Happy Scribe Logo

Transcript

Proofread by 0 readers
Proofread
[00:00:00]

Il faut admettre IOPS et les 25. Quelle place manquait Willing? Un acide locking marketing hoyaux switching. Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha!

[00:00:31]

Vous écoutez RMC? En réalité, je voulais souhaiter la bienvenue à Bruno Ben Videau. Bonjour ma maison tenu jusqu'à minuit, l'acteur flouze bertrigeoise. Jusqu'à minuit, la seule émission qui allie tout ce que le monde du football pense tout bas, et ce, depuis maintenant presque 15 ans, puisque nous entrons dans notre 15e année, mine de rien. Deuxième saison de foot en 2020, la star qui revient pendant trois heures et ce sera comme ça toute la saison lors de son récent match.

[00:01:12]

Comme la semaine prochaine, par exemple, où il y aura des instants de trois heures lundi, mardi, mercredi et jeudi. On va se régaler ensemble avec Daniel Riolo, salue Daniel Vasella également se sent salue, alias Jonatan MacCarthy, présent également sa mère, qui est un peu l'homme de la semaine. Polo, bonsoir, bonsoir Gilbert. Bonsoir tout le monde. L'homme de la saison, représentant officiel du Bayern Munich, progresse encore et encore. Il n'y peut rien.

[00:01:42]

l'Euro a été annulé. Bah oui, l'euro, c'était pocket.

[00:01:49]

Alors l'égaler nettement. Clementina, l'évènement se sent un instant. C'est évidemment la finale de la Ligue des champions dans pile à 72 heures. Maintenant sur RMC Info, dans quelques minutes, dans quelques secondes, même Mohamed Bouazizi sera avec vous séduire. L'événement, Le retour de moi dans l'instant, ce n'est pas rien quand même. Quelques instants avant d'entendre, on débattra de cette édition endorment de la Ligue des champions. Est ce qu'elle vous a plu? Quel bilan peut on en tirer?

[00:02:16]

A 22 heures, Lyon au programme. Lyon, lendemain de son élimination. Et maintenant, que va t il se passer à Noël? Le club saura t il capitaliser sur cette demi finale? Ou faut il s'attendre à une bonne gueule de bois? On débat tout à l'heure du goût de supporters lyonnais à 22h30 avec deux clubs en demi finale de Ligue des champions. Faut il réhabiliter la Ligue 1 quand on a tenté de le faire de Julio et d'autres?

[00:02:34]

Ces derniers, ces derniers temps, ces derniers jours, on en parlera, bien sûr. Et puis, à 23 heures, la reprise, ça reprend demain. Bah oui, c'est Bordeaux, Nantes demain soir. Êtes vous excité par cette saison de Ligue 1? On fera notamment le point sur les soucis d'organisation lié au coronavirus. Ce soir, je pense que c'est assez rare d'avoir un instant avec autant de d'actu, d'évènements. Là, franchement, Ligue des champions, reprise de la Ligue 1, je pense qu'on y est.

[00:03:01]

On est au top de lecture 32 ans pour tous ces sujets. Le hashtag sur Twitter en plus, bien sûr, vous le savez, estudios sur les applis gratuites qui permettent d'écouter une qualité optimale, de télécharger des podcasts pour télécharger l'appli Sports et vous pourrez envoyer vos messages sur Direct Studio. On parle tout de suite à Lisbonne. Retrouvez donc voici qui est là, l'enfant de l'astre qui, matin, vole de ses propres ailes à ses propres émissions. Il pose des questions dans toutes les langues.

[00:03:32]

Il essaye.

[00:03:32]

En tout cas, il est de retour ce soir, salue Mohamed Ali Gilbert au téléphone. Les années où j'étais auditeur, ça coûte moins cher parce que ça fait dix mois, donne les dernières infos.

[00:04:00]

On va parler. On va entendre Verratti dans quelques instants. Mais que faut il savoir d'un joueur du PSG à Lisbonne?

[00:04:06]

Alors, il faut savoir. Tout d'abord, on va être extrêmement fâché avec tous nos éditeurs, les auteurs à. L'entraînement aura lieu en portugais. Enfin, la bonne nouvelle. La bonne nouvelle pour les supporteurs parisiens, c'est que le gardien du PSG est monté dans le bus pour se rendre à l'entraînement. Bien évidemment, dans quelques quelques minutes, on va avoir une information de l'entraînement. L'acteur supérieure, avec parfois facturera, nous a fait quelques petites cachotteries et des choix qui ne se sont pas entraînés.

[00:04:50]

Mais là, il était attendu à l'entraînement et le staff du PSG était très confiant, notamment sur sa présence à l'entraînement collectif. Il y a quelques heures encore, explique un membre de l'entourage du gardien, et il a envie de jouer ce match, même s'il ne sera pas à %100. Il a également participé à un événement avec ses coéquipiers à gagner la ligue avec le Real Madrid. Il est un habitué de la très, très bonne nouvelle côté parisien.

[00:05:19]

On sent qu'il a envie de jouer et c'est bien joli, mais que quand il laisse sa blessure suis jusqu'à la culture. On libère alors sa blessure. On parle de la blessure de Fémoral. Franchement, ce genre de blessures, normalement, on ne peut pas revenir aussi vite. La période de rééducation, elle, été très rapide pour lui et elle a d'ailleurs été très rapide. Donc il faut donc prendre un risque en Libertà. Le plus important, d'ailleurs, est un très bon joueur de titulaire.

[00:05:48]

C'est d'ailleurs le joueur qui a marqué la. En. Je veux dire que le joueur capable de jouer ce match sera capable de faire la même chose, sinon on va le mettre face à ses responsabilités.

[00:06:09]

En tout cas, le sentiment qu'il a pris un emploi. Pas encore prêt pour ce match là. Là, la première bonne nouvelle. Il faut dire que Marco Verratti, oui, il a dit combien il est important à l'entraînement avec le PSG à lieu de faire Baudot médical du PSG. On a beaucoup, beaucoup de travail avec les joueurs. Marco Verratti, lui, se sent prêt. Mon entourage Verratti, on dit qu'il est important. On peut voir Marco Verratti titulaire avec le PSG dimanche, pour débuter Pato au Bayern Munich.

[00:07:05]

Marco Verratti en conférence de presse cet après midi. Toutes les bonnes nouvelles pour leur gagne pain à l'entraînement collectif. La seule question désormais de savoir en aval compte aller vers 80 lors de laquelle sera réellement capable de démarrer sans aucune gêne.

[00:07:33]

Merci WED, mais aussi Bienvenue jusqu'à minuit, évidemment, à l'entraînement terminera avec beaucoup plus. Bonne soirée. Dossier par dossier. Novacyt, vous en dites quoi? Les gars, on prend le risque d'en prendre le risque. Comment vous sentez vous au sein de ce qu'on connait? Pas l'état du qu'on connait, pas l'État. l'État de santé véritable ne sait pas des vraies questions. Pour moi, c'est une perte de temps parce qu'on ne peut pas savoir s'il est capable ou pas.

[00:08:00]

Le plus étonnant, c'est plutôt que quand je disais, on le met face à ses responsabilités. Ce faisant, en gros, c'est un peu lui qui décide en état. Donc, je joue qui se prépare à ce poste là, ce qu'il veut jouer. Mais j'en sais rien. Je ne suis pas médecin. On peut quand même. En revanche, je veux bien te répondre à l'idée que c'est lui qui va dire je me sens bien pour jouer, ce qui conforte mon idée, l'idée que j'ai depuis pas mal de temps que ce groupe est en autogestion et que tout seul organise l'entrainement, mais qu'au fond, il y a des joueurs qui ont des statuts de titulaire dans cette équipe et que, grosso modo, c'est eux qui vont décider s'ils jouent ou pas.

[00:08:37]

Preuve de racisme à ce moment, nous dit ratissait. Deuxième chapitre, déjà premier chapitre, on a vu. On a vu que donne son avis en fonction de sa fille. En gros, les fameux les gros titulaires, c'est un peu. Qui vont décider. On peut pas vraiment comparer que c'est un gardien. Je pense que le fait d'avoir du rythme ou pas, c'est peut être un petit peu moins. Zapruder anglaise s'est ouvert un Unison amené à faire des courses et répété des efforts.

[00:09:03]

Le rythme, c'est une chose. T'as raison, Jonatan. Par contre, sur la blessure aux ischio jambiers et donc ce fameux biceps fémoral qui est une des blessures les plus récurrentes de footballeur, il faut savoir que c'est toujours la stad que je dis. Mais je crois que c'est à dire de bêtise en disant que c'est 80% des blessures d'un footballeur. Les idiots. Et il y a quand même eu ce petit épisode où Narva ne veut pas sortir contre contre l'abscisse, mais finalement, il est obligé de sortir.

[00:09:30]

Ça a été long et ça a été très long. Déjà, comme dit Daniel, on a senti que le joueur voulait rester, lui, sur la touche. Il était un peu agacé parce qu'il voulait faire le changement. Moi, je ne vois pas comment il n'y n'a pas eu à ce moment là l'épisode. J'attends un peu parce que ça lui permettait de faire un changement malaxeur. Domenech, c'est là qu'on est même pas réellement sur, mais que je.

[00:09:50]

Mazhar devrait pas avoir un avis. Normalement, physiologiquement, je ne vois pas comment tu peux être blessé sur une demi finale et y jouer. C'est une discussion de médecins parce qu'on n'a pas les vraies infos ou Kevin Propos. On sait quand même qu'il est sorti et qu'il boitait. D'accord, mais Bapès Bapès, ça devait être 3 mois ou deux mois, 3 semaines. Résultat il est venu, il est revenu plus vite que prévu. Un Verratti, ça devait rien du tout de la Ligue des champions, elle apparaît.

[00:10:16]

Il est peut être titulaire dimanche. Il communique pas réellement sur la blessure. Donc moi, je veux bien qu'on passe une heure à faire les médecins. Par contre, je voudrais ajouter les choses.

[00:10:26]

Ça fait 30 ans que je passe mon temps au téléphone avec la presse allemande et c'est très important. La notion de le groupe était en autogestion et c'est le sentiment qu'ils ont en Allemagne aussi, où ils ont beaucoup moins d'informations évidemment que le joueur français qui sont spécialistes. Tout ça, ils me disent Mais qu'est ce que c'est que cette histoire? Un groupe en opposition avec tout rôle? Tu vois, c'est pas en France, à Dortmund, au Clash, etc.

[00:10:48]

Et entendre en allemand en Allemagne, il semble que. Le groupe parisien Hito est en autogestion. Ça les perturbe un petit peu quand même. Même s'ils le sentent, ils disent quelque chose. Mais en Allemagne, et même au courant, il y avait 99 de chances qu'à la 89e minute. Si le score en rester là contre l'Atalanta Thorel aujourd'hui, ça pue. L'entraîneur du Paris Saint-Germain fait la même chose, mais on joue quand même dans les facteurs de risque.

[00:11:12]

Mais en Allemagne, on s'est rendu compte que c'était une copie totalement différente de Thomas Horel par rapport à ce qu'on avait connu en virage jeunesse. En Allemagne, ils le savent, ils rentrent, oui, mais alors je lui ai donné d'autres informations qui me semblent importantes. En fait, avec le livre qu'on a créé, il devient quand même on dit qu'il n'avait pas aimé L. Bastos. Et il y a quelques semaines, un livre pour la première fois, une biographie de Thomas Stovall qui est sorti avec Meurens, qui apparaît dans votre bouquin.

[00:11:42]

Et c'est un bide. J'ai lu au téléphone de 48 heures et je me suis dit pourquoi le bouclage d'Ursula, je l'ai lu, est très, très bien fait pour le public allemand. En fait, tu dis on me dit mais j'y suis, j'y reste pas en Angleterre. Mais comment ça se fait? L'autotest, ma maison d'édition m'a demandé à faire un numéro 3. Il faut passer un truc. Pourtant, il est quand même assez agréable. Ben oui, mais je pense qu'en France, on a une image de lui qui est totalement différente que celle qu'il a pu laisser en allant avec moi.

[00:12:09]

Je pense néanmoins pourquoi je me dépasse. Je vais voir des supporters. Il est neutre, nul, quasi indifférent. C'est un pantin dans un journal. Pourquoi? Pourquoi? Les Allemands détestent? C'est intéressant. Déjà, il y a le rapport avec le public. Thomas Hall est un élitiste. C'est quelqu'un qui s'intéresse aux gens qui ont du pouvoir, c'est à dire qu'il ne se fait pas proche des gens. Il n'est pas proche des gens, il n'est pas proche du public.

[00:12:33]

C'est son problème à Mayence. C'est son problème. Il faut rappeler le truc. Klopp a amené la vie des puissants Mayence, mais ne sait pas. Il recherche, j'aime pas, veut être sérieux. Voilà, c'est ça. D'ailleurs, je pense que dans la même lignée. Mais Jürgen Klopp, il va amener Mayence en Bundesliga. Touré a installé un peu le petit club de Mayence, en Bundesliga, dont il devrait avoir deux statues de de coach à Mayence.

[00:13:00]

Il est ignoré complètement qu'on ne voit pas comment ça s'est mal fini à la fin. Et tout ça, même s'il y a une cabale. Même s'il y a des choses qui se sont passées, mais n'ai pas aimé. Donc, il y a toujours la même chose. Il y a le sentiment qu'il n'y a pas d'appartenance. C'est un mercenaire au sens noble du terme. Je vends mes compétences. Demain, c'est Barcelone demain jeudi, mais le rapport qui va avec les supporteurs, il n'est pas là.

[00:13:20]

Le rapport qui va avec La Presse, ça ne l'intéresse pas. En Allemagne, on nous disait que il devait aller en conférence de presse. Il ne voulait pas y aller. Ce sont tous des couillons et moi, je vais m'occuper des 19. Voilà, c'est un mec qui est focus sur son métier. On en a quelques en France et ramené à ramener à sa gestion du PSG. Les propos de Paulo sadonnent. Il a réussi déjà à se brouiller avec personne, ce qui est bon, un point positif dans son management.

[00:13:48]

C'est pas le meilleur pote de Leonardo. Je pense que Leonardo aussi pouvait changer d'entraîneur. J'aurais Nordhorn dès le début, dès qu'il arrive à. Oui, mais c'est ce que je t'ai dit, Leonardo, quand on arrive et on aurait aimé un autre entraîneur. Ton club Avaz visiblement à voir avec les médecins. Je me sens de jouer. Bon bah, si tu te sens de jouer, tu vas jouer parce que c'est toi le titulaire. Pour Verratti, en revanche, ça peut poser un autre problème.

[00:14:14]

L'autre problème, c'est si tu reviens. Est ce que t'es réellement à %120? Est ce que tu déséquilibrent pas le milieu de terrain qui a été bon dans le dernier match? Dans un match où il va falloir beaucoup courir à ce que t'es en état de beaucoup courir, c'est surtout la clé. Est ce que de quel côté tu vas jouer du milieu? Parce que si c'était du côté de la fusée, il va falloir lui courir après et tenter de l'arrêter.

[00:14:35]

Ça, c'est un autre problème et je ne sais pas quel statut il a réellement. Le problème, c'est que tu mapper Neymar, les mecs comme Marquinhos, Navas. On sait que c'est total titulaire. Verratti, il a un désavantage, c'est qu'il a raté tous les derniers les derniers matchs de la qualif. Lui, il n'était pas là. Dortmund, c'est pas là. Atalanta, il est pas là. Lipszyc, il est pas là dans les titulaires.

[00:14:58]

On peut rajouter pareil desclients, plus proche d'Anima. Je ne sais pas trop parce qu'il y a là resurgira, mais là, je ne vois pas paradaient son OPA sur le Bancé Verrati juste pour erreur. Alors oui, ils peuvent écouter juste Verrati quand même, le milieu droit, une conférence de presse de Verrati, Houdin et que Verrati s'exprime maintenant, mine de rien. Sinon, ça avait fait la même chose avec Harira. Sur le match, on avait également un petit doute sur sa présence.

[00:15:24]

Il est venu parler, il a joué, on va nous écouter, Raymond Domenech ont parlé et qui n'ont pas joué. Oui, enfin, en général. Bon, tu fais pas parler Harvey's aujourd'hui. Ils sont sûrs qu'il est en état de récupération, est totalement effectué et il peut démarrer le match, non? On écoute, justement, il en parle, ça va bien.

[00:15:41]

J'avais commencé doucement avec l'équipe. C'était un blessure. C'était un dur à digérer parce que face à un impôt un peu étrange, on parle beaucoup de cause. Cette fois, ça me fait, ça me fait vraiment mal, mais je vais commencer maintenant avec des groupes. Ça fait trois choses et sais, j'essaie d'être prêtre pour être Tallet, même si j'étais disponible pour les matchs des demi finales. C'est pour ça que je compte bien. Travailler de fadette à la paix devait être la meilleure fin possible.

[00:16:13]

C'est le coach. Que pensent les Français des sessions. Mais j'essaie d'être dans les 23 pour le problème que j'ai avec le fait que Verratti joue ou pas, c'est que dans les deux cas, admettons. S'il joue, c'est soit la place général sur la place de Paris. Donc ça sera Marquinhos, SAVAK par Édesse, Verratti ou pas ou Verratti arrivera. Le problème, c'est que Daniel l'a dit dans ce match, l'agent est de retour. Rosir, comment tu le dis?

[00:16:40]

Mais le problème, c'est que dans ce machin, il va falloir beaucoup courir. Il y a une chose que les Lyonnais ont très bien fait et notamment consacrais, c'était de faire beaucoup d'allers retours et d'aller mettre beaucoup de pression sur Grande Alcantara. Il va avoir un nombre de kilomètres de courses à haute intensité à faire déjà. Intrinsèquement, je pense pas que ce soit le genre de joueur qu'il soit capable de le faire. Il peut aussi remplir leur devoir, mais aussi parce qu'il ne joue que la moitié du match.

[00:17:02]

Mais est ce que c'est le genre de joueur à aller faire le pressing? Tu dois être à faire beaucoup de courses. On n'a jamais vu faire ça. Il a d'autres qualités. Il sait très bien ressortir la balle sous la pression. Conserver le ballon face au Bayern, c'est bien, mais la même situation. Mais il peut quand même un joueur qui a l'air pas mal de balle dans un ballon. Le coté pressing est un petit peu moins bien utilisé sur place pour casser des passes, les lignes de passes.

[00:17:24]

Assurément, sur une moitié de match. Être très utile s'il se décide à jouer vite pour trouver en verticalisation les mecs de devant. Ça peut. Tu me diras qui rira peut le faire aussi bien Édesse encore mieux, mais clairement soit moi. Le principal problème que j'ai avec lui, c'est sur une durée, sur une durée. Il a toujours une limite à passer la 50ème. Si en plus, il revient de blessure, ça va être plus compliqué.

[00:17:52]

Alors si le match se joue à un rythme de sénateur comme le PSG-Lyon finale de Coupe de la Ligue, il peut jouer 120 minutes. Il peut maintenant jouer 160 joueurs en marchant, alors pas de problème. Je ne suis pas sûr que contre Bayonne, ça joue en marchant, mais sur une moitié de match. Peut être même la fin. Il est évident qu'il peut regarder Élisabeth à sa façon de garder le ballon. Ça peut vraiment face à une équipe comme le Bayern.

[00:18:15]

Je ne suis pas autant toute l'année. Moi, j'aurais bien aimé voir Verratti et pareil, les jouer avec Parada, notamment dans la défense. Mais face à une équipe comme le Bayern qui mettre beaucoup de pression, je ne sais pas si les deux en même temps, c'est très judicieux parce que Paris, c'est très bon. Mais ce n'est pas non plus un joueur qui fait beaucoup de courses. C'est vrai, il n'a pas les mêmes nominale. Mais voilà, c'est l'image de toute façon.

[00:18:34]

Moi, je redis toujours la même chose, mais Marquinhos derrière, paraît devant la défense avec Verratti tard. Trop, c'est trop tard. Et Riera ou Gueye qui lui sont désormais en vue. Pour conclure, il la formule en parlant de formule chère à Coach Courbis en termes de profils de milieu de terrain. Ce qu'a dit Jonatan, c'est assez clair, c'est à dire que Verratti par Édesse ont le même profil. Des joueurs qui doivent jouer devant la défense, sont à l'aise avec le ballon, qui peuvent aussi défendre, qui peuvent avoir l'intelligence.

[00:19:01]

On l'a découvert, à savoir jouer devant la défense. Paris laisse. C'est son pote de formation. La défense a demandé d'escalades. Temptations, c'est Marquinhos. Il est 10 de fond. Maintenant, il est numéro Simco. Alors là, c'est lors des premiers matchs. Iffa A Boca, il est avant tout figure aussi McCourt dans le jeu. C'est pas simplement un désir pour nous, mais j'ai gagné à 32 secondes sur les verts à la Russie, a commencé 10.

[00:19:26]

Waymel lui dit qu'il a commencé 5. J'en ai parlé avec Balzaretti, qu'il l'a fait venir à la Roma, qu'il l'a connue avec qui il a commencé. Oui, j'étais très étonné. Il me soutient que c'est que c'est un indice à la base. Il confirme. Il me confirme qu'effectivement, il y a. Il a énormément de qualités à la base de sa formation. Il a été formé en 10, mais ses premiers matchs en professionnel à Boca ne font pas la différence de son volume de course.

[00:19:47]

On ne peut pas être extensible. Il n'a pas une baisse monumentale pour être un box to box et avoir beaucoup de kilomètres au compteur. C'est ça le problème. Donc, si tu mets deux comme ça par Édesse et Verratti, qui ne sont pas capables d'avaler les kilomètres contre le Bayern, ça peut être un risque. C'est ce que je disais pour finir. Flan là, il y a Marquinhos qui joue vraiment. Il est même pas 6. Marquinhos, s'il est vraiment défenseur central et il est le troisième défenseur.

[00:20:13]

Corporacion que c'est un 10. A la base, il a été formé en 10, mais ses premiers matchs en procès devant la défense gars, c'est vrai que maintenant, c'est donner son avis. Mathijs bonsoir. Salut Mathey, ça, c'est une partie de Paris. Toi, tu ne veux pas que Verratti joue toi, non? Dans le contexte actuel, je préfère. Bonsoir a tous. Pas vu mon. Non, je pense que c'est trop tard.

[00:20:35]

J'aurais bien aimé. Par exemple, contre l'Atalanta, il aurait été utile, mais là, tout de suite, je pour changer, tu battais en équipe qui ambitionne même.

[00:20:45]

Ouais, ouais, c'est trop dangereux. Je malpensa bien. Aucune revanche, mais exactement.

[00:20:50]

Surtout que Matthys, moi, c'est ce que je disais hier. Je ne vois pas pourquoi Thomas Storey ne changerait son onze de départ. Après, il fera ce qu'il veut. C'est lui l'entraîneur, mais c'est une équipe qui a bien fonctionné, qui a gagné 3 0 sa demi finale. Tous les joueurs qui ont été alignés n'ont pas de pépin physique. Pourquoi tu vas remettre un Avaz qui, certes, est au dessus de Ricco, mais qui a un risque de récidive sur sa blessure?

[00:21:09]

Mais il n'a rien dit. Le problème? Le problème des Arazi est différent. C'est pourquoi il pourrait, à mon sens, c'est peut être ils devrait pas le faire, mais pourquoi ils risquent de le faire? Parce que érigera et pas un joueur en plus, il n'a pas joué énormément. Il sort que de beaux matchs. Là, c'est pas un mec qui fera des vagues et c'est pas un mec qui revendique une place de titulaire. Mais en termes de profil, c'est le bon complément.

[00:21:33]

L'idée, c'est Marquinhos. C'est là qu'on va voir si elle dirige vraiment le groupe ou si un mec avec un statut de titulaire comme Verratti en 10 ans suis prêt. Je dois jouer la ligne. En fait, c'est un peu comme s'il prend la place de personne. Parce que Herrera, c'est pas un mec qui revendique, c'est un mec qui n'a pas joué pratiquement tout le temps. Été blessé, qui ne fera pas de vagues est un type génial.

[00:21:56]

Si on lui dit bon bah, Verratti reprend sa place de titulaire. Lui, il va aller sur le banc. Et puis il va attendre. Et puis ça se trouve. Il rentrera à la 50ème parce que Verratti sera cramé ou parce qu'il y verra que c'est une idole. Ça veut dire qu'il a quand même 3 joueurs au profil ordinaire sur le terrain. Trois joueurs au profil défensif. Matthys. Tu voulais dire un truc? Je suis ravi de la victoire éventuelle du PSG.

[00:22:14]

C'est jouer comme ça, c'est Matisse.

[00:22:19]

Petite précision sur la question d'avant si on part sur une nouvelle saison, c'est hors de question de voir Marquinhos au milieu pour moi. Pour moi, Marquinhos, ce qui me kamber la défense, c'est là. Pour cette finale, je ne vois pas pourquoi changer. Ensuite, en fin de journée, je voulais montrer pourquoi c'était important pour nous de gagner la C1. Au delà du fait que c'est une séance de Ligue des champions, c'est toujours beau et que ça va pouvoir donner énormément de temps au PSG pour les saisons à venir, le temps que vous n'avez pas avant.

[00:22:49]

Je suis intéressé alors que tout le monde danse supporters, joueurs, dirigeants, médias, etc.

[00:22:56]

C'est une façon différente de construire le club de façon plus sereine. Quoi exactement? Ça pourra permettre de recruter plus intelligemment, de former plus intelligemment, de pouvoir mettre des jeunes sur le terrain sans avoir une pression constante de devoir aller toujours plus haut en Ligue des champions. La Ligue des champions n'a qu'un club qui la gagne et tous les autres sont déçus. Et je pense même à installer un entraîneur sur la durée. Jamais un entraîneur. Je veux dire l'exemple de Carlo Ancelotti, les cris en première année de Ligue des champions, il un quart de finale, on a rien à faire en demi finale, il y a eu un couac entre lui et Carlo Ancelotti a préféré partir.

[00:23:34]

Alors peut être qu'avec du temps, on aurait pu construire différemment.

[00:23:39]

Il ne sera pas négatif pour le PSG. C'est bon pour eux. Même si Paris gagne la Ligue des champions, je pense qu'on pourra dire que, baisés, on a fait le tour.

[00:23:48]

Très une belle sortie, tu dis j'ai vais le plus beau des trophées. On voit bien inoculation. L'entrain n'est pas seul sur le jeu, sur son implication, même s'il est dans ce club. Demain, Paris gagne la Ligue des champions. J'ai l'impression qu'on n'en sortira même pas comme un acteur majeur dans quelques instants.

[00:24:12]

De retour en attendant qu'ils viennent. Interview très intéressante qu'on n'a pas pu entendre dans l'instant parce que c'était dans la nuit, après le match, qu'il s'est exprimé. Et puis, Paulo a quand même des nouvelles de Boittin. Blessure musculaire va t il jouer? Va t il pas jouer? Certains souhaitent qu'il soit là, absolument. Parce que l'on considère qu'il est lent. Mais est ce que c'est vrai? Paulo va tout vous dire dans quelques instants. Evidemment, Isolats Temps vous dira également sa vision des supporteurs de l'OM avant cet idéal.

[00:24:36]

C'est important parce qu'à Marseille, on en parle beaucoup de cette finale.

[00:24:39]

Et oui, c'est comme ça. Jusqu'à minuit, l'affaire avec Daniel Riolo, Kevin McCarthy et Paulo Brittney, deux infos importantes, les gars qui n'ont rien à voir avec le PSG. Vous dire que Dimitri Paillettes. Info RMC Sport a été contrôlé positif au coronavirus. Cinquième cas l'homme, donc, qui ne joue pas. Qu'est ce qui vous? Ce qui veut dire automatiquement que devait être mis en 14m? Donc, déjà, ça veut dire d'après. Voilà donc.

[00:25:12]

L'homme est évidemment touché, comme d'autres. On en reparlera plus tard dans lacheteur, évidemment. Et on aura notamment un spécial vous allez voir de la détection de coronavirus, c'est normal. Le président, en le président de la commission qu'invite de la ligue, on parlait de tout ça, que ça devient vraiment problématique pour pour la Ligue1. Et puis l'autre info qui vient de Catalogne, alors là, attention, bombe lancée par la radio RAC 1 qui a priori une radio sérieuse.

[00:25:40]

Messi aurait confié à Kobane qu'à l'heure actuelle, il ne voyait plus ailleurs qu'au Barça la saison prochaine. Mais. Faut se méfier de tout ce qui vient, de tout ce qui vient desmoyens, surtout quand il y a plus d'actualité, plus de matchs à jouer. Des trucs comme ça, c'est un saint-maron, un marronnier quand tu sent le truc pour remplir les ambitions un petit peu. Daniel, tu dit quoi? Ça peut leur faire une semaine? News.

[00:26:06]

Oui, je crois. Tu crois? Vas voir. Mais j'y crois.

[00:26:12]

Aux États-Unis, d'après Fred Hermel, paru vendredi, et notamment sur le fait qu'il y a des élections en Barcelonne et qu'on sait très bien que dans six mois, le monde ne sera plus là parce que c'est l'autre président qui va gagner et qu'il mène une vie dans les cartons de sa vie. Il veut le pouvoir, mais il ne va pas lâcher le pouvoir. Chaalis ici, que des musi depuis 20 ans et alors qu'il n'y a pas de vrai qui s'entendent.

[00:26:33]

Parfait.

[00:26:34]

Penses tu? Balladur était ami. Mitterrand et Rocard ont aussi comparé Rocard Je reste timoré, dit Belmondo.

[00:26:47]

Et Delon, OK.

[00:26:50]

Ils étaient ravis. Ils le sont devenus après ce temps là.

[00:26:56]

C'est faux. Faut lire le congrès d'alliance. Le marais de Metz en 1901, alliance de circonstance ou 72.

[00:27:07]

Ils étaient, mais ils se sont ralliés néanmoins. Oui, mais ça serait très intéressant. Aurait fallu employer le mot ami Sattar. Un peu comme Hollande et Macron. Enfin, en politique, il n'y a jamais d'amis. Mais bon, alors une fois que je vais donner ces infos, évidemment, on ira.

[00:27:22]

On y revient ce soir sur Arte. Mais si, bien sûr, il y a tant de paillettes et c'est dans la même phrase. Ça fait plaisir. C'est sur dans l'actu. Voilà ce qu'il 80 du soir n'était pas ironique. À Marseille, la préfecture de police et le préfet de police a été communiqué. Aujourd'hui a fait un petit arrêté. Il interdit strictement le port de maillot du PSG, dimanche en centre ville. C'est bien, oui. Alors je précise qu'il l'Interpol, il n'interdit pas le port de maillot du Bayern.

[00:27:54]

En plus, les médias parlent. Il y a pas mal Servair, le maillot du Bayern. Je ne sais pas s'il y en a beaucoup à Marseille, mais des bas de surveillance du Bayern, il y en a légion. Ci Bayern, c'est dedans. Dortmund surtout. Les pâtes les plus populaires à Marseille Chelsea, Dortmund a battu 22, Chelsea et maillot de l'OM ou maillot de NewsUn.

[00:28:15]

Cette envie est l'illustration parfaite de tout ce qui est en train de devenir notre société. Savoir des sociétés les plus violentes du monde occidental. La France où tu te fais massacrer dans une rue. Et Marseille? Bon bah voilà, on a fait ces mêmes arrestations. Ce n'est pas une première. Je sais que c'est régulier. Je sais que ce sont les arrêter comme ça ou interdire les signes distinctifs du club adverse selon son intérêt pour moi et pour moi. Qu'on le fasse peut être à raison et pour un caractère préventif à chaque match.

[00:28:48]

Je veux bien l'entendre, mais malheureusement, ça traduit une bêtise infinie. Imaginez que le mec va mettre le maillot et risque sa vie ou risque un incident ou quelque chose. La grève envisagée, c'est d'une gravité folle. L'ancienne Gendarmerie royale d'envisager pareil. En fait, que le mec, si on me dit sans intervention de l'état de l'administration. T'as un mec parisien, tu dis avec un maillot de marde tu pas un maillot de Paris pour aller se balader sur le Vieux-Port?

[00:29:17]

Soit pas, soit pas bon, soit disant c'est un peu bizarre, développe. C'est de la provoc, c'est stupide, Masha. Mais que l'Etat, à travers la préfecture, soit obligé de dire c'est dangereux pour toi si tu le fais parce que tu ne contrôle pas, mais tu ne contrôle pas la violence des gens. Ha ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Réservés dans une banlieue, dans une société de son temps, juste pour bien décorrélé deux choses.

[00:29:41]

Il faut bien décorrélé. Domitia n'aura aucun argument. Si tu me dis qu'il est normal qu'un mec se fasse bastonné parce qu'il a un maillot, tu peux expliquer. Tu peux te réveiller demain matin à heures pour me l'expliquer. Tu n'auras aucun argument valable pendant 4 milliards. Rien justifiera de la violence parce qu'un mec porte un maillot de leader. C'est la force innerve pour arrêter d'être Mitchourine. On est tous d'accord. Je ne suis pas sûr parce qu'il va mettre un mot dans la phrase Ecoute bien quand il va tomber, mais il te dit il va prendre pour des cons.

[00:30:10]

Mais il faut décorrélés que l'arrêté pazzi la réalité et en rasez. Je ne pense pas que quelqu'un qui mette un maillot du Paris Saint-Germain se promène à Marseille dimanche soir soit vraiment en danger. Tu penses pas? J'ai déjà vu des gens apaiser. T'as vu ce qui s'est passé, ce qui s'est passé le jour, la limite, les limites des rondes. Oui, mais quid des rondes? Il y avait des sera la même chose ici, je que la même chose à Paris.

[00:30:34]

Mais attention, c'est la même sur les Champs Elysées dimanche soir. A ton avis, il ne va pas faire la même chose dans ce cas. La même chose.

[00:30:44]

Daniel, que tu sois idiot, personne ne va le contredire. Que tout ça ne devrait pas arriver. Tu vois pas quand même dans la phrase. D'accord, je te dis que je cherche des alternatives, mais je te donne a. Cependant, ce n'est pas moi qui en est un autre. C'est la période Jurade. Attends, laisse moi Justinien, c'est la période, je dirais en même temps.

[00:31:04]

Oui, je sais que tu sais que à Ibiza, je te donne un exemple. Je vais un après midi dans un bar à Ibiza. Tu vas m'expliquer la bétise? D'un côté, OM donne un exemple et connaît ça toute l'année à Ibiza. Tu viens avec un maillot d'une équipe, tu ne peux pas rater, importe l'équipe. Tu ne peux pas rentrer dans le bain. Interdit? Oui, parce qu'il y a trop d'anglais et qu'il y a eu beaucoup de bagarres entre deux bières.

[00:31:28]

Et là, il y a aussi les bidons d'essence. Je te décrit pas une autre bétise donner des exemples de bêtises, d'expédients exclusifs à la France. Quand la France ne savait pas qu'ils étaient exclusifs, leurs proches étaient dans le climat. Aller en Amérique latine, vous allez voir si on pas encore plus débile. Très bien. Donc on va avoir enquiller les débilités, excuser une débilité par une débilité. Il ne faut pas généraliser, ça sert à rien, mais c'est pas le cas dans notre société.

[00:32:01]

Tu te fais rire nerveux.

[00:32:03]

Toujours un peu de leur soutien sculpture politique parce qu'on en fait en général l'Uruguay président de la République pour sa réélection. On a besoin des voix de Giscard d'Estaing, Giscard d'Estaing, tu dis oui, mais parce qu'on parlait du général de Gaulle, évidemment grandiose. On ne gouverne pas avec des mais voilà, j'ai fini avec le maillot bleu.

[00:32:27]

Merci. Enfin bon. Alors, ce qu'on dit dans les pays anglo saxons, ce qu'il y a avant, mais bullshit.

[00:32:34]

Alors les gars de petite info encore liés au match, je l'attendais, l'imaginent comme ballon, l'éduque comme les jeunes femmes dévissent.

[00:32:43]

Moi, quand je dis vais juste avant, tout doit s'arrêter. Pourtant, après, oui, le temps de s'arrêter avec ta respiration doit s'arrêter. Tout à fait. Tu sais qui est sa petite copine? L'avant centre du PSG? Et ça, ça changerait parfaitement féminin.

[00:33:01]

Bandalungwa? Pourquoi pas possible le problème? Tout en vivre avec son éducation? Moi, je dis ça, car Cardis aurait une double vie. Je voulais avoir Dévissait. Et Wanda? Pourquoi le bourgmestre Ahrenkilde Venda a occupé perquisitions dimanche? Elle s'appelle Georis. Oui, oui, vous êtes capable de vous parler de moi? Oui, c'est vrai, ça, oui, c'est là où ça fait bien. Toi, tu devrais te parler de Lille? Bah oui, celui du Alphonso.

[00:33:35]

Et elle s'appelle Jordi Nuits. Eh bah voilà. Présidente du PSG féminin, elle était un peu tirée par les cheveux, celle là. Prochaine enchainent Franchet Bretagne et Mon petit polo. Donne nous des news, on ne sait pas trop.

[00:33:49]

En fait, c'est limite. Je pense que beaucoup d'enfumage ont fait la communication pour savoir ce tu vois. Ce qui est sûr, c'est que il y a 2 choses 1 Légère blessure musculaire sorti à la mi temps, mais surtout pas bon depuis, depuis light et donc l'oukase. On parle même pas que ça mondeuse au passage. Le résume est quand même. Mais pas du tout, parlez de Lucas Fernandez comme une option Hazard. J'ai lu un article en Allemagne assez extraordinaire, où on l'appelle la cinquième roue du carrosse montrant comment atteindre la cinquième.

[00:34:22]

Et c'est un cas qui est un peu compliqué quand même. Tu dis si c'est le zouloue bas, le Bayern n'y perd pas forcément. Historiquement, ça, c'est intéressant, énorme. Moi, je ne pense pas que ce soit lui qui jouera peu moins à l'extérieur.

[00:34:40]

Le début de saison parce qu'il avait du mal à se faire. Nendaz le. Com de. Com. Et Dieu sait. Ensorcelant, trop quand même vieux. Un horrible blessure des deux fait qu'on se retrouve avec l'excellente idée de ramener à la barre en défense centrale Adlon Boateng, qui revient du diable vauvert tellement était quasiment perdu qu'on l'annonçait tous les six mois. On transfert, donc c'est un petit peu ça, Julot. Le problème, c'est qu'il a quasiment pas joué à 95, 95 kilos.

[00:35:02]

Ce n'est pas neutre, c'est le même constat, mais il a raison sans bouger d'un profil, mais à se remettre en route, c'est plus long et à se retourner aussi a un autre cliché. Ce qu'il est quand même assez vif, trouve, trouve son %32. Oui, le c'est une fois qu'ils sont lancés. Je ne parle pas de la vitesse sur 40 mètres, mais ben Bapès, c'est sur 5 mètres en petit ami 2 en désaccord.

[00:35:22]

Le Loukas le plus prégnant, c'est le cas de Kingsley Coman. C'est vraiment une question ouverte dans la place de Perisic. On a quand même vu plusieurs fois le péril jaune. C'était un remplaçant glitch. Certes, Procos, le PSG, je ne suis pas persuadé. Et puis le tir de Pavard. Mais ce n'est même pas pour voir la question du métier de milieu de terrain qui misch cortical. L'histoire récente du Bayern, c'est plus compliqué au Bayern Copiage, Levy-Lang et maintenant.

[00:35:48]

Mais par rapport aussi. Mais c'est aussi dans les choix. Les choix sont plus qualitatifs. Tu ne avoir n'est passes %100, même si on n'oublie pas 100% compliqué. Sauf que la défense a très bien fonctionné cette saison. Et Thiago Alcantara, aussi talentueux soit ils, sont aussi talentueux. Soit il reste un joueur extrêmement esthétique et beaucoup moins performant que Timmy.

[00:36:13]

Il a été bon hier. Ça a été l'un des meilleurs Bavarois. Oui, oui, il a été bon. Je suis contructeur aussi. Oui, je veux dire. Et lui, tu disais forcément bien dans ses fans. al-Haytham, lui, il est bien dans ce final et il est bien. Mais est ce que c'est pas mieux de mettre poser? Mais quand tu à ce poste là, tu ne vas pas voir qu'il n'a pas joué depuis 3 mois.

[00:36:30]

Mais le Bayern a été bon comme ça. Le Bayern a très bien joué avec Pavard il y a trois mois. L'équipe type, les Polonais là, mais tu ne veux pas être l'équipe, sachant que t'a fait jouer Malbranque, qui n'avait pas joué depuis. Tu m'améliore. Benjamin Pavard un grand train à vapeur est plus important que pour Polonais, d'ailleurs, son l'histoirede. Pourquoi il part aussi ans pour un nouveau projet? C'est évident, mais c'est aussi parce qu'il est plus dur Achuar et anti flic le travaille beaucoup avec lui pour le motiver.

[00:36:58]

Tout ça, c'est un très gros pouffé. C'est pas la question, mais il a perdu sa place.

[00:37:02]

Bon, voilà les infos Bayern Bayern dans la figuration. Normal, c'est quand même. C'est la meilleure défense d'Europe. Ses 32 buts en 34 matchs joués ont coûté au delà de ça. Si on doit envisager le match avec honnêteté, objectivité et lucidité, et on pourra toujours conclure, évidemment que le PSG a énormément d'atouts, peut faire quelque chose. Il y a trop tard, mais dans toutes les lignes, le Bayern est supérieur. Oui, mais pas à l'attaque à Neymar.

[00:37:30]

Mapei Di Maria n'ayant pas Neymar était peut être le meilleur compare. Mais mapper n'abritent. C'est superforme, Serge d'abris. C'est dur, c'est du très haut niveau. Les vendeuses qui rhodopes le PSG a pas de numéro 2, mais meilleur numéro 9 au monde. Ils ont finisseurs. Le meilleur, le meilleur rendement Selmayr. Thomas Müller, qui a cinq meilleurs joueurs, va aller vers une meilleure, mais on va même dire qu'on va, on va, on va.

[00:37:52]

On va le mettre en comparatif avec Neymar, donc Neymar Rated. Moi, je préfère Müller à Neymar, pressé de voir comment ça, Jonatan. Mais là, c'est une question de goût. Mais c'est pas la vie. Je ne veux pas comparer les deux joueurs. Ils ont des qualités totalement différentes parler, payer Neymar. Mais non, pas du tout. Mais ce que je voulais dire, c'est que ça peut comparer Müller. Arrivé à Raymond-Marie, il se compare avec moi.

[00:38:12]

C'est le seul élément intrinsèquement hades à tous les niveaux, s'il est à son niveau, qui est meilleur que les mecs du Bayern? Neymar? Et ben, c'est un peu comme d'ailleurs il y a deux extraterrestres dans cette équipe dans chaque nuit, chacun reste Jonatan. Pour autant, je ne suis pas d'accord avec Bervas, nommé Meilleur Vineyards Daniel. Il a révolutionné le comportement guerrier. Oui, mais il a été monstrueux dans sa capacité à jouer hors de sa surface, palpé tout le monde, mais avec trois par trois thématiques très rapides.

[00:38:47]

Qui? Un homme qui m'impressionne vraiment? La presse est quasiment unanime à ce niveau là. Lorsqu'on voit des titres, c'est plus sain, plus un match à chercher. C'est là toute la mentalité qu'ils ont pour y arriver. La deuxième chose, c'est anti flic. Je trouve qu'on en parle pas assez en France. C'est comment il est passé de d'assistant du Louvre à on parle de Robert, à la base en plus. Mais quand tu vois son parcours, c'est bien plus complexe que toi.

[00:39:11]

Tu as des postes très importants et très intéressants, comme on le voit. Héritier d'une pointilleuses dans la façon de gérer son groupe. Et la troisième, on l'oublie. Mais c'est la quatrième finale du Bayern sur une décennie. C'est plus que les années 70. Ou bien utiliser son 3 hors frontières françaises et en Allemagne? On se pose la question si tu rajoutes les final, si finalement, ce n'est pas la plus. Cette décennie du Bayern a été formidable et c'est aussi pour ça qu'à la longue, ils ont eu.

[00:39:36]

Parce que quand tu restes comme ça qu'on va relancer un jour la ligue de la ligue fermée, tu as, tu as, tu as des devoirs, autant de bons joueurs parce que les mecs restent. Et c'est pour ça que je lui disais. J'en reviens au comparatif du poste par poste du ligne par ligne. Le Bayern me semble me semble bien supérieur maintenant. Blocking collective des individualités qui fait quelques Di Maria NBP en supposant qu'il me +60% et Neymar.

[00:40:00]

Mais vous oubliez, vous oubliez l'avantage. L'avantage avec le Bayern est quelque chose d'un à l'abri. C'est pas mal les joueurs. L'avantage principal du Bayern, c'est pas les joueurs, c'est pas tactique. C'est un truc qui est un peu impalpables. C'est justement le fait d'avoir déjà fait plusieurs finales. Le fait d'avoir déjà gagné, d'avoir des joueurs qui l'ont déjà gagné, c'est à la tactique tactique. Ils sont super huilés, ils sont en pleine confiance. Ils ont absolument raison.

[00:40:24]

L'avantage principal qu'ils ont. Outre le fait que sur le terrain on peut, on peut pas avoir débat sur l'expérience, donne l'avantage accessoires à l'avantage principal, c'est la qualité des joueurs, la qualité de ta tactique, le fait que l'entraîneur maîtrise ce groupe parfaitement et que ce groupe veut aller au bout. Et ensuite, l'ADN du club fait que c'est quelque chose en plus qui peut éventuellement apporter. Mais là, aujourd'hui, quand tu vois la qualité de cette équipe, la qualité de son groupe et le boulot de l'entraineur depuis plusieurs semaines.

[00:40:55]

Ménière Quand ils se prennent, ils concèdent deux énormes occasions en 18 minutes entre Minfi et Toko et Eco derrière. Au final, le match est bouclé 3 0 et 3 0. Ses propres coic. Un score au foot? Excusez moi, mais c'est net. Cantu quand il y a 3 0 le décalage. Sans parler des matchs d'avant, les décalages. En conclusion, on est encore là. Fait favori, non? Le décalage entre la fête du onze parisien et des joueurs parisiens pour se qualifier pour la finale et le décalage bavarois se congratule tranquillement en disant C'est extraordinaire.

[00:41:30]

Il ne parle même pas les différences. Oui, c'est la première pour le PSG. Les mêmes qui sont frustrés depuis des années. Ben si, j'y arrive enfin, je trouve ça très révélateur de quelque chose. Dans quelques instants, on entendra même taper. Et puis, en parlant de la formule de cette année, la Ligue des champions, qui a plu à beaucoup de monde. Mine de rien, c'est tout de suite. N'oubliez pas Lyon également programme de raccordement au foot et voir avec Daniel Riolo pour le vrai Zlatan MacCarthy et qui vit bien.

[00:42:02]

On parle de Lyon dans un gros quart d'heure maintenant biensur, et de la reprise de la Ligue 1 devant un peu plus tard dans la fleur de l'âge jusqu'à minuit. Vous faire écouter qui viennent baver parce qu'il y a un truc qui ça peut paraître anodin dans la bouche des joueurs, comme lors du discours, évidemment positif, on s'entend bien. Et enfin, là, il insiste tellement peut être commencer à l'écran pour de et qu'il se passe un truc quand même dans cette équipe.

[00:42:22]

Dans ce second, on a douté de ça. Ecoute, en plus, je le répète, plus on a tendance à se dire que c'est important. C'est clair. Il n'y a pas à douter du tout de l'ambiance qui règne dans cette équipe. Ça fait des mois que ça dure. Et quand même Bafé qui lui dit en plus avec ces mots là Écoutez, vous allez voir, ça peut peut être faire le truc qui fait la différence en finale.

[00:42:42]

Mon petit Paulo écoute ça.

[00:42:44]

On a réussi à créer un groupe où chacun connaît son importance. Chacun apporte sa pierre à l'édifice et ça dépasse le stade du terrain. On a beaucoup plus d'activités ensemble en dehors du terrain. Peut être que pour certains, c'est trop. Je pense que c'est comme ça qu'on gagne parce que c'est valable dans le football et dans n'importe quel travail. Quand vous appréciez les personnes autour de vous, c'est plus facile de faire des sacrifices. Je pense qu'on a créé ça après.

[00:43:08]

Est ce que ça va nous faire gagner? Je ne sais pas, mais ça va surement y contribuer si on n'arrive pas à gagner le match de dimanche.

[00:43:15]

Voilà ce que dit Bafé sur la dynamique quand j'ai mis à mal. Il a raison, c'est très bien.

[00:43:21]

C'est vrai que le groupe bavarois au de Hugo, chaque recoin qu'il faut jaumotte dépassement de la norme, quand bien même même quand bien même ce serait vrai, alors il n'y a aucune raison, on n'en sais rien. Mais même si jamais les mecs se détester en Allemagne, ce serait presque une bonne nouvelle.

[00:43:36]

Lorsque vous arrivez à gagner, même quand même des égos, c'est vrai, mais je pense qu'il faut aussi faire attention aux générations aujourd'hui. L'histoire du groupe, vous voyez, ce n'est plus comme avant, comme si ils étaient quand ils parlent du PSG, ils sont sérieux, mais c'est pareil, c'est pareil. S'il y a l'A89, îles Marquises légalisent pas contre l'Atalanta. On parle pas de ça non plus. Donc, l'ambiance, elle est quand même parfois, on le sait depuis plusieurs mois, mais l'ambiance, elle, est nommée.

[00:44:02]

Ça a beaucoup changé l'année dernière et l'année d'avant, c'était pas complètement comme ça. Il y a eu des moments. Excuse moi. Mais quand Aymaras disait qu'il partait franchement, il a choisi. Il a eu la tête ailleurs. Il y a eu des moments ratés avec Yamani, absent. Ça aussi a à faire. Certains clans aussi. Il y a eu beaucoup de choses, dormit, remis à plat. Mais il n'empêche que Neymar, il a cassé les bonbons.

[00:44:25]

Pas mal de monde. Et d'abord, il voulait partir l'année d'avant, quand il pensait un peu trop à lui. Était extraordinaire, l'ambiance communauté et là elle bas, effectivement raison de le souligner, et c'est peut être aussi une des raisons qui a fait que. Est ce aussi maintenant qu'ils ont une sorte de deal avec le chef de la pension Leonardo? C'est quand même mine de rien, il y revient ces derniers temps. C'est pas anodin. Il revient l'été dernier et ça se passe mieux, lui, pour le coup.

[00:44:52]

Mais tout le monde, et notamment du plan Heimat, par exemple, mais peut être d'aisances c'est peut être bon signe, devrait être du morning man. Mais ça se voit aussi sur le terrain. Parce que quand on voit le match entre la Ipswich et les trois de devant là surtout Neymar, dont on disait par le passé que souvent, les sacs à main, il était petit, voilà qu'il n'était pas fort. Et là, je les ai vu cavaler au pressing et c'est quelque chose d'un peu nouveau.

[00:45:16]

Je voulais en parler qu'invite, mais un état d'esprit qui me semble être différent du fait que certains n'ont pas la même chose. On avait vu la même chose à Lyon et Juninho. Je suis sûr, est un grand artisan du renouveau lyonnais de ce côté là. Audite pas cette formule inédite qui, a priori, disparaître. La formule t, on en a. On en a beaucoup parlé et le débat est ouvert. Oui, ça vous a plu de dire c'est génial.

[00:45:40]

Machin parce qu'il y a eu deux clubs français en demi finale, donc forcément, ça a excité tout le monde. Maintenant, quand j'entends certaines personnes dire c'est mieux ou c'est ceci ou ça donne plus d'émotions, je dis regarder prendre des mètres sur une chaise et de les coller des heures entières devant la télé avec des allers retours avec avec les images. Allez, je vais même pas faire 20ans. Je vais juste faire 10 ans de Coupe d'Europe, un retour l'année dernière.

[00:46:05]

C'est la raison et je vais leur foutre dans le crâne. Jamais. Et vous vous en souvenez ou vous avez débranché la mémoire? Liverpool, c'est quand même incroyable ce qu'on a entendu à ce sujet. La vérité, c'est quand même un match du haut niveau. C'est agréable à regarder. Le problème, c'est que hier, il faut être clair, il n'y a rien qui remplace l'émotion, l'intensité et la dramaturgie. Une confrontation aller retour en Ligue des champions.

[00:46:25]

Mais est ce que j'en attends la même pas comme ça? Parce qu'on oublie de gagner en solitaire et non sur un match. On a eu toutes et également toutes une autre histoire de matchs fantastiques sur un match. C'est pas ça. La question, c'est que la Coupe d'Europe, c'est une saison avec, outre l'aléa de l'aller retour qu'on adore et cette double confrontation. Il y a aussi le fait que quand tu joues en février, tu n'as pas la même forme que quand tu joues au mois de mars parce qu'il y a ta saison.

[00:46:50]

Ce qui compte aussi, c'est J'ai eu un blessé en championnat, c'est je gère bien la dramaturgie complète. C'est bien ça, donc tous les gens, sous prétexte que cette formule en plus. Souvent, c'était les mêmes qui disaient il ne faut surtout pas aller jouer. Il n'y a pas de public, c'est pas du foot. Et puis, deux semaines après, il se plante une plume dans le cul. Ouais, c'est génial, le Findel, etc.

[00:47:10]

Ça, c'est les blaireaux qui connaissent qui? En fait, c'est pas qu'ils ne connaissent pas le foot, c'est qu'ils connaissent le foot sur l'instant, ça leur plait sur l'instant. Et puis, il débranche totalement la mémoire et ils se souviennent bien sociétale dans son ensemble. C'est la génération aussi, où chaque chaque compétition. Les matchs secs, j'adore ça. En Coupe du monde, c'est très bien à Paris 8ème. C'est chouette tout ça. À l'Euro, c'est bien.

[00:47:32]

Mais la Coupe d'Europe avant que Renaud Lachance? Parce qu'il est probable aussi qu'un jour, on veuille nous la changer pour proposer ça d'ailleurs. La FIFA va s'en servir pour la Coupe du monde des clubs de cette formule. Vous avez dit que vous avez vu comme vous avez fait. Ça sera la même chose. Bon. Bref, on n'en est pas encore là. Mais l'aller retour, c'est l'histoire et l'ADN de la Coupe d'Europe. Surtout, arrêtez. Souvenez vous que c'est fantastique, bien sûr.

[00:47:53]

Alors moi, j'ai beaucoup apprécié ce modus Goffman formulé par Toblerone. Je n'ai pas de souci avec ça, surtout que je ne suis pas dans l'instant. Moi, je suis mort 79 depuis les années 80. Ça ne m'intéresse pas. Pourquoi donc un titre du club de Strasbourg? Tout à fait.

[00:48:15]

Et qu'est ce que je veux dire? C'est bien, oui, de Guillermo Vilas. Le grand écran. l'Empire de l'Empire russe est tombé et j'ai vu des choses comme ça. Je comprends l'histoire de de l'histoire, mais alors qu'on parle de l'histoire du foot, quand je vois Cuillers, tu me dis que le Bayern a été six fois en finale de Ligue des champions. Ensuite, ça veut dire donc au fait que la politique s'est mis en branle du jeu de l'UEFA tout à la géométrie variable.

[00:48:45]

Ce qu'on nous dit d'un côté, l'histoire du football à nous est très variable. On l'a vu en dix ans ensemble est vrai, même pas cité. Qui va voir le Bayern 11 fois. Mais ce qu'on peut dire maintenant? Fallait il finir? Je vais voir où ils vont venir. La première chose que j'ai apprécié, c'est le fait que c'est comme un mini tournoi. Bon, j'ai aimé le principe du tournoi où les égos des joueurs ont mis un petit peu de côté parce que tu dois être performant tout de suite ou tu n'es peut être moins dans le calcul.

[00:49:13]

C'est à dire plus on compte le dire, on a fait 2 1, on a perdu 2 à l'extérieur. C'est un bon résultat. On va y aller dans ce cas, quelque soit fini 3 0, 3 0 là bas, donc j'ai beaucoup apprécié. Enfin, j'ai un vrai souci avec tout supporteur, ce modèle là. Et deuxièmement, je ne vais pas juger sur un modu. C'est bon une année. Moi, j'aime bien regarder sur 4 5 années ce qui s'est passé.

[00:49:38]

Et encore une fois, cette hypothèse qui existe en Coupe du monde, en tout cas à partir des 8e de finale, moi m'intéresse, mais en tout cas, j'ai postulé. Ça ne veut pas dire ça ne veut plus dire qu'en plus de Kevin. Moi, ce que j'allais dire, c'est que on leur a souvent taper dessus. Mais aujourd'hui, l'UEFA a fait un travail exceptionnel avec lui. Ça fait, je tape pas trop, mais c'est comme ça.

[00:50:04]

Pour moi, c'est une remise en pour moi. À la FIFA, j'aurais eu un nom. Je vois que certains pays ont besoin de faire 212 allers retours et 212 préliminaires, alors que d'autres, ils en ont 4. Pour moi, c'est inadmissible. Mais par contre, là, ils ont réussi à s'adapter à cette crise sanitaire, à nous proposer et je mets dedans. l'Europa League qu'on suit aussi sur RMC Sport. Parce que là, pendant 10 jours, tu soit un match.

[00:50:28]

Le calendrier a été fait de façon exceptionnelle. C'était un match d'Europa League à 2 3. Ensuite, ça s'enchaîne avec les dés avec la Ligue des champions, etc. Etc. Voilà le fait d'avoir mis les bâches. Le fait d'avoir aussi cette petite bande sonore où, des fois, tu vois quand tu commente le match est tellement dedans que d'en oublier un peu oublié. C'est vrai que on ne veut pas que ça continue. On veut que le public revienne le plus vite possible, mais franchement, ce qu'ils en ont fait, c'est super.

[00:50:53]

Et puis, c'est ce qui est génial, c'est que ça a permis à Paris d'aller vaincre le signe indien des matchs aller retour. Je pense que ça été surtout ça. Qui les traumatisés, traumatisés quand les auteurs? Ben non, mais je pense, ça a eu son pour savoir. Parce que cette année, justement, il étaient passés quelques instants de retour pour Bercy a déjà fait à parler de lui. On sait pas trop de compétences, non?

[00:51:16]

J'ai adoré. J'ai adoré Rudi Garcia, qui a eu toutes les choses positives que j'avais dit sur lui dans un sentiment d'injustice. Mais Westcott, il a fait une Garcia Hazard. En fait, ça démarre. Il démarre bien un moment. Et le naturel Rossdale d'ailleurs, mais il n'a pas mis 3 buts. On se serait surement qualifiés. Il a vraiment évité la petite chose d'extraordinaire avec son schéma tactique. Il a bien fait son truc contre une grosse équipe de son modèle.

[00:51:42]

Ce qu'on veut, il force cette phrase et décimant des liens entre l'Allemagne et Lyon, il y en a pas. Lyon a voulu être le Bayern de France à un moment, mais alors que l'Olympique Lyonnais, c'est un œuf qui sort de la poule du Bayern. Mais je me disais plus haut, mais qu'on développe le championnat bien compris quelques instants, l'OL. Et maintenant, que va t il se passer? Un débat avec vous? 32 16. Sans oublier notre débat à réhabiliter.

[00:52:12]

Le lien, c'est ce que veut faire Joli. Mieux regarder deux clubs en demi finale, ça veut dire que la Ligue 1, c'est pas si mal. Il a raison. Pas, on en parle dans l'instant.

[00:52:18]

Juste après les infos RMC Foot.