que tu reviens en disant que Brulot, c'est le premier qui nous a parlé de Grandvaux et Neymar dans la fleur. Ton sourire d'Anakin? A quand le soir Inari, il est arrivé? L'élit. Il y en a deux que j'ai vu à Santos, ça. Vous me parlez de celle de l'Arizona, qui a mieux réussi que les autres et qui est passé par là, bien. Il a oublié de nous dire qu'il finira bien.

[00:26:02]

Ça sera écrit. Mais comme quoi. Au départ, comme moi, je me souviens très bien passé de ça il y a y à 15 ans. Au départ, Neymar est né en 92 et il a commencé à jouer 16 ans et demi à Santos, 17 ans, et tu parlais des deux. Si ça se trouve à l'époque, ils étaient les deux au même niveau quand ils était ouais, oui, il l'était au Brésil encore. Il avait une grosse cote en équipe de jeunes, mais.

[00:26:27]

L'autre jour, on parlait de parèdre. Là, vous parliez de parrainer par Édesse. C'était effectivement un indice, donc il a commencé en 10. Et comme Carlos Bianchi, mais pas trop parce qu'il mettait jamais le cul par terre non plus. C'est marrant parce que tard, il a la réputation de se mettre le cul par terre et d'avoir du caractère wesleyenne régulière de jeu. Il est long, il a pas le body language pour justement les mordre. Après, c'était plutôt un joueur qui petit joueur en smoking, mais il a de l'allure quand il joue.

[00:26:56]

Techniquement. Mais Carlos, qu'il l'aimait pas trop, donc il ne faisait pas jouer. C'est pour ça qu'il est parti en Italie à l'époque. Qui veut faire un petit coucou? Il était bien content, il était bien content que je sois parti. L'échec n'est pas une seule personne et c'était collectif.

[00:27:11]

Voilà de cancers que vous passer l'extrait des photos dans ce sens de la Ligue des champions. Le tirage au sort Écosphère quand il tombe sur Rival. Votre bilan? Un groupe pratique cette amitié à l'Abbé-Deschamps. Un réal? Ouais. Sauf que la réaction de Jean Fernandez au tirage au sort, t'as compris que ça coûte, mais à l'époque.

[00:27:36]

Battre le Zenith au tour qualificatif страны, c'est une sacrée performance grâce à Hélène Moloney.

[00:27:46]

On va le retrouver. On va conclure sur Tiago Silva avec Brahim, qui voulait donner son avis également. Les Cémac? Salut Brahim! Gratouille Brahim, tu vas Tiago Silva.

[00:27:56]

Moi, je suis un peu plus partagé que l'auditeur. Parce que bon, faut pas cracher quand même. Il a commencé avec Mamadou Sakho. Il a vu les mecs défiler, lui, Alex Lugano.

[00:28:09]

Ouais, mais dans le foot, dans le foot. Mais tu ne sais pas qui va le remplacer. C'est un peu compliqué. Au départ, on voulait partir pour faire comprendre Marquinhos. Oui, mais ma troisième carrière dans ta Diallo, qui est là encore Diallo, c'est d'escouade. Meilleur pour moins que ça soit quilleurs ou Diallo, ça peut dépanner, mais c'est pour être titulaire.

[00:28:34]

Quand tu regardes qui te regarde, la défense centrale du gars là bas, tu vois Mandanda ne relevant pas pour moi, car il en faut au moins 4, me demande Léonardo. Va aller chercher quelqu'un qui va regarder les ressources et les cas, les 4 buts Galops, Marquinhos et car oui, évidemment, je crois que le problème, c'est que ça ne va pas être simple de recruter un PG aperdu du blé.

[00:29:03]

Ils ont gagné des champions, mais perdu par ailleurs très honnêtement que Bruno Korichi d'une bêtise. Mais je ne vois pas de gros transfert. Mais pourquoi pas? Au départ, il était plutôt les défenseurs centraux et les ombres.

[00:29:17]

Aminci, ils doivent mettre de l'oser sur l'arrière droit et un milieu de terrain, même avec de l'argent qui tu sors. C'est ça, toi, Daniel?

[00:29:25]

Tu vois, Daniel, tu dis les cas Diallo, mais bien sur Brye.

[00:29:29]

Mais ils ont Paris, ils sont en rade et ils se dit que le reste à recruter en finale, tu sais pas ou vous lisant cette finale avec Rennes?

[00:29:44]

Tout est possible, même. Tu veux dire, nous, enfin, globalement, comparer aux autres grandes équipes qu'on a présenté dans le tour final à Lisbonne, au niveau du milieu de terrain. C'était moyen, c'était pas top. Absolument, absolument. A mon avis, une solidité défensive.

[00:29:59]

Ouais. Mais le milieu de terrain, c'est très qu'on jouait la contre attaque. Le milieu de terrain, c'est un secteur de jeu qui est trop dévalorisé et déprécié au PSG ces derniers temps. Regarde le bricolage a sans arrêt remettre Marquinhos àprendre. Gueye, qui finalement a disparu, a recruté, paradaient très cher, qui est devenu pratiquement un joueur incontournable, alors que c'est quand même pas un crack. Verratti qui s'éteint petit à petit du monde. Verratti, Jallet et tous les autres milieux, ça va parler de lui.

[00:30:30]

J'attends ta boîte à cirage et c'est là que je te dise non, mais le constatons sur des roulettes et il s'éteint petit à petit. D'accord, c'est plutôt gentil. En plus, ça aurait Webradio Bazzi pour conclure.

[00:30:42]

Tu voulais dire que le problème est qu'on laisse partir les joueurs gratuitement. Cavani 0 0 meniez 0. On prolonge, mais finalement, même pas qu'il y a un jour, on va le vendre, dont les ventes baclé, parfois automne compliqué.

[00:30:57]

On se battent pour retrouver à l'improviste une pause avec. Non mais ces mecs là, tu les tuer, tu t'es obligé d'aller en fin de contrat avec eux parce que ça revient toujours à la même chose. Il faut savoir combien ils sont payés à Paris. Et tu connais Brendan? Ben oui, c'est ça le problème. Il est là, donc là, tu me parles de Cavani. T'as vu Cavani qui? Demande encore. Il a 35 ans, il est sans club et il n'a pas signé quelque part.

[00:31:22]

Est ce que Tiago Silva? Moi, je vois bien moi Thiago Silva, il y a 2 3 mois, je comprendrais Thiago Silva. Honnêtement, elle a gagné au loto 5 ou 10 millions, c'est déjà déjà. C'est ouf, mais c'est ce qu'il voulait en fait. Donc, au PSG, si le prolonger est juste pour le garder dans l'effectif en disant Ecoute, on fait confiance à Marquinhos, c'est Ãquipe MB et tu arrives en retraite, il fallait qu'il l'accepte.

[00:31:42]

Je suis pas sûr qu'il l'aura accepté. Et la deuxième, tu pourrais pas lui proposer 4 ou 5 millions d Ora ïto avait cracher à la gueule. Il t'aurais dit non, non, mais moi, j'aime le club, mais vous, vous m'en donnez 10. Là, c'est trop. Moi, je veux dire tu veux dire un peu plus bas ça? Et là, il l'embrasse. C'est la stratégie parisienne au moment de l'achat. On apprend aussi que Malang sera un signal Chelsy en cinq ans, un poste, juste un chef sans regarder, tu sais, titulaire, le ban, le machin, l'effectif, tout ça, c'est sûr.

[00:32:12]

Si tu regardes bien, si tu te souviens, je ne sais pas, on, en prenant les équipes des années 2010, qu'on brié Barça, Réal, Liverpool. Bon, les équipes importantes comme ça, souvent, tu es capable de citer ta charnière. Après, si je te demande mais y'avait qui comme remplaçant? Il y avait iki comme ceux ci, ceux là? Franchement, tu vas pas, tu vas pas me citer des cracks. L'Oréal, L'Oréal, ça a d'abord été Ramo.

[00:32:42]

Pep, après Varane, a pris la place de pep. Mais après, si je te demande. Mais qui étaient les remplaçants des deux centraux du Réal? Oui, mais voilà, tu n'avais pas n'avait pas de cador au Barça. Quand, quand tu gagnes tout. Bon, OK, on se souvient tous de la charnière. Et après, il y a bien longtemps, tu peux avoir Mascherano. C'était pas un défenseur. Tu peux pas avoir 4 titulaires qu il faut toujours qu'il y ait une hiérarchie dans les clubs.

[00:33:06]

C'est un mauvais raisonnement. L'idée de oui, il me faut 4 cracks ou il me faut des doublures de machin. Ça, c'est quand tu joues avec l'équipe nationale, mais dans les clubs, quand tu n'as pas de hiérarchie, c'est pas un truc. Aujourd'hui, l'effectif du Bayern, ils sont champions d'Europe. Mais le budget de la défense centrale, ils ont fini par bricoler avec Boateng, qui était à la rue pour ses problèmes familiaux, qui est revenu à la base arrière gauche manga recentrées.

[00:33:31]

Je suis derrière Landaises à 80 millions. Qui est pas titulaire? D'accord. Et dévissent, qui explose? Non, mais là dessus, je terol. Et donc là, Talabot, ce problème tous fort. Le problème, c'est pas l'idée. Oui, sauf que quand on aime, les joueurs et la profondeur de avaient tous des problèmes à la fin, quand on dit qu'ils sont forts. Mais aujourd'hui, tu te dis c'est vrai que la brune Liverpool s'était Matip joue gaumaises si il arrive, je ne souhaite pas un coup dur à quipermet ou à Marquinhos l'année prochaine.

[00:34:00]

Ça peut arriver à tout le monde. Toi, tu te dis, tu vas faire la saison avec la galerie. Ils ont les yeux, ils ont quitté Caligny, Benoot et oui, ils ont bien joué. Ils ont un très fort joueur turc qui vient blessé très, très fort. Là, le problème, il est là. C'est vrai qu'à Paris, interrelations, quand un joueur gagne ou quand tu prends, Gado gagne moins. Mais joueur a regagné.

[00:34:25]

Taraji a raison. C'est Fallot, il a été à Dortmund, mais Dialo avant. Donc on connait aussi un merci. En tout cas, t'es international allemand et dans l'axe, on l'a jamais vu parce qu'il le faut tout le temps sur le côté et ça se trouve dans l'axe. Il va te faire un bon défenseur central. Ne pas faire pire qu'à droite ne veut pas remettre une pièce dans le dossier Verratti, mais aujourd'hui, il n'a pas été retenu par Mancini.

[00:34:43]

Pour moi, me Habs de mentir, mais c'est pour les hommes dire qu'il ne serait pas blessé. Mais lui, les qualités, était à la confidence, menti. Il a menti pour uniquement que Jérôme Rothen le croit. Il est incontournable. Il est incontournable. Toujours autant arrêtera de dire des conneries. Les mêmes. Qui a réalisé l'an dernier? Jérôme parce que le privé 60%, ça se passe quand tu sors des conneries, autant des conneries. Et tu sors tellement d'accord avec tes fixette qu'on fait les réglages précisément.

[00:35:16]

Là où tu te rends compte, tu laisses dire je ne peux pas te contredire tout le temps, donc je te laisse en parler, mais en, je m'en vallery parce que je dis là et parce que malgré bien, ils ont dû relever quand même. Tu peux pas être à 100 pour. Ça fait 15 jours de lire. Donc pour ça, il a menti. Merci Bruno. Je pense que les gens, pourquoi d'ailleurs? Pas parce qu'on reste un mythomane.

[00:35:38]

C'est ce que je dis. Laventie. Voilà qui n'était pas sans preuves qu'il a menti là bas en pensant, non pas parce qu'il est incontournable en équipe d'Italie. Il va être bientôt incontournable. C'est Barella. Ah non, là, on a un vrai milieu de terrain à Ouagadougou Mali. Dans ce cas, Tonelli, celui qui abrège là, c'est un bon joueur, mais c'est sa verticalité. Moins c'est plus par la passe que par la course. D'ailleurs, il y a un virage concernant Denali Kanté, qui préfère Vidal ces derniers jours et qui aimerait récupérer Arturo Vidal alors que Usitées est sur le point de faire signer Touladis.

[00:36:09]

Il faut compter parfois fait des choix pour raconter n'importe quoi. Arturo Vidal chez ses dirigeants si peut associer tous précieux et Barella. Hé hé hé! Comment s'appelle Lisandro? Oui, il va avoir un sacré milieu. Et le 10 septembre, quand on revoit Verratti sur le terrain, on va s'éclater ou pas. Il sera frais. Il va se balader t'inquietes comme il l'a toujours fait en Liga. Aucun problème, même contre l'OMVS.

[00:36:34]

Alors Ramos, maintenant àl'égard à courir par 2 la gestion des supporters. En Liga, il y a pas mal de cas où il y a des débats. Bon. Comment on détermine les 5000? Il y a certains clubs ou c'est quand même très tendu parce qu'il y a certains abonnés qui se font refouler parce qu'on dit oui, mais là, on fait passer d'autres avant vous. L'ancienneté par l'ancienneté. Vous parlez de la situation et bon, y a la situation de remonter les cas de coronavirus en ce moment, Yair.

[00:37:02]

Dans toutes les zones rouges, il n'y aurait pas de dérogation. Plus de 5000. Donc les zones rouges, elles, s'étendent de plus en plus désormais. Donc tous le club du Sud Monaco, Nice, Marseille, Izzie sont Paris. Le PSG, donc. Il y a de plus en plus de clubs concernés en Allemagne. Aujourd'hui, on a décidé de prolonger jusqu'à fin 2020 l'interdiction du public dans les stades. Et on sait que les clubs allemands, s'il y a bien des clubs qui mettaient la pression pour le retour des public, c'est parce que pour eux, c'est crucial.

[00:37:29]

48000 de moyenne. Exactement. Donc là, on a tranché dans le vif 0 public jusqu'en 2021, donc faut quand même surveiller ça de très près. Parce qu'il n'est pas impossible que demain, les pouvoirs publics se réveillent et disent attendre vu la situation. Aujourd'hui, tout le monde bascule, etc. On arrête aussi en France. Il l'avait déjà évoqué tout au début de la crise et il est fort probable qu'il n'y aura pas de spectateurs avant la fin 2020 pour confirmer, mais lui emboîter le pas.

[00:37:57]

Tous les matchs internationaux, oui, il a raison. T'as raison de dire ça sur les Allemands parce qu'on s'était fait la réflexion. On a tellement fait des soirées dans le confinement et qu'on disait en effet, les Allemands avaient déjà anticipé que la saison prochaine, de toute façon, ça sera à huis clos, donc. Mais l'UEFA, ils ont dit tous les matchs internationaux sont publics, alors que bon, il y a des pays de l'est de l'Europe, notamment la Tchéquie, la Slovaquie ou très, très peu de cas, très peu de morts.

[00:38:24]

Et il n'y a pas de public non plus. Donc les mecs qui sont vent debout. Eux, ils sont eux. Ils sont condamnés finalement, parce que d'autres pays à côté sont impactés. C'est vrai que c'est pas très normal. Apparemment, pour ça en Hongrie, Budapest la finale de la Supercoupe le 24 septembre veulent faire 20 ou 25 000 exactement. Il sera assis sur un passeport à Budapest pour nous. Retour avec un stade un peu plus animé à partir de Budapest.

[00:38:52]

Pendant deux jours avant, pour avoir quelques repères. Parce que je n'ai pas envie de Westergaard, trop vite le virerait. C'est important. C'est un peu trop dur, d'autant trop grand. Il y a un repérage à Budapest. Leur plus tard, tu seras que je vais aller taper là dessus. Je préfère Transrail pour voir. Tu seras bien accompagné par une ville comme ça. Ecoute, je sais pas quel journaliste je sais, Jérôme, sinon qui va venir.

[00:39:16]

Tu veux vraiment que Louis-Braille, il ne vient pas? Ça va, mais pour revenir au truc de base. Gilbert c'est bon pour les clubs. C'est ingérable. Je veux dire, c'est hyper compliqué, mais évidemment, je veux dire, c'est les premiers qui sont véritablement Pénerf. Déçus. En plus, tu te fais chier avec tes abonnés, avec des partenaires, je veux dire, même au niveau de l'hospitalité, les loges et tout ça, c'est terrible.

[00:39:38]

Exactement comme ça, on n'en parle pas beaucoup, mais c'est vrai que c'est un vrai problème dans beaucoup de clubs et je trouve Budapest complet et globalement, les supporteurs sont assez compréhensifs. Il n'y a pas de mouvement. Bon bah, il faut voir à la sortie de la crise. Effectivement, qu'est ce que ça va laisser? Ce qu'ils vont perdre commercialement quand ça va, les gars?

[00:40:01]

Non, mais Daniel, il voulait y aller aussi. Il voulait aller à Budapest.

[00:40:07]

Mais non, je ne raconte pas de conneries, disait avec qui j'allais y aller blanc. Mais Jeannot et restaura là, il fera en plateau avec vous. Dans ce contexte, Decauville, rein, sarriette. Une polémique Arinze? Quand même, parce que Reince, aujourd'hui, facture des frais. Champagne! Tu vois bien la facture des coronavirus spectateurs. Quand c'était Djoliba, c'est 5 euros de plus pour le coronavirus en région PACA.

[00:40:35]

Ben Youssef parce qu'on refile un masque là, y'a pas mal de restos qui facturent des frais supplémentaires aussi du coronavirus Jorasses le fait pour tous les restos. Les gens vont fournir un masque réutilisable aux couleurs du club à chaque spectateur. Ah, comme le médias fait comme les basques du média sont magnifique. C'est la polémique Arasse. Et puis, la dernière fois, avant de passer aux réseaux sociaux, je pas si vous avez suivi les aventures de Drogba en Côte d'Ivoire.

[00:41:03]

Aujourd'hui, sa candidature à la présidence de la fédé a été rejetée. Mais pas si simple que ça. Tout à fait réimpressions. Drogba se présente pour gagner 0 Vioreau. Mais non, il a déjà le pied noir dans la salle de bain présidentielle. En fait, non. Ben voilà, ils font tout pour qu'il ne soit pas candidat. Donc, c'est assez terrible. Mais il est arrivé un peu en terrain conquis. Je suis Drogba et oui, tout le monde va se coucher et je vais prendre le pouvoir juste sur mon ombre.

[00:41:30]

Et ça ne marche pas. Comme dans toutes les élections, il y a des mecs qui bossent. Il y en a qui vont visiter les mecs. On fait y'a des coups bas, il faut le reconnaitre, il va y avoir des coups bas. Oui, ça monte pas le ballon. Et sur le continent africain, j'aimerais bien autant que Bruno.

[00:41:44]

Mettez vous à côte le bras si vous voulez. On connait un peu puisqu'on a beaucoup de raconteurs. J'aimerais bien que quelqu'un m'explique probablement un confrère ivoirien. Comment? Comment ça s'est passé? Pourquoi et pourquoi nous, naïvement, naïvement vu d'ici, on s'est dit Bah, une figure. Drogba, c'est très intéressant parce que ça viendra et j'aimerais bien qu'on m'explique si ça t'intéresse, c'est passionnant. Moi, j'aimerais bien parce que vu de l'extérieur, ce mec l'a vu avec le cas Eto'o au Cameroun.

[00:42:13]

Et bien moi, j'aimerais bien comprendre tout ça. Toi, un très bon confrère, Samuel, peut être clivant. Il avait l'air plus rapide, mais il était plus. Voilà, il faisait la synthèse hors bons, les modes. On disait toujours divisé mode des options égales. Le mode d'élection, c'est qu'il faut minimum un des collèges qui soutiennent les candidats. Donc là, il y en a cinq collèges. Il y a les arbitres, les joueurs et les administratifs, les clubs.

[00:42:40]

Et donc, il fallait au moins qu'il y ait un de ces collèges qui soutiennent le candidat. Didier Drogba, qui n'a, semble t il pas été le cas. Mais le plus choquant, c'était que les joueurs, il y a une grosse bagarre en interne entre les joueurs là bas, le syndicat, la représentation africaine de la FIFPro qui soutenait Didier Drogba. Mais il y a beaucoup d'anciens coéquipiers qui ne soutiennent pas un leader jaloux. Je veux dire des gens qui étaient, toi, beaucoup parlé.

[00:43:08]

En tout cas, on le fera la semaine prochaine. On aura le temps dans les trois jours, toute la semaine. Les réseaux sociaux, que se passe t il aujourd'hui ou va tout nous dire dans quelques instants pour que l'acteur a tout de suite RMC? La star Gilbert voir notre invité ce soir avec Daniel Riolo, Jérôme Rothen et CJF Houssem. Que se passe t il aujourd'hui ce soir sur les réseaux sociaux? Déjà. Déjà, Jérôme Rothen a publié sa première photo déjà sur Instagram.

[00:43:37]

Une photo, déjà. Je pense que c'est un partenariat à l'autre. C'est toi, un gros CAJ. Je pense qu'il y a un gros caillou à croquer. J'ai pris en photo, en voiture, avec ma voiture, avec sa voiture orange, chacun des voitures, chacun se fera son avis. En tout cas, après demain, il y en aura une autre. Après la publier sa première photo, il dit en légende Qu'est ce que tu dis?

[00:44:02]

Parce qu'il faut le dire aussi à nos auditeurs. Ce que j'aimais. Les gens toujours dans la même lignée. Jérôme Rothen, très modeste. Je sais plus comment faire Radziwill. C'est ce que tu dis mis pour inaugurer mon compte. Je suis obligé de montrer que je suis le meilleur consultant et en plus, le plus beau. l'After foot s'est mis en scène. Non pas que la photo de profil de Jérôme Rothen sur Tweeter, mais sur pied gauche, évidemment.

[00:44:29]

C'est quoi ta photo de profil sur Instagram? Je ne sais même pas si elle est magnifique avec le Ballon d'Or. C'est ça? Oui, c'est du roten tout craché. Alors que les Bleus qui ont fait débat aujourd'hui sur les réseaux sociaux, il y a Mounir qui vous dit qu'il a hâte de voir en 2030 un documentaire Netflix pour comprendre l'histoire entre Deschamps et Benzema. La non-réponse de qualité, comme le dernier qu'on a vu récemment sur le foot, ne va pas bien loin.

[00:44:55]

La non-réponse du sélectionneur Loïc Brélès, dont on a parlé tout à l'heure sur la question. Benzema est bien inspiré. Pas mal de monde. Alors, messieurs et Holi boy sur Tweeter, qui a même imaginé les arguments ou pas, d'ailleurs, de Didier Deschamps, on l'écoute d'une. D'accord. De 3 ha ha ha ha ha ha ha ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! d'Amicales, relayée par Willibald sur les arguments de Didier Deschamps.

[00:45:24]

Nabil Luise, sur Twitter, a même retrouvé la réaction de Karim Benzema devant l'annonce de la liste ci dessus.

[00:45:35]

Il s'énerve et bah, y'a aut'chose qui a fait réagir tout à l'heure. On a un peu parlé de Sylvain Ripoll. On a ce tweet de Lilian qui dit C'est dommage. Les espoirs, c'est une Lambo. Elle est conduite comme une Dauchot. Je pense que Jérôme. Je pense que tu des informations. Petit tweet aussi qui vient à la suite de toutes vos conversations d'Antoine Bonino, qui dit En 2016, à 28 ans, j'ai terminé l'album Panini de l'Euro pour environ 400 euros vers l'Euro 2016.

[00:46:01]

Un album, ça lui a coûté. Ça coûte cher. Les vignettes 400, 400 euros la tonne de paquet à 400 euros. T'imagine Jean-Sylvain, un casse tête Dauchy? Tout le lot. Bien sûr, il n'a pas dû acheter des tracteurs avec qui il peut te filer la boîte? Demande à son pote Guérini. J'arrête de dire je suis pote avec lui, je ne suis pas pote avec mon père. Je sais pas comment ne pas négocier toi, ta propre vignette à vie, plus austère.

[00:46:25]

Aujourd'hui, je peux te dire qu'il me ferait pas le coup avec 280 euros, je te le dire. Ha ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Autre chose, surtout, on a cette décla. Alors là, j'ai demandé, j'ai demandé l'avis surtout de Bruno et aussi le vôtre. Messieurs, on a cette décla de rouler, relayée par Manon qui dit Si Thiago Alcantara va à Liverpool, ce sera un meilleur transfert que celui de Messi à Manchester City.

[00:46:48]

Est ce que vous êtes d'accord en termes de potentialité parce que le joueur peut apporter à l'équipe Tiago Alcantara à Liverpool, mieux que Messi à City ou sur ce qu'il a montré sur la finale?

[00:46:59]

C'est un top joueur, donc peut être dans le sens où il a plus d'années devant lui ou après. Mais si on Grenier qui dit ça, il a quand même un peu impacté le football à Strasbourg. Je vais peut être prendre Messi quand même. Ouais, ouais, t'as raison, toi. Réfléchis deux secondes avec le numéro 10 derrière lui. En plus, il jouera Kenny Lala à moi. Je vu une triplette de Messi a jour Jerk Majeed Waris à son poste, milieu axial relayeur dans les bombes.

[00:47:30]

Oui, un bon milieu de terrain en Europe. Franchement, est un patois, une appellation au niveau. Attention. C'est juste pour savoir ce que pense ce qu'on considère être le meilleur milieu de terrain du monde. Je voulais savoir s'il était en dessous ou au dessus.

[00:47:47]

Le meilleur milieu de Laniel voulait comparer avec Verratti. Joue pas dans la vision Verratti. Alors moi aussi, j'aime bien Verratti. Méthode. Jérôme, tu rigole quand on passe au dessus. Environ Fairon, c'est deux joueurs différents, donc difficile. Mais il faudra voir comment Gourcuff, comment il est utilisé aussi aujourd'hui dans leur équipe type. C'est Fabio qui joue avec personne derrière. Et un coup Henderson, Henderson Radio. Bon, ça, c'est très défensivement, un peu mieux.

[00:48:14]

Alors messieurs, sur Instagram, il veut absolument le placer. Il n'a pas été sélectionné l'année. On n'en parle pas, non? Alors sur Instagram, on donne la parole à nos auditeurs. Message de Yann Alors franchement, j'en ai vu des beaux messages dans ma vie, mais là, c'est une éloge à Daniel. Le message démarre par Daniel jetais des tests, mais je t'aime. J'ai jugé un livre uniquement sa couverture, en référence aux extraits qui ressortaient sur les réseaux sociaux.

[00:48:41]

Même quand je suis opposé à ton avis, tu as la force de persuasion pour que je devienne d'accord avec toi. J'ai appris à aimer ta manière de penser. Alors à toi, Daniel, et à toi à la prière de ne pas changer. Ce n'est pas prévu. Rien y changer. D'ailleurs, tu reçois un bouquin. Le 17 septembre, effectivement, je l'ai reçu. Aujourd'hui, c'est exactement la belle photo pour le lynchage. J'ai déjà fait la photo, mais on en parlera vite fait rapidement avec toi, cher football français aux éditions Hugo Sport, pour prendre la fédé.

[00:49:14]

C'est une vraie surprise pour moi parce que franchement, je ne pensais pas que je me remettrait à écrire un bouquin parce que je n'en avais pas l'envie et la flemme. Et Daniel, tu dis au mois de septembre de l'année dernière, je m'y suis remis pendant le confinement. J'ai un peu terminé. Bon bouquin le plus intime exactement. Donc, a priori, beaucoup de gens vont simplement penser que c'est ce que je dis dans l'App Store dans un livre.

[00:49:32]

Mais non, il y a une ligne directrice, effectivement, qui est ma pensée football, mais c'est d'abord un pamphlet très dur. De toute façon, je ne suis pas trop sévère. Je ne sais pas tellement faire autrement dans mon style. C'est donc un pamphlet, effectivement, le genre hyper Nalliers du football avec Bo. En fait, l'idée de départ est le titre et tout le monde le comprendra vite. Pour ceux qui aiment le ciné, c'est au mois de septembre de l'année dernière.

[00:49:58]

Il y a un livre qui est sorti, qui s'appelait Très cher cinéma français, écrit par un très bon journaliste du Figaro, Eric Neuhoff. Et c'est quand j'ai vu ça que j'ai eu l'idée. Donc, je le remercie pour son idée. Il y a quelqu'un d'autre aussi, mais je te dirais plein dans l'original. Je vous remercie parce que quand il m'a donné cette idée là, il y a beaucoup d'anecdotes personnelles. Tu voulais dire il y a beaucoup d'intimes.

[00:50:19]

Est ce que j'ai jamais fait dans un bouquin? Quand tu fais l'interview d'un auteur, tu vois Daniel Francis Cabrel. Il faut que tu dises avant est ce que c'est le livre de la maturité? Alors, Daniel expulsait le livre de la maturité. Et ça, rien que ça, c'est la. Si j'ai besoin de mûrir ou pas. Caillasses d'or franco français, la date de sortie, c'est le 15. Si tu savais comme on gagne très peu cette année, je le dirai alors que ça fait pas joli, joli.

[00:50:51]

J'ai, il n'y a plus d'autobiographie à 23 ans, avec une autobiographie. Heureusement, l'assocation Tu rêves gagner de l'argent. Je ne pas franchement si j'en fais un best seller. Le 10 septembre, Ladeyn, sortie le 10 précisément del'Indépendance 14 euros 95, qui est passé du Top 14. A vu le prix. Mais là, je voulais être en concurrence avec Omar Da Fonseca Ingrassia à la vida. On retrouve aussi bon 14heures dans Reformés 80 pages, Pöttering plus ou moins 300 faciles.

[00:51:22]

Il y en a exactement 200, 138, 39 exactement dans les Chamarande pour %15. Mais si j'étais trois fois dans chaque page, j'aurais St-Lambert, assure Germain. Verrati n'est cité qu'une fois et ça ne fait que deux lignes.

[00:51:37]

Gerard Butler on continue messieurs sur les réseaux sociaux, Maxime sur Instagram, qui a donc découvert la tête de Jérôme Thomas, notre producteur, et qui pense que c'est un mélange entre Guivarch et Daniel Riolo. C'est compliqué. C'est ce qui est l'acteur de Blanc. Oui, oui, oui, c'est vrai. Thomas, quid alors? Blanc aussi de CWindows choses très fortes que j'ai reçues sur Instagram. C'est Jérôme Jérôme, auditeurs, qui nous envoie des nouvelles de Pierre Ducrocq.

[00:52:03]

Alors, il s'est renseigné, il m'envoie une capture d'écran. Figurez vous, messieurs, que notre cher Pierre Ducros est maire dans le Pas de Calais. Dans une ville qui s'appelle Montreuil, le maire de mon anonymat Pas de Calais s'appelle Pierre Durand, un autre Pierre Ducros. Et il est divers droite. Vous pensez qu'il était de gauche? Pierre WADOUX. Finalement, non. Les divers droite et Pierre Ducros, il s'appellent exactement la même orthographe. Montreuil sur Mer?

[00:52:24]

Non. Montreuil, dans le Nord Pas de Calais, c'est ça? Je crois. Ce projet a marqué Montreuil quand j'ai regardé sur le site de la Ville. Salut Pierre! Donc voilà. Et puis surtout, rien. On est en retard à la cheville, mais je conclus vite. Je suis très déçu de toi, Daniel, parce que hier, on a eu une des meilleures blagues de l'année et tu n'as même pas remarqué. C'était ça. Cédric Carrasso était très, très brillant.

[00:52:43]

En plus, il jouait pas au Texas et j'ai eu la chance de jouer avec Alphonse. Alphonse Areola à la blague, dans la vanne des gens que j'ai regardé, j'ai mal et j'ai pas Arizona aussi. Et la ville de travailler avec le poker, c'est fini. Bruno Merci. J'ai passé un plaisir, toujours. Bientôt, quand tu veux, nous, demain, on sera là, bien sûr. À la fin du match de Ligue 1, comme de coutume, l'after continue tous les soirs.

[00:53:13]

En direct, bien sûr. Et puis €2, un régal à 18h parce que Rothen régale les vendredis à 18 heures 20 heures, n'oubliez pas adore. Cédric Carrasso était très, très désorientent en plus s'il jouait pas que ça. J'ai eu la chance de jouer avec Alphonse. Alphonse Areola jusqu'à l'after foot.