Happy Scribe Logo

Transcript

Proofread by 0 readers
Proofread
[00:00:00]

Pour vous écouter RMC en réalité, j'ai écouté gestionnaire d'une radio monté, Carlo Pasteur qui même pas de questions pour vous aussi, vous êtes là, selon vous, vos jusqu'à minuit? Jacques Cœur, Gilbert Bruzois. Jusqu'à les Missio, qui dit tout ce que les membres du football pensent tout bas. Qui revient pendant trois heures et ce sera comme ça toute la saison lors des soirées sans match sur RMC. Comme toute cette semaine, par exemple, affaire de trois heures et jusqu'à la fin de la semaine, l'acteur qui entame ce soir officiellement sa quinzième saison.

[00:00:43]

Eh oui, avec pas mal de nouveautés que l'on va vous détailler dans quelques instants. Qu'il n'est pas nouveau, d'ailleurs, n'est pas nouveau. Nous, avec Daniel Daniel Riolo, bonsoir mes amis moeten d'ailleurs c'est pas nouveau non plus, n'est pas nouveau non plus. Mais en même temps, des émissions Les piliers, les piliers d'une émission, c'est important. Qui reste que si t'as pas les fondations, t'as pas d'émissions en avant. Ça me fait plaisir parce que souvent, on m'a déjà bonsoir à tous.

[00:01:11]

On m'a souvent dit ça. Dans temps, j'étais sur le terrain d'un pilier. Eh bien, ça confirme mon après carrière. Je suis encore un pilier. Exactement rien qui va devenir peut être bientôt un pilier inénarrables si ça va. Bancals, Neymar? Des papiers aussi. Des Di Maria, c'est Kevin Diaz, Assalé, Kevin Thalers. Bonsoir à tous. Di Maria dans quel état? Majdi ou Kevin Diaz? Ou à la demi finale de la qualité de ses analyses.

[00:01:43]

Mais à un moment, il faut. Il faut le pied à l'étrier et il fallait. Il faut qu'il faut l'élément déclencheur. C'est comme une carrière dans une carrière a toujours, est toujours un moment où quelqu'un se blesse devant toi. Quelqu'un est en méforme et ensuite, il faut saisir la balle au bond et être bon. Et c'était ça ou Fortuna? Sittard a profité d'une blessure. Tu as tout à l'heure à 22h45, les gars. Les drôles de dames seront de retour, comme tous les lundis.

[00:02:08]

Lévènement ce soir dans Laughton. Evidemment, c'est la finale de la Ligue des champions d'hier soir. Jérôme et Kevin sont de retour. Ce soir, ils vous donneront donc leur avis dans quelques instants. À 22 heures, le retour de la Ligue1. La désormais célèbre Farmer's League que l'Europe entière nous envie. Est ce que vous vous êtes régalé? Ce week end en débattra plus particulièrement des matchs de Rennes et de Bordeaux tout à l'heure, à votre retour d'Europe traditionnel, où on reparlera évidemment beaucoup de la finale de la Ligue des champions 32 16.

[00:02:33]

Vous le savez toujours ouvert. Le hashtag Irem célèbre sur Twitter, en direct studio sur deux applis RMC, RMC Sport, appli qu'il faut absolument avoir gratuite. Vous téléchargez, vous avez la possibilité d'écouter la radio à qualité optimale, de télécharger tous les podcasts et de nous envoyer les messages sur Direct Studio. Mais vu que c'est notre entraîneur Daniel, Kevin, Jérôme, il faut quand même qu'on parle de nouveauté de la saison. Alors déjà, le principe est simple trois heures d'after tous les soirs de la semaine.

[00:03:02]

Désormais, quand tu n'auras pas de match les soirs avec Bach, évidemment, comme d'habitude. Du coup de sifflet final jusqu'à minuit, voire parfois une heure du matin, comme hier soir, quand c'est les événements exceptionnels, quelques bas du casting de l'année, il y a quelques changements et je sais que le monde est toujours en attente de savoir qui sera là avec nous. Alors déjà, on est très heureux de quelques retours de retours de badauds, de piliers, de pilliers qui étaient devenus des piliers d'ailleurs de Thomas Eric Di Meco, qui va revenir s'installer dans d'After.

[00:03:35]

Il a gagné sa place. Come back, come back in business du jeudi était déjà un peu l'annéedernière, comme le jeudi en fin d'année dernière, Larbi a laissé. On l'avait testé, on avait testé. Alors Eric OBG est revenu et renardeaux récolteurs galant. En tout cas, on est ravi d'avoir Eric avec tout. Il sera avec nous le jeudi soir. Coach Courbis de retour également le mercredi soir? Passez un gros gros come back. Oui, il était là au début de l'affaire.

[00:04:07]

Rappelez vous le célèbre 2 1, 3 0. En effet, des soirées, un. Le rythme bien. Il va revenir à la pêche, comme d'habitude. Moi, de me poser des questions comme l'or. Le payant sera toujours là le mardi soir. Lionel Charbonnier les soirs de certains soirs de Coupe d'Europe. Nicolas Jamain, le vendredi et le samedi, bien sûr. Avec, comme on dit dans le monde de l'entreprise, avec ses équipes, ses équipes du week end, ses équipes, c'est Kevin Gaz MacCarthy et Frédéric Piquionne.

[00:04:35]

Ça fait trois équipes. Afraid Pickens le week end maintenant, pourquoi pas? Ah ben oui, il fera des apparitions en semaine, sûr, Fred Piquionne et son orchestre, sa principale, toujours avec son orchestre.

[00:04:50]

Exactement. Et puis les invités au studio régulièrement. Avec nous, on essaiera de vous faire venir un maximum de monde. D'habitude, acteurs du foot aussi dans leur temps. On a toujours été une émission de débats, mais on va aussi débattre avec les acteurs du foot qui sont en poste. Donc, on le fera un peu plus souvent cette année qu'on le faisait au préalable. Et puis, autre nouveauté importante, messieurs ces lofteurs qui montent en puissance, mais alors grave sur les réseaux sociaux.

[00:05:15]

Grâce à qui? Grâce à grâce à la star, la star de snapshot. J'ai nommé Houssem, ça y est. Salut Roger! Salut, salut, bonjour à tous. Ouais, alors, t'as fait un constat sur tweeter leurs impressions sur Facebook. Mais l'AppStore n'était pas présent sur les comptes, les comptes, mais en indiquant fallait faire en même temps 1905 avec la présentation que tu as fait état des piliers qui malheureusement ne sont pas très jeunes et donc je voulais pas le dire, qui ne maitrise pas totalement les réseaux sociaux, Sachi et des éditeurs.

[00:05:50]

On avait une discussion avec Jérôme Rothen tout à l'heure sur Instagram. Je parlais pas de moi quand même. Non, mais c'est vrai que j'ai fait pour la première fois de ma vie. Evidemment, ce mec fait encore ma vie. 3 Comment s'appelle Nourgaliev? Installé à Dien Bien, tu vas me créer un compte Asta que je n'alimente pas encore largement. J'avais mal, peut être un petit peu suffisait si j'arrive à savoir m'en servir. On est là pour ça.

[00:06:14]

Du coup, c'est moi qui a grandi. Ah ben, tu vois, Périscopes, c'est comme ça que je te disais j'ai acheté une nouvelle voiture R5, mais moi, tu lui qui m'a proposé de le faire? Non, mais de dire qu'il était hors de question, que j'assume tout ce qu'il avait proposé. Ça, c'est de dire ça. En tout cas, Gilbert. C'est ça le constat. Alors, on va vous faire vivre les coulisses de l'émission, les pubs de l'émission La vie dans l'émission.

[00:06:41]

On va peut être même faire des live pendant l'émission. Moi, je vais faire un live du live exactement. Je suis le porte parole des porte parole des auditeurs. Ça, c'est pour le compte Instagram sur Snapchat. On va avoir une émission sur Snapchat. Je serai là tous les soirs. Maria est content et fait un rêve. Je m'arrête. Je sais que tu m'aimes bien. Heu. Gamboru Ngala, Instagram. Ça y est, c'est lancé.

[00:07:03]

Instagram compte depuis tout à l'heure. On adore, on a créé le compte. Allez vous vers 22 heures? Un coup, vous tapez After Foot RMC tout attaché et c'est dans le top 3. L'autorisa, tu reviendras, tu tapes ça. Acticall, de Julien Bridant. Il n'y a eu aucun incident pour être sûr que c'est le bon. Ils peuvent aller sur ton compte ou sur le mien avant de quitter. Oui, vie, écrit Torfou. C'est tout sauf une minute.

[00:07:33]

Une image, à mon avis, c'est pas du foot, débrouille toi. Instagram, Instagram s'élançait Snapchat. Dans les prochains jours, on va faire une émission Torfou exactement avec Jogo. Énormement, tu vois les stories. On a déjà démarré le truc sur Snapchat. On aura une émission à 893 abonnés. Encore vaut vraiment la crise tout à l'heure sur abonnement. Mugabe objectif, comme le dit Kevin Diaz à la fin de la semaine. On a dit A moi, j'ai rien demandé, mais ça commence à monter.

[00:07:55]

Je vois des à broder aussi. Pas mal. À mon avis, les gens. Bravo Daniel! Et donc voilà donc Snapshot. Je termine un épisode chaque semaine avec le débriefe de ce qui se passe ici les coulisses, les infos, vos débats, vos taules, ce qu'ils disent. Là encore, il n'existe pas encore. Il va bientôt arriver. On trouvera Snapchat, Ebru. Et puis ça bascule. Parce que sur tout ce que tu dis, pas Gilbert, c'est que vous êtes des hommes de radio.

[00:08:17]

Mais vous êtes aussi des beaux hommes et souvent sur tweeter en vous demandant quand on voit les filles de radio, il y a des mecs de physique daurades appliquées après Jérôme. Souvent, on a fait ce constat avec Gilbert. Souvent, on nous demande quand est ce qu'on revient en télé, quand bien va vous revoir? Alors ça, on met en œuvre des projets, on a des projets, on va se lancer sur Twitch. Cette plateforme en live où vous pourrez voir aussi.

[00:08:38]

Oui, non, mais ça, ça, on se dit ça discute, ça, ça discute. Revenir en télé, ça discute. Après tout, peut être le bras long. Peut être que tu peux nous aider pour la télé, mais en tout cas, c'est très demandé parce que les auditeurs pourront vous poser des questions. Ce n'est pas tout de suite. J'ai tout de suite Centre-Mauges et donc voilà, on sera partout. Laughton en radio et puis d'After sur le digital, comme on dit.

[00:08:59]

Voilà où ça sera avec tous les soirs. Il fait ce qu'il veut. Il va se balader dans le studio. Suivez le sur Instagram, sur le compte de la Ville rose me suivait sur mon compte Instagram. Regardez pas mes abonnements. Pour l'instant, je n'en ai pas beaucoup. Mais bon, un peu. C'est pas du foot, quoi encore. Et bientôt, ça sera du foot. Et puis, ce soir, on joue également, messieurs dames avec cadeaux pour vous, qu'est ce qu'on vous offre ce soir?

[00:09:24]

Attention, on vous offre un séjour, un séjour Belambra d'une valeur de 2.000 euros. On fait des cadeaux comme ça. C'est comme ça si vous avez envie de repartir en vacances, par exemple chez le blé, la nouvelle génération. Voilà une semaine de vacances en famille ou entre amis partout en France. Vous pouvez jouer dès maintenant pour une semaine de vacances. Vous envoyez RMC aux 7 30 RMC par SMS, bien sûr, et à la fin de l'émission, Andorra le gagnant avec tout du séjour qui leur fait gagner ce soir dans l'aventure.

[00:09:55]

C'est une des nouveautés de la saison. Daniel, Partir en vacances Théréau, là, à tout nouveau besoin de soleil. Quelques enfants en safari qu'en France? Oui, oui, il y a des beaux endroits ensoleillés. Enfin, j'étais à la maison. Si tu veux. Non, non. Mais toi, toi, Jean, tu vas, tu loue une maison, tu raisonnant, tu bouges pas pendant un mois au bord de la piscine du l'ormeau sur le cul.

[00:10:19]

Elle laisse tomber, déjà. Et puis, excuse moi, j'ai passé le cap de louer une maison ou je ne sais quoi. J'en sais rien, mais je l'aurai. Un hôtel ne reste pas un mois collé au bord d'une piscine. Pardonne moi, t'as des choses à faire en tout genre. Je veux, je vais l'accueillir et il n'est pas content. Je vais proposer, ça va te faire quelques instants avant toi.

[00:10:45]

Je pense que je vais. Je pense que je vais en Corse ou je retourne à Porquerolles, où je suis allé début juillet.

[00:10:49]

C'était très beau, mais c'était en Corse. Aller la Ligue des champions programme dans la master. Comment elle a vécu tout ça hier soir? Avec Kevin, bien sûr. Et le vôtre?

[00:10:57]

24 heures plus tard, c'est RMC. Torfou, Gilbert Grivoise. Ils sont là jusqu'à minuit. Bien sûr, Jérôme Rothen, Kevin Diaz, Daniel Riolo, Samoussas et €32, ça s'en va parler. Ligue des champions, 24 ans plus tard, évidemment, tout le monde. Un adolescent sans avis. Déjà, l'acteur était là depuis jusqu'à une heure hier soir. Et ce matin, Enrico Macias était sur RMC. C'était aussi Enrico Henricot, donc, avec Daniel.

[00:11:27]

Moi, je trouve que c'est une bonne base d'introduction de réécouter Enrico Macias, qui fait sa petite analyse tactique, débattent. Pas gentil de se moquer de lui. J'ai rien dit encore. Oui, j'étais un peu endormi, mais Apolline de Malherbe l'a un peu tôt. On écoute parler bien et très mal.

[00:11:52]

Alors également bien aimé. Et avec Maria, Barbençon comme Icardi augmentions Kleber et. La ville est un supporter du PSG et moi, je trouve que c'est une belle expression de dire qu'elle était mal disposée. Elle disposait du français. Oui, tu dispose des joueurs. Exactement ça, ça peut, ça boot. Petite précision néanmoins, si tu parles en préambule, Jérôme et Kevin donnent leur avis puisqu'ils n'étaient pas avec nous hier soir, puisque parfois, des choses peuvent être mal interprétées.

[00:12:42]

J'aimerais quand même rassurer vraiment les supporteurs de l'OM et de Lyon et les autres. A aucun moment je n'ai souhaité ou je n'ai fait partie des gens qui disaient qu'il fallait une union sacrée. Comment, après 15 ans d'after dans cette émission là qui promeut la culture foot depuis toujours? On a été les premiers à le faire. Vous avez pu imaginer une seconde? Quand je demandais aux Marseillais et aux Lyonnais à qui que ce soit de soutenir le PSG hier soir, mais faites la fête, mais sous les vous autant que vous voulez.

[00:13:12]

Avec modération. Parce qu'on va pouvoir dire ça. Pardon, je ne le dis pas, mais faites la fête. Autant vous voulez tirer autant de feux d'artifice que vous voulez, mais c'est très, très bien. La seule, le seul. La seule chose que j'avais dit l'autre soir, c'est qu'entre ça, et choper un mec qui a un maillot du PSG pour lui mettre sur la gueule même une nette différence et que ça, je trouve ça complètement débile, profond.

[00:13:33]

Mais après mes fêtes, la fête autant que vous voulez, mais tu pas? Il y avait Mefou et repartant. Tu réponds aux gens de tweeter encore?

[00:13:40]

Non, parce que le gars, il y a des gens qui ont téléphoné également hier soir, même dans l'émission, et qui ont mal compris en pensant que j'avais demandé que je suis là parce qu'il y a maintenant mes Normands. Il y a beaucoup de confrères parce que ça arrive tout le temps en France. Même quand Marseille avait été en finale en 2018 ou contre Lyon. Il y a toujours une tendance dans les médias, une union sacrée des gens. Bon, quand même.

[00:14:04]

Par ailleurs, une bonne expertise foot qui demande ça? Je n'arrive pas à comprendre. Pas grand monde, donc. Rassurez vous, chers supporters, tu n'as pas demandé. Et surtout pas du lundi. Et là, depuis 15 ans. Et il n'a pas changé puisque une nouvelle fois, notre producteur Jérôme Thomas a lamentablement oublié le match de Ligue 2. Et pourtant, Lucien Denis est là, fidèle au poste, et ça se joue lui aussi sur la pelouse.

[00:14:27]

Non, non, c'est le genre Broten. Je ne parle pas du Red Star. Moi, je te parle de Troyes, Le Havre. Salut Luzien Ribery. Bonsoir, comment tu diras Bruxelles pour avoir vu plus haut? Salut, bonsoir messieurs. Et retrouver vos pareils. Oui, on joue depuis 33 minutes au stade de l'aube debut 0 à 0 entre Le Havre et l'équipe 2 3, 2 3. Bien sûr, a toujours les ambitions qu'on avait l'année dernière.

[00:14:53]

On avait fini, rappelez vous à la quatrième place du classement, alors que tout s'est arrêté. Malheureusement, ne pas forcément. Effectivement, j'ai voulu les mêmes raisons et tu te rappeler pas. Franchement, non. Pour ça, c'est vrai. Rappelez vous, il faut rappeler un vieux Mula. Quelqu'un informaient comme toi, je suis un peu déçu que tu saches. Bonanjo était candidat à la montée quand même. Mais ne m'en veux pas. Une équipe qui joue le mieux au football?

[00:15:18]

Exactement. On attend les buts à 0 0. Le Havre suit de très près le Var depuis que le nouveau coach Apologue a signé pour deux ans en plus de 3 ans. C'est pour ça que c'est étonnant qu'il ait encore 0 avec Pollan exactement. S'assurerait sur surviendraient sur l'attaque? Non, finalement contré par les Troyens, ça repart pour 3 0, 0 34. J'écoute lacheteur. Je suis assidu tout à l'heure qu'il se passe un truc. Et effectivement, il y a un match de national télévisé.

[00:15:47]

Ce soir, c'est Bastia. Historique vallsiste fait le gros match sur cette pelouse synthétique de Boré. J'étais décochait. Y'a cueillez le match de l'acheteur. Il y a un peu plus d'un an maintenant, où Kevin a briller de mille feux aussi mauvais. Rovira a tenté une panenka légendaire. Quel match il faudra faire! Et je pense que pour le match de la fin, il y avait plus de monde dans les tribunes de bons joueurs que pour le Red Star ce soir.

[00:16:10]

Ben oui, oui, venez nous voir en avant. Une semaine de suspension, donc. Il a été aurégan à tout le monde. Près de 2 pour Bastia après 30 minutes. Je le précise, Daniel, allez Bastia, ils vont rentrer dans 2 3. Bien sûr, ils savaient que c'était un gros gros numéro 10 de A joué à Marseille. Toulouse a bien eu Laurent Blanc. On l'a vu samedi avec Benoît Botro pour le genre humain. La Ligue des champions, on y revient Gérome, 24 heures plus tard.

[00:16:42]

Quelle analyse tu fais la raison de la défaite parisienne? La raison? C'est difficilement explicable dans tous les cas. Parce que analyser ce match là, une finale, trouver des raisons à la défaite du PSG. Je ne suis pas devin et je suis pas assez fort dans l'analyse pour me mettre dans la tête des joueurs parce que une finale est encore plus fine avec Match aurait pu me dire que les faillites Hémar sont la principale raison. Les faillites, oui, mais on pouvait s'attendre à ce que ça se passe comme ça du côté des mapper, du moins physiquement, parce que physiquement, c'est pas un surhomme, même si c'est incroyable le fait de reprendre aussi vite après sa blessure.

[00:17:22]

Il a payé, il a pioché sur les matchs d'avant, sur la demi finale, sur le quart de finale. On l'a pas senti parce qu'il a joué une demi heure et que la stratégie de l'Atalanta, recroquevillé sur son but, faisait qu'il a brillé. Et c'est vrai qu'il a brillé. Mais derrière, on a vu des limites en demi finales et on s'attendait que cette finale fasse beaucoup d'efforts. Sur la première mi temps, ça a été le cas.

[00:17:43]

Je trouve que c'est sévère de dire qu'il est passé totalement à côté parce qu'il a raté des occasions. Oui, mais il a fait des efforts et je trouve qu'il a fait la différence en première mi temps et qu'à chaque fois que le PSG s'est trouvé dangereux, c'est souvent parti de Himbas ou de Neighbors. Après, on en vient au numéro 10 du qui temps en 9 et demi. Neymar, bien sûr, peut. Centralisée sur Neymar, on le dit depuis que tu veux voir les grands joueurs faire la différence.

[00:18:10]

Oui, puis je n'invente rien quand tu dis que oui, la stratégie, c'est assez minimaliste de Tomato Raul, c'est à dire que toute trouvée naye entre les plats, entre les lignes et Épineuil. Après, il va, il va éclaircir le jeu. Bien sûr que Coutand compte à ce jour là. C'est une stratégie qui peut fonctionner et qui a fonctionné parce que ils sont quand même arrivés en finale de Ligue des champions dans une nouvelle formule, certes, mais grâce au fait que Neymar a quand même été très bon sur les matchs d'avant.

[00:18:36]

Sur ce match là, en effet, il a pioché, pas pioché, parce que physiquement, il était bien. C'est un des joueurs qui a le plus de Daniel, ça mettant en avant, mais c'est un des joueurs qui, c'est le deuxième joueur parisien qui a le plus couru sur le donc, il a fait énormément d'efforts. Peut être qu'en effet, il a couru souvent à coté de la balle parce que dans ce fameux pressing, le premier pressing où il lançait qui n'était pas toujours suivi par les milieux de terrain et que Baïla, il a bouffé pas mal d'énergie comme ça.

[00:19:01]

Et puis après, comme tout joueur qui met sa force dans la percussion, dans les dribble, il faut accepter aussi que l'adversaire défende bien sur toi et que de mettre des coups et qu'il prenne à 2 ou à 3 et que contre l'Atalanta, il s'en est sorti. Là, c'est un niveau au dessus. Il est arrivé pas par moment. Il est tombé dans l'énervement. Il a fait des mauvaises passes en deuxième mi temps et c'est sûr que ça s'est ressenti sur le jeu du Paris Saint-Germain.

[00:19:26]

Mais encore une fois, ça, c'est une analyse qu'on a constaté dans le style de Thomas Stovall depuis le début de l'année. Mais cette analyse là, cette tactique de Thomas Stroll, a fait que quand même, ils ont failli gagner la Ligue des champions. Alors ils sont arrivés en finale, ce qui est historique et qu'ils ont tout gagné dans le championnat de France. En France, c'est à dire les coupes et le championnat, même s'ils s'arrêtaient à 10 journées de la fin.

[00:19:51]

Donc, il y avait du bon et du moins bon. Après ce match là, encore une fois, je te dise pour finir là, tu sais. Ce que je ressent du Paris Saint-Germain sur la deuxième mi temps, c'est qu'ils ont laissé passer leur chance en première mi temps à ouvrir le score et que quand ils ne marquent pas, en effet et bah tu, sans que le rouleau compresseur du Bayern Munich a pris le dessus que physiquement, il n'avait pas les jambes pour aller rivaliser dans le milieu de terrain.

[00:20:16]

Que Marquinhos soit encore une fois, ce n'est pas le seul responsable, mais quand même, il en fait partie. Et comme très souvent au milieu de terrain, il fait reculer le bloc. Il fait reculer les milieux qui sont devant lui. Arrêtez de considérer que c'est ainsi un joueur très exactement. Mais on l'a dit, Daniel, ça va être par la force des choses puisque Thiago Silva n'est plus là, il va reculer, mais c'est pour ça qu'il s'en va, t Silva aussi.

[00:20:36]

J'ai suivi une analyse globale à le proposer, à l'installer parce qu'il y avait Tiago Silva, justement.

[00:20:44]

Moi, je suis. Je suis d'accord avec ce que vient de dire Jérôme. J'ai l'impression. Je ne veux pas être trop solennel, mais j'ai l'impression que ce match, il est un peu hors du temps. Il est un peu hors du temps, dans le sens où c'est ce qu'on dit depuis des mois, presque des années dans d'After sur le projet parisien. Et à cette première finale, on aurait dit qu'il était écrit qu'il ne pouvait pas la gagner.

[00:21:01]

Parce que dans l'histoire du foot, souvent la première finale d'un club comme ça, qui est assez jeune, elle n'est pas gagnée. Surtout quand tu joues contre une équipe aussi expérimentée que le Bayern. Le foot n'a pas de règles et on le voit tous les week end. Et par contre, il y a certaines règles qui sont comme ça, qui plane et qui qui restent. C'est à dire que le grand club, tu vas avoir des occaz. Le Bayern comme Saint-Etienne dans les années 70, t'as les occaz dans les poteaux et finalement, c'est le Bayern qui gagne 1 0.

[00:21:29]

Tu vois où Neymar, qui est exceptionnel en quart de finale, très bon en demie, qui est complètement transfiguré et transparent, qui auront, comme l'a dit Hiromi, fait des efforts. Mais il n'est pas bon. NBP une une frappe à 6 mètres du but. On a le droit de se poser des questions aussi et on vient en fait pour moi. Cette frappe à 6 mètres du but qui rentre pas ça rappelle aussi, malheureusement, toutes ces petites erreurs qui ont été commises par la direction, par les joueurs, par les différents entraineur du Paris Saint-Germain.

[00:21:58]

Pourquoi aujourd'hui, au Paris Saint-Germain, ton meilleur défenseur central joue numéro 6. Pourquoi, avec un budget à 800 millions d'euros, tu joues son numéro 9. Pourquoi? C'est le troisième attaquant qui rentre à la place du numéro 9 titulaire? Pourquoi c'est Quévert qui est recruté comme défenseur central, qui jouait arrière droit? Tu vois alors qu'au Bayern, t'as 2 latéral droit, t'as 6 milieux de terrain, t'as pourtant un avant centre, mais il est exceptionnel.

[00:22:23]

C'est logique, toi. Tout est dans la logique. Le club est construit de façon à ce que soit rouleau compresseur et qu'il peut y avoir des blessures. T'as Hernandez qui fait pas une minute depuis trois matchs. Le mec est champion du monde.

[00:22:33]

Il arrive à 70 millions que tu, mais c'est pour d'autres raisons que tu peux me le Belge, le nombre de clubs qui ont gagné avec des énormes transferts. Non, mais quand tu vois le Bayern, il faut quand même Hernández à 70 millions vers d'autres horizons. Liverpool, qu'est ce qu'ils ont fait? Un énorme transfert avec un minimum de 60 millions de salaires. À combien ils l'ont acheté? Ça va. Ils l'ont acheté assez cher quand même, parce qu'ils ont acheté d'une piscine Roma.

[00:22:59]

Ils ont pas, ils ont investi intelligemment. On va péter les 100 millions sur les joueurs. Chaque joueur, je veux dire Bandaï. Combien? C'était 84, 84. Ils ont bien vendu, mais à ce moment là, revendiqueront Daniel Alves. Vraiment là. C'est pour ça que la comparaison, c'est difficile. Ces gens là, c'est unique, rappelle, 200 ans plus tard, 80 pour un résultat. C'est qui sur les années et depuis qu'ils sont là?

[00:23:22]

Moi, je trouve, sont largement en deçà de ce qu'on devait attendre. Moi, je veux poser la question, mais là, l'argument est difficile. C'est difficile ce que tu dis. Ils font finale de Ligue des champions, mais ils sont pas loin. Allez juste finir en disant que moi, je comprends vraiment pas grand chose. Mais en France, on a vu, dit et vous donnerez le vôtre, ok. Evidemment, vous avez droit de pas être d'accord.

[00:23:43]

Moi, je considère que Neymar n'est pas venu pour être champion de France et pas venu pour gagner la Coupe de la Ligue ou la Coupe de France. Neymar depuis qu'il est arrivé au PSG? Clairement, c'est pas assez, ça n'est pas assez. Entre les rendez vous manqués par des blessures, entre les matchs et les événements, pas les matchs, j'allais dire les événements. Je veux partir, je ne veux pas partir. La façon dont il a fait le livre?

[00:24:08]

Récupérer tout ce que le club lui a passé. OK, cette année, il est arrivé visiblement sur les derniers mois. Belle mentalité. C'est la famille, c'est ma chance. Si cela. Moi, pardon, mais ce qu'il fait contre l'Atalanta, c'est je n'ai pas besoin de voir la passe qu'il donne un Bapès pour savoir qu'il est capable de le faire. C'était un joueur hors norme. En revanche, je ne peux pas admettre qu'il rate la finale comme il l'a ratée hier, qu'il s'agace au bout d'un moment ou qu'il ou qu'il ne trouve pas de solution.

[00:24:40]

Ou alors reporter la faute sur qui vous voulez? Certainement, il ne faut pas la faire reposer sur lui, sur le schéma tactique. Mais si, au final, on ne trouve jamais le bon schéma tactique avec lui, c'est peut être le schéma. Il est long terme, a été le bon d'un Iranien, Diarmuid, et ensuite on fait une pause après Jérôme. On n'a pas la paix parce que c'est quand même quelque chose de très fort d'aller lâcher 220 millions sur un joueur.

[00:25:04]

Parce que oui, ça, il faut voir quel genre d'équipe tu serais capable de construire. Quand tu regardes ce qu'ont gagné les compétitions et tout ça, c'est 180 appareils. On est dans des salaires pharaoniques. Regarde bien tous les matchs. Est ce qu'on a le droit d'émettre un petit doute? Non pas sur son bilan en Ligue1, le nombre de buts qu'il, mais le nombre d'occasions qu'il lui faut pour mettre les buts sur les matchs importants. Mais il y a cette année, mais en tant, on aurait volé.

[00:25:33]

Moi, je dis donc déjà c'est pas important d'aider le bon peuple, ça. Donc, dans ces cas là, tu le juge sur un ou deux matchs. Le débat est lancé quand tu auras quelques instants avec 32. 16:00 Entre Trois-Rivières après 43 minutes 2 1 pour Bastia, au Red Star, après 43 Corsica. L'acteur foot et voir Kevin Biasio en Bretagne, nous sommes plus sérieux, bien sûr, notre nouvel obs des réseaux sociaux qui rend cette chronique à la fin de n'importe quoi, vous verrez.

[00:26:02]

Oui, bien sûr, c'est la vie entre 3 et Le Havre 1 0, 0. Point de vue d'occasion. Rien pour les gardiens. 16:00 C'est logique, tout simplement pas. Merci à tout faire. C'est bientôt la mi temps ou la mi temps au Red Star. Bientôt la mi temps. Toujours 2 1 pour Bastia. Dans ce match de Nationale avant de continuer le débat 2 3. Petit nouveau PSG. Vous dites déjà que les gens sont rentrés cet après midi, la préfecture avait décidé que les supporteurs ne pourraient pas s'approcher du Parc des Princes, où les joueurs sont revenus.

[00:26:33]

Donc bon, au bon moment, tout s'est bien passé, mais le quartier du Parc des Princes a été transformé en no man's land.

[00:26:39]

Pour il faut, il faudrait parler de ça. Des supporteurs avaient peut être envie de venir accueillir les joueurs du PSG. En fait, on ne peut plus, on ne peut plus, on ne peut plus faire ce genre de choses, c'est terminé parce que tout rassemblement et ça n'a rien à voir avec le foot. J'ai entendu aujourd'hui sur certains médias. Ouais. Non, non. Il n'y a aucun lien avec le foot sur ce qui s'est passé hier, sur les gens, sur les dégradations et rassemblements populaires en France, quel qu'il soit.

[00:27:08]

Mais oui, c'est le bordel aujourd'hui, lieu à des scènes de barbarie, scènes commises par des sauvages, mais pas d'autres mots sauvages qui saccagent tout sur leur passage. J'ai vu encore hier, en sortant sur l'avenue du Rêve du Marsault, tout et n'importe quoi. Il n'y a pas d'excuse, il n'y a pas d'explication, il n'y a rien, ce sont des scènes, c'est du gratuit et c'est pour ça qu'aujourd'hui. Eh bien, tu ne peux plus organiser quoi que ce soit.

[00:27:37]

Et donc, j'ai lu le communiqué du collectif Ultras Paris, qui n'était pas content, mais déçu. Et je peux les comprendre. Mais eux, de leur côté, j'ai envie de dire. Vous aussi, vous êtes obligé de le comprendre parce qu'aujourd'hui, on ne peut plus rien organiser, ça mobilise des forces de l'ordre, des forces de l'ordre qui se font rentrer dans la gueule en permanence parce que les mecs viennent pour ça aussi. Et tu ne vas pas mobiliser sans arrêt, sans arrêt.

[00:28:07]

Ça coûte à la collectivité, ça coûte aux forces de police, ça coûte à tout le monde et ça va rejaillir sur les déplacements de supporters. Et ça va tout de suite. Il va y avoir un envigueur, y avoir un impact sur effet domino, sur tous les déplacements sur leurs terres. Ça va donner lieu à ce qui s'est passé l'autre jour à Marseille. Vous avez le droit de mettre des maillots, mais tous donnent lieu à des scènes de sauvagerie envergure au lieu de la sauvagerie.

[00:28:31]

Donc, est ce que cette histoire a fait a mobilisé tous les politiques? Mais figurez vous qu'il y a Brest, Marseille ce week end. Il y a la même chose, bien sûr l'interdiction de fumer dans les quartiers de Marseille, mais là, personne ne dit rien. Mais si tout le monde dit on le dit parfois, nous, on le dit, j'en ai pas vu dans les médias et les grands médias. Ziri, nettement Yerna. On a pas le temps de s'arrêter à chaque fois, mais il n'y a pas que dans la vie dialyses.

[00:28:53]

Mais qu'est ce que tu veux, mais comment veux tu faire autrement? Moi, si aujourd'hui j'ai des responsabilités à temps, mais je ne peux pas prendre le risque. A chaque fois, il va regarder des pauvres gens qui vont je parler de tout ça en y'en a d'autres Rodolphe, Amar, Bruno. Mais quand elle m'a vu, elle a baissé la tête. C'est bizarre, ne veut plus parler avec un bandit. Marcigny à nous était juste derrière moi, dans l'avion.

[00:29:13]

Gentiment, elle a hurlé Rien à voir avec ça va lui dire essayer de faire une photo avec elle. Parce qu'apparemment, elle même bien. Mais elle voulait pas baisser, baisser la tête. D'autres infos? Le PSG était content. Le PSG a demandé et obtenu n'avait pas l'air d'être déçu. Je te garantis. Le PSG a demandé et obtenu le report de son match du week end face à Lance donc, qui sera reporté début septembre. Le choc thermique entre finale de Ligue des champions lors d'un match juste comme histoire, on se fait plaisir.

[00:29:40]

En gros, il est fatigué. Enfin, là, ils ont joué dimanche soir le match de Lance. Il était prévu initialement samedi prochain. Dans l'absolu, est ce qu'il y avait une justification de le reporter médiatiquement? Non, mais ils ont demandé à partir au moment où la ligue acceptait. De toute façon, on dans les d'Elior de calendrier, on en est où? On en est plus à ça près. Et puis, à partir du moment où tu arrêtes pendant 4 mois, tu fais une énorme connerie.

[00:30:04]

D'ailleurs, c'est Ferring l'a encore dit ce matin, à quel point la France avait des qu'on s'emporter. Personnellement, je n'ai pas vu dans la foulée. Je ne vois pas la raison. Les calendriers, ils ont du faire un calendrier et tu le place le week end de la finale de la Ligue des champions.

[00:30:16]

Ils pensaient pas qu'ils auraient aimé ça. Tu vas pas penser. Les autres et les autres sont des cons. C'est toujours les autres. Les cons, c'est nos pays voisins. On fait tout le temps. Voit bien, non? Sauf que Daniel, la dessus que t'as oublié, c'est que l'UEFA, il en a rien à faire. Ce que je veux dire, ils ont pas fait en fonction des championnats. Ils avaient juste dit à Foot en championnat là oui, mais bon, on a essayé de réfléchir deux.

[00:30:34]

Après, il faut tenir. Là, on se retrouve avec un calendrier normal, lâche sont déjà reportés. Rejoint, c'est jardin. Mais ils ont commencé à cette période là et tu le sais comme moi, parce que sinon, ça prend trop de retard. Et avec l'euro en fin d'année, ça va être très compliqué. Donc le problème, c'est que là, il y a des joueurs. Comment il? Mais là, le problème, c'est qu'il y a déjà des matchs qui ont été annulés à cause du Kovy.

[00:30:56]

L'âme de Paris Saint-Germain a demandé. Et là, c'est pour répondre. Gilbert, bien sûr que tu peux. Ça peut paraître surprenant, mais encore une fois, on a une équipe qui a fait une finale de Ligue des champions, qui demande juste ce qu'on peut reporter ce match là parce que c'est justifié. Pour le PSG, oui. Hollande, oui, oui. Pourquoi ils ont le droit de demander après si ça accepté? Tant mieux pour eux, si c'est pas accepté.

[00:31:18]

Ben, ils auront fait un vrai qu'il y aurait eu du monde sur le bien. Parce que faut quand même, il faut quand même redescendre. Il faut dire tu vois, tu vas jouer, tu vas, reprend la Ligue1. Certes, ils vont le faire avec plaisir 63 jours plus tard. Je l'entends, mais là, il y a une semaine. Ouais, mais c'est quand ils ont été en vase clos. Ils ont pas vu leur famille.

[00:31:35]

Toi, il faut quand même que les mecs aussi reprennent un semblant de vie normale, ne serait ce que 4 5 jours pour ensuite. Non, je trouve que c'est privé. Ça peut être légitime. Mathématiquement, on invitation retrouver une vie normale. En fait, c'est tout simplement parce que faut arrête de qu'aucun. Mais les gens, les gens se rendent compte à la ligue que jouer une finale de Ligue des champions. Déjà, il y a très peu d'équipes qui l'ont fait.

[00:31:58]

Avec cette expérience là, c'est compliqué de redescendre parce qu'il y a une raison à l'arrêt de la Ligue 1. C'est arrivé de quoi? Ah oui, I-Trans? Normées. Mais ce que je veux dire, c'est que ils peuvent. C'est entendu. L'inverse comme argument, c'est tout à l'heure qu'on va développer. Quoi? Tu dis que justement, le PSG, du fait de l'arrêt, était sans doute arrivé un peu plus frais que les autres. Mais quand j'ai 10 ans, je me tais toi!

[00:32:20]

Ah bon, j'ai dit du fait de l'arrêt, le PSG est arrivé beaucoup plus frais, alors je suis premier à dire que ben, ils ont pioché physiquement en deuxième mi temps contre le Bayern, due à des blessures du football. Et toi, tu as dit que si la ligue ne s'était pas arrêté, le plaisir du jeu? Non, je n'ai même pas parlé de ça. En fait, pour moi, j'ai acté le fait depuis très longtemps.

[00:32:39]

De toute façon, on va pas remettre ça sur le tapis. Moi, mon after de rentrée, j'ai pas envie de repartir avec Daniel sur la route. À l'arrivée, on était juste fondèrent la ville à venir. Son avis sur Neymar comme Neymar. Autant je sais qu'elle va donner une dernière info, c'est que Tiago Silva infos du soir Chelsea a trouvé un accord avec Chelsea. Est un robot boy Lavia bien intelligent à 36 ans, qui va donner 10 millions par année et donc un beau rebond.

[00:33:07]

Mais aussi parce que bon, là aussi, cher. José Ricco a aussi confirmé qu'il partait aujourd'hui. Ah ok, voilà. Par ailleurs, là, tu peux rebondir maintenant sur 21000. Terminons sur un Neymar. Le duo Jean Vilar est vraiment bapès. Bien sûr que. Et c'est vrai que c'est facile de parler. Parce que parce que toi, tu disais Démare n'a pas apporté ce qu'il a dû apporter. Je rappelle comment on a eu ces discussions à l'été dernier que s'il ne l'a pas apporté, c'est aussi dû à des blessures.

[00:33:35]

Certes, les blessures ont été peut être aussi induites par une forme de Ba2, une forme de travail, une forme de genou. Il gence voilà une forme de négligence. Oui, ou il en a oublié l'efficacité. Pour un peu jouer pour le public, on sait pas trop. En tout cas, il était pas vraiment concentré sur son équipe et sur ce qu'il fallait faire pour être le meilleur possible sans prendre de coups et pour se préserver pour les grandes échéances.

[00:33:59]

Ça, on a, tout le monde l'a bien compris jusque là. J'ai pas tord. Cette année, il a quand même été apte à jouer les matchs et il a emmener son équipe retour. Il a fait partie de ce collectif qui a ramené cette équipe en finale de Ligue des champions. Donc, il est quand même important. Maintenant, quand tu dis que dépenser presque 400 millions sur deux joueurs alors que Takahama avait quand même un effectif assez déséquilibré et que t'as eu beaucoup de mal à le rééquilibrer, mais t'aurais pas dit quand même le deuxième avec ces deux joueurs, tu aurais pu leur équipe web selon.

[00:34:27]

Selon moi, y'a pas. C'est là que c'est un tout. En fait, il y a un tout. On se rend plein de petits erreurs. On se rend compte de quoi que si tu considères simplement l'investissement business. Pour la et faire revenir Cristiano Ronaldo. C'était une bonne opération. D'un point de vue business, mais pas d'un point de vue sportif, j'en suis pas sûr. On est d'accord. Neymar mappé d'un point de vue du business, je ne suis pas dans les comptes du PSG, mais visiblement, ça a marché pour la notoriété.

[00:34:51]

Je ne sais pas si c'est complètement rentable d'un point de vue business, on va considérer que oui, si tu veux bien, mais d'un point de vue du sport et Benjo, je ne crois pas finalement qu'il y ait des joueurs qui vaille ce prix là. Ça veut dire qu'il n'y a pas deux et on s'en fout. Pour le reste, tu auras se focaliser sur le prix. C'est un problème du PSG aujourd'hui. Si aujourd'hui, pouvez pas recruter Daniel, j'comprends, je remettrai en avant, mais là, on s'en fout, non?

[00:35:14]

On parlait de lui, parle du prix et du salaire au sportif. On parle du salaire noircissement. Salaire de quoi? C'est normal que Neymar soit largement au dessus, c'est sûr. Mais on parle du sportif. Au final, il n'est pas évident que tu puisses assumer tout ça, même avec les fonds visiblement sans fin du Qatar. D'accord, c'est ça, c'est ça. C'est pas la valeur, mais c'est juste pas s'ils veulent lui donner autant qu'il va lui donner.

[00:35:34]

Moi, je regarde encore normées aujourd'hui. D'un point de vue sportif, non. Mais est ce que j'ai besoin d'aller si loin pour un sport? Parce qu'en fait, ça pousse une forme d'exigence malsaine où je te comprends, reprend Jean-Daniel. Qu'est ce qu'il a apporté par rapport à par rapport à ce que fait le micro? C'était Amphore 26 0. Et Neymar ou je te comprends, c'est comment gérer Neymar? Le fait d'avoir Neymar dans ton équipe? Comment l'entraîneur il va y va arriver à faire une stratégie différente que tout passer par Naïma.

[00:36:11]

On est d'accord, mais c'est un peu ça. Le statut qu'il a aujourd'hui empêche certainement Thomas Stroll de mettre un plan de jeu en place. Ça devient malsain. Sauf que le problème, c'est qu'il y en a trop des statuts comme ça. Wavy. Il n'a pas 15 ans, mais il y en a deux. En fait, il y en a deux, mais il y en a surtout un qui est respecté Sissy et Kevin. Ecoute, pour les voir encore au quotidien que je ne suis pas avec eux dans la mise au vert.

[00:36:34]

Et tout ça. Mais tu vois comment, comment ils vivent? Aujourd'hui, il y a un patron et Neymar, le patron. Il est suivi par un gros groupe de joueurs 8 ou 9 joueurs. Vraiment, ils sont proches de lui, vont derrière, après les autres. Ils se greffent OK là dessus ou qui se greffent forcément. Qui? Ganem Bapès qui aujourd'hui n'est pas une star planétaire comme Neymar. Mais ils y arrivent. Ils y arrivent, ils y arrivent et je pense que dans tous les cas, y arrivera.

[00:37:02]

Comme Neymar, bien sûr. Mais aujourd'hui, et c'est difficile déjà de faire cohabiter les deux. Thomas se tourne là dessus. On ne peut pas lui reprocher la complicité, la complicité, la complémentarité entre les deux. Elle existe, ça, on le dit. Et quand les deux à leur meilleur niveau, c'est normal. Mais rien de particulier sur existe. Tellement que du coup, tu dois sacrifier un joueur comme Icardi parce que sportivement, plus rien.

[00:37:23]

Zabriskie, vraiment, et qui est aussi une buse. Icardi ne l'a pas sacrifié, il Cardoze et Saint-Catherine, mais vois ce que je veux dire. Une attitude divisée en ses choix. Un sacrifice à l'appareil.

[00:37:34]

Gilbert est lui aussi bon. On revient 24 ans plus tard parce que 28 ans plus tard, danalyser Je passe parfois un peu différemment sur ce qui s'est passé hier soir, 24 ans plus tard. Est ce que tu es d'accord avec l'acheteur?

[00:37:49]

Grosso modo, oui. Vous avez dit deux choses. D'un point de vue sportif, je pense que maintenant, il y a un patron Léonardo. C'est vrai. À lui de prendre les bonnes décisions vis à vis de l'entraîneur. Comme on l'a dit, elle n'est pas l'homme de la situation. Depuis des mois, il a voulu se reposer sur les individualités. Maintenant, il est temps pour lui de faire ses valises à Paris, qui a de l'expérience. Encore une fois, l'arrivée de nouveaux Paris, que ce soit l'hybris, Laurent Blanc, la tour.

[00:38:23]

Maintenant que quelqu'un qui veut vraiment que ce soit l'allégorie, tu peux pas. Tu peux quand même pas.

[00:38:30]

Mais tu peux pas mettre Laurent Blanc dans la même phrase que Venaille.

[00:38:35]

Emry, on le sait, profite. Il profite. Non, arrête de me dire des conneries. Va se vendre la Coupe d'Europe au bras. Et Lloris à Paris? Non, mais on s'en fout.

[00:38:46]

Il a fait de la merde. Et comme il a fait de la merde à Arsenal, il faut le reconnaitre dans un moment. Je veux bien les entraineurs qui font bien jouer leur équipe. Pas de problème, il a eu des réussites dans un club. Kevin, je respecte, mais il faut aussi voir ce qu'il avait entre les mains à Paris. Comment il est arrivé? Je te dis pas que c'était facile, mais il est arrivé avec un gros statut, avec un gros salaire, parce qu'on peut y aller par là aussi.

[00:39:05]

Ces entraîneurs là, ils sont là avec eux. Ils sont vraiment dans le confort. C'est à eux de trouver des solutions. Emry, en deux ans, ça a été une cata, une cata. La pire des illusions du club, c'est avec Neil et. Donc voilà, ça, c'est la vérité. Et depuis que Thomas Stroll est arrivé avec de grandes idées les 6 premiers mois, en effet, il avait essayé de changer les choses et il l'avait fait.

[00:39:25]

Je me souviens, j'avais commenté tous les matchs de Ligue des champions, à part le premier à Liverpool, c'était rentré, fait rentrer dans le chou. Derrière, il y a eu une évolution. Et puis, après fin de saison, ça fait Blyth. Ça a fait pschitt. L'année l'année dernière aussi. Il finit par par une finale de Ligue des champions. Donc bon, oui, ok, mais encore une fois, moi, Léonardo, c'est l'homme de la situation, c'est le patron.

[00:39:45]

Mais aujourd'hui, Thomas Sterling est là. Un chantage, sans patron, parce qu'il ne veut plus de tout rôle, il n'est pas sûr de pouvoir s'en séparer. Mais voilà, c'est ça. Nous allons en parler dans quelques instants de tourelle puisque Yassine nous a amené ça sur le tapis. Les gars, je suis obligé de couper. Je sais que les débats enflammés, on a le temps de les faire. Vous en faites pas en RH cabinet, on se retrouve dans quelques instants dans l'affaire, revient sur un jeu totalement s'enferre pour la rentrée.

[00:40:06]

On me pose des questions sur studio que vous en faites pas. Je répondrai avant minuit au principal, avant minuit. À quel moment on parlera de l'entrée Montbrillant de Marco Verratti dans le pour de l'installant? Utilité. Écoute, il aurait été bien utile. RMC L'acteur Gilbert Brisebois, Jean-François Lamour, Kevin Diaz, Daniel Riolo. Je rappelle que l'on fait gagner un séjour ce soir, une semaine de vacances grâce à Belambra. Donc, si vous voulez être tiré au sort, vous verriez RMC par SMS au 7 32 16, RMC par SMS 32.

[00:40:42]

Le gagnant sera alors robinet pour une semaine de vacances offertes par l'acteur Lucien Égaliseur. Partir pour trois mois. Depuis 2008, Gilbert, avec le score de 0 à 0, ça sent quand même le match de début de saison. Là, on s'observe, on a peur de se livrer. Pas d'inquiétude pour Mathieu Gorgelin. Idem. Vous regardez mon match? Je sais pas. Ça sera pareil, vos journées. Et puis, pourquoi pas? Voilà, c'est début de saison.

[00:41:05]

On se dit que même au mois de mai joue la montée. C'était bien. Mais voilà, pour l'instant, on sent quand même que l'on s'observe, qu'on a un peu la trouille de se livrer. Pas d'inquiétude pour Gauthier Ganelon, le gardien de Troyes, ni pour Mathieu Gorgelin, celui du Havre 0 0 après 47 minutes de jouer en marchant tout à l'heure. Tout à l'heure, Lucien Kevin s'était coupé. On en était où une fois qu'on aura terminé?

[00:41:28]

On n'a jamais été sur les bons rails, là, tourelles et gros joueurs. Après, bien sûr. Parce que si quelqu'un en France peut m'expliquer pourquoi il échappe à toute critique, ça m'intéresse.

[00:41:38]

Non, mais bon, on te dira après. Mais t il vraiment m'expliquer là si notre auditeur a parlé quand même pour moi de celui qui est le plus important aujourd'hui à l'instant T dans le projet du Paris Saint-Germain? Ça reste comme Léonardo, parce que tout ce dont a parlé Daniel, de Neymar, de son acclimatation, de son prix. Je ne suis pas sûr qu'à l'époque, Léonardo aurait fait les mêmes choix. Et le retour? Et l'année où il revient, le PSG va quand même en finale.

[00:42:02]

On est d'accord, donc. Le retour de Leonardo, il est quand même ultra important parce qu'il y a enfin pas trop quand tu dit tout juste bladi.net patron du sportif et d'agacer de la situation. Mais justement, quand tu disais que s'entend pas très bien et que le clan est. Pour moi, c'est une. C'est une bonne nouvelle pour le Paris-Saint-Germain parce qu'il y a enfin un patron dans le navire, un capitaine. Il y a enfin une opposition et je pense que vraiment, c'est cette défaite en finale de Ligue des champions face à ce grand Bayern.

[00:42:25]

Elle va. Il faut qu'elle fasse grandir le Paris Saint-Germain. Et avec Léonardo, c'est cela? Oui, mais pour le faire grandir, il faut regarder. Il faut ouvrir les yeux sur certains postes. Le PSG est défaillant parce que je redis ce que j'ai dit tout à l'heure quand tu mets tout, toutes tes billes sur sur un secteur de jeu et sur une starisation de l'équipe. Regarde un petit peu l'argent qui a été dépensé sur les milieux de terrain.

[00:42:49]

Tu prends Gueye, ça devait être une recrue, il a complètement disparu. T'avais mis beaucoup d'argent sur paraient DS. Tout le monde le trouvait nul. À l'arrivée, il est devenu titulaire malgré tout par un crack absolu. Soyons sérieux que ce soit Léonardo qui choisit son entraineur, mais il a pas que ça. Et Riera est venu pour être un joueur de la rotation et il se retrouve titulaire en finale de la Ligue des champions. J'adore ce joueur et tout ce qu'il est capable d'apporter, mais c'est pas un milieu de terrain, d'un vainqueur de Ligue des champions.

[00:43:15]

Il faut, il faut être sérieux. Bon, Verratti, j'en parle même plus. De toute façon, petit à petit, il disparaîtra. Qu'il y a pas d'arrière droit parce qu'il est déjà plus titulaire depuis. Mais c'est pas vrai, je ne sais pas. Mais quand tu passes dire des conneries comme ça, c'est pas grave. Tu sais, moi, je finit toujours par jour avec Aurier et six mois après, on se rend bien. Mais j'avais raison.

[00:43:35]

Pas Gryba, sauf que c'est le temps qui me donne raison. Ce qui est incroyable, c'est que je parle de milieu de terrain titulaires, pas titulaire. Et s'il y en a bien un et on l'a vu contre l'Atalanta, il atonale le contraire et dis moi, je dis moi sans toi, s'allongera, il joue pas. Alors est le premier à dire le plan de jeu, c'est Neymar et tout ça. Mais par contre, vu qu'il joue pas comme tu dis, il est pas titulaire, donc tu ne peux pas le juger.

[00:43:54]

Donc toi, tu es satisfait de ce que tu as vu au milieu de terrain du Paris Saint-Germain contre l'Atalanta parce qu'il gagne deux matchs? Ouais, Atalanta, il aura été éliminé dIrak, mais comment dire? Mais ils ont pas été incapables de se faire éliminer. Mais tu auras, tu le sais, tu l'as vu, la tactique de l'Atalanta, ce que c'était, c'était pressens. Un contrat, on verra sur le terrain, faisait déjà égrillard joueur.

[00:44:14]

Dans les faits, il se faisait parisien qui, avec un pressing dans son m'a son jeu manque tjs un d'Intelsat à l'Atalanta. C'est pas les meilleurs joueurs du monde. Après tes conneries 1 suffisait et une LBG? Il avait joué hier. Qu'est ce qu'ils ont fait? Il reculait de 20 mètres. Il y avait une pression. Et Jacques Bergeron quand même. Il a été fabuleux et Giroud est entré en jeu. Mais il était mieux Bazzi. Rentrée dernière, ce que je veux dire, c'est qu'à une demi heure, elle a fait la girouette, il a coupé à Deauville en regardant les joueurs qui l'aident et qui recule.

[00:44:42]

Comment tu veux qu'un joueur sorte était un crack par le crack? Le crack MBP et la patinoire, c'est Di Maria n'est pas titulaire sur la finale Giros. Pourquoi? Parce qu'il n'est pas sans ce qu'il joue. Il est pas 100% et M.Harper est plus important dans ce qu'il doit porter. Capitaine d'odorat? D'accord, mais je suis d'accord. Très mécontent, mais qu'on lui fait rien depuis Jacquette. Vous avez déjà gagné B0, les gars? J'appelle Virot.

[00:45:09]

Oui, parce que moi, je suis d'accord avec toi. Je pense qu'on ne peut pas parler d'un statut de titulaire ou pas, sachant qu'il a tellement été blessé. Mais il y a des raisons pourquoi il est blessé. Par contre, là où je suis d'accord avec Daniel, c'est que Jérôme. Keylor Navas. Il n'est pas du tout à 100 pour cent pour cent, mais c'est un titulaire indiscutable du Paris Saint-Germain. Tu peux même pas démarrer les joueurs de champ et les gardiens de but, mais il ne peut pas démarrer.

[00:45:31]

C'est un titulaire indiscutable. Si t'es un vrai cadre de ce vestiaire, tu joues. T'es un titulaire indiscutable. Mais vous avez joué cette année permis final de jeudi titulaire n'ont pas été remplaçants en demi finale. Était titulaire. Il a rien à 100%. S'il est capable de jouer 95 min bastringue 15 minutes avant de jouer les Caps n'a pas joué lhôte, mais il est rentré juste, jouera contre l'Axis. Je vous faut tellement il est rentré. Il est le plus titulaire et attend Kevin.

[00:45:57]

Je ne veux même pas parler du Mondial, établi une sorte là, mais je vais parler à toi. Il a joué au football. Quand une blessure au mollet? Pourquoi? Il a dit qu'il était menti au mollet et a menti? Tu sais que le mot mollet attire quand même. Ils ont été blessés dans la journée dont je te. Je parle à Kevin Rigaudeau qui, hélas, avec Kevin dont il a mal au mollet, reprend. Il a déjà le fait de reprendre et de jouer une demi heure de la demi finale.

[00:46:19]

Pour moi, ça ira très fort. C'est du vent dans tous les sens. Déjà, il n'a pas joué une demi heure. Il a joué un timide 8 minutes 10 minutes déjà. Donc, le mec diminuant, c'est leur temps. En 4 mois de confinement. D'accord, il a joué un match de Coupe de la Ligue où il a été très bon. On est d'accord, il se pète derrière, juste derrière. Ça a été le meilleur joueur quand même sur cette finale, mais il sait qu'il était pareil.

[00:46:42]

Il s'est créé en fait d'environ 120 minutes. Pourtant, il est très fort. Problème Elecam, mais il a joué gros. C'était comme trop. Lui, on le c'était. Je suis d'accord avec ce petit gars trop ambitieux. C'était contre Lyon. Lyon qui est la finale de la Ligue des champions. Laniel, je veux dire, c'est qu'au bout d'un moment, il n'y a pas que des petits malins dans les boules. Giroud, il faut se mettre au niveau.

[00:47:00]

Si le mec il est bon, il faut le reconnaitre. Le mec, c'est l'homme du match, Léo. Mais il est bon. Il aurait mal à voir ce qu'il faudrait après ce match là. Tu es quand même capable de dire que Verratti, il est plus titulaire alors que c'est le meilleur. Contre Lyon, on dormait. Tu te fous de ma gueule ou quoi? Tu connais Daniel? Sancourt séparant les faits te donne raison. Malheureusement, il te donne toujours tort.

[00:47:21]

Les faits et les faits me donnent raison. Il a été le meilleur contre Lyon derrière Maté, mais la fin de l'année et ça compte pas. C'est donc en fait pourquoi il peut être tout le temps. Donc, en fait, les 3 dernières Thabet contre Hollande jugeait les joueurs mettre sur la vidéo là la Ligue des champions et non au foot. J'espère que le PSG ne refera pas sur les mois de mai. Maintenant, j'ai un gros bon Econet en finir sur ça, mais je comprends tout à fait ce que tu dis, mais tu sais que t'étais avec les envoyés spéciaux.

[00:47:44]

Ils sont très bien informés, nos envoyés spéciaux, c'est encore eux qui ont pris ce week end. Ce que j'ai compris et démenti, c'est que Verratti lui même. Il a dit J'ai été très déçu, il a menti, c'est bien. Mais dire que tu n'es pas titulaire, c'est toi. Mais avant tout achat, écoute toi à est Kirchen. Même si tu avais même si t'es un peu blessé, c'est tt titulaire indiscutable et jouer.

[00:48:09]

Mais si, si, pendant 15 jours, tu t'entraînes pas et tu fais une petite rentrée avant. Je ne suis pas dans les tuyaux. Là, tu regardes taper Navailles malgré un boulet en bon joueur destiné à levrette. Si tu les joueurs sont dans la rotation et ça vous écoute quand je vous le dis meilleurs quand je vous écoute. Si vous aviez le PSG en main avec les milieux de terrain, qui a cette expérience? Marquinhos, Gueye et Riera et j'en passe, ça ira bien.

[00:48:32]

Le mec qui passe après ces mecs là, ça fait jouer les matériaux isolants. Il en a deux dans des endroits. Je leur ai fait à Sochaux, au PSG. Ça fait trois ans qu'il est là, le problème, tête Daniel. C'est pour ça que et je recrute et je repars des bons joueurs. Mais oui, au milieu, le milieu de terrain, c'est ce qui pêche au PSG. Dramatique. Tu peux, moi, je vais te tuer, l'espoir.

[00:48:54]

Tu verras tu à la Juve et tu peux prendre Kolo, bordel, le plus dur rigole. Là n'est pas avec lui. Mais ouais. Mais c'est bien barré. Là, il accélère dans mes bagages. Il a Barella deux fois plus, a un an. Dans ces cas là, il est plus fort et en plus fort parce qu'on l'a vu sur la campagne européenne. Il a fait des sacrés matchs. Je suis d'accord. La saison? Ouais, ouais, d'accord.

[00:49:14]

Ecoute, c'est vrai que le championnat de lavallière, comme tu dis championnat français, c'est une référence. Le genre pariétale là dessus de la Ligue 1, ça suffit largement tue la Liga, le championnat italien. Moi, je ne suis pas le genre de bons joueurs. On l'a vu sur les bons moments quand on parlait de la Ligue 1 quelques instants est plus fort dans le micro. A ans aujourd'hui hors micro concasseur. Mais tu le dis, l'esclandre, on dévoluer les gaz.

[00:49:42]

Ça, c'est qu'il y a. Car le rouge à 3 lusieurs de Delille, effectivement, le défenseur turc 2 3 est trop coulèrent. Soit il a été expulsé un tacle par derrière sur Yonne. Ce gars là, l'arbitre de la rencontre, à savoir bien tout simplement Antonie Gauthier, a sorti le carton rouge immédiatement. Maintenant, quand j'entends Jérôme Épient et Butadiène, il y a une fois Auxerre, ça s'appelle. Il y a des fois les paysans.

[00:50:06]

Quand tu traites pour vous, c'est la même chose. On entend le même discours. Je ne suis pas d'accord sur un beau, mais il y a le débat sur le prix sur Koleos. Et pas assez grand ou quoi. Mais ça peut par ailleurs la même chose a. Transition en Ligue 2? On en parlait dans quelques instants, c'est comme ça qu'il faut l'appeler, paraît il. l'Aliyah. Sachez par ailleurs que désormais, le score entre le Red Star et Bastia est de 3 2 pour Bastia.

[00:50:33]

Le Red Star avait égalisé à 2 2 il y a quelques instants. Bastia a remarqué dans la foulée 3 2 pour les Corses après 54 minutes, la ligue dans quelques instants, puis tire dans quelques instants des deux balles de Julien Cazarre que l'on va demander sur des studios. Ce sera juste après les avoir tout de suite.

[00:50:52]

l'After foot. Le fait que les joueurs soient les meilleurs joueurs à des fans dans le groupe de trois joueurs importants sont partis. Ils avaient besoin d'entendre une nouvelle situation. Mais bon, je ne veux pas revenir sur ce qui s'est passé avant. Jusqu'à minuit, la star s'est perdue. Boire du jus, se familiariser avec le genre en Broten, Daniel Riolo, Kevin Diaz et les matchs en direct Lucilla de la Ligue 2 3. Le Havre avec un deuxième carton rouge pourri.

[00:51:30]

Oui, ils vont finir à 8 sur le fait que le gardien. Bien sûr, c'est tout simplement Jean-Pascal Fontaine. Il a pris un jaune pour un tacle appuyé. Il était devant. L'arbitre a dû lui causer un petit peu violemment. Il a sorti le deuxième carton. Il a sorti le carton rouge. Ça fait quoi? Pour l'instant, les Troyens investissent le temps, le camp des Havrais. Il faut SPG, Daniel, parce que si tu marques, quand tu joues contre Nice, ça va être un peu compliqué pour le football havrais.

[00:51:53]

Toujours est il que ton jeu n'a 63ème que Corretja 0 à 0, mais tout carton rouge est assez rare pour être signalé pour l'instant.

[00:52:00]

En National, Bastia marque encore 4 2 en faveur des gens en Ligue 2 en faveur des Corses, qui iben donc sur le terrain du Red Star. Il me reste un peu moins d'une demi heure à jouer. Pas mal de questions sur les podcasts avantageait que les podcasts continuent. Bien sûr, pour cette nouvelle saison, d'ailleurs, nos podcasts club de la semaine ont été enregistrés cet après midi. After Marseille Arthur Lyon After Paris. Rolland Courbis dort aujourd'hui dans les Podcasts Club, donc n'hésitez pas à aller les télécharger.

[00:52:29]

Ils sont évidemment dispo sur tous les, sur tous les supports. Et puis, on me demande quand tu reviens. Julien Cazarre juillet à 15 heures revient la semaine prochaine comme ça rentre, y'a pas de vacances en plus, donc il sera là la semaine prochaine et il prépare le truc avec Houssem. Vous en faites pas? C'est plus célèbre qu'il qu'on a un an à Houssem. D'ailleurs, les gars passent pas massivement cette fois ci, parce que c'est plus sérieux.

[00:52:52]

Un flop des réseaux sociaux pour autant qu'on ait identifié un truc orange identifié, même si vous voyez bien les surnoms Cémoi et le monde de l'intérieur des. On se dit tiens, je ne sais pas que tu peux m'appeler le beau gosse, j'accepte. Franchement, c'est bien plus pour les quotas. C'est bien, il y a deux ou et ils sont très talentueux. Il y en a un qui joue à Lyon, il y en a qui jouent avec vous.

[00:53:11]

Boukhalef? Franchement, ça va. C'est vrai qu'on n'avait pas d'autre choix que de jouer à Lyon et jouait avec vous ici. Non, je ne parle pas d'autre chose. Ah oui, c'est vrai, messieurs, sachez que ce week end, c'était le retour de ce que désormais, toute l'Europe appelle la Farmer's League. Et là, nouveau ginga d'after.

[00:53:42]

C'est le nouveau Thingol Farmer's l'Iric Yoplait travaille alors dans le but de faire du second degré de Qoussair, repéré ce week end. Ce week end de reprise de la Liga, bien que les meubles et canaris sont du niveau Liga, ça vous a manqué la Ligue 1? Franchement, tout le monde, tout le monde voulait regarder les rouages des bons, ce garder. On s'est battu, mais c'est le retour des murs, s'est connecté sur Téléfoot.

[00:54:02]

Ça avait mal démarré vendredi par les Allemands. Jérôme Twinkie, qui a joué dans cette Farmer's League, était passé Farmer's à l'époque dans le Nord. Elle s'est beaucoup dégradée dans les dix derniers jours, reconnaît il, reconnaît les poncifs.

[00:54:21]

Jérôme Galtier, l'entraîneur de Saint-Etienne, la définition du match équilibrée. À votre avis, qu'est ce qu'il dit à votre avis avant qu'on lance le son? Lorsqu'un match est équilibré, c'est quand on a peur de Lille, tu veux dire de Lille? Pardon, on a eu à coeur de gagner. Restent des opportunités. Vous êtes pas loin. On a mis les ingrédients. Ça va faire plus tard. Allez, on écoute.

[00:54:42]

Je dirais simplement que les deux équipes ont eu leur période classique. Chacun va faire un match, il est équilibré et le nul est logique. Il y a un petit nouveau dans l'affaire mardi. C'est Jérôme Arpitan, le coach de Nîmes. Et alors, lui, la Bongos pour gagner. Qu'est ce qu'il faut?

[00:55:00]

Gilbert l'a dit tout à leurs forces et on a fait un match cohérent. On a mis les ingrédients qu'il fallait. Le fameux, le fameux Fatmi.

[00:55:09]

Il a très bien. Il a écouté les conf de presse avant et il s'est dit de quoi? Je ne vais pas prendre de risque. Je vais là bas. Je vais pas prendre un petit nouveau aussi attaquant niçois recruté cet été, qui démarre la saison en fanfare. Et lui? Alors lui, il a lu des bouquins. Avant, il s'est dit C'est quoi? Je vais impressionner tout le monde, je vais pas utiliser des mots familiers. Son premier match?

[00:55:27]

Ma première titularisation en lien avec un joueur de premier but. En indiquant ce que j'ai fait aujourd'hui, je suis très content. C'est mignon, c'est mignon. J'avais dit que j'allais avoir à coeur. Si tu as eu à coeur dans ta carrière avait utilisé les deux premières années à l'époque. Ce n'est pas une expression qui se disait alors Gabriel, tu n'as pas Tapie? C'est incroyable. J'avais à coeur de réagir. Bon bah, je vais alors utiliser les désherbants.

[00:55:56]

Mais qu'est ce qu'on disait avant Daniel? Qu'est ce qu'on disait avant son arrivée? J'avais envie, avait à coeur la dernière. La dernière astiquer. La dernière, c'est Patrick Vieira. Ça, c'est ta génération un peu plus âgée, mais bon, tu l'as connu, tu as côtoyé Patrick Vieira. A votre avis, qu'est ce que ça apporte? Avoir confiance. On l'écoute. C'est des victoires qui sont importantes parce que ça va nous donner de la confiance.

[00:56:17]

Merci Patrick Vieira. Merci, voilà ça pour la confiance. Merci pour le retour de la Ligue 1. Tonitruant. Alors oui, on va parler Breyne et on va parler de Bordeaux à Bordeaux rapidement. Il y a quand même un truc qui est quand même assez choquant. Outre le fait que j'arrête de regarder avec attention, car j'ai un débat jeudi soir sur le nombre de tirs cadrés en Ligue 1 et Daniel et moi, je disais attention. Bordeaux, Nantes, oui, les Belges, c'était leur premier match de l'année.

[00:56:42]

On a pété au bout de 5 minutes. Il y avait deux balles. Ce soir là, y'avait Bordeaux en finale de l'Europa League. Bon, ben voilà, c'était un programme qui n'était pas trop mal. Bon, j'ai regardé Opaline, j'ai regardé. C'était un super match. J'ai regardé, sévit un quart d'heure ce week end. Tu regarde. Je voulais savoir si c'était ça ta plus le titre. Tu sais très bien, c'est très bon. Bah moi, franchement, je voulais écouter Louis, Saha et toi derrière.

[00:57:11]

J'ai comparé et c'est vrai que j'ai comparé, je te jure. Et en fait, il y avait, il y avait des commentaires. Je disais oui, il y avait sur Story, c'était sur le grand traduisirent. C'était Louis, avec avec sa mire, le très bon Samir. Et toi, tu étais avec Thomas avec le très bons Thomas. Bon, je n'irais pas jusqu'à l'arbre, mais tu l'a recadré. Vous avez fait un bon duo, Lilian.

[00:57:35]

Tu l'a recadré sur des gestes techniques aussi, mais c'était super. Thomas Vraiment, je reviens à Bordeaux, Nantes, Galba Super finale. On entendra Abergel et Yoann, briochée tout à l'heure. Je reviens à la Ligue1 parce que Bordeaux Nantes, jeudi en Gironde, n'était pas là jeudi dernier. Je ne sais pas qui ils viennent, comme je n'ai pas forcément prévu. Moi, je disais les gars, vous savez qu'en Ligue1, la moyenne de tirs cadrés dans un match, c'est pas plus de 5.

[00:57:59]

J'ai eu une misère. Cinq tirs cadrés. Personne n'a pu contredire Daniel. Daniel le dit, alors c'est moins que ça. Du coup, je vous dis bravo, week end. Bordeaux Nantes Premier match de la saison 1 2 1 par équipes, 2 tirs cadrés dans le match. Moi, j'essaie de ne pas laisser aux gars de la misère. Et après les tirs cadrés, on s'en fout un peu, c'est ça. Je trouve assez révélateur. À côté de ça, il y avait rien.

[00:58:22]

Oui, c'est ça. C'est plus ça parce que tu peux avoir un match où tu frappes les poteaux. Les appelle. Je revenais sur la Météo League dans Ne m'intéresse pas. Tu ne peux pas zapper. En fait, une fois, t'as vu le débute à. Allez, c'est bon, laisse tomber et tu t'es fait mal. Moi, je me suis fait mal après parce qu'en effet, j'ai essayé de regarder le match et essayer un jeudi un triplé, mais c'est impossible à regarder.

[00:58:49]

Ce match là était une vraie purge. Bon, alors après, il y a des matchs. Bourdois, Dijon, Angers, 4 tirs cadrés, ça monte. Lille Rennes, par exemple, 5 tirs cadrés, ça monte. C'est quand même l'HYDRA, a priori. L'affiche du week end, on en reparle dans quelques instants quand un match bien. Je crois que ton récap pour Rennes et un seul pour Lille. Intéressant Rennes. Il y avait un livre, Rennes, c'était intéressant.

[00:59:15]

Et là, par hasard, un Islandais. 6. Comme quoi il y a des casseurs. Ça peut monter tout de même. Un petit dernier pour la route Lorient Strasbourg. 8 Donc le Bordelais, il est vraiment misérable. Et là, qu'est ce qu'on apprend après le match? L'affluence à Bordeaux. 4000 887 spectateurs alors que la jauge a besoin des mesures Kovy alors que la jauge à 5000 5000 à Bordeaux n'a pas vendu toutes les places. Imaginez en même temps, Iodés est parfait et c'est lui qui faisait la billetterie.

[00:59:50]

C'est lui qui faisait rentrer les gens grâce à lui. Tu fais du second degré, Daniel? Je comprends déjà rien. Le président Longuépée nous parle pus. C'est à cause de toi. Tu vas pas arrêter tes conneries parce que sinon, on a pu avoir une interview. Mais après? Parlant des deux jours, peur. C'est vrai que c'est quand même. C'est quand même vraiment dommage de voir un club comme Bordeaux qui n'arrive même pas à atteindre la jauge des 5000.

[01:00:13]

Par contre, il y a eu quelques stades où vraiment, ça faisait vraiment plaisir. Bon, à Monaco. En plus, je crois que il y a trois mille personnes à Monaco. On avait l'impression jusqu'à répulsives. Tu auras mes 3000 parce que c'était t'avais le droit qu'à trois villes par rapport à la capacité du stade. Et ça, c'est pas 5 000 partout, c'est le stade. Et tant il y a 20 000 places optionnelles à Lorient et à Lorient.

[01:00:35]

On avait l'impression vraiment que c'était une affluence qu'on avait critiqué au mois d'août à Monaco. En général, c'est plein. D'ailleurs, là dessus, je fais une petite info lol. Elle a été retoqué. Il avait demandé une dérogation pour 19 000 personnes pour son match, son prochain match face à Dijon retoquées, ce sera 5.000 salariés dans le Grand Stade l'Allianz Arena Arvida. Ah oui, j'oubliais. Quand on parle de Bordeaux là dessus, marque également veut intervenir €32 de sa salle d'embarquement.

[01:00:59]

Quand même pas. Remarque du juste 2 secondes. Donc on a, on a, on a arrêté le foot. Mesure sanitaire machin. Là, on le reprend avant les autres. Au moment où il y a des cas qui sont de plus en plus nombreux, où il y en a dans les clubs parce que les mecs sont pas Gass à 100 pour cent, d'accord avec ce que dit Nico aujourd'hui sur l'antenne. Je pense que ça devait être dans le Moscato Show.

[01:01:24]

C'est avec nous alors le sérieux des clubs. Mais là, la ligue n'arrête pas de demander des dérogations pour avoir plus de gens dans le stade. Vous savez que la ligue aussi. Donc là, je comprends plus rien. D'ailleurs, on vient d'apprendre qu'il y avait trop de virus à Rennes ce soir là. Trois carènes, donc là, la limite, c'est qu'un train pour cent. Aujourd'hui, si on retrouve les propos, même réécouté parce que c'était très intéressant.

[01:01:55]

Et brillances en analyse.

[01:01:57]

Parce que tu t'es supporteur de Bordeaux. T'as fait le même constat sur ce match de vendredi soir qui était quand même une belle catastrophe. Oui, un petit truc devait être samedi. Je pense qu'on va pas être parmi les gens.

[01:02:14]

C'est quand même symbolique de ne pas arriver à vendre les 5000 places qu'avec les abonnements au hasard. Si des gens sont tirés au sort, ils vont pas comme pas d'abonnement. Au fait, c'était juste un petit détail, donc les matchs. Malheureusement pour moi, ce qui est dommage, c'est que c'est le monde d'après. Mais le football, avant que ça change un peu et dans tous les sens du terme. Déjà, en termes de spectacle, ce n'est pas parce que vous parlez du nombre de tirs cadrés.

[01:02:45]

On pourrait parler de tir dans la surface. Vous savez combien de tirs dans la surface de réparation? Il y a eu un seul, je crois, espère autant de pleine nuit. Quand il y avait du vent de contrôle et de contrôle, on n'a plus rien. Donc oui, c'était le néant, même pour les arbitres et blanc de la Ligue1 telle qu'on l'aime. Je suis allé voir le match qu'on va payer pour l'abonnement parce que ça fait cher.

[01:03:23]

Regardez en plus d'être sixth du foot, il va le voir comme ça. C'est vraiment très triste après. Pour en revenir aux Girondins de Bordeaux, il n'y a rien de surprenant. Le club est géré à l'envers. On change de coach avant la reprise de la reprise. On a un match de préparation avant la reprise, donc c'est pour ça que tu ne peux pas être surpris.

[01:03:53]

Bah, c'est pour ça que tu ne peux pas être surpris de ce que le match a donné du côté de Bordeaux.

[01:03:57]

C'est dommage parce que le dernier match amical en amical coachera au Mi4 obtenu de lui avoir envie d'y croire. Tout à fait pareil. Et après 90 minutes au retour à la réalité, donc non plus à Bordeaux, il apparaît que le recrutement, qui s'avère pour l'instant dans la dernière rumeur, c'était Kabou qui attirer plus aucun mec un peu explosif, capable de faire quelque chose sur un malentendu. Bordeaux que sur un malentendu à se cacher. Que je ne sais pas trop ce que je pense.

[01:04:36]

Que quelqu'un me permette classe d'être encore bien content de Bordeaux pendant la période de confinement pendant l'été. Et malheureusement, nos craintes se confirment. Enceintes concernant les Girondins, ont confié vendredi soir. Merci en tout cas, ce qui permet de rajouter.

[01:04:57]

Le problème, c'est que moi, en tant que supporter qui pour l'ambiance au stade, j'ai même pas envie d'y retourner parce que d'habitude, je peux chanter, m'amuser avec les potes, encourager l'équipe qui peut me dire ce qui peut se passer sur la pelouse? M'en fiche, mais là là, je ne donne pas envie d'aller au stade.

[01:05:14]

Parce que ceux qui l'ont vu au match de vendredi, ça donne pas envie. Non, non, non, pas le comprendre. Si je peux comprendre. Mais franchement, ça donne envie d'aller au stade. Mais bien sûr, mais avant, avant le coup, tu sais pas que ça va se donner. Ce spectacle espère toujours, surtout quand c'est ton équipe, tu que tu supportes. Après, oui. Malheureusement, avec ce qui se passe, on a le droit à mille dans les stades, mais c'est déjà 5000.

[01:05:36]

J'ai envie de te dire rien. Ouais, donc, à l'arrivée, de comprendre ce qu'il y a à prendre des arguments en disant que c'était le fait de ne pas pouvoir chanter et d'être dans cette communion avec les Césari. Grincer des dents. Bon, ça t'empêche pas d'aller avec ton pote dans t'arranger un but en Ligue 2.

[01:05:51]

Plusieurs y s'exhibant disent que les villes, c'est tellement. Si tu ne sais pas s'il était dans l'air du temps. Du côté de sensibiliser Marquez en D2, il est rentré, il marque. Il permet à trois de mener 78ème sur un score de 2 0 face aux. Joue quand même avec les joueurs de champ. Il y a eu deux expulsés côté vrai 1 0 pour l'ESTAC. Sur la sellette et pendant ce temps, en National. A Libération, ça rigole pas 5 3 pour Bastia, désormais à 5 5 buts à l'extérieur, sur le terrain perdu sur le terrain du danger en Ligue 2.

[01:06:27]

Alors Daniel, en préparant l'émission, on se dit qu'on parle régulièrement de Rennes, Rennes, l'Ulster du premier relégable. Est ce qu'on peut dire que l'affaire bossus quand même? La Georgie à deux prétendants, à deux prétendants au podium à ta surligne la Ligue des champions et l'autre en Europa League assumes. Dire vouloir finir sur le podium et Rennes vient d'y finir et probablement a envie également d'au moins un minimum être dans le top 5. Donc oui, c'était une première belle affiche de rentrée.

[01:06:53]

Le match n'a pas été déplaisant à suivre. Oui, Galtier a raison. Sur la première période, je pense que Lille était un peu au dessus. Visiblement, tous les meilleurs joueurs rennais n'étaient pas complètement dispo. Parce que moi, oui, forcément. J'ai été très étonné de voir qu'un Mavinga titulaire, Stephan, a expliqué ensuite qu'il n'avait pas un match entier dans les jambes, donc il l'a gardé. On est rentré à quand même été très importante et il a été très bon quand il est entré.

[01:07:17]

Et forcément, ça fait changer de nature le match puisque la deuxième mi temps Rennes, je crois même que franchement, ils peuvent s'imposer. Oui, lui ont une occase avec ce poteau. Lille et Lille, en fait, sont pas réellement prêts. J'ai l'impression Westfalia et je suis un peu perdu. Comme chaque année, il y a aussi quand même pas mal de mouvements, encore une fois, mais pas tant que ça, Kevin, parce qu'il joue avec la même ligne devant moi, derrière le 9.

[01:07:39]

Oui, c'est vrai. David a remplacé aussi Siemens, mais derrière Atalay Bamba, il connait Ventrales. Qui est nouveau, il connait. Et voilà. Même au milieu de tableau, c'est vrai que ça baisse. Je dis que les autres armées et Zeeman, c'est quand même pas les mêmes joueurs. Oui, mais c'est pas exactement les mêmes gens dans la vie. Il arrive quand même avec l'idée, justement, de faire oublier aussi que là où on l'a pas vu du tout, c'est énormément limité.

[01:08:12]

Transport reparlent. Je reste dans le temps de jouer à la demande d'évoluer. D'ailleurs, j'ai vu et j'ai vu trois choses sur lui en Belgique. C'était plus un 9 et demi 10. Mais Halabja? T'as raison? Un vrai numéro 9 de Siemens. Bulbizarre avait tout d'un mineur a raison. C'est plus un milieu de terrain offensif. Moi, je l'ai, je l'ai commenté Stannis, parce qu'il était dans le même groupe que la grande équipe de Saint-Etienne et avait trouvé bon.

[01:08:42]

Ouais, c'était le seul joueur bon à tenir. Il était peut être le meilleur joueur du championnat belge. Mais tu parlais des cas Mavinga. Moi, j'ai suivi ce match ici sur RMC, à la radio et j'avais fait une petite remarque à nos commentateurs qui étaient sur place à l'échauffement. J'ai vu que qu'Ahmadinejad, et avec le numéro 10 dit tiens, il n'avait pas de numéro 10 l'année dernière venait d'arriver dans le groupe. Il vient de rompre le jour symbolique.

[01:09:09]

Il prend le numéro 10 et j'ai demandé qu'est ce qui avait le numéro 10? Donc c'était Del Castillo qui est toujours au club. Donc ça veut dire que en vrai, je pense que l'entourage plus est bon parce que tu le vois tendu dans le sens où Camarilla prend des responsabilités, en quelque sorte. Saint-Jean-du-Var, ça veut dire qu'il vient de lui céder. C'est quand même une demande de la part du joueur et le club doit aller voir un joueur.

[01:09:30]

Tu sais le numéro qui est de faire le plus gros transfert de l'histoire de Rennes? Oui, il va y avoir une mise en valeur toute l'année de CA Mavinga qui en plus, il est en train de Confalonieri. C'est un très grand joueur et je voulais qu'il faut absolument tout faire pour le mettre en avant pour qu'à la fin, ils partent avec un pÃriode monstrueux. Et là, moi, je regarde Lorient. Strasbourg, évidemment. Et là, qu'est ce que je vois?

[01:09:52]

Kenny Lala Il a pris mes bureaux, il vit Vista latéral et là, c'est un peu moins un peu moins cohérent. Il avait songé que sa place dans les 200 mètres tu libératoires. C'est quoi cette histoire? Métisser pour finir avec ça? Le truc, c'est que quand Mavinga, ça te fait rire, mais franchement, c'est classe et ça ne fait pas Mireault important. J'ai encore bien tranformer. Je veux bien, mais moi, je ne sais pas tu.

[01:10:17]

C'est un latéral, savez de la vie. Et donc, pour finir avec cette histoire de numéro 10. Là, c'était une petite anecdote que j'avais noté. Mais par contre, dans le jeu, il a vraiment joué comme un numéro 10. Et là, c'était 15 minutes palettes. On l'avait vu là il y a quatre ans à venir. Il a vraiment joué Poyau sur le terrain. Absolument et vraiment. Il a retrouvé la stabilité. Je l'ai vu enchaîner un ou deux petits ponts transversales et donc c'était une palette de son jeu qu'on avait moins vu et on se demandait avec.

[01:10:45]

C'était à l'école, lui aussi. Il n'y avait pas eu aussi des discussions à l'intérieur du club pour demander aussi peut être, à ce que ca Mavinga peut être aussi dans l'optique d'un futur transfert, mais montre aussi d'autres palettes de son jeu parce qu'on a l'impression que c'est Cabaye, c'est tout. Ou alors tout simplement de l'utiliser plus de façon plus efficace avant de penser à un transfert. Le meilleur? Non, c'est quand même très. T'auras un numéro de maillot qui a changé, mais vraiment, c'était un délire.

[01:11:07]

Moi, je ne veux pas parler de l'utilisation sur le terrain, mais dans l'utilisation de cette clause. Oui, il a failli, mais il a donné. Il a donné le but. C'est lui qui dévie de la tête, c'est lui qui fait la passe d accordèrent dévie de la tête au premier poteau devant Fendt. En plus, il n'a pas pris un numéro 7. Il aurait joué ailier droit. Non, mais vraiment, je pense que c'est pas anodin et on en reparle.

[01:11:27]

On va voir comment sera son positionnement et où il jouera, mais il peut jouer partout. On le sait très bien dans le milieu de terrain, dans la vraie vie, quand même. Oui, oui. Et il a cette faculté quand ce n'est pas toujours radiance. Mais ca veut dire le milieu qui va et qui va se projeter. S'il n'a pas 6 devant la défense et ses péchés avec lui, il est capable de bien d'autres choses. À 6 devant la défense, il y a eu des choix fantastiques à ce poste là.

[01:11:49]

Non, mais je te parle Verratti, Daniel, je te dis pas, on sait pas. Mais arrête avec ta fixette avec Verratti, le poste à la cible. Ce que je veux dire, c'est que numéro 6 a raison devant la défense, il y a plein de joueurs qui se sont révélés et qui sont exceptionnels. Sauf que lui, avec la palette qu'il a, le volume de jeu qu'il a, tu fais plus, ça fait plus relayeur.

[01:12:11]

Capable de couvrir Soleil de Joya, il peut finir les actions parce qu'il a une bonne frappe dans un bon ballon. On l'avait plus vu dans un profil Ngolo Kanté, par son gabarit, par son abattage, par sa capacité à récupérer beaucoup. Mais je pense qu'un de ses meilleurs matchs a été à Lyon. Je me souviens d'un jour, il était à Lyon. Il avait joué plus haut où il avait mis un beau but, je crois en plus, et il avait joué plus haut.

[01:12:31]

Franchement, il avait régalé. C'est là que tu dis ce mec là. Moi même, je l'ai fait pour être plus haut possible.

[01:12:37]

Cela pourrait être dans quelques instants, revient. Jérôme a regardé le match de Monaco. Je crois que tu le sais juste pour terminer pour une équipe. La saison, c'est bien plus cohérent et pas mal. Il y a une vraie continue à Strasbourg aussi et un peu de cohérence. Bon, après CD8 dans le dirty, il aurait Revin, le coronavirus qui nous a fait très mal. Pas de préparation, huit titulaires en moins. On a un mi temps avec le confinement rectal et dans l'oreille de notre identité, il aurait.

[01:13:04]

Mais là, apparemment, ça a du mal à changer la vie des éléphants. Ça, ça revient à 5, alors. Dans quelques instants, donc, le reste de la Ligue1. Au programme. Et je vous rappelle que ce soir, on vous fait gagner un voyage, un séjour d'une semaine grâce à Belambra. Alors en France, vous pouvez choisir dans le catalogue Montagne, mer, campagne ce que vous voulez. Tout ça, bien sûr. En envoyant pour tenter votre chance à RMC, apparaissez place un 32 seul RMC par SMS à 7 32 sièges.

[01:13:30]

Le gagnant sera alors avant minuit à tout acheteur. MC, RMC Info Gilbert Grivoise. Fait on avec Daniel Riolo avec Kevin Diaz? Vous saviez bien sûr que vous pouvez suivre partout sur Instagram, sur Twitter. Il est notre nouvelle offre des réseaux sociaux. Ce soir, il y a du monde. Apple a inventé un rapprochement du monde pour avoir des précisions. On a commencé le compte vers 18 heures. Aujourd'hui, on avait 27 abonnés. A l'heure où je vous parle, on en a 2000 alors, a après 2.100 abonnés en quelques.

[01:14:00]

Kim Kardashian fait aussi fort au début de son compte Instagram? Non, et en tout cas, elle ne suit pas, ne suit toujours pas par la suite. Toujours pas.

[01:14:10]

Italienne pour savoir et comparer Kim Kardashian. Faudrait peut être que quelqu'un de l'équipe montre certains atouts. Je propose que Georgeault, Romaine, Asis ou opération qui nous tous a le plus gros popotin. Et donc de quoi on parabens présentera une sorte de Kim Kardashian d'After. Bah, c'est lui qui s'en rapproche le plus. Mais comment? Comment jouer un gros popotin, Hanouna ou je veux dire musclé et tout le contraire. Votre pensée pensé là lui fait des compliments.

[01:14:41]

Donc c'est pas futé. Tu veux qu'on gagne 1000 abonnés?

[01:14:45]

Faut juste qu'on revienne sur les numéros de série, apparemment, donc correspondants. On va donner la bonne info. Ce n'était pas Del Castillo qui avait le 10, c'était Ghita DECALER, bédéiste. Voilà, ça change tout. Mais il est plus là bas, donc il est libéré. Voilà. Donc après ça peut être aussi rêves. On n'a rien vu un an investir. Moi, je n'étais pas fan numéro 10, mais moi, je n'aimais pas du tout non plus.

[01:15:07]

Mais il y a eu une poursuite, cette fois sur des matchs de Coupe de France, qu'à voir les Hollande-Ayrault, eux, la s'en débarrasser. On sent qu'on a peut être un rôle à jouer. Quand t'as marqué que le Medef avait le numéro 10, c'est rien. Je ne crois pas. Je l'ai fait marquer. Oui, c'est ça que j'avais changé avec 3 à 5 mois de moyenne à Monaco. Jérôme, t'as regardé le match et je kovács, donc on se dit tiens, curiosité quand même.

[01:15:34]

Moi, j'ai regardé les, j'ai attendu. Ça avait mal démarré pour eux. Borain, ça avait été d'une efficacité redoutable, qu'il avait pas eu l'occasion d'avoir fréquenté un abonnement télé. J'ai payé comme toi n'ont pas eu le temps de payer du tout.

[01:15:50]

Moi, j'ai payé le pris. C'est passé autrement. Moi aussi, quand vous avez le bras long, vous. Je pense que j'ai fait une boulette à. D'ailleurs, ce n'est pas une arnaque. Non, non, non, non, non, non du tout, c'est un petit boîtier qui coûte 20 euros asservies à savoir y'a pas longtemps, il marche. Super, non? C'est pas drôle du tout. C'est illégal. Bon rendez vous demain matin à la Maison Badoux.

[01:16:22]

Tu travailles dans une société qui véhicule des abonnements moment. Ecoute stp, on respecte. Donc tu n'as pas de petit boitier chez toi. De bonnes personnes dans l'apport des codes. Pourquoi on parle de Monaco? Donc îlotiers est mort de rire. Ouais, Monaco.

[01:16:40]

J'ai en plus la pensée magique avec Écoute Monaco. Le problème, c'est bon. Après, combien de joueurs étaient disponibles ou pas? Était très compliqué pour lui. Maintenant, il y a une stratégie qui est très simple à Monaco et j'ai passé du temps pendant les vacances. Donc, la juge au courant de quelques quelques lignes, les stratégies qu'ils veulent mettre en place. Oui, c'est sûr que ça s'est vu sur la composition d'équipe. Elle est très jeune.

[01:17:08]

Donc, quand tu acceptes de mettre une composition d'équipe comme ça d'entrée, c'est que la stratégie est assez simple. C'est que ça va mettre du temps pour se mettre en place et surtout pour redevenir une équipe, même si ce championnat n'est pas le championnat le plus relevé en Europe quand même pour arriver dans les quatre meilleures équipes. Il va falloir du temps, donc Kovács a le temps de mettre en place. Moi, je suis sceptique sur Kovács. Je vous le dis tout de suite par rapport à ce qui se passe au Bayern Munich, ce qu'il avait entre les mains, même si ça n'a rien d'un vainqueur, c'est Niko Kovac.

[01:17:36]

Ce n'est pas le cas. Kovács, Kovac, Gély, Dikwa, Comox a balancé et j'ai confondu. C'était ma jeunesse. Même quand Max Tyroliens a hurlé Calmettes convexe devant les Burak.

[01:17:50]

Et dans ce que je veux dire, c'est que la stratégie agonisait et contre est complètement différente de ce qu'il a à Monaco aujourd'hui, avec de la jeunesse. Et tout ça, peut être qu'il est très bon dans dans ce profil là de deux joueurs pour faire évoluer une équipe. Et tout ça, on a vu que d'entrée, ils se sont fait piéger. Comme tu l'a dit, beaucoup de réalisme de Ra's. Tu perd 2 0 au bout de 20 minutes quand une équipe plus jeune a débuté son match.

[01:18:12]

Par contre, en terme défense, c'est vrai, mais il y a des choses à corriger. Kevin de Desservirait but 2 3 plusieurs fois. Le deuxième a vaincu par le même joueur, le premier à la 78e par les villes WCA, le deuxième à la 91ème par le même lot. Méca 3 mène 2 0. Nous sommes dans les arrêts de jeu. C'est bien évidemment terminé pour l'équipe du leader. Oui, apparemment, Winckelmann Comox.

[01:18:34]

Quand je me rappelle qu'un joueur hongrois très sympa pour l'international hongrois et donc pour te dire la même avec cette stratégie là, avec de la jeunesse, ils ont quand même réussi à revenir dans le match. Ils ont bouffé Reince très clairement. Reince n'a pas existé avec le ballon. Ils ont fait que contrer Bonvin, un habitué. Ils ont pas que de la jeunesse quand même. Dans le vide, ta ta ta ta Martine sur le côté droit. Ben Yedder est devant.

[01:19:00]

Et puis, en effet, au milieu de terrain Golo Vines, le milieu de terrain Chemini Fofana. Moi suis pas fan pour l'instant, mais j'attends de voir. J'attends de voir maintenant ce qui se met en place. Ou alors, ils ont pas perdu. Ils auraient pu gagner à la fin. Ils ont une occasion pour eux. Ils auraient pu en prendre un ou deux aussi à la fois aussi à la fin ou un contre. Donc ça s'est joué.

[01:19:20]

Mais encore une fois, il faut être patient. Je pense que les absents n'ont pas le profil d'une équipe. Non, pas du tout. Pas du tout. De toute façon, je pense qu'ils vont. Ils vont vraiment les dirigeants cette fois. À un moment, il faut peut être faire confiance aux entraîneurs. Je dis moi, je reste sceptique quand même par rapport quand. Comment vous expliquer? Peut être que vous avez un projet? Mais comment expliquer que le Bayern Munich devient une machine de guerre avec avec Flick?

[01:19:45]

En l'espace de 15 jours où il était là, il a transformé tout le monde déjà et l'équipe s'est mise à gagner. Ils ont tout gagné depuis et il a relancé des joueurs que lui avaient les mêmes pour ce potentiel là et qui faisaient de la merde. Les mecs le suivaient pas. Et puis, en fait, pas très compliqué. Voilà donc le sujet. Il y avait une sorte de retenue de Daniel sur le trajet de grève de grève. Mais je t'aurais pas me dire que ce qui mettait en place les EPA s'apprêtait à couper des cadres ou même à l'arrivée de ces managers, il arrivait pas à manager les mecs.

[01:20:17]

J'appelais ça être pas au Bayern, mais ça a plu à Francfort. Il un gars, il y a des cadres. C'est comme tout à l'heure. J'ai rien dit et tu t'en banlieu. Et MRU jamais tout à fait, Lassana. Je ne suis pas d'accord. Ce que je vois, c'est que essaye d'être un peu plus fin a été sur le terrain. Je le répète sans arrêt. T'as vu plein d'entraîneurs et tu sais très bien que les contrôles se sont tous différents et que cet entraîneur, qui a été vraiment très fort, a sévi.

[01:20:43]

Tu gagnes pas ce qu'il a gagné, même avec Valence, ce qu'il a fait avec ses équipes. Le contexte parisien, il ne s'en est pas accommodé et il n'a pas réussi. Et il a coulé. Et je l'avais dit, on est ensemble ce soir là. Le soir de remontada, il a coulé. Romi, Ils ont voulu garder le. On n'est pas bon non plus. l'Arsenal, c'est pas facile. Je ne sais pas. Je ne vous dis pas, mais Arsenal semble bien intégré à Arsenal, vainqueur.

[01:21:08]

Ça faisait 10 ans qu'il faisait plus rien. Je pose la question. Je te dis OK, d'accord, le con est Fabregas, il va faire mieux. De quoi agacer l'entraîneur Arteta. Oui, il avait gagné une coupe, mais c'est peut être un meilleur.

[01:21:21]

Ça se passe beaucoup mieux pour Abriel. Mais après, c'est quoi Arsenal? Tout le monde s'arrache les cheveux qu'Arsenal a connu une catastrophe, mais d'Admin garde les dernières années. C'était horrible. Garde. Les entraîneurs, au moins au moins. Les mecs, il y en a assez qui n'ont rien fait, qui parlent beaucoup pour que ceux qui ont fait, on cherche à étudier. Justement parce que moi, donneurs de leçons, ça s'est vu. C'est bien aussi de lui.

[01:21:46]

Lui, il en donne beaucoup dans l'idée que tu lis. En Espagne, quand même. Moi, je trouve qu'il est lucide par rapport a tout le monde. Il y 3 1, 3 2, 1 0 marqué en fin de match. Les 8ème Lucas 91ème Lucas 3, l'équipe du Havre 2 0, 0 0, mais il reste intéressé par Ibra.

[01:22:10]

Mais c'est pas ça qui est justement très intéressant dans ce métier. C'est juste pour moi. Franchement, j'ai toujours été passionné par ce métier d'entraîneur. C'est de comprendre pourquoi un mec, dans un contexte, il peut réussir avec certains joueurs. C'est vrai. Mais Torelli, d'autres noms avant tout. Quand tu pars, quand tu arrives au PSG, beaucoup de clubs le veulent, beaucoup de clubs le veulent. Oui, il est de cette école allemande Nagel, Ciman et toute la clique.

[01:22:33]

Pressing contre Bonnet. Au PSG, on voit que c'est vraiment un cas isolé, relayé par les Guignols et pire, parce que lui, il n'a pas réussi à mettre en place l'idée parce que, selon lui, l'espace où les joueurs évoluent, soit il ne se défait pas de la théorie des joueurs. Le contexte ne se pose pas seulement, bien sûr, mais c'est pour ça qu'un entraîneur, lorsqu'il va bien, Saint-Martin-de-Ré les uns après les autres, ne correspond pas.

[01:22:55]

Joron qui menace? Ben oui, en effet, sur le Web, c'est le contraire. Et voilà, c'est juste pour expliquer pourquoi.

[01:23:00]

Mais il y a des raisons en plus alors qu'il y avait une raison. Je ne dis pas que c'est un mauvais entraîneur, mais il retrouve un club sans trop savoir si tout le reste. Attention à moi, à moi, tout rolla. Moi, j'étais critique, très critique. Il a quand même été le seul qui a ramené le Paris Saint-Germain, Saturnales, Gernelle. Il n'a pas les choses comme ça, le Danemark, parce qu'il a fait un parcours.

[01:23:18]

Parce que qu'a t il fait dans son parcours? Lui a t il basculé dans la gauche? Mais si on n'avait pas marqué le début de la fin pour toi, voilà tout retour. La 89ème, il était rentré chez lui 24 ans après toi, donc à 82 contre l'Atalanta. Donc ça ne joue pas à grand chose le foot. Mais ce que dit Daniel, c'est très important. C'est pour ça que je parlais de le début de la discussion.

[01:23:37]

C'était sur Kovács qui a l'Eintracht Francfort. Francfort, avec un groupe plus jeune, avec un groupe, peut être avec beaucoup moins de statut, a réussi à emmener cette équipe vers là, vers le haut. Ouais, ouais, je vois bien avec lui et je peux dire que j'ai fini. Et au Bayern, au Bayern, il est arrivé un peu comme certains entraîneurs l'ont connu lorsqu'ils sont arrivés au Paris Saint-Germain, d investir fort avec de gros statuts.

[01:24:00]

Et il a eu peut être du mal dans sa façon de manager à gérer. Justement, l'outil, les cadres l'ont mis dehors. Dernier exemple c'est autant de joueurs depuis plusieurs mois que le Bayern, peut être même plus que des mois depuis un an et demi ou deux ans. Que le Barça est il en train Nabeul? Et ben, on les a vu les entraineurs se former ou en se rendant à Kouman quand ils arrivent. Il dit Tu veux être gentil, mais Värmland, passer la au.

[01:24:25]

Mais c'est Savine, tu pars dans des délires et je te parle d interdire Hollandie juste. Mais tu me parles de Barcelone. Trueman, je te parle pas de ça, je ne fais pas ça. Je te parle de cobaye. Moi, je crois bien au Bayern. Rien que le Bayern. Les cadres, comme vous dites. C'est vrai que c'est une possibilité, mais il y a une autre possibilité aussi que vous mettez pas en avant, c'est que le statut, l'entraineur qu'il était quand il était à Francfort, entraîneur où on découvrait son métier d'entraîneur.

[01:24:48]

Il a fait des très bonnes choses et je suis d'accord avec vous. Même si je n'ai pas vu tous les donc là. Mais quand il arrive à Munich, peut être qu'il arrive aussi sur sa force en ayant changé. Et c'est pour cela aussi. Peut être que les cadres, ils n'ont pas réussi à l'intégrer. Normal, les personnalités examina et сегодня. Moi, je vais mettre des lipase. Monaco, c'est plus Frankfort que le Bayer. On s'en fout parce que là aussi, en termes de nombre de clubs et de profils des les Kovács, c'est pas le même.

[01:25:14]

Aujourd'hui, l'effet Groynne est Micromax, l'effectif dans l'effectif de chercheurs. Une année, pas une mère. Laissez moi finir. L'effectif de l'AS Monaco ressemble plus à celui de Laurent Gbagbo dans ces bassins. Qui veut dire ma raison, c'est qu'en fait, le mec, en faisant Whitford, en allant d'ailleurs son ego et en reve et Nollevaux à balafons sur lui. Les ce que tu veux dire qu'il a dit OK, je baisse vraiment parce que j'étais là bien en dessous, mais il va falloir qu'il soit carro écumait.

[01:25:42]

Et oui, c'est moi le patron. Et ça, ça, c'est le chômage qui reprend dans la tronche. Ça peut aussi être ça. Oui, parce que c'est ce qu'a besoin Monaco. Mais comment en tirer Thierry Henry? Attention en premier, il n'a pas fait ce qu'a fait écho Viry. Il n'a pas les mêmes joueurs qu'un Kovács, excuse moi. Mais si les Raggi, les Glick et c'est pas vrai, il avait, il avait. Et tu sais, tu veux que je te dise parce que je le sais très bien.

[01:26:02]

Même Faller avait il avait 100% la confiance de son président. Tu fais ce que tu veux, tu fais ce que tu veux, c'était s'érigera. Allez donc, a suivi les clés du club. Oui, mais c'est son attitude dans un deuxième temps. D'accord, Approval Henry n'avait pas de grandes vagues. Mais Kovács? C'est ce que tu disais, Daniel. Il arrive avec un statut quand même qui est particulier. Il a l'air d'être classe sur lui et de bien s'aimer.

[01:26:22]

Tu vois? Et en effet, s'il arrive dans le sens, oui. Moi, j'ai entraîné le Bayern. D'abord, j'ai gagné à Francfort en juillet. Vous allez vous mettre à la page? Vous savez ça, ça fait peur à l'intelligence. Tu connais la rentrée de la génération, c'est sûr. Pas là encore. Mieux vaut mieux que moi parce que tu l'a côtoyé pas si longtemps que ça. Attention, si c'est ça, cette attitude là, tu, je n'arrive pas à se remettre en question comme ça a été le cas au Bayern, parce qu'il y a des erreurs des cadres, OK, mais au Bayern, il a fait des grosses erreurs, aussi bien attention que le retour du beau Merengue et le prennent pas dans la tronche.

[01:26:53]

Jérôme, merci beaucoup. Tu reviendras, tu seras là demain à 21 heures. Écoute, je serai là 3 heures cette fois. Heures d'after demain. Reposer un peu. Tu reviens de Lisbonne. Comment aborder un report de la dernière? Oui, j'ai demandé Hardenne, mais vous n'avez pas cordés dans les audiences. C'est important. Exactement demain soir, après quelques l'OM. Le foot européen au programme, bien sûr. Et puis quelques infos mercato tout de même, concernant la Liga en quelques minutes.

[01:27:20]

Italie Foot superpouvoir? Entre la peur et la stabilité du scénario. Kevin Biasi, toujours à présent habitués à la présence de qui parfois, intervient dans une soirée toute blanche avant minuit et qui, pendant ce temps là, s'occupe de relayer sur les réseaux sociaux d'After tout nouveau contenu l'institution, nos engueulades sur plusieurs sujets sur Instagram du compte Instagram, ça me rappelle Foot RMC Rattachaient. Abonnez vous via son compte. À suivre aussi pour suivre Arthur sur tous les supports.

[01:27:53]

Les vendeurs dans quelques petites secondes. Mais juste avant, j'ai des infos mercato à vous donner concernant la Liga. Avant cela, vous dire que le match est fini en National. Bastia, qui est une équipe qui monte, un promu Bastia de la Nationale 2 désormais, donc, Bastia a gagné au Red Star 5 buts à 3. Le mercato, donc. Vous dire que Metz recrute un joueur troyen. Il s'appelle Boubacar Kouyaté, défenseur central qui était ciblé par de deux clubs européens.

[01:28:26]

Donc, il est à Metz. Et puis, vous vous souvenez de l'Iranien Godo, d'Amiens, mais il va quitter Amiens. Il va signer à Brentford. Flagship en D2 en D2 anglaise. Voilà pour les infos. Mercato du jour. Y'a pas grand chose aujourd'hui. Si Khazri, tout de même qu'il devrait partir à Trabzonspor, s'entraîne plus avec lui, s'entraîne plus avec Saint-Etienne avec l'équipe première de retraite. Lieu de retraite. Mais ce n'est pas la plus belle ville de Turquie.

[01:29:03]

Alors moi, je ne connais pas de vin dans son ensemble. Je jouais contre Trabzon dans le lot, mais le meilleur endroit, c'est Antalya Sports. On est d'accord, là. Oui, Istanbul, c'est pas mal. Herblay, l'Arménie, c'est pas mal. Mais au Bodereau, j'ai un ami qui jouait à Bodrum aussi Bodrum. Je ne savais pas qu'il était dans les Islanders. Ah oui, je veux bien lui vendre de l'OM, Yigal.

[01:29:31]

Oui, oui, le rendez vous de Rotterdam sera toujours là lundi. Rendez vous que vous appréciez vous? Retrouvez le mai. Évidemment, tous les mardis pour l'actu italienne, espagnole, anglaise, allemande était avec nous tout l'été. Bien sûr, avec les Coupes d'Europe, le championnat n'a pas encore repris. Mais enfin, tout de même, il y a toujours de l'actu actu, notamment en Espagne.

[01:29:53]

Bonsoir, voila qui Koç ma quinzième saison à Lofteur, ma vingtième sur RMC. Ça fait quelque chose quand même. Mais toujours le même envie, la même énergie. L'envie de me battre avec plein de gens. Discuter, je veux dire discuter, te battre. Oui, bien sûr, mais de me battre dialectiquement, paradant bien aller de avec tes amis de Marca et leur titre onteu stupide en avoir encore parlé. Ça, c'est le début de ma chronique, de mon Pitel stupidité.

[01:30:20]

On va reparler dans quelques instants est avec nous, comme hier soir d'ailleurs.

[01:30:26]

Bonsoir mon cher Gilbert. Bonsoir tout le monde champion d'Europe. Bolo, bravo pour ta t'appelle, toi et moi, les deux vainqueurs des Coupes d'Europe, donc bravo pour ta Bella. De toute façon, soit Fred, soyons réaliste. Ceux qui savent savent qu'il n'y a que l'Espagne et l'Allemagne, les autres îles du Barnum, notamment Julien Laurance qui est là depuis Londres.

[01:30:45]

Salut Julien Sallé Gilbert. Quelqu'un a t'il quelque chose avant? Pas entendu quelqu'un, la chose. Tu sais, Julien Yano toi? Alors oui, rappelle toi, tu vas acheté dans un état qui va vraiment voir. On verra. On en reparlera. Derrière, il y a un gagnant. C'est tout le monde au resto tellement tout. l'Angleterre avait tout écrasé, exactement. Donc, je suis bien avec toi. Rappelle toi ce que j'avais dit quand il fanfaronné au mois de juin 2018, je dis l'important, c'est de tuerai à part en 2017, 2018 ou 2019.

[01:31:24]

Tu parles de qui j'étais là, alors c'était quand tu as gagné, quand tu as 2019, quand tu as gagné, quand tu as gagné les deux Coupes d'Europe avec l'UEFA. Je dis bravo, c'est bien ce que tu as fait, mais l'important, c'est de durer. Tu d'Atlus, Canon, c'est tout. Messieurs, svp, accueilli comme il se doit de tous les spécialistes du foot italien qui lui aussi depuis plusieurs semaines maintenant avec le crochet Bonsoir, bonsoir Gilbert Mansardes tout le monde.

[01:31:46]

Allez, salut Yohann Takkal. Bien, ils vont commencer par te chambrer tout de suite que chanter va chanter. Maintenant, bien sûr qu'on n'a pas fait d'accueil au capitaine. Il est arrivé discrètement avec Capitaine Crochet. Il faut chanter. Maintenant, on va se passer de ce petit truc de fou, de voleur, churchillien, imbécile. On est dans les lieux communs, surtout. En tout cas, c'est ça aussi le vrai. Le vrai Capitaine Crochet est mort il y a longtemps.

[01:32:16]

Fred, tu sais comment, en plus?

[01:32:21]

Entendu, ça s'en va. C'est une blague. Alors ça, c'est blague. En rang, ça passera. Allez, petit coup pour démarrer.

[01:32:31]

Kingsley Coman était hier soir le neuvième joueur français buteur en finale de la C1. Parce que vous êtes capable de me donner les autres. Michel Hidalgo Eczéma. Hidalgo, c'est ça un bon boulot. Question Zidane, c'est bon. Julien et Benzema, c'est bon. Fred si on rit, non? Campa. Non, je n'ai pas entendu. Les buteurs français en finale de C1, comme Coman. Il est neuvième. Raymond Kopa, Raymond Kopa, c'est pas bon.

[01:32:56]

Pas du tout. Kopa n'a pas marqué en finale. Les buteurs français? Boli, Boli? Exactement.

[01:33:03]

Il y en a un qui jouait à Milan et il y en a un qu'il jouait sur deux tableaux en 94 exactement, alors qu'il jouait. Il y en a un qui jouait à Turin. Facile là dedans. Platini? Platini?

[01:33:16]

Oui, oui, oui, oui, c'est du contraire. Un honneur accordé depuis l'arrivée des peintures et en fait non. Le nom Thuram dans aucun statut. Le stade Illyrien dans la ville de Turin? Si tu veux. Mais le nom et le nom de la ville n'a aucun statut du club. J'ai commencé à faire exactement les deux derniers. Vous les trouverez jamais les buteurs de France dans les années 50, Michel Leblond et Jean Templin. Cela, je vous pardonne.

[01:33:48]

Y'avait Hidalgo que Polo, que les vieux ont eu lieu.

[01:33:54]

Bah alors, c'est avec Rances que tout a commencé. Démarrons par la finale de la Ligue des champions, les gars. Comment ça a été pris dans leurs pays respectifs? Paulo, je vais te demander de faire les réactions. On va dire 24 ans plus tard, évidemment. Mais tiens, à l'Espagne, c'est quoi ce type de Barca? Il faut que tu racontes Fred.

[01:34:10]

C'est plus qu'un titre, c'est la grosse grosse haine qui finalement, exprime un sentiment partagé qu'il y a en Espagne et que je vais vous expliquer. La une de Marca, c'est l'argent ne fait pas le bonheur, mais c'est exactement. L'argent ne fait pas entre parenthèses. Encore le bonheur, mais je pense que ça dit tout de l'aversion, de la méfiance qu'il y a dans une partie importante des médias espagnols, des supporters de foot espagnols, voire de certains clubs contre des clubs comme le PSG ou City.

[01:34:44]

Ces clubs ont expliqué que les clubs d'États, c'est quoi concrètement?

[01:34:49]

Alors, au bout du sujet, c'est quoi? C'est juste t'as plein d'argent que tu dépenses d'argent, que tu gagnes la Ligue des champions? Voilà.

[01:34:56]

Refuser le Real, le WAC qui a dépensé beaucoup plus que le PSG, qui prend 8 23 Hubbert. Il va faire la différence, mais il a environ 200 millions dans les comptes. Tu le fait jamais joué. Quand tu recrute Griezmann, quand tu arrives, tu tires un truc ta gueule. Quand il te dira les Galactiques du Réal qui régné pendant 10 ans français. C'est pas moi le directeur de Barca. Moi, je le dis simplement je n'accuse pas.

[01:35:19]

Toi, je parle à Markarian, mais à travers toi, tu l'auras, tu es, tu es le représentant de l'Espagne. Je ne magouille pas, tu te dis, mais la stupidité sans nom. Les explications de Fred. Les explications de Fred, en fait, c'est que l'Espagne, c'est l'ancien monde. C'est passé comme le Bayern, c'est le Barça, c'est le réal, l'aristocratie du football, l'aristocratie. Et en plus, ce ne sont pas des clubs commerciaux dans le sens puisque le Bayern Paulos pour l'expliquer.

[01:35:42]

Comment ça marche? Mais y'a pas de propriétaire unique. Il n'y a pas d'argent, ils ne font pas de blé, ils vendent pas, y'a pas de produits dérivés. Les dirigeants du Qatar. Le Qatar est pas sponsor du Bayern, non loin de Paris, et non plus au Barça non plus. Le Qatar versera des millions, mais attendez, attendez, attendez pour placer une aventure de la saison. Putain, ça peut démarrer fort au Qatar, qui tient la route en matière de culture.

[01:36:09]

Mais moi, c'est OK. Je ne me demande pas de défendre cette position là. Je fais ça, je vais essayer de te l'expliquer. Donc voilà, c'est l'aristocratie du football qui voit d'un mauvais oeil l'arrivée de nouveaux concurrents, qui est une sorte de rapport amour haine. Parce que ce sont des clubs qui, d'un coup, arrivent avec beaucoup d'argent. C'est ce que l'on pense. Du coup, je veux dire, je sais ce qu'elle fait à Milan avec Berlusconi en 84, Tapie avec l'OM à 86.

[01:36:32]

Là, il y a un côté un peu artificiel. Il y a des nouveaux qui viennent un peu démangeait, était en fait, c'est maintenant officiel. Quand un mec arrive avec de l'argent, bien sûr, c'est bien ça. Mais en a souvent proposé ce genre de modèle.

[01:36:43]

En même temps, le club PSG actuel n'est pas aimé, mais l'équipe est très aimée. Vous voyez la nuance, c'est à dire que des gens et hier à Madrid, beaucoup de gens avaient envie de voir démarquez et MBP remporter la Ligue des champions. Beaucoup de joueurs à Barcelone? Ou faut pas oublier. Neymar a laissé pas mal de bons souvenirs, avait envie de voir Neymar marquer et remporter la Ligue des champions. Donc voilà, c'est un petit peu.

[01:37:08]

C'est cette dualité entre ne pas aimer un système de pas, aimer un club, ne pas aimer l'argent qu'il y a derrière et aimer les joueurs pour ce qu'ils sont. D'ailleurs, la fidèle en elle même a été très appréciée. Oui, mais Fred, en Espagne, ce que je ne comprends pas, c'est que quand ce sont des supporters éventuellement qui tiennent ce genre de propos, être supporteur parfois peut faire perdre la raison qu'un journal comme Marca, qui est un grand quotidien en Espagne, repose sur le plus dur, c'est plus que ça.

[01:37:40]

En Allemagne, quand on connait le modèle économique des clubs, ça ne va pas me choquer. Je peux entendre des choses. Après, je dirais oui, mais vous mangez Claude et les copains du Barça ou du Réal, c'est encore mieux que le Bayern. Associatifs, sociaux. Fred stp, quand un Etat décide à un moment de passer, de passer l'éponge sur des impôts ou détaler. Non, c'est pas vrai, c'est pas vrai.

[01:38:03]

Moment, ils ont l'air Bannon. C'est pour ça que la loi Beckham, c'était quoi? En Italie, le décret Berlusconi, c'était quoi? Non, pas un d'accorder. Non drivers fiscal. Comme n'importe quel parti n'aurait jamais pu expliquer ce qu'est la loi Beckham. Les étrangers ne doivent pas croiser les recruteurs des stars, mais non. Mais alors, je fais des salades prêtes. D'ailleurs, je n'étais pas que pour les footeux Beckham. Attention pour les ventes.

[01:38:30]

Pour le symbole, c'est un symbole. Afin d'expliquer la loi Beckham, la loi Beckham était simplement une loi qui était là pour accueil, pour aider les multinationales à s'implanter en Espagne et amener leurs cadres et leurs hauts dirigeants pour qu'ils payent moins d'impôts. Il se trouve qu'à cette période là, les Galactiques commençant par Beckham en ont profité pour payer malgré tout, même après la loi Beckham, moins d'impôts que ce qu'on paye en Angleterre, par exemple. Attention, parce que la fiscalité en Espagne était là.

[01:39:01]

Et ça fait plusieurs années déjà, depuis la crise de 2008, que les footballeurs ne peuvent plus bénéficier de absolument cela. Ça a existé. Oui, ça a existé. Sauf que ça faisait quand même un montant d'impôts très élevé par rapport à d'autres pays, notamment l'Angleterre en masse et en matière de football. Il y a bien un pays qui branchaud-brière, c'est l'Espagne, l'Italie, énormément de avec le décret Bernardoni du mois. Désolé, c'est 54% le taux d'imposition sur les joueurs.

[01:39:28]

Vous dit qu'en matière d'économie du foot, on a bien compris que les nouveaux et les clubs nouveaux riches ne plaisait pas en Espagne? COBP la plupart. Qu'est ce qu'on a dit? Qu'est ce que l'on a dit en Angleterre? Par ignorance? S'établit ainsi? Ah bah oui, svp, Julia. De quoi tu dis? C'est au tour de Julien Daniel de lancer Julien Dupont. C'est Julien Martin qui donne son nom et qui explique que l'auteur, alors ici, c'est pareil.

[01:39:56]

C'est vrai qu'il faut le reconnaitre, qu'ils ont beaucoup parlé des médias anglais, pardon, ont beaucoup parlé. Que ce soit la presse écrite ou la radio, la télé du Qatar dans les jours qui ont précédé cette finale, du fait que le PSG soit ce genre de club là avec l'argent du pétrole avec pas de pétrole en l'état, ce gaz, le hall Moni. C'est ce que c'est, ce que les Anglais. C'est comme ça que les anciens pilote générique.

[01:40:20]

Un terme générique, exactement. Alors après, tu as beau leur expliquer que c'est comme c'est comme ça que je vois, cette équipe du PSG avec la même chose de City, disent la même chose de City, exactement. Ils ont d'énormes problèmes avec ce genre de problème, avec Abramovich et son argent, bizarrement beaucoup moins et désormais beaucoup moins au début. Ensuite, il y a avait des problèmes avec Abramovich, mais avec lui et avec les oligarques russes.

[01:40:44]

Quand elle a acheté la moitié de Londres, ça leur a posé des problèmes. Mais il n'y a eu que °14 là dessus. Là, je pose un problème là. Et tous les problèmes qu'a eu à ManchesterUnited, vêtu de noir et blanc comme une partie des supporteurs, qui n'a pas réussi à construire un club à côté, est allé s'expliquer de la façon dont les Américains dirigeaient la guerre. Une pas ici, en Angleterre. Il y a une part d'hypocrisie déjà sur, mais il y a de quoi séduire âgées dans le football.

[01:41:11]

Hypocrisie surtout? Non, mais surtout ce que je crois. Et moi, je vais être honnête avec vous ici. Moi qui suis supporter du PSG depuis que je suis tout petit ici, je suis là. La voix du Paris-Saint-Germain en Angleterre, pour les médias anglais, c'est vers moi qu'on vient souvent pour les médias anglais. Et ces questions là, on peut dire que tu es un peu l'ambassadeur du PSG. C'est ça ou le porte parole, mais moi, mais moi, ça me dérange pas chez moi.

[01:41:30]

Et j'ai joué mon premier match au Parc des Princes contre Videau. Autant j'avais 3 ans et demi. Stofflet raconte une petite histoire de coaching. Tout le monde avait expliqué aux auditeurs Donc toute la semaine, on a vu sur plusieurs Julien serré les réactions. Franchement, c'était beau à voir. Mais moi, j'étais un peu triste pour toi. Terminé? Non, mais tout de suite, toute la semaine, j'ai eu des questions. Mais comment tu fais pour supporter un club pareil?

[01:41:57]

Est ce que ce n'est pas conflictuel dans ta tête de supporter un club pareil avec le Qatar et avec ses droits contre les droits de l'homme, etc. Etc. Effectivement, c'est ce qui obnubilées les Anglais. Pas de problème. Après, on a quand même eu des choses plus intéressantes sur le fait que ce n'est pas une addition de superstars qui te fera un jour gagner la Ligue des champions. Mais aussi, les Anglais pensent que c'est simplement remis un petit peu plus tard que le PSG va y arriver un jour.

[01:42:19]

Et on a vu, par exemple gardien gardien d'un très bon article de Wolson. Il y a un très, très bon journaliste qui a écrit beaucoup de livres, notamment en tactique, qui explique que ce n'était pas là. Ce n'était pas ce soir là, mais que ce n'était pas simplement une finale comme ça. Ce qui n'arrivera plus, c'est juste remis à plus tard. Donc vous voyez un petit peu des deux, mais c'est vrai que ça a beaucoup, beaucoup parlé.

[01:42:35]

Encore une fois du Qatar.

[01:42:36]

Et tout ça dans quelques instants. On sera en Italie si on dit la même chose depuis l'Allemagne, 24 ans plus tard. Bien sûr, le top, c'est un peu différent d'Allemagne. On célèbre, j'imagine. Et puis, toute l'actu européenne, bien sûr, c'est que le mercato continue. Pendant ce temps là, même si le championnat n'a pas repris dans les 4 groupes de football européen, on se retrouve tout de suite là jusqu'à minuit avec vous. En Italie, comme Rio.

[01:43:06]

OK, Mario, apitoyé. I I'm very happy to be big que Tottenham jusqu'à minuit. C'est l'after foot win win et non before Anastasiades. Tous les autres viendront boire Riolo avec Kevin Diaz ou ça+ qui sont là Julien, Laurence, Fred, RBL, Yoann Crochet pour Lambrecks. Vous avez vu le nouveau compte Instagram, les gars pour vous abonner d'urgence? Bla bla bla. Je viens de master, je viens à l'instant de m'abonner.

[01:43:44]

Bien des photos, c'est par contre, ça va arriver en, mais aussi une cause perdue. Il n'y a pas changé. J'ai cherché Bono, je n'ai pas trouvé Paulo. Tu ne trouvera nulle part.

[01:43:57]

Watsa Je ne fais pas fermer mon compte Facebook. Avec l'auto, on en mettra au fait au fur et à mesure des émissions.

[01:44:06]

On remettra alors des photos de moi dans des positions sympathiques en vacances ou pourquoi pas, Fred Yod en Italie. Est ce qu'on tient le même discours qu'en Angleterre et en Espagne? Ouais, je ne vais pas être très original. Après Julien et Fred, disons que on accole toujours le nom du PG avec sa puissance financière et un exemple qui va vous paraître un peu bête vu de France. Mais dimanche, jour de finale de papier dans la Gazzetta dello Sport.

[01:44:34]

Le premier, c'est un papier sur le match de présentation, assez classique, avec un angle classique. Premier paragraphe. La première chose qu'on appelle, c'est le prix combiné de Neymar et de MBP. Et dans l'édito trois pages après consacré au match, on précise bien que le PSG, c'est l'argent à gogo et que le Bayern, c'est un autre modèle. Donc, après le match, rebelote. Pas trop de surprises dans l'analyse sur Sky Italie, qui est le diffuseur de la Ligue des champions, il y a un célèbre journaliste qui est très bon d'ailleurs, qui s'appelle Pas au Lokondo, qui rappelle le premier truc, qui rappelle que le PSG a dépensé 1,3 milliard, je crois source ou sous QSI et que, grosso modo, ils ont pris un but de Coman qui était formé au club.

[01:45:08]

Donc un bon feeling comme pareil. Malenfant écoute Daniel et ça arrive à tout le monde. Mais globalement, c'est un très bon journaliste qu'il faudrait faire. Je connais, mais je sais, je le connais intimement sur le PSG, dans un pays où Milan est arrivé comme il est arrivé. Et l'Inter a englouti sous Moratti des sommes astronomiques sur des Giuily aussi. Sans parler de la Hueber de toutes les affaires. C'est aberrant. Le foot, parfois, rend complètement débile, mais c'est aussi Györ italien.

[01:45:40]

Regardez, comme on dit, le brin de paille dans l'oeil du voisin ou je ne sais pas, mais c'est affligeant de bêtise. À la culture italienne, fait que tu connais, c'est que c'est que le mercato, c'est un sport en Italie pendant le sport. Et donc normalement, quand un club est que le même salaire, on s'en sort bien sur un tel 12A, ça leur plaît. Il y a quand même un truc hallucinant. Je vois bien ton coup.

[01:46:10]

Enfin, si en Italie, il n'y a plus de foot, en Espagne, il n'y a plus de foot, en Angleterre, il n'y a plus de foot. On a donc cette vision là du PSG. C'est bien qu'il y a un truc qui transpire bien, qui correspond à ça. Oui, c'est vrai, je peux me dire, mais dans le même temps, est ce que les arguments que j'avance sont faux? Quand je leur dis regardez vous l'histoire de votre foot et de ce qui s'est passé?

[01:46:35]

Oui, mais la vérité, c'est que l'appareil est légèrement realisme englobés. On accorde un monopole à un monopole et s'attaque à un monopole, à un oligopole. d'Oligopole où il y a une dizaine de clubs qui trustent tout depuis des années. Accepter un nouveau label, ça ne sert à rien si plus vite. D'abord et ensuite, j'ai juste moi depuis à leur tête Tan-Tan, Daniel. Bien sûr que sur le fond, tu as raison. Mais comme dit Gilbert, dans la majorité des pays, le Paris Saint-Germain n'est pas vu comme comme City, par exemple.

[01:47:09]

Tu vois, je ne sais pas pourquoi je ne peux pas te l'expliquer. Est ce que c'est pas ce qu'ils sont en France et qu'on est moins habitué à ce qu'un club français vienne bousculer les choses? Maintenant, y'a rien. Chose qui n'est pas intelligent, mais mal vu. Kevin en Italie, en Italie, City, le PSG, c'est sur le même plan. Oui, c'est toujours moins bien. l'Espagne aussi. C'est moins vigoureux quand même. Contre contre Manchester ainsi que contre le Paris Saint-Germain.

[01:47:30]

Vous êtes vous posé la question d'un oui, mais on n'a pas abordé dans les articles. On parle de pognon, il n'y a pas. Y'a pas un petit fond d'islamophobie.

[01:47:43]

Gilbert, je vais te dire oui, tu as raison, mais toi, le problème, c'est que tu mets, tu mets cet argument en tête. Alors derrière l'argument, c'est qu'il y a un problème et tu fais. Tu ferais un sondage européen sur ce qu'on veut, le Qatar. En Europe, on n'en veut pas parce que les droits de l'homme, on n'en veut pas. Quand je le droit de excusez moi, les deux pays comme toi, on n'en veut pas.

[01:48:02]

Vous ne voulez pas le savoir. Il y a eu un fabuleux article en Allemagne qui a écrit et je peux envoyer Gilberte. Je parlais alsacien, allemand. Je suis désolé de parler anglais, mais ce n'est pas le pognon. C'est qu'on ne veut pas à Manchester City, ce genre de pays. On ne veut pas du Qatar en France comme on veut, pas en Allemagne. On veut pas faire pas la population de la population qu'ils ne veulent pas dire, ceux qui décide et ceux qui décident d'y rentrer.

[01:48:26]

Le Qatar, c'est ça le problème. Et vous ne voulez pas le savoir. Vous ne voulez pas le dire, mais bien sûr que si on veut le savoir, il faut déjà qu'il devait être fait. Calmettes Ouellon fou. Mais Polo, on a le droit de se. En fait, tu racontes n'importe quoi. L'expliquais pour toi, tu as la vérité absolue, mais déjà, tu vois la vérité absolue. Je vais t'expliquer après tu pourras et.

[01:48:48]

Parce que dans ces cas là, ton propos ne tiendra. Mais je pense qu'il tient parce qu'il va finir par tenir debout. Au final, si tu refuses tout, mais partout, les investissements et l'argent qui vient de ces pays là, mais partout, dans tous les domaines et tout refusera également toute l'économie et tous les gens qui ont des emplois dans notre pays grâce à ça. Si tu es d'accord pour me suivre avec ça, on sera d'accord, mais il faudra assumer.

[01:49:15]

Il faudra assumer les dégâts que tu auras dans l'économie française. Si tu n'accepte pas ça, il faudra assumer tous les échanges commerciaux partout. Il faudra assumer puisque tu parles des droits de l'homme. Tous les échanges que nous avons avec les Chinois. Tu vas avoir une déconstruction économique que tu appelles peut être de tes veut avec Jean, mais j'aimerais bien lui parler de l'opinion publique générale. Oui, la puissance publique générale, il est jamais dit et il n'a jamais été dit qu'elle ne raisonne pas n'importe comment et qu'elle ne se met pas devant un miroir pour comprendre elle même ses incohérences.

[01:49:48]

Moi, je vous comprends ce que veut dire Paulo Robion Reconcentre Viennot sur le Folly le monde aujourd'hui. Il va falloir m'expliquer, surtout quand on avance l'argument des droits de l'homme. Comment tu vas faire? Je veux bien tentantes parce que si tu me l'explique en raison des droits de l'homme, mettent par terre tous les échanges commerciaux que nous avons avec la Chine, tous les échanges commerciaux que nous avons avec tous les pays que tu estimera pas en phase avec ton idée des droits de l'homme, ça va être très compliqué, que ce soit à l'époque de la Coupe du monde, ce qu'on disait avec les Russes, que ce soit en fait un Gély avec tellement de pays dans le monde que ça va franchement être compliqué.

[01:50:22]

Mais si tu as la globalisation, Daniel, refermer les frontières de la globalisation, oui, mais même avant, en ensuite, c'était le même débat et ça va être très, très chaud. D'ailleurs, je veux bien suivre moi, car je vais vous dire rien au foot. Mais j'ai une réponse de Paulo sur une question. Je te rappelle que la globalisation que je ne sais pas comment toi tu vois ça. Moi, j'ai le droit de dire que c'est pas formidable.

[01:50:49]

Mais je suis d'accord avec toi, Paulo, d'accord. Donc, on est ou non? Non, tu n'es pas d'accord. Tu dis que tu acceptes le truc. Moi, je ne l'accepte pas exactement la même chose. Ça s'appelle, ça s'appelle le laissez faire. D'accord, c'est moi qui la communique très bien entraîné. Un laisser faire sociétal. C'est vrai, ça. On ne veut pas dire que je trouve ça sur le fond. Là, d'accord, là, d'accord là dessus.

[01:51:09]

Moi, je dis que si vous faites un référendum européen, je ne dis pas que les gens ont raison. Le Qatar dégage d'Europe. L'opinion publique est contre, l'arrivée du Qatar ferait baisser Boillon. Est ce que la vision, l'aviso doit être dans Venoge Blair? Je reviens au foot. Je voudrais juste savoir où commencer la journée, qu'en foot, je voulais savoir où commence l'hypocrisie, où finit l'hypocrisie. Lorsque le PSG appartenait au G14 et le Qatar quotas.

[01:51:36]

Et le Qatar n'était pas là. Le jeu Technologies 14, c'était l'émanation de quoi? Les grands clubs européens, c'étaient des grands clubs européens, mais le PJD, déjà, alors c'était déjà une oligarchie. Voilà donc porte pour dire aujourd'hui qu'il y a de nouveaux riches comme le PSG ou des choses comme ça. Moi, ça me fait toujours rigoler. Alors tu demandes, c'est exactement. Faverges parce que je voulais dire une chose et la vision des médias, une chose.

[01:52:00]

La vision du supporteur, c'est la fusion des clubs. Parce que là, en Espagne, tu as des clubs, ta tête, t'as des clubs qui trouvent ça très bien. C'est que quand, quand tu parles avec Fabrice d'Opérettes, le président du Réal, il te dit qu'il fait beaucoup d'affaires avec le Qatar, le paie très bon, même s'il opérait à un business moins monumental. Agrigente, entreprise. Après, je ne sais pas avec lequel avec ces entreprises.

[01:52:20]

Ouais, c'est pas vrai. C'est vrai que c'est avec sa gloire. Non, mais alors j'ai Tipiak un truc. Florentino Pérez considère que City ou un club avec lequel on s'entend bien, ou le PSG d'ailleurs, il est très ami de Rabat fille considère qu'ils sont là et qu'il faut faire avec. Que ça sert à rien d'avoir un discours qui est plutôt un. Plutôt le discours de Barcelone. Mais moi, je parlais de BTP qui cartonne au Qatar.

[01:52:45]

Il cartonne pas moi. Je connais bien ses abonnements avec Fred. Il a fait une obéira, il a fait un ailier et un truc. On parle du réal et après s'expliqueraient soit des boites de BTP que Forest Lopérec considère qu'il faut. Il faut s'entendre avec des clubs comme le PSG et City, puisque lui considère que le football évolue et que le football doit faire avec. Et comme Florentino Pérez, il a envie, comme beaucoup de grands clubs européens, de créer une ligue fermée.

[01:53:12]

Ils pensent que ça va se faire avec des clubs comme City et le PSG. Et ils pensent que l'avenir, quand ils en ont donc fait une super. Mais ce n'est pas de l'hypocrisie puisque Florestan de la Grèce, par exemple. Par contre, le PSG, mais pour le Qatar, quand tu dis qu'en fait, la différence entre les clubs et les supporters et la presse. Quand c'est ça le niveau, quand tu dis Paulo et c'est intéressant si tu demande aux gens qu'est ce qu'ils vont décider?

[01:53:39]

De prime abord, je pense que tu as raison. Si tu explique ensuite clairement aux gens attention en France, surtout en France, surtout si le Qatar s'en va. Le championnat tel qu'il est s'écroule. Parce que tu n'as plus, tu parles des droits télés avec beIN Sports, premier club moins qu'aujourd'hui, moins maintenant, mais en tout cas déjà si Mediapro mis Losail, c'est parce qu'il y avait le PSG qui a fait qu'on mette autant d'argent dedans, parce que sinon, tu mettait pas.

[01:54:06]

Donc, ça veut dire en cascade que les fameux gens qui se Gantoises vont te suivre vont se retrouver face à une Ligue1 avec encore carrément dévasté. De quoi l'arrivé de l'argent, ça change quoi? Vous avez dit quelque chose? Et vous savez, ça va changer grand chose sportivement écoulé sportivement. Mais ça, vous aurez une truie extraordinaire fait disparaitre le champ, vous? Vous avez dit quelque chose d'extraordinaire? La France a bénéficié de 4 diffuseurs. C'est unique en Europe.

[01:54:35]

Ouais. Qu'est ce qu'on en a fait? Qu'est ce qu'on a fait de cette ressource? Ça a été une catastrophe, ce qu'on en a été dans l'opulence. Et du coup, ils ont oublié de bien faire gagner. Extraordinaire. Ils ont bien travaillé. Il n'y a jamais eu aucun diffuseur dans d'autres clubs européens. C'est. C'est fou ce qui fait poloïstes le départ de la discussion avant, avant que ça s'agite un peu. C'est que Daniel disait.

[01:54:59]

Et là, il a raison. C'est que OK, le Paris Saint-Germain a un actionnaire principal qui est le Qatar. Mais quand on critique le PSG, le Qatar, peut être qu'en Espagne, on parle moins du sponsoring du Qatar envers le Barça ou du sponsoring du Qatar. Tu vois le Bayern, tu attends peut être que c'est une écoute, juste une grande écoute, juste pour l'acheter. Je finis peut être que c'est plus subtil et c'est plus intelligemment fait par ces grands clubs.

[01:55:23]

Parce que ce sponsoring passe parmi d'autres plutôt que le Paris Saint-Germain, qui a un accent français. Aucune, personne, aucune entité entreprise OM avec de l'argent n'investit plus dans le foot. Donc, notre football ne vivrait plus aujourd'hui clairement jusqu'à ce qu'à même attirer l'investisseur à Marseille. C'est parce que le Qatar était là, ce qui a attiré tous les gens aujourd'hui qui ont dorna les clubs français. Mais bien sûr qu'on a le droit de penser que ça va, mais il faut tout expliquer.

[01:55:49]

En fait, c'est une sorte de château de problème.

[01:55:51]

Le problème, c'est ça. Hypocrisie. On dit l'hypocrisie. l'Allemagne, parce que le Bayern fait ça. Evidemment que le Bayern a été super hypocrite. Parce que maintenant et depuis 2018, on ne fait pas défaut, isole le Qatar Airways, qui est sponsor sponsor sponsors du Bayern Munich, sur son maillot sur les manches. Et le Bayern va jouer en Arabie saoudite, comme la Suisse qui est organisé en Arabie saoudite, comme le disait Fred. Mais attendez, est ce que ça veut dire que le Bayern, c'est la population allemande?

[01:56:18]

Moi, personne, c'est à dire de faire mes affaires. L'opération allemande a toute l'information et c'est ce qu'il en coûtera si fait que le peuple est condamné. C'est bien des gens d'Erezée, ils disent les Polo. Bon, je n'ai pas la main parce que j'aime me reposer, mais il faut jouer juste le mot de la fin. Pourtant, il apprend on arrête. Fred a dit un truc très simple qui est très, très bon. Le système associatif en Allemagne.

[01:56:43]

Mais vous croyez que la jeunesse ne s'est pas fait allumer au sein de l'association pour aider des mecs qu'on dit ou Onesta, aide toi, tu tape sur le PSG tout le temps que tu attends, mais regarde ce que tu fais, toi donc, c'est quoi? Ce n'est pas une forme de démocratie de dire non. Il y a un problème. Je vais envoyer à Gilbert, j'ai envoyé à Gilbert, il y a eu un excellent article en juillet que votre article fait que je n'attendais pas de NTV, qui appartient au groupe RTL.

[01:57:08]

C'est la famille Bertelsmann Bertelsmann. C'est pas des méchants gauchistes, c'est le mec qui vendait des livres, des bibelots. Au départ, tu vois, donc c'est un mec à droite. Le titre de l'article, c'est la finale la plus sale de l'histoire de la Ligue des champions. D'accord. Et Terrière, c'est quoi ces barjots et d'où il vient? Tu peux dire que c'est hypocrite. Tu peux d'ausculter sur cette question là. Elle existe. Et le mec qui a écrit ça, il n'est pas content.

[01:57:28]

Baby-Loup non plus. C'est qu'il y a un malaise par rapport à ça. C'est tout. l'Europe a été construite en aucune façon. On peut nous expliquer tout ce qu'on veut, qu'on n'est pas parfait. Alors, il faut s'enfermer à arrêter les échanges commerciaux avec les pays. Pas envie d'échanger avec un autre terrain que de le dire. Si les domaines, on voit le Qatar et. On pose la question des droits de l'homme sur le Qatar, on l'a mis sous le tapis.

[01:57:56]

RMC Verberie Voir la divine Virazeil là où c'est plus sérieux, plus c'est drôle, évidemment. Comme tous les lundis, tout à l'heure, nouvelle chronique douceur qui vous fera le point sur ce qui se passe ou ça met les gens sur tweeter? Sur Instagram, bien sûr, parce que c'est aussi là que l'affaire vit. Donc, tu vas nous faire le relais de tout ça tout à l'heure. Alors l'actu a maintenant va démarrer par l'Italie parce que Pirlo a fait ses débuts comme entraîneur.

[01:58:26]

Ça y est, Ioane. Ouais, alors j'aime prendre de Lexomil. Suite à la conversation précédente, je n'étais pas prêt à venir. Oui, vous avez raison. Sponsor, maillot, époque, une entreprise tout à fait nette. Allali Bien les Libyens, ils étaient. Si on cherche des clubs CVA à Pérouse Pérouges, le fils Kadhafi avait joué et bien sûr, on en avait parlé. Oui, donc, Pirlo a fait sa rentrée des classes.

[01:59:05]

On va dire ça comme ça. Alors aujourd'hui, c'était essentiellement des tests médicaux, comme ça se passe partout maintenant en Europe, la première journée pour les tests médicaux et on attendait notamment les tests Covidien et en attente des résultats le lendemain. C'est tout ce qui se passe dans les centres d'entraînement. Le premier jour, donc, on va attendre un peu avant de voir ce qu'il en est de Pirlo entraîneur, il y a beaucoup de fantasmes. Il y a surtout une presse qui est à fond derrière lui depuis depuis le départ.

[01:59:29]

Qui est le lappelle? Le maestro, déjà bon. Oui, c'est joli. C'est un peu son surnom comme joueur aussi. Mais bon, le reprendre comme entraineur, je trouve ça un peu un peu osé. Donc on verra ce qui va se passer. Mais il a un très, très gros chantier comme devant lui Pirlo. Alors le doute refait plus d'ailleurs. Une petite photographie de vacances. Quand vous reprenez ça, ça paraît peut être stupide, mais en fait pas trop, en fait.

[01:59:55]

Alors, démarrerons par Julien Attiyah.

[01:59:56]

En Angleterre, on reprend le week end du 12 septembre, après la trêve internationale, après la trêve internationale. Sauf que je savais pas que ça, je le savais. Ensuite, deuxième journée avec une deuxième journée avec notamment un Chelsea Liverpool et on parlera tout à l'heure du recrutement assez fabuleux que Chelsea est en train de faire Chelsea Liverpool dès la deuxième phase. J'ai pas dit c'est toi Casillas, Silva? Je ne sais pas. Il y a un recrutement crapuleux et quasi Phaidon.

[02:00:27]

Oui, mais si tu disais bah, tu oublies Vermeire, Yeshe, qu'il wel et Caillavet. C'est vrai, c'est la cinquième roue du carrosse. Je ne savais pas que c'était officiel.

[02:00:37]

Je ne savais pas que c'était martial pour l'Allemand, en plus, si c'est quasiment quasiment tout à l'heure. Donc, Chelsea, Liverpool joue. Cet Allemand, d'ailleurs.

[02:00:47]

Journée. Leverkusen, quoi? Pardon redi? Au Bayern, à Leverkusen, Bayard Bayern, le fameux Bayern, l'entreprise de médicaments redonnée.

[02:01:01]

Comme si le football n'était pas né grâce à des comités d'entreprise d'entreprise. Grâce à l'histoire du football, en effet, associa. C'est vachement intéressant de se dire qu'un Etat est une entreprise aujourd'hui, mais en plus, c'est fabuleux, c'est à dire qu'il faut baisser. BCC Fadia Dans l'histoire des liens entre certaines entreprises et certains Etats, la relation. Toi aussi, tu n'es pas d'accord avec ce modèle là. Globalisation et tout ça en fait. Tu utilises les mêmes arguments qui sont pour la globalisation, n'ont rien donné.

[02:01:33]

Tu es en train de donner une moralité au pas du tout. Permettez moi de voir une émission de foot. On est pas là pour débattre l'hiver, ça sur le tapis. Étais comme ça sur le tapis. Qui? Lexomil, Julia reprise. Reprise le 12 mai prochain. Reprise le 12. Tirage au sort du calendrier le 12 septembre septembre de la Liga.

[02:01:58]

Ça reprend le 12 septembre. Oui, mais après, j'ai pensé que c'était facile dedans.

[02:02:02]

Non, non, non. En septembre, le tirage au sort du calendrier. Ce jeudi, on sait qu'on aura un match jusqu'au 23 décembre et que comme il n'y a pas beaucoup de place dans le calendrier, il y aura ce qui se passe pas fréquent en Espagne. Il y aura un match, il y aura des matchs, une journée le 30 décembre. Voilà ce qu'on sait pour l'instant. La finale de la Coupe du Roi, qui n'a toujours pas pu se disputer entre l'Athletic Club de Bilbao et la Sociedad, le derby basque, puis la Coupe du Roi qui devait se disputer au printemps, mais qui a été reporté.

[02:02:32]

Je vous rappelle que les clubs ont préféré attendre plutôt que de disputer sans public parce que ça va être une grande fête. Donc c'est reprogrammé normalement pour le mois d'avril. Mais on va voir comment ça se calme.

[02:02:44]

Quelle est la jauge, messieurs pour vos championnats en termes de public, comme tu viens de dire? Fred Pour l'instant, il n'y a personne dans la zone rouge. Je pense qu'il n'y aura personne jusqu'au mois de janvier. Oui. Pour l'instant, l'Italien Luca, on espérait pour la troupe en Italie. Après la troisième journée pour remettre tout le monde dans les stades. Mais ça aura sans doute pas lieu puisque, comme en France, l'épidémie reprend un peu et ça recommence.

[02:03:06]

Le football le 19 20 septembre, donc, on est un peu les cancres. On recommence en dernier. Donc, du coup, il y a cinq journées en milieu de semaine dans la saison et match le 23 décembre et le 3 janvier. Oui, ça va être méga sérieux en Italie.

[02:03:17]

Et chez toi, Paulo, alors c'est un supporters dans les stades est un sujet extrêmement complexe parce qu'on a vraiment pensé que ça allait pouvoir revenir relativement rapidement. Et finalement, comme il y a à nouveau explosion des cas de colis, c'est le gouvernement dignite. Il y a beaucoup de discussions parce qu'on a pensé à des JO de Saint-Nic jusqu'à 20.000 dans certains cas. Il y a même l'Union de Berlin qui prévoit de faire en sorte de faire entrer directement ces 22.000 spectateurs.

[02:03:44]

Sauf que le gouvernement dit non et les régions. Donc, il y a des gros, des en ce moment par rapport à ça. Donc, objectivement, on n'a pas. Officiellement, on n'a pas le droit aujourd'hui. Tout simplement parce que l'épidémie fait en tout cas le taux de reproduction du public est en train de recommencer à partir là où la date de reprise, la date de reprise. Le 11 septembre, tu auras le premier tour de la Coupe d'Allemagne.

[02:04:04]

Le 18 septembre, tu auras le premier la première journée avec le Bayern Chalco. Donc ça va reprendre rapidement et donc c'est un peu comme la même chose. Le calendrier est très resserré sur la première partie de saison. Ça va faire des semaines anglaises un peu partout. On ne sait pas trop comment ça va se passer. J'ai presque envie de dire que l'Allemagne a de la chance d'avoir plus de n'avoir que dix huit clubs dans l'Hexagone. Comment faire une deuxième quinzaine de septembre dans tous les championnats de foot?

[02:04:31]

Le Tour de France à Roland-Garros? Excusez moi, mais à la maison, je pense que la productivité va baisser. Voilà qui devient tentant. Oui, comme disait quand on parle de la jauge. Bonne question de Kevin ça veut dire qu'on va parler mercato. Mais il est évident que tout. En tout cas, moi, le monde espagnol est totalement bousculé par le fait qu'on ne sait pas quand tu auras du public, ce qui fait que les clubs espagnols ne dépensent quasiment rien et ne vont quasiment rien dépenser.

[02:05:04]

Prêt avec option d'achat, c'est pas compliqué. Ouai, voilà où on dégage tous les fin de contrat. On fait une promo à la faire venir et revenir prêter des joueurs. Et les gros transferts entre guillemets? Ce qu'on aurait dû voir, ça devient du prêt avec option d'achat. Fait, on propose qu'on repousse la question. Un an plus tard, on fait des transferts, voir un bilan bien propre. Exactement comme le Le Parisien le passé juillet, par exemple.

[02:05:33]

Fait comme on ne peut pas déterminer la valeur exacte d'un transfert et que personne n'est en capacité de dire si elle est gonflée ou pas du tout. Et bien on se met d'accord sur des montants de transfert qui sont légèrement gonflés. Prenez au Imen pour 80 millions d'euros. Prenez Arthurs pour 73 ou 114 millions d'euros. J'en appelle plus exactement épient. Dans l'autre sens, on envoie un autre joueur dans l'autre club pour un montant lui aussi gonflé, ce qui permet, sur le bilan final, avec le jeu des amortissements, de faire des belles plus values chaque année en faisant des doubles opérations.

[02:06:01]

Et on le fait avec des grands joueurs et avec des jeunes à 10 millions d'euros qui n'ont jamais joué une minute. Sa réussite financière a bien joué par Ça échappe, c'est que ça rentre totalement dans les bilans et c'est justement pour être en accord avec le fair play financier. Le problème du Lyonnais avec un truc qui crève les yeux, par exemple l'échange entre entre pianiste et Arthurs, sera frappe à l'échange. Petite différence de 10 millions. Mais non, ils ont fait comme ca, comme le dit Diiode en vente et en achat, justement pour maquiller les comptes.

[02:06:30]

Ouais, enfin, excusez moi ce que vous expliquez là. Évidemment que lui le comprend elle aussi. Voyez ce que je dis, donc, sauf que c'est légal. Il n'avait pas le droit de vendre Biannic, le Barça, le Barça a le droit de vendre Biannic, de vendre Arthurs et d'acheter Kaddish. Tu vois tout parce qu'il y a un flou, parce que personne n'est en capacité de dire si un montant de transfert est juste ou pas juste.

[02:06:53]

C'est impossible de le déterminer. Qu'est ce qui le détermine aujourd'hui? Donc, il y a un vrai. Là dessus, il y a un vrai suivi qui permet aux clubs de s'engouffrer dans la brèche 50 sur Choupo-Moting. On comprendra qu'un aussi, Rabadan l'a tué Peiser pour les quarts de finale de Ligue des champions, par exemple. Exact. Dans quelques instants, on revient pour le mercato. Vous allez nous dire un petit peu quelles sont les grandes tendances dans chacun de vos pays?

[02:07:18]

Les clubs concernés, principalement. Les principaux joueurs également. Mais je vous rappelle juste une dernière fois que vous avez encore une vingtaine de minutes pour jouer, pour gagner une semaine grâce à Belambra, à une semaine de vacances avant la destination de votre choix, vous choisirez dans le catalogue Montagne une comme vous voulez. Pour jouer, vous envoyez RMC par SMS au 7 32 16. Vous envoyez RMC par SMS au 7 32 16 a tout de suite.

[02:07:41]

Italie Foot super! On y voit bien plus près de Julien, Paulo et Yoann. Je vais vous expliquer un truc, je le fais en direct parce que apparemment, ça ne va pas passer. Il faut arrêter de bouger vos casques quand vous êtes à l'antenne parce que ça s'entend comme si, comme si je ne sais pas, il y avait un tremblement de terre chez vous. Moi, j'ai 15 ans d'after. Moi, je suis un casque. Je ne bouge pas.

[02:08:09]

Je suis un fan. Moi non plus. En Corse, c'est vrai. Mais je rêve. Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! C'est pas moi, c'est moi. Pas non plus. Incroyable. Vous êtes sûr?

[02:08:27]

C'est pas bon studio. Bon, le mercato, on y va, les gars. Fred débarquent. Repart toi parce qu'il va se passer. En tout cas, ce que tu sais, ce qui pourrait se passer au Barça. Parce que je sais, moi, ce que c'est, quasiment toute l'Espagne, à commencer par les principaux intéressés, c'est que le nouvel entraîneur du Barça, Ronald Coman, a décidé de faire un gros gros ménage dans le vestiaire puisque le premier sur la liste des départs et lui a dit droit dans les yeux C'est lui soir.

[02:08:59]

Alors Kevin, tu nous dira si l'Ajax veut vraiment récupérer, comme on le dit à Barcelone. Mais Luis Suarez va partir. Rakitic pareil. Que Bale lui a dit qu'il en voulait plus. Il ne veut plus d'Arturo Vidal et ne veut plus de ça. On le savait, personne ne voulait plus de City. Voilà, c'est un gros gros nettoyage. Alors, vous savez que bien entendu, Eric Abidal Bessan, on nous l'avait annoncé il y a longtemps d'éclaircies, l'avait avait mis, avait fait un post Instagram contre lui.

[02:09:28]

Eric Abidal, bien entendu, a été viré. Messi, quel avenir pour Messi? Alors rappelez vous. Ce que je vous disais la semaine dernière, c'est que Messi. D'après mes informations, un accord avec l'Inter Miamis de David Beckham pour dans un an, fin de son contrat pour rejoindre le club de la MLS avec notamment un jeu avec sa filiale.

[02:09:50]

Exactement. Et surtout, payer beaucoup, beaucoup moins d'impôts puisqu'en Espagne, il paye 56%. Ça, c'est le but pour lui.

[02:09:58]

Enfin bon, non, mais Messi? Messi a interrompu un moment ses vacances dans les Pyrénées catalans pour un rendez vous avec Coman. Et à la sortie que Man était très inquiet en disant j'ai vu un mais on parle de ça, de choses qui ont filtré. Kemal, qui a vu un Messi très peu motivé et qui avait vraiment dans la tête l'idée que son cycle au Barça était terminé. Simplement, le club a réagi en disant que Messi avait une clause.

[02:10:28]

Il avait encore un contrat jusqu'au mois de au mois de juin. Une clause libératoire, c'est à dire qu'il faut payer jusqu'à 700 millions. C'est un truc très, très cher. Et pour parler de la fameuse clause qui permet à Messi de se libérer tous les ans, elle ne peut être activée qu'au mois de mai. Donc, si Messi voulait partir au mois de septembre, ce sera un bras de fer avec le Barça. Après, on va bien voir ce qui se passe, mais quoi qu'il arrive, c'est quand même un Messi qui serait, on va dire, un peu isolé.

[02:10:56]

Mais s'il perd son principal soutien dans le vestiaire, comme Sorèze, on aura le temps d'en discuter. Mais c'est peut être une bonne nouvelle pour Antoine Griezmann. Voilà un nouvel entraineur qui arrive et qui prend des positions fortes, aidés bien entendu par Lobito Cerqueux. Quand on prend, on prend 8 2 face au Bayern en Ligue des champions et que le monde entier le voit. C'est vrai que les joueurs sont très affaiblis aujourd'hui et que les dirigeants et le nouvel entraîneur sont en train de reprendre un petit peu la main pour faire ce coup de balai.

[02:11:22]

Donc, ça va être très intéressant de voir ce qui va se passer dans les prochaines semaines. Oui, mais au moment où je vous parle, personne ne peut assurer que Messi va continuer au club. A priori, son contrat le retient parce que les dirigeants ne vont pas s'en séparer comme ça. Mais je passe la balle à Kevin. Il est sûr que ça reste un joueur très important pour Messi, très important pour le club. Va partir?

[02:11:42]

Ouais, ben, il faut savoir quand même pour nos auditeurs que Ronald Coman, c'est quand même pas un tendre. Il n'était pas sur le terrain et il n'est pas comme entraîneur. Alors autant il a su gérer des stars comme Fiske qui ne sont pas facile, mais par contre, il est capable de prendre de grosses décisions. Il avait Diass, Trautmann, d'ailleurs, Trautmann, qu'il a acquis, il l'a remercié il y a quelques années, il y a quelques jours d'ailleurs, sur Instagram.

[02:12:02]

Houssem pour nous le dire, mais en disant Tu, quand tu vas arriver, tu m'as dit que je serai plus titulaire en sélection. Mais tu a quand même eu des résultats avec l'équipe. Donc merci pour ce que tu as fait pour nous. Ça, c'était les dires de Strootman. Et apparemment, en tout cas, ce qu'on dit dans les médias néerlandais, c'est que la soirée n'ira pas à l'Ajax parce que l'Ajax est vert. Mars voulait le récupérer, mais lui, il a des envies d'ailleurs et par contre, Kouman l'aurait appelé.

[02:12:25]

Je ne sais pas si tu me confirme, mais Kouman l'aurait appelé et la discussion n'aurait pas duré plus d'une minute. Salut, tablez! Voilà pour le Suarès, s'est énervé. Il a vu J'ai pas besoin de toi. Oui, a bedonnants, mais c'est une grande violence. Il a vu Messi parce que Messi, on ne parle pas, téléphonaient en rafale. On parle avec Messi directement, mais les autres Rakitic, Titi, Vidal et Souaré, c'est un coup de fil de Coman pour dire clairement les choses.

[02:12:53]

Après, vaut mieux un entraîneur quand il arrive. Éclaira qui? Qui disent des choses d'IndyCar pendant 10 jours, donc pendant 15 jours. Donc, il vaut mieux être clair à ce niveau là. Mais tu penses que ça reste pour aller à l'Ajax? Parce qu'on gerland dire pas parce qu'il soit Raysse, soit reste aux Pays-Bas? Je ne sais pas. On parle du Paris Saint-Germain qui pourrait être intéressé et des clubs anglais, pourquoi pas.

[02:13:16]

Même la MLS, alors? Le Real, Robinho, Fred le Réal ne va pas dépenser un centime dans le mercato. Le mercato du réal, ce sera d'essayer de vendre, paye et rabaissent Rodriguez pour parce que ce sont des joueurs que de très gros salaire et qui ne jouent plus. Mais ça ne va pas être facile. Se libérer de ses salaires parce qu'un basede la juge paradé avec eux avec parmi eux Julien Laurence CERC, Garrett Behn gagne 15 millions nets, c'est à dire 30 millions bruts par an.

[02:13:51]

Le réal est prêt à le laisser partir gratuitement. Sauf que lui ne veut pas partir parce que tout club en Europe, notamment en Angleterre, lui demanderait de baisser son salaire. Donc ça, ça va être difficile. Ensuite, Madrid veut vendre ces joueurs là, ne va acheter personne, mais simplement a fait des retours de prêt. Ça ferait acheter beaucoup de jeunes ces dernières années, donc il y a le retour d'Allemagne. Joueur du Bayern qui a très peu joué Alvaro Duccio, cela qui sera la doublure au latéral droit de Danny Carvajal et surtout le retour de l'enfant prodige et prodigue Martil ou de garde qui était prêté à la Real Sociedad après avoir joué le Néerlandais, ont bien progressé chez nous.

[02:14:28]

Il a bien progressé, il a fait une super saison et il est appelé à Madrid à être en tout cas une doublure, voire qui c'est le remplaçant de Luka Modric et Guylène Reload. Le Real Madrid considère qu'il y a encore Marcello. Zidane considère qu'il a Marcello et Mendy plutôt Mehmedi dans le marché, et Marcello, donc Guided, tout auréolé de son titre et de son surnom au. On dire que c'est vraiment. Il a été l'un des meilleurs joueurs de cette équipe de Séville championne.

[02:14:57]

Le Real Madrid veut vendre Reload, actuel mercato anglaise. Julien à Chelsea? Chelsea, ça fait longtemps. Ça peut être jamais arrivé, d'ailleurs, qu'on ait eu une journée comme celle d'aujourd'hui ou dans la même journée, Chelsea et Kavadh quasiment bouclé, on va dire c'est fait. Pour les trois, c'est fait à 80, 90, %95. Tiago Silva, déjà. Donc j'expliquerai Daniel. Alors pourquoi Tiago Silva? Mais maintenant, elle n'avait pas Sipho.

[02:15:24]

Il faut d'abord que j'explique les autres avant de finir sur un chemin. Ah ben si. L'arrière gauche international anglais de délestées pour 55 millions d'euros. Ca ira verte. Surtout la pépite allemande de polo du Bayer Leverkusen pour 80 millions d'euros plus 20 millions de bonus 10 plus 10 selon les performances du joueur de Chelsea. Donc, on peut monter à 100 millions d'euros. Après, donc, déjà les arrivées de Timo Vernette, bien sûr, du Arabella Psych et de Kim Sillages, dont on savait déjà depuis le mois de janvier qu'il allait arriver cet été.

[02:15:55]

Tu fais ces quatre là, mais il faut aussi un défenseur central. Le problème, c'est que tu veux aussi un gardien de but parce que t'es pas content de Kepa. Et tu voudrais dans tes rêves, aller chercher un au black, par exemple, quelqu'un comme ça et t'as plus d'argent pour les défenseurs centraux. Donc, la solution pour les défenseurs centraux, c'est d'aller chercher quelqu'un comme Tiago Silva, par exemple, qui est libre, qui a beaucoup d'expérience, qui biensur est plus proche de la fin que du début, mais au moins, qui va t'aider beaucoup dans le vestiaire, qui va apporter cette personnalité qui est encore un très bon défenseur, même si, même si effectivement, il aura 36 ans le mois prochain.

[02:16:25]

Mais c'est pour te rendre service. Là, sur le très court terme. Après, tu auras le temps dans 6 mois, dans 12 mois, dans 18 mois, de trop pencher sur la question, d'aller chercher peut être un ou pas mes cadeaux, par exemple quelqu'un de plus jeune et de plus performant. Mais pour l'instant, après avoir dépensé autant d'argent sur les autres postes en pensant aussi à ton poste de gardien de but, il fallait quelqu'un comme Tiago Silva qui finalement est parfait pour Lampard.

[02:16:46]

Mais pour l'avoir fait dans la même journée, s'il wel Tiago Silva et Caillera verte, c'est vraiment du très, très, très, très grand Chelsea et Marina. Marina, leur directrice sportive, a fait un petit peu tout au club. Vraiment, je dois reconnaître énormément de respect pour ce qu'elle a fait aujourd'hui en Allemagne. Mon petit polo, quelles sont les grandes tendances?

[02:17:05]

Mercato, ceinture et bretelles, quand même? Oui, c'est normal. Grosse année, évidemment, qui arrive au Bayern Munich? On sait que périssaient de ce côté Unio reparte. Il y a évidemment Bolt, considéré comme le futur numéro 1 en Allemagne, mais c'est pas gagné qui va devenir la doublure de Manuel Neuer. On a peur, évidemment, pour sa carrière. Les lui pourrait partir, évidemment. Tiago Alcantara, c'est quasiment acté qu'il est sur le départ.

[02:17:37]

Je pense que vous avez vu toute la blague de flics en conf de presse en disant qu'il allait rester finalement. Bon bah voilà. Non, il ne veut pas rester. Donc face à des grosses tendances ou il y a toujours l'histoire de l'arrière droit qui est pas réglé. Et on dit qu'il y a aussi demandé qu'on remplacer numériquement au minimum Thiago Alcantara et Banega d'un même niveau. Donc il n'avait pas été et ça n'avait pas été évident. Surtout qu'il n'y a pas que les clubs qui l'a fait.

[02:18:00]

Oh non, mais alors maintenant, évidemment, il y a le Borussia Dortmund. La première grande nouvelle quand même, c'est la prolongation du contrat de vente. Ça a l'air de rien comme ça et tout le monde l'a annoncé sur le départ. Sauf qu'en fait, il sera au minimum jusqu'en 2021 au Borussia Dortmund. Il y a l'arrivée de gars comme vous employe ce mois là systématiquement la jeune pépite anglaise. Je ne sais pas trop ce qui vous a manqué à Birmingham City.

[02:18:19]

Je pense que Julien connait le dossier. Beaucoup moins l'arrivée, évidemment, d'aumônier au poste au poste d'arrière droit. On en parle pas encore, mais vous savez, chez les jeunes du Borussia Dortmund, la doublure de Hollande s'appelle Moukoko. Il a 15 ans. On a beaucoup parlé de lui parce qu'on pensait qu'il n'avait pas qu'à vendre. Encore des histoires qui seront. On devrait avoir un attaquant à 19 ans avec son remplaçant qui sevan. Ça sera fait, très impressionnant.

[02:18:44]

Sinon, il y a eu le cas Leverkusen qui est très intéressant parce que Berte va surement partir à Chelsea, même si il faut leur a démenti tout, tout, tout accord avec Chelsea parce que le Bayern Leverkusen veut revenir dans le top 16 européen et ça nécessite énormément d'investissement. Donc là, c'est intéressant, car il y a le cas de l'attaquant Kevin @fhollande, évidemment, qui devrait sans doute partir. En tout cas, qui ne veut pas spécialement prolonger.

[02:19:09]

Il faut rajeunir le type. Il cherche un défenseur central très jeune pour épauler Tapsoba. Mais si tu veux, c'est tout ça. C'est très, très spéculatif, parce qu'il y a quand même beaucoup, beaucoup moins d'argent. Le cas de la Russie est intéressant aussi parce qu'ils ont perdu antimoderne. Mais ils veulent pas réinvestir systématiquement. Ils ont récupéré Wang, la filiale de Salzbourg de Salzbourg. Heinrichs, évidemment, qui a été prêté de Monaco. Vous avez évidemment le Augustin aussi Jean-Philippe Augustin et Gentilini Augustin par Rossignol Augustin.

[02:19:42]

D'ailleurs, il y a un petit problème juridique. Mais il devient quoi cette affaire? Il y a un problème juridique que Le Point a fait monter en bout, en bout de studia, en première ligue et en fait, ils sont théoriquement forcés de l'acheter. Il y a des problèmes de date. D'après ce que j'ai compris, tout ça va se régler juridiquement, mais ce n'est pas neutre. C'est une histoire de 21 millions d'euros non plus. Donc voilà.

[02:20:03]

Donc, tu me Yverdonnois. Ils ont perdu, hein? Valls, qui a un grand espoir du football autrichien et qui est parti à Mönchengladbach. Justement, je vais finir sur mon ancien Global en Ligue des champions l'année prochaine, qui a fait un recrutement que je trouve très, très intéressant puisqu'ils ont récupéré deux Autrichiens auprès Anetz. Wolf, donc, futur numéro 10 surement de l'équipe d'Autriche, très jeune encore, qui sera en concurrence avec Tyndall. Et puis sur le côté droit.

[02:20:23]

Ils ont récupéré Lazzaro auprès de l'Inter, qui est un jour polyvalent. Et comme par hasard, ces deux joueurs étaient devancés de Salzbourg, où l'ancien coach s'appelait Marco Rosell, l'actuel coach de Mobizen. Bah voilà, je m'arrête là parce que sinon, on pourrait alcoolos. Ils sont en train de chercher comment payer leur loyer. Mais ça, c'est un autre problème comme ça.

[02:20:39]

Et en Italie, Ioane, alors en Italie, je parlais du chantier de Pirlo. C'est évidemment à La Hueber que ça va beaucoup bouger. Et pianiste suisse sont déjà partis pour y Gwynn. Qui dira qui sont vraiment deux gros nœuds dans la masse salariale de la Huvenne? Il reste un an de contrat et des salaires très, très importants 7 millions et demi nets par an pour y gagner 6 millions nets par an pour Khedira. Le problème, c'est que les deux s'accrochent à leur contrat et que La Hueber essaye de faire une petite résiliation à l'amiable.

[02:21:09]

Mais ça prend du temps. Sur le départ, on a aussi Bernardet Ski-Doo Glasses Co-star ou Gani de Chelios. Ils ont fait revenir Roméro de prêt. Ils le font pas revenir. C'était un accord conclu comme ça, mais il n'est pas sûr de rester du côté des arrivées. On a Arthurs et coup esquivent pour le moment. Ça, c'est pour Leeuwarden qu'il y a un vrai gros chantier à faire à ce niveau là sur l'Inter. Ça va dépendre beaucoup de l'avenir d'Antonio Contet, dont la réunion est prévue demain avec les dirigeants.

[02:21:35]

Et ça pourrait déboucher possiblement sur un départ. Non que dans ce cas là, il faudra voir comment Allegri souhaite faire évoluer, puisque Allegri est pressenti pour le remplacer, souhaite faire évoluer l'effectif de l'Inter. Du côté de la Roma, il faut faire partir toutes les pépites entre guillemets achetés par Moonshine, qui se sont totalement plantés à la Roma et d'ailleurs. Paulos pour Leverkusen. On parle beaucoup ce soir de Patrick Chik à Leverkusen pour remplacer l'inverse et faire partir les Pastorius et compagnie Cury avec Statista, qui ont couté un peu plus de 200 millions d'euros à la Roma.

[02:22:11]

Du côté de radio, on est très déçu par la non arrivée de David Silva, qui a mis une belle carotte à Claudio Lobito Tito, le président de la Lazio. Et puis, du côté de Milan, il y a le vrai feuilleton d'Ibrahimovic, qui doit signer depuis un mois et qui n'a toujours pas signé. Quand on écoute Raiola, oui, il y a beaucoup de confiance, mais il y a surtout l'impression que Rabiot, Raiola, donc d'Ibrahimovic, essaye de gratter le moindre centime pour être l'homme fort du vestiaire à travers son salaire.

[02:22:36]

Voilà l'idée générale. Quelques messages, par exemple, qui, pour le dire, ajouté, rajouter Malang Sarr, qui a signé gratos. Oui, tu pas encore si il n'a pas encore signé, mais encore signé. Il a été proposé. Je pense que Lampard, assez intéressé, a encore une fois. Ils ont plus d'argent pour les défenseurs. Ils ont déjà tout dépensé. Ça pourrait les intéresser aussi. Malansac à d'autres offres, mais c'est quand même à Chelsea de décider.

[02:23:03]

Je pense que ça pourrait se faire. Effectivement, c'est un profil qui les intéresse. En plus, c'est un jeune joueur. Tu prends très, très peu de risques. Il a beaucoup de talent aussi. Donc ça pourrait se faire. Mais ce n'est pas encore fait aussi. N'oublions pas, j'oubliais. Chelsea a quand même annoncé plus de 100 millions d'euros de dettes l'année dernière. Je ne sais pas trop comment ils font pour dépenser 300 à l'heure d'euros.

[02:23:18]

C'est la question que j'avais posée un peu freestyles Chéneau.

[02:23:22]

Je ne comprends pas, c'est que je vois qu'en Italie, on essaie de réduire des salaires, etc. En Allemagne, c'est comme en Espagne, on a vraiment peur. Le public représente pas grand public que ça représente une masse importante de revenus pour les clubs. Au Real, au Barça, par exemple, c'est plus de 25 des revenus. Noord le fait de savoir sur dupublic, on écoute Julien, qui est un petit peu différent des autres avec son chapeau bas.

[02:23:45]

On a l'impression qu'en Angleterre, on dépense de l'argent alors que pas tant que ça. On sait plus qui est terrible pour tout le monde. Comment ils font? Oui, pour le Grand Prix, surtout de Chelsea. Ouais, enfin, oui, ils vont faire. Ça a pas de public, mais en fait, c'est pas ça ce qui se passe juste. C'est pas le poste public qui est le plus important en Angleterre. Non, c'est l'argent de la télé.

[02:24:08]

Voilà, c'est ça. Mais en fait, c'est une fausse image avec le club de Chelsea qui, évidemment, dépense beaucoup. Lui a raison. Moi, je sais pas trop comment ils font, mais en fait, en Allemagne, ils attendaient tous, comme d'habitude, que les Anglais réussissent, viennent pour chercher quelques quelques jours. Les deux Français. Moi, je peux vous assurer qu'ils ont des bons de sortie à Mayence, Niakaté et Mathilde. Déjà, les tarifs se sont écroulés.

[02:24:33]

Faut pas l'oublier. C'est même plus la question que le joueur par le tarif, s'il part déjà. Et la deuxième chose, c'est que les Anglais et les Allemands ont attendu, comme d'habitude, que les Anglais sortent leur chéquier et ne le font pas. C'est à dire que c'est très compliqué. C'est beaucoup plus compliqué parce qu'on risque d'avoir un volume global, ce qui est très logique d'ailleurs par rapport à ce qui se passe, le manque d'argent par rapport aux années précédentes.

[02:24:58]

Il va y avoir surement un volume global européen de transferts qui va être largement inférieur à ce qu'on avait l'habitude d'avoir. Et d'ailleurs, Paulo, c'est la même chose pour le jardin de Sancho. On pensait vraiment aller à Manchester. C'est l'affaire de tous les salaires et d'argent, évidemment. Affaire d'argent? Tout à fait. Mais rapidement, c'est moins cher, plus vite. Paul Paul Pogba Mino Raiola l'a annoncé hier va rester au club, ce qu'on a déjà annoncé dans l'émission.

[02:25:22]

Et aussi, il espère avoir une prolongation de contrat. Et toujours sur une attitude, le capitaine Arima Goyard s'est fait arrêté et placé en garde à vue lors de ses vacances à Mykonos. Bien sûr, on ne connait pas tous les détails de l'histoire, mais après une soirée un petit peu arrosée en boîte de nuit, il aurait apparemment défendu sa sœur. Ce qui est possible aussi. Et ça aurait fini en bagarre générale, notamment avec la police. Deux nuits en garde à vue, sans procès.

[02:25:44]

Et demain? Je crois, donc on en saura un peu plus. D'un autre côté, Victor L'indolence, son partenaire en défense centrale, a lui empêché une vieille dame de se faire arracher son sac à Västerås, en Suède, dans sa ville natale, où il est en vacances actuellement. Il a coursé le voleur. Il l'a rattrapé et l'a cloué au sol jusqu'à ce que la police arrive. On a d'un côté l'une de l'autre et de l'autre côté, un bagarreur, Arima McGwire.

[02:26:04]

Trois fois, les Anglais suivent. Les mecs en vacances savent tout ce qu'ils font. Zemmouri et pas tellement. Pas la tête. C'est ça quand il manque le départ par la ligne de Love. Il lui manque plus qu'un courser les attaquants en première ligne. Maintenant, c'est un peu le problème. C'est équilibré, c'est bien équilibré, c'est bien équilibré. Moi, ce que je vois, c'est qu'à une époque, les vacances des joueurs anglais, c'était quand même autre chose.

[02:26:28]

John Terry, tu te souviens des fameuses photos? Ah bah oui, c'était la même chose. Maintenant, si c'est des bagarres à la sortie de boîte de nuit, à l'époque, c'était des parties. C'est plus marrant. Ça aurait pu voir quelques instants avant que la Ville revient en Ligue 2. C'est pas grave, Facebook. C'est l'époque où a suivi la première Ligue 1. Restez s'apparentera. Les réseaux sociaux, ça peut être intéressant à tout de suite.

[02:26:57]

RMC Abreuvoir. Kevin Viasat, La légende de l'homme sont là et où Sieff, donc il faudra vous habituer à sa présence qui va vite devenir indispensable, car il est votre relais à vous et entre vos messages. Pour l'instant, sur Twitter, Instagram et Facebook, en attendant Snapchat dans les jours qui viennent. L'idée tous les soirs. Pour l'instant, tout seul. Mais avec Julien Cazarre la semaine prochaine, c'est que tu pas les grandes tendances du moment exact.

[02:27:26]

Et puis, tu suis aussi les footeux. Les clubs ont fait tout ce qui s'annonce, donc les trucs genre gouailleur et Therry, tout ça, tu te fais tout court? Bah, bien évidemment. Bien évidemment, tout à l'heure, tu cherchais un petit truc pour Houssem, qui jouait avec nos médias. On peut devenir, on en a parlé, le numéro 10 de l'acteur. Autant de pression de l'acteur. C'est lui qui distribue à table un numéro attribué, le met beaucoup de pression qu'il est $22 dans un truc sans responsabilité pour l'instant.

[02:27:58]

Pour l'heure, seul 33 se transformeront en Flo. Daniel s'est autoproclamé l'esturgeon, l'homme qui distribue les caviars. Pas être. Il a été mon coach, Daniel. Oui, en plus, n'a pas oublié. Houssem t'écoute. Y'a beaucoup de choses qui ont fait réagir depuis le début de cette émission. Déjà, vous êtes beaucoup. Vous êtes nombreux à nous remercier d'être sur les réseaux sociaux encore plus qu'avant d'être sur Instagram. Il y a une multitude de messages.

[02:28:27]

Super bonne idée. On a hâte aussi que Paul Breitner s'y mette. Bon, ça, c'est pas gagné. Ça, je ne sais pas si si ça va être tout de suite alors que pour le portable, c'est déjà offert. C'est déjà ça déjà. Franchement, bravo, c'est ça. Parlons téléphone, iPhone, mais c'est le temps qu'il faut pour être honnête, sinon il s'en occupe.

[02:28:53]

Bon, on a la série encore en lice, tant l'équipe qui a aussi un téléphone. Ah ouais, c'est impressionnant. Faut le voir pour le voir, pour le croire. Alors pour que tu demandes un texto, y'a encore ABCP sur la même touche trois fois pour faire ça. Sur des thématiques d'émission qui ont fait réagir le débriefe du PSG, on a fascina qui dit Je suis d'accord avec Daniel NBP, il faut se poser des questions. Il n'a pas eu le temps.

[02:29:16]

J'ai hurlé dans les grandes Barazzone, mais il n'a pas le droit de rater. Rendez vous demain, spécial Bapès Jean-Sylvain. On a Sylvains qui? Qui voulait parler de Thomaz Tourvel. Thomas aura d'autres limogés. Les coupes gagnées, la finale, c'est l'arbre qui cache la forêt. Il est toujours dans l'expérimentation. Alors je sais pas si vous êtes d'accord avec ça. Monsieur est toujours dans l'expérimentation. Apparemment, le coach pourra alors. J'ai déjà fait aussi un sondage sur Instagram.

[02:29:38]

Parce que vous vous êtes enflammés. Daniel et Jérôme Rothen se sont enflammés sur le cas Verratti. J'ai mis, j'ai proposé la Team Riolo et la team Verratti et la Team Roten et c'est la team Riolo qui a gagné. C'était 67% est d'accord avec toi sur le cas Verratti. C'est normal, Daniel et finissent toujours par me donner raison. Y'a aussi une thématique qui a fait beaucoup réagir, c'est le report du match du Paris Saint-Germain. Cyril qui dit C'est une honte que le match du PSG soit reporté.

[02:30:03]

Marseille avait joué en 93 et avait joué trois jours après le match de Coupe d'Europe. Donc voilà, ça fait réagir sur la Ligue1. Tout à l'heure, vous avez réagi? Farmer's Ligue pas Farmer's Ligue taille crise qui a fait la moyenne de chaque ligue européenne pour le nombre de tirs cadrés par match. Et ça tombe bien qu'on est de drôles de dames, messieurs. A votre avis, dans quel championnat? Il y a le plus de tirs cadrés par club et par match?

[02:30:26]

En fait, pas par pays, d'abord par pays, un classement, le nombre de tirs cadrés par club et par match, à votre avis, c'est un peu, mais moi je ne dis pas que c'est l'Allemagne qui dicte leur discours, mais moi aussi j'aurais pris la bonne décision. Et bonne réponse. Messieurs, c'est pas ça, c'est l'Italie 4,87. Je n'aurais pas dit l'Italie 4,87 tirs par Clavé par match. Ensuite, l'Allemagne 4 75. Billotte a reculé sur l'Allemagne.

[02:30:49]

D'abord très modeste. Ça compte pas ya immobilier là bas. Il a tout cadré cette saison. Angelika, on allait pénalties cette saison 186 pénalty dans la saison. Donc, dès que le ballon effleure un en d'Italie, c'est péno. Donc je suis très déçu dans les cinq grands championnats. Le dernier, c'est l'Espagne. Fred, tu vois? Moi qui pensais comme toi que c'était le plus grand chanteur. C'est sûr que c'est une simple cadraient championnat ou statistique sefforce.

[02:31:17]

Alors ya aussi là, on peut pas éviter ce sujet. Ce qui fait vraiment débat, c'est nos drôles de dames et cet échange avec Paulo Paulo. Il y a même quelqu'un qui dit la colère de Paulo fera sûrement un bon Desigual. Alors là, on va demander à la réalisation si on peut nous faire ça. C'est pas le vecchio à notre Paulo qui va s'en charger. T'inquiète pas qu'il va devenir fou de tweeter. Oui, retiendraient, t'as raison de le préciser, mais pas avec ceux d'un.

[02:31:42]

Notre réalisateur à celui lancé sur Twitter a lui aussi découvert les réseaux sociaux récemment. Et il vous met en ligne pas mal de changements de Julien Cazarre, notamment des gens des environs. Aujourd'hui, l'acteur s'est exprimé lundi, remettra une chanson, un extrait fort et aujourd'hui, il a mis la chanson de Julien Cazarre sur Cheick Diabaté. D'ailleurs, perfectionna v.

[02:32:02]

P. V x y. X, y.

[02:32:06]

Euh, c'est compliqué. Bon, vu sur les chansons. Toute la semaine dernière, on m'a dit Ouais, Julien, il avait promis des chansons, il n'en a pas fait une. C'est vrai. Et Julien, c'est un peu comme Francis Cabrel, qui met trois ans pour sortir l'album là. Cette année, ça va arriver normalement dans les semaines qui viennent. Ça devrait arriver et ça devrait arriver dans la même thématique que vous avez traité tout à l'heure Paulo et Daniel.

[02:32:31]

Surtout, on a Tarikh, qui rejoint Daniel sur l'impact économique. Il dit Si on doit suivre cette logique, les clubs devront même enlever certains équipementiers qui ne respectent pas les droits de l'homme. Donc voilà, on en revient sur l'impact économique dans le football. Et puis, comme Instagram, c'est aussi de l'image. On vous a vu, messieurs, surtout en plateau. On a beaucoup parlé de la chemise années80 de Kevin Diaz 90, pardon de Kevin Diaz.

[02:32:52]

La mode. On a beaucoup parlé de la chemise dont vous pouvez avoir sur Instagram. Il y a Karim qui laisse un message Je respire, regarde plus venir, toi Karim qui laisse son polo, Aquilée, tu te dis ça, tu sais quoi? Il est très élégant et il y a aussi un truc qui a fait réagir avec Daniel, c'est qu'en début d'émission, il va manger des fruits Daniell pendant l'émission. Alors moi, j'avais mis sur Instagram, c'était dépêche.

[02:33:14]

Et j'ai même reçu un message d'une personne qui partage la vidéo, qui m'a dit C'est pas des pêches et des nectarines et des prunes. Voilà ce qu'a mangé Daniel pendant l'émission. Une tournure inattendue. Voilà, il faut savoir ce qu'on mange en direct. Donc, la Jimmy's Hall de gare, on est connecté. Il va falloir que tu fasses des stages de formation Instagram. On va dire à tout le monde. C'est alors le compte Instagram Delsey After Foot RMC S'abonner, voilà, tu vois les stories qui est pas nette parce qu'il n'est pas certifié.

[02:33:45]

Il a fallu que je mette un CV plein de Daniel Riolo. C'est vrai, il y a plein de Daniel Riolo. Y'a pas de vrai d'Herbais. Moi aussi, j'ai dû faire Freiberg de 16 parce qu'il y avait à peu de frais. Vous êtes des stars, mais à un moment donné, il faut l'assumer. J'ai fait Gilbert Brisebois 4000 12. Plus que vous. Alors il y a Kevin Gates Yakar qui laisse un message à Jérôme Rothen. Alors je vous invite, messieurs, à aller voir le compte Instagram de Jérôme Rothen qui lui dit.

[02:34:09]

Sympa tes abonnements Instagram! Alors ça risque quand on va dans le compte de Jérôme Rothen. Il s'est abonné à des filles très jolies. Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Aux abonnements des flics est très, très joli. J'ai toujours Florival. Il me donne les noms des gens connus. Ah oui, M. Ratha, y'a Shy'm la chanteuse, Shy'm, la chanteuse.

[02:34:32]

On a Inès de Koh-Lanta qui a fait Koh-Lanta après Jérôme a la petite affaire. Exact. Bisset abonnés intervient alors que Jérôme l'a dit tout à l'heure il doit maîtriser pas et ne maîtrisait pas. Maitrise pas, mais bon. Ah ouais, ouais. Mais il commence à s'y mettre au fur et à mesure. Il a dit qu'il y aurait un peu plus de gris ici et là aussi. On a aussi des messages sur la santé, sa famille, ses amis.

[02:34:58]

Ça, il les connait. Les a rencontrés. Alors tout va bien. Et on s'inquiète aussi sur la santé. Ben voilà, ça va. On s'inquiète sur la santé des gens Broten, qui avait l'air très fatigué pour traiter beaucoup de messages. Et puis j'ai fini avec un message sur Twitter. L'un des plus importants, c'est celui de Damien Périnéale, qui dit Bonsoir la communauté de. Je précise que j'ai arrêté d'After pour des raisons perso. J'ai tellement qui fait passer la télé avec vous tous.

[02:35:21]

Un grand merci. C'est exact, notamment pour la ligue Farber d'After. Ah oui, mon partenaire à domicile, alors? Je précise d'ailleurs. Là aussi, on va poser la question à de nombreuses reprises ce soir qu'on a avancé pas mal de nouveautés de l'année. Oui, on va relancer un cuise avec une nouvelle formule qui sera sur l'année. Et bien, je peux vous dire que ça va être du très, très lourd, très, très lourd qui comme moi et vous allez pouvoir tous participer, vous qui l'éjecter parce qu'il n'y a pas de raison que dans Ligue 2, l'acteur est fermé.

[02:35:53]

On peut dire quand on voit la Semih ouvrir pour que vous, les auditeurs, vous puissiez également y participer. Bien évidemment, ce ne sera pas sur nous. Gilbert Cuise, mais toujours truquées, bien sûr.

[02:36:06]

Truqué de quand vous voulez les Riolo, Tallien, Riolo, Froger? C'est quoi ce genre de réflexe? Que je ne comprends pas. On a juste bon. On a suivi ce qui s'est passé, c'est évident. On a été bons à rien, même pas pas celui va venir, non du tout. Partir en vacances, je termine post normal. Oui, c'est normal ce que tu veux. Tu t'es barré au milieu, du coup, en claquant la porte.

[02:36:31]

Ah bah oui, quand on pose une question à Simonet sur un truc de français, je ne connais pas. C'est tellement tellement inique pour toi. Des questions de tout ce que tu veux copier, ont défendu Simonet. C'est tout. Les meilleurs. Regagnée, c'est ce qu'on retiendra. Moi, je n'avais pas participé à la finale. Exactement. C'est comme ça qu'on l'a repéré. Goussev? Regardez donc, il est très fort. Je résume l'affaire est partout et ça continuera.

[02:36:59]

Bien sûr, tous les soirs, on sera là à l'intérieur, tout comme les autres soirs de cette soirée. Et puis, on a le gardien de notre geben en bas qui a été tiré au sort était bonsoir, avait été tiré au sort. Une semaine de vacances était bon choix. C'est moi qui valide les choix. C'est comme pour les vacances. Tout le monde ici.

[02:37:17]

Non, il n'y a pas de problème pour autant. Mais en même temps, c'est plus que t'as choisi. Je ne sais pas. Je ne sais pas ce que peux aller. Je ne sais pas pourquoi tu apprends dans le catalogue, tu choisis ton italien. Il n'a pas le catalogue, mais plutôt la mer. Je préfère. Ouais, ben moi, tu vois, si on a, on le fait gagner encore. Ce jeu et tout ce qu'il faudrait, c'est que le gars choisisse en direct et qu'on choisisse avec lui.

[02:37:38]

Il sera sympa. Ça sera. Il y a des endroits qu'on sur le talent, les Soulez, les pauvres gagnants que tu lui as fait avant tout. Quand on est content pour toi, je vois une bêtise ou Punta Cana en juillet.

[02:37:57]

Elle reste fidèle à notre soleil en Corse.

[02:37:59]

C'est bien rien. Belambra Alhambra? Sans doute partout. Alors c'est parfait. Demain soir, 21h. Salut de la main. Merci beaucoup. Ce soir, 21 heures.

[02:38:12]

C'est ce qu'a fait.